Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

 

 Louis Aubert (1877-1968)

Aller en bas 
+2
Michel Desrousseaux
DavidLeMarrec
6 participants
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyMer 11 Mai 2011 - 11:53

Encore un compositeur breton.

Je n'apporterai pas beaucoup d'informations pour l'heure, je suis en phase découverte. Après avoir déchiffré ses étonnantes mélodies en compagnie d'un (très) éminent membre de cette brillante assemblée, j'ai enfin mis la main grâce à Sud sur sa Forêt Bleue, son opéra le plus célèbre.

La Forêt Bleue est écrite en 1904 (et créée en 1911 à Boston), au coeur de cette période d'effervescence du renouveau des langages français (de d'Indy à Ravel, plus ou moins). Elle s'appuie sur un livret qui fusionne, avec bonne humeur mais pas non plus un grand sens de la distanciation, les intrigues du Petit Poucet, du Petit Chaperon Rouge et de la Belle au bois dormant (le Chaperon et Poucet s'aiment, mais leurs parents leur font le coup de Pyrame & Isolde, et puis au dernier acte ils vont aider le Prince Charmant).
Musicalement, c'est de la bonne musique de l'époque, pas follement originale, du récitatif assez rond, quelque part entre le confort de Pierné, les touches de wagnérismes de Lazzari, les françaiseries d'Usher... J'éprouve quelque difficulté à le caractériser, c'est à la fois totalement dans ce courant innovateur et pas spécialement personnel.

Leif Segerstam a aussi enregistré un certain nombre de pièces symphoniques tarives (années 50), très bien écrites, où je relèverai en particulier le pastiche assez éhonté de la Valse de Ravel comme dernier mouvement de Cinéma, Six Tableaux Symphoniques.

Dryade et Feuilles d'images, autres oeuvres symphoniques un peu plus anciennes, touchent un peu plus profond.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité




Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyMer 11 Mai 2011 - 12:24

On trouve aussi Habanera enregistré par Munch en 1944 (avec La nuit de Samazeuilh)
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1152
Date d'inscription : 31/08/2010

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:01

On trouve aussi l'intégrale de l'œuvre pour piano récemment enregistrée :
http://musique.fnac.com/a2643775/Louis-Aubert-%C5%92uvres-pour-piano-CD-album
Ça ne prend qu'un disque avec des pièces de style assez divers dont certaines sont bien dans la lignée du piano de Vierne ou Decaux.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomane chevronné
Iskender


Nombre de messages : 2069
Age : 54
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyJeu 12 Mai 2011 - 10:48

Un compositeur intéressant, natif de Paramé (aujourd'hui quartier de St Malo) et élève de Fauré en composition au conservatoire de Paris. Adolescent il était un excellent sopraniste, et pour la petite histoire je crois bien qu'il était le soliste du pie Jesu lors de la création du requiem de Fauré.

Parmi ses oeuvres symphoniques que je connais, Dryade est celle que je préfère, mais je ne connais pas Habañera. Offrande n'est pas mal non plus. Parmi les oeuvres pour piano, Sillages est très bien. Avant l'enregistrement cité par Michel, cela avait déjà été enregistré par Marie-Catherine Girod (c'est l'enregistrement que je possède de cette oeuvre).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan


Nombre de messages : 874
Date d'inscription : 20/01/2009

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyJeu 12 Mai 2011 - 12:24

Iskender a écrit:
Parmi les oeuvres pour piano, Sillages est très bien (...) cela avait déjà été enregistré par Marie-Catherine Girod (c'est l'enregistrement que je possède de cette oeuvre).

C'est le seul enregistrement d'Aubert que je connaisse, j'aime bien sans être complètrement transporté... Le parallèle que fait Michel avec Vierne me semble tout à fait fondé, plus que celui avec Decaux, dont les Clairs de lune qui figurent sur ce même CD me semblent nettement plus aventureux. La première pièce par exemple est une sorte de marine pas très folichonne, un peu austère, dans une veine post-franckiste qui me touche assez peu. J'aime beaucoup la deuxième pièce, Socorry, son climat un peu énigmatique... là pour le coup, c'est une musique qu'on sent plus proche des "impressionnistes". Aucun souvenir du troisième mouvement, par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89199
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 3:34

DavidLeMarrec a écrit:
Encore un compositeur breton.

Je n'apporterai pas beaucoup d'informations pour l'heure, je suis en phase découverte. Après avoir déchiffré ses étonnantes mélodies en compagnie d'un (très) éminent membre de cette brillante assemblée, j'ai enfin mis la main grâce à Sud sur sa Forêt Bleue, son opéra le plus célèbre.

Quelles mélodies exactement?

Amel Brahim-Djelloul a enregistré les 6 poèmes arabes (dans un très beau disque comprenant aussi du Szymanowski, Santoliquido et Delage), et c'est vraiment magnifique, étonnant, avec des couleurs rappelant parfois les Chansons de Bilitis de Debussy. (et ici et là deux ou trois harmonies scriabiniennes)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 11:37

Xavier a écrit:
Quelles mélodies exactement?
Tu devrais pourtant être le dernier à poser cette question, éminent membre ! Laughing

Je ne peux plus te dire, la partition était à un autre membre fondateur du forum.


Citation :
Amel Brahim-Djelloul a enregistré les 6 poèmes arabes (dans un très beau disque comprenant aussi du Szymanowski, Santoliquido et Delage), et c'est vraiment magnifique, étonnant, avec des couleurs rappelant parfois les Chansons de Bilitis de Debussy. (et ici et là deux ou trois harmonies scriabiniennes)
Le résultat est quand même très différent, même si on retrouve effectivement, surtout dans les enchaînements d'accords, des choses bizarres du même genres, la couleur orientale en plus.

Mélodiquement, on est plus proche des Shéhérazade, en revanche.

Si j'avais dû faire des comparaisons, j'aurais probablement parlé d'un compromis entre Caplet (l'écriture pour piano profondément « ancrée », pas impressionniste du tout) et Delage (les harmonies étranges).


Il existe un très beau disque Maguelonne qui regroupe les poèmes exotiques, avec notamment Françoise Masset. bounce Et c'est du même tonneau, très différent du reste de la production d'Aubert, moins aventureuse (du moins celle qui est disponible d'une façon ou d'une autre : autres mélodies, La Forêt Bleue... pas encore essayé les œuvres pour piano).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité




Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 13:21

un petit retour de mode? il y a deux jours FM a diffusé un bout du deuxième acte de La Forêt Bleue (toujours dans l'unique enregistrement de 56), la scène de l'ogre et de petit poucet. J'ai trouvé ça très bien d'ailleurs (et je me suis demandé, mais David me rassure, si j'avais cet enregistrement en entier), dans mon souvenir en partie orchestré par Caplet d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 13:38

De toute façon, je viens de voir que ça a été édité / réédité officiellement, il y a peu de temps, donc ça peut se trouver dans le commerce désormais – ce qui n'était pas le cas quand j'ai posté ce message.

Je viens d'écouter « La mauvaise prière » par Damia, c'est amusant. Mais ils auraient jouer le piano à l'octave, là la transposition à la quinte sonne vraiment étrangement. C'est mieux avec Masset, mais ça montre à la perfection des différences techniques et esthétiques entre les deux approches.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89199
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 13:40

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Quelles mélodies exactement?
Tu devrais pourtant être le dernier à poser cette question, éminent membre ! Laughing

Je ne peux plus te dire, la partition était à un autre membre fondateur du forum.

Ben comme toi, j'ai oublié.

En tout cas je vais fouiller tout ça.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 19:24

DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, je viens de voir que ça a été édité / réédité officiellement, il y a peu de temps, donc ça peut se trouver dans le commerce désormais – ce qui n'était pas le cas quand j'ai posté ce message

Ça se présente comment ? Tu as un visuel ? Je ne trouve rien ! scratch Sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94721
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) EmptyDim 23 Mar 2014 - 19:30

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, je viens de voir que ça a été édité / réédité officiellement, il y a peu de temps, donc ça peut se trouver dans le commerce désormais – ce qui n'était pas le cas quand j'ai posté ce message

Ça se présente comment ? Tu as un visuel ? Je ne trouve rien ! scratchSad

http://www.qobuz.com/album/eugene-bigot-louis-aubert-la-foret-bleue-1954/5204833062005
... mais manifestement, malgré la mention d'édition en 2013, ça n'a jamais été édité physiquement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Louis Aubert (1877-1968) Empty
MessageSujet: Re: Louis Aubert (1877-1968)   Louis Aubert (1877-1968) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis Aubert (1877-1968)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean Louis Agobet (°1968)
» Aubert LEMELAND (1932-2010)
» Pierné.Bruneau.Lazzari.Inghelbrecht.Busser.Aubert.
» Alfred Cortot (1877-1962)
» Sigfrid KARG-ELERT - (1877-1933)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: