Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
48.51 €

 

 Strauss - Der Rosenkavalier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2008 - 18:26

Oui, Jones est une très grande actrice, et Popp... Popp... Rolling Eyes Elle a peut-être le plus beau timbre de tous les temps, mais pour quelqu'un qui rêvait de devenir actrice, elle aurait pu apprendre à jouer.

Non, Sophie peut être tout à fait rouée et volontaire, ça rend le personnage bien plus intéressant (c'est tout de même elle qui rêve de grandeur, fait pas mal d'avances à Oktavian, manipule son père, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2008 - 18:42

Era a écrit:

Une belle découverte. Maintenant je crois que j'ai envie de voir Kleiber II, ou Karajan... quelques infos ?

Karajan, c'est un vieux truc miteux en playback avec Schwarzkopf c'est ça?
Kleiber 2 on en a déjà pas mal parlé je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2008 - 18:51

Playback ?? Comment est-ce possible ?
Bon, je verrai pour Kleiber II.... I love you I love you

J'ai oublié de parler des décors et des costumes... ils sont justes somptueux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 7 Déc 2008 - 19:00

Era a écrit:
Playback ?? Comment est-ce possible ?

Je sais pas de quel DVD tu parles, mais il me semble qu'il y a un truc en playback avec Schwarzkopf.

Ou alors c'est celui chez Sony?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 28 Déc 2008 - 21:18

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 517ZV8N1ZPL._

2 mots rapides, mais j'ai vu ce DVD sur 4 jours.

Musicalement, sans atteindre les meilleures versions, c'est très bon, notamment du point de vue de la distribution, avec Stemme, Kasarova, Hartelius et Muff.
Stemme est toutefois un peu monolithique à mon goût, elle varie peu l'expression je trouve, et elle a ce point commun avec Jessye Norman de donner l'impression de presque toujours vouloir bouffer son partenaire de scène.
Kasarova s'en tire bien, Hartelius est superbe vocalement, et Muff est assez bon acteur.

La mise en scène de Bechtolf est assez sage par rapport à ce que je connaissais de lui jusqu'ici, et du coup la plus value est assez faible par rapport à une belle version Schenk. (et on y perd un peu dans l'atmosphère évidemment)

Une très bonne version, mais assez dispensable tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 21:01

Karajan 1960
Strauss, Rosenkavalier, Karajan (Della Casa, Jurinac, Gueden, Edelmann, Gedda)

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Richard_strauss_der_rosenkavalier_karajan_della_casa_jurinac_le_chevalier_a_la_rose_1960_live

Vienne se prend totalement les pieds dans le tapis pendant tout le premier acte (pains aux cors sur la troisième note, prélude décalé, violon solo faux et discontinu, etc.), c'est réjouissant. Very Happy
Della Casa fabuleuse, enfin une Maréchale charismatique (le rôle est écrit sur les mauvaises notes, difficile à faire sonner).

Jurinac, qui a aussi beaucoup chanté Donna Anna (!), joue avec beaucoup d'aplomb son Quinquin, en prenant un timbre assez viril, ce qui me convainc toujours modérément - le caractère gracieux et androgyne n'est pas pour rien dans la séduction du rôle. Mais elle connaît son affaire, ça file bien comme il faut.
Côté Gueden, qui chante pourtant parfaitement Zerbinette, il faut supporter des suraigus entièrement droits, un peu criés dans la Présentation de la Rose, ce qui cause quelque inconfort, malheureusement, aux esgourdes. Une soirée de méforme sans doute.

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Richard_strauss_der_rosenkavalier_karajan_della_casa_jurinac_le_chevalier_a_la_rose
Les protagonistes de cette mise en scène (qui a l'air bougrement vive...), de gauche à droite : Hilde Gueden, Sena Jurinac, Lisa Della Casa.
(source de l'image : Cantabile-subito.de)


Tout ça pesé, on comprend bien que le disque a avant tout été publié pour documenter la Maréchale de Della Casa (qui a assuré les trois rôles dans un temps assez bref...). Avec une vraie réussite, d'ailleurs, parce qu'Edelmann est survolté, parle à merveille (loin de la vulgarité du studio de 56 et des sons très vilains qu'il y faisait) ; parce que Della Casa est bel est bien sublime ; et parce que Karajan, en bousculant Vienne, trouve un ton survolté assez réjouissant dans l'oeuvre, loin des mollesses cotonneuses - assez pénibles - de son studio.


Pour moi, c'est une très belle version, qui soutient la tension comme peu. Very Happy
Mais c'est un peu le bazar ce soir-là, il vaut bien être prévenu. (Le meilleur orchestre du monde mon oeil !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:42

Xavier a écrit:
Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 517ZV8N1ZPL._

2 mots rapides, mais j'ai vu ce DVD sur 4 jours.

Musicalement, sans atteindre les meilleures versions, c'est très bon, notamment du point de vue de la distribution, avec Stemme, Kasarova, Hartelius et Muff.
Stemme est toutefois un peu monolithique à mon goût, elle varie peu l'expression je trouve, et elle a ce point commun avec Jessye Norman de donner l'impression de presque toujours vouloir bouffer son partenaire de scène.
Kasarova s'en tire bien, Hartelius est superbe vocalement, et Muff est assez bon acteur.

La mise en scène de Bechtolf est assez sage par rapport à ce que je connaissais de lui jusqu'ici, et du coup la plus value est assez faible par rapport à une belle version Schenk. (et on y perd un peu dans l'atmosphère évidemment)

Une très bonne version, mais assez dispensable tout de même.
La bande-son se trouve sur MusicMe, j'écoute.

C'est quand même extraordinaire au niveau de l'orchestre, la direction est limpide, virevoltante.

Et Stemme, avec le son, est extrêmement concernée. Elle joue peut-être mal (je n'ai pas ce souvenir quand je l'avais vue sur scène), mais elle dit bien !


Et Muff est l'un des rares Ochs à avoir ce relief presque élégant !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:43

DavidLeMarrec a écrit:

C'est quand même extraordinaire au niveau de l'orchestre, la direction est limpide, virevoltante.

J'ai trouvé ça un peu passe-partout, l'orchestre manquant un peu de présence même.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 22:54

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est quand même extraordinaire au niveau de l'orchestre, la direction est limpide, virevoltante.

J'ai trouvé ça un peu passe-partout, l'orchestre manquant un peu de présence même.
Tu rigoles ? Surprised Comme toujours avec Welser-Möst, c'est très précis, très loquace, très clair. Et au contraire toujours personnel. Il a vraiment de quoi dire sur cette musique !

Là, vraiment, je crois qu'il faut que tu réécoutes. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:01

(Le chanteur italien n'est pas franchement idiomatique en revanche, avec son accent serbe et sa technique américaine...
On n'encadre rien à ce qu'il débite. )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:02

DavidLeMarrec a écrit:
(Le chanteur italien n'est pas franchement idiomatique en revanche, avec son accent serbe et sa technique américaine...
On n'encadre rien à ce qu'il débite. )

Au moins, il est international, c'est déjà ça !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 23:05

Oui, c'est assez typique des années quatre-vingts, un peu du type Luchetti si tu veux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 2 Jan 2009 - 3:43

Ben écoute, c'est surement très bien, mais à côté de Kleiber...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 2 Jan 2009 - 11:23

Justement, ça ne fait pas pâle figure du tout, surtout si tu parles du Kleiber des années 70 (que je trouve pour le coup nettement moins bien que Welser-Möst).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 2 Jan 2009 - 15:22

L'un ou l'autre Kleiber, je préfère de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 10 Avr 2009 - 20:49

J'ai écouté cet opéra et je n'ai pas été convaincu. Il y a de superbes moments mais je le trouve plutôt lent, il y a énormément de passages de sprechgesang comme chez Wagner mais paradoxalement cela passe mieux chez Wagner. J'aime beaucoup Strauss, sa musique est très belle mais peu variée dans cet opéra. J'adore la "présentation de la rose", le trio et le duo final. J'aime bien les duos Sophie-Oktavian, l'air de Sophie,le monologue de la Maréchale et le duo de la Maréchale et d'Oktavian cloturant le 1er acte et je crois que j'ai fait le tour.

La version que j'ai choisi pour cette découverte de l'opéra dans son intégralité est le live de Salzburg de 1960 sous la direction de Karajan. La distribution des 3 rôles principaux chantés par des femmes est équilibrée et très bien dans l'ensemble. La direction de Karajan est enlevée, entraînante mais un peu lourde parfois, surtout dans le trio final. L'orchestre joue faux au 1er acte, pas durant tout l'acte mais surtout au début, ils ont du mal à se mettre en place.

Della Casa est une magnifique Maréchale, la voix est superbe, lumineuse. Elle est d'une grande simplcité et dune grande noblesse, stature. Elle donne de l'émotion au personnage.
Jurinac malgré sa tendance à essayer de rendre sa voix masculine est un Oktavian vraiment génial. Elle est piquante avec un grain de folie. Elle rend bien également le côté amoureux et jeune homme.
Güden est un peu en retrait. La voix n'est pas particulière. Le rôle lui convient bien, elle est charmante. Cependant, certains aigus sont tirés notamment dans la scène de la présentation de la rose.
Edelmann se tire bien du rôle qui est difficile avec quasiment que du chant-parlé soutenu au niveau du rythme. La voix n'a rien d'extraordinaire, il convainc surtout par sa présence sur le plan de l'incarnation. Je pense que cela devait être un très bon acteur. Il est vraiment drôle.
Erich Kunz est un Faninal ayant de l'autorité, ce rôle de père lui convient bien.
Le reste de la distribution est satisfaisant également.

Je retenterai cet opéra en DVD ou alors j'irai le voir au cinéma l'année prochaine lors de la retransmission du Met avec Renée Fleming, Susan Graham et Christine Schäfer notamment.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 10 Avr 2009 - 23:29

aurele a écrit:
L'orchestre joue faux au 1er acte, pas durant tout l'acte mais surtout au début, ils ont du mal à se mettre en place.
Oui, faux départ et énorme couac des cors, ils mettent bien deux minutes à trouver la pulsation au tout début...

Güden a toujours ce suraigu peu rayonnant, mais c'est une très belle musicienne. Et finalement, à défaut d'avoir la voix de Rothenberger, ça peut tout à fait se comparer à Mathis comme type, même si le timbre est moins chaleureux dans le médium (et l'interprète un peu moins frémissante).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 11 Avr 2009 - 9:57

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
L'orchestre joue faux au 1er acte, pas durant tout l'acte mais surtout au début, ils ont du mal à se mettre en place.
Oui, faux départ et énorme couac des cors, ils mettent bien deux minutes à trouver la pulsation au tout début...

pour leur défense, je trouve le prélude particulièrement abscons...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 11 Avr 2009 - 15:47

Non, ils ont juste roupillé lorsque Kara donnait le départ, ces blasés-là. (Ou alors il a chassé une mouche avant de faire sa levée.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1217
Age : 65
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyDim 12 Avr 2009 - 9:47

Et que dire de la version Berstein ?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:46

Bon, je veux m'attaquer à Strauss : n'ayant aucun opéra de Strauss au disque je cherche du Böhm, du Karajan, des chanteurs que j'aime... Mr. Green
Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 51H9YINxqKL._SS500_
C'est bien ?

Karajan me tente aussi, mais cela divise apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:47

Tu as pensé à relire le sujet ?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:50

J'ai relu et je n'ai trouvé que des louanges.

Citation :


27 juill 1969, direction superlative de Böhm: rend le texte vivant, véridique, proche de la vie... La comédie galante explose, pleine de rires et de larmes, de grandes joies et de petites douleurs...
Pleinitude du timbre de Ludwig ( nous sommes bien avant sa crise...), la ligne de Mathis. L'opposé de Karajan: peu de complaisance qux beaux sons: Le monde de Lulu n'est pas si loin...

Je prends alors ? ou vous avez une meilleure version ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:54

Guillaume a écrit:
J'ai relu et je n'ai trouvé que des louanges.

Citation :


27 juill 1969, direction superlative de Böhm: rend le texte vivant, véridique, proche de la vie... La comédie galante explose, pleine de rires et de larmes, de grandes joies et de petites douleurs...
Pleinitude du timbre de Ludwig ( nous sommes bien avant sa crise...), la ligne de Mathis. L'opposé de Karajan: peu de complaisance qux beaux sons: Le monde de Lulu n'est pas si loin...

Je prends alors ? ou vous avez une meilleure version ? Laughing

Tu t'es demandé si le chevalier à la rose était le meilleur opéra pour aborder Strauss ? ou disons celui auquel tu accrocheras le plus facilement ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:55

Karajan, c'est surtout le studio EMI qui est à prendre avec des pincettes, une sorte d'édredon rose bonbon, dans lequel le théâtre et même le rythme musical sont étouffés. Tout est lent, la prise de son très ouateuse n'arrange rien et ce n'est pas très bien chanté.

Après, certains aiment, mais c'est un parti pris fort en tout cas, c'est peut-être à réserver pour la suite.

En revanche, la version Karajan / Vienne avec Della Casa et Jurinac est remarquable, une des très belles réussites de la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 20:58

DavidLeMarrec a écrit:
En revanche, la version Karajan / Vienne avec Della Casa et Jurinac est remarquable, une des très belles réussites de la discographie.

Bonne version globalement malgré l'orchestre qui joue parfois un peu faux. Della Casa est merveilleuse. Jurinac est dans un de ses plus grands rôles. Güden est dans le pure style viennois même si certains aigus sont tendus.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 21:00

Guillaume a écrit:
Citation :
[...] L'opposé de Karajan: peu de complaisance qux beaux sons: Le monde de Lulu n'est pas si loin...
Je prends alors ? ou vous avez une meilleure version ? Laughing
Cherchez l'erreur. Rolling Eyes


Pour ma part je conseillerai:
- Szell pour la découverte idéale;
- Karajan pour approfondir et parce qu'il faut connaître, et parce que Schwarzkopf;
- le live de Bohm dont il est question pour compléter.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 21:02

Cololi a écrit:
Guillaume a écrit:
J'ai relu et je n'ai trouvé que des louanges.

Citation :


27 juill 1969, direction superlative de Böhm: rend le texte vivant, véridique, proche de la vie... La comédie galante explose, pleine de rires et de larmes, de grandes joies et de petites douleurs...
Pleinitude du timbre de Ludwig ( nous sommes bien avant sa crise...), la ligne de Mathis. L'opposé de Karajan: peu de complaisance qux beaux sons: Le monde de Lulu n'est pas si loin...

Je prends alors ? ou vous avez une meilleure version ? Laughing

Tu t'es demandé si le chevalier à la rose était le meilleur opéra pour aborder Strauss ? ou disons celui auquel tu accrocheras le plus facilement ?

J'ai vu l'acte I à la TV et j'ai été plutôt séduit. Il a été dit que cet opéra est mozartien, et tu ne le sais pas encore, mais je suis un mozartomaniaque dans l'âme (en ce moment frappé de wagnérite et de callassite) Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 21:04

Ok alors j'ai rien dit ^^.
J'ai regardé que l'acte 1 perso ... je trouve ça d'une fadeur déconcertante :/
Quand je pense que c'est le même qui a écrit Salomé et Elektra :/
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 21:07

Cololi a écrit:
J'ai regardé que l'acte 1 perso ... je trouve ça d'une fadeur déconcertante :/
Quand je pense que c'est le même qui a écrit Salomé et Elektra :/
Grmpf.

HS, on est en Discographie. carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:00

Quant à ton Böhm 69... Bien, c'est un peu plan-plan côté Böhm (ce qui est étonnant à cette date, mais je n'y suis pour rien !), du moins du côté musical ; parce que ça a de l'allant sur la durée (et surtout c'est très coupé à ce qu'il m'en semble...). Côté voix, ce n'est pas franchement ma tasse de thé : Ludwig semble forcer avec sa voix dure, et Troyanos, c'est très homogène et beau, mais absolument pas expressif. Excellent sprechgesang d'Adam, mais j'attendrais un peu plus de folie ; ça reste toujours un bon point de départ.
En plus, le son est un brin lointain, on ne profite pas parfaitement de l'orchestre. En revanche, les seconds rôles sont fabuleux, en particulier le chanteur italien, totalement débraillé, c'est génial.

Par ailleurs, c'est du néoclassique en hommage à Mozart, mais ça ne ressemble plus du tout à du Mozart. Je te recommanderais plus encore, en première approche et dans le même style, Arabella, dont le livret est excellent et les longueurs absentes.

--

Mais pour Rosenkavalier, je peux indiquer quelques grandes versions :
- Krauss 53 (Reining / Della Casa), tout est de rêve, la direction, les interprètes, tout est subtil. Et surtout, c'est trépidant, ça n'arrête pas, de la folie pure.
- Les versions Carlos Kleiber, toutes extrêmement subtiles, d'un grand esprit, et remarquablement chantées, sans exception.
Dans une moindre mesure :
- Karajan / Vienne (pour le théâtre) ;
- Dohnányi (pour la beauté orchestrale) ;
- Knappertsbusch.

Côté DVD, Welser-Möst est absolument génial côté direction, sans doute ma référence personnelle comme d'habitude (je n'ai pas regardé la mise en scène), mais je sais que tu préfères l'objet disque. [Enfin, référence après Krauss bien entendu.]

Sinon, il existe d'autres bonnes versions : Solti I (Crespin - la seule version véritablement intégrale, mais on y gagne surtout en longueurs), Haitink, voire Erich Kleiber, mais elle ne m'exaltent pas franchement autant : c'est plus propret (quoique excellent).

Pour débuter, les versions très datées Bodanzky, Szell ou Reiner, je ne recommanderais pas. De même que Karajan I (EMI), que je trouve même à fuir personnellement.

--

Enfin, si vous pouvez voir la mise en scène de Marelli, précipitez-vous c'est la plus belle mise en scène d'opéra que j'aie pu voir. Un bijou de sens et de poésie dans laquelle chaque profil de spectateur peut trouver son compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:08

Citation :
ça reste toujours un bon point de départ.

Je pense que je vais démarrer tout de même par Böhm (tu ne m'en veux pas ? Laughing ). C'est là que je trouverais le plus mon compte au niveau des chanteurs je pense (Ludwig, Mathis, Adam), n'étant pas fan absolu de Della Casa ni de Schwarzkopf.

Et je vais essayer de faire mon marché pour Arabella. Mr.Red

Mais je peux changer d'avis, je ne vais pas me précipiter pour commander demain... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:13

Tu condamnes Szell comme "daté" et tu recommandes en priorité Krauss dont la version a quatre ans de moins?... (Et puis bon, de toute façon si Guillaume recherchait des versions récentes en priorité, ça se saurait.)

Ceci étant, ce que tu dis (de Krauss) fais envie. Mais j'ai l'impression que c'est introuvable... Confused Alors que Szell a notamment été réédité dans une très bonne remastérisation et à bon prix chez Andante - avec en plus, pour les amateurs de rareté "historique", la version Heger de 1933 en CD bonus dans le même coffret.

Quant à cette mise en scène de Marelli, tu peux nous en dire plus?


DLM a écrit:
Par ailleurs, c'est du néoclassique en hommage à Mozart, mais ça ne ressemble plus du tout à du Mozart. Je te recommanderais plus encore, en première approche et dans le même style, Arabella, dont le livret est excellent et les longueurs absentes.
Je plussoie (enfin bon, "les longueurs"... hum... bref... Confused mais c'est vrai qu'Arabella est un bijou et peut constituer une excellente introduction au Strauss post-Elektra).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:16

Je précise tout de même que Della Casa dans Strauss ne ressemble pas à Della Casa dans Mozart (que je n'aime pas du tout).
C'est réellement très différent ; ce n'est plus froid et apprêté, bien au contraire, c'est vibrant, très fin.

Après, tu débutes par ce que tu veux, mais Böhm est terne en comparaison (je le mettrais avec Haitink et compagnie). Si tu ne veux pas de petits formats, il y a Knappertsbusch (remarque, ça ressemble assez à Böhm, et tu vas râler à cause de Böhme totalement à bout de voix) et surtout Carlos Kleiber (Jones ou Watson, avec Fassbaender, Popp et Ridderbusch !).

Après, si tu adores ces chanteurs et si ça peut te faire une porte d'entrée, pourquoi pas.


Citation :
Et je vais essayer de faire mon marché pour Arabella. Mr.Red
Il y a malheureusement très peu de versions pleinement convaincantes à mon avis (je ne parle même pas des sabrages énormes).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:24

Octavian a écrit:
Tu condamnes Szell comme "daté" et tu recommandes en priorité Krauss dont la version a quatre ans de moins?... (Et puis bon, de toute façon si Guillaume recherchait des versions récentes en priorité, ça se saurait.)
Je ne condamne pas, je remarque. Krauss n'est pas du tout dans cet esprit un peu précieux. Ca bouge beaucoup dramatiquement, et avec des chanteurs beaucoup plus "modernes".

Citation :
Ceci étant, ce que tu dis (de Krauss) fais envie. Mais j'ai l'impression que c'est introuvable... Confused
http://www.jpc.de/jpcng/home/search?fastsearch=rosenkavalier%20krauss%20della%20casa&pd_orderby=score

Pas cher du tout (et dans un son pourri) chez Line, ou dans un bon son chez Guilde.


Citation :
Quant à cette mise en scène de Marelli, tu peux nous en dire plus?
C'était à Hambourg. D'abord, une lecture très fine des rapports entre personnages (notamment le rapport mère-fils de la Maréchale). De superbes décors (le sol de chaque acte se reflète dans un miroir, et produit des mosaïques en relation avec l'atmosphère de l'action). Et des images très poétiques (le temps suspendu de la Présentation de la Rose, simple mais ineffable). Même l'acte III n'est pas long.


Citation :
Je plussoie (enfin bon, "les longueurs"... hum... bref... Confused mais c'est vrai qu'Arabella est un bijou et peut constituer une excellente introduction au Strauss post-Elektra).
Enfin, Strauss post-Elektra, ça n'introduit pas non plus à Frosch / Danae, ni à Intermezzo / Capriccio, ni à Friedenstag / Daphne... Smile
J'ose à peine dire que c'est peut-être la plus belle oeuvre de Strauss. [Ok, avec Salome quand même, si vous insistez.]
Il y a beaucoup de très bonnes versions en vidéo, mais peu au CD malheureusement.

Pour les longueurs, si tu ne t'ennuies pas au troisième acte, et sachant qu'il est toujours coupé, je t'envie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:49

DavidLeMarrec a écrit:
Je précise tout de même que Della Casa dans Strauss ne ressemble pas à Della Casa dans Mozart (que je n'aime pas du tout).
C'est réellement très différent ; ce n'est plus froid et apprêté, bien au contraire, c'est vibrant, très fin.

Après, tu débutes par ce que tu veux, mais Böhm est terne en comparaison (je le mettrais avec Haitink et compagnie). Si tu ne veux pas de petits formats, il y a Knappertsbusch (remarque, ça ressemble assez à Böhm, et tu vas râler à cause de Böhme totalement à bout de voix) et surtout Carlos Kleiber (Jones ou Watson, avec Fassbaender, Popp et Ridderbusch !).

Après, si tu adores ces chanteurs et si ça peut te faire une porte d'entrée, pourquoi pas.


Citation :
Et je vais essayer de faire mon marché pour Arabella. Mr.Red
Il y a malheureusement très peu de versions pleinement convaincantes à mon avis (je ne parle même pas des sabrages énormes).

Kleiber : oui, pourquoi pas, mais Jones, cela me fait trés moyennement envie.

Pour Arabella, je crois que je vais me rabattre sur.....non je peux pas le dire, c'est au dessus de mes forces....Sol** pale

A moins qu'il existe une meilleure version, de Böhm par exemple !
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 22:58

DavidLeMarrec a écrit:
Pas cher du tout (et dans un son pourri) chez Line, ou dans un bon son chez Guilde.
J'ai écouté les extraits, c'est vrai que ça a l'air d'être assez explosif et que le son de l'édition Line est pourri. Je note. thumright

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Quant à cette mise en scène de Marelli, tu peux nous en dire plus?
C'était à Hambourg. D'abord, une lecture très fine des rapports entre personnages (notamment le rapport mère-fils de la Maréchale). De superbes décors (le sol de chaque acte se reflète dans un miroir, et produit des mosaïques en relation avec l'atmosphère de l'action). Et des images très poétiques (le temps suspendu de la Présentation de la Rose, simple mais ineffable). Même l'acte III n'est pas long.
Espérons que ça sorte en DVD alors...

DavidLeMarrec a écrit:
Enfin, Strauss post-Elektra, ça n'introduit pas non plus à Frosch / Danae, ni à Intermezzo / Capriccio, ni à Friedenstag / Daphne... Smile
J'ose à peine dire que c'est peut-être la plus belle oeuvre de Strauss. [Ok, avec Salome quand même, si vous insistez.]
[HS "Général en Discographie"] Je ne connais pas encore tous ceux que tu cites, mais c'est vrai que le Chevalier et Arabella m'apparaissent comme deux œuvres liées de façon très intime de toute façon, comme si la seconde était une sorte de double dégradé de la première (cela dit sans que ça entache en rien la qualité musicale d'Arabella, qui est une splendeur, on est d'accord) [/HS]

DavidLeMarrec a écrit:
Pour les longueurs, si tu ne t'ennuies pas au troisième acte, et sachant qu'il est toujours coupé, je t'envie. Smile
Bah... envie-moi, pour une fois. Mr. Green


[HS again]
Guillaume a écrit:
Pour Arabella, je crois que je vais me rabattre sur.....non je peux pas le dire, c'est au dessus de mes forces....Sol** pale
hehe hehe hehe pété de rire [/HS]
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 23:00

Guillaume a écrit:
Kleiber : oui, pourquoi pas, mais Jones, cela me fait trés moyennement envie.
Il y a une version avec Claire Watson.

Citation :
Pour Arabella, je crois que je vais me rabattre sur.....non je peux pas le dire, c'est au dessus de mes forces....Sol** pale

A moins qu'il existe une meilleure version, de Böhm par exemple !
Tout à fait, celle que je recommanderais est précisément celle de Böhm, assez merveilleuse, avec une atmosphère scénique vieillote qui devrait te toucher. Reining / Della Casa / Hotter à Salzbourg.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 23:08

Octavian a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Pas cher du tout (et dans un son pourri) chez Line, ou dans un bon son chez Guilde.
J'ai écouté les extraits, c'est vrai que ça a l'air d'être assez explosif et que le son de l'édition Line est pourri. Je note. thumright
Krauss, c'est en général une valeur sûre de toute façon. Il y a bien une ou deux exceptions (Arabella et Capriccio Neutral ), mais c'est en général, sur le vif, d'un raffinement extrême, et très urgent dans le même temps.

Citation :
Espérons que ça sorte en DVD alors...
J'en doute un peu, mais le DVD est tellement peu rationnel dans ses sorties que tout est possible. La distribution n'était pas spécialement luxueuse, Diener exceptée. D'ailleurs c'est repris cette saison avec elle.

[Pour le reste, je vais en Général.]


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 7 Mai 2009 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
poisson
Mélomane chevronné
poisson

Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyJeu 7 Mai 2009 - 23:08

c'est quoi le problème avec Jones? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 29
Date d'inscription : 23/02/2007

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 13:33

DavidLeMarrec a écrit:
=> Rosenkavalier (Diener, Schaufer, Ha Young Lee, Rose ; Simone Young, Hambourg ; mise en scène Marelli)
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven (et demi)
(extrait là)

Era a écrit:
n'exagérons rien non plus, la version a tout de même quelques défauts siffle

DavidLeMarrec a écrit:
Un instant, je vais chercher mon fusil et je t'écoute.

Era a écrit:
Oh, des broutilles (je ne l'ai pas visionné en entier, juste les extraits, il y a deux semaines, sur ton site)

Les décors comme je te l'avais dit ne me satisfont pas, mais passons ; je n'arrive pas à trouver que Ha Young Lee en Sophie a un jeu très exact comme tu l'écris, Octavian est un peu trop démonstratif, je pense qu'on aurait pu trouver un jeu tout aussi juvénile mais en restant plus nuancé sur les expressions de visage et de mains.

Bon, j'ai pas autre chose pour l'instant hehe

poisson a écrit:
Spoiler:
 


Et j'ajouterais, juste en critique de ta note (hehe), tu écris que les gestes d'Octavian sont trop directs pour être sincères... mais je pense qu'au premier acte et jusqu'à la présentation de la rose, ils doivent être sincères ! Il est jeune et ne sait pas qu'il n'aime pas totalement Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 13:52

Pour le visage, c'est plus chez Diener (Maréchale) que chez Schaufer (Octavian) que se trouve la subtilité, et c'est très bien comme cela. N'oublie pas que ça se voit de loin, et en salle, il est possible que Diener paraisse gauche, tant on voit de détails surtout dans la mobilité faciale, très subtile, avec des émotions fugaces qui y passent, souvent contradictoires ou révélatrices.

Schaufer, je trouvais ça trop (surtout vocalement, les aigus sont un peu en force), mais en fin de compte, c'est tout à fait ça. Ces gestes cassants, cette rectitude qui n'a encore rien vu de la complexité du monde... Smile

Pour Sophie, ma remarque portait surtout sur la justesse du personnage qui est campé, très bien par elle, mais surtout sur injonction du metteur en scène. Sophie est une petite prétentieuse, certes gracieuse, mais pas tout à fait ingénue. En tout cas pas du tout aveugle ; elle sait très bien manipuler Octavian, même si elle en est indubitablement éprise. Une coquette, disons.

Ce côté à la fois attachant et agaçant, elle le rend très bien.


Quand je disais "trop directs pour être sincères", ce n'est pas de la dissimulation, c'est qu'il en rajoute lui-même, qu'il se ment en faisant des serments éternels qu'il sait très bien qu'il n'aura pas à tenir - il ne compte pas épouser la Maréchale ni entrer chez les Cordeliers, que je sache. Il y a un côté abusif dans sa façon de parler - pas par calcul, mais parce qu'il cause sans réfléchir, tout simplement. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyMer 1 Juil 2009 - 22:11

David, ailleurs, a écrit:
En attendant, CSS a une pensée émue pour tous ceux qui n'ont pas pu voir la retransmission de cette soirée hambourgeoise.
Sad
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 4 Juil 2009 - 12:21

L'enregistrement de studio de Bernstein de 1971 va être réédité par Sony. Je rappelle la distribution qui sur le papier est très alléchante pour les principaux rôles c'est à dire les 4 premiers de la liste car je ne connais pas bien ou pas du tout les autres chanteurs en dehors bien sûr de Domingo que j'adore :
Die Feldmarschallin fürstin Werdenberg : Christa Ludwig
Octavian : Gwyneth Jones
Sophie : Lucia Popp
Der baron Ochs von Lerchenau : Walter Berry
Herr von Faninal : Ernst Gutstein
Valzacchi : Murray Dickie
Annina : Margarita Lilowa
Ein Sänger : Plácido Domingo
Marianne Leitmetzerin : Emmy Loose
Polizeikommissar : Herbert Lackner
Der Wirt : Karl Terkal
Ein Notar : Ljubomir Pantscheff
Der Haushofmeister bei der Feldmarschallin : Harald Pröglhoff
Der Haufhofmeister bei Faninal : Ewald Eichberger
Tierhändler : Mario Guggia
Modistin : Laurence Dutoit
Die drei Waisen : Erna Mühlerberger, Hermine Saidula et Johanna Herndl

Voici le site où j'ai trouvé l'info concernant la réédition : http://www.amazon.de/Rosenkavalier-Leonard-Bernstein/dp/B002DU7OP4/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1246702838&sr=1-1
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 4 Juil 2009 - 12:42

Il y a beaucoup d'habitués des scènes viennoise et munichoise. Gutstein a chanté le Vampire de Marschner, Loose (un soprano léger en fin de carrière) a eu son heure de gloire comme Zerline avec les plus grands chefs et les partenaires les plus, Dickie est un ténor lyrique léger dans le goût de ce qui se faisait alors (sans relief particulier cela dit), Terkal est lui aussi un habitué des seconds rôles germaniques...

Mais Jones en Octavian, non, ce n'est pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 4 Juil 2009 - 13:19

DavidLeMarrec a écrit:
Mais Jones en Octavian, non, ce n'est pas possible.

Tu connais cette version et c'est pour cette raison que tu dis cela? Cela me paraît étrange que ce rôle ait été confié à Jones.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptySam 4 Juil 2009 - 21:34

Je serais assez curieux d'entendre ce que fais Bernstein là-dedans, tiens. Et le prix est plutôt attractif...

enfin, le serait encore plus si je m'étais pas ruiné dès le début du mois chez différents disquaires d'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 14 Aoû 2009 - 17:47

Une question (histoire de patienter un peu en attendant de pouvoir éventuellement juger sur pièce de la version Bernstein): quelqu'un connaît ce DVD?

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 41L8q7-t1jL


Dernière édition par Octavian le Ven 14 Aoû 2009 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 14 Aoû 2009 - 18:24

J'en ai lu beaucoup de bien de la part de Fliegender en d'autres lieux, mais je ne connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 EmptyVen 14 Aoû 2009 - 20:14

Une vidéo promotionnelle ici, mise en ligne par Naxos USA.

Comme ce n'est pas "officiel", contrairement au précédent, je ne donne pas les liens, mais on peut aussi trouver en intégralité la présentation de la rose et le trio final (y compris avec des sous-titres français -visiblement c'est passé sur Mezzo), sur TonTube. Par exemple en tapant le titre de l'opéra et le nom du chef d'orchestre.

Je suis un peu dubitatif quant à la mise en scène, mais c'est vrai que musicalement ça a l'air de tenir très bien la route dans l'ensemble. Anna Schvanewilms en particulier semble une Maréchale convaincante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Der Rosenkavalier
Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: