Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

 

 Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012

Aller en bas 
+4
DavidLeMarrec
Otello
fliegender
Guillaume
8 participants
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 10:04

Ouverture de l'Opéra Comique, enfin Very Happy le 2 janvier 2012, c'est-à-dire mardi prochain, avec cet Amadis de Jean Chrétien Bach.

Direction musicale, Jérémie Rhorer
Mise en scène, Marcel Bozonnet
Chorégraphie, Natalie van Parys
Scénographie et décors, Antoine Fontaine
Costumes, Renato Bianchi
Lumières, Dominique Bruguière

Assistant musical, Atsushi Sakaï
Assistante mise en scène, Tami Troman
Assistante costumes, Sylvie Lombart
Assistant lumières, François Thouret

Production : Opéra Comique
Coproduction, SNG Opera in balet Ljubljana, Slovénie, Centre de Musique Baroque de Versailles, Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française, Château de Versailles Spectacles

Amadis, Philippe Do
Oriane, Hélène Guilmette
Arcabonne, Allyson McHardy
Arcalaüs, Franco Pomponi
Urgande, 1er Coryphée, Julie Fuchs
La Discorde, 2ème Coryphée, Alix Le Saux
La Haine, L’Ombre d’Ardan Canil Peter Martinčič*
Soprano solo, Ana Dežman*
Ténor solo, Martin Sušnik*
* solistes du chœur du SNG Opera in balet Ljubljana

Compagnie de danse Les Cavatines
Les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles
Le Cercle de l’Harmonie

source : http://www.opera-comique.com/fr/amadis-de-gaule-2-2/amadis-de-gaule--.html


Ca a déjà été donné à Versailles le 10 décembre dernier, voir cette vidéo avec présentation par les frères Dratwicki, le chef, les chanteurs :

http://www.classiquenews.com/lire/lire_actualite_musicale_detail.aspx?id=4335

Je serai à la première. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 14:15

Merci Guillaume pour le lien. Cool

Esperons que ce sera bien fait.
Il y a deja eu une production de cet opera en Allemagne, ou on a voulu entre autre montrer a quel point c'etait une importante inspiration a Mozart et sa Flute Enchantee.

https://www.youtube.com/watch?v=uY-2e19XrpI

Malgre qqs reserves sur le livret, George Loomis a apparemment aime ce qu'il a pu voir a Versailles. Un bel article:
http://www.nytimes.com/2011/12/21/arts/21iht-LOOMIS21.html
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 14:45

fliegender a écrit:
on a voulu entre autre montrer a quel point c'etait une importante inspiration a Mozart et sa Flute Enchantee.
démonstration fallacieuse d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94350
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 15:12

fliegender a écrit:
Esperons que ce sera bien fait.
Il y a deja eu une production de cet opera en Allemagne, ou on a voulu entre autre montrer a quel point c'etait une importante inspiration a Mozart et sa Flute Enchantee.
Tu es sûr que tu ne parles pas plutôt de l'Oberon de Wranitzky ou de quelque opéra de Hozlbauer, dont les influences sont effectivement patentes sur Mozart et Weber ? Ou alors de Temistocle de Bach ?

Parce que le rapport entre Amadis et Mozart m'échappe complètement, à plus forte raison si l'on parle de la Flûte. (Mais alors vraiment...)

J'essaierai d'y être pour la première aussi.


Citation :
Malgre qqs reserves sur le livret, George Loomis
Un peu de culture ne lui ferait pas de mal ! carton rouge

Bon, cela dit, c'est vrai que déjà que le Quinault original est assez mou et décousu théâtralement... Mais justement, la refonte est assez dynamique et réussie, et quelle musique !

Commentaires et extraits sonores ici :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2008/11/20/1083 .

Mais ne prenez pas toutes les places, hein, je n'ai pas encore récolté les miennes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7241
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 15:20

DavidLeMarrec a écrit:
Parce que le rapport entre Amadis et Mozart m'échappe complètement, à plus forte raison si l'on parle de la Flûte. (Mais alors vraiment...)
ben normal puisqu'il n'y en a aucun! mains
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1554
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 15:32

J'y vais le mercredi 04, j'ai hâte bounce
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 16:45

DavidLeMarrec a écrit:
fliegender a écrit:
Esperons que ce sera bien fait.
Il y a deja eu une production de cet opera en Allemagne, ou on a voulu entre autre montrer a quel point c'etait une importante inspiration a Mozart et sa Flute Enchantee.
Tu es sûr que tu ne parles pas plutôt de l'Oberon de Wranitzky ou de quelque opéra de Hozlbauer, dont les influences sont effectivement patentes sur Mozart et Weber ? Ou alors de Temistocle de Bach ?

Parce que le rapport entre Amadis et Mozart m'échappe complètement, à plus forte raison si l'on parle de la Flûte. (Mais alors vraiment...)
J'essaierai d'y être pour la première aussi.

C'est bien Amadis. Mozart a bcp aime JCBach et l'idee qu'il a pu etre influence par Amadis est assez plausible. Cet opera souligne le confit entre l'occulte, anti-Lumieres, et des idees utopiques de l'amour et la liberte... ce qui fait facilement avancer cette these. Il y a toute une etude des musicologues allemands sur cela.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Malgre qqs reserves sur le livret, George Loomis
Un peu de culture ne lui ferait pas de mal ! carton rouge

Bon, cela dit, c'est vrai que déjà que le Quinault original est assez mou et décousu théâtralement... Mais justement, la refonte est assez dynamique et réussie, et quelle musique !

Commentaires et extraits sonores ici :
http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2008/11/20/1083 .

Mais ne prenez pas toutes les places, hein, je n'ai pas encore récolté les miennes.

Nan, son article est tres bien ecrit, assez informatif et au total tres positif (ce qui n'est pas toujours le cas.) Wink
J'ai vu aussi un article en francais ou il n'y a pratiquement pas d'information et ou on deja tape sur un chanteur (Philippe Do dans le rôle titre, est un peu moins à son aise et manque de puissance.)

Merci pour les extraits sonores. Toujours genereux Cool


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94350
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 27 Déc 2011 - 16:58

fliegender a écrit:
C'est bien Amadis. Mozart a bcp aime JCBach et l'idee qu'il a pu etre influence par Amadis est assez plausible.
Par Bach, assurément, mais par Amadis ? Oui, peut-être, mais ça ne s'entend pas du tout dans sa musique. De même que Boulez a peut-être été très influencé par Stamitz, mais il ne l'a pas trop montré.

Citation :
Cet opera souligne le confit entre l'occulte, anti-Lumieres, et des idees utopiques de l'amour et la liberte... ce qui fait facilement avancer cette these. Il y a toute une etude des musicologues allemands sur cela.
Des musicologues, peut-être, mais qu'en diraient les lettreux et philosophants ? Parce qu'ici, c'est l'amour triomphant grâce à la Divinité, c'est une lecture plus galante que Lumières, même si les deux peuvent souvent se joindre chez les mêmes auteurs.

Certes, Amadis est une histoire d'amour victorieux, comme 100% des livrets de l'époque, mais on pourrait en dire autant de Rinaldo de Haendel par exemple. Confused

Et puis si Mozart a été influencé par les Lumières, ce n'est sans doute pas par les livrets d'opéra, tu ne crois pas ? Pour me prouver la parenté avec Bach, j'attendrais qu'on me montre des preuves musicales... et si on prend Amadis, on peinera à en trouver. Smile


Citation :
Nan, son article est tres bien ecrit
Je plaisantais bien sûr, mais si on compare aux livrets du temps, ce n'est pas si mal, à défaut d'être génial. C'est surtout très bien exploité par le compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyJeu 29 Déc 2011 - 15:36

Citation :
Im Fokus der Oper steht allerdings weniger die Tapferkeit des Helden, als vielmehr der Widerstreit antiaufklärerisch-okkulter Kräfte mit utopischen Ideen von Liebe und Freiheit, deren Durchsetzung allerdings einer guten Gottheit bedarf...
Tu peux googler pour traduire (au cas ou...)

En tout cas si ca peut faire une bonne pub et interesser/attirer des gens qui ne sont pas suffisamment curieux, ou ceux qu'ils sont curieux mais craignent a payer cher pour quelque chose qui ne vaut pas une soiree, c'est un element bienvenu -- surtout si l'oeuvre le merite vraiment. (j'avous que je commence de plus en plus a appartenir a cette 2e categorie. Quelques choques a l'ONP et comme on est de plus en plus oblige de faire des economies...)

J'ai vu 2 autres rapports:

http://www.anaclase.com/chroniques/amadis-de-gaule

Citation :
Fidèle en cela à sa mission, et dans le cadre de sa reconversion en tant que producteur telle que nous l’avait expliquée il y a quelques mois Benoît Dratwicki [lire notre dossier], c'est avec la participation de l'Opéra de Ljubljana (Lituanie), de l'Opéra Comique (Paris), du Palazzetto Bru Zane (Centre de Musique Romantique Française, Venise) et du Château de Versailles...
Laughing


http://www.resmusica.com/2011/12/13/amadis-de-gaule-a-versailles/
Celui la n'a apparemment pas aime les chanteurs et dit "Sans être urgente, la résurrection de cet ouvrage n’est donc pas sans pertinence."

A voir alors... On croise les doigts!
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyVen 30 Déc 2011 - 0:37

Mozart est plus dans Zanaida que dans Amadis, Amadis étant par sa construction français...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94350
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyVen 30 Déc 2011 - 2:51

Fliegender a écrit:
Anaclase a écrit:
Fidèle en cela à sa mission, et dans le cadre de sa reconversion en tant que producteur telle que nous l’avait expliquée il y a quelques mois Benoît Dratwicki [lire notre dossier], c'est avec la participation de l'Opéra de Ljubljana (Lituanie), de l'Opéra Comique (Paris), du Palazzetto Bru Zane (Centre de Musique Romantique Française, Venise) et du Château de Versailles...
Laughing
Mr. Green

Ino a écrit:
Mozart est plus dans Zanaida que dans Amadis, Amadis étant par sa construction français...
Pas sûr que Zanaida ni Temistocle aient influencé Mozart (en tout cas à l'écoute ça ne paraît pas évident du tout), mais effectivement l'esthétique est la même et le rapprochement reste légitime, contrairement à Amadis.

fliegender a écrit:
Citation :
Im Fokus der Oper steht allerdings weniger die Tapferkeit des Helden, als vielmehr der Widerstreit antiaufklärerisch-okkulter Kräfte mit utopischen Ideen von Liebe und Freiheit, deren Durchsetzung allerdings einer guten Gottheit bedarf...
Mais ça c'est exactement ce qui se passe dans la plupart des livrets de Quinault, la confrontation de l'amour et de la liberté (d'aimer seulement, il ne s'agit pas de liberté politique !) contre les puissances magiques (qui ne sont pas du tout dénoncées comme fausses, au contraire)... c'est un homme des Lumières ? Sur le site de l'Opéra-Comique, si bien documenté d'usage à la source d'Agnès Terrier, on lit même que pour la même raison, ce livret est déjà préromantique !!

Je veux bien qu'il faille vendre, mais on peut être emphatique et exagérer les mérites d'une oeuvre sans désinformer les gens. Ils n'ont qu'à dire que c'est un Gluck qui aurait eu le génie de Mozart (même si à mon avis, l'oeuvre n'est pas non plus exceptionnelle à ce point, ce n'est pas Tarare ni les Danaïdes...), mais comparer ça à la Flûte Enchantée ou suggérer que ça annonce Weber ou Halévy, c'est quand même un peu fort ! hehe
Enfin, tu nous diras lorsque tu auras écouté... je doute que tu diverges d'avec nos commentaires ici. Smile


Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyVen 30 Déc 2011 - 13:14

C'est la transition... allez!

C'est plus court, il y a moins d'interventions divines & improbables, moins de characteres dans l'histoire... Arcabonne passe pour "une idiote". Wink
Elle n'a pas pu/su resister a son frere, et malgre son hesitation elle donne la preference a la magie et l’obscurantisme a la place de son propre amour pour un homme. A la fin, Quinault la balance aux Enfers -- Urgande n'y pouvait rien faire. Cool

Je deconne...

Est-ce que le livret est telechargeable qqpart ? J'ai regarde sur ODB et il n'y en a pas. Sur ce site fantastique http://livretsbaroques.fr/operas.htm nada. J'ai pu trouver seulement ce bout du debut :

Citation :
ARCABONNE
L’Amour sur moi lance ses traits.
J’ai honte de mon trouble extrême !
En vain je veux fuir ses attraits :
Tout me parle de ce que j’aime !

ARCALAÜS
L’Amour n’est qu’une vaine erreur,
On n’en est pas surpris, quand on veut s’en défendre.
Est-ce à vous d’avoir un coeur tendre ?
Votre coeur tout entier n’est du qu’à la fureur.

ARCABONNE
Vous m’avez enseigné la science terrible
Des noirs enchantements qui font pâlir le jour.
Enseignez-moi, s’il est possible,
Le secret d’éviter les charmes de l’amour.

ARCALAÜS
Ah! brisez votre chaîne !
Et rougissez d’aimer.
Ce n’est plus que la haine,
Qui doit vous animer !
L’Amour livre votre âme
À des désirs trop doux :
Les transports de sa flamme,
Ne sont pas faits pour vous.
Songez que votre sang vous demande vengeance.
Amadis l’a versé…

ARCABONNE
Cette mortelle offense
Ne sort point de mon coeur : il mérite la mort.

ARCALAÜS
C’est le vainqueur d’Ardan, notre malheureux frère.

ARCABONNE
Que le nom d’Amadis m’inspire de colère !

ARCALAÜS
Je reconnais ma soeur à ce noble transport.
Déjà vers nous son mauvais sort l’amène :
Vous savez qu’Oriane est l’objet de ses feux.
J’ai jeté dans leur sein les serpents de la haine,
Et le soupçon jaloux les poursuit en tous lieux.
Dans un piège fatal leur amour les entraîne,
Je vais vous les livrer tous deux !

ARCABONNE
Qu’une horrible vengeance me console en ce jour
De l’affreuse vengeance que me cause l’amour !

ARCALAÜS
Qu’une horrible vengeance vous console en ce jour
De l’affreuse souffrance que vous cause l’amour.

ARCABONNE
Amadis nous offense !

ARCALAÜS
Qu’il frémisse à son tour !

ARCABONNE & ARCALAÜS, ensemble
Irritons notre barbarie ;
Écoutons notre sang qui crie !
Frappons qui nous ose outrager !
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 30
Date d'inscription : 23/02/2007

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyDim 1 Jan 2012 - 17:44

DavidLeMarrec a écrit:
fliegender a écrit:
C'est bien Amadis. Mozart a bcp aime JCBach et l'idee qu'il a pu etre influence par Amadis est assez plausible.
Par Bach, assurément, mais par Amadis ? Oui, peut-être, mais ça ne s'entend pas du tout dans sa musique. De même que Boulez a peut-être été très influencé par Stamitz, mais il ne l'a pas trop montré.

Mr.Red


Je suis de passage mais je n'ai pas pu m'empêcher de relever coucou
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMar 3 Jan 2012 - 22:28

Donc, Amadis hier soir, première à l'OC. Mon impression générale est plutôt bonne, mais les platitudes et erreurs de jugement que je ferais doivent être prises avec indulgence, car je me suis hier rendu compte que, découvrir une oeuvre en vrai, ce n'est absolument pas la maîtriser, et je ferais le rapprochement comme je l'ai fait tout au long de la soirée d'ailleurs (car elles sont très similaires) avec l'Andromaque de Grétry, que, lorsque je l'ai écouté pour la première fois en CD, j'ai trouvé pareille à une soupe sans rien retenir ni aimer particulièrement ; puis, à la seconde écoute, illumination soudaine "ah-kecébo" etc.

Donc, cet Amadis plutôt court est très resserré : nombre réduit de personnages, relativement peu d'actions, pas d'immenses développements : l'ouverture en est pourtant très ample (5 bonnes minutes), et mérite une réecoute de ma part. Première scène magnifique entre les méchants : de manière générale, je crois que tout ce qui a trait à Arcabonne et Arcalaüs est le sommet de l'oeuvre, notamment la scène d'outre-tombe au II et la scène avec la tenue de hautbois au III. Cependant les amants sont bien servis eux aussi, j'ai particulièrement apprécié tous les airs d'Amadis, on verra pourquoi plus loin, je crois que ça à voir avec la glotte - mais pas seulement car en définitive, si l'on met de côté ce qui est commun à l'époque de l'oeuvre - ces traits fiévreux de cordes, ces cadences, ces vents - JC Bach fait montre d'une assez grande inventivité qui, sauf en de rares passages qui correspondent le plus souvent à des divertissements un peu alanguis, maintient la tension de bout en bout sans trop faiblir, et avance vite, avec au passage des morceaux choraux superbes, un autre sommet de l'oeuvre, les démons, les prisonniers, tout ceci (presque) au niveau d'Andromaque. Car je trouve la très belle oeuvre de Bach un peu inférieure à Andromaque de Grétry, peut-être est ce le livret, peut-être est-ce l'innovation suprenante de Grétry, je ne sais pas. Toujours est-il que contrairement à une personne devant moi qui se demandait entre le II et le III pourquoi diable avaient-ils ressorti cette oeuvre, nous sommes en présence d'une bien belle redécouverte, appréciation encore une fois sujette à caution tant que je n'ai pas réecouté.

D'autant plus que c'est fort bien monté.
La mise en scène m'a surtout impressionné par ses décors très beaux : un peu Hubert Robert certes, mais le pont au I, le décor du III sont magnifiques, et l'utilisation des machineries du plus bel effet. Ce qui fait parfois défaut à mon sens, c'est une direction d'acteurs plus sautillante : c'est là qu'on voit la différence avec Villégier et son esthétique du pas, ses acteurs qui traversent quinze fois la scène dans toutes les directions, là, c'est parfois un peu statique, bien que souvent animé, et en rien sclérosé par la reprise de la gestique annoncée, qui est sacrément modernisée : les mouvements de l'épée au I sont superbes, presque chorégraphiques, ce qui nous amène à cet autre point positif que sont les chorégraphies, qui ne sont pas marquantes mais souvent bienvenues dans ces divertissements un peu plus faibles que le reste - car, face aux superbes récitatifs et aux transitions très soignées, que vaut une gavotte flutesque ? la vérité de la tragédie lyrique se trouve pour moi essentiellement dans les récitatifs, d'où ma prédilection pour LULLY.

Sur le plan glottalique, c'est superbe. Franco Pomponi en Arcalaus marque malgré quelques petites scories qu'on pardonne volontiers face à une telle autorité naturelle. Allyson McHardy m'a tout de suite fait penser à Lorraine Hunt, avec ce même art du chant "en arrière" et un impact profond de vraie tragédienne, avec d'ailleurs une qualité de diction équivalente à celle de Hunt c'est-à dire correcte, mais encore une fois amplement racheté par énormément de qualités vocales et dramatiques. Hélène Guilmette est quant à elle magnifique, parfois un petit peu sur la réserve mais il faut dire que son amant, en la personne de Philippe Do, est peut-être l'élément le plus remarquable du plateau : qualité du timbre et d'un métal mordoré et vaillant à la fois, élégiaque quand il le faut, piquant de la diction, subtilité de l'incarnation, puissance vocale (largement la plus forte du plateau) : seule fait défaut l'agilité dans les vocalises, mais c'est tellement peu, et on pardonne volontiers face à tant d'attraits et face au fait que ce n'est pas son répertoire habituel.

Le Cercle de l'Harmonie - j'allais écrire le Concert Spirituel, syndrome Andromaque - possède à la fois une beauté instrumentale et en même temps la respiration qu'on aime bien entendre dans ce répertoire, avec des pupitres superbes. Une direction plutôt alerte de Rhorer même si je ne la qualifierais pas d'électrique.

Ceci étant dit, une bonne soirée que je recommande à tous ceux qui aiment Gluck ou Mozart et qui veulent du neuf, et à ceux qui ont aimé Andromaque de Grétry par exemple. Et puis à tous ceux qui veulent simplement passer une excellente soirée en excellente compagnie dans une redécouverte importante.
Enfin, je lance une bouteille dans la mer : à quand, avec les mêmes chanteurs et orchestres, pourquoi pas, une nouvelle production scènique d'Andromaque de Grétry, ou même du Tarare ou des Danaïdes de Salieri dont David tresse les couronnes sur son blog ?
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMer 4 Jan 2012 - 4:31

Merci beaucoup pour le compte-rendu Guillaume.

Je suis surpris de t'entendre dire que les récitatifs sont sublimes. Au contraire, je les trouve être plutôt l'une des grosses faiblesses de cette œuvre (surtout pour quelqu'un qui en est fan dans LULLY — et même si on est amateur de récitatifs dans Gluck), et c'est d'ailleurs ce qui m'a finalement décidé à ne pas aller au passage de la production à l'Opéra Comique.

Sinon, ne t'en fais pas : le phénomène que tu décris (ne pas apprécier pareil quelque chose que l'on a entendu en boucle, et quelque chose que l'on découvre sur le vif) est normal. La première impression n'est pas toujours la bonne, mais elle donne souvent (quand on est habitué) une assez bonne appréciation d'une œuvre. C'est encore plus vrai quand la découverte se fait en salle plutôt qu'au disque. Je ne me rappelle plus exactement, mais il me semble que tu as découvert Andromaque au disque — je gage que tu aurais considéré l'œuvre différemment si tu l'avais découverte au TCE.
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMer 4 Jan 2012 - 9:22

Merci pour ce bilan, Guillaume, bien que :

Guillaume a écrit:
D'autant plus que c'est fort bien monté.

Neutral la vulgarité continue de triompher sur ce forum.

Les prods too much & carton pâte, il faut que ça ait un sens quand même (je pense à Cadmus et à son langage de l'amour si particulier), j'aurais peur du ratage en y allant. Musicalement, suis très curieux d'y entendre Rhorer par contre.

Enfin, concernant la découverte d'une oeuvre en salle, les deux problèmes de l'enthousiasme (déformation positive) et du plateau (déformation potentiellement négative) peuvent altérer l'appréciation de la dite oeuvre. Mais à mon sens l'on sent quand une oeuvre nous accroche, même en sortant furieux que les chanteurs aient été très mauvais. (ou contraposée)
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMer 4 Jan 2012 - 17:53

Sais pas. Je suis peut-etre alle trop enthousiaste et en esperant un peu plus... En tous les cas, la mise en scene et la direction d'acteurs sont quasiment inexistantes, les decors sont d'une laideur deconcertante et le kitsch triomphe. Un peu de danse quelconque ranime la soiree quand meme.

Cote chant c'etait correct - sans plus, mais comme j'adore tout-Mozart j'ai pris mon grand plaisir en ecoutant la musique qui ressemble bcp a Mozart, avec Rhorer et son orchestre qui une fois de plus font des merveilles.

On comprend peu ce que chantent les chanteurs mais on peut bien lire le texte qui est d'une beaute rare, au moins pour moi.

Somme tout, c'est a ecouter : ds la salle (si vous pouvez), sinon vous ne perdez pas trop si vous l'ecoutiez a a la radio.
A saluer Opera comique pour l'idee de ressusciter cet opera, meme si au final on reste un peu sur sa faim.

Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger


Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyMer 4 Jan 2012 - 18:23

Ino a écrit:
Guillaume a écrit:
D'autant plus que c'est fort bien monté.

Neutral la vulgarité continue de triompher sur ce forum.
pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor


Nombre de messages : 1554
Age : 40
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptySam 7 Jan 2012 - 10:05

Sur ce coup-là, je suis un peu comme Fliegender.

J'ai bien aimé les chanteurs sans jamais vraiment grimper aux rideaux. J'ai par contre aimé l'orchestre sans réserve.

L’œuvre elle-même, je ne sais pas, je crois que je m'attendais à mieux. Sur certains passages, je trouvais ça génial, et puis des fois, ça me semblait écrit au kilomètre. Mais ce n'est que sur l'acte III que je me suis vraiment ennuyé : dans un opéra comme Werther, on peut en avoir marre de voir le héros ne jamais finir de mourir... là j'avais l'impression qu'ils ne finiraient jamais de triompher. Et que ça re-chante en chœur, et que ça re-danse, et que ça refait un air de triomphe, encore un chœur, encore une danse.

Côté mise en scène, c'est vrai que le carton est quand même laid. Ces rochers, ces bâtiments, ces colonnes tous plats Rolling Eyes .
La direction d'acteurs, bien souvent les chanteurs sont statiques, face au public (même parfois pendant les dialogues entre deux chanteurs). Il ne leur manquait qu'une partition pour que ça soit vraiment une version de concert.

Mais je crois que ce que je vais surtout garder ancré dans la tête avec l’œuvre, c'est la formidable coiffure de Philippe Do pendant tout l'acte I Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94350
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 EmptyDim 8 Jan 2012 - 23:53

Je précise juste, puisque j'ai dit du bien de l'oeuvre avant les représentations, que je me suis presque ennuyé, ce qui est très rare pour moi à l'Opéra, et encore plus quand il s'agit de ce type de répertoire. Je ne suis même pas sûr que ce me soit déjà arrivé...

Ce n'est pas la compétence technique qui était en cause (tout le monde était très bon), mais joué ainsi, sans allant (responsabilité Rhorer), ça rompait tout le charme qu'il y a dans l'éloquence emphatique de ce type d'ouvrage. Si bien que le public souriait lors des grandes déclarations... et que je ressentais le même décalage.

Autrement dit : si vous n'avez pas été convaincu, n'en tirez pas de conclusions sur l'oeuvre, et encore moins sur la tragédie lyrique de l'ère classique. Smile

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty
MessageSujet: Re: Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012   Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Amadis de Gaule - Versailles, OC - janvier 2012
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Versailles 2011-2012
» 2012 02 16 Dardanus à l'Opéra Royal de Versailles
» LULLY : Armide à l'opéra Royal de Versailles, mai 2012
» Sept-Oct 2012 CARMEN Rouen/Versailles, Roels/Acocella/Genaux
» La Dame de Pique - ONP, Janvier/février 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: