Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

 

 Schubert - Winterreise

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15
AuteurMessage
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptyJeu 19 Nov 2020, 19:38

Bonsoir,
Je viens de lire les 14 pages de ce topic. Die Winterreise est une oeuvre qui me touche énormément, je dois en avoir une vingtaine de versions.
Déjà je n'aime pas les voix de femme pour cette oeuvre, des versions que je possède Shirai, Ludwig, Fassbaender aucune ne me plait.
Je n'aime pas les voix de ténor dans cette oeuvre non plus, deux exceptions : Haefliger que je trouve magnifique de diction, d'engagement et d'intériorité et Schreier que je trouve magnifique diseur avec Richter.
Les basses étant peu à l'honneur, je ne peux m'empêcher d'apprécier la version Talvela/Gothoni, j'ignore si c'est affectif donc totalement subjectif mais c'est loin d'être une grosse voix qui se promène, beaucoup d'engagement, de bonnes intentions et une voix que j'aime donc aucun argument technique, musical ou autre.Gothoni a été meilleur ailleurs avec Hynninen entre autres.
Bastin me fait le même effet que Van Dam ( lui n'est pas basse OK) c'est beau, c'est bien mais l'allemand est pas extraordinaire et on sent parfois plus l'application que l'inspiration. J'aime beaucoup Bastin mais là tout comme pour Van Dam, ce n'est pas mauvais du tout, juste dispensable pour moi tout comme Moll ( bon lui son allemand est bon mais je m'ennuie)
Les barytons que je garderai parmi celles que je possède ou ai écouté ( plusieurs DFD, Goerne, Mattei, Hampson, Hotter, Henschel, Van Dam, etc)une petit faible pour Olaf Bâr/Parssons. Bär n'est pas une voix exceptionnelle mais il a trouvé un juste équilibre dans cet enregistrement dans lequel il est fort bien accompagné n'en déplaise à certains. DFD avec Demus j'aime bien mais je trouve toujours chez DFD le sentiment d'une certaine affectation, un manque de naturel qui me gêne ,certes bien moins ici que sur dans des enregistrements postérieurs, mais qui fait que j'ai du mal à embarquer pour ce voyage.
C'est sans doute la version Goerne/Brendel  que je préfère, pour la voix, pour l'intelligence du texte, parce-qu'il " prend aux tripes" parce-que pour une fois Brendel est présent, attentif et pourtant discret bref ma version favorite au dessus de celle avec Eschenbach au piano.
J'ai sans doute raté pas mal d'autres versions mais je pense qu'il y a de quoi trouver son bonheur au disque sans le moindre souci pour cette oeuvre bouleversante
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 08:48

Tu n'as pas essayé les sopranos : Schäfer est vraiment originale, diction splendide et regard souriant assez inhabituel.


Citation :
Je n'aime pas les voix de ténor dans cette oeuvre non plus, deux exceptions : Haefliger que je trouve magnifique de diction, d'engagement et d'intériorité et Schreier que je trouve magnifique diseur avec Richter.

Là aussi, il y a quand même des pépites incroyables à glaner : Araiza en particulier, bien sûr Bostridge (plutôt avec Drake ou Adès).


Citation :
Les basses étant peu à l'honneur, je ne peux m'empêcher d'apprécier la version Talvela/Gothoni, j'ignore si c'est affectif donc totalement subjectif mais c'est loin d'être une grosse voix qui se promène, beaucoup d'engagement, de bonnes intentions et une voix que j'aime donc aucun argument technique, musical ou autre.Gothoni a été meilleur ailleurs avec Hynninen entre autres.

Je trouve vraiment Talvela monolithique là-dedans. Il y a très peu de basses qui parviennent à habiter le lied, hélas. En tout cas parmi les instruments vastes (je connais plein de jeunes chanteurs Adrien Fournaison, Olivier Gourdy… qui le chantent divinement, mais ce ne sont pas des basses wagnériennes ni même verdiennes).

Selig et Groissböck figurent parmi les rares exceptions, mais même de fins diseurs comme Moll ou Bastin semblent un peu impavides ici.


Citation :
Bastin me fait le même effet que Van Dam ( lui n'est pas basse OK) c'est beau, c'est bien mais l'allemand est pas extraordinaire et on sent parfois plus l'application que l'inspiration. J'aime beaucoup Bastin mais là tout comme pour Van Dam, ce n'est pas mauvais du tout, juste dispensable pour moi tout comme Moll ( bon lui son allemand est bon mais je m'ennuie)

Bastin a quand même un allemand d'une autre qualité que celui de van Dam (l'accent français-septentrional est assez marrant chez lui, si on arrive à passer le côté moche ^^), mais oui, il y est étrangement en retrait ; sans doute aussi parce que c'est un chanteur qui s'épanouit pleinement à l'opéra (pour moi il atteint l'absolu sur tous les paramètres, peut-être le meilleur chanteur d'opéra du XXe siècle, voilà) ; tandis que dans de la mélodie française, il est tout de suite plus rigide (et, la voix, captée de trop près, y est moins belle).


Citation :
Les barytons que je garderai parmi celles que je possède ou ai écouté ( plusieurs DFD, Goerne, Mattei, Hampson, Hotter, Henschel, Van Dam, etc)une petit faible pour Olaf Bâr/Parssons. Bär n'est pas une voix exceptionnelle mais il a trouvé un juste équilibre dans cet enregistrement dans lequel il est fort bien accompagné n'en déplaise à certains.

Que de bonnes adresses !  (à part van Dam dont l'accent comme la technique et l'expression me dérangent dans le lied – alors que ça ne me pose pas de problème dans certains Wagner, Meistersinger si, Holländer pas du tout)

Bär, si, une voix exceptionnelle à mon sens : pas dans l'éclat tonitruant (encore que, dans la seconde partie de sa carrière, il ait chanté des Mauregato, Donner et Kurwenal beaucoup plus sombres et héroïques), mais atteindre cette ductilité infinie, tout sur le fil d'une bascule mixte imperceptible, c'est du très grand art. Plus rare d'entendre ça, en vérité, que de l'héroïsme frontal à la James King. Smile
(Puisque tu as lu ces pages, tu sais mon opinion sur Parsons : ce n'est pas partout le cas, mais dans les trois cycles de Schubert, pour moi ce qu'il propose n'est pas intéressant, voire problématique. L'impression d'une musique pas caractérisée, pas tendue, qui colle aux chausses… non seulement ce n'est pas très personnel, mais il amoindrit plutôt l'impression d'ensemble, dans des œuvres qui sont tellement bien servies au disque que ce finit par décourager d'y revenir. Sad  Dans Wolf, c'est une autre histoire, je l'y trouve beaucoup plus frémissant (et ce jeu « poisseux » y est de toute façon bien plus adéquat).


Citation :
C'est sans doute la version Goerne/Brendel  que je préfère, pour la voix, pour l'intelligence du texte, parce-qu'il " prend aux tripes" parce-que pour une fois Brendel est présent, attentif et pourtant discret bref ma version favorite au dessus de celle avec Eschenbach au piano.

Je n'adore pas ce que fait Brendel ici (en tout cas), mais l'association fonctionne du tonnerre, oui, et Goerne est à son faîte. On ne fait pas plus primal et plus poignant, tellement différent des vieilles versions homogènes type Hotter-Moore qui jouaient cette carte auparavant.

Je te conseille si ce n'est déjà fait les deux autres volets, Meunière avec Schneider (lecture comme à rebours, très sombre, sorte d'extension du Winterreise et non plus de prélude semi-joyeux) et Chant du Cygne avec Brendel (où celui-ci déploie une poésie des sons et des textures que je ne lui ai pas connue ailleurs !).


Citation :
J'ai sans doute raté pas mal d'autres versions mais je pense qu'il y a de quoi trouver son bonheur au disque sans le moindre souci pour cette oeuvre bouleversante

Clairement !  Dans les grandes versions (pour baryton) que tu n'as pas citées, il reste beaucoup de lectures très singulières : Hynninen-Gothóni (encore mieux en DVD en 93 qu'au disque en 88), Bauer-Immerseel (ZZT), R. Braun-Maule (CBC 2004), Cold-Mikkelsen (ClassicO 83), Krause-Djupsjöbacka (Teldec-Finlandia 93), Allen-Vignoles (Virgin 90).

Et, peut-être dans une moindre mesure, on pourrait poursuivre avec S. Genz, Finley, van Egmond, Holzmair, Souzay, Nimsgern, Luxon
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 16:38

Je veux bien essayer Schäfer mais déjà les voix de femme dans cette oeuvre alors en plus une soprano..
Bostridge, j'ai écouté et ..non, en revanche j'ai entendu un extrait avec Araiza sur FM il y a peu et je reconnais que cela a piqué ma curiosité.
Pour les basses, on est à peu près d'accord sauf pour Talvela: ce dernier a dans la voix et quelque chose qui me touche et que je ne saurais expliquer.
Ok aussi pour Bastin (ses enregistrements avec Davis Very Happy) et Van Dam sur cette oeuvre mais je trouve que Van Dam peut être superbe dans la mélodie française.
J'ai écouté Goerne dans Scwhanengesang et je plussoie mille fois.
Des quelques autres chanteurs que tu cites, j'avais écouté Souzay ( injustement oublié pour moi) mais qui ne reste pas ma priorité dans cette oeuvre.
J'aimerais beaucoup écouter Nimsgern mais je n'ai pas trouvé au moment où je poste moyen de le faire mais je chercherai.
Je ne pense pas pousser ( par manque de temps et sauf si je prenais connaissance d'un enregistrement exceptionnel) mes nouvelles écoutes; je reste sur les trois que je ne connais pas et dont deux peuvent m'intéresser: Schäfer ( parce que tu le dis) , Nimsgern et Araiza.
@ suivre
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 16:43

Schäfer, c'est au moins à essayer en flux, parce que c'est vraiment différent de tout le reste. Pas besoin d'acheter si tu n'aimes pas les voix de femme.

Attention, Nimsgern est très particulier, pas toujours juste, mais il reste cette électricité qui lui est propre et le pianiste (Pflüger) est excellent.

Curieux de lire tes retours !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 18:36

Schäfer j'ai vu que je peux l'écouter sur un de mes abos ,sais plus si c'est Deezer, Apple Music ou autre mais rien vu pour Nimsgern.
Je viendrai au rapport dès que possible sunny




Dernière édition par Meinedos92 le Sam 21 Nov 2020, 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 18:45

Nimsgern est même épuisé, il faut chercher un peu. (Je crois que je ne l'ai plus sous la main d'ailleurs. Sad )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 18:58

DavidLeMarrec a écrit:
Nimsgern est même épuisé, il faut chercher un peu. (Je crois que je ne l'ai plus sous la main d'ailleurs. Sad )
En fait fausse joie , il est noté sur Amazon Music et si je clique sur le streaming, je tombe sur Fischer Dieskau; je me suis dit une fraction de seconde "il  la voix qui a changé"...
Du coup je tombe sur " Die ernsten Menschen" que je ne connais pas , une occasion de découverte et sur la version BB Nimsgern, Troyanos, Kubelick.. Retour à la case départ Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 19:02

Immense chef-d'œuvre (et immense version) que cet opéra à sujet sacré (déviant) de Stephan ! Très recommandé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 19:17

Bon je suis HS mais je suis en train d'écouter BB Nimsgern/Troyanos/Kubelik, j'écouterai ensuite cet opéra inconnu de moi et je viens de commander sur Amazon;de le Wintererreise/Nimsgern.
Attention David, vu le coût CD/FdP, il faudra que mes oreilles y trouvent leur compte pété de rire

Apparemment on le trouve encore quoique j'ai sans doute pris un des derniers:
https://www.amazon.de/Winterreise-Siegmund-Nimsgern-Georg-Pfl%C3%BCger/dp/B000025Z3N
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 19:32

DavidLeMarrec a écrit:
Nimsgern est même épuisé, il faut chercher un peu. (Je crois que je ne l'ai plus sous la main d'ailleurs. Sad )
J'avais eu mon exemplaire il y a quelques mois (je parle bien du Winterreise par Nimsgern/Pflüger) en le commandant directement chez Bayer Records, neuf et pour le prix d'un CD normal, ça n'avait pas l'air épuisé.

(Il faut quand même bien préciser que c'est assez spécial - même si, pour ma part, j'adore.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 19:48

J'ai bien souligné que c'était pas toujours juste, tout chanté avec le même timbre de méchant, ce qui réussit diversement selon les lieder… Il vaut mieux être fan de Nimsgern, mais ça reste une proposition originale et très incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 20:12

Ah oui, pardon, j'avais zappé ton deuxième message.
Revenir en haut Aller en bas
Meinedos92
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 03/11/2020

Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 EmptySam 21 Nov 2020, 21:08

Ah mais s'il est vrai que je suis plutôt glottophile, il n'empêche que j'ai des goûts parfois assez peu orthodoxes en matière de voix et/ou d'interprétation il est donc fort possible que Simgern  puisse me plaire ( raison de l'achat du CD), je ne crois pas pouvoir en dire autant de Schäfer quelles que soient ses qualités car pour mes oreilles"Winterreise "n'est pas fait pour une voix de soprano, je vais tâcher d'écouter  Schäfer par curiosité.

Suis en train d écouter"Die Ersten Menschen", je trouve vraiment très intéressant, il me faut chercher le livret... ce "Voyage d'hiver " mène vraiment à tout...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Schubert - Winterreise - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Schubert - Winterreise   Schubert - Winterreise - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Schubert - Winterreise
Revenir en haut 
Page 15 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 13, 14, 15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: