Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
16 € 49 €
Voir le deal

 

 Berg: Suite lyrique

Aller en bas 

Souhaitez-vous approfondir votre connaissance de la Suite lyrique par ce type d'analyse?
Oui
Berg: Suite lyrique Vote_lcap71%Berg: Suite lyrique Vote_rcap
 71% [ 15 ]
Non
Berg: Suite lyrique Vote_lcap10%Berg: Suite lyrique Vote_rcap
 10% [ 2 ]
Oui mais non
Berg: Suite lyrique Vote_lcap19%Berg: Suite lyrique Vote_rcap
 19% [ 4 ]
Total des votes : 21
 

AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:13

Je voudrais vous proposer une analyse de la Suite lyrique de Berg.
Son écriture est très dense, sérielle, et une analyse détaillée, le fait de suivre avec la partition dans un premier temps, permet non seulement de mieux comprendre l'expressivité de cette oeuvre, ce qui demande un peu de temps au vu de la densité du matériau.
La récompense en sera double: une compréhension de l'oeuvre, et une amélioration de votre perception auditive qui pourra servir pour d'autres oeuvres.

Chez Berg, la forme et le contenu sont inextricablement liés et forment l'expressivité globale - ce qui fait son génie. Ainsi, il est impossible de prétendre comprendre l'oeuvre sans comprendre sa structure formelle.

L'oeuvre se présente ainsi: elle est écrite pour quatuor à cordes, en six mouvements. L'oeuvre est dédiée à Zemlinsky et il s'agit certainement d'un clin d'oeil à celui-ci et à sa Symphonie lyrique, elle-même en six mouvements.
Et nous voyons déjà que ces 6 mouvements suivent une logique de plus en plus extrêmes au niveau des tempos, des indications:
I Allegretto giovale - III Allegro misterioso - V Presto delirando/tenebroso
II Andante amoroso - IV Adagio appassionato - 6 Largo desolato
L'oeuvre part d'une joie un peu mondaine pour conquérir les deux extrêmes que sont les V et VI.
Déjà, nous voyons qu'il y a une narration qui se dégage: giovale - amoroso - misterioso - appassionato - delirando/tenebroso - desolato. Une histoire d'amour à première vue: et tout juste, cette oeuvre est autobiographique, et s'inspire de l'adultère qui lia Alban Berg à Hanna Fuchs.

Pour l'analyse, je recommande très fortement de suivre avec partition au moins au départ, disponible sur IMSLP, du fait de la densité, et sinon je prends pour base la version du quatuor Alban Berg.
IMSLP - Berg Suite Lyrique
Musicme Interprétation du quatuor Alban Berg

Plongeons nous donc dans le I: Allegretto giovale.
Ce mouvement est de forme sonate.

I) L'exposition

a) Premier thème (Mesures 1 à 12) [0'00 à 0'30]
La première mesure consiste en une petite ouverte au caractère mondain. Le thème 1 est exposé tout de suite après par le violon de la mesure 2 à 4. Il s'agit d'une série.
Mesure 5 et 6, nous avons une transition notée poco pesante. Puis, le violon énonce à nouveau le début de ce premier thème, avec des notes différentes mais avec un mouvement et un rythme similaire à la première présentation, à la mesure 7. Mesure 8, le deuxième violon et l'alto feront tour à tour de même, puis le violon mesure 9, comme un canon. On arrive alors a un crescendo et l'alto conclue sur une figure rythmique qui est déjà présente dans le thème 1.
En résumé:
-Ouverture
-Premier thème au violon
-Transition poco pesante
-Premier thème (partie ascendante) en canon
-Acmé et conclusion

b) Pont (Mesures 13 à 22) [0'30 à 0'54]
Dans ce pont, qui est lui aussi enlevé, avec ces pizzicato, et surtout cette superbe mélodie au violoncelle, expressive. On distinguera à la fin quelques éléments, fragmentaires, du premier thème, notamment les trois coups que l'on entend à l'alto puis au violon mesure 21, ou le mouvement ascendant en groupe de deux, toujours au violon mesure 20.

c) Deuxième thème (Mesures 23 à 30) [0'54 à 1'16]
Nous arrivons dans un tempo II poco tranquillo. Ce deuxième thème a une expressivité un peu plus intime, plus contemplative. On va crescendo, le violon lance comme des appels dans les aigus, et c'est lui qui conclue l'exposition par un trait virtuose.

II) Développement (Mesures 31 à 35) [1'16 à 1'30]
Le développement est très bref, et ramène de l'entrain avec ce grand mouvement ascendant qui part du violoncelle puis l'alto, 2nd violon et violon, et nous ramène à Tempo I pour la réexposition.

III) Réexposition (Mesures 36 à 62) [1'30 à 2'41]

a) Premier thème (Mesures 36 à 48) [1'30 à 2'05]
Cette réexposition commence donc avec une réminiscence du thème 1 (thème ascendant, trois coups au violon et alto). Puis nous retrouvons le poco pesante de transition mesures 38 et 39. Puis nous avons un crescendo, qui nous amène à une nouvelle réminiscence du premier thème au violoncelle [1'54], mesures 42 et 43. Puis le violon joue un nouveau motif qui se base principalement sur ces fameux trois coups rythmiques, très joyeux. Nous avons alors l'acmé, et le deuxième violon joue la conclusion (mesure 48).
La forme de la réexposition du premier thème rappelle ainsi significativement la forme de l'exposition de ce premier thème:
-Premier thème au violon
-Transition poco pesante
-Premier thème au violon (basée sur les trois coups)
-Acmé et conclusion
Simplement, alors que dans l'exposition, la partie qui était explorée en canon était le début du thème (partie ascendante), la partie qui est utilisée dans la réexposition est l'autre partie du thème, à savoir les trois coups qui sont donc la matière première de la mélodie qu'énonce alors le violon.

b) Pont (Mesures 49 à 52) [2'05 à 2'17]
Nous retrouvons le pont joyeux et ses pizzicatos, et c'est le second violon qui se voit confier la bien belle mélodie que le violoncelle tenait dans le pont de l'exposition. On notera que le pont est plus court dans la réexposition, alors que le premier thème compte le même nombre de mesure dans l'exposition et dans la réexposition (12).

c) Second thème (Mesures 53 à 61) [2'17 à 2'41]
On y retrouve l'indication più tranquillo (Tempo II), la même expressivité plus intime, les mêmes appels du premier violon dans les aigus, et enfin le même trait virtuose conclusif, qui est cédé au violoncelle cette fois-ci.

IV) Coda (Mesures 63 à 69) [2'41 à fin]
La coda est assez courte: elle reprend les pizzicatos enjoués, une retour du premier thème au violon (mesure 64 et 65, motif ascendant et trois coups). On a ensuite le mouvement ascendant en tutti, et le mouvement se termine sur les trois coups.


Le tout est donc d'arriver à avoir ces éléments en tête et de percevoir l'architecture de l'oeuvre, puisqu'elle est merveilleusement bâtie, et cela est tout à fait possible. Il est dommage, pour une oeuvre qui a une si belle structure, de l'écouter instinctivement et de n'entendre pas grand chose.

Personnellement, je trouve que cette compréhension formelle révolutionne ma vision de l'oeuvre (un peu comme pour les Légendes de Liszt), je suis pressé de faire le reste! Very Happy Je ne sais pas si tout cela est très lisible, vu que j'écris en même temps que j'analyse et que je comprends. Enfin, voilà un premier jet.

Si ça n'intéresse personne, ce n'est pas grave et je ne posterai pas la suite de mon analyse (cf sondage); on pourra alors parler de l'oeuvre sur ce fil, et n'hésitez pas à poster pour parler de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:25

Flûte, tu n'aurais pas voulu le faire sur le Deuxième de Schönberg plutôt ?

Il va falloir que je réécoute la Suite Lyrique, et c'est quand même pas très ravigotant comme musique. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:33

DavidLeMarrec a écrit:
Flûte, tu n'aurais pas voulu le faire sur le Deuxième de Schönberg plutôt ?

Je l'ai fait sur la Suite lyrique parce que j'ai pris à la bibliothèque le bouquin de Jameux sur Berg où il donne les grandes lignes formelles sur l'oeuvre, et j'ai développé là-dessus avec la partition.
Après, faut voir... Smile

Citation :
Il va falloir que je réécoute la Suite Lyrique, et c'est quand même pas très ravigotant comme musique. Neutral

Mais précisément, je crois que c'est le genre de musique qui gagne énormément à être analysée - en tout cas, personnellement, ça n'est plus du tout la même chose pour ce premier mouvement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:36

Je vais le faire de toute façon, ça changera peut-être ma perception de l'oeuvre. Je l'ai même entendue sur scène par de grands interprètes, mais ça m'a toujours déçu (ou plus exactement déplu).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85259
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
Il va falloir que je réécoute la Suite Lyrique, et c'est quand même pas très ravigotant comme musique. Neutral

Ah tiens. Pour moi c'est une des deux ou trois meilleures (sinon la meilleure) oeuvres sérielles de tous les temps.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89562
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:39

Ce n'est pas une question de qualité, c'est une question d'adhésion personnelle. Je trouve ça sinistre et en plus ça m'accroche assez peu.

Dans le domaine sériel, je suis surtout versé dans les oeuvres amusantes (Von Heute auf Morgen, Dialogue de l'ombre double) et quelquefois chatoyantes (Moses, Pli selon pli). Il y a bien des exceptions, comme le concerto de Barraqué, mais mon problème est plutôt avec Berg. A part ses Frühe-Lieder, ses Altenberg et Lulu, j'aime assez peu de choses chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 3 Aoû 2011 - 22:45

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas une question de qualité, c'est une question d'adhésion personnelle. Je trouve ça sinistre et en plus ça m'accroche assez peu.

Dans le domaine sériel, je suis surtout versé dans les oeuvres amusantes (Von Heute auf Morgen, Dialogue de l'ombre double) et quelquefois chatoyantes (Moses, Pli selon pli). Il y a bien des exceptions, comme le concerto de Barraqué, mais mon problème est plutôt avec Berg. A part ses Frühe-Lieder, ses Altenberg et Lulu, j'aime assez peu de choses chez lui.

Personnellement, j'adore tout chez Berg, mais les trois oeuvres que tu cites sont certainement aussi mes préférées chez lui. mains
Revenir en haut Aller en bas
Lena Bearheart
Mélomaniaque
Lena Bearheart

Nombre de messages : 828
Age : 40
Localisation : Paris - France
Date d'inscription : 16/12/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 7:35

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve ça sinistre et en plus ça m'accroche assez peu.
Il est certain que Berg, c'est pas Jo le rigolo ! Berg: Suite lyrique Oo


J'ai personnellement été vite séduit par cette œuvre extraordinaire, et il va falloir que je me penche sur son analyse (à moins que je reste dans l'impression floue et mystérieuse de départ, sans chercher à comprendre davantage; mais non, cela m'intrigue).
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 9:13

Superbe travail en tout cas ; ça va me donner envie de réécouter prochainement avec tes indications Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20511
Date d'inscription : 22/01/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 10:30

Impatient de lire la suite. thumright

Et surtout... bon courage parce qu'il en faut pour analyser du Berg. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 10:42

Merci! Je suis sur le deuxième mouvement. study
Revenir en haut Aller en bas
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:28

Percy Bysshe a écrit:

Le tout est donc d'arriver à avoir ces éléments en tête et de percevoir l'architecture de l'oeuvre, puisqu'elle est merveilleusement bâtie, et cela est tout à fait possible. Il est dommage, pour une oeuvre qui a une si belle structure, de l'écouter instinctivement et de n'entendre pas grand chose.

c'est très intéressant comme analyse ;

par ailleurs ce commentaire pose question : comment faut-il écouter une musique "difficile" comme celle de berg ?

personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur la question (je veux dire que les deux -- "instinctivement", avec analyse préalable -- me paraissent valables, sans hiérarchie, et il y en a peut-être d'autres) mais qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:29

808 a écrit:
Percy Bysshe a écrit:

Le tout est donc d'arriver à avoir ces éléments en tête et de percevoir l'architecture de l'oeuvre, puisqu'elle est merveilleusement bâtie, et cela est tout à fait possible. Il est dommage, pour une oeuvre qui a une si belle structure, de l'écouter instinctivement et de n'entendre pas grand chose.

c'est très intéressant comme analyse ;

par ailleurs ce commentaire pose question : comment faut-il écouter une musique "difficile" comme celle de berg ?

personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur la question (je veux dire que les deux -- "instinctivement", avec analyse préalable -- me paraissent valables, sans hiérarchie, et il y en a peut-être d'autres) mais qu'en pensez-vous ?

Comme toutes autres musiques, instinctivement d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:39

Siegmund a écrit:
808 a écrit:
Percy Bysshe a écrit:

Le tout est donc d'arriver à avoir ces éléments en tête et de percevoir l'architecture de l'oeuvre, puisqu'elle est merveilleusement bâtie, et cela est tout à fait possible. Il est dommage, pour une oeuvre qui a une si belle structure, de l'écouter instinctivement et de n'entendre pas grand chose.

c'est très intéressant comme analyse ;

par ailleurs ce commentaire pose question : comment faut-il écouter une musique "difficile" comme celle de berg ?

personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur la question (je veux dire que les deux -- "instinctivement", avec analyse préalable -- me paraissent valables, sans hiérarchie, et il y en a peut-être d'autres) mais qu'en pensez-vous ?

Comme toutes autres musiques, instinctivement d'abord.

mais c'est dommage de s'arrêter là ?
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 12:47

Bien sûr, mais ça n'empêche rien par la suite ! Mais ça reste la base.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 13:13

808 a écrit:
Percy Bysshe a écrit:

Le tout est donc d'arriver à avoir ces éléments en tête et de percevoir l'architecture de l'oeuvre, puisqu'elle est merveilleusement bâtie, et cela est tout à fait possible. Il est dommage, pour une oeuvre qui a une si belle structure, de l'écouter instinctivement et de n'entendre pas grand chose.

c'est très intéressant comme analyse ;

par ailleurs ce commentaire pose question : comment faut-il écouter une musique "difficile" comme celle de berg ?

personnellement je n'ai pas vraiment d'avis sur la question (je veux dire que les deux -- "instinctivement", avec analyse préalable -- me paraissent valables, sans hiérarchie, et il y en a peut-être d'autres) mais qu'en pensez-vous ?

La meilleure approche d'écoute est sans aucun doute une fusion de l'instinctif et de l'analytique, càd aborder l'oeuvre dans sa dimension formelle de manière instinctive - et pour cela il faut maîtriser l'analyse en amont. Pour des oeuvres comme une premier mouvement de sonate classique, il est très facile de percevoir instinctivement l'oeuvre et sa forme, puisque ce sont des formes récurrentes que l'on retrouve dans beaucoup d'oeuvres et qui sont très lisibles. En revanche, pour des compositeurs comme Berg, c'est déjà plus compliqué - mais aussi beaucoup plus intéressant, parce que la forme est directement liée à l'expressivité. L'expressivité chez Berg dicte la forme, et la forme porte alors l'expressivité - pour percevoir cette expressivité, il faut donc percevoir les formes.

J'ai longtemps écouté cette Suite lyrique de manière instinctive, et je pense que ces écoutes n'avaient pas d'intérêt: malgré ma concentration, je n'en ai rien compris. Et le deuxième mouvement que je suis en train d'analyser est extrêmement révélateur sur l'importance de la compréhension, vous verrez.

Pour ce genre d'oeuvre, je pense que l'écoute purement instinctive n'est pas valable esthétiquement - de la même manière que pour comprendre une langue, il faut connaître sa grammaire, sa syntaxe.
Le mieux est de loin de maîtriser la grammaire et la syntaxe de manière instinctive. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyJeu 4 Aoû 2011 - 13:19

Tout à fait d'accord mains
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2010

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptySam 6 Aoû 2011 - 17:57

Vraiment très intéressant ce que tu nous proposes, d'autant plus que je comptais me plonger dans l'oeuvre de Berg assez prochainement, je ne connais que la merveilleuse Sonate pour piano que j'adore.

Bravo à toi et merci ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 31 Aoû 2011 - 11:59

II: Andante amoroso


Le deuxième mouvement est un Rondo, d'un point de vue formel.
Comme tout rondo, il est bâti sur le principe de l'alternance d'un refrain et de couplets.

Ce mouvement est un paradigme de l'expressivité bergienne: à savoir, comme je l'ai dit plus haut, que la forme porte de manière essentielle le contenu expressif. Ici, Pour exposer une véritable dialectique de l'amour, Berg a recourt à la forme du rondo: le thème de l'amour revient à chaque refrain, mais petit à petit transformé, ainsi qu'il l'est dans la vie, et la sienne n'échappe pas à la règle.
Ainsi se crée une véritable narration dont le leitmotiv est lui-même dynamique, ainsi que l'est l'amour auquel il renvoie.

Voilà la forme globale du mouvement (A = refrain):
A1 / B / A2 / C / A3 / D / A4 / E / A5 / Coda

A1
a) Exposition du thème du refrain (Mesures 1 à 2)
b) Développement (Mesures 3 à 15)

B
Premier couplet (Mesures 16 à 40)

A2
a) Exposition du thème du refrain modifié (transposé à la tierce majeure inférieure, et dernière note à la dixième inférieure) (Mesures 41 à 42)
b) Développement (Mesures 42 à 55)

C
Deuxième couplet (Mesures 56 à 80)

A3
a) Exposition du thème modifié (Maintien du dessin général; notes répétées; notes manquantes; allongement de la phrase) (Mesures 81 à 82)
b) Développement (Mesures 83 à 90)

D
Troisième couplet (Mesures 91 à 113)

A4
Exposition du thème modifié (à l'alto, une note manquante, répétitions) (Mesures 114 à 118)

E
Quatrième couplet (Mesures 118 à 142)

A5 / Coda
a) Exposition du thème modifié (sert de Coda au mouvement, avec modification du dessin; répétition, rupture de l'unité instrumentale) (Mesures 143 à 144, jusqu'à 150)
b) Coda
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyMer 12 Juin 2013 - 15:47

En réécoutant cette Suite Lyrique, je comprends pourquoi Dutilleux la citait comme une de ses inspirations pour son quatuor à cordes. Il y a une vraie parenté de climat entre les deux œuvres, en particulier dans le premier mouvement.

Par ailleurs, le troisième a dû bien inspirer pas mal de compositeurs de l'après-guerre. Ce fouillis de motifs rapides enchevêtrés évoque certaines séquences pointillistes à la Ligeti.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique EmptyDim 19 Oct 2014 - 20:09

mince alors, où qu’elle est la suite ?  Shocked  On commence à lire, on se passionne ... ça ne peut pas finir comme ça !
Percy Bysshe Percy Bysshe Percy Bysshe
bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Berg: Suite lyrique Empty
MessageSujet: Re: Berg: Suite lyrique   Berg: Suite lyrique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Berg: Suite lyrique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: