Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Arthur Honegger

Aller en bas 
+49
Tontonjimi
Анастасия231
Rav–phaël
Siegmund
benvenuto
arnaud bellemontagne
Théo taschimor
kegue
Rubato
Mélomaniac
Percy Bysshe
TragicSymph
Tatsuya
Cello
Ophanin
Mehdi Okr
OYO TOHO
WoO
friald38
Crapio
jerome
Acco
-
Jaky
Bertrand67
Tus
-Roma!n-
hansi
Jules Biron
quintette op.57
felyrops
kougelhof 1er
calbo
Pauken
Hermès
ouannier
entropie
zorn
didou95
DavidLeMarrec
joachim
S
Ouf1er
jolan
blowingguy
Xavier
antrav
Fuligo
Coelacanthe
53 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 5 Fév 2015 - 11:33

Merci David, je suis déjà assez content de ma version des symphonie: Plasson. Ou y a-t-il une version qui renverse définitivement celle-là?
Mais qu'est-ce qui est encore essentiel de lui? Ses oratorios, ses quatuors?

Oui Rav-phaël, décidément on est fait pour s'entendre! En plus mon fils s'appelle Raphaël! hehe Laughing cheers  
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur l'importance de ses symphonies dans la musique francaise! Ce qui est bien, avec nous Francais, c'est qu'on est très accueillant. César Franck qui était Belge est devenu l'une des grande figures de la musique Francaise. Honegger était suisse mais surtout parisien et mon favori dans la chanson francaise est Jacques Brel! Vivent nos cousins belges et suisses!!! cheers I love you  
Quant à mon Chopin adoré, son papa était francais et il a plus vécu en France qu'en Pologne, que les polonais nous le laissent ainsi que Marie Curie.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 28
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 5 Fév 2015 - 11:43

Lebal a écrit:

Oui Rav-phaël, décidément on est fait pour s’entendre ! En plus mon fils s'appelle Raphaël! hehe Laughing cheers  

Ah, quel homme de goût ! Arthur Honegger - Page 7 Copains-9247
Revenir en haut Aller en bas
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 5 Fév 2015 - 13:59

Rav-phaël a écrit:
Lebal a écrit:

Oui Rav-phaël, décidément on est fait pour s’entendre ! En plus mon fils s'appelle Raphaël! hehe Laughing cheers  

Ah, quel homme de goût ! Arthur Honegger - Page 7 Copains-9247

Comme tes parents! mains

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94334
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 5 Fév 2015 - 20:39

Sauf que ses enfants, à lui, s'appelleront Maurice, Francis et Germaine. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 10:54

DavidLeMarrec a écrit:
Sauf que ses enfants, à lui, s'appelleront Maurice, Francis et Germaine. Neutral

Germaine hehe Ca donnerait encore un point commun, ma grand mère s'appelait comme ca, et ma femme est germaine, allemande, quoi! coucou
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 28
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 10:59

DavidLeMarrec a écrit:
Sauf que ses enfants, à lui, s'appelleront Maurice, Francis et Germaine. Neutral

hehe Et alors !?
Et pourquoi pas plutôt Jean, Florent, Arthur, Vincent, Gabriel, Charles, Louis etc ...
Revenir en haut Aller en bas
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 11:26

Rav-phaël a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauf que ses enfants, à lui, s'appelleront Maurice, Francis et Germaine. Neutral

hehe  Et alors !?
Et pourquoi pas plutôt Jean, Florent, Arthur, Vincent, Gabriel, Charles, Louis etc ...

Mince, je vois que ma culture musicale d'autodidacte a des lacunes, je savais pas qu'il y avait une Germaine dans le groupe des 6...
pendu Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 17:09

Lebal a écrit:
Rav-phaël a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauf que ses enfants, à lui, s'appelleront Maurice, Francis et Germaine. Neutral

hehe  Et alors !?
Et pourquoi pas plutôt Jean, Florent, Arthur, Vincent, Gabriel, Charles, Louis etc ...

Mince, je vois que ma culture musicale d'autodidacte a des lacunes, je savais pas qu'il y avait une Germaine dans le groupe des 6...
pendu Boulet


Mais j'ai lu dans un livre sur Prokofiev, qu'il avait une piètre opinion du groupe des 6 à part Honegger, et il se demandait ce qu'il faisait là dedans...
Mais enfin Darius et Francis n'étaient pas si mauvais que ca. Je n'ai écouté aucune oeuvre des 3 autres.
Et je sais que c'est un peu hors sujet, et je n'ai pas envie d'ouvrir un sujet pour ca, mais y a-t-il des oeuvres de Germaine Tailleferre, Auric ou Durey à recommander? Discographie? Confused Question Ou Prokofiev avait raison??
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88983
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 17:12

Tu as regardé dans l'index?

Il y a des sujets sur Auric et Tailleferre: https://classik.forumactif.com/t6927-index-de-la-rubrique-generale Wink
Revenir en haut Aller en bas
Lebal
Néophyte
Lebal


Nombre de messages : 12
Age : 59
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 03/02/2015

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 17:15

désolé, je regarderai avant la prochaine fois! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 28
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyVen 6 Fév 2015 - 23:25

Bien entendu que Prokofiev a tord ! Sans aller jusqu’à dire qu’ils sont tous des génies — Poulenc et Milhaud bien évidemment à part (surtout Poulenc !) — Auric, Tailleferre et Durey sont de très bons compositeurs et ont certainement produit quelques oeuvres qui valent leur pesant d’intérêt, et pourquoi pas d'or ! Je rêve d’entendre L’Occasion, opéra de Louis Durey, qu’il compose au moment de sa rupture avec le groupe des six, dans un moment de grande liberté et de grande inspiration artistique. Surement une très belle oeuvre ! Very Happy
Pour Auric, une oeuvre (un CD) que je considère énormément : chez Timpani, deux ballet Phèdre et Le Peintre et son Modèle !

( dsl pour le hors sujet  siffle )
Je soutiens le Groupe des Six !!

De toute façon si j’ai bonne mémoire de ce que j’ai lu, Prokofiev ne témoignait pas beaucoup d’amour pour la musique française, sauf un, qu’il vénérait et appelait « maitre »  : Maurice Ravel ...  siffle  I love you .
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 689
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 0:14

Découverte des 5 symphonies d'Honneger dans les versions de Dutoit dirigeant le Symphonieorchester des Bayerishen Rundfunks et j'ai vraiment bien aimé.

Je ne m'attendais pas forcément à ce type de musique en tenant compte de l'appartenance d'Honneger au groupe des six, on est plus dans un mélange de modernité tonitruante et d'un post-romantisme très déchirant dans certains mouvements lents.

Les cinq symphonies ont toutes la même construction en trois mouvements et malgré leur particularité d'intention ou d'instrumentarium, on y retrouve les mêmes inspirations et la même rigueur un peu inquiétante (ce ne sont pas des symphonies très apaisées). J'ai pas mal pensé aux tensions de cordes conviées par Hermann, notamment dans la seconde Symphonie pour cordes.

C'est dommage il manque juste un petit quelque-chose, peut-être plus de contrastes, plus de jeux dans les sonorités, un peu plus de folie pour que j'accroche pleinement mais c'est un très beau corpus (qu'on ne voit pas souvent en salles ?)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14498
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 0:59

Prosopopus a écrit:
C'est dommage il manque juste un petit quelque-chose, peut-être plus de contrastes, plus de jeux dans les sonorités, un peu plus de folie pour que j'accroche pleinement mais c'est un très beau corpus (qu'on ne voit pas souvent en salles ?)
Il ne serait pas impossible que cette impression tienne en partie à l'interprétation: Dutoit n'est pas le plus accrocheur des chefs (musicalement, s'entend) ni la Radio Bavaroise le plus coloré des orchestres; dans mon souvenir, cette intégrale est tout à fait correcte, mais pas non plus très distinctive.

Tu pourrais peut-être essayer des choses plus anciennes, avec des chefs plus charismatiques et des orchestres plus typés: la 5 par Markevitch / Lamoureux (DG), la 2 par Munch (je l'ai avec quatre orchestre différents: Conservatoire et ODP chez EMI, Boston chez RCA, et ONF en live chez Montaigne - je ne me rappelle plus laquelle je préfère) et la 4 par Munch / ORTF (Erato.) Dans la 3, pourquoi pas Karajan / Berlin (DG), enveloppant et menaçant (exaltant la dimension post-romantique jusqu'au quasi hors-style), ou Bernstein / New York (CBS), très frontal.

Je me souviens avoir été un peu déçu par le son de l'intégrale Baudo / Philharmonie tchèque (peut-être à cause d'un report médiocre, cela dit, façon Ancerl.)

Mais oui, très beau corpus. (Tiens, tu m'as donné envie de m'y remettre.)
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 689
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 10:26

Oui je vais essayer de creuser un peu les autres versions, surtout que pour le coup il n'y a pas une discographie pléthorique (ça dépend des symphonies dirons-nous). Pas énormément de versions récentes d'ailleurs, j'ai vu que Denève en avait fait deux, j'essaierai peut-être vu que j'aime bien ses Roussel et qu'il y a des similitudes avec la musique d'Honneger je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1454
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyDim 7 Juin 2020 - 1:01

Beaucoup de temps passé avec Honegger récemment, et c'est un véritable plaisir.

Symphonies et pièces orchestrales

Les 5 symphonies partagent clairement un univers sonore commun. Si la No. 4, censément souriante et exotique ne m'a pas plus convaincu que la la No. 1, les deux symphonies de guerre (No. 2 et No. 3) et la tonitruante No. 5 "Di Tre Re" ont été un coup de tonnerre.

La No. 2 est particulièrement sombre et désespérée, impression renforcée par l'apparition de cette marche cabossée dans le I, c'est saisissant. Ne parlons pas du Presto infernal sur lequel elle se clôt.

La No. 3 démarre dans le bruit et la fureur, mais le De profundis qui suit est d'un tel lyrisme, effet garanti. C'est le Dona nobis pacem final qui m'emporte, avec majesté et inquiétude sourde, une marche au loin, et les éclats orchestraux de type fin du monde, finalement plus terrifiants que le boucan du Dies irae initial.

La No. 5 enfin s'ouvre sur une déclaration hiératique déformée, aussi majestueuse que dérangeante. Contraste garanti avec l'Allegretto qui suit (narquois mais intranquille) et l'Allegro marcato final, ultra-motorique, typique d'Honegger.

Versions : Baudo a un son exécrable, Plasson passe à côté de la chose, et je ne me suis pas infligé Dutoit (très probe) dans tout. Pour les 3 plus belles symphonies détaillées ci-dessus, Munch (2 et 5) et Karajan (2 et 3) sont parfaits. Järvi dans la 5 a un son infiniment meilleur mais n'a pas toujours le mordant attendu. J'essaierai Markevitch à l'occasion.

Parmi ses autres pièces, Sémiramis et son instrumentarium unique, ou Le Dit des Jeux du Monde valent le coup d'oreille mais ne sont pas mes recommandations prioritaires. J'ai préféré le célébrissime Pacific 231 et la délicieuse Pastorale d'Été, ou le souriant concerto da camera.

Mais mon coup de cœur orchestral hors-symphonie ira au concerto pour violoncelle, aussi ramassé que charmeur et mélodieux. Cette ouverture toute douce, avec les effets d'écho de l'orchestre, comme une espèce de chromo, de réminiscence douce-amère chantée par le violoncelle, avant que l'esprit des années folles ne s'invite (déhanchés jazzy, œillades et autres gestes complices, motorismes inquiets sans se départir totalement de la triste ritournelle initiale). Ma recommandation absolue chez ce compositeur !


Musique de chambre

J'ai peu couvert sa musique de chambre... La célébrité de la Danse de la Chèvre pour flûte me dépasse complètement. De même, l'absence de célébrité de ses quatuors est sidérante. Comme le foudroyant quatuor de Schmitt, un seul enregistrement commercial des trois ? Par le Quatuor Ludwig, en l'occurrence (il existe une paire de versions individuelles pour les deux premiers). Le No. 1 saisit l'auditeur par le col dès les premières notes avec son Appassionato brûlant et rejoue le même tour dans son Allegro (rude et rythmique) final. Mais c'est le No. 2 qui m'a mis à genoux : Allegro inquiet qui ne décolle jamais vraiment, suivi d'un sublime Adagio en arche d'une intense poésie, faite de retenue et de suspension, hors l'épisode central désespéré. Mais pour les curieux, c'est l'Allegro marcato final qu'il convient de tester en premier lieu : dramatique, frémissant d'une intense énergie contenue mais clairement dirigée par une narration au cordeau. Un chef d'œuvre !
Le No. 3 était considéré comme encore meilleur par le compositeur, mais il ne me transporte pas comme le précédent, aussi n'en ferai-je pas de commentaire. Que cela ne dissuade pas l'auditeur curieux d'y jeter l'oreille !
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1454
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 EmptyLun 18 Oct 2021 - 2:50

Ayant beaucoup fréquenté Honegger ce week-end, je tenais à attirer l'attention sur quelques chefs-d'œuvre méconnus du catalogue orchestral, tous plus ou moins de la même obédience dans le langage, tous autour de la dizaine de minutes:


  • Mouvement symphonique No. 3 : Pacific 231 revu en plus martial et moins systématique, notamment son dernier tiers lyrique désenchanté avec discrets traits de saxophone.

  • Monopartita : d'un hiératisme et d'une grandeur abruptes, dans l'idée de la symphonie No. 5, auxquels succèdent rapidement des motorismes typiques et du lyrique éploré assez surprenant où sourde l'inquiétude (tapis de cordes avec flûte). Le tout sonne surprenamment "facile" à l'oreille et est d'une grande variété.

  • Prélude, fugue et postlude : démarre sur un accord éthéré et mystérieux (chez qui ai-je entendu cela ? Dutilleux ? Walton ?) suivi par du Holst trafiqué et du motorisme lumineux entre Bach modernisé et figures typiques du style d'Honegger. (on pourrait même penser à J.N. David) La fin du Prélude s'envole presque comme le thème d'E.T. La Fugue reprend l'immanquable Pacific 231 au ralenti, mais de façon étonnante, et une fois n'est pas coutume, toujours sur un mode positif, du contrepoint qui débouche sur une apothéose tout en couleurs. Le Postlude, empreint de résignation, disparaît dans les ombres, qu'il s'agisse du niveau sonore, de la structure mélodique ou de l'orchestration, des bois tristes très français qu'on n'attendrait pas chez ce compositeur. Une pièce vraiment exceptionnelle dans son catalogue qui ne bénéficie que d'une poignée d'enregistrements (comme la Monopartita ci-dessus). Un scandale !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Arthur Honegger - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Arthur Honegger   Arthur Honegger - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Honegger
Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Arthur HONEGGER - oeuvres vocales
» Vous cherchez le titre d'une oeuvre? Ca se passe ici! (3)
» Arthur Honegger (1892-1955) Hors orchestre
» Arthur Bliss (1891-1975)
» Philharmonie - Honegger - Jeanne d'Arc - 4-5/03/15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: