Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
Voir le deal
39.99 €

 

 Väinö Raitio (1891-1945)

Aller en bas 
+3
arnaud bellemontagne
DavidLeMarrec
Percy Bysshe
7 participants
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 15:10

Voilà un compositeur finlandais que j'ai découvert aujourd'hui et qui devrait intéresser beaucoup de monde ici, par son langage qui évoque Scriabine, Szymanowski, avec quelques côtés Stravinskiens.

Je n'ai écouté que 6 oeuvres de ce compositeur, qui sont toutes marquées par la maîtrise des plans sonores, une grande faculté à construire un discours très intéressant, et une expressivité métaphysique. Ces oeuvres orchestrales sont extrêmement riches du point de vue de l'orchestration, tout en servant le discours harmonique et mélodique.

L'Antigone Trilogy (Op.23, 1922) est un chef d'oeuvre: poème symphonique en trois parties qui est un vrai miracle, complètement sidérant. C'est l'oeuvre que je conseille en tout premier lieu.
Ensuite, les deux Fantaisies, la Fantasia Estetica et la Fantasia Poetica (respectivement Op.21 et Op.25), ainsi que le ballet Vesipatsas (inutile d'envisager la chorégraphie...), qui sont tout aussi recommandables.
La Légende Op.20 pour orgue est elle aussi très intéressante. Enfin, il y a Joutsenet (Les cygnes), qui me paraît être un peu en-dessous.

Sacré découverte pour ma part! colors
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 15:53

Je trouve aussi que c'est un compositeur intéressant, mais je ne partage pas complètement ton enthousiasme : c'est du postromantisme figuratif de qualité, dans le goût de Schjelderup, avec une meilleure orchestration (qui tire un peu plus vers le schrekerisme par moment, avec le célesta, les textures diaphanes, les transparences de bois), mais ce n'est pas non plus une révélation fulgurante pour moi.

Ca mérite tout à fait d'être écouté cela dit, c'est de la très bonne musique. Les parties les plus schrekeriennes (on entend Dukas aussi) dans Antigone sont vraiment magnifiques. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23767
Date d'inscription : 22/01/2010

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 16:12

"Dans le goût de Schjelderup"...evidemment Väinö Raitio (1891-1945) 2661413304

C'est pas humain une telle éruditon alien alien alien
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 16:15

Ok, c'est pas une superstar intergalactique, mais j'en ai parlé sur CSS il y a peu, d'où le raccourci. D'ailleurs je tiens à me plaindre de toi, Arnaud : j'ai divisé par trois mon taux de fréquentation en juillet. Mais qu'est-ce que tu fais ??

Pour ne pas trop vous enfumer, j'ai essayé de décrire un peu à quoi ça ressemblait, du postromantique figuratif comme il y en a pas mal, si ce n'est que Shjelderup est un peu opaque et sombre (ça tire plus sur Reger) et que Raitio est plus fluide et lumineux (ça tire légèrement sur Schreker, sans appartenir à ce courant-là).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 17:20

arnaud bellemontagne a écrit:
"Dans le goût de Schjelderup"...evidemment Väinö Raitio (1891-1945) 2661413304

Quoi tu connais pas Schjeledelrup?? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 18:07

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve aussi que c'est un compositeur intéressant, mais je ne partage pas complètement ton enthousiasme : c'est du postromantisme figuratif de qualité, dans le goût de Schjelderup, avec une meilleure orchestration (qui tire un peu plus vers le schrekerisme par moment, avec le célesta, les textures diaphanes, les transparences de bois), mais ce n'est pas non plus une révélation fulgurante pour moi.

Ca mérite tout à fait d'être écouté cela dit, c'est de la très bonne musique. Les parties les plus schrekeriennes (on entend Dukas aussi) dans Antigone sont vraiment magnifiques. Very Happy

Je trouve au contraire que c'est extrêmement dense au niveau de la structure, et les élans sont menés avec de l'énergie. Dans Antigone, il y a des foisonnements qui coupent le souffle, et sans y perdre en clarté. De même dans la Fantasia Poetica, qui est d'une virtuosité orchestrale absolument incroyable!
Je signale au passage que toutes les oeuvres dont j'ai parlé sont disponibles sur un célèbre site de vidéos.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 20:43

Je suis tout à fait de ton avis, c'est extrêmement puissant comme musique je trouve et j'ai été bluffé quand j'ai écouté ces oeuvres pour la première fois. Le rapprochement avec Scriabine me semble pertinent. Mon principal regret est qu'on ne trouve plus le disque dans le commerce.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 22:40

Je connaissais déjà l'Antigone Trilogy mais je ne partage pas moi non plus ton enthousiasme pour ce compositeur. Il y a une magnifique orchestration dans cette oeuvre c'est vrai très intéressante mais pour le coup moi je trouve trop de métaphysique. j'ai l'impression d'écouter un lire de philosophie ce qui ne me dérange pas en sois mais là c'est vraiment long et barbant je trouve, rien ne m'accroche.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14300
Date d'inscription : 14/04/2007

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 23:02

Que tu trouves ça long et barbant, pourquoi pas - encore que, je me demande bien comment tu fais... - mais "métaphysique" ou "livre de philosophie", très honnêtement je ne vois pas le rapport...
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyVen 22 Juil 2011 - 23:11

WoO a écrit:
Que tu trouves ça long et barbant, pourquoi pas - encore que, je me demande bien comment tu fais... - mais "métaphysique" ou "livre de philosophie", très honnêtement je ne vois pas le rapport...

Je sais pas comment expliqué c'est ce que je ressent. En même temps c'est le souvenir que j'en ai et puis je vient de passer une journée Mahler qui a surement un peu influencé mon jugement ^^
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptySam 23 Juil 2011 - 11:28

Xavier a écrit:
Quoi tu connais pas Schjeledelrup?? Mr.Red
Peut-être pas, mais il est capable de recopier correctement un patronyme. Lui. fleurs

--

@ Percy

Mon propos ne me paraît pourtant pas incohérent :

1) Je me situe par rapport à ton introduction : je ne trouve pas que ce soit un jalon fondamental, un compositeur particulièrement singulier ou indispensable.
2) J'entre dans les détails sommairement, avec quelques parallèles : des choses banales et des choses remarquables.
3) Je conclus : très bonne musique, même si je ne parlerais pas de découverte capitale comme tu le fais.

Rien de contradictoire : je trouve ça très chouette, mais pas indispensable non plus. Et c'est juste mon avis. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptySam 23 Juil 2011 - 11:57

Mais dans mon introduction, si tu veux bien la relire, j'ai noté les réelles qualités de compositeur, sans pour autant le porter à l'ultime pinacle et partir dans des hyperboles comme "jalon fondamental"...
En tout état de cause, ce compositeur est au moins aussi intéressant qu'un Szymanowski ou qu'un Scriabine. Et Antigone est réellement fascinant. Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyDim 24 Juil 2011 - 20:21

Je ne suis pas le dernier à partager mes superlatifs, mais ne me dis quand même pas que tu as trouvé ça moyen, ou alors les mots n'ont plus de sens :

Percy Bysshe a écrit:
un vrai miracle, complètement sidérant.
Citation :
sont tout aussi recommandables.
Citation :
Sacré découverte pour ma part! colors
Moi, je n'ai pas entendu de miracle, juste de la bonne (ou très bonne, comme on voudra) musique.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyDim 24 Juil 2011 - 22:24

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne suis pas le dernier à partager mes superlatifs, mais ne me dis quand même pas que tu as trouvé ça moyen, ou alors les mots n'ont plus de sens :

Quelle sens de la nuance... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyDim 24 Juil 2011 - 23:16

J'écoute en ce moment Antigone Op.23, c'est assez intéressant, il y a en effet ces couleurs harmoniques complexes, ces chatoiements orchestraux qui font penser à Szymanowski, Schreker, ou des choses plus sages comme Hausegger.

Bref, c'est un style que j'aime beaucoup, mais je ne trouve pas hyper... expressif. (non non, je suis sérieux, c'est pas une vieille vengeance Mr. Green )
Dans cette Antigone, on a de très belles choses, mais quand on songe au programme (Le sacrifice d'Antigone pour son frère - La chute du tyran - La mort d'Antigone) impossible d'en retrouve ne serait-ce que la trace d'un écho. En musique pure, c'est bien, mais je ne suis pas sûr qu'en musique de scène ce soit passionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptyDim 24 Juil 2011 - 23:42

Wolferl a écrit:
J'écoute en ce moment Antigone Op.23, c'est assez intéressant, il y a en effet ces couleurs harmoniques complexes, ces chatoiements orchestraux qui font penser à Szymanowski, Schreker, ou des choses plus sages comme Hausegger.

Bref, c'est un style que j'aime beaucoup, mais je ne trouve pas hyper... expressif. (non non, je suis sérieux, c'est pas une vieille vengeance Mr. Green )
Dans cette Antigone, on a de très belles choses, mais quand on songe au programme (Le sacrifice d'Antigone pour son frère - La chute du tyran - La mort d'Antigone) impossible d'en retrouve ne serait-ce que la trace d'un écho. En musique pure, c'est bien, mais je ne suis pas sûr qu'en musique de scène ce soit passionnant...

Mais c'est un poème symphonique, ça n'a rien de scénique.
Et puis tout de même, ce n'est pas si indéterminé que ça, il est tout à fait possible d'en entendre des liens, c'est une esthétique qui n'est ni tout à fait abstraite ni tout à fait littérale. Il y a certainement un repérage thématique à faire. Smile
Mais par exemple, pour la première partie, ça commence dans l'expectative, avec une ambiance un peu tortueuse, puis ça s'anime un peu plus loin, ça retombe subitement avec aux premières atmosphères... Puis un récitatif de basson (le coryphée, ou Créon?)... Tout de même, il n'est pas difficile de trouver des liens à ce genre de choses, ça me paraît assez explicite comme langage. Smile
Personnellement, je trouve que c'est au contraire une musique extrêmement caractérisée expressivement - comparé aux néo-tonals par exemple, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89363
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) EmptySam 13 Aoû 2011 - 15:05

J'écoute Antigone, effectivement il reprend les harmonies scriabiniennes, et effectivement, c'est assez chouette. Smile

Maintenant, dire que ça vaut Scriabine et Szymanowski... évidemment je n'irai pas (du tout) jusque là.
Enfin, il faudrait que j'écoute d'autres oeuvres, mais je ne trouve pas qu'on se situe au même niveau d'inspiration. (et de finesse)
Dans le genre, je préfère les Heures de la nouvelle lune de Roslavets par exemple.

En tout cas c'est dommage que les enregistrements soient si difficiles à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Väinö Raitio (1891-1945) Empty
MessageSujet: Re: Väinö Raitio (1891-1945)   Väinö Raitio (1891-1945) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Väinö Raitio (1891-1945)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nikolaï Golovanov (1891-1953)
» Arthur Bliss (1891-1975)
» Sergueï Prokofiev (1891-1953) - Sonates pour piano
» Charles Munch (1891-1968)
» Jules MASSENET – Le Mage – 1891

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: