Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-21%
Le deal à ne pas rater :
TCL 50P611 – TV LED UHD 4K 50″ (127 cm) à 224,99€
224.99 € 284.99 €
Voir le deal

 

 Modest Moussorgsky (1839-1881)

Aller en bas 
+44
ScareDe2
Cololi
Polyeucte
aurele
oleo
Christophe
Arch
WoO
frere elustaphe
Mehdi Okr
nouveau venu
Cello
Toxic
Dub-Manu
Crapio
adriaticoboy
Guillaume
Pison Futé
eric85
Lucida
Papageno
Wolferl
Piem
Rubato
Jaky
Stadler
Picrotal
PJF
Swarm
Markus
felyrops
Liana
Morloch
DavidLeMarrec
Kia
kougelhof 1er
ouannier
Jorge
leo
Xavier
joachim
Coelacanthe
sofro
Mr Bloom
48 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2013 - 14:31

Je me réjouis à l'idée que Brilliant Classics réédite prochainement la Foire de Sorotchinsky, mais je n'ai pas la moindre idée de ce à quoi ça ressemble. D'abord, Moussorgsky a-t-il achevé cette oeuvre ? (et sinon qui ? Rimsky-Korsakov ?) Ensuite, de quoi est-ce que ça parle et est-ce qu'il est possible de trouver un livret en ligne, au moins en anglais ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32381
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2013 - 14:35

Je ne savais pas que ça existait !

En plus ça à l'air d'être une œuvre de maturité Surprised 
Il reste juste à espérer que l'état de la partition soit aussi complet que La Khovanchtchina (j'ai peine à y croire) - et aussi géniale aussi !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32381
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyVen 15 Nov 2013 - 22:06

Je viens de voir le coffret Moussorsky de Brillant, il y a la Foire de Sorotchinsky. Voulais tu dire qu'il va y avoir une version séparée de ce coffret ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)


Dernière édition par Cololi le Sam 16 Nov 2013 - 8:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2013 - 1:27

Oui, ça sortira séparément dans un ou deux mois, je l'ai vu sur Amazon.de aujourd'hui.
Sur Amazon.com les commentaires sont instructifs : opéra inachevé, il est donné ici dans l'édition/reconstruction de Pavel Lamm (ce qui est peut-être pas mal du tout, son édition du Prince Igor est admirable, et la meilleure version dans laquelle on peut donner cette oeuvre à mon sens), plusieurs compositeurs ont fini le boulot (comme d'habitude, mais le commentateur Amazon ne donne aucun nom), enfin on peut entendre dans cet opéra une version vocale d'une "Nuit  sur le mont chauve".
Je crains que le livret en ligne Brilliant soit uniquement en russe translittéré comme c'est le cas pour tous leurs opéras russes à l'exception des deux Tchaïkovsky (Oprichtnik et Cherechviki) qui proviennent d'une license Chandos (livret en anglais).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2013 - 1:39

Il y a quelques années, j'avais trouvé une version :
Citation :
MODEST MUSSORGSKY
Sorochinsky Fair

Cherevik Georgy Troitsky Bass
Parassya L Belobragina Soprano
Chivria. Antonina KleschovaContralto
Gritzko Alexei Usmanov Tenor
Afanassi Yuri Yelnikov Tenor
Der Gevatter Boris Dobrin Bass
Gypsy Alesander Polyakov Baritone
Tschernobog. S Strukatschov Bass

USSR Radio Symphony Orchestra
Conducted by J Aranovitch


1:59:05

Taken from cassettes that were dubbed from German lps in the 1970s. These lps were obviously from a Russian recording probably on Melodiya in the late 1960s, when Melodiya were recording a lot for EMI release. The recording is in quite good stereo sound I have never seen it on CD release which is a pity because of both its rarity and sound quality.
A ma plus grande honte, je dois dire que je ne l'ai pas écouté (en tout cas je n'en ai aucun souvenirs...)
Je vais essayer ça un de ces jours... Je vous dirais! Very Happy

Sinon, de Moussorgsky, moi j'aime beaucoup sa Salammbo... qui contient des vrais morceaux de Boris dedans, mais aussi une ambiance inhabituelle chez Moussorgsky, moins historique et sombre, avec un peu d'orientalisme...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14284
Date d'inscription : 14/04/2007

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2013 - 2:08

Ce n'est pas la même version que la version Brilliant : enregistrement de 1996 dirigé par Evgeny Brazhnik, orchestre et choeur d'Ekaterinburg.
...années 60 (on est encore loin de la déconfiture des années post-Pérestroïka)... Orchestre symphonique de la Radio et Télévision de l'URSS... je trouve ça plus alléchant, garde bien ta version !

Salammbô je ne connais pour les moments que les fragments enregistrés par Svetlanov et Abbado, qui sont sans doute les seuls passages orchestrés par Moussorgsky (tout le reste a été orchestré par Zoltan Pesko qui dirige le seul enregistrement existant chez Warner Fonit)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2013 - 10:16

WoO a écrit:
Ce n'est pas la même version que la version Brilliant : enregistrement de 1996 dirigé par Evgeny Brazhnik, orchestre et choeur d'Ekaterinburg.
...années 60 (on est encore loin de la déconfiture des années post-Pérestroïka)... Orchestre symphonique de la Radio et Télévision de l'URSS... je trouve ça plus alléchant, garde bien ta version !
Oui, mais je ne sais plus pourquoi, ça ne m'avait que moyennement tenté à l'époque et depuis je n'ai jamais eu la curiosité...

Citation :
Salammbô je ne connais pour les moments que les fragments enregistrés par Svetlanov et Abbado, qui sont sans doute les seuls passages orchestrés par Moussorgsky (tout le reste a été orchestré par Zoltan Pesko qui dirige le seul enregistrement existant chez Warner Fonit)
La version Pesko est assez belle justement, avec une Shemchuk splendide en Salammbô...
Il existe aussi un enregistrement en direct dirigé par Rostropovitch : /watch?v=heC5mnK9pmg&list=PL5A684BEAEB9838D3 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9424
Age : 62
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptySam 16 Nov 2013 - 16:08

Il existe aussi une version prise sur le vif à Moscou en 2002 avec Mikhail Guzghov, Elvira Koiova Gritsko , Dobrishevsky Khivria, Kuznetsova Afanasy Ivanovich, Dolgov Gypsy, Zilinko Chernobog, Vladimir Kudachev.
State Academic Orchestra and Choir, Valery Poliansky.
Je ne connais pas du tout les chanteurs… Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2


Nombre de messages : 1026
Age : 23
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyLun 15 Sep 2014 - 2:41

Je me demandais si Stravinsky s'était inspiré du Mont chauve pour composer son sacre du printemps. Il me semble que c'est 2 oeuvres qui se comparent.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20687
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyLun 15 Sep 2014 - 9:17

ScareDe2 a écrit:
Je me demandais si Stravinsky s'était inspiré du Mont chauve pour composer son sacre du printemps. Il me semble que c'est 2 oeuvres qui se comparent.

Sauf que l'une est écoutable et l'autre non? Mr.Red
(oui, je suis allergique au Sacre... allez-y, lapidez-moi...)
Revenir en haut Aller en bas
darkmagus
Mélomane chevronné
darkmagus


Nombre de messages : 2365
Localisation : sud-est
Date d'inscription : 04/10/2013

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyLun 15 Sep 2014 - 9:30

Polyeucte a écrit:


Sauf que l'une est écoutable et l'autre non? Mr.Red
(oui, je suis allergique au Sacre... allez-y, lapidez-moi...)

c'est bizarre, moi ça serait plutôt l'inverse Smile
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyLun 15 Sep 2014 - 10:02

Polyeucte a écrit:
(oui, je suis allergique au Sacre... allez-y, lapidez-moi...)

Maisn non, mais non : regarde mon message du 16/04 https://classik.forumactif.com/t321p500-stravinsky-le-sacre-du-printemps?highlight=sacre Embarassed !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyLun 15 Sep 2014 - 20:59

ScareDe2 a écrit:
Je me demandais si Stravinsky s'était inspiré du Mont chauve pour composer son sacre du printemps. Il me semble que c'est 2 oeuvres qui se comparent.

La parenté est plus audible dans l'Oiseau de feu, mais oui, il y a sans doute un substrat dans certains effets d'orchestration !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
nugava


Nombre de messages : 1528
Age : 36
Date d'inscription : 09/12/2007

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyDim 2 Nov 2014 - 23:31

Je reviens de La Khovantchina d'Anvers. Je suis content de voir une mise en scène qui "fait quelque chose" de la danse persane. C'est une très belle musique, mais elle tombe comme un cheveux sur la soupe. (Est-ce vraiment de Moussorgsky ? Ça me semble de la plus pure eau Rimskienne...). Ici, plutôt qu'une scène de ballet, le metteur en scène montre Ivan Khovantsky violant une jeune fille... qui finira par le tuer. Dans l'ensemble j'ai vraiment aimé... Surtout les chœurs et la grande aria du Boyard... (Chaklovimachin)... Je suis plus réservé sur la conversation politique du 2ème acte... Dans le même genre, Verdi a fait beaucoup mieux dans Don Carlos.
La scène finale m'a fait forte impression en live. A peu près les même frissons que le Salve Regina des Dialogues des Carmélites, même si le procédé est totalement différent.
Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther


Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 09/09/2010

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyVen 24 Déc 2021 - 11:35

Information picturale et non musicale : je voulais signaler que LE portrait de Moussorgsky qui est reproduit dans toutes les notices de CD (ou presque) consacrées à ce compositeur est actuellement exposé dans la très belle exposition consacrée à son auteur, Ilya Répine, au Petit Palais à Paris (jusqu'au 23 janvier 2022). La moitié d'une salle est d'ailleurs consacrée aux rapports du peintre avec la musique, avec d'autres portraits de compositeurs et musiciens (Glinka plongé dans ses pensées en composant Rouslan et Ludmilla, Glazounov, Cui très imposant en habit d'officier, Anton Rubinstein) et des extraits musicaux en écoute.

Pour en revenir au portrait de Moussorgsky : il est en général reproduit en noir et blanc, ce qui donne au compositeur une allure sinistre, comme un ogre prêt à bouffer de la viande crue. Le fait de le voir en couleurs fait une toute autre impression : Répine l'a peint dans un hôpital début mars 1881, 2 semaines avant la mort du compositeur, et le portrait vu en vrai montre au contraire toute la fragilité de son état de santé.

Dans une autre salle, un grand tableau (et une esquisse sur le même sujet) montrant Les Cosaques zaporogues écrivant une lettre au sultan de Turquie, scène qui a aussi inspiré un des poèmes d'Apollinaire mis en musique par Chostakovitch dans sa 14ème symphonie (et aussi utilisé, au début des années 50, par Léo Ferré dans son oratorio La chanson du mal-aimé). Leurs trognes valent le coup d'œil, ils se fendent la poire en écrivant la lettre !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyJeu 22 Sep 2022 - 22:50

¶ Moussorgski, La Khovanchtchina (traduction française des d’Harcourt).
→ Prélude. Fonctionne très bien au piano, on peut entendre les différentes dispositions de la mélodie comme à l’orchestre. (L’apparition des cloches dissonantes qui colorent de façon inquiétante le lever de soleil est une trouvaille assez bouleversante.)
→ Scène du scribe. Toujours incroyable, cette incursion sauvage du chant des Streltsy !
→ Difficile à jouer : tout l’accompagnement est vif, et plein de raffinements, de surprises harmoniques. Passionnant.
→ Traduction laborieuse : pas de vers, et prosodie vraiment à la rue dans les phrases peu mélodiques parfois retorses de l’écriture moussorgskienne.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94635
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 EmptyHier à 13:21

¶ Moussorgski, La Khovanchtchina (traduction française des d’Harcourt).

Prélude. (relecture) Toujours aussi passionné par cette écriture, l’arrivée des cloches est vraiment un coup de génie.

Grande scène de Chaklovity. Et je repense à quel point cet opéra, pourtant régulièrement joué en Russie depuis sa création, est le plus violent réquisitoire contre toutes les formes de pouvoir et de contre-pouvoirs exercés en Russie depuis la nuit des temps… quelle que soit la faction, et même lorsque – tel le Scribe du premier acte – il cherche à ne pas voir, à ne pas s’indigner, le peuple russe en paie le prix. Ce portrait de monstres, tous plus cupides et insensibles à la misère humaine tout en se drapant dans l’honneur d’avoir commandé les armées qu’ils ont envoyé au massacre, est le plus éclatant antidote contre toute admiration univoque des chefs glorieux. L’écho avec la Russie tsariste, soviétique et bien sûr d’aujourd’hui est tellement violent que je m’étonne que cet ouvrage ait été glorifié plutôt que mis sous le tapis par les régimes successifs. (Il faut croire que les censeurs ne savent pas lire, Спаси бог !)

Acte V : air de Dosiféï et scène du sacrifice. La traduction fonctionne bien mieux ici. Très impressionné par la densité de l’inspiration, et la variété de ses influences : modes russes (et même des mélismes traditionnels dans les récitatifs !), effets de marches et de glas, descente chromatique du bûcher de toute évidence récupérée de Die Walküre (créée dix ans avant l’écriture de la Khovanchtchina), les cantiques orthodoxes, et même, pour l’air de Dosiféï, Haendel (The People that Walked in Darkness) et surtout l’harmonie et les mouvements perpétuels de Bach ! Le tout offre une variété de textures et d’ambiance, une densité musicale assez extraordinaires et des figuralismes particulièrement beaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Modest Moussorgsky (1839-1881)   Modest Moussorgsky (1839-1881) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Modest Moussorgsky (1839-1881)
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Victorin de Joncières (1839-1903)
» Fredrich Gernsheim 1839-1916
» Josef Gabriel Rheinberger (1839-1901)
» John Knowles Paine (1839 - 1906)
» Jan van Gilse (1881 - 1944)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: