Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
Game & Watch Super Mario Bros System en Précommande
49.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Stanley Kubrick

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 1:11

Disons plutôt profus. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 1:12

non, non, une question de temps, dans 15 ans tu n'échapperas probablement pas à la condition de tous les mâles de 45 ans... là je ne mettais en jeu qu'une certaine propension à te faire désirer
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 1:15

sud273 a écrit:
non, non, une question de temps, dans 15 ans tu n'échapperas probablement pas à la condition de tous les mâles de 45 ans... là je ne mettais en jeu qu'une certaine propension à te faire désirer

J'ai bien fait de revenir, à ce que je vois... Rolling Eyes

Pas grave : j'adore être un réceptacle à clichés.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 1:19

Picrotal a écrit:


J'ai bien fait de revenir, à ce que je vois... Rolling Eyes
indéniablement! quoique tu en penses... Razz
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 20:13

jesus a écrit:
J'ai vu l'Odyssée au moins 3 fois, et j'avoue que je n'y comprends rien. Le début avec les singes, ça va, mais la fin, avec le vieil homme...

J'ai lu le bouquin, et même la suite (2010) pour essayer de comprendre, mais non ! Quelqu'un a pigé, ou bien vous êtes comme moi ?

Rassure toi, je n'ai rien compris non plus. Je l'avais vu pour la première fois en 1968, quand il venait de sortir, je l'ai revu deux ou trois fois à la télé, et je n'y comprends toujours rien, en particulier sur la fin, quand le vieillard (qui est ce d'ailleurs ?) meurt et qu'il devient un embryon...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85334
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 22:12

joachim a écrit:
le vieillard (qui est ce d'ailleurs ?)

Tout bêtement le personnage principal, Dave.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 22:16

Dont la sublimation par cet esprit du cosmos permet à l'homme d'aborder une ère nouvelle (d'où le foetus j'imagine) de paix et de connaissance.

Un Homo sapiens sapiens sapiens naît.

Enfin c'est comme on veut...
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2008 - 20:23

vartan a écrit:
Non, il dort il a vu Mulholland...

Comment ça t'as dormi, toi, devant Mulholland Drive ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2008 - 20:46

Je me suis emm... à mourir. I don't want that
Je trouve ça très bidon.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2008 - 20:50

vartan a écrit:
Je me suis emm... à mourir. I don't want that
Je trouve ça très bidon.

Au contraire moi je trouve que Lynch n'a fait que s'améliorer. J'ai juste un coup de coeur particulier pour Lost Highway qui fait partie de mes 3 ou 4 films préférés de tous les temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2008 - 20:55

et en plus dans Lost Highway, il a fait tourner Henry Rollins I love you
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2008 - 20:56

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 4 Avr 2008 - 11:00

Citation :
Rassure toi, je n'ai rien compris non plus. Je l'avais vu pour la première fois en 1968, quand il venait de sortir, je l'ai revu deux ou trois fois à la télé, et je n'y comprends toujours rien, en particulier sur la fin, quand le vieillard (qui est ce d'ailleurs ?) meurt et qu'il devient un embryon...

J'ai connu un type qui a vu le film 7 fois et qui n'avait toujours pas compris hehe
Je lui ai conseillé le bouquin, un peu plus explicite tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 4 Avr 2008 - 13:45

Ce sont surtout les vingt dernières minutes du film qui laissent le champ libre à de nombreuses interprétations en même temps, le reste du film n'a rien de si compliqué à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 4 Avr 2008 - 17:33

Citation :
Ce sont surtout les vingt dernières minutes du film qui laissent le champ libre à de nombreuses interprétations en même temps, le reste du film n'a rien de si compliqué à comprendre...

Ce qui m'a beaucoup gêné la première fois, c'est que je ne voyais pas le lien entre les 4 parties, hormis la présence du monolithe. Le livre de Clarke est, là-dessus, beaucoup plus explicite.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 4 Avr 2008 - 17:41

Mais il manque de poésie ce roman, Kubrick en tire plus que ce que Clarke offre à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyLun 7 Avr 2008 - 11:34

toxic a écrit:
Citation :
Rassure toi, je n'ai rien compris non plus. Je l'avais vu pour la première fois en 1968, quand il venait de sortir, je l'ai revu deux ou trois fois à la télé, et je n'y comprends toujours rien, en particulier sur la fin, quand le vieillard (qui est ce d'ailleurs ?) meurt et qu'il devient un embryon...

J'ai connu un type qui a vu le film 7 fois et qui n'avait toujours pas compris hehe
Je lui ai conseillé le bouquin, un peu plus explicite tout de même.

Mais pourquoi vouloir à tout pris comprendre. Il faut laisser libre court à son imagination, c'est cela la magie du cinéma (sinon ça se rapproche du docu - pour moi rien ne vaut l'onirisme et je refuse l'interprétation des rêves - laissons les libres...).
Revenir en haut Aller en bas
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyLun 7 Avr 2008 - 13:51

Citation :
Mais pourquoi vouloir à tout pris comprendre. Il faut laisser libre court à son imagination, c'est cela la magie du cinéma (sinon ça se rapproche du docu - pour moi rien ne vaut l'onirisme et je refuse l'interprétation des rêves - laissons les libres...).

Intéressant ce que tu dis là. Je tenais exactement le même discours vis-à-vis de la musique, il y a quelques jours sur un autre topic de ce même forum. Je n'ai pas besoin de comprendre la musique qui est, pour moi, entièrement sensuelle.
En revanche au cinéma, ça me frustre de regarder sans piger. La magie de 2001, je l'ai découverte après avoir lu le bouquin ; j'ai ainsi pu apprécier la beauté du film sans me creuser les méninges pour savoir où Kubrik et Clarke voulaient en venir.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyLun 12 Juil 2010 - 13:55

Kubrick était un perfectionniste, décidant tout dans le détail, parcourant le monde pour trouver les sites convenant à ses films durant des mois et qui amassait une documentation inouie pour que tout soit exact. Pour barry Lindon, ses assistants ont du chercher partout les costumes d'époque, les armes, les uniformes, les drapeaux, la manière de monter à cheval ...
Un film de Kubrick pouvait requérir plusieurs années de travail et de tournage et était toujours déficitaire. Les producteurs y laissaient beaucoup d'argent mais ils pouvaient ensuite dire: j'ai fait tel film avec Kubrick.
Avec les acteurs, il était hyper-directif et ne laissait aucune liberté, y compris pour les attitudes, les sourires. Il fallait recommencer les prises jusqu'à plus de 30 fois dit un témoin. En cas de conflit avec un acteur, il lui proposait de se détendre en faisant une partie d'échecs, sans risque pour lui, car c'était un champion d'échecs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
droopy
Mélomaniaque
droopy

Nombre de messages : 639
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyLun 12 Juil 2010 - 23:49

Certains acteurs atteignent leur apogée chez Kubrick, et voient leur succès décliner ensuite (Keir Dullea dans 2001, Malcom McDowell dans Orange Mécanique, qui à l'instar de Perkins dans Psychose demeurera prisonnier d'un personnage, Ryan O'Neal dans Barry Lyndon)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 10:25

droopy a écrit:
Certains acteurs atteignent leur apogée chez Kubrick, et voient leur succès décliner ensuite (Keir Dullea dans 2001, Malcom McDowell dans Orange Mécanique, qui à l'instar de Perkins dans Psychose demeurera prisonnier d'un personnage, Ryan O'Neal dans Barry Lyndon)
Concernant Ryan O'Neal, je suis moins catégorique que toi dans la mesure où il est vraiment apparu au-devant de la scène avec le film Love Story qui a cartonné de manière incroyable au moment de sa sortie. J'ai toujours été sidéré par le succès planétaire de cette bluette improbable dans laquelle il officiait en compagnie de la belle Ali MacGraw. Pour autant, c'est un acteur de haut vol injustement considéré.
Il reste que le film Barry Lindon, en dépit de quelques longueurs, est un monument de recherche esthétique et l'on a beaucoup parlé, à sa sortie, du tournage fait en partie à la lumière des candélabres. C'était également l'occasion de découvrir Marisa Berenson. En dépit de quelques imperfections, ce film demeure toutefois une référence aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
droopy
Mélomaniaque
droopy

Nombre de messages : 639
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 12:07

Pardon à tous pour le HS... vrai que Ryan O'Neal, après la série TV Peyton Place puis le film Love Story était une jeune star de l'époque, un peu gnan-gnan..., mais ce que je voulais dire est que Barry Lyndon lui a donné son plus grand rôle (et il y est parfait), et qu'après, pffuiiiit, il disparaît des films de premier plan.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 13:34

Cocotier a écrit:
Il reste que le film Barry Lindon, en dépit de quelques longueurs, est un monument de recherche esthétique et l'on a beaucoup parlé, à sa sortie, du tournage fait en partie à la lumière des candélabres. C'était également l'occasion de découvrir Marisa Berenson. En dépit de quelques imperfections, ce film demeure toutefois une référence aujourd'hui.

Des longueurs ? Des imperfections ? affraid

Barry Lyndon est au contraire, à mes yeux, l'un des seuls films de l'histoire du cinéma que l'on puisse considérer comme parfait.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 14:42

Picrotal a écrit:
Cocotier a écrit:
Il reste que le film Barry Lindon, en dépit de quelques longueurs, est un monument de recherche esthétique et l'on a beaucoup parlé, à sa sortie, du tournage fait en partie à la lumière des candélabres. C'était également l'occasion de découvrir Marisa Berenson. En dépit de quelques imperfections, ce film demeure toutefois une référence aujourd'hui.
Des longueurs ? Des imperfections ? affraid

Barry Lyndon est au contraire, à mes yeux, l'un des seuls films de l'histoire du cinéma que l'on puisse considérer comme parfait.
Libre à toi de considérer que ce film est parfait. Moi, je considère que les 3 heures du film ne se justifient pas en permanence. Mais je te rejoins néanmoins lorsque tu estimes que Barry Lindon a définitivement marqué l'histoire du cinéma.
Pour te situer mes références personnelles, Apocalypse Now de Coppola est, de mon point de vue, un véritable chef d'oeuvre du cinéma contemporain même s'il m'est nécessaire d'ingurgiter un peu de Wagner pour ce faire...
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 14:50

Picrotal a écrit:


Barry Lyndon est au contraire, à mes yeux, l'un des seuls films de l'histoire du cinéma que l'on puisse considérer comme parfait.

Je suis pas loin de penser la même chose !
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 14:55

Oui, ce film est parfait. A la 1ère vision on ne le trouve pas trop long bien qu'il dure plus de 3 heures. Ce n'est qu'à la 3è ou 4è fois, qu'on perçoit qu'il y a en fait deux rythmes et deux périodes. 1ère partie: l'axcension de Regmond Barry, ses tribulations jusqu'au mariage. Fascinant. Une suite de tableaux tous superbes en histoire, musique, images, personnages.
A partir du mariage, le 2è partie est moins fertile en rebondissements, c'est la vie au chateau, Regmond s'ennuie, tout est ralenti par définition. les personnages ne surgissent plus: l'abbé, la mère, l'épouse, Barry qui devient odieux et vulgaire, le jeune baron dont la colère monte. Le drame antique se noue. Kubrick nous fait souffrir volontairement comme dans orange mécanique.
Rien d'étonnant dès lors que par la suite la 2è partie paraisse aussi longue quand on repasse le DVD, d'autant qu'on est meurtri par la descente sociale et humaine de Barry.
J'arrête d'ailleurs pour ma part après le mariage, pour ne pas voir la scène de Barry fumant la pipe dans la voiture et se conduisant en odieux personnage.
Mes scènes préférées, le flirt au ruban, le défilé en Irlande, avec les drapeaux, les batailles, la remise des deux Frédérics d'or chez les prussiens, les deux scènes de jeu: le lord anglais et lady Lindon. Je ne connais rien d'aussi beau que ce film. On est en face d'une oeuvre d'art comme le plafond de la Sixtine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 15:00

Moi ce qui me manque complèment dans Barry Lindon, comme toujours chez Kubrik, ce sont des personnages. Du coup ce n'est pas à mes yeux une oeuvre parfaite, si maîtrisée formellement soit-elle. Un bel exercice un peu vain, quoi ... mais qui dans son registre peut être idéal, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 15:25

Grégoire de la Tour a écrit:
Moi ce qui me manque complèment dans Barry Lindon, comme toujours chez Kubrik, ce sont des personnages. Du coup ce n'est pas à mes yeux une oeuvre parfaite, si maîtrisée formellement soit-elle. Un bel exercice un peu vain, quoi ... mais qui dans son registre peut être idéal, oui.

C'est sûr que pour l'intérêt des personnages d'une "period piece", je préfère nettement les Liaisons dangereuses. Mais à Barry Lindon, j'associe un souvenir personnel : lors de sa sortie, si médiatisée, j'avais réussi à entraîner ma mère au cinéma alors qu'elle ne sortait jamais. Exploit jamais renouvelé.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 19:06

Sur le net, pour info: " Le même soin est apporté à la musique. Pour Barry Lyndon, Stanley Kubrick s’est littéralement plongé dans la musique du XVIII ème siècle afin d’être le plus possible fidèle à son sujet et d’accompagner comme elles le méritent ces images magnifiques. Afin de synchroniser au mieux les musiques qu’il a choisi et leur donner un sens, Kubrick a fait appel à Leonard Rosenman, un compositeur de musique de film (LA FUREUR DE VIVRE, A L’EST DE L’EDEN) qui a étudié avec Schoënberg. Son remarquable travail d’adaptation a été récompensé par un oscar, mais à quel prix ! Rosenman, cité par John Baxter, raconte que Stanley Kubrick est « brillant mais réduit tout le monde en esclavage. Après le 105 e enregistrement d’un morceau, il se plaignit que l’orchestre avait un décalage d’un tiers de temps. C’en était trop. J’ai jeté ma baguette par terre, je l’ai saisi par le cou et j’ai essayé de l’étrangler. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 19:20

Grégoire de la Tour a écrit:
Moi ce qui me manque complèment dans Barry Lindon, comme toujours chez Kubrik, ce sont des personnages. Du coup ce n'est pas à mes yeux une oeuvre parfaite, si maîtrisée formellement soit-elle. Un bel exercice un peu vain, quoi ... mais qui dans son registre peut être idéal, oui.

Je ne vois pas trop ce que tu veux dire... Je trouve que le cinéma de Kubrick est bourré de personnages tout ce qu'il y a de plus charismatique, que cela soit Alex dans Orange Mécanique, le role de Nicholson dans Shining, ou même HAL dans 2001. Vraiment, il ne me viendrait pas à l'idée de considérer ce cinéma comme « vain » quand il est au contraire d'une profondeur et d'une densité rarement égalée dans le registre cinématographique.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 19:26

Ben non, pas pour moi. Ce sont des silhouettes, des pantins, des caricatures, mais je ne vois jamais de personnages chez lui. Et il a une manière de les juger de très haut, qui tue, pour moi, toute empathie. A mes yeux il pourrait faire du cinéma avec des statues et des belles pierres au lieu d'acteurs et le résultat serait identique, aussi maitrisé et aussi froid, pour moi encore une fois. Donc je ne suis pas touché du tout par ces réalisations que j'admire d'un oeil en fait. C'est pour ça que pour moi c'est un peu vain.

Dans le cas de Barry Lindon c'est compliqué par le fait que le héros du roman soit déjà assez flou et sans grande consistance en fait.

Mais franchement mon avis n'est pas très important et il a des légions de fans !
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 19:32

Grégoire de la Tour a écrit:
Mais franchement mon avis n'est pas très important et il a des légions de fans !

Ben c'est pas pour ça que ton avis n'est pas important. Je manifestais une certaine surprise parce que c'est bien la première fois que j'entends dire cela concernant Kubrick, mais ça mérite en effet d'etre creusé, c'est un point de vue qui n'a rien d'aberrant. Après Kubrick c'est un certain style, un certain genre, qui ne peut pas convenir aux attentes ou aux gouts de tout le monde. Et ce ne sont pas les légions de fans qui vont rendre les opinions de ceux qui n'accrochent pas moins intéressantes...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 19:38

Il est vrai qu'on ne s'attache pas vraiment aux personnages de Kubrick. On les voit se débattre, avec un plaisir sadique plus ou moins inavoué, dans des situations souvent épouvantables. Je mettrais à part Les sentiers de la gloire tout de même.
Une vision d'entomologiste mais que je trouve passionnante justement en raison de cette fausse neutralité. Une vision froide, c'est évident pour Barry Lindon, 2001 ou Orange mécanique. mais l'émotion vient d'ailleurs que la possible identification du spectateur au personnage. Une vision qui nécessite de mettre en jeu de l'empathie, de sortir un peu de soi. Et là ces personnages deviennent très touchants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 20:37

Picrotal a écrit:
Grégoire de la Tour a écrit:
Mais franchement mon avis n'est pas très important et il a des légions de fans !

Ben c'est pas pour ça que ton avis n'est pas important. Je manifestais une certaine surprise parce que c'est bien la première fois que j'entends dire cela concernant Kubrick, mais ça mérite en effet d'etre creusé, c'est un point de vue qui n'a rien d'aberrant. Après Kubrick c'est un certain style, un certain genre, qui ne peut pas convenir aux attentes ou aux gouts de tout le monde. Et ce ne sont pas les légions de fans qui vont rendre les opinions de ceux qui n'accrochent pas moins intéressantes...
Fais attention de ne pas trop généraliser tout de même. J'ai émis quelques réserves plus haut sur Barry Lindon tout en appréciant beaucoup les films de Kubrick en général. Fort heureusement, cet artiste avait plusieurs cordes à son arc et, si on lui reconnaît un certain style, il n'en demeure pas moins que ses films sont tous très originaux.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMar 13 Juil 2010 - 21:59

Il y a tout de même une grammaire kubrickienne ainsi que des points de thématiques sensiblement récurrents d'un film sur l'autre, ce qui justifie le fait que je parle de « genre ». Mais cela n'exclut pas la diversité ou l'originalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85334
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 3:39

Je suis assez d'accord avec Grégoire.
Il y a des personnages très chouettes, mais ils ne semblent pas forcément avec une âme, une vie propre, ce sont un peu des pantins souvent en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12616
Age : 44
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 4:13

Je trouve tout de même la psychologie de certains personnages principaux, ceux que j'ai cité précédemment, assez marquée. Elle se régit sur un mode narratif très « photographique » qui, en effet, nuit à une forme d'identification, mais pour autant elle est présente. Cela ne concerne pas tous les personnages de ses films, on est bien d'accord, mais comment ne pas voir une âme derrière Hal (ce qui est un comble, j'en conviens) ou derrière Alex ? Et que dire de Shining, où le film tout entier finit par virevolter dans les névroses et les psychoses de Nicholson, un véritable voyage au sein de ses fantasmes cauchemardesques, et dans lequel des personnages comme celui de sa femme, ou encore ce merveilleux acteur Noir (dont le nom m'échappe) qui pose une vraie présence de personnage malgré de très courtes apparitions ?

Bon, c'est une question rhétorique, évidemment. Pour ma part, j'ai envie de dire que l'ironie kubrickienne est trompeuse et peut donner une impression de froideur, d'irréalité aux personnages, mais je n'irais jamais jusqu'à dire qu'ils manquent de psychologie et qu'ils ne sont que des pantins. Enfin, encore une fois : pas tous les personnages, et puis ce n'est jamais que mon impression...
Revenir en haut Aller en bas
http://nevertrust.over-blog.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 10:17

Disons que pour moi c'est un cinéma qui manque d'amour. D'amour, d'estime, de tendresse entre les personnages et d'amour du cinéaste pour ce qu'il filme et surtout pour ceux qu'il filme. C'est pour ça qu'à mes yeux c'est souvent déprimant en fait, et effectivement très froid. Ce n'est pas un regard porté sur le monde que je trouve intéressant en fait, du coup.

Le seul Kubrik qui échappe à cette règle c'est Spartacus (qui ruissèle d'humanité), sauf que Spartacus est un film d'acteur et de producteur, pas un vrai Kubrik en fait.

Mais Barry Lindon ou Eyes Wide Shut c'est très beau à voir, ça je ne peux absolument pas dire le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
droopy
Mélomaniaque
droopy

Nombre de messages : 639
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 13:05

Plus je vieillis, plus je valide la vision de l'humanité de Kubrick... Mais parler de froideur, non, je ne trouve pas... les scènes avec l'enfant sont la part d'humanité du personnage obsédé par son ascension sociale dans un monde qui le méprise... beaucoup de nuances, de mise en lumière de la mécanique sociale aux prises à l'animalité humaine, souvent affolée par ses contradictions sensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 14:25

La vision de Kubrick est celle de l'univers baroque, on est prié de ne pas s'identifier ni de rechercher une moralité, des héros touchants et qui font pleurer. On n'est pas dans le drame romantique mais dans le drame grec. Les personnages sont le jouet du destin, ils passent sur la scène du monde ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 15:14

droopy a écrit:
Plus je vieillis, plus je valide la vision de l'humanité de Kubrick... Mais parler de froideur, non, je ne trouve pas... les scènes avec l'enfant sont la part d'humanité du personnage obsédé par son ascension sociale dans un monde qui le méprise... beaucoup de nuances, de mise en lumière de la mécanique sociale aux prises à l'animalité humaine, souvent affolée par ses contradictions sensibles.

C'était Tavernier et Coursodon qui disaient, non sans raison, à mon sens, que le héros étant incapable de sincérité on n'est jamais sûr non plus de son affection affichée pour son fils.

Je n'ai vraiment vu de nuances pour ma part, mais au contraire un discours qui se tient d'un bloc, comme quoi ...


Dernière édition par Grégoire de la Tour le Mer 14 Juil 2010 - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 16:09

Je ne suis pas intervenu jusqu'à présent mais :
Grégoire de la Tour a écrit:
C'était Tavernier et Coursodon qui disaient, non sans raison, à mon sens, que le héros étant incapable de sincérité on n'est jamais sûr non plus de son affection affiché pour son fils.
Tavernier est capable de très bonnes analyses mais là pour le coup ça me semble grossièrement caricatural : à vouloir rivaliser de subtilité avec Kubrick, on n'aboutit ici qu'à un rétrécissement du propos. Je ne me souviens d'aucun élément dans le film qui permettrait de valider cette thèse d'une "affection affectée" de Redmond pour son fils. D'ailleurs pourquoi feindrait-il d'aimer son fils, et pas sa femme ?...

L'idée même qu'il soit "incapable de sincérité" me semble discutable. J'ai plutôt l'impression que Redmond a très peu d'aptitudes à l'insincérité... Son passage de sa naïveté initiale à l'apprentissage de la rouerie, dans la première partie du film, est quand même plutôt du genre long et difficile, et finalement, une fois qu'il est parvenu au sommet, "installé", j'ai plutôt l'impression qu'il abandonne tout cela et recommence à agir sans arrière-pensée... simplement, entre-temps, au lieu de l'innocente nunuche du début, il est devenu un épouvantable fat. Mr.Red Un personnage authentiquement manipulateur s'en serait beaucoup mieux sorti dans ses relations avec la haute société... siffle

La cruauté de la chose (et son caractère touchant), c'est que c'est justement par ce qu'il conserve malgré tout d' "humain" et de "positif" dans son comportement que le héros est finalement "puni" et chute : par son amour pour son fils, qu'il gâte outre mesure, provoquant indirectement sa mort, et par son attitude de "gentleman" lors du duel avec ce petit con de lord Bullington.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 16:17

Voilà le texte exact qui ne s'oppose d'ailleurs pas à ton analyse :

"Quand, dans la deuxième partie de ce très long film, le réalisateur tente enfin d'injecter une certaine émotion dans l'histoire (la mort du fils de Barry et la douleur du père) cet effort est trop tardif, trop arbitraire, voire trop ambigu pour être vraiment efficace. Barry a été représenté pendant deux heures comme un tel vaurien -arriviste sans scrupule, menteur, simulateur, calculateur, tricheur et on en passe - qu'on ne peut s'empêcher de soupçonner que sa douleur est feinte. Hypothèse que rien ne justifie, sinon le fait que que K. nous a habitué à penser que l'expression de l'émotion n'appartient pas au registre de son héros. N'y a-t-il pas dans cette ambiguité, qu'on a du mal à croire accidentelle, une suprême ambiguïté du cinéaste contestant le sentiment alors même qu'il le convoque."

Quand j'avais lu ce texte après la vision du film j'avais été frappé par (pour une fois parce que je suis rarement d'accord avec les deux compères) par la concordance entre mon impression et la leur.

Après évidemment elles ne sont pas universelles ces impressions.
Revenir en haut Aller en bas
Alain92
Mélomane averti
Alain92

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 22:24

C'est passer à côté du film que de ne pas avoir saisi que Barry l'arriviste sans scrupules est fou de son fils, un scénario classique d'ailleurs, et que sa mort est un tournant capital dans le déroulement de la vie du héros: Barry très touché s'effondre. La chute va s'accélerer comme dans Don Giovanni. Tout concours au dénouement tragique. Barry est puni de son défi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.operanapolitain.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 22:27

Non mais le saisir c'est une chose. Le sentir en est une autre.
Revenir en haut Aller en bas
droopy
Mélomaniaque
droopy

Nombre de messages : 639
Age : 60
Date d'inscription : 01/07/2008

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyMer 14 Juil 2010 - 23:29

Je crois qu'on oublie le début du film, là... lorsque le jeune Redmond est tout de sincérité, de belle impétuosité, sans calculs, d'une grande naïveté aussi... Il y est foncièrement attachant, de même ses rapports avec le capitaine Grogan, personnage humain, quasiment un père pour le jeune irlandais (belles scènes sensibles entre eux).
La société, elle, est implacable...
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyJeu 15 Juil 2010 - 9:14

Picrotal a écrit:
Je trouve tout de même la psychologie de certains personnages principaux, ceux que j'ai cité précédemment, assez marquée. Elle se régit sur un mode narratif très « photographique » qui, en effet, nuit à une forme d'identification, mais pour autant elle est présente. Cela ne concerne pas tous les personnages de ses films, on est bien d'accord, mais comment ne pas voir une âme derrière Hal (ce qui est un comble, j'en conviens) ou derrière Alex ? Et que dire de Shining, où le film tout entier finit par virevolter dans les névroses et les psychoses de Nicholson, un véritable voyage au sein de ses fantasmes cauchemardesques, et dans lequel des personnages comme celui de sa femme, ou encore ce merveilleux acteur Noir (dont le nom m'échappe) qui pose une vraie présence de personnage malgré de très courtes apparitions ?

Bon, c'est une question rhétorique, évidemment. Pour ma part, j'ai envie de dire que l'ironie kubrickienne est trompeuse et peut donner une impression de froideur, d'irréalité aux personnages, mais je n'irais jamais jusqu'à dire qu'ils manquent de psychologie et qu'ils ne sont que des pantins. Enfin, encore une fois : pas tous les personnages, et puis ce n'est jamais que mon impression...

Je rejoins complètement ce point de vue.
En effet sa façon de nous présenter ces personnages sous l'angle des névroses, de l'ironie, de la folie ne les rend pas forcément attachants et peut donner cette impression de distance voir de répulsion.
Mais au contraire, ça me fait l'effet inverse moi, j'ai l'impression d'être dans un rapport psycologique très étroit. De rentrer en empathie, de ressentir les émotions du moment présent avec eux ou au moins de comprendre certaines réactions.
J'aime sa manière d'envoyer ses personnages au casse pipe en permanence, d'être toujours dans le moment présent, face à des évennements ou au vide.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010 - 0:44

Xavier a écrit:
Je suis assez d'accord avec Grégoire.
Il y a des personnages très chouettes, mais ils ne semblent pas forcément avec une âme, une vie propre, ce sont un peu des pantins souvent en effet.
Voir L'ultime razzia pour réviser cette opinion. Cependant, l'idée des pantins n'est pas inintéressante dans l'œuvre de Kubrick, à mettre en écho avec la scène au milieu des mannequins dans Le baiser du tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85334
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010 - 0:45

Pan a écrit:

Voir L'ultime razzia pour réviser cette opinion.

Je l'ai vu mais c'est assez lointain... tu peux préciser?
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 EmptyVen 16 Juil 2010 - 0:50

Le personnage principal est un bandit des plus classiques qui n'a rien d'un pantin. La psychologie du personnage me semble tout à fait accessible au commun des mortels. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stanley Kubrick - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Stanley Kubrick   Stanley Kubrick - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stanley Kubrick
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: