Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal

 

 Albert Lortzing

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 18:57

Ce compositeur allemand est né le 23 octobre 1801 à Berlin. Il était également son propre librettiste, acteur et chanteur. Il était le fils de deux comédiens amateurs. Il a parcouru l'Allemagne avec ses parents qui jouaient dans diverses troupes. C'est un autodidacte et il a reçu une formation musicale dans le cadre familial. Il a composé en 1823 son premier opéra intitulé Ali Pascha von Janina, singspiel en 1 acte créé à Münster en 1828 par la compagnie théâtrale de Detmold où il passa 5 ans, jouant tout le répertoire courant. En 1833, il vécut à Leipzig, où il dirigeait un ensemble, il se lia d'amitié avec deux jeunes passionnés de théâtre, Philipp Reger et Philipp Düringer, liens qu'il préserva jusqu'à la fin de sa vie. Il composa dans cette ville son premier opéra d'importance, singspiel en 3 actes intitulé Die beiden Schützen créés en 1837 avec succès. Il enchaina immédiatement avec sans doute l'un de ses opéras les plus connus intitulé Zar und zimmermann, oder Die beiden Peter (Tsar ou Charpentier ou les deux Pierre). Cet opéra-comique en 3 actes fut créé avec succès en 1837, toujours à Leipzig et fut repris en 1839 à Berlin, là encore accueilli triomphalement. Ses opéras suivants, Caramo oder Das Fischerstechen (créé en 1839 à Leipzig, opéra-comique en 3 actes), Hans Sachs (créé en 1840 à Leipzig, opéra-comique en 3 actes) et Casanova (créé en 1841 à Leipzig, opéra-comique en 3 actes) eurent moins de succès. C'est en 1942 avec la création à Leipzig de Der Wildschütz oder Die Stimme der Natur (Le Braconnier, ou la Voix de la Nature, opéra-comique en 3 actes) que sa position, en tant que maître de l'opéra-comique sur la scène allemande fut confirmée. Pour élargir son horizon musical, il décida dans la veine de Marschner et de Weber d'écrire et composer un opéra romantico-fantastique. Cet opéra en 4 actes intitulé Undine (Ondine) fut créé en 1845 et reçut un succès plus mitigé. Après avoir quitté Leipzig, il trouva un poste à Vienne qui vit le succès de son opéra-comique en 3 actes Der Waffenschmied (L'Armurier) créé en 1846. Il composa par la suite encore 3 opéras, Zum Grossadmiral (Au rang de grand amiral, opéra-comique en 3 actes, créé à Leipzig en 1847), Die Rolandsknappen (Ecuyers de Roland, opéra-comique romantique en 3 actes, créé à Leipzig en 1849) et Regina (opéra en 3 actes créé de manière posthume en 1898 à Berlin). Il donna son dernier ouvrage après avoir quitté Vienne. Cet ouvrage est un petit opéra en 1 acte intitulé Die vornehmen Dilettanten oder Die Opernprobe (La Répétition ou les Dilettantes distingués). Cet opéra fut créé à Francfort en 1851 alors que Lortzing vivait à Berlin où il avait retrouvé un poste subalterne. Lortzing ne sut pas que son opéra rencontra un beau succès puisqu'il mourut au lendemain de la création c'est-à-dire le 21 janvier 1851. Selon Kaminski dans Mille et un opéras, ses opéras peinent encore à traverser les frontières malgré un instinct théâtral infaillible, des qualités d'invention musicale certaine et un talent littéraire évident.

Source pour biographie et ce qui suivra c'est-à-dire la présentation de certains de ses opéras: Mille et un opéras, Kaminski, Fayard

Vous pouvez déjà commencer à réagir et ne pas attendre la présentation de 6 de ses opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 18:58

C'est comment ? Pourquoi aimes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:07

Guillaume a écrit:
C'est comment ? Pourquoi aimes-tu ?

Je n'ai jamais encore écouté ce compositeur mais j'ai envie de le découvrir. J'aimerais notamment savoir par quel opéra il est préférable de commencer. Mon but est aussi de faire connaître ce compositeur qui a visiblement compté dans l'histoire de l'opéra allemand mais qui est encore trop méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:26

"Compté dans l'histoire de l'opéra allemand" est un bien grand mot. Disons qu'il est représentatif des goûts du public de son époque, et qu'il est resté assez en cour en Allemagne. Mais son statut est plus à rapprocher d'Hérold, Auber ou Dubois, en France, que de compositeurs qui ont "fait" l'histoire.

Pourquoi ne commences-tu pas par Zar und Zimmermann qui est tout de même son oeuvre la plus célèbre, et qui a été souvent enregistrée, avec des distributions qui te plairont ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:36

Je vais peut être commencer par cet opéra, j'ai même vu qu'il en existe un DVD avec Lucia Popp. Pour me faire une idée néanmoins de la musique de ce compositeur, je viens d'écouter deux airs de Marie dans Der Waffenschmied intitulés "Er schläft! Wir alle sind in Angst und Not...Er ist so gut" à l'Acte I et "Wir armen, armen Mädchen" à l'Acte III par l'angélique Gundula Janowitz sous la direction de Christoph Stepp à la tête de l'Orchestre symphonique de la Radio de Berlin. L'enregistrement date de 1963. C'est d'ailleurs tiré d'une intégrale me semble-t-il publiée chez Deutsche Grammophon avec Thomas Stewart et Josef Greindl notamment qui doit être introuvable désormais. Ces deux airs sont tirés de la compilation "The Golden Voice" dans la collection "Original Masters". Le premier air rappelle comme le souligne Kaminski dans Mille et un opéras la rêverie d'Agathe. La voix de Janowitz se prête à mon avis merveilleusement à cet air avec cette pureté du timbre et orchestralement, c'est magnifique. Le deuxième air montre également une belle inspiration mélodique et orchestrale. J'ai pu trouvé le texte des deux airs ici mais uniquement en allemand : http://www.zeno.org/Literatur/M/Lortzing,+Albert+(Gustav)/Libretti/Der+Waffenschmied
Je ne parle pas cette langue mais j'ai pu comprendre à peu prêt le contexte avec la notice dans Mille et un opéras.
Connais tu cet opéra David? Qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:43

J'ai peu à dire dessus, si ce n'est que j'aime bien, c'est léger, agréable, bien écrit. Ca mérite vraiment d'être écouté.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:45

DavidLeMarrec a écrit:
"Compté dans l'histoire de l'opéra allemand" est un bien grand mot. Disons qu'il est représentatif des goûts du public de son époque, et qu'il est resté assez en cour en Allemagne. Mais son statut est plus à rapprocher d'Hérold, Auber ou Dubois, en France, que de compositeurs qui ont "fait" l'histoire.

Pourquoi ne commences-tu pas par Zar und Zimmermann qui est tout de même son oeuvre la plus célèbre, et qui a été souvent enregistrée, avec des distributions qui te plairont ?

Il est adulé en Allemagne. nom de rue, statues
représentation très souvent à l' affiche
voir
http://www.albertlortzing.org/
pour s' en convaincre

Je pense qu il fait parti de l' histoire de l 'opéra allemand, comme Auber et Hérold en France .
Si nous avions la chance en France d' avoir de temps en temps à l' affiche un Auber ou un Herold ......
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:54

Je ne portais pas un jugement de valeur, j'essayais plutôt de dire qu'il n'est pas jalon "historique" au sens où il aurait inauguré une ère nouvelle.

A part ça, il est très apprécié en Allemagne (quoique finalement pas très joué si on compare à l'abondance discographique d'il y a trente ou quarante ans !) et mérite tout à fait d'être joué.

J'espère que tu n'as pas cru que je disais qu'Hérold n'est pas important. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23495
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:58

Merci pour tes réponses David. As tu écouté certains de ses autres opéras et si c'est le cas, qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 19:58

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne portais pas un jugement de valeur, j'essayais plutôt de dire qu'il n'est pas jalon "historique" au sens où il aurait inauguré une ère nouvelle.

A part ça, il est très apprécié en Allemagne (quoique finalement pas très joué si on compare à l'abondance discographique d'il y a trente ou quarante ans !) et mérite tout à fait d'être joué.

J'espère que tu n'as pas cru que je disais qu'Hérold n'est pas important. Very Happy

Non je connais tes goûts
Si tu regardes la programmation allemande sur le site , j' aimerais avoir la même joie avec Auber Hérold Adam
En effet de nombreuses productions anciennes au disque
Combien de Hérold ??????? sic LOL
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 20:05

franchom a écrit:
j' aimerais avoir la même joie avec Auber Hérold Adam
Ah, ça...

Surtout Hérold, parce que chez les deux autres, moins de choses majeures (à part Haÿdée), même si j'en aime beaucoup certaines, en particulier les Diamants de la Couronne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 55
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing EmptyLun 8 Aoû 2011 - 20:14

Albert Lortzing 51moy010

Marco Polo avait publié cette compilation d' ouvertures de Lortzing, j' avais beaucoup apprécié la fraicheur de cette musique .
Il existe la même compilation pour Marschner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Albert Lortzing Empty
MessageSujet: Re: Albert Lortzing   Albert Lortzing Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Lortzing
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lortzing-opéras
» Albert ROUSSEL ( 1869 - 1937 )
» Eugen d'Albert (1864-1932)
» Britten-Albert Herring
» Albert Ketelbey (1875-1959)... trop de la balle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: