Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

 

 Mieczyslaw Karlowicz

Aller en bas 
+2
Xavier
Ben.
6 participants
AuteurMessage
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyVen 27 Avr 2012 - 14:27

Après vérification, il me semble qu'il n'existe pas de sujet spécifiquement dédié à ce compositeur polonais relativement inconnu ! Je me propose donc de tenter de vous le faire découvrir.
Je vous renvoie vers les sources encyclopédiques habituelles pour en savoir plus sur la vie de compositeur, relativement inintéressante et plutôt courte (il meut assez jeune dans une avalanche il me semble).

Pour le définir rapidement: ce compositeur polonais est un vrai post-romantique. Il y a finalement assez peu d'audaces formelles et sonores, mais c'est très bien maîtrisé, et certaines pièces sont vraiment très habitées et très belles. L'oeuvre assez restreinte se découvre relativement rapidement: c'est, par contre, assez peu gravé et présent au disque.


Mieczyslaw Karlowicz 32178_mieczyslaw_karlowicz1b





  • La musique symphonique


Essentiellement ses poèmes symphoniques op.9-14: on retiendra surtout les Chants Eternels de l'opus 10 d'une très belle facture, où l'orchestration est la plus habile. C'est par moment presque wagnérien, surtout dans l'introduction du Chant de l'éternelle aspiration. Cet ensemble de poèmes symphoniques est une oeuvre de belle envergure, qui vaut surtout pour la cohérence du propos orchestral et le beauté des harmonies.

Sa seule symphonie, la Symphonie renaissance, op. 7, est tout à fait passionnante. On est à mi chemin entre le néo-romantisme russe du début de siècle et des choses plus audacieuses, plus axées sur la couleur de l'orchestre que sur l'agencement mélodique. C'est une oeuvre relativement longue (près de 50 minutes), qui tient surtout pour son premier mouvement tout à fait singulier.
Sa musique pour ballet est à mon sens plus dispensable, avec notamment un Bianca de Molena plutôt pompier et lourdingue.

Sa Sérénade, op.2, est une oeuvre de jeunesse et se ressent comme telle à l'écoute: de très belles trouvailles harmoniques et mélodiques, mais c'est encore très sage et polissé. Ca reste néanmoins agréable et parfois traversé de moments très émouvants, même si académiques.


  • Le concerto pour violon


C'est à mon sens beaucoup moins intéressant, on est dans quelque chose beaucoup plus proche de Tchaikovsky, relativement peu inspiré, très fabriqué. Ca plaira peut-être aux amateurs de traits techniques ou de grands concertos romantiques, où l'instrument semble totalement autonome et détaché de l'orchestre. Le mouvement lent est plus agréable, même si assez peu novateur et habité. Très lyrique, c'est aux limites (voire de l'autre côté) du sirupeux.


  • Le musique vocale


Tout à fait recommandable, la musique vocale de Karlowicz est essentiellement une musique de jeunesse. C'est néanmoins très intéressant: les oeuvres oscillent en permanence entre le romantisme fin de siècle et le chant traditionnel polonais. Beaucoup moins novateur que ses oeuvres "fin de vie" pour orchestre symphonique, tout est néanmoins très charmant, très mélancolique, très poétique. C'est habité par un sentiment de nostalgie et de légèreté. A écouter en priorité, les six chansons de l'opus 1, et le second livret de lieder de l'opus 3.
Parmi mes favoris (mais ça reste très personnel, vu que l'ensemble de l'oeuvre vocale est à mon sens d'un niveau équivalent): Z nowa wiosna très viennois dans l'esprit, et Przed noca wieczna beaucoup plus réduit, intimiste et très émouvant.


Quelques références discrographiques:
Il faut souligner la très belle intégrale de la musique symphonique par Antoni Wit et le Philarmonique de Varsovie. C'est enregistré, comme souvent pour Wit, chez Naxos.
Pour la musique vocale, une presque intégrale des lieder (il doit en manque deux ou trois) par Rappé et Poblocka.


Dernière édition par Ben. le Ven 7 Sep 2012 - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89343
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyVen 27 Avr 2012 - 14:47

C'est quelle période?
Ca se rapproche un peu de Szymanowski ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2051
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyVen 27 Avr 2012 - 14:50

Xavier a écrit:
C'est quelle période?
Ca se rapproche un peu de Szymanowski ou pas?

1876 - 1909 ! S'il avait vécu un peu plus longtemps, il s'en serait rapproché oui, je pense. Ses dernières oeuvres préfigurent déjà de cette musique polonaise du début du 20è. On reste sinon plus proche d'influences antérieures: Tchaikovsky pour le moins bon, Grieg pour les oeuvres de jeunesse, Strauss pour les dernières compositions symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89343
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyVen 7 Sep 2012 - 18:21

Vagues revenantes opus 9

Il y a un côté jeune Scriabine symphonique là-dedans, c'est sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89343
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptySam 8 Sep 2012 - 21:25

Ben. a écrit:
on retiendra surtout les Chants Eternels de l'opus 10 d'une très belle facture, où l'orchestration est la plus habile. C'est par moment presque wagnérien, surtout dans l'introduction du Chant de l'éternelle aspiration. Cet ensemble de poèmes symphoniques est une oeuvre de belle envergure, qui vaut surtout pour la cohérence du propos orchestral et le beauté des harmonies.

Tiens moi c'est surtout à Franck que j'ai pensé, notamment dans le 2è de ces 3 poèmes symphoniques opus 10. (l'harmonie très chromatique)
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptySam 19 Déc 2015 - 23:54

André, in playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Mieczysław Karłowicz (1876-1909) :

Concerto pour violon en la majeur, Op. 8

= Tasmin Little, violon ; Martyn Brabbins, Orchestre symphonique de la BBC écossaise

(Hyperion, septembre 2003)

Mieczyslaw Karlowicz 5146u-JZtEL

Je ne crois pas connaître ce concerto de Karlowicz. Je connais bien par contre ses merveilleux poèmes symphoniques, des oeuvres scandaleusement peu connues.


Smile Il en existe d'autres enregistrements, dont Danczowska/Wit, Kulka/Rowicki, Barinova/Kondrachine...
Je souscris aux propos de Ben ci-dessus. Le langage est assez bavard, offre peu de repères autres que de belles coulées lyriques agrémentées de plaisants traits d'usage, mais ça reste bien fait.

Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyDim 20 Déc 2015 - 0:54

Les poèmes symphoniques sont à ranger au même niveau (style et qualité) que ceux de Liszt ou Smetana. Composés au début du 20ème. La plupart durent entre 20 et 25 minutes, certains topent à 10.

Il s'agit de:

- Vagues éternelles (Returning Waves) op. 9
- Chants éternels, op. 10 (3 mouvements formant une suite)
- Rhapsodie lithuanienne op .11 (en trois mouvements)
- Stanislaw et Anna Oswiecim, op. 12
- Épisode de masques (An Episode at a Masquerade) op. 14
- Une triste histoire (A Sad Tale) op. 13.
- La Colombe blanche (Bianca di Molena), op. 6

le concerto pour violon porte le no. d'opus 8. J'ai ça avec Ilya Kaler et un orchestre diigé par Antoni Wit. Les poèmes symphoniques sont par Wit, Salwarowski et Fitelberg (mono, années cinquante), le meilleur du lot (même époque que Sejna ou Talich et de la même eau). Enregistrements Naxos, DUX et Polskie Nagrania.

La symphonie en mi mineur quant à elle est l'opus 7 et dure 45 minutes. J'ai un live de 2009 sous Antoni Wit. C'est très beau aussi. Il y a un enregistrement de Noseda que je n'ai pas entendu.

Karlowicz est mort dans un accident d'Alpinisme dans les Tatras en 1909. Il était au début de la trentaine.
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptyDim 9 Oct 2016 - 1:38

Mieczyslaw Karlowicz - Symphony in E-minor, Op.7 "Rebirth Symphony" (1902)
watch?v=LDeols0tIzs
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque



Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptySam 22 Déc 2018 - 22:34

hommepiano a écrit:
Mieczyslaw Karlowicz - Symphony in E-minor, Op.7 "Rebirth Symphony" (1902)
watch?v=LDeols0tIzs
bonsoir 2 ans après, je reviens avec cette symphonie que j'écoute à nouveau, dont personne n'a parlé, elle est étonnante cette symphonie ....
ça pourrait être une symphonie de tchaikovsky avec les envolées de violons......mais avec davantage de cuivres, moins romantique et plutôt post-romantique je trouve....pourquoi je pense à Dukas ? sans doute les cuivres
à écouter.....si vous connaissez xavier et david.......ou si vous souhaitez écouter, rien que les 8_9 premières minutes...bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95052
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz EmptySam 22 Déc 2018 - 23:14

Jamais écouté. Ce que je connais était du romantisme très sage, pas sans ambition, mais résolument sans surprise. Mélodies surtout, un peu de musique de chambre peut-être. Je tenterai donc le symphonique, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Mieczyslaw Karlowicz Empty
MessageSujet: Re: Mieczyslaw Karlowicz   Mieczyslaw Karlowicz Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mieczyslaw Karlowicz
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Weinberg/Vainberg (1919-1996)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: