Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -57%
Batterie externe Samsung à Induction 10.000mah ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Schubert - Winterreise

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 21 Fév 2014 - 12:56

Bon, je vais réécouter quelques ténors avant de redonner mon avis !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23350
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 21 Fév 2014 - 12:59

Il faudrait que j'écoute d'autres ténors pour avoir un avis plus objectif mais avec ma connexion internet limitée chez moi, cela me paraît difficile. Je ne sais même pas de quelle(s) version(s) disposent les médiathèques de Montpellier et son agglo.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 21 Fév 2014 - 13:04

De toute façon, à mon humble avis, le Winterreise est vraiment une œuvre qu'on gagne à écouter dans sa continuité, en s'imprégnant du parcours d'un interprète. La comparaison est très stimulante à cause des différentes possibilités et du grand nombre de versions et d'esthétiques en présence... mais c'est bien dans sa continuité et dans sa fréquentation régulière qu'une version prend son sens.

À mon avis, on peut très bien émettre une opinion cohérente sur la qualité d'une interprétation, et particulièrement dans ce cycle, sans avoir écouté (toute) la concurrence.

Donc avec ou sans point de comparaison, vos avis m'intéressent, d'autant que je passe tout à fait à côté de ce disque...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 21 Fév 2014 - 13:08

aurele a écrit:
Je ne sais même pas de quelle(s) version(s) disposent les médiathèques de Montpellier et son agglo.

http://mediatheque.montpellier-agglo.com/EXPLOITATION/DEFAULT/search.aspx?instance=EXPLOITATION&SC=RESEAU&QUERY=winterreise#/Search/%28query:%28Page:0,QueryString:winterreise,ResultSize:10,ScenarioCode:RESEAU,SearchContext:0,SearchLabel:%27%27%29%29
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23350
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 21 Fév 2014 - 13:11

Merci Polyeucte. Pas mal de versions également sur qobuz et je peux écouter au travail/ou dans le hall de la cité U avec un wifi illimité maintenant que j'ai résolu mon problème m'empêchant de naviguer correctement sur internet depuis n'importe lequel de mes navigateurs.
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 1:24

Une curiosité: Christoph Prégardien et l'ensemble Pentaèdre (vents). J'ai aimé, mais ça évacue quand même une bonne partie de la valeur de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 14:42

André a écrit:
Une curiosité: Christoph Prégardien et l'ensemble Pentaèdre (vents). J'ai aimé, mais ça évacue quand même une bonne partie de la valeur de la musique.

Oh non  Evil or Very Mad  Pour Die Krahe par exemple, je dirais plutôt qu'il y a encore plus de musique !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 15:00

J'ai encore un avis différent Mr. Green : ce n'est pas de valeur qu'il est question (la musique reste la même), mais plutôt de séduction. Et, personnellement, je trouve que cela s'accorde un peu moins au sujet que le piano. J'ai davantage aimé la version pour octuor de Takenori Nemoto (plus traditionnelle, mais justement, plus discrète), la version pour quatuor de Jens Josef (ça se trouve au disque avec Elsner et le Quatuor Henschel) ou même le bricolage de Hans Zender.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 30
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 17:05

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai encore un avis différent Mr. Green: ce n'est pas de valeur qu'il est question (la musique reste la même), mais plutôt de séduction. Et, personnellement, je trouve que cela s'accorde un peu moins au sujet que le piano. J'ai davantage aimé la version pour octuor de Takenori Nemoto (plus traditionnelle, mais justement, plus discrète), la version pour quatuor de Jens Josef (ça se trouve au disque avec Elsner et le Quatuor Henschel) ou même le bricolage de Hans Zender.

J'ai écouté quelques extraits sur Youtube, en effet ça a l'air très beau,. Il existe un enregistrement ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 17:14

Au moins celui que j'ai fait. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 17:16

DavidLeMarrec a écrit:
Au moins celui que j'ai fait. Embarassed


C'est vrai ce mensonge frère portier What the fuck ?!? ? Vous savez que le mensonge est un pêché capital, alors réfléchissez bien avant de répondre Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 17:19

Mais pas le pieux mensonge (ni le pieu mensonge, qui sert à confondre les odieux vampires).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 17:22

DavidLeMarrec a écrit:
Mais pas le pieux mensonge (ni le pieu mensonge, qui sert à confondre les odieux vampires).


Je crois qu'il va falloir que j'ai un entretien avec le Père Samud Twisted Evil 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 22 Fév 2014 - 18:08

De qui crois-tu que j'aie obtenu la licence pour les purifications cavistes ?

Hips.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
MichelC
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyMer 30 Avr 2014 - 14:24

Mais au fait qu'avez vous pensé de la version du tenor Jonas Kaufmann ? et de Hampson ?

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84872
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyMer 30 Avr 2014 - 14:34

Pourquoi ne pas lire les messages et pages précédentes?  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
MichelC
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyMer 30 Avr 2014 - 14:43

Xavier a écrit:
Pourquoi ne pas lire les messages et pages précédentes?  Wink 

Mes excuses j'ai du lire un peu vite...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 27 Juin 2014 - 20:20

André a écrit:
Schubert: Winterreise. Jan Kobow (magnifique) et Cristopher Hammer (bien nommé), hammerklavier. Une révélation ? L'avenir le dira, mais j'ai énormément aimé. ATMA. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Une bonne version en effet. En revanche, moi, j'ai trouvé ça finalement très traditionnel : une belle lecture qui ne dit rien de neuf. En concert, j'aimerais beaucoup ; au disque, j'avoue qu'il y a tellement de versions encore plus superlatives et/ou plus typées, que je ne suis pas sûr d'y revenir. En tout cas je ne l'ai toujours pas fait depuis ma première écoute (il y a un an, je crois ; peut-être un peu moins).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 27 Juin 2014 - 21:50

J'ai recherché, trouvé, ai attendu et acquis pour un prix modique :
Schubert - Winterreise - Page 8 84695111
Brigitte Fassbaender/Aribert Reimann, Abbey Road, 1988.
Après une douzaine d'écoute c'est toujours aussi emmerdanf !
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10442
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 14:25

Il y a quelques années, j'avais entendu dire qu'en toute fin de carrière, Mario del Monaco avait chanté le Winterreise, au cours de masterclasses ou d'un concert privé, je crois, et qu'il en existerait une captation pirate. (Sur le coup je n'y ai pas vraiment cru, mais sait-on jamais? En tous cas, si ça existe...  affraid )

David (qui semble thésauriser les Winterreise les plus improbables) ou un autre serait-il en mesure d'infirmer ou de confirmer?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 15:19

Un message sur Del Monaco depuis une heure, et Cololi n'a toujours rien dit. Que se passe-t-il Question

...

C'est un enregistrement qui a sa petite célébrité dans les milieux autorisés (nul doute que Cololi le garde jalousement dans son coffre-fort aux côtés de l'Hippolyte de Domingo). Un peu comme la première Armide de Herreweghe (à moins de s'être jeté lors de sa parution sur la première tragédie de LULLY jamais rejouée ou d'avoir de bonnes relations, il est presque impossible de la trouver...) ou la Senta de Crespin.

Je n'y croyais pas vraiment non plus, mais un copain m'en avait fait entendre deux pistes (Die Krähe et Der greise Kopf) il y a plusieurs années maintenant. Indépendamment du brouillard sonore (matériel de fortune manifestement), pas très aidé par le public italien de toute évidence décontenancé (en fait de Voyage d'Hiver, ça ressemble plutôt à la Grippe Espagnole), on entendait très distinctement le timbre de Del Monaco — finissant, hein, il restait surtout l'armature métallique de la voix.

Ce n'est pas un enregistrement complet, il chante seulement des morceaux, mais d'après ce que j'avais pu lire, comme il a tendance à donner l'exemple, il reste des pièces en entier.

J'avais surtout trouvé rigolo ses explications en anglais (drôle de choix quand même, pour une masterclass avec Del Mo !) sur le sort du Wanderer, mais je n'ai jamais pu entendre le reste.  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304 

Si tu trouves, fais-moi signe. bounce

C'est pas pour moi, c'est pour un ami. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 15:25

DavidLeMarrec a écrit:
C'est un enregistrement qui a sa petite célébrité dans les milieux autorisés (nul doute que Cololi le garde jalousement dans son coffre-fort aux côtés de l'Hippolyte de Domingo). Un peu comme la première Armide de Herreweghe (à moins de s'être jeté lors de sa parution sur la première tragédie de LULLY jamais rejouée ou d'avoir de bonnes relations, il est presque impossible de la trouver...) ou la Senta de Crespin.

Ah ! Alors nous serions deux affraid ?
(Mais tu t'arrêtes au milieu du gué : il n'y a pas que l'Hippolyte de Domingo il y a également l'Aricie de Sills, et c'est même l'alliance/alliage des deux qui fait "sens" Twisted Evil !)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 15:29

Hé ho ! On parle d'un liedersänger sur ce fil, et du Prince d'entre eux, Mariodelmo ; pas de ces vilaines glottes à tout faire, non mais. tutut
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31401
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 15:38

Del Monaco dans du lied, ça montre juste ta véritable conception du lied, il n'y a rien d'autre à rajouter  fleurs 

Tout le monde peut constater que le glottophile c'est toi (après Polyeucte je veux dire) et non moi  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304 
Tu essayes laborieusement de me salir, mais je suis parfaitement sain dans mes goûts vocaux  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304

Je n'ai même pas écouté l'Hippolyte avec van Dam et Norman !!! mais c'est très tentant

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 15:40

Ben voyons hehe . Essaye de nous faire croire que tu n'es pas glotto hehe 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 16:25

Cololi a écrit:
Tout le monde peut constater que le glottophile c'est toi (après Polyeucte je veux dire) et non moi  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304 

Mais pourquoi ce zèle à t'en dédire ? hehe

Citation :
Tu essayes laborieusement de me salir, mais je suis parfaitement sain dans mes goûts vocaux  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304

Hm... (tonne d'exemples qui se bousculent)


Citation :
Je n'ai même pas écouté l'Hippolyte avec van Dam et Norman !!! mais c'est très tentant

Ça l'est, mais le résultat est bien miteux. Dirigé comme du Paillard (ou du Harnoncourt hehe ) — à la même date, l'Armide de Herreweghe et même l'Atys studio de Christie, c'était autre chose !

L'Incoronazione de Maderna et même de Leppard ont plus d'allure, à mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10442
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 17:31

Pour revenir au sujet initial de ce fil:

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'y croyais pas vraiment non plus, mais un copain m'en avait fait entendre deux pistes (Die Krähe et Der greise Kopf) il y a plusieurs années maintenant. Indépendamment du brouillard sonore (matériel de fortune manifestement), pas très aidé par le public italien de toute évidence décontenancé (en fait de Voyage d'Hiver, ça ressemble plutôt à la Grippe Espagnole), on entendait très distinctement le timbre de Del Monaco — finissant, hein, il restait surtout l'armature métallique de la voix.

Ce n'est pas un enregistrement complet, il chante seulement des morceaux, mais d'après ce que j'avais pu lire, comme il a tendance à donner l'exemple, il reste des pièces en entier.  

Outre ce qu’on sait par ailleurs de la voix de Del Monaco finissant, qu’est-ce que ça donnait, en termes de diction, de respiration, de déclamation...?

Sur le plan purement vocal, c’est aussi abîmé que Patzak, plus, moins?

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais surtout trouvé rigolo ses explications en anglais (drôle de choix quand même, pour une masterclass avec Del Mo !) sur le sort du Wanderer, mais je n'ai jamais pu entendre le reste.  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304 

C’est-à-dire? J’imagine qu’il devait se faire une idée très opératique et mélodramatique du cycle, non? (Ce qui après tout peut aussi se défendre.)


P.S.: Si c’est de l’Armide dont vous parlez c’est celle parue chez Erato, avec Yakar et un batave au nom imprononçable, je crois que mes parents doivent encore l’avoir en microsillon; dans mon souvenir, c’était assez atroce.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 18:05

Là, tu me demandes beaucoup de détail pour une écoute parcellaire qui remonte à des années ! Surprised

Benedictus a écrit:
Outre ce qu’on sait par ailleurs de la voix de Del Monaco finissant, qu’est-ce que ça donnait, en termes de diction, de respiration, de déclamation...?

Sur le plan purement vocal, c’est aussi abîmé que Patzak, plus, moins?

Ah non, pas abîmé, on est dans les années 70, peut-être après son retrait de la scène (je n'ai pas trouvé la date exacte de la masterclass), mais l'armature est toujours intacte. À partir de 1960, c'est surtout que les couleurs chaudes du timbre disparaissent au profit du seul métal, mais techniquement, il demeure un roc.

Ensuite, stylistiquement, pour autant que j'aie pu en juger, la voix pleine de santé ne s'accorde pas tellement au sujet, mais en revanche le galbe du phrasé était assez impressionnant – les descentes de Greise Kopf entrecoupées, par paliers, comme il faisait pour les moments très dramatiques à l'opéra.
C'était surtout le côté très opéra-italien de la voix qui était étrange.


Citation :
C’est-à-dire? J’imagine qu’il devait se faire une idée très opératique et mélodramatique du cycle, non? (Ce qui après tout peut aussi se défendre.)

Quand je dis rigolo, c'était surtout d'entendre sa voix parlée, et en anglais (l'étudiant avait un plus fort accent que lui, en allemand Rolling Eyes )...

Ce qu'il disait du Wanderer n'était pas inintéressant d'ailleurs : il parlait de l'arche du cycle. Contrairement à la Meunière, où il y a rupture identifiable, le Winterreise est plus flou (et l'ordre de Schubert est d'ailleurs changé par rapport au cycle original, ajouté-je). Et par conséquent, il conseillait (paradoxalement, on n'attendrait pas ça de lui) de ne pas forcer les contrastes dans chaque lied, sous peine de fragmenter le cycle, de lui faire perdre sa dimension de voyage.


Citation :
P.S.: Si c’est de l’Armide dont vous parlez c’est celle parue chez Erato, avec Yakar et un batave au nom imprononçable, je crois que mes parents doivent encore l’avoir en microsillon; dans mon souvenir, c’était assez atroce.

Pas du tout, justement. Un peu brouillon (ils avaient dû préparer ça en vitesse pour Versailles, la première fois qu'on remontait un LULLY), mais pas hors style, bien changé dans un français convenable. Son second enregistrement est clairement meilleur, mais il n'y avait pas de quoi racheter tous les volumes de l'ancien. Je trouve ça bien meilleur que l'Atys de studio de Christie (et bien sûr que la récente publication de Ryan Brown).

Ton ténor, c'est Zeger Vandersteene, fort bon liedersänger par ailleurs. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10442
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 20:56

DavidLeMarrec a écrit:
C'est un enregistrement qui a sa petite célébrité dans les milieux autorisés (nul doute que Cololi le garde jalousement dans son coffre-fort aux côtés de l'Hippolyte de Domingo).

Cololi a écrit:
Del Monaco dans du lied, ça montre juste ta véritable conception du lied, il n'y a rien d'autre à rajouter  fleurs 

Tout le monde peut constater que le glottophile c'est toi (après Polyeucte je veux dire) et non moi  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304 
Tu essayes laborieusement de me salir, mais je suis parfaitement sain dans mes goûts vocaux  Schubert - Winterreise - Page 8 2661413304

Je n'ai même pas écouté l'Hippolyte avec van Dam et Norman !!! mais c'est très tentant

C’est un peu ce qui s’appelle esquiver la question... (Alors qu'il est si facile de dire: «Non, je ne possède pas cet enregistrement.»)

Plus sérieusement, si Cololi possède effectivement ces fragments de Winterreise par Del Monaco et se trouve disposé à me laisser les écouter, il peut me contacter en MP (promis, je ne répèterai pas qu’il possède cette chose). Même si c'est certainement très exotique, cela m'intéresse, ne serait-ce qu'à titre documentaire. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31401
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 30 Juin 2014 - 21:11

Je ne possède évidemment pas un tel enregistrement  Smile 
C'était juste pour répondre à la médisance (permanente) de David  Crying or Very sad 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 9:50

Une nouveauté!

Schubert - Winterreise - Page 8 034571280349
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 12:28

Nouveauté relative, j'ai écouté ça il y a bien six mois. Mr. Green

Tu fais bien de la signaler, une grande version d'ailleurs… je n'en attendais pas beaucoup (à timbre similaire, il y a grain plus ferme et accent plus exact), mais en réalité c'est d'une grande finesse expressive. Recommandé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 13:04

DavidLeMarrec a écrit:
Nouveauté relative, j'ai écouté ça il y a bien six mois. Mr. Green

Tu fais bien de la signaler, une grande version d'ailleurs… je n'en attendais pas beaucoup (à timbre similaire, il y a grain plus ferme et accent plus exact), mais en réalité c'est d'une grande finesse expressive. Recommandé.

Sad
Je ne l'avais jamais vu et pensais que c'était sorti depuis peu...
Mais bon Finley/Drake, ça promet quand même sur le papier! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 16:48

[Fischer-Dieskau / Moore]

DavidLeMarrec a écrit:
Bart a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Bart a écrit:
Hmm bonne question... je n'ai pas les infos sous la main donc je n'y mettrais pas ma main à couper, mais il me semble que c'est la version des années 60 (je me base uniquement sur la qualité du son et l'état de la voix de DFD, mais n'étant pas glotto ( Mr. Green ), je ne suis pas le meilleur juge en la matière).
En tout cas la diction très précise me permet d'écouter le cycle sans avoir le texte sous les yeux, ce qui est très confortable. Smile

De toute façon, trois sont excellentes (en revanche la version de 71 est assez décevante)… si tu décris la pochette, je peux te dire ce que c'est. Mr. Green

C'est là-dedans :

Schubert - Winterreise - Page 8 51o2cuQ07aL._SY300_

Edit: pas ce coffret précisément mais le volume 3 de cette série

1971. Neutral C'est assez moyen pour du DFD, et tellement inférieur aux précédents… Considérant que les studios de 55 et de 62 sont dans le domaine public (Prades 55 pas sûr, il faut voir quand l'INA a publié ça), essaie, tu m'en diras des nouvelles.

Non, c'est encore 1971. Donc je reprends :
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 16:50

(Bon, en fait, je vais manquer de temps, je suis attendu. Donc j'essaie de repasser ce soir avec des photos de pochette et quelques commentaires. Smile )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 31 Oct 2014 - 16:56

DavidLeMarrec a écrit:
(Bon, en fait, je vais manquer de temps, je suis attendu. Donc j'essaie de repasser ce soir avec des photos de pochette et quelques commentaires. Smile )

Pas de problème ! Smile

Entretemps j'ai trouvé la version des années 60 dont tu parlais, c'est celle qui est chez EMI.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 1 Nov 2014 - 11:32

C'est un brin plus compliqué que ça, sinon ce ne serait pas drôle.


Les quatre Winterreise de Fischer-Dieskau & Moore

… avec les pochettes pour s'y retrouver.

--

1955 — À Prades (INA mémoire vive)

Schubert - Winterreise - Page 8 51Fx6UmzvLL._AA160_

Une seule édition, celle de l'INA, opportunément publiée en 2005, c'est-à-dire quelques semaines avant l'expiration des droits, qui courent donc jusqu'en 2055 !

Néanmoins, c'est à ce jour (à mon goût) la meilleure version de DFD (avec celle de 64, en partenariat avec Demus), et l'une des plus belles de tout le cycle : il y a là la ductilité de sa prime jeunesse, mais déjà une recherche fine sur les affects, absentes à ce degré de ses premières gravures. Moore est aussi (sans comparaison) plus concerné qu'en studio.

Seule petite réserve, je trouve la qualité sonore un peu faible, avec une impression de filtrage pas très agréable.

--

1955 — Studio I (EMI mono)

Schubert - Winterreise - Page 8 51Sc4l9UpDL._AA160_

Schubert - Winterreise - Page 8 51Ai31bLHBL._SY355_

Pas le premier de DFD ni de Moore, mais leur premier commun. C'est peut-être le plus célèbre des trois (bien que 1971 soit le mieux diffusé) ; on y entend un legato superbe, et une lecture très sombre, qui ne recherche pas autant le mot et le contraste que par la suite. Un chemin droitement tracé et très intense.

C'est en mono, et on peut trouver effectivement le son un rien écrasé. Libre de droits.

Ce n'est pas du tout la lecture de DFD qui me va droit au cœur, mais c'est indubitablement, techniquement et émotionnellement, une grande version.

--

1962 — Studio II (EMI stéréo)

Schubert - Winterreise - Page 8 51jkN7FdGxL._AA160_

Schubert - Winterreise - Page 8 412G2J4YHVL

Des trois studios DFD-Moore, c'est celui que j'aime le plus. C'est de la stéréo, avec une prise de son un peu moins fondue, plus crue. Libre de droits aussi.

La voix est toujours très belle, mais moins léchée, moins sombrée et moins parfaite qu'en 55 (ou que dans le studio de 64 avec Demus) ; ici, c'est vraiment l'expression qui prend le pouvoir, quitte à rendre les lignes moins immaculées. Il n'y a pas encore la finesse qu'on entend dans toutes les versions ultérieures, mais cette fraîcheur mêlée à cette subtilité expressive, c'est assez impressionnant et quasiment sans exemple dans la discographie.

--

1971 — Studio III (DG)

Schubert - Winterreise - Page 8 418TAOJe3WL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51jju48bWTL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51LKTbsdkgL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51qaRs5RjRL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 61EE1G0JKKL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 61XND4DAkGL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51tCthAga4L._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51dFvPBf8gL._AA160_ Schubert - Winterreise - Page 8 51sAXby-ppL._AA160_

Version très bien diffusée et multi-rééditée… mais c'est l'une des moins bonnes de Fischer-Dieskau, et même celle que personnellement j'aime le moins.

La voix est en train de changer, de devenir plus sèche et nasale, mais alors qu'il en prend assez bien son parti chez Brendel et Perahia (voire, d'une façon un peu moins gracieuse, chez Barenboim), il fait surtout entendre ici des grincements expressifs qui surlignent inutilement les effets déjà présents par la musique. Non seulement chaque syllabe a sa couleur propre (mais ça, c'est le cas dès 64 et ça commence en 62, et ce peut être très beau), mais en plus elle est appuyée de façon assez outrancière.

Pour du Schubert expressionniste, Fassbaender a un tout autre charme.

Vraiment pas fan de cette version-ci, même si DFD reste une grande référence en matière de diction et d'expression. Dans l'absolu, c'est une bonne version (même s'il y a beaucoup mieux) ; pour DFD, c'est carrément une mauvaise version.

--

Pour les autres versions DFD, voir là : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2009/10/04/1372-dietrich-fischer-dieskau-die-winterreise . Il y manque seulement la version avec Pollini, qui circulait sous le manteau depuis toujours et qui est parue depuis – en 2013 – chez Orfeo.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 1 Nov 2014 - 13:03

Eh ben ! Je pense que plus le temps passe moins je me déprends des versions "de jeunesse" (si tant est que DFD ait jamais été "jeune") : Billing peut-être plus encore que Reutter & Klust. Paradoxalement, pour moi, un truc s'est émoussé/policé avec Moore (sauf peut-être à Prades mais j'imagine que ça tient aux conditions de l'exercice, au lieu ; peut-être à un effet de résilience, à une forme de lien avec un passé-passé scruté en conscience, que le monument historique réactive comme quelques années plus tôt les ruines de Berlin). Et c'est évident, pour moi, quand j'écoute la prestation avec Demus ; ou, à l'autre bout du spectre, avec Perahia, revivifiées toutes les deux.
Même si la routine n'existe jamais, avec le baryton.
(EDIT : j'ajoute que DFD a laissé avec Demus au moins un opus majeur dans Schubert, le "Spiegel der Antike" cf. http://www.qobuz.com/fr-fr/album/schubert-lieder-spiegel-der-antike-remastered-dietrich-fischer-dieskau-jorg-demus/5055453686870 & http://www.amazon.co.uk/Schubert-Lieder-Dietrich-Fischer-Dieskau/dp/B00004SC5W qui se trouve pour rien ou presque et qui est à connaître de manière impérative !)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 1 Nov 2014 - 13:29

Billing est intéressant pour les lieder pris en tonalité originale, mais je le trouve un brin froid, du côté des deux partenaires d'ailleurs. Klust sent un peu le studio pour moi.

Mais d'accord pour Reutter, superbe lecture (même si, personnellement, je reste plus attaché à Prades et à Moore 62, peut-être parce que j'ai eu plus le temps d'y prendre mes aises… on en reparle dans quelques années).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 1 Nov 2014 - 13:51

Merci David pour ce récapitulatif. Mais en fait en playlist je parlais non pas du Winterreise mais de la Schöne Müllerin Wink

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 1 Nov 2014 - 14:34

Bart a écrit:
Merci David pour ce récapitulatif. Mais en fait en playlist je parlais non pas du Winterreise mais de la Schöne Müllerin Wink


Dans ce cas, c'est plus simple : la seule version vraiment intéressante, c'est avec Demus… mais de toute façon, DFD dans Müllerin, ce n'est vraiment pas un premier choix.

Si tu veux du bel allemand, il y a Gerhaher (vraiment un truc pour prof d'allemand !), Blochwitz ou Persson, par exemple… qui sont beaucoup plus à l'aise avec l'aspect chanson du cycle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 33
Date d'inscription : 24/06/2007

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 17 Nov 2014 - 10:28

Schubert - Winterreise - Page 8 51dkcWLXTmL._SX425_


Hampson/Sawallisch, 1997


Version tout à fait remarquable, portée avec beaucoup de conviction par Hampson dont la diction est très honnête pour un non-germanophone (sans le texte sous les yeux, on peut tout comprendre, il reste très intelligible). Point de distanciation ici, c'est une interprétation très expressive, au premier degré, qui à mon sens fonctionne parfaitement pour ce cycle en lui donnant beaucoup de profondeur et de noirceur. Le résultat est très émouvant et saisissant du début jusqu'à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyMar 25 Nov 2014 - 22:41

Anders/Raucheisen 1945 c'est comment ?
J'écoute la dernier Goerne en ce moment c'est vraiment superbe. Un maîtrise totale, beaucoup de nuances. Difficile pour moi de décrire tout de suite ce voyage mais sûrement le sommet du cycle engagé par Goerne chez Harmonia Mundi. J'ai besoin d'y revenir encore et encore pour en contempler toute la richesse.
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3036
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 16 Fév 2015 - 22:59

Je viens d'écouter avec intérêt la passionnante émission "Disque en lice" sur de la RTS Suisse, visant à comparer 6 versions produites ces 5 dernières années.

La dernière version de Goerne n'a pas remporté tous les suffrages, sa seconde version en live lui semblant préférée. Mais une profondeur de timbre à tomber par terre. Presque trop, tellement suave et rond que certaines consonances sont perdues. C'est peut-être un peu fabriqué, mais tellement bien fabriqué.

Quant à Kaufmann, l'oeuvre ne met pas en valeur sa voix et son chant. Mais il reste un conteur hors pair, capable d'en sortir une émotion et une richesse... on part dans ce voyage avec lui. Le piano de Deutsch fait de très belles choses avec un matériau somme toute très simple.

Il y avait également une belle version de Werner Gura (je ne connais pas), malgré quelques intonations particulières. D'ailleurs j'ai pris une place à la Cité de la Musique le 07 juin  Very Happy

J'ai mis un peu de temps à rentrer dans ces lieder. Maintenant que je les connais mieux, c'est avec grand plaisir que je les écoute. Mais je ressens de la frustration à ne pas comprendre l'allemand et à ne profiter "que" de la musique. Certes je peux suivre avec le texte sous les yeux, mais on ne se laisse pas enivrer de la même manière.

Sur ce, il faut que j'écoute DFD ! bounce   Et Ludwig aussi....
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1401
Age : 43
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyJeu 19 Fév 2015 - 15:27

Pipus a écrit:


La dernière version de Goerne n'a pas remporté tous les suffrages, sa seconde version en live lui semblant préférée. Mais une profondeur de timbre à tomber par terre. Presque trop, tellement suave et rond que certaines consonances sont perdues. C'est peut-être un peu fabriqué, mais tellement bien fabriqué.


J'aime beaucoup le live avec Brendel (et je trouve l'accompagnement de ce dernier particulièrement réussi). Je me demandais du coup quel était l'apport de cette nouvelle version (je précise que j'ai aimé aussi les enregistrements de Goerne chez HM que j'ai entendus).
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3036
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyJeu 19 Fév 2015 - 15:39

Je ne connais pas la version live avec Brendel. A priori cette dernière reste la préférée des participants parmi celles du baryton.

Néanmoins le timbre de sa voix a bien plu sur la dernière. Il s'est dit en particulier durant l’émission : "La voix de Goerne vieillit comme un bon vin.".
Revenir en haut Aller en bas
Pipus
Mélomane chevronné
Pipus

Nombre de messages : 3036
Age : 46
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptySam 21 Fév 2015 - 11:51

J'ai écouté les versions "DFD & Moore, 1962", puis "Goerne & Brendel, concert, 2003".

Le moins que l'on puisse dire est que si Goerne est totalement dans son rôle, l'enregistrement souffre d'une prise de son éloignée et déséquilibrée qui efface une partie du timbre du baryton au profit du piano. La comparaison avec la transparence de l'enregistrement de DFD de 1962 est particulièrement révélatrice.

Du coup je pensais que le dernier enregistrement de Goerne en studio remédierait à ce problème mais après écoute de quelques extraits, il semble que la voix reste en retrait. Dommage pour un si beau timbre.

La version de Kaufmann est plus claire de ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1760
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyVen 27 Fév 2015 - 12:02

Je viens de découvrir Peter Pears et Benjamin Britten - 1963.

Britten est génial comme accompagnateur, comme d'habitude, et Peter Pears est tellement émouvant ... Une interprétation déchirante.
Revenir en haut Aller en bas
sergio
Mélomane averti
sergio

Nombre de messages : 306
Date d'inscription : 19/07/2010

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 2 Mar 2015 - 11:19

La version de Michael Schopper avec Andreas Staier (DHM 1989) mérite mieux que l'oubli total dans lequel elle est tombée.  

Sauf erreur, c'était la première version avec pianoforte.

Schopper a une voix de basse assez souple, il chante le Winterreise avec un naturel confondant et il est mieux qu'un épigone de DFD...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88910
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 EmptyLun 2 Mar 2015 - 20:18

Je n'ai écouté que sa Meunière, mais la voix est très séduisante en effet (pas très loin de ce que fait Stephan Loges aujourd'hui), avec une belle résonance intérieure, un timbre très prégnant et beaucoup de naturel.

En revanche ce n'est pas du tout la première version avec pianoforte :

Haefliger & Dähler en 1980 (chez Claves), version remarquable d'ailleurs.

K. Widmer & Junghanns en 1981 (sur un Hammerflügel de Graf de 1825).

Wilson-Johnson & D.O. Norris en 1984 (sur un Broadwood de 1824), très banale au demeurant.

Et concomitamment :

Partridge & Burnett en 1988 (sur un Graf de 1820 environ), la même année que l'enregistrement de Schopper. Pas aussi bien que sa Meunière vertigineuse.

van Egmond & van Immerseel en 1989 (un Clarke d'après des Walter de la fin du XVIIIe), peut-être même paru avant Schopper. Dans le genre déclamé avec simplicité, presque pas chanté, peut rejoindre les qualités de Schopper.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Schubert - Winterreise - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Schubert - Winterreise
Revenir en haut 
Page 8 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: