Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

 

 Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
808
Mélomaniaque



Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 11:45

j'y étais hier, c'était l'or du rhin (réduit à environ deux heures)

orchestre de chambre, chanteurs atypiques, mise en scène minimale, costumes ridicules.

j'étais trop près et le son était un peu confus mais j'ai passé une très bonne soirée.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 12:01

Je n'ai pas aimé non plus la mise en scène, vraiment pauvre. Ca passait beaucoup mieux pendant les filages sans costumes, en fait !

J'attendais beaucoup de cette production, mais les coupures énormes (dans le Crépuscule, c'est dément, ils coupent même la marche funèbre !!) et le peu d'implication de l'orchestre sont assez décevants.

Ils n'ont pas tiré tout le bénéfice qu'ils auraient pu concernant l'orchestration (totalement similaire, ça sonne juste plus malingre, mais pas plus clair ni plus coloré...), ni les voix, mais il y a quand même un certain nombre de très bons choix (l'Alberich de Peintre, et puis Sieglinde, Fricka, Wotan, Siegfried !).

(J'ai un peu développé mon avis ici, je parlerai prochainement du Crépuscule.)


Bref, c'est complet à la Cité, mais à moins que je change d'avis concernant le Crépuscule (superbe plateau, mais tant de coupures tout de même...), je n'irai pas essayer de prendre des places. Alors que c'était pour moi l'un des événements de la saison.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
808
Mélomaniaque



Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 19/06/2011

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 12:46

merci pour le lien.

j'ai aimé les trois chanteurs masculins principaux (alberich, wotan et loge) ; moins les femmes
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 15:05

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai pas aimé non plus la mise en scène, vraiment pauvre. Ca passait beaucoup mieux pendant les filages sans costumes, en fait !

J'attendais beaucoup de cette production, mais les coupures énormes (dans le Crépuscule, c'est dément, ils coupent même la marche funèbre !!) et le peu d'implication de l'orchestre sont assez décevants.

Ils n'ont pas tiré tout le bénéfice qu'ils auraient pu concernant l'orchestration (totalement similaire, ça sonne juste plus malingre, mais pas plus clair ni plus coloré...), ni les voix, mais il y a quand même un certain nombre de très bons choix (l'Alberich de Peintre, et puis Sieglinde, Fricka, Wotan, Siegfried !).

(J'ai un peu développé mon avis ici, je parlerai prochainement du Crépuscule.)


Bref, c'est complet à la Cité, mais à moins que je change d'avis concernant le Crépuscule (superbe plateau, mais tant de coupures tout de même...), je n'irai pas essayer de prendre des places. Alors que c'était pour moi l'un des événements de la saison.

Comme quoi ... les fantasmes d'orchestre de chambre ne sont p être pas très justifiés Mr.Red

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 15:55

Cololi a écrit:
Comme quoi ... les fantasmes d'orchestre de chambre ne sont p être pas très justifiés Mr.Red
Sauf que ce n'est pas du tout ce dont j'avais envie : une oeuvre complète, à très petit effectif, des chanteurs légers, en français, et surtout réorchestré. Ici, c'est amplement autre chose !

Par exemple, j'aurais voulu entendre le Crépuscule dans la traduction de Wilder, pour nonette à vents, avec Véronique Gens ou Mireille Delunsch en Brünnhilde.

Là, on est loin du compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32477
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 16:01

Coupures = c'est mort pour moi déjà Mr. Green

Mais imagine : Pourquoi Gens ou Delunsch apprendait un rôle aussi ultra long uniquement pour un concert ? Faut être réaliste.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95077
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptySam 8 Oct 2011 - 16:07

Cololi a écrit:
Coupures = c'est mort pour moi déjà Mr. Green

Mais imagine : Pourquoi Gens ou Delunsch apprendait un rôle aussi ultra long uniquement pour un concert ? Faut être réaliste.
Il y a des tas d'artistes avec une belle carrière qui mettent un rôle à leur répertoire rien que pour une soirée ou une courte série. Par exemple Philippe Rouillon pour Arfagard dans Fervaal (deux soirées en version de concert), Alagna pour Fiesque, etc. En plus, ici, c'était une tournée, permise par le petit ensemble, donc ça fait plusieurs dizaines de soirées en fait !

De toute façon, je citais Gens et Delunsch, mais c'était comme archétype, pas comme nom unique.

En l'occurrence, Cécile de Boever, c'est assez lourd (un petit dramatique pas bien projeté), mais sa remplaçante Piia Komsi chante Lakmé et Zerbinette (!!!!)... et elle est fabuleuse ! Ca n'aurait pas été aussi bien capté par Arte et Béziat, j'irais quand même voir le Crépuscule...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 EmptyLun 10 Oct 2011 - 1:18

J'en reviens et, il faut bien l'avouer, je suis assez enthousiaste ! Smile

Déjà, l'entreprise de jouer un Ring un peu "allégé" me semble très intéressante, comme l'a déjà plus amplement développé David, pour ses possibilités musicales et dramatiques différentes qui peuvent apporter un regard nouveau. Malheureusement, tout ça n'était pas forcément au rendez-vous dans cette version Rundel/Gindt.
Mon compte-rendu sera peut être incomplet parce que je n'ai pas pu assister à Siegfried, mais je compte bien me rattraper grâce à Arte Live Web.


Sur l'arrangement de Dove et Vick, j'ai trouvé l'ensemble extrêmement cohérent et bien réalisé : les coupures sont faites avec soin, ce qui fait qu'un néophyte ne les remarquerait même pas, et que quelqu'un d'un peu habitué au Ring tel que moi les observe mais sans toujours pouvoir dire à quel moment s'est faite l'élision. Evidemment, il y a quelques pages dont l'absence ou la brièveté sont assez douloureuses, comme la montée des dieux au Walhalla, la fin de l'acte I de la Walkyrie, le voyage de Siegfried sur le Rhin, la mort de Siegfried... Des petites déceptions, mais ce sont des détails, et parallèlement la plupart des pages importantes ont été gardées dans leur intégralité (les adieux de Wotan, l'immolation etc).

L'orchestre réduit à un par pupitre (hormis les cors) sonne très bien, augmenté d'un petit orgue pour le liant, si bien qu'on a quasiment l'impression d'avoir affaire à un orchestre normal, aux cordes un peu sèches. En tout cas, je n'ai pas trouvé que ça faisait "chambriste", dans les tutti on retrouvait la même plénitude sonore et un véritable impact physique (ce à quoi on n'est plus trop habitué) !
Ça a ses avantages et ses défauts... On garde l'orchestration et les couleurs de Wagner, donc c'est très beau, mais on ne découvre pas grand chose. C'est juste pareil, en plus petit. Mais l'important est que ça fonctionne, et c'est le cas !
Je n'ai pas trouvé que les musiciens manquaient d'implication, au contraire, certains traits aux cordes ressortaient de manière beaucoup plus expressive que d'habitude. Mais le problème venait, à mon avis, de la direction de Rundel : avec un tel effectif, le principal avantage était la liberté qui s'offrait aux interprètes, la possibilité de faire des choix inaccessibles aux énormes orchestres wagnériens. On aurait pu attendre davantage de souplesse, de contrastes, des recherches sur la partition. Malheureusement il n'y a rien de tout ça. Rundel dirige avec une raideur quasi métronomique (c'est criant dans certaines phrases comme le motif de la Compassion dans la Walkyrie, ou la "rédemption du monde" où tous les chefs mettent en général du rubato), et a des tempi souvent effrénés, autant dire que pour la poésie on repassera...
Mais bon, les équilibres sont bien respectés, et ça n'empêche pas à l'émotion de naître, fort heureusement.

Pour ce qui est des voix, j'ai été assez agréablement surpris !
Oui, il y a eu quelques défauts dans la distribution, mais on ne peut pas dire que certains chanteurs ont été engagés comme s'ils allaient chanter ça à Bastille. Pour les avoir tous entendus en live, aucun n'aurait pu chanter le rôle dans des conditions "normales", je pense que c'était vraiment une occasion spéciale pour chacun d'entre eux.
Au rang des belles découvertes, il y a la Brünnhilde de Cécile De Boever. La voix n'est peut être pas phonogénique, mais en salle c'est celle qui avait le plus d'impact et de projection, donc c'était assez impressionnant, elle passait l'orchestre sans problèmes. Il y avait certains défauts qu'on peut trouver chez les Brünnhilde grand format, mais globalement le timbre est assez beau, la diction correcte, et l'engagement certain.
En vrac aussi, superbe Fricka de Nora Petrocenko, Sieglinde de Jihye Son (j'adore ce timbre !), Siegfried de Jeff Martin, Alberich de Lionel Peintre, et j'en oublie...
Ivan Ludlow en Wotan, je ne sais pas trop quoi en penser, la voix est assez grise, prend du vibrato avec l'âge, mais c'est pourtant très maîtrisé et bien campé.
Au rang des déceptions, je crois qu'on peut mettre sans hésiter Marc Haffner pour son Siegmund un peu bourrin, la voix sombre et sans aigus, un vrai wagnérien mais sans les bons côtés. A peu près pareil avec le Loge de Fabrice Dalis, c'est dommage un bon ténor léger là dedans aurait pu être parfait.
Et puis il y a des curiosité comme Donatienne Michel-Dansac et Alexander Knop, respectivement Freia/Gutrune et Donner/Gunter, qui semblent avoir des très belles voix, mais qui ne parviennent même pas à passer l'orchestre réduit... Sans doute de très beaux chanteur de Lieder et mélodies.

Pour finir, la mise en scène bien sûr. Bon, en fait pas grand chose à en dire, c'est inintéressant et décoratif, assez moche parfois. Il y avait de quoi exploiter la théâtralité accrue de ce Ring plus dense, mais non, c'est toujours ultra statique, on se croirait presque devant du Wieland Wagner (mal) modernisé.


Au final au beau projet, qui ne tient pas forcément toute ses promesses, mais qui valait tout de même le détour à mon avis, rien que pour l’expérience du Ring en trois jours sans devoir aller à Bayreuth, et pour vivre Wagner dans une petite salle, sentir enfin son siège et tout son corps vibrer avec la contrebasse. En plus Wagner c'est merveilleux, quelque soit la manière dont c'est joué, alors pas de quoi bouder son plaisir. viking
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty
MessageSujet: Re: Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10   Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ring saga - Cité de la musique 07/10->09/10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lénine, Staline et la musique - Cité de la musique
» Quatuor Danel cité de la musique
» Les salles de spectacle et leur acoustique
» Cité de la musique 2011-12
» CBT I PL Aimard Cité Musique 30/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: