Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus – 13000 BTU/H
394 € 549 €
Voir le deal

 

 Hector Berlioz (discographie sélective)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 4 Aoû 2006 - 19:34

Zoilreb a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il est interdit de l'écouter hors contexte ! What the fuck ?!?

Je n'en ai pas la moindre idée. Si, Markevitch, bien sûr, inégalé orchestralement. Il faut que je réécoute Prêtre qui est très impressionnant, mais la mise en place n'est pas toujours parfaite dans les passages les plus chargés.
Sinon pour Jorge, il y aurait la version de Gardiner.
Faut aimer, mais Prêtre et surtout Markevitch ne sont pas trop gras.

Je pensais simplement à lui conseiller une bonne version, donc Gardiner m'est sorti de l'esprit. alien
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 4 Aoû 2006 - 19:36

DavidLeMarrec a écrit:
Je pensais simplement à lui conseiller une bonne version, donc Gardiner m'est sorti de l'esprit. alien
Laughing Je disais ça parce que Jorge est peut-être habitué aux interprétations authentiques Mr.Red
Moi je n'écoute plus que Prêtre… (enregistrement romain)
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 5 Aoû 2006 - 13:12

Non justement je cherche une marche hyper grasse et violente, un truc qui déchire quoi!!

Cuivrée à souhait...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 5 Aoû 2006 - 22:33

Jorge a écrit:
Non justement je cherche une marche hyper grasse et violente, un truc qui déchire quoi!!

Cuivrée à souhait...
Mais c'est violent et cuivré chez Markevitch et Prêtre, simplement, ce n'est pas lourdingue, c'est intelligent. Tu peux toujours écouter Davis (Philips), la prise de son est très chouette, mais c'est un peu épais pour toi, je le crains.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Reidid
Mélomane averti


Nombre de messages : 494
Date d'inscription : 30/06/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2006 - 8:09

Rolling Eyes


Dernière édition par le Lun 28 Aoû 2006 - 9:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2006 - 8:52

De retour chez moi j'essaierai tout ça.

Merci les amis!
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2006 - 9:33

La plus belle marche hongroise, c'est celle de Markevitch! (et pour les cuivres, on en a pour son argent)
C'est le CD que j'avais sélectionné pour tester la puissance et les limites des chaînes Hi Fi quand j'ai renouvelé mon matériel.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2006 - 10:50

sofro a écrit:
La plus belle marche hongroise, c'est celle de Markevitch!
Il vous arrive donc d'avoir bon goût ! Il ne faut désespérer de rien.

A vrai dire, je m'en doutais un peu, dès que c'est considéré comme une référence, Tonton Sofro est dans le coin pour le devoir de mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2006 - 12:06

DavidLeMarrec a écrit:
sofro a écrit:
La plus belle marche hongroise, c'est celle de Markevitch!
Il vous arrive donc d'avoir bon goût ! Il ne faut désespérer de rien.

A vrai dire, je m'en doutais un peu, dès que c'est considéré comme une référence, Tonton Sofro est dans le coin pour le devoir de mémoire.
Heureusement que tonton David veille au grain, et réagit sur le champ pour déboulonner les idoles unaniment reconnues, qui pointent le bout de leur nez!
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 3:28

Quelques mots sur les Troyens dans les deux versions que je possède l'une par la grâce de mon portefeuille... et l'autre par la grâce du grand Z... Wink La première est celle de Colin Davis avec Vickers, Lindholm et Veasey dans les rôles principaux. La seconde est celle de Prêtre avec Gedda, Horne et Verret.
Elles sont sensiblement différentes dans leur esthétique générale. Disons que Davis est plus solennel. Le son y est plus rond, les tempo sont plus assis... Prêtre est bcp plus clair, incisif et rapide... je trouve ça dommageable dans le duo d'amour du IV ou dans la scène entre Hector et Enee au II. Je préfère donc Davis pour la direction dans son ensemble.
Pour ce qui est de la distribution disons qu'elle est complémentaire... Roger Soyer, le Hector de la version Davis, me semble bien meilleur que celui de la version de Prêtre qui est plutôt une sorte de second couteau. Pour ce qui est des rôles principaux la discussion devient plus intéressante. Horne et Verret nous donnent, en Cassandre et Didon, des visions plus fouillées plus détaillées que Lindholm et Veasey. Le principal gain est évidemment celui d'un français bien mieux prononcé ce qui implique un plus grand soin sur les mots.... Enfin il reste le cas de Vickers et Gedda. Ce dernier prononce bien mieux que son collègue Canadien qu'on a peine à comprendre sans le livret. Le timbre est plus rond aussi, plus moelleux. Pourtant Gedda ne me touche pas je le trouve un peu en dedans au niveau de l'expressivité. Par ailleurs j'adore la voix étrange de Vickers... ce timbre si curieux. Le problème c'est qu'il ne semble pas écouter sa partenaire dans le duo d'amour du IV... il n'y pas d'osmose entre Veasey et lui... Au contraire Gedda et Verret nous donnent là une leçon de chant... malheureusement Prêtre prend un mvt quasi allegreto...
Bref je suis assez perplexe... Je ne saurai dire quelle version je préfère... les qualités et défauts sont trop différents pour trancher la question... Pour les trois rôles principaux je crois qu'on peut se tourner vers Prêtre... Pour la vision globale j'aurai plutôt envie de me tourner vers Davis...
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 9:43

Je ne sais pas si j'ai bien lu, mais il me semble que personne n'ait parlé de sa messe solennelle dont la partition aurait été redécouverte en 1991 à Anvers.
Je me souviens qu'à sa premiére écoute, jamais vraiment été sous le choc!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 9:48

Rubato a écrit:
Je ne sais pas si j'ai bien lu, mais il me semble que personne n'ait parlé de sa messe solennelle

Il faut peut-être jeter un oeil ici: https://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/General-f1/Hector-Berlioz-1803-1869-t361.htm Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 11:31

Xavier a écrit:
Rubato a écrit:
Je ne sais pas si j'ai bien lu, mais il me semble que personne n'ait parlé de sa messe solennelle

Il faut peut-être jeter un oeil ici: https://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/General-f1/Hector-Berlioz-1803-1869-t361.htm Wink

Je n'ai rien trouvé là non plus !Shocked
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 20:50

La Messe solennelle date des années 1823-24 quelque part par là. C'est une œuvre d'étudiant (Berlioz était encore au Conservatoire) composée pour chœur, orchestre et solistes: basse, soprano, ténor.
Il s'agit d'une œuvre dont Berlioz n'était pas content. Le Sueur, son prof de composition lui avait dit qu'il y avait trop d'idées… c'est vrai que ça part un peu dans tous les sens. Berlioz à néanmoins gardé le Resurrexit, qu'il a sensiblement amélioré et à mis le reste au placard.
Il a prétendu, dans ses Mémoires, l'avoir brûlée… donc plus personne ne cherchait cela. Mais en 1991 un musicien Anversois trouve le manuscrit dans les archives d'une église… il était en fait à la recherche d'une œuvre de Mozart à monter pour le bicentennaire. Intrigué par la première page, il se renseigne en consultant les Mémoires et tombe évidemment sur le passage où Berlioz affirme s'être débarassé de cette Messe. Ensuite il contacte un musicologue berliozien qui authentifie l'œuvre.

En fait, Berlioz aurait offert sa partition à un violoniste Belge (ou un altiste, je ne sais plus) en témoignage d'amitié… voilà pourquoi ça s'est retrouvé à Anvers.

On comprends vite pourquoi Berlioz s'en est "débarassé": l'œuvre fourmille de thème, motifs, idées qu'il a ré-exploité dans d'autres œuvres (comme à son habitude -> recyclage). On retrouve ainsi dans un état sensiblement différent, des passages entiers du Requiem, de la Fantastique, de Benvenuto Cellini, un mouvement entier du Te Deum, et d'autres œuvres encore je pense (Cléopâtre, etc.).

Ce n'est pas la seule œuvre que Berlioz à prétendu avoir brulé et qu'on a retrouvé… je pense que la cantate du Prix de Rome La Mort d'Orphée à subi le même sort, on l'a retrouvée autour des années 1900.


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 21:16

Perso, Berlioz je trouve ça chiant la plupart du temps mais il y a des fortissimos où j'ai quand même des frissons. Impression confirmée hier matin, en voyant Charles Dutoit répéter la Symphonie Fantastique avec l'OSR (ainsi que l'ouverture de Béatrice et Bénédict). Par contre, quand ils ont répété le concerto en Sol de Ravel avec Martha Argerich au piano... c'était autre chose niveau frissons qui parcourent l'intégralité du corps en permanence dans le mouvement lent... Waow. Cela dit, voir Dutoit répéter cette musique ("surtout" Berlioz) c'était passionant et super intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 21:18

Sauron le Dispensateur a écrit:
Prêtre est bcp plus clair, incisif et rapide... je trouve ça dommageable dans le duo d'amour du IV ou dans la scène entre Hector et Enee au II. Je préfère donc Davis pour la direction dans son ensemble.
Oui, il faut s'habituer à ses tempis. Laughing Ayant découvert Les Troyens par Davis, ça m'a fait le même effet au début, mais c'est assez vite retombé et maintenant, je préfère de loin l'urgence dramatique, la nervosité, la force dynamique de Prêtre et non pas la pompe de Davis. L'orchestre a parfois de la peine à le suivre, mais je le trouve toujours juste dans ses phrasés. Comparer, notamment dans les récits, Davis et Prêtre, et on se rend compte assez vite, je trouve, que Prêtre est beaucoup plus intelligible que Davis et sa glu qui n'ont rien en commun avec les références de Berlioz pour ce genre d'opéra à sujet antique (Spontini et Cherubini). (EDIT: Je tends une perche monstrueuse en fait là scratch)
En ce sens le final de l'opéra est un exemple frappant de la compréhension de cette musique par Prêtre.

Citation :
Pour ce qui est de la distribution disons qu'elle est complémentaire... Roger Soyer, le Hector de la version Davis, me semble bien meilleur que celui de la version de Prêtre qui est plutôt une sorte de second couteau.
Second couteau tout-à-fait, mais ce type a une voix effrayante je trouve. Shocked

Citation :
Pour ce qui est des rôles principaux la discussion devient plus intéressante. Horne et Verret nous donnent, en Cassandre et Didon, des visions plus fouillées plus détaillées que Lindholm et Veasey. Le principal gain est évidemment celui d'un français bien mieux prononcé ce qui implique un plus grand soin sur les mots....

Horne est fabuleuse, elle donne l'impression d'avoir saisi la substance de chaque mot, toutes ses phrases sont conduites admirablement, cela prend du sens. Verrett mâche un peu plus ses mots, mais bon c'est pas grave, elle est dans l'esprit grâce, sans doute, à l'attention de Prêtre.

Citation :
Enfin il reste le cas de Vickers et Gedda. Ce dernier prononce bien mieux que son collègue Canadien qu'on a peine à comprendre sans le livret. Le timbre est plus rond aussi, plus moelleux. Pourtant Gedda ne me touche pas je le trouve un peu en dedans au niveau de l'expressivité. Par ailleurs j'adore la voix étrange de Vickers... ce timbre si curieux.
Question de goût alors Smile

Citation :
Le problème c'est qu'il ne semble pas écouter sa partenaire dans le duo d'amour du IV... il n'y pas d'osmose entre Veasey et lui... Au contraire Gedda et Verret nous donnent là une leçon de chant... malheureusement Prêtre prend un mvt quasi allegreto...
Il faut savoir que les tempis indiqué par Berlioz sont souvent plus rapide que ceux pratiqués d'habitude. Si en plus on compte qu'en tant que chef il dirigeait peut-être encore plus vite… tongue Il faut se figurer, comme disait un chef de ma connaissance, que Berlioz n'a pas connu Mahler et consort. Mr. Green … Davis bien.

Citation :
Je ne saurai dire quelle version je préfère... les qualités et défauts sont trop différents pour trancher la question... Pour les trois rôles principaux je crois qu'on peut se tourner vers Prêtre... Pour la vision globale j'aurai plutôt envie de me tourner vers Davis...
Il y a aussi l'excellent Chorèbe de Robert Massard chez Prêtre, ça fait un point en plus. lol!


Dernière édition par le Jeu 15 Fév 2007 - 21:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 21:25

Swarm a écrit:
Perso, Berlioz je trouve ça chiant la plupart du temps
T'as écouté quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 21:37

Quand c'est long et ennuyeux, c'est en général de la faute des interprêtes je pense. Les Troyens de Gardiner étaient un peu lassants. Même quand il est ennuyeux comme dans la scène aux champs ou certains passages d'Harold, l'ennui qu'il produit atteint au sublime (quelque chose des "divines longueurs" schumaniennes)
Berlioz a été la grande fascination de ma jeunesse juste avant Wagner. J'ai appris à lire les partitions d'orchestre avec son traité d'orchestration, devant lequel j'ai bavé de nombreuses heures à la vitrine de Durand avant de pouvoir enfin me le payer. J'ai labouré le vinyl du requiem, à force de l'écouter. Il m'arrivait de chanter la chanson de la puce à la fin des noces et banquets. Mes oeuvres préférées sont La damnation de Faust et Lélio, Roméo et Juliette: 30 ans après, je continue toujours à écouter avec curiosité ce qui se fait car les très bonnes interprêtations ne sont pas légion à mon avis.
Je n'avais jamais entendu parler de cette messe solennelle, la description me donne envie d'entendre: bien qu'il l'ait dépecée ça doit être tout de même intéressant vu le nombre de grandes oeuvres dans lesquelles il l'a réutilisée.
Je relis parfois des passages des mémoires: il me semble qu'il avait un grand talent littéraire aussi, c'est parfois très drôle (notamment ce qui tourne autour de Cherubini).
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 22:00

Merci Zoilreb pour ces explications au sujet de sa messe solennelle thumright
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 23:06

Citation :
Il faut savoir que les tempis indiqué par Berlioz sont souvent plus rapide que ceux pratiqués d'habitude.
Je ne suis pas certain que les indications métronomiques des compsiteurs soient tjrs fiables... Dans Hammerklavier Beethoven indique des tempis quasiment impraticables... et en tout cas qui ne sont pas pratiqués...
Citation :
Davis et sa glu
Je trouve ça un peu excessif... c'est vrai qu'il y a plus de "pate" sonore... néanmoins je ne trouve pas Davis incompréhensible ou iliisible... Tu ne trouves pas que la scène avec l'Ombre d'Hector est mieux réussie chez Davis?
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2007 - 23:41

Sauron le Dispensateur a écrit:
Tu ne trouves pas que la scène avec l'Ombre d'Hector est mieux réussie chez Davis?
C'est vrai que pour ce passage (et quelques autres dont je n'ai plus souvenir: le septuor par exemple) les tempis de Prêtre sont un peu trop vifs. Mais globalement, si on parle des tempis, je persiste à trouver plus vraisemblable à mes oreilles la version Prêtre… malgré quelques détails, allez ! Laughing

Non, mais tu as raison, sa scène d'Hector est un rien trop rapide et Roger Soyer joue effectivement dans une autre division (comme dirait Boulez) que le second couteau Italien dont j'ai oublié le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:08

Zoilreb a écrit:
Swarm a écrit:
Perso, Berlioz je trouve ça chiant la plupart du temps
T'as écouté quoi ?

La symphonie fantastique par Dutoit l'autre jour mais aussi par Louis Langrée il y a plusieurs mois, et en disque par Colin Davis, rien à faire je n'accroche pas. Et puis le Requiem par je ne sais plus qui... Mais non, sincèrement ça m'impressionne par moments mais je ne suis pas touché.
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:39

Alors essayes Les Troyens Mr. Green c'est ainsi que j'ai été convaincu...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:40

Moi ça n'a pas marché...

(les topics Berlioz discographique et Berlioz général sont en train de se confondre...)
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:42

Xavier a écrit:
Moi ça n'a pas marché...

(les topics Berlioz discographique et Berlioz général sont en train de se confondre...)
T'as pas écouté jusqu'au bout… What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:42

Essayes la scène avec l'Ombre d'Hector et Enée... ça vaudrait presque une discussion Hagen-Alberich dans le genre discussion fantomatique... :shaking2: dans la version de Colin Davis... c'est captivant!


Dernière édition par le Ven 16 Fév 2007 - 2:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:42

Si si j'ai écouté les Troyens jusqu'au bout.

C'est pour l'épisode 2 que j'ai abandonné...
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:45

Tu ne connais pas le duo d'amour Didon-Enée? C'est dommage... sans parler de la Chasse Royale et de l'Orage...
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 2:47

Xavier a écrit:
(les topics Berlioz discographique et Berlioz général sont en train de se confondre...)

N'est-ce pas la preuve que l'intérêt même de Berlioz est discutable?

Mr.Red

(c'était juste pour provoquer, hein, Zoilreb, t'affole pas)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 15:49

Sauron le Dispensateur a écrit:
Tu ne connais pas le duo d'amour Didon-Enée? C'est dommage... sans parler de la Chasse Royale et de l'Orage...

Si, la Chasse royale, bof...
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2007 - 16:01

Xavier a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Tu ne connais pas le duo d'amour Didon-Enée? C'est dommage... sans parler de la Chasse Royale et de l'Orage...

Si, la Chasse royale, bof...
Sauron, tu as vraiment des goûts de chiottes… Arrow
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:21

Sauron le Dispensateur a écrit:
Essayes la scène avec l'Ombre d'Hector et Enée... ça vaudrait presque une discussion Hagen-Alberich dans le genre discussion fantomatique... :shaking2: dans la version de Colin Davis... c'est captivant!
Musicalement, je crains que Xavier ne trouve pas ça aussi nourrissant. C'est même un passage un peu pauvre, amha.

Il y a tellement de passages plus raffinés dans cette oeuvre... Ou, inversement, de scènes de spectres plus réussies dans la littérature opératique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:31

Je suis assez de cet avis, mais c'est vrai que c'est une scène sur laquelle on flashe au début, au même titre que le duo d'amour ou la Chasse Royale.
Ce qui me plaît le plus dans les Troyens, c'est une bonne partie des deux premiers actes (surtoute le Cassandre/Chorèbe et le final de l'acte 2) et alors le cinquième ! Shocked … j'adore comme dirait l'autre. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:37

Idem : à peu près toute la Prise de Troie, puis la fin du Cinquième... c'est du moins ce qui est le plus séduisant dramatiquement et se prête moins aux longueurs dans les différentes versions.


Dernière édition par le Sam 17 Fév 2007 - 0:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 37
Date d'inscription : 01/11/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:37

DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Essayes la scène avec l'Ombre d'Hector et Enée... ça vaudrait presque une discussion Hagen-Alberich dans le genre discussion fantomatique... :shaking2: dans la version de Colin Davis... c'est captivant!
Musicalement, je crains que Xavier ne trouve pas ça aussi nourrissant. C'est même un passage un peu pauvre, amha.

Il y a tellement de passages plus raffinés dans cette oeuvre... Ou, inversement, de scènes de spectres plus réussies dans la littérature opératique.
Moi j'aime bien la scène avec l'Ombre d'Hector... je trouve ça comment dire... étrange... Qu'est-ce que tu aimes le plus dans cet opéra? Le suicide des vierges carthaginoises... est-ce aussi une faute de goût? Laughing
Moi ce que j'aime le moins c'est les chansons de Hyopas et Hylas...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:39

Réponse ci-dessus. Smile

Les ballets de Carthage, il y a tout de même quelques petits tunnels...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 0:47

Swarm a écrit:
Zoilreb a écrit:
Swarm a écrit:
Perso, Berlioz je trouve ça chiant la plupart du temps
T'as écouté quoi ?

La symphonie fantastique par Dutoit l'autre jour mais aussi par Louis Langrée il y a plusieurs mois, et en disque par Colin Davis, rien à faire je n'accroche pas. Et puis le Requiem par je ne sais plus qui... Mais non, sincèrement ça m'impressionne par moments mais je ne suis pas touché.
Colin Davis a fait beaucoup de mal à Berlioz en en devenant le grand spécialiste. C'est souvent assez lourd, opaque et un peu imprécis. Non pas que ce soit mauvais, mais c'est une assez mauvaise porte d'entrée pour Berlioz, je pense.

Markevitch, Nelson, Ozawa et Münch me semblent bien plus indiqués (et intéressants !).


@ Sud : Oui, Berlioz réclame absolument d'être bien interprété, mais franchement, les Troyens de Gardiner, c'était du délire en barre ! Certes, orchestre toujours un peu sage, comme souvent chez Gardiner, un peu propre sur lui. Mais avec ce plateau, et cet orchestre allégé, enfin le drame prenait de la fluidité, qu'on n'avait guère entendue que chez Prêtre auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 1:06

Je reste très mitigé par rapport à la version de Gardiner. Je crois que je l'ai déjà dit, mais les rapports qu'il semble vouloir mettre en valeur entre Berlioz et Rameau sont injustifié puisqu'il n'y en a pas… Il s'est laissé séduire par le final primitif (rejeté par Berlioz après un éclair de lucidité) parce que ce final le conforte dans son approche "baroque" de l'œuvre. Plus j'écoute cette version, moins j'y crois car j'ai le sentiment que ce point de vue a "contaminé" toute son interprétation.

… sans remettre en cause certains aspect de la distribution et le choix de l'effectif orchestral (dont on pourrais mieux profiter, me semble-t-il, dans une salle à l'acoustique plus précise).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89561
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 1:11

Dieu sait que je ne suis pas un inconditionnel de Gardiner, mais vraiment, faire le difficile là-dessus, je suis un peu pantois.

Tu trouves plus justifié quand on tire Berlioz vers Bruckner ? Mr. Green


Je n'entends pas de Rameau dans cette interprétation. Déjà, le Gluck... Quant au final, c'est très bien, abondance de biens...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9357
Date d'inscription : 10/03/2006

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptySam 17 Fév 2007 - 1:18

DavidLeMarrec a écrit:
Dieu sait que je ne suis pas un inconditionnel de Gardiner, mais vraiment, faire le difficile là-dessus, je suis un peu pantois.

Tu trouves plus justifié quand on tire Berlioz vers Bruckner ? Mr. Green
Tu parles de Colin Davis ou de Charles Dutoit ? Laughing

Citation :
Je n'entends pas de Rameau dans cette interprétation.

C'est Gardiner qui le dit lui-même dans une interview concernant ces Troyens. -> La preuve: il joue les ballets et il rajoute la scène "fantastique" avec le Dieu à la fin… un passage bizarre, qui rappelle shnappi shnapp de Rameau.

Citation :
Déjà, le Gluck...

J'entends du Cherubini et du Spontini dans cet opéra… Gluck, je vois pas très bien où, dans Béatrice peut-être.

Citation :
Quant au final, c'est très bien, abondance de biens...
Ben oui Confused tant mieux pour toi Laughing Je préfère de loin le final définitif, plus incisif et pour tout dire plus beau avec la superposition du triomphe romain et des harangues carthaginoise.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyLun 5 Mar 2007 - 23:17

adriaticoboy a écrit:
vartan a écrit:
Visiblement des Munch dans la fantastique, ça grouille:

En ce moment j'écoute 1967, Orch. de Paris
Bien sans plus.

Quelle version de Munch est top?

62 Boston? Il y en a d'autres?

RCA vient justement de rééditer sa première gravure avec Boston, en 1954 (et en stéréo déjà!):

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 B000E1NWJ6.01._AA240_SCLZZZZZZZ_

Pour moi, pas de doute, c'est la meilleure version de Munch, la plus maîtrisée techniquement (quand on était habitué comme moi à la gravure de 62, on a l'impression d'entendre un autre orchestre et un autre chef en 1954 ; de là à dire que le couple Munch/Boston s'est "délabré" avec le temps...).
Comparé aux autres grandes versions de la discographie que je connais (Paray, Markevitch, Davis, Bernstein, Beecham...), je mets également Munch/Boston 54 en tête, avec Bernstein en bon second ; les autres me paraissent soit manquer d'énergie (Paray, Davis) soit désavantagés par des orchestres - français... - à la maîtrise technique plus aléatoire (Markevitch, Beecham).

Je confirme avec un peu de retard. J'avais même oublié avoir entendue cette oeuvre il y a si peu de temps.

C'est enivrant, la puissance et la grâce, la légèreté et le dramatisme. 54 n'a rien à voir avec 67.

Et en plus elle doit être dans le domaine public, non ?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2007 - 0:18

vartan a écrit:
Et en plus elle doit être dans le domaine public, non ?

Héhé, faut croire que oui ! Un chef-d'oeuvre, une interprétation de légende, en living stéréo qui plus est ! Que demander de plus ?
C'est Byzance !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2007 - 0:20

adriaticoboy a écrit:
vartan a écrit:
Et en plus elle doit être dans le domaine public, non ?

Héhé, faut croire que oui ! Un chef-d'oeuvre, une interprétation de légende, en living stéréo qui plus est ! Que demander de plus ?
C'est Byzance !

Je l'envoie ?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2007 - 0:44

vartan a écrit:
Je l'envoie ?
Je viens de sortir mon disque pour vérifier la date de première parution mais bien sûr elle n'est indiquée nulle part... aucune certitude de ce côté-là donc.
Enregistré en 1954 et vu comment le business fonctionnait à l'époque, il est pratiquement certain que le disque soit sorti avant le 1er janvier 1957 !
Pas de danger à mon avis mais c'est pas moi qui décide !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2007 - 0:48

adriaticoboy a écrit:

Enregistré en 1954 et vu comment le business fonctionnait à l'époque, il est pratiquement certain que le disque soit sorti avant le 1er janvier 1957 !
Pas de danger à mon avis mais c'est pas moi qui décide !

C'est ok pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 6 Mar 2007 - 0:49

Dans 12'30" c'est à vous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Julien
Mélomaniaque
Julien

Nombre de messages : 650
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 3 Avr 2007 - 13:54

Chalut, me voilà voguant d'un sujet à un autre ...

J'ai retrouvé un cd que je n'avais jamais écouté : Les nuits d'été avec Anne sophie von otter + Sympho de Berlin et Levine a la baguette.

Je me pose 2 questions : sur le cd il est marqué : Les nuits d'été - Mélodies

Ca veut dire qu'il manque des choses ??? scratch

Et deuxième chose, le livret vous l'avez vu qq part sur le net ?

Merchi rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85258
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 3 Avr 2007 - 13:57

Julien a écrit:

Je me pose 2 questions : sur le cd il est marqué : Les nuits d'été - Mélodies

Ca veut dire qu'il manque des choses ??? scratch

Certainement pas, ça veut dire que ce sont des mélodies c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 3 Avr 2007 - 15:56

http://www.hberlioz.com/Libretti/accueil.htm

tous les textes des oeuvres de Berlioz

http://www.bmlisieux.com/archives/nuits.htm

sinon ce site, très utile recense à peu près tous les lextes de tous les lieder dans diverses langues (avec traductions au moins en anglais)
http://www.recmusic.org/lieder/cindex.html
Revenir en haut Aller en bas
Julien
Mélomaniaque
Julien

Nombre de messages : 650
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2005

berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 EmptyMar 3 Avr 2007 - 19:46

Un enorme merci Sud ! cheers

Je suis entrain de me prendre une vraie claque en écoutant les nuits d'été, ce matin j'avais apprecié, mais ce soir c'est un truc de dingue ... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz (discographie sélective)   berlioz - Hector Berlioz (discographie sélective) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz (discographie sélective)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: