Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Support Téléphone Voiture à Fente CD
12.99 €
Voir le deal

 

 Mady Mesplé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 26 Fév 2014 - 15:03

Mais si j'ai lu ! Tu cites des exemples de chanteuses mais tu ne donnes pas de définition.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 26 Fév 2014 - 16:06

les exemples devraient déjà te parler pas mal!
Une voix large c'est une voix substantielle de medium, de grave et d'aigu, riche en harmoniques, timbrée, corsée et dont la projection est à la fois verticale et horizontale, c'est à dire enrobante. Ce sont donc en général des voix puissantes et pas seulement plus ou moins confortablement audibles. Et pour autant ce ne sont pas obligatoirement de grosses voix!
Mais de ce sont de grandes voix!
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 26 Fév 2014 - 21:46

Otello a écrit:

ta boutique c'est l'ascèse ?   Laughing

 


 Mady Mesplé - Page 2 2661413304 C'est pratique pour rejoindre Bray-Dunes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 0:10

tiens, ce fil aussi s'est égaré!
J'ai souvent l'impression en revenant à ce fil qu'on parle plus de Paulette Merval que de Mady Mesplé.
Lakmé prouve à l'évidence que ce n'était pas une chanteuse d'opérette. Elle est le rôle. Ciboulette prouve qu'elle pouvait faire quelque chose d'autre pour la musique française. Elle est le rôle. La (tardive) dame de Monte-Carlo est la seule version correcte de ce chef d'oeuvre.
Il y aurait aussi son Barbier en français.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 0:31

sud273 a écrit:
La (tardive) dame de Monte-Carlo est la seule version correcte de ce chef d'oeuvre.

Oui, splendide... (je suis justement en train de ré-écouter...)

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 13:18

J'ai entendu mieux pour Lakmé (Devieilhe ou Munger = la magie du concert) mais elle est quand même très bonne. On la comprend moins que Mado Robin mais je préfère son timbre. Sinon c'est vrai que les voix sont un peu en retrait dans l'enregistrement Lombard. Aucun des enregistrements officiels de Lakmé n'est idéal malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 13:31

Il y a toujours mieux oui. Mais en son temps Mesplé n'a-t-elle pas été une belle Lakmé? Depuis le début des années 2000 on a eu Dessay ébouriffante sous la direction de Plasson (même si ce n'est qu'un studio) et Devieilhe très bonne qui pourrait être excellente avec une meilleure diction
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 13:51

J'ai trouvé la diction de Devieilhe très bonne (j'étais présent à la dernière à l'Opéra Comique) contrairement à tout ce que j'avais pu lire ici, et même ce que j'avais pu entendre (air chanté accompagné au piano pour les Victoires de la musique), elle s'est nettement améliorée !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptySam 1 Mar 2014 - 13:54

Oui, meilleure que Dessay je trouve... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 19 Aoû 2014 - 10:47

Un entretien avec Mady Mesplé sur FO : http://www.forumopera.com/actu/mady-mesple-jai-chante-sur-scene-plus-de-musique-contemporaine-que-doperettes .
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 11:55

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, sur Lakmé, effectivement je ne vois pas trop qui, en tout cas dans la discographie officielle, peut s'approcher de Mesplé pour la précision du verbe et la finesse du trait. Ce n'est certes par ample, mais jamais acide, vraiment un modèle absolu de chant – elle disait être très déçue de ne pas pouvoir chanter Wagner, mais j'aurais vraiment été curieux d'entendre sa Sieglinde, parce que le bas de la tessiture est parfaitement émis, ça aurait très bien fonctionné je suis sûr (en Brünnhilde, ça paraît un peu plus difficile pour des questions de caractère, mais il y a tellement d'horreurs dans la discographie, même à son époque, que je l'aurais accueillie avec beaucoup de bienveillance).

Et aujourd'hui, effectivement, Devieilhe est splendide d'assurance, dans un beau français bien dit.

Oh oui!! Mesplé dans l'oiseau déjà... et puis par la suite, au tournant des années 70/80, alors qu'elle a beaucoup retravaillé, elle aurait sans doute pu chanter Elsa... voir Sieglinde dans une version un peu adaptée (à la mode Janowitz chez Karajan!).
Le tout bien sûr en français hein! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 12:05

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, sur Lakmé, effectivement je ne vois pas trop qui, en tout cas dans la discographie officielle, peut s'approcher de Mesplé pour la précision du verbe et la finesse du trait. Ce n'est certes par ample, mais jamais acide, vraiment un modèle absolu de chant – elle disait être très déçue de ne pas pouvoir chanter Wagner, mais j'aurais vraiment été curieux d'entendre sa Sieglinde, parce que le bas de la tessiture est parfaitement émis, ça aurait très bien fonctionné je suis sûr (en Brünnhilde, ça paraît un peu plus difficile pour des questions de caractère, mais il y a tellement d'horreurs dans la discographie, même à son époque, que je l'aurais accueillie avec beaucoup de bienveillance).

Et aujourd'hui, effectivement, Devieilhe est splendide d'assurance, dans un beau français bien dit.

Oh oui!! Mesplé dans l'oiseau déjà... et puis par la suite, au tournant des années 70/80, alors qu'elle a beaucoup retravaillé, elle aurait sans doute pu chanter Elsa... voir Sieglinde dans une version un peu adaptée (à la mode Janowitz chez Karajan!).
Le tout bien sûr en français hein! Mr.Red

Arrête, mon âme sent qu'elle est dépareillée. Crying or Very sad

Au minimum une Woglinde, une Troisième Norne, une Gutrune, une Eva, une Senta, ça n'aurait pas été trop demander.

Janowitz, c'est un peu différent, je ne l'ai jamais entendue (j'ai manqué de peu ses adieux à Bordeaux, un an avant que j'aille pour la première fois à l'Opéra), mais c'est une voix assez glorieuse, même en ampleur, semble-t-il.

Cela dit, avec sa technique, je n'ai pas le moindre doute qu'on entendait Mesplé dans n'importe quelle configuration, même dans un Wagner et du fond de Bastille.

De toute façon, Piia Komsi a montré que ces histoires de catégories, c'était une affaire de convention plus qu'une contrainte insurmontable (quelle Brünnhilde, bon sang, pour quelqu'un classé comme léger colorature !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31480
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 14:27

Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 14:35

Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

Si si... comme indiqué dans le premier message ( Mr.Red ) à partir des années 80, elle a retravaillé. Perdant ses aigus, elle recentre son émission pour une voix plus dense...
L'exemple parfait est cette Dame de Monte-Carlo où le timbre est plus corsé.

/watch?v=r6QwlvlonRo
(bon, ça date de 1990, mais on se doute de ce que ça pouvait donner...)
Et puis moi, même si elle devait parler le plus grave de la tessiture, ça ne m'aurait pas embêté! Avec un Siegmund qui nous chante ça pas comme un bourrin...

Bon, je sais, c'est dans le domaine du fantasme, mais ça m'aurait bien plu...

Après tout, Netrebko est bien passée de Ludmila à Lady-Macbeth en 20 ans... Mesplé aurait pu le faire aussi ce genre de transition.
Ah non! Y en a une qui a travaillé pour garder sa technique et l'autre qui suit sa voix... et va bientôt chanter Erda si ça continue à descendre hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 15:09

Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

C'est une question d'esthétique, mais techniquement, toute la voix est projetée, elle pouvait littéralement chanter ce qu'elle voulait, justement parce qu'elle ne contrefaisait jamais le gros format (ce qui ne fait qu'éteindre la projection, au contraire de l'effet souhaité).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31480
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 15:26

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Mesplé en Sieglinde … faut peut être pas abuser non plus Laughing

C'est une question d'esthétique, mais techniquement, toute la voix est projetée, elle pouvait littéralement chanter ce qu'elle voulait, justement parce qu'elle ne contrefaisait jamais le gros format (ce qui ne fait qu'éteindre la projection, au contraire de l'effet souhaité).

Mais je ne doute pas qu'elle puisse le faire techniquement … et même peut être qu'on l'entende très bien. C'est juste que Sieglinde … on attend un voix très ample, souple, chaleureuse. C'est hyper-lyrique.

C'est une problématique que je connais bien. Je suis en train de travailler du duo des Pêcheurs de perles … et maintenant j'arrive à chanter ce genre de morceau … sans perdre ma voix et mes aigus en essayant de faire le ténor lyrique (chose qui m'est refusée opiniâtrement hehe ). Il y a même 1 an … c'était impossible (un des facteurs … c'était que j'étais trop en arrière … et les voyelles pas assez pointues … trop larges).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Oct 2018 - 17:25

Oui, c'est ce que je disais, après c'est une question d'acceptation de l'image qu'on se fait du personnage. Pour Sieglinde, cette juvénilité passerait très bien, dans une veine beaucoup moins capiteuse que d'ordinaire (avec Rysanek et Resnik à l'autre bout du spectre !).

Pour Brünnhilde, la dimension héroïque et vindicative serait évidemment plus complexe. Pourquoi pas dans Siegfried, mais dans le Crépuscule… (et encore, comme précédemment signalé, Piia Komsi s'y donnait à fond et c'était génial).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28434
Date d'inscription : 21/09/2012

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 7 Jan 2019 - 20:51

Benedictus, in playlist, a écrit:

• Schoenberg:
 

Siegmund Nimsgern (Gabriel), Kenneth Bowen (Ein Berufener), Ian Partridge (Ein Aufrührerischer), Paul Hudson (Ein Ringender), John Shirley-Quirk (Der Auserwählte), Anthony Rolfe-Johnson (Der Mönch), Ortrun Wenkel (Der Sterbende), Mady Mesplé (Die Seele), Pierre Boulez / BBC Symphony Orchestra, BBC Singers
Paris, V.1980
Sony


Voilà pour moi une forme d’idéal: un texte fort, à la fois fascinant et irritant, porté par une forme de mysticisme inquiet; une musique-somme extraordinaire à l’écriture complexe, mobile et contrastée, constamment tendue et d’une intensité expressive à couper le souffle; une lecture orchestrale et chorale finement détaillée et d’une rectitude absolues, mais très animée et sachant faire ressortir élans et ruptures; et enfin un plateau éblouissant réunissant la fine fleur des chanteurs-diseurs de l’école anglaise (Patridge, Shirley-Quirk, Rolfe-Johnson!), un des plus beaux contraltos de l’école allemande (Ortrun Wenkel) et tout simplement les deux plus grands chanteurs du monde deux de mes chanteurs les plus absolument préférés: Siegmund Nimsgern et Mady Mesplé (leur dialogue final!)



=> https://www.forumopera.com/actu/mady-mesple-jai-chante-sur-scene-plus-de-musique-contemporaine-que-doperettes


Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 17:56

Dans le fil «Vos critiques de disque qui nexistent pas», Stefano P a écrit:
C'est une artiste incroyable, cette Mady Mesplé, d'une versatilité et d'une virtuosité constantes dans des champs musicaux si éloignés les uns des autres. Quand on pense qu'elle risque de rester pour la grande majorité du public la dame embijoutée et permanentée qui chantait à la télévision Poussez, poussez l'escarpolette, et Tout est soleil, tout est printemps dans les émissions de Jacques Martin et de Pascal Sevran, c'est un peu triste...

Je pense en fait tout l'inverse.

Le public qui pouvait l'écouter chanter de l'opérette dans ces émissions de télévision était, à mon avis, largement constitué d'une génération qui, par la force des choses, s'éloigne de nous: je doute que, dans dix ou quinze ans, parler de «la dame embijoutée et permanentée qui chantait à la télévision Poussez, poussez l'escarpolette, et Tout est soleil, tout est printemps dans les émissions de Jacques Martin et de Pascal Sevran» évoque encore quelque chose pour grand monde.

En revanche, je pense que ses enregistrements de mélodies françaises (ses disques Poulenc et Hahn, ses participations à des intégrales Ravel, Satie, Roussel), d'opéra et d'opérette français (les anthologies avec Prêtre, Dervaux, Rosenthal ou Marty, les intégrales de Lakmé ou de Ciboulette), voire son récital de bel canto à la française avec Masini, resteront, tant ils illustrent idéalement un certain état du chant français; quoique rares, ses enregistrements de musique plus (le Quatuor II de Betsy Jolas, dont nous sommes ici quelques inconditionnels) ou moins (Jakobsleiter avec Boulez, donc) contemporaine sont à mon avis eux aussi assez marquants pour rester.

Je pense donc que c'est par là que son souvenir se perpétuera: il ne s'agira en effet que d'une poignée de mélomanes (parce que ce sont plutôt des répertoires de niche) - mais fervents (parce que l'art de Mady Mesplé est réellement remarquable); et ce qu'ils aimeront rendra finalement mieux justice aux qualités incroyables de cette très grande artiste. Il me semble que la récente réédition par Warner du coffret EMI «Un portrait» tend à aller dans ce sens.
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 19:53

Benedictus a écrit:
Dans le fil «Vos critiques de disque qui nexistent pas», Stefano P a écrit:
C'est une artiste incroyable, cette Mady Mesplé, d'une versatilité et d'une virtuosité constantes dans des champs musicaux si éloignés les uns des autres. Quand on pense qu'elle risque de rester pour la grande majorité du public la dame embijoutée et permanentée qui chantait à la télévision Poussez, poussez l'escarpolette, et Tout est soleil, tout est printemps dans les émissions de Jacques Martin et de Pascal Sevran, c'est un peu triste...

Je pense en fait tout l'inverse.

Le public qui pouvait l'écouter chanter de l'opérette dans ces émissions de télévision était, à mon avis, largement constitué d'une génération qui, par la force des choses, s'éloigne de nous: je doute que, dans dix ou quinze ans, parler de «la dame embijoutée et permanentée qui chantait à la télévision Poussez, poussez l'escarpolette, et Tout est soleil, tout est printemps dans les émissions de Jacques Martin et de Pascal Sevran» évoque encore quelque chose pour grand monde.

Tu négliges un paramètre important : YouTube ; et je te laisse deviner les vidéos qui apparaissent en premier quand on lance une recherche Mady Mesplé ; sans casser le suspense, ce ne sont pas ses interprétations de Schönberg ou de Betsy Jolas... hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 21:06

Arf. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 23:13

Moi, j'aimerais qu'EMI réédite en CD son Barbier et sa Lucie de Lammermoor.

Très grande chanteuse, très grande artiste, de toute manière. Il faut entendre aussi son superbe Popoli di Tessaglia, où le récitatif est absolument souverain, sans véhémence hors caractère, malgré le grelot. Une leçon d'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 16 Juin 2019 - 23:21

Francesco a écrit:
Moi, j'aimerais qu'EMI réédite en CD son Barbier et sa Lucie de Lammermoor.
Il s'agit d'intégrales?

Francesco a écrit:
Très grande chanteuse, très grande artiste, de toute manière. Il faut entendre aussi son superbe Popoli di Tessaglia, où le récitatif est absolument souverain, sans véhémence hors caractère, malgré le grelot. Une leçon d'intelligence.
Oui, c'est exactement ça: une grande intelligence à la fois de ce qu'elle chante (la musique, le style et surtout le texte: grande diseuse, toujours engagée, jamais excessive) et de ses propres moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 9:30

Benedictus a écrit:
Francesco a écrit:
Moi, j'aimerais qu'EMI réédite en CD son Barbier et sa Lucie de Lammermoor.
Il s'agit d'intégrales?

Ah mais moi aussi je trépigne dans ce cas!
Déjà j'ai jamais réussi à trouver son air de la folie en français...


Sinon, il y a le récital français avec Gedda aussi qui est très chouette :
Mady Mesplé - Page 2 A1DvrXBK0aL._SL400_

Lalo, Le Roi d'Ys : "Cher Mylio ... A l'autel j'allais rayonnant"
Massenet, Manon : "J'ai marqué l'heure du départ"
Bizet, Les Pêcheurs de Perles : "Leila ! Leila ! Dieu puissant le voilà"
Meyerbeer, Les Huguenots : "Beauté, divine enchanteresse"
Gounod, Roméo et Juliette : "Ange adorable"
Gounod, Mireille : "Vincenette à votre âge"
Gluck, Orphée et Eurydice : "Viens, suis un époux qui t'adore"

qui a été publié avec plein d'autres airs de Mesplé dans le double CD suivant :
Mady Mesplé - Page 2 514Tk1GhgwL


En tout cas, je trouve qu'il est fort dommage qu'il n'y ait pas plus d'intégrale de sa part... Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:36

Ce sont des sélections.

Le disque dont tu parles m'avait un peu déçu (je trouve que les voix ne s'accordent pas) mais peut-être est-ce parce que j'en attendais beaucoup à la première écoute. Je vais remettre ça sur le métier.

Il existerait un enregistrement radiophonique non publié de sa Reine de la Nuit avec Caballé en Pamina. Si elle est aussi bonne que dans son Tessaglia …

Sinon, on peut regretter que sa Zerbinette avec Crespin en Ariadne n'ait pas connu les honneurs d'une publication officielle (les extraits sur youtube sont magnifiques). C'est vraiment dommage aussi qu'on n'ait pas de trace de sa Sœur Constance (elle devait y être absolument idéale).
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:38

L'Echelle de Jacob c'est vraiment horrible ou c'est décadent post romantique ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:41

Francesco a écrit:
L'Echelle de Jacob c'est vraiment horrible ou c'est décadent post romantique ?

C'est à la fois assez postromantique et atonal. Donc pas « horrible » façon Erwartung / Pierrot / Moses, assez lyrique, mais tout à fait hors de la tonalité.

(Pour les amateurs, à la fin il y a une cadence qui contient vocalisation en arpèges et contre-notes !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:51

Francesco a écrit:
Ce sont des sélections.

Sad

Citation :
Le disque dont tu parles m'avait un peu déçu (je trouve que les voix ne s'accordent pas) mais peut-être est-ce parce que j'en attendais beaucoup à la première écoute. Je vais remettre ça sur le métier.
Oui, c'est pas parfait, mais il y a des choses dans ce que fait Mesplé qui sont magnifiques!
Et j'ai vraiment regretté qu'elle n'ait pas été choisie pour Marguerite des Huguenots...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 15:57

Mady Mesplé - Page 2 R-11214146-1512001420-4708.jpeg

Mon... Dieu... Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Colbran
Mélomane averti
Colbran

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 07/09/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 17:33

Polyeucte a écrit:
Mady Mesplé - Page 2 R-11214146-1512001420-4708.jpeg

Mon... Dieu... Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

C'est déjà ça, /watch?v=VkuMgM9-rDg...
J'avais écouté l'enregistrement original sur 33T il y a fort longtemps. Mesplé y est excellente, très nasale toujours, mais ça me dérange moins en français (plus de mal en italien, où il n'est pas souhaitable qu'on en rajoute à ce niveau). Et quelle éloquence, il y a des phrases somptueuses...

Francesco a écrit:
L'Echelle de Jacob c'est vraiment horrible ou c'est décadent post romantique ?

Tu veux vraiment mon opinion concernant l'extrait proposé sur l'autre fil? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 22:13

Oh merci!!!!

Je vais écouter ça rapidement du coup!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3575
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 17 Juin 2019 - 23:24

J'ai réécoute le disque de duos, c'est vrai qu'il y a des choses splendides. Le problème c'est peut-être qu'ils ne sont pas au sommet en même temps tous les deux. Par exemple, impossible d'être plus radieuse, plus tendre, plus subtilement érotique que Mesplé dans le duo du Roi d'Ys, mais Gedda semble un peu empesé et pas flatté par le français (par comparaison aussi) alors qu'il est splendide dans le duo d'Orphée (éloquence et ardeur viril) qui la désavantage, elle, sur le plan de la tessiture et des couleurs. Mais c'est meilleur que dans mon souvenir, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1386
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2020 - 9:59

Mady Mesplé s'est éteinte à Toulouse hier. Sad
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
wilou35
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 29/12/2011

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2020 - 17:52

Elle a donné ses lettres de noblesse à Lakmé de leo Delibes... Jamais ce rôle n a été aussi merveilleusement bien chante que par mady mesple
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyLun 1 Juin 2020 - 23:54

Je nuancerais considérablement en disant que Lakmé est à l'opéra certainement le meilleur rôle de Mesplé. Est elle pour autant la meilleure Lakmé ? Non!
D'aucuns, nostalgiques d'un certain chant français vieillot et suranné diront que Mado Robin y a été bien meilleure qu'elle, d'autres (j'en suis!) remercieront Joan Sutherland d'avoir rendu à ce rôle une texture vocale d'une toute autre qualité et enfin les plus nombreux (et j'en fais partie aussi) considèreront que désormais la meilleure Lakmé française ça n'est ni Robin ni Mesplé (quels que soient leur qualités respectives) mais Natalie Dessay qui, avec un timbre ferme et joliment coloré de soprano léger (mais jamais vieillot ni suranné!) a offert tant à la scène qu'au disque l'interprétation la plus aboutie de ce rôle.
Mais merci tout de même à Mady Mesplé pour sa jolie, sensible et musicale interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 0:12

Outre que Mesplé est de loin, à mon gré, la plus belle des voix que tu cites, je suis sans cesse davantage ébloui par la finesse de la diseuse et de la musicienne ; derrière cette voix de prime abord nasale (ce que tu trouves vieillot, je suppose ? – et qui pourtant fait toute la différence dans une salle d'opéra !), étroite, pépiante, se trouve l'une des plus grandes chanteuses-musiciennes de l'ère du disque.

Je ne sais pas si sa Lakmé est la meilleure (et pour une fois, je trouve l'exotisme oiseau-qui-n'est-pas-d'ici de Sutherland intéressant !), à suppose que ce type de hiérarchie absolue ait un sens, mais assurément une lecture très fouillée et frémissante, pleine de richesses si l'on ne se laisse pas abuser par la nature du timbre I love you (très beau par ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 9:54

Question supériorité en terme de beauté de voix, ça c'est ton point de vue que je ne partagerai évidemment pas sauf en comparaison avec Mado Robin où là, évidemment, la "jeune" Mesplé l'emporte! Mais certainement pas sur les 2 autres ...
Une artiste d'une musicalité incontestable aux moyens vocaux très légers, au suraigu cristallin et dont la discographie est en parfaite cohérence avec ce que la postérité devra retenir et retiendra de sa carrière.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 10:20

Otello a écrit:
Question supériorité en terme de beauté de voix

Je n'ai pas parlé de supériorité : le timbre est purement affaire de goût (qui peut se hiérarchiser selon les écoles qu'on aime, évidemment, mais il faut un choix personnel au départ pour établir ensuite la grille…).


Citation :
aux moyens vocaux très légers

En termes de largeur, évidemment. En terme de projection (ce qui compte quand on est assis sur son siège), ce devait être très efficace. bounce


Et puis quelle largeur de styles dans son répertoire, quelle musicalité au cordeau qui paraissait tellement sans façon ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 12:38

Évidemment d'accord avec tout ce qu'a dit David (mais je dois déjà avoir écrit peu ou prou la même chose un peu plus haut.)

Cela dit, son legs discographique est malheureusement déséquilibré et peu représentatif de sa carrière: je trouve dommage qu'on ait même pas enregistré sa Zerbinette d'Ariane à Naxos, son Rossignol de Stravinsky, sa Sœur Constance des Carmélites - rôles dans lesquelles elle a triomphé sur scène - ainsi que nombre des créations auxquelles elle a participé, à commencer par l'Élégie pour de jeunes amants de Henze. (Je me souviens d'une interview où elle rappelait qu'en public, elle avait chanté beaucoup plus de musique contemporaine que d'opérette.)

Mais enfin, une discographie où on trouve du Betsy Jolas et du Reynaldo Hahn, rien que ça, déjà...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 14:09

DavidLeMarrec a écrit:
En terme de projection (ce qui compte quand on est assis sur son siège), ce devait être très efficace. bounce
Non désolé de te décevoir mais c'était une projection correcte de colibri très étroit. La moitié de la projection d'une Sabine Devieilhe pour te donner une idée.

Là où je suis d'accord avec toi, c'est sur sa musicalité.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 15:09

À quelle date ? Elle a chanté assez tard après son ère discographique, il me semble ; il peut y avoir une décorrélation.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMar 2 Juin 2020 - 15:25

Je ne l'ai entendue en salle qu'une fois (entre 86 et 89), la voix était bien projetée et focalisée - mais mon souvenir est lointain, c'était surtout de la mélodie et dans une petite salle. En revanche, mon grand-père qui l'avait entendue toute jeune en Sœur Constance et vingt ans plus tard en Olympia m'a toujours assuré que dans Garnier, sa voix passait toujours très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 11:04

Dans les années 70 et 80.
Oui la voix passait (je n'ai jamais dit le contraire) comme toute projection correctement établie mais ça ne dissimulait pas l'étroitesse vocale.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 11:42

Mais en quoi ce serait un défaut qu'il conviendrait de dissimuler?
Je veux dire: si les notes sont faites, la voix convenablement projetée et le texte intelligiblement articulé, si le timbre est séduisant, s'il y a de l'engagement, de la musicalité et du style - quel serait l'avantage comparatif d'une voix large si c'est pour n'avoir pas, ou pas à un même degré, toutes les qualités que je viens de dire?
Et là, encore, je ne parle que pour des emplois où une voix large peut se justifier (la Zerbinette de Strauss, ou les quelques rôles où j'aime bien Dame Joan: Olympia, Lakmé, Gilda.) Parce que pour Sœur Constance, le Rossignol de Stravinsky ou des mélodies de Reynaldo Hahn, une voix large, ça ne fait carrément pas envie du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 11:53

Je rejoins les admirateurs de la Lakmé de Mesplé... Oui Dessay est belle mais le texte n'est pas aussi magnifiquement dit et vécu... Mado Robin ça reste tellement réduit au sur-aigu... Devieilhe est superbe aussi... peut-être plus proche de Mesplé en terme d'investissement et de nuances...

Mais franchement, le studio de Mesplé est totalement admirable, frémissant, léger, aérien, mais aussi tragique sur la fin.
Je suis bouleversé à chaque fois!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 12:03

Benedictus a écrit:
Parce que pour Sœur Constance, le Rossignol de Stravinsky ou des mélodies de Reynaldo Hahn, une voix large, ça ne fait carrément pas envie du tout.
Mais je n'ai jamais dit le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyMer 3 Juin 2020 - 12:17

Oui, et je ne l'ai d'ailleurs pas prétendu, mais la (double) question que je te posais ne portait justement pas sur ces emplois-là, mais sur ceux où des voix larges pouvaient se justifier (je citais la Zerbinette de Strauss, Lakmé, Olympia et Gilda):
Benedictus a écrit:
Mais en quoi ce serait un défaut qu'il conviendrait de dissimuler?
Je veux dire: si les notes sont faites, la voix convenablement projetée et le texte intelligiblement articulé, si le timbre est séduisant, s'il y a de l'engagement, de la musicalité et du style - quel serait l'avantage comparatif d'une voix large si c'est pour n'avoir pas, ou pas à un même degré, toutes les qualités que je viens de dire?
(Et je précisais même que ce sont des rôles où j'aime bien ce que propose Dame Joan Sutherland - quoique Mady Mesplé y réponde plus exactement à mes attentes personnelles.)
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 1:01

Benedictus a écrit:
Oui, et je ne l'ai d'ailleurs pas prétendu, mais la (double) question que je te posais ne portait justement pas sur ces emplois-là, mais sur ceux où des voix larges pouvaient se justifier (je citais la Zerbinette de Strauss, Lakmé, Olympia et Gilda):
Benedictus a écrit:
Mais en quoi ce serait un défaut qu'il conviendrait de dissimuler?
Je veux dire: si les notes sont faites, la voix convenablement projetée et le texte intelligiblement articulé, si le timbre est séduisant, s'il y a de l'engagement, de la musicalité et du style - quel serait l'avantage comparatif d'une voix large si c'est pour n'avoir pas, ou pas à un même degré, toutes les qualités que je viens de dire?
(Et je précisais même que ce sont des rôles où j'aime bien ce que propose Dame Joan Sutherland - quoique Mady Mesplé y réponde plus exactement à mes attentes personnelles.)
Je me permets d'apporter tout de même une nuance plutôt forte sur chacun des 4 rôles que tu cites:
- le rôle de Zerbinette n'a pas vocation à être chanté par ce qu'on appelle une voix large: Edita Gruberova qui reste la meilleure Zerbinette à ce jour est la limite plafond adéquate en termes de moyens vocaux. Un soprano léger comme Mesplé y était parfaitement à sa place dans l'absolu!
- la distribution du rôle d'Olympia est consubstantielle de l'option choisie pour l'ensemble de l'œuvre: soit les 4 rôles féminins sont attribués à 4 chanteuses différentes et dans ce cas là Olympia peut échoir à un soprano léger (et Mesplé y est très bien!), soit les 4 rôles féminins sont attribués à la même chanteuse (conformément au souhait d'Offenbach) et là évidemment les moyens vocaux requis doivent être beaucoup plus larges.
- le rôle de Gilda n'a jamais été écrit pour un soprano léger et même si une mauvaise tradition plutôt propre au XXème siècle a permis à tous les sopranos légers de s'emparer de ce rôle (ainsi que de celui de Lucia ou Amina), Mesplé y était donc hors-sol.
- reste Lakmé qui est effectivement son meilleur rôle opératique ce qui ne veut pas dire qu'elle est la meilleure Lakmé à ce jour. C'est un rôle de soprano léger coloratura qui accepte la limite plafond d'un soprano lyrique coloratura (Sutherland y est magnifique mais c'est presque trop luxueux sur le plan vocal!) et dans lequel la jeune Natalie Dessay s'est révélée idéale dans la pleine possession de ses moyens.
Mesplé y est d'une musicalité confondante, d'une technique irréprochable (beaucoup plus rigoureuse d'ailleurs sur ce plan que Mado Robin dont nous ne parlerions même pas si elle n'avait pas eu cette facilité dans le sur-suraigu!) mais le timbre en lui-même n'est pas séduisant, il sonne clairet et vieillot comme ces voix des films des années 30 et 40. C'est terriblement daté d'autant qu'on perçoit chez elle, dans ses jeunes années, un vibratello qui accentue ce côté suranné. Dans les années 70, c'est un véritable grelot qui se greffe sur l'ensemble de la tessiture y compris dans le suraigu qu'elle a cristallin et qui est au départ ce qu'elle a de plus beau dans sa voix et encore à ce moment là. Du jour où elle quitte le grand répertoire lyrique et qu'elle réoriente sa carrière sur la mélodie et la musique contemporaine, le centre de gravité de sa voix change, le timbre se pare (dans des proportions toutes relatives) de couleurs un peu plus chaudes.
Tout ceci étant posé, le reste est affaire de goût perso ...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 1:27

mains Eh bien, nous sommes donc d'accord - à des nuances près qui ne sont que de goût personnel: j'aime bien des voix étroites et très focalisées en Gilda, toute orthodoxie mise à part (mes préférées au disque sont Erna Berger et Edita Gruberova); et je suis, pour le coup, tout à fait séduit par le genre de timbres «français vieillots» que tu décris (y compris d'ailleurs chez les actrices des années 30 et 40: j'adore pour leur voix Simone Simon, Françoise Rosay, Gaby Morlay, Suzy Delair, Danielle Darrieux, Micheline Presle, Suzanne Flon, Anne Vernon...)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 EmptyJeu 4 Juin 2020 - 10:51

Je ne vois pas en quoi ce chant "vieillot" serait du coup forcément une mauvaise chose!
Désolé mais des Mesplé, Micheau, Angelici, Esposito... toute cette école de chant qui est souvent regardée avec un peu de supériorité parce que c'est "vieillot", ça a aussi l'avantage d'être parfaitement juste, d'avoir une diction superlative, une finesse du chant, un art de la nuance...

Et personnellement, c'est plutôt pour moi ça le luxe dans ce répertoire et non comme tu le signales une voix large à la Sutherland (que j'adore dans d'autres répertoire).

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mady Mesplé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Mady Mesplé - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mady Mesplé
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: