Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal

 

 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann

Aller en bas 
+6
Hippolyte
Théo B
olivier le normand
ThierryN
Stolzing
tomseche89
10 participants
AuteurMessage
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 2:24

Orchestra Mozart Bologna
Claudio Abbado : direction
Radu Lupu : piano

Ludwig van Beethoven
Ouverture Egmont opus 84
Robert Schumann Concerto pour piano opus 54
Robert Schumann Symphonie n° 2


J'allais à Pleyel un peu à reculon puisque je quittais ma télé alors que Tsonga menait 2 sets à 1, et surtout n'ayant pas de place et presque aucun espoir d'en arracher une au guichet... et puis finalement, miracle, un type un peu louche m'a orienté vers un autre type encore plus louche, et j'ai obtenu une place de 5e catégorie négociée à un tarif relativement raisonnable (45 euros). Je ne m'étais pas imaginé un seul instant arriver à pénétrer dans la salle, j'étais donc vous l'imaginez bien heureux d'être là, bien que placé au dernier rang du 2e balcon (plein axe). D'où on entend d'ailleurs très bien (mais peut-être est-ce dû à la qualité exceptionnelle de cet orchestre).

Abbado m'a surpris par la puissance qu'il a donné à Egmont. J'ai le DVD du fameux Europa Concert de Palerme 2002 avec Berlin. Mais ce soir, il a donné encore plus de puissance aux cors. L'effectif était plutôt raisonnable (65 musiciens environ) mais ça sonnait comme s'ils étaient 20 de plus. Un début de concert grandiose avec un superbe orchestre, formé majoritairement de très jeunes musiciens italiens. Le public ne s'y trompe donc pas en réservant presque un premier triomphe !

Ensuite, Lupu fait un peu retomber tout ça avec son jeu toujours aussi dépouillé et sa légendaire zénitude. Point positif, j'avais l'impression de découvrir certains passages de ce concerto, qu'il décortiquait parfois à l'extrême avec des tempi ultra lents. Mais l'impression finale est vraiment mitigée. Je veux bien qu'on trouve sa capacité à jouer piano formidable. N'empêche qu'il faut parfois sacrément tendre l'oreille pour espérer capter quelques notes au passage tellement son objectif paraît être de faire le moins de bruit possible. Je trouve ça presque agaçant : c'est un concerto, pas de la musique de chambre !
Et je passe sur la technique qui lui pose décidément bien trop de problèmes. Ca va mieux que dans le 1er de Brahms que j'avais entendu à Lucerne, mais on stresse à chaque passage qui demande force et vélocité. Les fins du 1er et du 3e mouvement sont d'ailleurs bien savonnées, ainsi que de nombreux autres traits (dès les accords du tout début). Je sais que sur ce forum il y a déjà eu des débats autour du jeu du Roumain. Ca ne me dérange évidemment pas d'entendre quelques fausses notes ; le problème avec Lupu c'est qu'il y en a trop ! C'est vraiment dommage car encore une fois, l'orchestre s'est montré éclatant, Abbado lâchait la bride par moment et le contraste avec le pianiste était vraiment saisissant. Je n'ai pas trop compris l'enthousiasme du public après cette prestation, d'ailleurs j'ai entendu quelques commentaires vraiment acerbes à l'entracte. Un joli bis toutefois avec la Rêverie de Schumann, où Lupu est évidemment beaucoup plus à son aise.

Je me suis replacé au tout devant de l'arrière scène pour la 2e partie du concert (quitte à être sur les marches). Je crois que je referai ça plus souvent, c'est fascinant de voir un chef d'aussi près de face ! Là encore, orchestre superlatif dans cette symphonique finalement assez sombre. Les tempi sont assez modérés, notamment dans le finale, mais sans jamais devenir pompeux. Triomphe mérité, j'ai presque cru qu'on aurait droit à un bis en voyant quelques musiciens s'affairer avec des partitions durant les rappels mais finalement non.
Je suis juste allé voir Abbado à la sortie des artistes monter dans une vieille Citroën qui devait bien avoir 15 ans, avec Lupu sur la banquette arrière, en toute simplicité... Il y a avait une bonne partie des musiciens qui les attendaient et qui ont couvert le chef de "bravos", c'était assez émouvant, on voit qu'il est vraiment adoré par son orchestre.

Vivement sa proche venue à Paris ! Ce sera en mars 2013, avec Martha Argerich dans le 1er concerto de Beethoven et la 3e symphonie de Mendelssohn, toujours avec l'orchestre Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 961
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 15:40

Assez d'accord avec cette critique. L'orchestre est bien meilleur que ce que les enregistrements que j'ai entendus à la radio laissait penser, dans lesquels les cordes étaient vraiment vertes à un point impossible. Il sonnait bien hier soir, sans laisser d'impression impérissable non plus.

J'ai trouvé Egmont bien, sans plus, manquant un peu d'électricité tout de même.

Le concerto fut une catastrophe. Je ne comprends pas ce que cherche Lupu dans cette oeuvre. Je l'ai déjà entendu deux fois là-dedans (avec le GMJO et Jansons, puis avec la SK Berlin et Barenboïm) et c'est toujours pareil : c'est flasque à un point vraiment pénible et c'est même de pire en pire avec les années. Sa recherche d'intériorité peut donner des moments extraordinaires, bouleversants même, dans des pièces méditatives (D 894 ou 960, pièces tardives de Brahms), mais dès qu'il faut de la passion et de l'énergie, cela tombe à plat, même dans Schubert, d'ailleurs (souvenir agacé du premier mouvement tout raplapla de la D 850, il y a quelques années). Abbado faisait ce qu'il pouvait, mais, dans ces tempi d'enterrement, il ne pouvait rien faire de bien excitant. Au total, c'était d'un ennui terrible.

La symphonie était très bonne, dans une optique assez transparente, mais énergique. C'est à peu près aux antipodes de ce que proposait Thielemann avec les viennois (son dense et sombre, image sonore très globale), dans un concert que j'avais aussi beaucoup aimé, au moins pour les symphonies. Mais j'avais finalement été plus emballé par Thielemann, malgré quelques excès, que par la lecture très maîtrisée et un peu détachée d'Abbado. Bref, un très bon moment, mais pas inoubliable.

Je passe mon tour pour l'an prochain, les prix de gangsters pratiqués pour Abbado ne sont pas à la hauteur de ce qu'on entend (on aurait entendu exactement la même chose par l'orchestre de Poitou-Charentes dirigé par Haalfonsz Glorschtz, on aurait eu deux rappels polis, pas plus).
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 17:38

Bonjour

S'il s'agissait d'entendre une n+1ème fois le Concerto de Schumann commet "tout le monde le joue", "brillant" et "salon", c'était effectivement raté.

J'ai travaillé, joué, et écouté ce concerto depuis plus de 30 ans.

En écoutant la lecture de Radu Lupu hier soir, j'ai su à la première descente d'accords, dès les 5 premières secondes que j'avais été dans l'erreur, dans l'obscurité, depuis toujours sur ce concerto.

C'est Eusébius et non Fiorestan qui est la trame de ce concerto. C'est que Radu Lupu nous a dit hier soir. C'était pour moi un moment de Vérité et de Beauté Absolues. J'ai éclaté en sanglots à la fin du concerto. Cela ne m'était arrivé qu'une seule fois, il y a bien longtemps, plus de 25 ans, en écoutant Michelangeli dans le second Scherzo de Chopin que "tout le monde" joue aussi "salon" quand Michelangeli en fait un Commandeur venu chercher nos Vies.

J'ai su dès la première minute de ce concerto hier soir que c'était la Rêverie d'Eusébius qui en était l'inspiration, et non la Tourmente de Fiorestan. J'ai immédiatement su que c'était Rêverie que Radu Lupu jouerait s'il donnait un bis. Bien sûr, vous n'êtes pas obligé de me croire.
Peut-être certains se sont-ils ennuyés aussi dans cette Rêverie...

Avec un second mouvement plus rapide que la "tradition" du XXème siècle, c'est une sorte de Jeu et de Badinerie que Radu Lupu nous a proposé. Et un troisième mouvement espiègle mais restant aussi dans la rêverie.
Les trois mouvements dans la droite ligne des Scènes d'Enfant et non des Kreisleriana.

Ce n'est certes pas facile d'écouter en oubliant totalement ce qu'on a toujours entendu, sans y faire référence, tout et étant sincèrement persuadé que l'on a déjà trouvé la Vérité. Oublier pour savoir connaitre à nouveau...

Je n'en dis pas plus. Je ne cherche pas à convaincre, simplement à indiquer un autre chemin, celui que nous a montré hier Radu Lupu.

Amitiés
Thierry N.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 17:52

Non, faut arrêter de chercher des excuses, là. Le concerto était complètement raté. Lupu ne proposait pas une lecture inédite ou un regard révolutionnaire, il n'a juste plus du tout la technique, et ne sait pas quoi inventer pour que ça ne se voie pas trop. Même Abbado était dépassé, effectivement obligé de remettre un peu de nerf lors des interventions orchestrales, et de suivre le coup de frein de Lupu à chaque entrée.
Franchement, 37 minutes dans ce concerto ?

Et laissons Michelangeli en-dehors de ça il mérite mieux.
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 17:59

Merci pour ton avis aussi agréablement exprimé.
J'en ai un autre que j'ai écrit dans le premier post. Je ne pense pas que ce que j'ai écrit exprime des "excuses" pour un concert raté.
Simplement le ressenti et le vécu d'un musicien pendant ce concerto de Schumann.
Je ne savais pas que l'on mesurait la lecture d'une oeuvre au chronomètre, ou au nombre de notes. Encore que... Ca me rappelle quelque chose.
Je ne cherchais aucune polémique en écrivant ce post. Je l'ai même précisé en conclusion.
Porte toi bien
ThierryN.
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand


Nombre de messages : 1355
Age : 50
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 18:37

J'étais moi aussi à ce concert,et je suis d'accord avec Tomseche89!

Le concerto de Schumann par Lupu, c'était l'anesthésie générale, le monsieur à côté de moi s'est endormi pendant le 1er mouvement, qui était imbuvable. C'est quoi, cette manie de ralentir le tempo, de jouer tout comme "à confesse" comme on dit dans ma région! Et son jeu n'était pas propre! C'est au début du second ou du troisième mouvement qu'il a semblé un peu perdu? J'ai l'impression qu'il a patiné! On fait tout un foin de Lupu, franchement, je n'ai jamais été emballé par son jeu, et là, encore moins! Même le bis n'était pas terrible, à la fin, on entendait presque plus rien, même si c'était Rêveries des Scènes d'enfant!

A part ça, superbe seconde symphonie de Schumann, alerte, vive, un superbe portrait de Schumann: exalté, amoureux, fragile!

Je suis allé voir Abbado dans sa loge, et à l'entrée des artistes, le voir partir en BX avec Furno, et Lupu derrière, c'était assez drôle effectivement!

C'est la première fois que je voyais Abbado en concert! Si la symphonie était magnifiquement jouée, il me doit une revanche (mais ce n'était pas de sa faute) avec le concerto: ça tombe bien, l'année prochaine, c'est Argerich!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 18:42

olivier le normand a écrit:
On fait tout un foin de Lupu, franchement, je n'ai jamais été emballé par son jeu, et là, encore moins!
Tu connais beaucoup d'autres pianistes capables à ce point de faire disparaître de la scène sonore les contingences mécaniques de l'instrument ?
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 18:49

Dont acte.

Disons simplement alors que ce qu'a fait hier Radu Lupu M'a parlé,M'a touché, M'a ému, et M'a fait voir ce concerto autrement que ce JE voyais depuis 30 ans et que JE suis aujourd'hui convaincu que c'est lui qui est le plus proche de l'Oeuvre dont j'ai réouvert la partition aujourd'hui.
Disons aussi que c'est moi le béotien qui ne connait rien à la Musique et au Piano.
@+ j'y retourne.
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand


Nombre de messages : 1355
Age : 50
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 19:25

@Alexandre: s'il faisait ça dans le respect de l'oeuvre, je dirais chapeau!

Là, à mon avis, mais ce n'est que mon humble avis, il a dénaturé l'oeuvre pour faire du Lupu! Et en plus, et je n'ai pas été le seul à le noter, il y avait des pailles dans son jeu, il est passé à côté, ça arrive! A un moment,il m'a même semblé perdu!
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti



Nombre de messages : 446
Age : 38
Date d'inscription : 06/09/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 22:28

C'est vrai que les parties de ce concert étaient fort inégales, entre le sympa anecdotique et le miracle.

Je suis ravi de faire la connaissance de ThierryN, il a l'air très sympathique ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyMer 6 Juin 2012 - 22:45

ThierryN a écrit:
Bonjour

S'il s'agissait d'entendre une n+1ème fois le Concerto de Schumann commet "tout le monde le joue", "brillant" et "salon", c'était effectivement raté.

J'ai travaillé, joué, et écouté ce concerto depuis plus de 30 ans.

En écoutant la lecture de Radu Lupu hier soir, j'ai su à la première descente d'accords, dès les 5 premières secondes que j'avais été dans l'erreur, dans l'obscurité, depuis toujours sur ce concerto.

C'est Eusébius et non Fiorestan qui est la trame de ce concerto. C'est que Radu Lupu nous a dit hier soir. C'était pour moi un moment de Vérité et de Beauté Absolues. J'ai éclaté en sanglots à la fin du concerto. Cela ne m'était arrivé qu'une seule fois, il y a bien longtemps, plus de 25 ans, en écoutant Michelangeli dans le second Scherzo de Chopin que "tout le monde" joue aussi "salon" quand Michelangeli en fait un Commandeur venu chercher nos Vies.

J'ai su dès la première minute de ce concerto hier soir que c'était la Rêverie d'Eusébius qui en était l'inspiration, et non la Tourmente de Fiorestan. J'ai immédiatement su que c'était Rêverie que Radu Lupu jouerait s'il donnait un bis. Bien sûr, vous n'êtes pas obligé de me croire.
Peut-être certains se sont-ils ennuyés aussi dans cette Rêverie...

Avec un second mouvement plus rapide que la "tradition" du XXème siècle, c'est une sorte de Jeu et de Badinerie que Radu Lupu nous a proposé. Et un troisième mouvement espiègle mais restant aussi dans la rêverie.
Les trois mouvements dans la droite ligne des Scènes d'Enfant et non des Kreisleriana.

Ce n'est certes pas facile d'écouter en oubliant totalement ce qu'on a toujours entendu, sans y faire référence, tout et étant sincèrement persuadé que l'on a déjà trouvé la Vérité. Oublier pour savoir connaitre à nouveau...

Je n'en dis pas plus. Je ne cherche pas à convaincre, simplement à indiquer un autre chemin, celui que nous a montré hier Radu Lupu.

Amitiés
Thierry N.

J'avoue, ThierryN, que ton point de vue est fort intéressant et me fait regretter amèrement de ne pas avoir assisté à ce concert. Moi qui, adorant Schumann, n'ai jamais aimé ce concerto sans jamais comprendre pourquoi, peut-être que je l'aurais enfin entendu et aimé. (Ne prends pas ombrage des réactions passionnées ou maladroites des uns et des autres en tout cas, tes avis sont sans aucun doute possible les bienvenus ici.)
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 0:06

olivier le normand a écrit:

Je suis allé voir Abbado dans sa loge
Punaise !!!! Au risque de me répéter quelle bande de chanceux vous faites tous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 0:35

Je n'étais pas à ce concert, donc je suis bien incapable d'en parler, mais en tout cas, ceci :

ThierryN a écrit:
[...] Oublier pour savoir connaitre à nouveau... [...]
me semble essentiel, aussi bien pour les auditeurs que pour les musiciens qui jouent. De nombreux interprètes ont d'ailleurs dit qu'ils s'efforçaient de reprendre chaque fois les œuvres, même surtout connues, dans cet état d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 617
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:04

Théo B a écrit:
C'est vrai que les parties de ce concert étaient fort inégales, entre le sympa anecdotique et le miracle.

Vu que tu as laissé tombé ton blog, Théo, tu peux peut-être nous détailler ici ton avis Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:30

ThierryN a écrit:
Merci pour ton avis aussi agréablement exprimé.
J'en ai un autre que j'ai écrit dans le premier post. Je ne pense pas que ce que j'ai écrit exprime des "excuses" pour un concert raté.
Simplement le ressenti et le vécu d'un musicien pendant ce concerto de Schumann.
Je ne savais pas que l'on mesurait la lecture d'une oeuvre au chronomètre, ou au nombre de notes. Encore que... Ca me rappelle quelque chose.
Je ne cherchais aucune polémique en écrivant ce post. Je l'ai même précisé en conclusion.
Porte toi bien
ThierryN.

Ben le problème c'est qu'on ne vient pas donner son avis sur un concert, qui plus est contraire aux avis jusqu'ici exprimés, si on ne veut pas une discussion (qui n'est pas forcée d'être une polémique) Laughing

Par contre, la personne qui sous-entend qu'il y a forcément d'un côté des gens qui sont des béotiens, ou qui n'y connaissent rien au piano, ce n'est pas moi.

Sinon, pour reprendre, non, je ne pense pas qu'un pianiste dont la technique ne reste qu'à l'état de poussières montre une voie nouvelle.
D'ailleurs c'est amusant parce qu'en te relisant je vois que tu parles beaucoup de la première minute. Et effectivement moi-même j'ai été plutôt intéressé, un peu bluffé même, par cette première minute. Mais une fois l'effet de surprise passé, rien n'est construit derrière pour justifier ces « choix ».

Le concerto de Schumann peut être joué de différentes manières, effectivement pas obligatoirement comme un morceau brillant, plein d'allant, d'optimisme, pas forcément comme Argerich pour être clair. Mais d'une part, cela ne signifie pas qu'Argerich est une béotienne qui ne connaît rien quand elle le joue ainsi ; d'autre part, je persiste à refuser qu'on puisse dire tout à fait n'importe quoi, la bouillie invertébrée qui a été servie à Pleyel l'autre soir n'était pas digne d'un concert public.

Et je dis ça en grand admirateur du Lupu enregistré, moins aujourd'hui qu'à une certaine époque (je connais plus de pianistes que quand j'avais quelques années de moins...).

_____

Sinon je n'ai rien dit du reste du concert. Abbado a une faculté pour transcender un orchestre, créer un son, qui est assez hallucinante. Ce concert me fait gamberger. Du coup je regrette aussi un peu de ne pas avoir pris le concert avec l'Écossaise, mais je n'ai pas commencé par là l'autre jour et comme on sait, avoir deux concerts recherchés cette saison ce n'était pas facile à Pleyel...

alexandre. a écrit:
olivier le normand a écrit:
On fait tout un foin de Lupu, franchement, je n'ai jamais été emballé par son jeu, et là, encore moins!
Tu connais beaucoup d'autres pianistes capables à ce point de faire disparaître de la scène sonore les contingences mécaniques de l'instrument ?

Qu'entends-tu par là ? Parles-tu du concert d'hier ?

Théo B a écrit:
C'est vrai que les parties de ce concert étaient fort inégales, entre le sympa anecdotique et le miracle.

Je suis ravi de faire la connaissance de ThierryN, il a l'air très sympathique ce garçon.

Tu sais que ce matin je suis allé sur ton blog voir si tu l'avais repris, au cas où tu aurais eu un avis sur ce concert Smile Je serais très intéressé de savoir ce que tu en as pensé !

Rav-phaël a écrit:
olivier le normand a écrit:

Je suis allé voir Abbado dans sa loge
Punaise !!!! Au risque de me répéter quelle bande de chanceux vous faites tous !

Mais dans quel patelin vis-tu donc ?
Bon, à 18 ans, je crois que le plus grand chef que j'avais vu c'était Barshaï ou Dutoit, et le plus grand pianiste ça devait être Hélène Grimaud, forcément les années aident...
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:36

J'apprécie les discussions argumentées, pas les polémiques.
Ton 37 mn et ta requête péremptoire sur Michelangeli sont un peu olé olé non?

J'étais en train de rédiger qq chose quand ton post est arrivé...

Amitiés
ThierryN
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 29
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:41

discobole a écrit:
Rav-phaël a écrit:
olivier le normand a écrit:

Je suis allé voir Abbado dans sa loge
Punaise !!!! Au risque de me répéter quelle bande de chanceux vous faites tous !

Mais dans quel patelin vis-tu donc ?
Bon, à 18 ans, je crois que le plus grand chef que j'avais vu c'était Barshaï ou Dutoit, et le plus grand pianiste ça devait être Hélène Grimaud, forcément les années aident...
Un patelin peu être pas, mais le jour où Abbado ou un autre chef de son envergure viendra jouer à Nice je serais pas étonné de voir un cochon voler ... Et si alors un jour j'ai la possibilité d'aller le voir dans sa loge alors je veux bien me faire moine juste après ! Comme je vous envi !! Y a pas à dire, faut que je monte sur Paris !
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:48

J'avoue être étonné, très étonné.

Je vais tenter de m'auto-modérer comme le demandent les règles du Forum, tout en posant quand même quelques questions. Je me suis demandé si je laissais tomber après un accueil aussi chaleureux et surtout devant autant de certitudes implacables.
Mais j'ai reçu des MP "sympathiques". Alors j'y vais. Je vais essayer de choisir mes mots et mes phrases pour rester correct sans "dénaturer" ce que je pense.

Dénaturer une oeuvre. Respect de l'oeuvre.
Qui peut prétendre détenir la nature d'une oeuvre? Au nom de quelle culture, formation, études, travail, pratique? Est-ce que le fait d'avoir écouté 25 versions ayant quasiment toutes le même regard sur ce concerto, de Barenboim à Argerich en passant par Richter et d'autres, est une raison valable pour dire que untel a dénaturé une oeuvre? Le nombre fait foi?
Est-ce que le fait d'avoir étudié et pratiqué est une raison valable pour affirmer avoir raison? Pas plus!!!

Mais venons-en à quelque chose de très précis.

Tempo
La mention de la main de Schumann sur le premier mouvement du concerto est Allegro Affettuoso. Affettuoso signifie (dictionnaire classique de la langue française, 1827, cf Wikipedia par exemple) Avec Grâce, tendresse et lenteur.

Que signifiait ce "Avec lenteur" entre la virtuosité de Clara et les pianos de l'époque?

J'avoue être resté comme un c... pendant trente ans devant cette mention. Comme tout le monde j'ai dans l'oreille les interprétations "brillantes" depuis que le disque existe. Et ce "Avec Lenteur" n'avait aucun sens pour moi, alors on fait comme si il n'y avait d'écrit que Allegro...

Hier soir, Radu Lupu m'a donné une indication sur ce que pouvait vouloir dire cette mention. A-t-il raison? Je n'en sais rien. J'ai l'impression que oui. Le chemin qu'il a montré m'a plu, touché, ému, et me parle.
Est-ce que la 'réalisation sonore" de sa vision et de sa lecture ont été parfaites hier soir? NON sans aucun doute. Mais je m'en fous complètement. Le cadeau que j'ai reçu par sa lecture me suffit au-delà de tout.

Au nom de quoi, une nouvelle fois, affirmer que ce tempo de Lupu était une ERREUR? Pourquoi mélanger le GOÛT dont chacun est libre avec le respect d'une lecture sincère et basée sur les indications du compositeur lui-même?

Parce qu'on ne comprend plus l'oeuvre qu'on croyait connaitre? Quelle chance!

Parce qu'on est venu au concert pour écouter ce qu'on a l'habitude d'entendre sur sa chaîne? Ca fait cher la Madeleine...

Parce qu'on sait POURQUOI ce n'est pas le bon tempo? Alors j'attends avec fébrilité, impatience, avidité et une sincérité absolue de connaitre ces raisons.

Mais comment ne pas tenir compte des indications du compositeur lui-même? Surtout quand plus de cent ans de tradition erronée ont formaté les oreilles? (Juste pour mémoire, Piu Andante signifie Plus Vite chez Bach et Mozart et signifie Plus Vite au XIXème siècle, d'où des erreurs, des vraies celles-là dans de très nombreuses interprétations de Bach et Mozart entre les années 50 et 80)

Je m'arrête là. Il faudrait commencer à disséquer la partition, la façon dont le piano y est imbriqué ou opposé (des similitudes avec le K491, plus une symphonie avec orchestre qu'un concerto), les significations et interprétations possibles du premier accord d'orchestre suivi de la descente saccadée du piano (brillant? plainte? déséquilibre? simple effet de salon? sens?) sur la suite du concerto suivant le sens que l'on donne à ces premières mesures....
Sur le fait de devoir tout oublier pour écouter un musicien qui a décidé d'une AUTRE lecture de ces quelques mesures, rompant avec 50 ans de Tradition, et de ce qui en découle...

Portez-vous bien
ThierryN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:48

ThierryN a écrit:
J'apprécie les discussions argumentées, pas les polémiques.
Ton 37 mn et ta requête péremptoire sur Michelangeli sont un peu olé olé non?

37 minutes, c'est ce que j'ai chronométré. Près de 20 dans le premier mouvement (précisément ça doit faire dans les 18:30) Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89199
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:51

ThierryN a écrit:
J'avoue être étonné, très étonné.

Je vais tenter de m'auto-modérer comme le demandent les règles du Forum, tout en posant quand même quelques questions. Je me suis demandé si je laissais tomber après un accueil aussi chaleureux et surtout devant autant de certitudes implacables.

Ben dans la discussion il y a environ la moitié des intervenants qui ont dit que ton point de vue étaient intéressant, et l'autre moitié qui pensent différemment... où est le problème?


Dernière édition par Xavier le Jeu 7 Juin 2012 - 1:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:51

Nos posts se sont croisés.

Affettuoso, Affettuoso Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 1:59

ThierryN a écrit:
Parce qu'on sait POURQUOI ce n'est pas le bon tempo? Alors j'attends avec fébrilité, impatience, avidité et une sincérité absolue de connaitre ces raisons.

L'indice piquage de nez est déjà pas mal Laughing

Sinon, je ne pense pas que l'affetuoso de Schumann puisse être considéré comme une indication de tempo. Le tempo est Allegro, affetuoso complète l'indication de tempo en donnant une indication de caractère.
Par ailleurs, on fait dire ce qu'on veut aux dictionnaires : parmi les sens classiques d'affectueux, il y a aussi « passionné » Mr. Green

Donc je m'en tiens à 1) Allegro ---> hier ce n'était pas le cas ; 2) Affetuoso ---> hier c'était une interprétation qui pouvait éventuellement passer pour pleine de l'affect que cela implique, mais je l'entends encore plus chez Argerich Wink

Mais évidemment il n'est pas interdit parfois d'être bluffé par une performance, y compris dans ce qu'elle a de déroutant, d'a-normal. Tu devrais parcourir les écoutes comparées pour saisir combien c'est habituel. Mais il faut aussi comprendre que si je crie au scandale, c'est que j'estime que la médiocrité de ce concerto est véritablement (pas de façon exagérée ou quoi) un scandale, indigne de tout public, du prix demandé, d'Abbado sur le podium (en même temps vous me direz, à raison, qu'il n'en a rien à faire du moment que le concert n'est pas enregistré), et même de Lupu, du moins de l'image que l'on peut en avoir. Mais je ne suis pas étonné, les producteurs sont coutumiers du fait...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89199
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 2:01

discobole a écrit:
ThierryN a écrit:
Parce qu'on sait POURQUOI ce n'est pas le bon tempo? Alors j'attends avec fébrilité, impatience, avidité et une sincérité absolue de connaitre ces raisons.

L'indice piquage de nez est déjà pas mal Laughing

Celibidache

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 2:02

Xavier a écrit:

Ben dans la discussion il y a environ la moitié des intervenants qui ont dit que ton point de vue étaient intéressants, et l'autre moitié qui pensent différemment... où est le problème?

Nulle part. C'est simplement difficile (très) de rentrer dans un forum, surtout en ayant une perception différente sur un concert, vécu très différemment, où les attentes des uns ou des autres sont très différentes, sans aucun jugement de ma part sur les attentes.

Je me suis inscrit sur ce forum POUR CE CONCERT!! En faisant des recherches google, pour savoir si d'autres avaient perçu le même genre de choses que moi. Et je suis arrivé ici. Voilà l'histoire.

Les premières réponses ont été un peu "raides"... Mais la convivialité et les MP ont gommé mes réticences. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89199
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 2:06

Et il y a aussi des fois où on se retrouve tout seul sur un avis, sur un compositeur ou un interprète... c'est difficile mais il faut savoir faire avec aussi de temps en temps. Smile

Mais il faut aussi savoir ne pas s'offusquer qu'on dise "c'est raté", car on discute et on dit ce qu'on pense.
Les avis passionnés et parfois tranchés, c'est normal, c'est aussi ce qui fait vivre le forum. Smile
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 2:07

discobole a écrit:
ThierryN a écrit:
Parce qu'on sait POURQUOI ce n'est pas le bon tempo? Alors j'attends avec fébrilité, impatience, avidité et une sincérité absolue de connaitre ces raisons.

L'indice piquage de nez est déjà pas mal Laughing

Bien essayé!! hehe

L'Empereur a piqué du nez pendant les Noces de Figaro I don't want that

Cherche encore! study
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 2:13

Xavier a écrit:
Et il y a aussi des fois où on se retrouve tout seul sur un avis, sur un compositeur ou un interprète... c'est difficile mais il faut savoir faire avec aussi de temps en temps. Smile

Mais il faut aussi savoir ne pas s'offusquer qu'on dise "c'est raté", car on discute et on dit ce qu'on pense.
Les avis passionnés et parfois tranchés, c'est normal, c'est aussi ce qui fait vivre le forum. Smile

Je sais, je sais...
Ce n'est pas la question.

J'ai (trop?) l'habitude d'attendre des "parce que" après une affirmation... Je suis pénible, je sais aussi....

C'est trop lent parce que.... ???

Dézinguer aussi brutalement un type qui a bossé et cherché à comprendre comme un malade toute sa vie, ben ça me touche...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 8:32

discobole a écrit:
alexandre. a écrit:
olivier le normand a écrit:
On fait tout un foin de Lupu, franchement, je n'ai jamais été emballé par son jeu, et là, encore moins!
Tu connais beaucoup d'autres pianistes capables à ce point de faire disparaître de la scène sonore les contingences mécaniques de l'instrument ?

Qu'entends-tu par là ? Parles-tu du concert d'hier ?
Je parle du son de Lupu en général, qui est un des seuls à faire systématiquement disparaître les marteaux, je n'étais pas là hier.

Et j'avoue que je suis plus que perplexe quand on dit que sa technique est en miettes, alors que dix jours auparavant il pouvait encore donner un cahier d'impromptus de cette qualité :
watch?v=dtpAVrnAkss
watch?v=m55mVaLLyMI
watch?v=Sc44it7nC94
watch?v=davK8HQ1t7w
Les petites scories digitales que l'on peut entendre sont exactement les mêmes que celles que l'on peut entendre chez Cortot ou Neuhaus (pas dans cette œuvre hein, en général), tout le reste est magnifiquement conduit.
Revenir en haut Aller en bas
fliegender
Mélomaniaque
fliegender


Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 8:50

Radu Lupu, c'est toujours parasite par des imprecisions (meme si c'est parfois techniquement plus curieux qu'imprecis [c.f. le poste d'alexandre], sa facon de tout jouer est assez personnelle et du coup c'est tout a fait logique que ca envenime la rage des conservateurs (une grosse partie des aficionados de la musique classique).

Donc oui, si on y va avec un metronome virtuel et si on a ecoute un enregistrement (2-3) et qu'on est convaincu que c'est exactement comme ca qu'il faut jouer [quelque soit le morceau musical propose], alors la soiree Lupu nous sera certainement loupee.

Mais quel artiste fantastique quand meme ! Quel artiste enorme ! Les bons artisans et bons pianistes-techniciens on en a plein aujourd'hui mais des artistes comme Radu Lupu, qui proposent des lectures tellement personnelles, ca reste une rarete quand meme.

Ceux qui n'ont pas aime ils ont raison. J'adorais son interepretation du concert de Schumann, que je n'ai jamais vraiment aime auparavant. Merci M. Lupu !

En revanche, Abbado --qu'on admirera toujours pour son enorme carriere [notemment pour ce qu'il a fait pour remonter les Berliner Philharmoniker apres les annees noires sous Karajan, et ensuite les a fait marquer l'histoire]-- nous a donne un sentiment de tristesse... On ne tirera donc pas des fleches sur cet homme plus grand que la vie, mais AMHA il les meriterait amplement.
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 10:18

Merci Alexandre pour ces impromptus de Schubert que je n'avais jamais entendus par Lupu. Conduite, ambiance, son, et quel son!!!! quelle ambiance!!! Shocked Shocked Shocked
Quel bonheur aussi de voir écrire "Cortot". Content d'être arrivé sur ce forum quand le partage va jusque là.

Pour Abbado, je n'avais rien osé écrire devant le nombre et la puissance des posts à son sujet, et je crois que je vais continuer à me taire.
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti



Nombre de messages : 446
Age : 38
Date d'inscription : 06/09/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 10:57

Pfiou.
Rolling Eyes Bon je vais écrire une critique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:07

alexandre. a écrit:
discobole a écrit:
alexandre. a écrit:
olivier le normand a écrit:
On fait tout un foin de Lupu, franchement, je n'ai jamais été emballé par son jeu, et là, encore moins!
Tu connais beaucoup d'autres pianistes capables à ce point de faire disparaître de la scène sonore les contingences mécaniques de l'instrument ?

Qu'entends-tu par là ? Parles-tu du concert d'hier ?
Je parle du son de Lupu en général, qui est un des seuls à faire systématiquement disparaître les marteaux, je n'étais pas là hier.

Et j'avoue que je suis plus que perplexe quand on dit que sa technique est en miettes, alors que dix jours auparavant il pouvait encore donner un cahier d'impromptus de cette qualité :
watch?v=dtpAVrnAkss
watch?v=m55mVaLLyMI
watch?v=Sc44it7nC94
watch?v=davK8HQ1t7w
Les petites scories digitales que l'on peut entendre sont exactement les mêmes que celles que l'on peut entendre chez Cortot ou Neuhaus (pas dans cette œuvre hein, en général), tout le reste est magnifiquement conduit.

Ces Impromptus sont fabuleux ! Merci de me démontrer que le concert de l'autre jour, s'il était raté, n'était pas forcément signe d'une carrière terminée. Si j'en ai l'occasion j'irai voir Lupu seul la prochaine fois.
D'ailleurs ça me rappelle que son bis, si je n'ai pas capté sur le moment ce qu'il a joué, était pour le reste admirable (juste pas très facile à suivre quand on avait été endormi par le concerto), très propre, subtil, sous contrôle.
Maintenant, pourquoi le concerto de Schumann était aussi mauvais, mal assuré, avec un tel sentiment d'inutilité et de gâchis au final ? J'aimerais bien me l'expliquer.

fliegender a écrit:
Radu Lupu, c'est toujours parasite par des imprecisions (meme si c'est parfois techniquement plus curieux qu'imprecis [c.f. le poste d'alexandre], sa facon de tout jouer est assez personnelle et du coup c'est tout a fait logique que ca envenime la rage des conservateurs (une grosse partie des aficionados de la musique classique).

Se faire qualifier de conservateur parce qu'on n'a pas aimé un concert de Radu Lupu, c'est vraiment conceptuel Laughing

fliegender a écrit:
En revanche, Abbado --qu'on admirera toujours pour son enorme carriere [notemment pour ce qu'il a fait pour remonter les Berliner Philharmoniker apres les annees noires sous Karajan, et ensuite les a fait marquer l'histoire]-- nous a donne un sentiment de tristesse... On ne tirera donc pas des fleches sur cet homme plus grand que la vie, mais AMHA il les meriterait amplement.

Ben là c'est facile, tu expliques en gros que tout le monde a tort, qu'Abbado a été (quoi d'ailleurs ? mauvais ? décevant ? mais en quoi ?) et tu te défiles au moment d'expliquer. Quelle hauteur, vraiment Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:08

Théo B a écrit:
Pfiou.
Rolling Eyes Bon je vais écrire une critique.

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Théo B
Mélomane averti



Nombre de messages : 446
Age : 38
Date d'inscription : 06/09/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:11

On se calme, hein, depuis la dernière fois que j'en ai vraiment rédigé une, blogger a été mis à jour, faut que je comprenne la nouvelle interface. zen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:13

Théo B a écrit:
On se calme, hein, depuis la dernière fois que j'en ai vraiment rédigé une, blogger a été mis à jour, faut que je comprenne la nouvelle interface. zen

Perso je travaille toujours sur l'ancienne, je résisterai tant que je pourrai...
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:27

Mais, mais, mais...
La Rêverie de Schumann du bis (que j'ai indiquée dès mon premier post Laughing ) que tu trouves admirable, était en droite ligne de ce qu'il a fait dans le concerto...

D'un autre côté, provoquer le sommeil pour une lecture du concerto basée sur la Rêverie, c'est peut-être le signe de la réussite jocolor

Pour Abbado, puisque tu tends la perche, je vais la saisir....
La beauté et l'éclat du son, avant la texture (notamment altos), la conduite, l'instrumentation vents/cordes. Du beau son, très beau même, mais pas beaucoup d'autres choses.
Exactement pile poil le même genre que son enregistrement de la Prague de Mozart avec cet orchestre, enregistrement que je trouve très (très très très) mauvais. Et là, je pense ne pas être le seul de cet avis...

Pour terminer, c'est quasiment une faute de ne pas suivre la vision du pianiste dans un concerto. Mais l'orchestre en était-il capable? Rêver avec un orchestre complet, peu de chefs savent le faire faire. Et peu d'orchestres en sont capables...

Ah si, Bernstein savait le faire. Et Kleiber aussi.

http://www.ted.com/talks/itay_talgam_lead_like_the_great_conductors.html
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 961
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:41

Oui, mais dans la rêverie, l'interprétation de Lupu correspondait à l'oeuvre, et j'ai effectivement beaucoup aimé. Il en allait différemment pour le concerto, que j'aime, pour ma part, pris avec fougue et sans alanguissements (déjà, le ralentissement qui suit systématiquement l'attaque et les accords du piano m'agace) et j'ai donc franchement détesté ce que j'ai entendu. Maintenant, ton point de vue est très intéressant, même s'il est à l'opposé du mien : à vrai dire, je n'ai jamais imaginé qu'on puisse analyser ce concerto de la sorte. Cela ne me convainc pas, mais l'originalité de ce que tu écris donne quand même à réfléchir.

Pour la Prague, je ne sais pas, je n'ai entendu que la Jupiter à la radio : je n'avais pas trouvé que c'était du beau son vide, mais du son moche (cordes très très vertes) et surtout une interprétation horriblement chichiteuse et tarabiscotée.
Revenir en haut Aller en bas
Martine
Mélomaniaque
Martine


Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 06/09/2010

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:57

discobole a écrit:
ThierryN a écrit:
Parce qu'on sait POURQUOI ce n'est pas le bon tempo? Alors j'attends avec fébrilité, impatience, avidité et une sincérité absolue de connaitre ces raisons.

L'indice piquage de nez est déjà pas mal Laughing
Moi, je n'ai pas piqué du nez, absolument pas et la béotienne totale que je suis a été happée par ce qu'elle a entendu.
Sinon, Abbado 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 ce qu'il obtient de cet orchestre est assez miraculeux.

Dommage que les prix pratiqués par Piano **** soient prohibitifs. Trop cher pour que j'y retourne l'année prochaine ... pale pale
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 11:59

ThierryN a écrit:
Mais, mais, mais...
La Rêverie de Schumann du bis (que j'ai indiquée dès mon premier post Laughing ) que tu trouves admirable, était en droite ligne de ce qu'il a fait dans le concerto...

D'un autre côté, provoquer le sommeil pour une lecture du concerto basée sur la Rêverie, c'est peut-être le signe de la réussite jocolor

Ah oui merci, désolé j'avais loupé, merci Embarassed
Mais comme Stolzing je répondrais que c'était approprié. Et puis, franchement, il était plus assuré aussi...

ThierryN a écrit:
Pour Abbado, puisque tu tends la perche, je vais la saisir....
La beauté et l'éclat du son, avant la texture (notamment altos), la conduite, l'instrumentation vents/cordes. Du beau son, très beau même, mais pas beaucoup d'autres choses.
Exactement pile poil le même genre que son enregistrement de la Prague de Mozart avec cet orchestre, enregistrement que je trouve très (très très très) mauvais. Et là, je pense ne pas être le seul de cet avis...

Je suis entièrement d'accord sur les Mozart d'Abbado. Mais c'était Schumann, là Laughing
La 2e de Schumann est la seule que je n'aime guère des 4, mais hier elle était admirable.
Maintenant, oui, Abbado est particulier, il cherche le beau son, il transcende une phalange qui demeure modeste du point de vue qualitatif. Mais il le fait bien. C'est ce qu'on appelait d'antan une lecture viennoise. Si on cherche autre chose, ce n'est pas chez lui qu'on le trouvera. Mais quel aboutissement ! Quelle réussite à ce niveau !
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 12:04

Stolzing a écrit:
Oui, mais dans la rêverie, l'interprétation de Lupu correspondait à l'oeuvre, et j'ai effectivement beaucoup aimé. Il en allait différemment pour le concerto, que j'aime, pour ma part, pris avec fougue et sans alanguissements (déjà, le ralentissement qui suit systématiquement l'attaque et les accords du piano m'agace) et j'ai donc franchement détesté ce que j'ai entendu. Maintenant, ton point de vue est très intéressant, même s'il est à l'opposé du mien : à vrai dire, je n'ai jamais imaginé qu'on puisse analyser ce concerto de la sorte. Cela ne me convainc pas, mais l'originalité de ce que tu écris donne quand même à réfléchir.

Pour la Prague, je ne sais pas, je n'ai entendu que la Jupiter à la radio : je n'avais pas trouvé que c'était du beau son vide, mais du son moche (cordes très très vertes) et surtout une interprétation horriblement chichiteuse et tarabiscotée.

J'étais exactement dans le même état d'esprit que toi!!! Fougueux et sans alanguissement!!! Jusqu'à ce concert... Et en ayant soigneusement oublié le affettuoso pendant 30 ans..
Quand tu parles de "ralenti" après le premier argument, c'est du thème au hautbois en général que tu parles, ou de certaines interprétations, ou de celle de mardi?

Les "analyses" que je fais, merci de les trouver intéressantes. Mais elles ne sont pas de moi, c'est simplement la transcription de la manière dont j'ai ressenti/compris (compris n'est pas le bon mot, mais bon, il y a bien un mélange d'émotion et d'intellect...) ce que Lupu en a fait. Et j'étais incapable d'écrire quoi que ce soit de la sorte 1 mn avant le début du concerto.
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 12:10

Martine a écrit:

Moi, je n'ai pas piqué du nez, absolument pas et la béotienne totale que je suis a été happée par ce qu'elle a entendu.
Sinon, Abbado 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann 173236763 ce qu'il obtient de cet orchestre est assez miraculeux.

Dommage que les prix pratiqués par Piano **** soient prohibitifs. Trop cher pour que j'y retourne l'année prochaine ... pale pale

C'est une chance d'avoir les oreilles "neuves" et pas "rodées" sur une approche donnée. Et que c'est difficile, pour tout le monde, impossible peut-être, d'oublier pour écouter à nouveau, comme si c'était la première fois, de se recréer une virginité Embarassed

Quelle chances il avaient aux siècles passés de n'écouter que des premières et de ne pas avoir de HiFi. Rolling Eyes

Pour les prix pratiqués, je comprends, mais ils sont nombreux sur scène, et ce n'est rien par rapport à l'opéra Sad
Revenir en haut Aller en bas
ThierryN
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 06/06/2012

05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann EmptyJeu 7 Juin 2012 - 12:15

discobole a écrit:

Maintenant, oui, Abbado est particulier, il cherche le beau son, il transcende une phalange qui demeure modeste du point de vue qualitatif. Mais il le fait bien. C'est ce qu'on appelait d'antan une lecture viennoise. Si on cherche autre chose, ce n'est pas chez lui qu'on le trouvera. Mais quel aboutissement ! Quelle réussite à ce niveau !

Tu as parfaitement résumé.
Le son et faire "plaisir" au public avant l'oeuvre et la recherche d'une vérité (j'ai dit recherche, j'ai pas dit découverte).
Peut-être l'orchestre est-il trop jeune pour aller au-delà du son, parce qu'Abbado a déjà fait de grandes choses, avec une vision et une lecture propre.

Est-ce que tu ne serais pas un fan de Karl Bohm par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty
MessageSujet: Re: 05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann   05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
05/06 Pleyel Abbado/Lupu/Orchestre Mozart Beethoven/Schumann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pleyel Claudio Abbado Orchestra Mozart / Radu Lupu 11/06/13
» Mozart-Bruckner/Abbado - Pleyel octobre 2011
» Radu Lupu à Pleyel
» Abbado, Requiem de Mozart, dim. 2/09, Arté.
» Concert Argerich-Abbado, Pleyel 14 avril 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: