Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -31%
Resident Evil VIllage sur PS5 [Précommande]
Voir le deal
48.51 €

 

 Strauss - Der Rosenkavalier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 17:20

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Belle version que Sintow / Moll / Baltsa (j'ai oublié le nom de la Sophie), au DVD.
magnifique même!
c'était Janet Perry

Exactement et c'est déjà paru en DVD pas cher du tout! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 921
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 17:26

A ce prix, je pense que ça vaut le coup
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 17:49

Xavier a écrit:
bAlexb a écrit:
La réalité c'est, d'une part, que Karajan avait, à mon avis, une vraie vision des oeuvres qu'il mettait en scène (qu'on soit d'accord ou non avec, c'est une autre affaire) ; il faut par ailleurs se souvenir qu'une bonne partie de ce qui en a été capté l'a été en studio ce qui est, par nature, stérilisant. Les photos en scène (Pelléas, le Vaisseau, sans parler du Ring) témoignent d'un réel effort de direction d'acteurs

Comment tu fais pour juger de la direction d'acteurs d'après des photos?
Tu as vu le Rheingold qui est sorti en DVD?
J'ai jamais vu pire en matière de néant absolu pour la direction d'acteurs. (les décors ensuite on peut discuter éventuellement...)

Il suffit de capter un regard, un geste, une attitude pour s'apercevoir que Karajan savait, aussi, prendre ses chanteurs à bras-le-corps !

Quant au Rheingold, je le connais bien, oui ; je l'ai même... critiqué, à une autre époque Laughing ! Et c'est un studio, justement, avec tout ce que cela a de stérilisant, comme je le disais plus haut !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyJeu 30 Déc 2010 - 17:58

DavidLeMarrec a écrit:
Concernant ce Don Carlo (le Chevalier, c'est kitsch et statique, mais pas forcément beaucoup plus que les autres captations vidéos de l'époque), c'est quand même d'un grotesque achevé tant d'excellents chanteurs, parfois bons acteurs comme Baltsa, sont totalement perdus au milieu de l'immense plateau. Ils se plantent au milieu, font quelques roulements d'yeux et un ou deux effets outrés, et s'en repartent.

Si tu vois une vision de la partition, je veux bien, mais alors dis-moi laquelle... J'y vois de gros clichés à coups de costumes-d'époque-qui-ont-coûté-cher, mais aucune direction d'acteurs. Ca a pu m'échapper, bien sûr, mais il faut m'aider dans ce cas.


Quant à Zeffirelli, ça dépend vraiment des productions, il y en a (Carmen à Vienne par exemple) qui sont réussies.

La Carmen de Zeffirelli, dans le genre "roulement-d'yeux-mains-sur-coeur-puis-trois-quarts-face-au-public" c'est plutôt un monument, il me semble !

Baltsa... Bonne actrice ? Tempérament, sans doute. Mais là encore, sa Carmen du MET me semble très au-delà de ce qu'elle propose, ici, en Oktavian (ou en Eboli, d'ailleurs). C'est à ça, justement, qu'on évalue comme Karajan pouvait tenir ses chanteurs, y compris dans leur dimension scénique (et puis, habiter le plateau du grand Festspielhaus ! Il faut voir Jurinac traverser le front de scène comme si elle courait le marathon...).

Et effectivement, je vois une vision de la partition, qui n'est justement que kitsch, portes enfoncées, etc. L'adieu à un monde, à une époque, à une façon d'être, etc. et, ce, bien avant les Vier letzte (en cela, je trouve, par exemple, qu'Arabella est beaucoup moins artificielle, notamment dans la façon de traiter une action qui n'est qu'étirement de guimauve rompu, seulement, par les quelques tubes liés à la Maréchale, la Présentation, etc.). Pour le coup, moi qui ne suis pas gêné par les transpositions (au contraire, il en naît souvent des surplus de sens, à mon goût), je trouve que la version Karajan gagne à cette vision littérale, là où Zeffirelli (mais Ponnelle aussi, parfois ; comme aujourd'hui Del Monaco, etc.) n'envisagent l'ensemble que sous l'angle du détail !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyVen 31 Déc 2010 - 23:25

Je viens de regarde la légendaire version Kleiber / Jones / Fassbaender / Jung / Popp.

Fassbaender est franchement géniale, la plus convaincante du plateau, une grande artiste (j'avoue que je ne l'avais vu que dans Fledermaus).
Jones fait une très belle et mélancolique Maréchale. Très crédible assurément.
Jung manque p être légèrement de grave, mais on on a entendu pire. C'est pas trop mal joué.
Popp est par contre pas trop crédible en adolescente.
Kleiber va assez vite, c'est vivant, mais p être pas LA référence.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 1 Jan 2011 - 11:05

Pelléas a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Belle version que Sintow / Moll / Baltsa (j'ai oublié le nom de la Sophie), au DVD.
magnifique même!
c'était Janet Perry

Exactement et c'est déjà paru en DVD pas cher du tout! Wink


Et je trouve que tout le monde y est mieux que dans l'intégrale de studio!
Janet Perry reste un peu anecdotique, j'aurais préféré Kathleen Battle.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 1 Jan 2011 - 15:37

Cololi a écrit:
Popp est par contre pas trop crédible en adolescente.
Popp n'est jamais crédible sur scène. Et dire qu'elle voulait faire actrice ! Confused

Si, dans les rôles de filles de la campagne un peu nunuches dans les mises en scène de Schenk (Mařenka, quoi Mr. Green ), ça va bien.

En Arabella, c'est assez cruel à voir, et je n'ai pas vu sa Comtesse Madeleine. affraid Cela dit, dans ces rôles, le mot aussi manque de relief, donc ça règle la question.

Citation :
Kleiber va assez vite, c'est vivant, mais p être pas LA référence.
Dans sa dernière version, ça l'est, je crois. Very Happy

Mais c'est déjà quand même tout à fait en haut de ce qui se produit dans cet opéra. Tu vois qui pour diriger ça mieux ? (J'ai pas beaucoup de noms en magasin, personnellement...)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Magicer
Mélomane du dimanche
Magicer

Nombre de messages : 45
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 07/03/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 0:44

J'adore ce forum... Je cherchais une bonne version CD du Rosenkavalier, je me suis décidé à acquérir la version Karajan après avoir lu les premiers posts très flatteurs sur cette version en première page de ce sujet, tout ça pour découvrir ensuite que la même version se faisait massacrer dans les autres pages de la discussion hehe Dommage, la commande est passée. Je me ferai ma propre idée zen

Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 0:45

Magicer a écrit:
Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.

Justement on peut trouver qu'il n'est pas besoin d'en rajouter et qu'au contraire rajouter un peu de gravité ou de sérieux donne plus de saveur à l'oeuvre.
Qui reste une comédie certes, mais pas tout à fait une farce sans arrières-pensées.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 0:55

Hé oui, cinq ans d'échanges, pas forcément avec les mêmes personnes... Smile Ca prouve au moins que la vérité absolue valable pour tous les auditeurs n'est qu'une chimère. Smile
Si tu ne peux pas annuler ta commande (ce qui serait mon conseil personnel Mr. Green ) tu pourras au moins te confronter à une version qui est un petit mythe à elle toute seule, c'est toujours intéressant.

C'est-à-dire qu'il y a plusieurs composantes dans le Rosenkavalier, et n'en faire qu'un bonbon est dommage. Par ailleurs, je trouve que même musicalement, on n'est pas réellement comblé : c'est distendu, pas beaucoup de rythme, et les chanteurs ne sont pas tous très beaux...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Magicer
Mélomane du dimanche
Magicer

Nombre de messages : 45
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 07/03/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 1:14

DavidLeMarrec a écrit:
Si tu ne peux pas annuler ta commande (ce qui serait mon conseil personnel Mr. Green ) tu pourras au moins te confronter à une version qui est un petit mythe à elle toute seule, c'est toujours intéressant.

Commande pas annulable, mais c'est tant mieux : j'ai toujours eu des "a priori" très négatifs sur Karajan, chef que j'ai toujours évité quand je le pouvais, c'est l'occasion de les remettre en cause (ou pas)... De plus, les extraits sur Amazon donnent bien envie.

Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 1:20

Ca c'est certain, mais on trouve parfois des unanimités ou quasi-unanimités.

Ensuite, il y a des versions qu'on n'aime pas mais qui ne sont pas foncièrement mauvaises pour autant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 1:20

Magicer a écrit:
Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green
Comme il y a beaucoup de détails au fil des discussions, tu pourras au fil du temps cerner les priorités de tel ou tel... et donc voir si ça correspond avec les tiennes. C'est ça qui fera ta bonne version, et pas le nombre d'avis positifs.

Je te préviens tout de même que je peux aimer très fort Karajan, mais que je tiens ceci pour ce qu'il a fait de pire, qui abîme vraiment l'oeuvre. Donc de grâce, ne tire pas de conclusions définitives si tu n'aimes pas l'opéra ou le chef. Smile

Et si tu aimes, alors c'est merveilleux, tu auras dans ta discothèque un des plus célèbres enregistrements de l'histoire du disque, à réécouter à l'envi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Magicer
Mélomane du dimanche
Magicer

Nombre de messages : 45
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 07/03/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 2:13

DavidLeMarrec a écrit:
Je te préviens tout de même que je peux aimer très fort Karajan, mais que je tiens ceci pour ce qu'il a fait de pire, qui abîme vraiment l'oeuvre. Donc de grâce, ne tire pas de conclusions définitives si tu n'aimes pas l'opéra ou le chef. Smile

Et tu le conseillerais dans quelles oeuvres en particulier ? (désolé pour le p'tit HS)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 2:17

Magicer a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je te préviens tout de même que je peux aimer très fort Karajan, mais que je tiens ceci pour ce qu'il a fait de pire, qui abîme vraiment l'oeuvre. Donc de grâce, ne tire pas de conclusions définitives si tu n'aimes pas l'opéra ou le chef. Smile

Et tu le conseillerais dans quelles oeuvres en particulier ? (désolé pour le p'tit HS)
C'est un sujet suffisamment vaste pour que je te réponde dans le fil approprié, il doit bien exister. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 7:38

Magicer a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Si tu ne peux pas annuler ta commande (ce qui serait mon conseil personnel Mr. Green ) tu pourras au moins te confronter à une version qui est un petit mythe à elle toute seule, c'est toujours intéressant.

Commande pas annulable, mais c'est tant mieux : j'ai toujours eu des "a priori" très négatifs sur Karajan, chef que j'ai toujours évité quand je le pouvais, c'est l'occasion de les remettre en cause (ou pas)... De plus, les extraits sur Amazon donnent bien envie.

Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green

Pour moi la version Karajan reste incontournable, la version à acquérir en premier ou au moins à avoir une fois dans sa vie.

Alors certes quand elle est parue, il n'y avait pas beaucoup de versions et il était plus facile de la recommander pour un premier achat, mais je pense qu'elle garde sa valeur de référence.

Les avis sur ce forum ne sont pas forcément assez objectifs parce que certains d'entre nous ne se sont pas contentés de cette version et pour approfondir l'oeuvre "sont allés voir ailleurs" (j'ai par exemple plus de 130 versions...) alors que certains achètent un coffret et s'en contentent pour passer à autre chose (autres oeuvres ou autres occupations même que l'opéra).

Les passionnés comme moi et de cette oeuvre en particulier, peuvent se lasser et vouloir toujours découvrir une nouvelle version!
La version Karajan je la connais par coeur et maintenant j'en détecte les défauts (Ludwig pas mon Octavian idéal, Schwarzkopf a mieux chanté ailleurs, Stich-Randall un peu blanche de voix, Edelmann pas assez basse à mon goût, les quelques coupures, le léger manque de couleurs de l'orchestre etc etc).
Mais je n'oublie pas qu'objectivement après avoir vu une représentation à Covent Garden pour la première fois de ma vie sans connaître du tout l'oeuvre, j'ai été enchanté et je me suis tourné naturellement vers cette première version Karajan avec joie : j'avais l'impression de revivre les instants magiques à Londres et c'était bien là l'essentiel!

En plus pour 1956, la prise de son est excellente (typique EMI à l'opposé du style Decca encore dur en ces années).
Si je dois me souvenir de mes premières écoutes je trouvais alors :
. l'enregistrement bien qu'en studio plutôt théâtral
. Schwarzkopf donnant un exemple de son art remarquable (inflexions, nuances, détail)
. Stich-Randall au timbre pur sans vibrato peu commun
. Ludwig au timbre corsé jouant bien son rôle avec un souffle admirable
. Edelmann excellent comédien
. ainsi que les comparses
. Karajan rutilant éblouissant

Ensuite la porte est grande ouverte pour aller découvrir toutes les autres merveilles contenues dans les autres versions!


Dernière édition par AD le Dim 2 Jan 2011 - 7:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 7:39

Magicer a écrit:

Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green

Oui, enfin, méfie toi quand même de certains avis, ceux qui émanent par exemple d'un certain monastère connu comme étant un centre majeur d'hérésie musicale hehe
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 7:43

AD a écrit:
Magicer a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Si tu ne peux pas annuler ta commande (ce qui serait mon conseil personnel Mr. Green ) tu pourras au moins te confronter à une version qui est un petit mythe à elle toute seule, c'est toujours intéressant.

Commande pas annulable, mais c'est tant mieux : j'ai toujours eu des "a priori" très négatifs sur Karajan, chef que j'ai toujours évité quand je le pouvais, c'est l'occasion de les remettre en cause (ou pas)... De plus, les extraits sur Amazon donnent bien envie.

Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green

Pour moi la version Karajan reste incontournable, la version à acquérir en premier ou au moins à avoir une fois dans sa vie.

Alors certes quand elle est parue, il n'y avait pas beaucoup de versions et il était plus facile de la recommander pour un premier achat, mais je pense qu'elle garde sa valeur de référence.

Les avis sur ce forum ne sont pas forcément assez objectifs parce que certains d'entre nous ne se sont pas contentés de cette version et pour approfondir l'oeuvre "sont allés voir ailleurs" (j'ai par exemple plus de 130 versions...) alors que certains achètent un coffret et s'en contentent pour passer à autre chose (autres oeuvres ou autres occupations même que l'opéra).

Les passionnés comme moi et de cette oeuvre en particulier, peuvent se lasser et vouloir toujours découvrir une nouvelle version!
La version Karajan je la connais par coeur et maintenant j'en détecte les défauts (Ludwig pas mon Octavian idéal, Schwarzkopf a mieux chanté ailleurs, Stich-Randall un peu blanche de voix, Edelmann pas assez basse à mon goût, les quelques coupures, le léger manque de rutilance de l'orchestre etc etc).
Mais je n'oublie pas qu'objectivement après avoir vu une représentation à Covent Garden pour la première fois de ma vie sans connaître du tout l'oeuvre, j'ai été enchanté et je me suis tourné naturellement vers cette première version Karajan avec joie : j'avais l'impression de revivre les instants magiques à Londres et c'était bien là l'essentiel!

En plus pour 1956, la prise de son est excellente (typique EMI à l'opposé du style Decca encore dur en ces années).
Oui assez s'accord ( sauf pour Ludwig) mais c'était me semble t'il de Karajan II dont il était question et du dvd.
Sinon tu préféres Schwarzkopf dans quel autre version ?


Dernière édition par Ericc le Dim 2 Jan 2011 - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 7:48

Magicer a écrit:
J'adore ce forum... Je cherchais une bonne version CD du Rosenkavalier, je me suis décidé à acquérir la version Karajan après avoir lu les premiers posts très flatteurs sur cette version en première page de ce sujet, tout ça pour découvrir ensuite que la même version se faisait massacrer dans les autres pages de la discussion hehe Dommage, la commande est passée. Je me ferai ma propre idée zen

Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.

Je pense avoir bien lu...

Pour Schwarzkopf, je pense à certains Live (Londres ou Salzbourg) ou même la version en DVD justement.
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 7:58

AD a écrit:
Magicer a écrit:
J'adore ce forum... Je cherchais une bonne version CD du Rosenkavalier, je me suis décidé à acquérir la version Karajan après avoir lu les premiers posts très flatteurs sur cette version en première page de ce sujet, tout ça pour découvrir ensuite que la même version se faisait massacrer dans les autres pages de la discussion hehe Dommage, la commande est passée. Je me ferai ma propre idée zen

Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.

Je pense avoir bien lu...

Pour Schwarzkopf, je pense à certains Live (Londres ou Salzbourg) ou même la version en DVD justement.
Désolé AD, c'est moi qui ne suis pas réveillé...
c'est bizarre, j'ai gardé du dvd un moins bon souvenir que toi, en termes de chant pur. Du coup je vais me le refaire sans l'image dans la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 9:38

Magicer a écrit:

Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.

Je ne suis absolument pas d'accord sur cette définition du Rosenkavalier, c'est surtout un opéra sur le renoncement (le monologue de la Maréchale au I, la fin...). C'est un bijou pour le chant féminin, on y sourit bien sûr, mais on y réfléchit beaucoup. Le CD de Karajan est excellent, le DVD de la même époque est trop kitch, et c'est souvent ces mises en scènes trop lourdes qui dénature l'œuvre. Wink

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 10:38

Ericc a écrit:
Magicer a écrit:

Ce forum est incroyablement utile quand on cherche une bonne version d'une oeuvre donnée, mais il faut bien dire qu'il y a de quoi devenir fou entre les avis des uns et des autres Mr. Green

Oui, enfin, méfie toi quand même de certains avis, ceux qui émanent par exemple d'un certain monastère connu comme étant un centre majeur d'hérésie musicale hehe

Oui et on ne le dira jamais assez Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 13:20

Ericc a écrit:
de Karajan II dont il était question et du dvd.
Ah flûte, alors c'est très bien en fait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Magicer
Mélomane du dimanche
Magicer

Nombre de messages : 45
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 07/03/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 13:52

Pelléas a écrit:
Magicer a écrit:

Ce qui m'amuse, c'est qu'on reproche à telle ou telle version (et notamment la Karajan précitée) d'être trop "poudrée", trop "sucrée"... Il me semble pourtant que le Rosenkavalier est bien l'archétype de l'opéra "sucré" par excellence, un divertissement voire une friandise, qui ne gagne peut-être pas à être trop pris au sérieux... ceci dit sans vouloir être trop péjoratif sur cette oeuvre que personnellement j'apprécie beaucoup.

Je ne suis absolument pas d'accord sur cette définition du Rosenkavalier, c'est surtout un opéra sur le renoncement (le monologue de la Maréchale au I, la fin...). C'est un bijou pour le chant féminin, on y sourit bien sûr, mais on y réfléchit beaucoup.

D'accord avec toi sur les deux moments "forts" que tu cites, très précieux dans cet opéra (surtout pour moi la fin sublime du III), mais ils n'en représentent qu'une thématique minoritaire (aussi forte soit-elle), ne serait-ce que sur la durée, par rapport à toutes les scènes du baron etc... Ou alors, on pourrait dire que Pelléas est une oeuvre comique où l'on rit beaucoup parce qu'il y a le running gag sur les cheveux longs Mr. Green

Sinon, la version dont je parlais plus haut est celle-là : http://www.amazon.fr/gp/product/B000J20W6G/ , c'est bien celle de 1956 me semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Jan 2011 - 13:56

Oui, c'est bien 56.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 21:26

Quelle version recommanderiez vous avec Karl Ridderbusch en Ochs ? Parce que je dois dire que hormis Adam, je trouve la plupart des Ochs assez peu raffinés, et j'aimerais disposer d'une vision plus noble qu'un rôle grotesque certes, mais fondamental dans le Chevalier !

Par chance, j'ai trouvé deux enregistrements différents avec Ridderbusch, entouré de l'équipe Kleiber, seule la Maréchale changeant, Octavian et Sophie étant toujours Fassbaender et Popp :

- Scala 1976 avec Evelyn Lear - Myto (écoutable sur spotify)

- Munich 1973 avec Claire Watson - Orfeo (SACD hybride apparemment)

Merci d'avance de vos réponses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 21:47

Figure toi que je ne connais pas le live avec Watson (j'ai peur que ce soit tardif pour elle). Par contre j'aime beaucoup la version Prêtre avec lui (spectaculaire), Janowitz (ruisselante de féminité), Fassbaender (égale à sa réputation je dois dire) et Cotrubas (trop de vibrato mais très personnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 21:48

Et comment est le son ? Parce que c'est du Opera d'Oro, j'ai un peu peur... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 21:53

Plutôt mauvais, je n'y pensais plus. A réserver aux "purs et durs" peut-être du coup. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 21:55

Dans Rosenkavalier, c'est quand même un peu dommage. Confused (dans Nabucco, par exemple, le son magnifique de la version de 49 ne me gène pas Mr. Green)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91437
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 18 Jan 2011 - 22:33

Guillaume a écrit:
Quelle version recommanderiez vous avec Karl Ridderbusch en Ochs ? Parce que je dois dire que hormis Adam, je trouve la plupart des Ochs assez peu raffinés, et j'aimerais disposer d'une vision plus noble qu'un rôle grotesque certes, mais fondamental dans le Chevalier !

Par chance, j'ai trouvé deux enregistrements différents avec Ridderbusch, entouré de l'équipe Kleiber, seule la Maréchale changeant, Octavian et Sophie étant toujours Fassbaender et Popp :

- Scala 1976 avec Evelyn Lear - Myto (écoutable sur spotify)

- Munich 1973 avec Claire Watson - Orfeo (SACD hybride apparemment)

Merci d'avance de vos réponses. Very Happy
J'ai la version munichoise, remarquable en tout point. Celle avec Lear est sans doute moins bien "finie" orchestralement (encore que le Tristan de Kleiber à la Scala soit bien plus réussi que ses versions germaniques, mais c'est justement le petit côté fruste qui me plaît, alors que la maîtrise viennoise est admirable dans le Rosenkavalier...). En revanche, Lear en Maréchale, ça fait bien plus envie que Watson (qui est tout à fait très bonne).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 19 Jan 2011 - 9:57

Kleiber réveille justement à la Scala un orchestre qui se donne à fond pour le chef, ça sort de la routine (si j'ose dire) de Munich.

Lear effectivement est admirable (bien mieux que dans son intégrale de studio) avec des couleurs qui rappellent Te Kanawa (un peu), l'intelligence de l'interprétation en plus.

Fassbaender est superbe mais rate sa note finale! Popp et Ridderbusch également au sommet.

Une prise de son en stéréo propre mais assez éloignée.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 26 Fév 2011 - 11:51

L'émission "Disques en lice" du lundi 24 janvier est encore écoutable pour ceux que cela intéresse : http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/disques-en-lice/?date=24-01-2011

Sinon, j'ai pris des notes et je pourrai vous en faire un compte-rendu détaillé.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 5 Mar 2011 - 23:22

Une révolution dans la discographie, à paraître chez le label de Glyndebourne :

Citation :
Teresa Żylis-Gara (Octavian), Montserrat Caballé
(The Feldmarschallin Fürstin Werdenberg)
, Otto Edelmann (Baron Ochs auf
Lerchenau), Edith Mathis (Sophie), David Hughes (Valzacchi), John
Andrew (A Singer) & John Modenos (Herr von Faninal)The London Philharmonic Orchestra, John Pritchard

Mmmh, ça fait envie, on imagine que Caballé va être prodigieuse en mots et ultra-engagée dans son interprétation. Rolling Eyes

Et le 1500e Ochs de Edelmann...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 5 Mar 2011 - 23:55

En même temps je crois qu'on a déjà pas mal de versions géniales Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 5 Mar 2011 - 23:55

C'est bien cette absence d'a priori Mr. Green

Sinon c'est une réédition en fait (des extraits au moins avait été déjà publiés).
Zylis-Gara en Oktavian et Mathis chérie en Sophie (mais là on a déjà déjà au moins une trace officielle) + l'exotisme de Caballé et de Pritchard. Je suis bien content que ce soit à nouveau disponible. A préjugé, préjugé et demi !

Merci pour cette nouvelle, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 6 Mar 2011 - 20:39

Guillaume a écrit:
Une révolution dans la discographie, à paraître chez le label de Glyndebourne :

Citation :
Teresa Żylis-Gara (Octavian), Montserrat Caballé
(The Feldmarschallin Fürstin Werdenberg)
, Otto Edelmann (Baron Ochs auf
Lerchenau), Edith Mathis (Sophie), David Hughes (Valzacchi), John
Andrew (A Singer) & John Modenos (Herr von Faninal)The London Philharmonic Orchestra, John Pritchard

Mmmh, ça fait envie, on imagine que Caballé va être prodigieuse en mots et ultra-engagée dans son interprétation. Rolling Eyes

Et le 1500e Ochs de Edelmann...

J'ai une version pirate de la même année mais avec Hammes en Sophie au lieu de Mathis, je pense que cette dernière est préférable.

Glyndebourne serait bien avisé de publier également un autre Rosenkavalier, de 1959 avec Crespin, Söderström, Rothenberger, Czerwenka, superbe!
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyVen 2 Sep 2011 - 8:33

La version Thielemann va être éditée en audio seule, je m'en réjouis, je ne l'ai pas vue!
http://www.amazon.de/Rosenkavalier-Fleming/dp/B00507ZQX4/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1314945160&sr=8-1

Pour Fleming, Koch mais surtout Damrau et la direction bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 10 Avr 2012 - 15:02

Guillaume a écrit:
Montserrat Caballé
(The Feldmarschallin Fürstin Werdenberg)


[...]

Mmmh, ça fait envie, on imagine que Caballé va être prodigieuse en mots et ultra-engagée dans son interprétation. Rolling Eyes

En 84, au Liceu, c'est réellement très intéressant. Dir. Mund avec Troyanos, Donath et Missenhardt. Caballe est moins pauvre de mots qu'on pourrait le craindre/supposer (mais elle a beaucoup fréquenté le répertoire germanique et très tôt, qui plus est, puisqu'on a une Salome dès 58 ; c'est à dire à une époque sans "travers") ; elle transmet des émotions très tendres dans un camaïeu de couleurs relevant d'un bel automne (moins naturellement émouvant, évidemment, que chez Schwarzkopf, dans les années 60 ou chez Jurinac dans la décennie 70), un peu hédoniste, doux-amer souvent, un peu coquin aussi (la voix "frise" au I, face à Quinquin). Et l'entourage est très solide (Troyanos ample ; Donath un peu "survivante", comme Caballe mais pas sucrée et d'un lyrisme joliment pudique ; Missenhardt très sonnant).
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMar 10 Avr 2012 - 15:39

AD a écrit:
Schwarzkopf a mieux chanté ailleurs

Pour moi, indéniablement, au MET en 64 (dir. Leinsdorf avec Della Casa et Raskin). La voix est dans son meilleur mûrissement (j'aime, généralement, la couleur chaude, ambrée de Schwarzkopf dans les années 60-70), le personnage très délicatement apprêté, tout en points de suspension, en creux et en relief. Très péférable au studio de 56 et pas si loin, finalement, de la spontanéité (fabriquée, certes ; du bout des lèvres) de la prise de rôle en 52.

Qui plus est, la direction de Leinsdorf (la plus rapide que je connaisse) est d'un charme incroyable, vraie direction de théâtre, sonore et sans alanguissements (l'exact contraire de Thielemann en 2009, par exemple) ; une belle patte/pâte, à la fois riche et moelleuse, à l'image de Maazel 62, au MET déjà (avec Crespin ; une de mes autres Maréchales adorées), d'une facture brillante, etc.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 30 Mai 2012 - 18:58

Réédition de la version de studio de Edo de Waart dans la collection "The Opera series" chez DECCA : http://www.amazon.de/Der-Rosenkavalier-Lear/dp/B008255T3I/ref=sr_1_10?s=music&ie=UTF8&qid=1338396385&sr=1-10

Selon AD, c'est une version dispensable, Von Stade y est décevante et Bastin est dépassé par le rôle. Entendre cet enregistrement m'aurait intéressé pour eux justement. Je pourrai toujours me faire ma propre opinion, en espérant que le disque soit disponible sur spotify ou musicme. Cela a été réédité sinon par Brilliant Classics à petit prix en mars dernier. C'est donc moins cher que la réédition à venir par DECCA, disque originellement édité par Philips. Des avis sur cette version?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31744
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 30 Mai 2012 - 19:01

Je confirme qu'il est dispensable.

Effectivement c'est honnorable mais pas plus.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 23 Juin 2012 - 12:57

DVD Kleiber II :

Quasiment 15 ans sépare les deux versions dirigées par Carlos Kleiber et publiées toutes les deux en DVD chez Deutsche Grammophon.
Les costumes et décors de Erni Kniepert et Rudolf Heinrich sont moins tape à l'oeil et luxueux que ceux de Jürgen Rose, notamment au 2e acte. Néanmoins, c'est toujours très beau et très classique. La direction d'acteurs reprend celle de Schenk et fonctionne toujours aussi bien. Inutile de s'étendre plus longuement.
La direction de Kleiber m'a semblé encore plus extraordinaire que dans la première version. Les sonorités qu'il tire de l'orchestre du Wiener Staatsoper sont superbes. Sa direction est vivante et aérée en même temps.
Lott est une Maréchale parfaite. Elle est très différente de Gwyneth Jones, rien que par le format vocal. Elle a beaucoup de classe également, cela se voit et cela s'entend. Le texte est dit de manière admirable, elle le fouille. Elle rend bien les différent affects du personnage, que ce soit le sourire ou la mélancolie. Vocalement, c'est de toute beauté, la voix convient idéalement au rôle.
Je trouve Fassbaender plus crédible que Von Otter en travesti. Von Otter est trop féminine, elle est très crédible en Mariandel. Elle était très belle à l'époque, avec un visage de poupin. Elle est très investie dans le rôle, l'allemand est parfait. Les emportements amoureux ou de colère du personnage sont parfaitement rendus ainsi que son côté espiègle. La voix est de toute beauté et se marie idéalement aux deux autres voix féminine dans les duos et dans le trio du troisième acte.
Bonney est moins gourdasse que Popp et a plus de caractère. Je l'ai trouvé très bien en Sophie.
Moll est génial. C'est mon baron Ochs favori pour le moment. Il a le registre grave idéal pour le rôle et il joue avec beaucoup de finesse. Il ne tombe jamais dans la vulgarité. Scéniquement, il a une très grande présence. C'est du très grand art tout simplement. J'aime beaucoup sa voix par ailleurs.
Hornik est un Faninal convaincant.
Gonda et Zednik ne m'ont pas marqué étonnament en Annina et Valzacchi.
Rien à dire sur la Marianne, rôle très secondaire de Miljakovic.
Chanteur italien moyen de Ikaia-Purdy.
C'est un DVD que je recommande même si on connait Kleiber I et il me parait très bien pour une découverte de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 18 Juil 2012 - 20:15

Sur Qobuz il y a une version janowski en 2 CDs avec la mention "musique du film de 1926". Qu'est ce que c'est que ce film ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 18 Juil 2012 - 20:33

C'est un film muet qui est passé il y a quelque temps à la télé d'ailleurs... je n'en sais pas plus.
J'imagine que s'il y a 2 CD c'est qu'il n'y a pas tout.
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyMer 18 Juil 2012 - 21:13

Xavier a écrit:
C'est un film muet qui est passé il y a quelque temps à la télé d'ailleurs... je n'en sais pas plus.
J'imagine que s'il y a 2 CD c'est qu'il n'y a pas tout.
Je me demandais si le fait qu'il y a deux CDs ne veut pas dire qu'il y a eu une version spéciale pour ce film. Janowski est un chef actuel, l'enregistrement est récent le fait qu'il y ait écrit "musique du film de 1926" laisserait penser qu'il y a une partition spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 2 Sep 2012 - 7:31

L'Opera de Sydney poursuit sa publication de quelques enregistrements.
Ce ne sont pas des versions historiques (sauf la Lakme de Sutherland, dispensable) mais des productions recentes neanmoins interessantes.
Apres la Lakme fort bienvenue avec Emma Matthews, on a un Rosenkavalier de tres bonne tenue!
Il sera interessant pour moi de le comparer a la version de Munich avec Thielemann, Fleming, Koch, Damrau n'ayant jamais entendu/vu le DVD (ou Blu Ray).
La publication de Covent Garden avec une Tomowa-Sintow et Murray sur le tard mais Bonney superbe et surtout Moll fantastique, a la reecoute, m'a fait comprendre que des grands noms d'il y a 20 ans ne faisaient pas tout.
Ici l'equipe semble assez jeune, les noms pas tres connus pour moi (Cheryl Barker, Catherine Carby, Emma Pearson, Manfred Hem) mais l'investissement reel, la façon de chanter moderne, nuancee, vivante, en un mot rassurante sur l'etat actuel du chant, du moins dans ce repertoire (je suis plus dubitatif dans Wagner pour les grands sopranos ou pour Elektra).
Par exemple Cheryl Barker compose une Marechale parfaite, parmi les plus grandes, avec son propre temperament.
Carby est un superbe Chevalier qui me rappelle Jurinac parfois, un compliment!
La belle surprise c'est Pearson dont la personnalite est ravageuse : la voix est pleine, corsee, l'aigu dense meme si le souffle n'est pas inepuisable, peu importe, une Sophie a l'oppose des oies blanches.
Manfred Hem a pour lui l'accent authentiquement viennois mais dans un style baryton façon Edelmann, on est loin de la profondeur de Moll.
Le son n'a pas une stereo tres marquee mais restitue parfaitement les emotions.
Vivement d'autres soirees a Sydney!

PS: desole pour les accents, un souci avec le clavier et la configuration...
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyDim 16 Sep 2012 - 10:31

Le Chevalier de Thielemann à Baden Baden en 2009.

Publié en CD après une édition initialement en vidéo uniquement (DVD/BR), c'est l'occasion pour moi de découvrir cette version qui semble idéale sur le papier.

Le luxe c'est évidemment Jonas Kaufmann mais également la présence de Jane Henschel, mais pas de Chevalier sans trois voix féminines majeures, ce qui est le cas ici :

Fleming est à son meilleur : le timbre capiteux mais n'en abusant pas trop, ne recherchant pas d'allègements pour autant mais la compréhension du rôle à ce stade de sa carrière est un atout.

Sophie Koch a un timbre sombre de toute beauté et est un bien beau chevalier avec quelques très légers décalages parfois (en avance ou en retard, mais voir plus loin à propos du chef...).

Difficile de croire que Diana Damrau a laissé ailleurs des Reines de la Nuit aussi véhémentes, la voix est ici brillante, légère et l'interprétation bien affirmée. La présentation de la Rose est magnifique.

Pourtant sans l'image, cette version qui pourrait pu être définitive semble bien moins théâtrale finalement que la version récente de Sydney (voir ci-dessus), moins bien enregistrée (la prise de son Decca pourrait presque faire croire à du studio).

Alors la faute à quoi ou à qui?
J'aime beaucoup Thielemann et ses disques de Richard Strauss sont très prometteurs, pour la Femme sans Ombre en particulier mais il était aussi enthousiasmant dans les suites du Chevalier.
C'est un Straussien sans aucun doute et quelques moments ici purement symphoniques sont très réussis, avec des passages lents bienvenus qui profitent le plus à Damrau dont l'intuition semble suivre instinctivement celle du chef, mais moins à Sophie Koch...
En fait je trouve la direction du chef plutôt fluctuante, sans parti pris, sans objectif précis pour tout dire alors que certains moments sont très réussis, certains détails d'orchestre merveilleusement mis en valeur (ce que je constate toujours avec ce chef dans Strauss), l'ensemble n'est pas tout à fait convaincant au final.
A ce titre la dernière version des 4 derniers Lieder avec Fleming encore était bien plus réussie.

Une belle version quand même mais avec quelque chose de bizarrement figé, étrange pour un Live : peut-être que l'image est indispensable ici.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptyVen 19 Oct 2012 - 11:07

Le trio et le duo final enregistrés live en décembre 1959 à Covent Garden sous la direction de Solti avec Elisabeth Schwarzkopf, Sena Jurinac et Hanny Steffek + courtes interventions de Ronald Lewis a été édité dans le disque "Georg Solti : The Legacy 1937-1997" récemment publié par DECCA. C'est à aller écouter pour la somptuosité orchestrale et les merveilleuses Schwarzkopf (quelle lumière, quelle douceur!!!) et Jurinac. Steffek malheureusement n'est pas une Sophie très séduisante vocalement parlant et la prise de son ne lui est pas favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86582
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 EmptySam 26 Juil 2014 - 2:36

J'ai l'impression qu'il y a assez peu de versions CD avec livret traduit, à part Karajan chez EMI GROC... je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Der Rosenkavalier   Strauss - Der Rosenkavalier - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Der Rosenkavalier
Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: