Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour ...
Voir le deal
47.99 €

 

 Strauss - Elektra

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyJeu 24 Sep 2009 - 20:58

Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
fliegender a écrit:
Dommage Stan... C'est vieillot et c'est fait pour le public des annees 50... Tant de beaux enregistrement des annees 90 et 2000, plus proche de nous, de meilleur qualite de son...

Sauf que ton argument ne marche pas, du moins en le cas présent : nombre de lives de ces années là n'ont été commercialisés que bien plus tard. Le Neues Bayreuth, jusque en 1970, c'était Solti et rien d'autre.


Tiens, tu as des enregistrements de Solti à Bayreuth dans les années 60? Et tu as pêché ça où?

Je parlais évidemment du Ring de Solti, fait avec les chanteurs du Neues Bayreuth (Hotter, Windgassen, London, Nilsson...)

C'était jusqu'en 1970 le seul Ring publié.
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 62
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyJeu 24 Sep 2009 - 21:55

Xavier a écrit:
Stanlea a écrit:
Bon, alors j'ai commandé la version Kraus 1953 et j'ai beaucoup de mal. Certes, les chanteurs/ses sont immenses, mais l'orchestre est tout petit riquiqui derrière. La musique que l'on devine sublime est en retrait, les piani sont inaudibles.

Quelqu'un parlait au début du fil d'une bonne version pour découvrir l'oeuvre. Pour moi, non, parce que je me considère encore comme un grand débutant en opéra et j'aurais préféré une captation d'orchestre plus confortable.

C'était un conseil d'Encolpio j'imagine?

Je pense comme toi, pour recommander ces versions en priorité il faut vraiment de pas vouloir entendre l'orchestre...

Je peux comprendre cette façon d'aimer l'opéra, bien qu'elle me rappelle un peu celle des amateurs de corrida. Dans cette version, Varnay fait un numéro extraordinaire, mais je n'en suis pas encore à isoler une performance dans un ensemble. Si je trouve une version qui me plaît, je vous le dirai.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 28 Sep 2009 - 18:12

Guillaume a écrit:
Xavier a écrit:
Guillaume a écrit:
fliegender a écrit:
Dommage Stan... C'est vieillot et c'est fait pour le public des annees 50... Tant de beaux enregistrement des annees 90 et 2000, plus proche de nous, de meilleur qualite de son...

Sauf que ton argument ne marche pas, du moins en le cas présent : nombre de lives de ces années là n'ont été commercialisés que bien plus tard. Le Neues Bayreuth, jusque en 1970, c'était Solti et rien d'autre.


Tiens, tu as des enregistrements de Solti à Bayreuth dans les années 60? Et tu as pêché ça où?

Je parlais évidemment du Ring de Solti, fait avec les chanteurs du Neues Bayreuth (Hotter, Windgassen, London, Nilsson...)

C'était jusqu'en 1970 le seul Ring publié.

Ben tu parles de Bayreuth... alors que ce n'est pas le cas.
Ces chanteurs sont peut-être estampillés Bayreuth pour toi mais ils n'ont pas chanté que là-bas.
Bayreuth c'est aussi un choeur et un orchestre. (et une salle...)
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 15:27

Strauss - Elektra - Page 11 51GC1Z083QL._SL500_AA240_

Je rapatrie ici la discussion qui a eu lieu en Playlist sur le DVD Böhm / Friedrich avec Rysanek, Varnay et Fischer-Diskau. J'en profite au passage pour préciser que c'est par cette version que j'ai découvert cet opéra et que je l'aime beaucoup. Évidemment il y a dans la mise en scène un côté "expressionniste" qu'on peut trouver outré, mais ça me semble plutôt bien convenir à cette œuvre. Je ne suis pas convaincu par l'hypothèse de Natrav qui y voit du second degré, c'est très premier degré au contraire à mon avis et c'est comme cela que ça doit être. Quant à l'interprétation proprement dire, elle vaut à mon avis le détour (sans jeu de mot, je précise Mr.Red).

Guillaume a écrit:
Ai reçu l'Elektra de Götz Friedrich (Böhm/Rysanek/Ligendza/Varnay/Fi-Di) Strauss - Elektra - Page 11 Icon_cheers Strauss - Elektra - Page 11 Icon_cheers Strauss - Elektra - Page 11 Icon_cheers

J'ai commencé à regarder, j'adore ! La mise en scène est sublime.

Wolferl a écrit:
Guillaume a écrit:
J'ai commencé à regarder, j'adore ! La mise en scène est sublime.
Mince, j'avais envie de le voir... Confused

natrav a écrit:
Ben je ne sais pas si c'est si extraordinaire que ça. La présence physique des chanteurs est incroyable (Varnay) pour la mise en scène c'est quand même lourd. hehe

Xavier a écrit:
Ca se regarde... M'enfin sublime n'est peut-être pas le mot en effet.

WoO a écrit:
Pour ce que j'en ai vu je trouve ça génial cet univers païen post Mad Max, complètement en ruine. Je n'aurais jamais imaginé Clytemnestre comme ça, ni Electre d'ailleurs (moitié clocharde, moitié gamine de l'Exorciste) hehe

natrav a écrit:
Oui, il y a un côté second degré. Mr. Green

Xavier a écrit:
Wolferl a écrit:
Guillaume a écrit:
J'ai commencé à regarder, j'adore ! La mise en scène est sublime.
Mince, j'avais envie de le voir... Confused

Laughing

WoO a écrit:
natrav a écrit:
Oui, il y a un côté second degré. Mr. Green

Je ne sais pas si c'est second degré mais c'est très efficace : rien qu'à voir sa tête on comprend tout de suite qu'elle rêve d'étrangler sa mère

natrav a écrit:
Je ne dis pas , mais c'est quand même très appuyé la déchéance d'Elektra. Limite caricature. Deux moments quand même exceptionnels ce sont la confrontation entre mère et fille et la fin sanglante.

Guillaume a écrit:
natrav a écrit:
Ben je ne sais pas si c'est si extraordinaire que ça. La présence physique des chanteurs est incroyable (Varnay) pour la mise en scène c'est quand même lourd. Strauss - Elektra - Page 11 796625

Parfois, c'est vrai que c'est un peu appuyé, mais aprés visionnage approfondi, c'est tout de même trés marquant.

Le seul point faible c'est quand même Ligendza, pas trés incarnée, juste bien chantée. Elle se fait écraser par Rysanek dans les duos, c'est vraiment flagrant.

Par contre, impression bizarre à la fin : Oreste n'apparaît pas du tout comme sympathique (malgré Fi-Di, qui est accompagné de Greindl vieux), personnellement je trouve ce personnage même antipathique, surtout dans la dernière scène, où il ferme la fenêtre du palais de façon méprisante. Je ne sais pas si c'est prévu dans le livret ou pas....

natrav a écrit:
C'est vrai, il est froid dans la scène de la reconnaissance. Surtout, j'ai l'impression que scéniquement c'est DFD qui est une catastrophe. C'est peut-être l'explication.

Guillaume a écrit:
Dans les Noces de Ponnelle, il surjoue pas mal mais au final c'est un superbe Almaviva...à mon avis, là c'est une volonté de Friedrich, qui le faît apparaître cuirassé et casqué tout au long, avec un jeu froid...

DFD en tout cas n'est certainement pas une catastrophe scèniquement, faut dire surtout que ce rôle d'Oreste est vraiment bidon... Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen

Et Greindl, il n'a plus de voix, on devine juste quelques contours du mordant terrifiant qu'il avait en Hagen...quatorze ans plus tôt !

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Par contre, impression bizarre à la fin : Oreste n'apparaît pas du tout comme sympathique (malgré Fi-Di, qui est accompagné de Greindl vieux), personnellement je trouve ce personnage même antipathique, surtout dans la dernière scène, où il ferme la fenêtre du palais de façon méprisante. Je ne sais pas si c'est prévu dans le livret ou pas....
La mise en scène de Pierre Audi à Amsterdam était même encore plus spectaculaire : en contrejour, on voyait l'ombre d'Oreste monter les degrés du trône tandis qu'Electre s'affaire sur les marches sans qu'il s'arrête.

Le personnage n'est de toute façon pas très impliqué dans le drame, certains en font un objet, d'autres un arriviste.

Guillaume a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Par contre, impression bizarre à la fin : Oreste n'apparaît pas du tout comme sympathique (malgré Fi-Di, qui est accompagné de Greindl vieux), personnellement je trouve ce personnage même antipathique, surtout dans la dernière scène, où il ferme la fenêtre du palais de façon méprisante. Je ne sais pas si c'est prévu dans le livret ou pas....
La mise en scène de Pierre Audi à Amsterdam était même encore plus spectaculaire : en contrejour, on voyait l'ombre d'Oreste monter les degrés du trône tandis qu'Electre s'affaire sur les marches sans qu'il s'arrête.

Le personnage n'est de toute façon pas très impliqué dans le drame, certains en font un objet, d'autres un arriviste.

Heureusement, DFD chante divinement. Mais le personnage devient insupportable au moment où il ne chante plus en fait, parce qu'on commence à se faire des idées. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
Parfois, c'est vrai que c'est un peu appuyé, mais aprés visionnage approfondi, c'est tout de même trés marquant.

Le seul point faible c'est quand même Ligendza, pas trés incarnée, juste bien chantée. Elle se fait écraser par Rysanek dans les duos, c'est vraiment flagrant.

Par contre, impression bizarre à la fin : Oreste n'apparaît pas du tout comme sympathique (malgré Fi-Di, qui est accompagné de Greindl vieux), personnellement je trouve ce personnage même antipathique, surtout dans la dernière scène, où il ferme la fenêtre du palais de façon méprisante. Je ne sais pas si c'est prévu dans le livret ou pas....

Bien d'accord globalement...
En fait, j'aurais presque bien aimé avoir Rysanek en Elektra ET en Chryso!! siffle
Mais pour moi, tout le prix de ce film vient de Rysanek et de Böhm... Lui d'une force qu'on retrouve rarement (même pour lui) et elle d'une violence et d'une profondeur rare... et le tout loin de la froideur d'une Nilsson...

Pour Oreste, je l'ai toujours vu un peu comme ça... Faut dire qu'il arrive un peu comme ça, en touriste alors qu'Elektra souffre depuis des années!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 15:55

Je ferais une chronique détaillée aprés visionnage en entier un soir dans le noir total Strauss - Elektra - Page 11 Icon_twisted sans pause...et aprés également le documentaire. J'en profite pour féliciter DGG (ou le réalisateur, peu importe) : la qualité de l'image et du son est excellente à tous points de vue, et joindre un documentaire de 90 minutes, c'est un beau cadeau ! Strauss - Elektra - Page 11 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 16:01

Guillaume a écrit:
J'en profite pour féliciter DGG (ou le réalisateur, peu importe) : la qualité de l'image et du son est excellente à tous points de vue, et joindre un documentaire de 90 minutes, c'est un beau cadeau ! Strauss - Elektra - Page 11 Icon_biggrin

Bah le réalisateur en l'occurrence je crois que c'est Friedrich, le metteur en scène...

Le documentaire est sympa oui, on voit notamment Böhm essayer de corriger la justesse de Rysanek et Varnay faire la tronche en écoutant un de ses propres passages horribles. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 20:18

En tout cas, cette version filmée se classe trés loin (malgré les coupures) devant toutes celles que j'ai écoutées en entier ou en partie (Böhm 60, Solti, Sawallisch...)
Peut être que les versions Kraus (Varnay, Rysanek), ou encore Böhm 65 (Nilsson, Rysanek) ou même Mitropoulos (Borkh, della Casa) sauront aussi me plaire.

Et Rysanek est une Elektra idéale à mon goût. Même Borkh apparaît monocorde et peu engagée à côté d'elle ! Et Varnay, le fait que ce soit catastrophique vocalement ajoute encore de la valeur à sa Klytämnestra.Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 20:20

Guillaume a écrit:
En tout cas, cette version filmée se classe trés loin (malgré les coupures) devant toutes celles que j'ai écoutées en entier ou en partie (Böhm 60, Solti, Sawallisch...)
C'est sûr en tout cas que c'est pas difficile de faire plus animé que celles-ci. fleurs

Citation :
Même Borkh apparaît monocorde et peu engagée à côté d'elle !
C'est normal, c'est pas le même format, Borkh c'est un paquebot, donc moins manoeuvrable dans les nuances que la felouque trafiquée à moteur à fission nucléaire de Rysanek.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 20:29

Citation :
la felouque trafiquée à moteur à fission nucléaire de Rysanek.

Strauss - Elektra - Page 11 934492

D'ailleurs je me demande si elle aurait pu faire Elektra à la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 21 Oct 2009 - 20:44

DavidLeMarrec a écrit:
Borkh c'est un paquebot, donc moins manoeuvrable dans les nuances que la felouque trafiquée à moteur à fission nucléaire de Rysanek.
pété de rire aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 26 Oct 2009 - 0:29

Strauss - Elektra - Page 11 51GC1Z083QL__SL500_AA240_

Donc, parlons de ce DVD. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_biggrin

Par où commencer ? Par la mise en scène, vraiment sombre, oppressante, une grande réussite, pleine d'idées, jamais statique, et une qualité d'image vraiment bonne. Le décor est spectaculaire, mettant en avant l'opposition entre un palais-miroir en métal et une ruine labyrinthique, noyé de pluie et de boue ; les servantes sont des insectes rampants, Elektra est une loque mouillée par la pluie, opposée à Chrysothémis la blonde rayonnante, Klytämnestra est une ruine ridicule et grotesque (on y reviendra) ; c'est outré, mais que demander d'autre à un opéra aussi extrême dans toute sa violence ?

Le play-back n'est absolument pas génant, on ne voit pas de grosses erreurs, c'est trés au dessus de beaucoup de films-opéras, genre qui se révèle un atout, pour pouvoir filmer, penser à la perfection et créer un produit exceptionnel, fruit d'une rencontre entre Böhm, Rysanek, Varnay et Götz Friedrich.

Karl Böhm, dont c'est le dernier enregistrement, est plus lent que jamais ; prés de 2h00 pour une version coupée. Mais on ne ressent jamais cette lenteur, tout apparaît naturel, adapté aux chanteurs sans diluer le drame. Le Philarmonique de Vienne est naturellement superbe, et la beauté orchestrale de cette version fait largement oublier celle de 1960 (pleine de saturations et de gros cuivres, tempo trés, trop rapide).

Le choix est soigné pour tous les rôles : les habitués du Neues Bayreuth retrouveront avec plaisir Josef Greindl trés vieux, mais assez reconnaissable, dans le rôle du percepteur d'Oreste, celui-ci étant incarné de façon juste et chanté magnifiquement par Dietrich Fischer-Dieskau, magistral, comme dans tous ses enregistrements (ou presque).

Pour Chryso', Böhm a fait appel à une trés belle chanteuse : Catarina Ligendza. Si elle n'a pas le Feuer in der Brust de...Rysanek, elle est loin d'être une potiche (comme plein d'autres Chryso, hélas) ; décevante à son entrée, elle s'améliore rapidement ; bref, encore une trés grande interprétation dans ce DVD, mais effacée devant les et surtout LA tête d'affiche.

Astrid Varnay, dès son entrée, impressionne autant par le costume grotesque dont elle est affublée que par la laideur du timbre, idéal pour une détraquée sénile. Pleine de mots machiavéliques, excellente actrice, elle incarne vraiment Klytämnestra. Le rire est anthologique : sec, mordant, diabolique. Immense performance !

Et enfin, merveille des merveilles, Leonie Rysanek. En un mot : parfaite.
C'est son seul enregistrement dans ce rôle fleuve, qu'elle domine de bout en bout : pas un seul passage n'est au dessus de ses moyens. Là où les gros formats sont obliger d'alléger, ses piani sont radieux ; ses aigus sont excitants. Jamais uniforme, elle émerveille, tout simplement. Pour moi, elle écrase toutes les Elektra que j'ai entendues, que ce soit Marton, Nilsson ou même Borkh.
Elle accepte de se métamorphoser en souillon, d'entrer véritablement dans la peau d'une folle, et comme on pouvait s'y attendre, crève l'écran.

On pourrait rajouter des tas de choses, mais une chose est sûre : j'ai trouvée ma version d'Elektra (à moins que la bande-son sorte au disque). Pour faire simple : tout y est absolument à mon goût, et Rysanek est une révélation. De plus, DGG y joint un beau documentaire.

IN-DIS-PEN-SABLE.

Orchestre : 10/10
Chanteurs : 10/10
Mise en scène : 10/10
Drame : 10/10

LAPIN DE PLATINE

Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 26 Oct 2009 - 9:34

cheers cheers

En gros d'accord avec toi!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 48
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptySam 31 Oct 2009 - 20:23

Pour les grands spécialistes d'Elektra (et il y en a sur ce forum, pas la peine de me la cacher), savez-vous si Erich Kleiber (le papa de Carlos) a déjà dirigé Elektra? Et si oui, quand? Et en existe-t-il une trace sonore?

Idem pour le fils! Je sais qu'il l'a dirigé, mais y a-t-il une trace sonore existante?

Merci d'avance!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptySam 31 Oct 2009 - 20:34

Je ne suis pas un "spécialiste d'Elektra", mais d'après Operaclass

- il n'y a pas d'enregistrement disponible de la part d'Erich Kleiber

- il y en a deux sous la baguette de Carlos Kleiber:

1) une version studio de 1971 avec Ingrid Steger en Elektra et Martha Mödl en Klytämnestra et Wolfgang Windgassen en Aegisth, avec l'Orchestre de l'Opéra d'État de Stuttgart,
2) une version live de 1977, enregistrée à Covent Garden, avec Birgit Nilsson en Elektra, Marta Szirmay en Klytämnestra, Gwyneth Jones en Chrysothemis, Donald McIntyre en Orest.

Les deux enregistrements se trouvent (?) sous le label Golden Melodram.
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 48
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptySam 31 Oct 2009 - 20:40

Merci Octavian!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 17 Nov 2009 - 23:00

J'ai pu voir la vidéo de Levine/Schenk (1994 au Met), et c'est vraiment une chouette soirée, ils auraient mieux fait de publier ce Levine-là en DVD plutôt que l'autre daube avec Nilsson qui chante faux!

A 57 ans, Hildegard Behrens réussit encore une performance remarquable, même si les graves sont souvent un peu parlés et pas très timbrés, la précision des aigüs, la vivacité et la souplesse de son chant, la puissance et la violence de ses contre-ut, l'incarnation de son personnage sont étonnantes.
Elle a même encore assez de fraîcheur dans la voix pour nous faire croire à une jeune fille vengeresse, elle sait alterner la douceur (scène avec Oreste, 2è scène avec Chrysothémis) et un chant plus violent, voire rauque, et scéniquement le personnage est crédible, on a aussi bien la joie hystérique de la vengeance (il faut la voir danser et trépigner, oui je sais on est proche du ridicule, mais ça fonctionne!) que l'indifférence et le visage fermé vis-à-vis de sa soeur et des autres personnages...
Par rapport à l'enregistrement Ozawa de 89, honnêtement, c'est du même niveau.
La scène avec Fassbaender est superbe, elle aussi est en fin de carrière, mais ce n'est pas si mal chanté que ça, et surtout l'artiste sait cabotiner juste ce qu'il faut pour nous donner une scène réjouissante.
Deborah Voigt est un peu fade en Chrysothémis, même si c'est bien chanté, et l'actrice est maladroite.
Les hommes aussi sont en fin de course, Oreste un peu mal chantant de McIntyre (mais son costume est moins ridicule qu'en 1980, ouf!), et James King carrément sur le retour mais ce n'est que le court rôle d'Egisthe. (il manque quand même un peu de puissance lors de ses cris)

La direction de Levine ne fait pas trop dans le détail, mais c'est très vif et haletant du début à la fin.

La mise en scène de Schenk est très peu colorée, on est bien dans un royaume en ruines, l'ensemble est plutôt sobre (on ne voit pas les meurtres), la direction d'acteurs n'est pas très poussée, sauf quand même pour le rôle-titre qui est assez bien rendu, le final notamment, avec une Elektra qui s'éteint en transe en faisant le geste du meurtre de sa mère.

Sur ma copie, le son était très potable, l'image regardable (mais c'est flou et compressé), le problème majeur venant de la synchronisation entre l'image et le son qui se décale petit à petit. (au début ça va)
Pour ceux qui ne connaissent pas, il y a de larges extraits (le monologue, la scène avec Oreste, un peu celle avec Klytemnestre aussi, et la fin) sur Youtube.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 29 Nov 2009 - 22:33

Tiens, j'ai oublié de parler ce cette vidéo aussi...

C'était pas mal, mais finalement j'ai réussi à m'ennuyer à certains endroits. je commence à penser d'Elektra contient plus de sommets mais aussi plus de tunnels que Salomé...
Ou bien était-ce à cause de la version. Pourtant j'ai bien aimé Behrens, pas extraordinairement impliquée mais avec un jeu convainquant, et une vois en effet encore très assurée (sauf dans les graves où c'est assez moche). Et puis Fassbaender est géniale, Voigt très belle même si peu intéressante.

Mais c'est le peu de direction d'acteurs qui plombe le tout. Schenk donne le minimum syndical en terme d'indications scéniques, faut même pas chercher du sens, et tout le reste repose sur le talent des divers interprètes, d'où les passages à vide.
C'est amusant, on sent qu'il a tout de même vu la mise en scène de Kupfer (datant de 89), avec cette statue effondrée qui occupe une partie de la scène, ou bien le traitement de la première scène avec les servantes (dont les costumes sont très proches de celles de Kupfer encore). Je pense que c'est cette scène la mieux traitée : ça bouge bien et il invente même des choses qui ne sont pas dans les didascalies !

Sinon, une direction de Levine en effet pas passionnantes non plus, ça manque d'angles, c'est un peu gros tout le temps.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 29 Nov 2009 - 22:43

Wolferl a écrit:
penser d'Elektra contient plus de sommets mais aussi plus de tunnels que Salomé...
C'est aussi mon avis. Mais certainement pas pour les mêmes endroits. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:21

Strauss - Elektra - Page 11 64354E

Allez, à mon tour de parler de ce fameux DVD ! Je ne garantis pas que ce sera aussi élogieux que Guillaume juste au dessus. Mr. Green


Commençons par la direction de Bôhm, que je trouve vraiment trop lente ici. D'habitude ça ne me dérange pas trop, mais ici j'ai vraiment eu l'impression que ça ramait à plusieurs endroits et surtout que ça ne décollait pas vraiment. Au final, ça marche très bien, mais ça sent tout de même bougrement le studio, il n'y a pas cette électricité qui parcourt l'opéra...

La mise en scène de Friedrich possède un peu le même défaut : si c'est d'une esthétique très adéquate, la réalisation est un peu molle, avec des plans toujours assez longs. La direction d'acteurs est bonne, et on a tout de même la chance d'avoir des actrices assez convaincante. Par contre il y a une espèce de littéralité un peu lourde, comme le fait de montrer, dès que Chryso évoque Clytemnestre, son visage, à chaque fois qu'Elektra s'adresse à Agamemnon, ce type ridicule au front ensanglanté. Dans le même genre, montrer le meurtre du couple royal est assez grossier, tout ça est censé de dérouler hors-scène.
Après, cette manière de renouveler l'espace en filmant différents endroits de la cour en ruine, et même différentes séquence à l'intérieur du palais, est très ingénieux.
Avec ce nouveau palais, d'architecture quasi stalienienne, on voit bien ce que représente pour Friedrich la décadence. hehe

Je ne connaissais pas trop Rysanek mais maintenant je peux dire que je ne suis pas fanatique. hehe
Dans un live, avec un engagement fou, je laisserais volontiers passer les aigus faux ou les attaques par en dessous, mais ici c'est presque systématique. En dehors de ça, c'est pas mal et surtout bien joué, mais j'ai trouvé que son Elektra était toujours sur le même registre. Elle n'est jamais cynique, mystérieuse, faussement affable. On ne sent pas de distance, d'intelligence derrière cette haine. Le personnage devient uniquement porté par des espèces de pulsions, comme animal. C'est cohérent, c'est bien incarné, mais pas follement intéressant ni profond.

Par contre, dès que Varnay apparaît à l'écran, c'est un grand moment. Very Happy
Et pas seulement parce que ça tronche fait immanquablement sourire, mais parce que le jeu est excellent, et même vocalement... Oui, j'aime ça, j'aime son timbre, et j'assume ! Les aigus sont moches, mais on s'en fout, elle en a pas beaucoup, et puis ça participe à la caractérisation du personnage, si génialement détestable. Razz

Ligendza en Chrysothémis c'est assez chaleureux, mais pas passionnant non plus vocalement, alors qu'en plus il y a pas mal d'intentions scéniques...
Je passe vite sur les autres personnages qui n'ont pas grand chose à dire et ne sont de toute façon pas d'une consistance hors du commun. Oui, il y a l'Oreste marmoréen de DFD, c'est joli mais ça s'arrête là.


Faudrait que je regarde le documentaire, s'il est intéressant, mais je ne suis pas sûr que ça influe beaucoup sur mon avis. En tout cas c'est pas franchement mon truc, surtout à cause du côté très figé de l'ensemble, malgré plein de bonnes choses...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:33

Wolferl a écrit:

Faudrait que je regarde le documentaire, s'il est intéressant, mais je ne suis pas sûr que ça influe beaucoup sur mon avis.

Tu verras notamment Böhm qui est du même avis que toi sur la justesse de Rysanek. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:34

Ah. Et il justifie ça comment ? Surprised Ca pique ma curiosité, j'ai envie de voir ce reportage tout à coup. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:35

Il essaie de la corriger, simplement, et semble un peu agacé.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:39

Pourtant ils ont pas mal enregistré ensemble, non ? S'il ne la supportait pas il aurait très bien pu chercher ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 1:43

Non j'exagère un peu évidemment, mais ça m'a quand même amusé. Smile (et il y a aussi Varnay qui fait la tronche en écoutant ses propres aigüs dans le studio)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyDim 27 Déc 2009 - 12:05

Ah oui, ça tu l'avais raconté, la correction. hehe

Pour Varnay, c'est normal, elle a eu une grande carrière à ce stade-là, et elle qui avait l'aigu si facile (c'était laid, mais ça sortait toujours), à la fin ça flottait un peu...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 4 Jan 2010 - 22:02

Era a écrit:
Strauss: Elektra (film Böhm), début.

Euh... bof, autant pour les chanteurs que pour le film que pour la musique... Confused Confused Confused

Guillaume a écrit:
C'est parce que tu n'as pas écouté Wagner avant : les gros machins de cuivres et les Varnay/Rysanek/Silja/Jones, c'est dur quand on vient du baroque. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen

Réessaye, et vas au bout, tu vas adorer la reconnaissance, c'est quasiment du Strauss sucré, et le duo final aussi.

---

Strauss : Intermezzo
Sawallisch

Commandé jeudi, reçu aujourd'hui ! Strauss - Elektra - Page 11 Icon_biggrin
Et Arabella arrive. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen

Era a écrit:
Bah, n'importe quoi j'ai quand même écouté pas mal de Strauss, et j'ai beaucoup aimé Salomé l'autre jour.
Là je trouve que le film est mal fichu (assez grossier, absolument pas subtil dans les intentions), la musique est trop bruyante tout le temps, et Rysanek est constamment légèrement fausse.
Bref, faut que je le finisse mais ça ne m'enthousiasme pas du tout.

Cololi a écrit:
Era +1.
Elektra ça n'a rien à voir avec le Strauss sucré.

Era a écrit:
Ah, et j'ai oublié de dire que je trouvais sa voix laide Mr.Red

(je redirai tout ça dans le topic quand je l'aurai fini)

Guillaume a écrit:
Ah bon ? Pour moi Rysanek a un timbre magnifique. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_sunny

Sinon, c'est sûr que si tu es réticent à l'opéra, tu ne peux pas apprécier le film qui est conçu dans une esthétique expressionniste jusqu'au boutiste : la subtilité, il y en a, dans le duo Elektra/Klytämnestra par exemple.

Je ne connais pas Salomé, seulement lu des choses ici et là, mais il me semble que Salomé est globalement dans une atmosphère plus sensuelle que trash. (si je dis n'importe quoi, corrigez moi Strauss - Elektra - Page 11 Icon_biggrin2 )

Era a écrit:
Guillaume a écrit:
la subtilité, il y en a, dans le duo Elektra/Klytämnestra par exemple.
Ah ? C'est bourrin à souhait Very Happy

Guillaume a écrit:
Tu plaisantes ? Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen Toute la partie "Ich habe keine Gute Nächte" à "Wenn das rechtes Blutopfer" c'est presque sussuré. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_lol

Era a écrit:
Ah non pardon je l'ai pas vu celui là, j'ai confondu avec celui avec Chrysothémis.
Bah, on verra bien.

Wolferl a écrit:
Era a écrit:
Bah, n'importe quoi j'ai quand même écouté pas mal de Strauss, et j'ai beaucoup aimé Salomé l'autre jour.
Là je trouve que le film est mal fichu (assez grossier, absolument pas subtil dans les intentions), la musique est trop bruyante tout le temps, et Rysanek est constamment légèrement fausse.
Bref, faut que je le finisse mais ça ne m'enthousiasme pas du tout.
Quand même, la musique est géniale !
Mais c'est vrai qu'avec cette version on a l'impression de quelque chose d'uniforme, un peu gros tout le temps. Oui, c'est moins séduisant que Salomé, mais il y a de tels élans (autant dans la violence que dans le lyrisme).
Il ne faut pas te dégouter, essaie peut être une version CD (Sinopoli, Sawallisch...)

Era a écrit:
Je vais essayer de finir le dvd, déjà, mais je pense que j'y reviendrai plus tard, quand c'est comme ça faut pas forcer. Un peu gros tout le temps, uniforme dans la violence, c'est exactement ce que je ressens!

Cololi a écrit:
Era a écrit:
Je vais essayer de finir le dvd, déjà, mais je pense que j'y reviendrai plus tard, quand c'est comme ça faut pas forcer. Un peu gros tout le temps, uniforme dans la violence, c'est exactement ce que je ressens!

+1.
Ce film fait voir de la violence 100% du temps, et des chanteuses au maxi de leurs moyens tout le temps. C'est assez uniforme. Pas de moments de répis.

Guillaume a écrit:
...mais je trouve ça tout à fait cohérent avec le propos de l'oeuvre. Rappellez vous Herr Kapellmeister Storch : "Plus fort l'orchestre, j'entends encore les chanteuses" Strauss - Elektra - Page 11 Icon_rambo

Octavian a écrit:
Guillaume a écrit:
...mais je trouve ça tout à fait cohérent avec le propos de l'oeuvre.
+1. Et encore c'est pas la version la plus hardcore qui soit.

Guillaume a écrit:
Oui, c'est même plutôt convivial Strauss - Elektra - Page 11 Icon_surprised On a envie de connaître tous ces personnages, surtout Clytemnestre. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen

Era a écrit:
Moi ils me dégoûtent Embarassed

Guillaume a écrit:
C'est parce que tu n'es pas un vrai méchant. Strauss - Elektra - Page 11 Icon_mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 1:50

Euh... pourquoi vous n'écrivez pas directement dans le bon sujet?? Laughing

Bon sinon, Era et Cololi, écoutez d'autres versions.

Oui Rysanek et Varnay chantent faux (c'est pas faute d'avoir prévenu Mr.Red ), et on peut ne pas aimer ce style de film...
Mais cette musique n'est absolument pas bourrin, c'est hyper fin au contraire. (et il y a bien des passages où on pourrait bien croire qu'on est dans Salomé, la différence n'est pas si grande que ça)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 7:32

Xavier a écrit:
Euh... pourquoi vous n'écrivez pas directement dans le bon sujet?? Laughing

Bon sinon, Era et Cololi, écoutez d'autres versions.

Oui Rysanek et Varnay chantent faux (c'est pas faute d'avoir prévenu Mr.Red ), et on peut ne pas aimer ce style de film...
Mais cette musique n'est absolument pas bourrin, c'est hyper fin au contraire. (et il y a bien des passages où on pourrait bien croire qu'on est dans Salomé, la différence n'est pas si grande que ça)

Je n'ai jamais dit que cette musique était bourrine !

Je dis simplement qu'elle ne nous ménage aucun temps de pause, et qu'à force d'en faire trop tout le long sans nuances, beh ça fini logiquement par lasser.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 10:05

[quote="Era"]
Era a écrit:
Bah, n'importe quoi j'ai quand même écouté pas mal de Strauss, et j'ai beaucoup aimé Salomé l'autre jour.
Là je trouve que le film est mal fichu (assez grossier, absolument pas subtil dans les intentions), la musique est trop bruyante tout le temps, et Rysanek est constamment légèrement fausse.
Bref, faut que je le finisse mais ça ne m'enthousiasme pas du tout.

Si j'ai bien compris ( mais j'ai peut être mal compris ) c'est votre première approche d'Elektra ? Je suppose aussi que vous l'avez faite partition en main ? Sinon, faudra m'éclaircir : comment même avec l'oreille absolue et dans une oeuvre comme Elektra, comment pouvez vous dire que c'est faux ??? sauf à partir de l'axiome que comme c'est Rysanek, il doit forcément y avoir des intonations scabreuses...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 10:11

Pas forcément besoin de la partition ou de connaitre la musique quand on entend la même note plus haute à l'orchestre, ou des attaques nettement par en dessous. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 11:39

Cololi a écrit:

Je dis simplement qu'elle ne nous ménage aucun temps de pause

Ca c'est vrai.

Cololi a écrit:
et qu'à force d'en faire trop tout le long sans nuances, beh ça fini logiquement par lasser.

Par contre dire qu'il n'y a pas de nuances c'est vraiment n'importe quoi.

Non seulement il y a des contrastes avec les interventions plus lyriques de Chrysothémis, mais une bonne partie de la scène de Clytemnestre se joue dans les pp avec un orchestre très en demi-teinte et en harmonies mystérieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 11:47

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

Je dis simplement qu'elle ne nous ménage aucun temps de pause

Ca c'est vrai.

Cololi a écrit:
et qu'à force d'en faire trop tout le long sans nuances, beh ça fini logiquement par lasser.

Par contre dire qu'il n'y a pas de nuances c'est vraiment n'importe quoi.

Non seulement il y a des contrastes avec les interventions plus lyriques de Chrysothémis, mais une bonne partie de la scène de Clytemnestre se joue dans les pp avec un orchestre très en demi-teinte et en harmonies mystérieuses.

Que les interventions de Chrysotémis soient plus lyriques oui bien sur. La scène avec Clytemnestre est ce qu'il y a de plus réussi je trouve donc soit.
Mais dans ce film, ça ne varie pas d'un pouce : Rysanek, Chrysotémis et l'orchestre sont toujours à fond. Donc il est à mon avis normal de finir par saturer.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 11:50

Je croyais que tu parlais de l'oeuvre elle-même, pas de l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 12:00

Cololi a écrit:
Que les interventions de Chrysotémis soient plus lyriques oui bien sur. La scène avec Clytemnestre est ce qu'il y a de plus réussi je trouve donc soit.
Mais dans ce film, ça ne varie pas d'un pouce : Rysanek, Chrysotémis et l'orchestre sont toujours à fond. Donc il est à mon avis normal de finir par saturer.

A fond? Comment veux-tu que Chryso ne soit pas à fond, sachant qu'à chacune de ses apparitions, l'orchestre explose à chaque fois?
Pour ce qui est de Rysanek, si elle était à fond ça s'entendrait à mon avis!

J'aime énormément cette version, comme je l'ai déjà écrit ici. L'interprétation de Rysanek toute en morbidité est géniale à mes oreilles. Après, on peut aimer d'autres versions...

Et si on compare avec d'autres versions de Böhm du niveau orchestral, il est au contraire beaucoup plus détaillé que dans bon nombres d'autres versions!

Peut-être y a-t-il un soucis de mixage, mais franchement, dire que tout est toujours à fond, je ne comprends pas trop...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 12:13

Moi non plus; et même moi qui n'aime pas Rysanek je la trouve au moins passable ici!

Polyeucte a écrit:

Et si on compare avec d'autres versions de Böhm du niveau orchestral, il est au contraire beaucoup plus détaillé que dans bon nombres d'autres versions!

Oui c'est relativement lent et assez détaillé, pas du tout bourrin...

C'est peut-être le film qui fait cet effet-là à certains alors je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 12:33

Je ne connais que cette version, et je ne l'ai vu que 1 fois en entier.

Faudra que je change de version : j'ai la version Marton / Studer / Lipovsek / Weikl en stock, pas encore essayé.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 12:38

Sawallisch, très bien. Smile

Bon, je suis rassuré de voir que les gens qui n'aiment pas Elektra ne l'ont écoutée qu'une fois. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 13:45

Xavier a écrit:
Sawallisch, très bien. Smile

Bon, je suis rassuré de voir que les gens qui n'aiment pas Elektra ne l'ont écoutée qu'une fois. Smile

Oui oui.
Il faut préciser que j'avais eu du mal avec Salomé la 1° fois (avant que ça ne devienne mon opéra préféré juste après les grands Wagner et Pelléas). 1° fois que j'écoutais de l'opéra du XX°, ça m'avait déboussolé musicalement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31488
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMar 5 Jan 2010 - 19:06

Je viens d'écouter le 1° CD de Sawallisch, ça passe déjà mieux franchement.
On entend mieux l'orchestre, les chanteuses crient moins.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 6 Jan 2010 - 0:13

Mais c'est quand même un chef d'oeuvre boudiou!!!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 6 Jan 2010 - 8:24

Cololi a écrit:
Je viens d'écouter le 1° CD de Sawallisch, ça passe déjà mieux franchement.
On entend mieux l'orchestre, les chanteuses crient moins.

Shit Shit

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 6 Jan 2010 - 8:33

Xavier a écrit:
Sawallisch, très bien. Smile

Bon, je suis rassuré de voir que les gens qui n'aiment pas Elektra ne l'ont écoutée qu'une fois. Smile
Oui, ça viendra plus tard sûrement.
Mais j'avais tellement entendu que c'était dans la même veine que Salomé, alors qu'en fait c'est hyper différent, Salomé c'est beaucoup plus sensuel, et on peut même y apporter des touches d'humour avec le personnage de Hérode... là... c'est plus hard.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 6 Jan 2010 - 12:01

C'est ça qui est bon ! Very Happy

Je recommanderais aussi le DVD Abbado pour une direction plus vive, plus colorée, contrastée (donc plus violente et sucrée à la fois), des chanteuses superbes (à peu près les mêmes que Sawallisch), et en plus la mise en scène trash, certes, mais profonde de Kupfer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyMer 6 Jan 2010 - 12:39

Era a écrit:
Xavier a écrit:
Sawallisch, très bien. Smile

Bon, je suis rassuré de voir que les gens qui n'aiment pas Elektra ne l'ont écoutée qu'une fois. Smile
Oui, ça viendra plus tard sûrement.
Mais j'avais tellement entendu que c'était dans la même veine que Salomé, alors qu'en fait c'est hyper différent, Salomé c'est beaucoup plus sensuel, et on peut même y apporter des touches d'humour avec le personnage de Hérode... là... c'est plus hard.

Il y a aussi de l'humour avec Egisthe.
Et il y a aussi des passages plus sensuels...
C'est différent, oui, mais tout en étant dans une esthétique très proche tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89390
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptySam 9 Jan 2010 - 14:48

Disons que si on veut classifier dans Strauss, ce sont deux opéras dans la même logique.

Sur le plan sonore et même de l'écriture, en revanche, ce pourraient être deux compositeurs différents, c'est vrai !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptySam 9 Jan 2010 - 14:52

Endlich, David ! Strauss - Elektra - Page 11 Icon_cheers
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 18 Jan 2010 - 22:02

Issu du fil playlist :

Strauss - Elektra - Page 11 U5099950919024

Elektra
Sawallisch/Marton, Studer, Lipovsek

Je suis plutôt reservé pour l'instant. De grandes qualités : un rendu orchestral totalement inouï, pas de coupures, une superbe Chrysthémis de Studer, une bien belle Lipovsek.

Pas convaincu par Marton, ses postures vocales, sa ligne trés morcelée, son relatif manque de personnalité, son manque de mots.

Mais ça reste une excellente version en fait, l'orchestre est vraiment génial. (aprés, il faut voir à l'usage)

Disons que c'est un peu frustrant que l'Elektra manque de personnalité...
---

Böhm 81 reste quand même largement en tête de mes versions, pour Rysanek, Varnay et l'orchestre. (celui de Sawallisch est aussi bon, mais différent : plus de rapidité chez Sawallisch, un meilleur rendu des plans, mais on a pas l'émotion et la folie du dernier Böhm)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 18 Jan 2010 - 22:03

Mais le vrai problème c'est quand même Marton : elle rate le "Bist du selber eine Göttin" qui doit s'envoler en morcelant la ligne. Une Elektra vraiment moyenne.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85148
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 18 Jan 2010 - 22:13

Marton manquant de personnalité?? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 EmptyLun 18 Jan 2010 - 22:16

Bah moi je trouve, et l'allemand est un peu savonné aussi.

Je me retrouve plus dans la folie de Rysanek. Aprés, Marton c'est propre et beau (dans une certaine mesure) mais ça ne fait pas une Elektra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Strauss - Elektra - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Elektra   Strauss - Elektra - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Elektra
Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: