Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Carte mémoire Micro SDXC Sandisk Extreme Plus 256Go / 200Mo/s
19.99 €
Voir le deal

 

 La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013

Aller en bas 
+11
frere elustaphe
Cololi
Hidraot
Xavier
WoO
Hippolyte
DavidLeMarrec
Fiordiligi
JM
Polyeucte
Montfort
15 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2013 - 15:13

JM a écrit:
Les avis des critiques de l'émission du Masque et l'Enclume, diffusé hier sur France Musique étaient également dans l'ensemble positifs. Ils ont juste émis quelques réserves sur le choeur, et un ou deux solistes.
Effectivement le choeur reste le Choeur de l'Opéra de Paris : ça ne messied pas trop ici, mais le son reste très tassé et lourd. Exactement comme pour le Choeur de Radio-France, on a recruté des solistes capables de passer un gros orchestre, et pas des choristes souples et transparents. Ca peut même donner (surtout pour Radio-France) l'impression de problèmes de justesse, à cause des harmoniques internes qui s'entrechoquent assez lourdement. (Avec des phénomènes acoustiques qui font entendre une note sensiblement plus basse que celle chantée.)

Personnellement, je déteste ça, mais quand on a accepté ce présupposé esthétique, ils ont vraiment fait du bon travail pour Khovanchtchina.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2013 - 15:39

Pour Khovanshchina, de toute façon on attend pas forcément du choeur un grande délicatesse, si ce n'est lors du final...
Mais quel chemin parcouru depuis 6 ou 7 ans pour le choeur quand même!! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2013 - 16:34

Polyeucte a écrit:
Pour Khovanshchina, de toute façon on attend pas forcément du choeur un grande délicatesse, si ce n'est lors du final...
Qui était réussi d'ailleurs. Smile

Ce n'est pas une question de "grande délicatesse", mais d'épaisseur constante du son, qui ne permet pas des variations de couleur ou de dynamique trop importantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyMer 30 Jan 2013 - 16:41

DavidLeMarrec a écrit:
Qui était réussi d'ailleurs. Smile

Ce n'est pas une question de "grande délicatesse", mais d'épaisseur constante du son, qui ne permet pas des variations de couleur ou de dynamique trop importantes.

Oui... en effet! Very Happy
Pour moi, variations de couleurs et de dynamique sont un peu liés avec une certaine délicatesse du chant.
Mais c'est vrai que c'est plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyVen 1 Fév 2013 - 11:46

Avec quelques jours de retard, un bref compte rendu sur la Khovantchina.

Dans l’ensemble, c’est un très beau spectacle, l’occasion de découvrir une œuvre rare à l’Opéra de Paris.
D’après le mini-papier remis par les ouvreuses (et généreusement offert par les mécènes qui ont aimablement accepté qu’il reste un peu de place entre leurs logos respectifs pour annoncer la distribution…), cet opéra avait seulement été joué 9 fois à l’opéra de Paris avant cette production. Sauf erreur de ma part, cette production, datant du début des années 2000, a été reprise une fois en 2006/2007, les représentations de 2013 constituant donc la deuxième reprise.

La distribution est très bien.
Quelques chanteurs m’ont particulièrement marquée.
Gleb Nikolsky, dans le rôle du prince Ivan Khovanski, brille par son incroyable présence scénique, aidée par sa haute taille, et par l’humour de son interprétation (ses « spassiba » résument à eux seuls le personnage vulgaire, égocentrique et jouisseur qu’est Ivan Khovanski). Sa voix est vieillissante, mais elle sert très bien le personnage.
Larissa Diadkova, en Marfa, a été très applaudie. Ce rôle est vraiment intéressant, d’une part pathétique par son chagrin et son humiliation, d’autre part effrayant par l’exaltation et l’extrémisme religieux. Elle n’a pas un timbre particulièrement séduisant, mais le legato et l’ardeur du chant servent bien le rôle. Ses graves (en particulier les sols du 5ème acte) timbrés et sonores m’ont impressionnée.
J’ai bien aimé le chœur, même si je comprends les remarques faites plus haut dans ce fil. Surtout, il n’y avait pas de problème de justesse (ou du moins des écarts assez minimes), bien que le chœur soit souvent a cappella. Dans Tannhäuser, il y a moins d’un an, les problèmes de justesse étaient vraiment gênants (dans le chœur des pèlerins, à la reprise de l’orchestre, on avait perdu environ 1 ton).

La mise en scène est belle et sobre.
Un choix m’a frappée : Orlin Anastassov incarne un jeune Dossifeï : j’ai trouvé que ce fanatique, qui est souvent chanté par un chanteur plus âgé, en était encore plus glaçant. pale L’immolation auquel il mène les vieux-croyants m’a davantage rappelé les cingleries du suicide collectif de Waco ou du temple solaire que la noble résignation des carmélites de Poulenc. C’est sans doute dans une large part une impression personnelle, mais c’est peut-être aussi l’effet attendu avec ce jeune Dossifeï à la barbe hirsute.

Encore une fois, hélas, carton rouge au public, qui semble interpréter les pianissimi comme une invitation à se racler la gorge. zen (en plus, j’ai supporté pendant tout le spectacle le crissement bizarre des bottes de la dame assise derrière moi…)


Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 1057
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyLun 4 Fév 2013 - 22:36

Représentation du 31/01 : les retours de la première avaient été assez négatifs, et je pense que les chanteurs se sont améliorés depuis. Spécialement Nikolsky, d'ailleurs. Pénible au premier acte, chevrotant, pas juste, avec une façon de chanter certaines fin de phrases en dégueulando assez terrifiantes, il s'est d'un coup repris à partir du 2e acte et délivre un chant nettement plus tenu et compose un personnage crédible. Diadkova très bien, émouvante, un peu vieillie mais souvent splendide vocalement. Galouzine fatigué et trop vieux pour le rôle, mais néanmoins bon en Khovansky junior, Murzaev noir et impressionnant en Chakloviti, Grivnov correct en Golitsine.

La direction n'était pas bien formidable, assez routinière, mais savait ménager de bons moments (l'affrontement Khovansky / Golitsine au 2e acte était vraiment passionnant).

J'avais déjà vu la production il y a une dizaine d'années et il ne m'en restait rien. Pour du Serban, c'est plutôt bien, mais bon... On peut être content que, pour une fois, la ligne du parti qui impose la transposition de tout livret qui passe par là même s'il ne demande rien n'ait pas été suivie. C'est assez beau, mais l'ennui est qu'il ne se passe pas grand'chose. On voit des gens dans des costumes devant un décor plutôt que des personnages. Il y a quelques années, Tcherniakov avait fait à Munich un spectacle autrement plus percutant et intense, mais avec le défaut d'une transposition dans la Russie contemporaine en permanent décalage avec le texte (le Tsar ? les boyards ? Des gens qui se suicident pour des raisons théologiques ? En Russie ? Maintenant ? ). Moi qui suis plutôt du genre fromage ET dessert, j'aimerais bien des mises en scène raisonnablement respectueuses du livret ET vivantes...
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 1:13

Je sors de la dernière... quelle claque... Cette musique est immense à entendre en vrai, même si l'orchestre n'était pas génial (manque de tension du chef, mais c'était quand même moins pire qu'en début des représentations....)

Distribution vraiment top ou presque... Mise en scène très claire... Et Khovanshchina!!!!!!! Very Happy Very Happy

Un gros bravo à Anastassov en Dossifey superbe et à Diadkova pour sa Marfa impressionnante... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec


Nombre de messages : 628
Age : 42
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 8:52

En live depuis la Bastille, pour la dernière représentation, la Khovantchina était diffusé sur France Musique, ce qui m'a permis de constater que ce n'était pas exactement la version Chostakovitch ?! ...mais plutôt un espèce d'hybride ? Musique envoutante, fascinante, écrasante, interprétation plus que correcte mais quelques couacs.

Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 10:23

vinclec a écrit:
ce n'était pas exactement la version Chostakovitch ?! ...mais plutôt un espèce d'hybride ?

C'est peut-être pour ça que la scène avec le pasteur luthérien au 2ème acte n'a pas été jouée ?
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec


Nombre de messages : 628
Age : 42
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 10:41

Fiordiligi a écrit:
vinclec a écrit:
ce n'était pas exactement la version Chostakovitch ?! ...mais plutôt un espèce d'hybride ?

C'est peut-être pour ça que la scène avec le pasteur luthérien au 2ème acte n'a pas été jouée ?

Peut-être, il faudrait regarder en détails. Ce qui a frappé l'un de mes proches qui écoutait le concert c'est que la fin n'était pas celle préconisée par Chosta, mais celle par Rimsky. Je le cite :

"La fin finale utilisée à Bastille (le Nouveau Tzar qui émerge seul et glorieusement d'une cahute enneigée)
n'est pas du tout celle proposée par Chosta : elle est issue de la version de Rimski.
Moussorgski, lui, finissait par un "Chœurs des Vieux Croyants" (ancien monde) (retenu aussi par Stravinski).
Chosta avait choisi, lui, de reprendre le Prélude qui commence l'opéra (monde cyclique) "
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 10:46

En effet, c'était la version Chosta avec la fin de la version Rimski : le spectacle se terminait sur cette note un peu curieuse, musicalement et dramatiquement plus faible que tout le reste, vraiment superbe...
J'y reviens avec un compte rendu détaillé.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 11:07

Le final de Rimsky se termine pourtant par la marche triomphale des soldats... alors que là non...

Un final étrange en tout cas... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 11:42

Polyeucte a écrit:
Le final de Rimsky se termine pourtant par la marche triomphale des soldats... alors que là non...

Un final étrange en tout cas... Confused

Alors ce serait le final écrit par Stravinsky ???
Le programme de l'ONP est muet sur ce point Je contacterais bien l'ONP pour en savoir plus - qui, Christophe Ghristi ??

Montfort

Je viens d'avoir la réponse de Christophe Ghristi : il s'agit d'un final arrangé par le chef - donc en effet, aucune des versions connues...

Montfort


Dernière édition par Montfort le Sam 23 Fév 2013 - 13:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 12:44

Représentation du 9 février 2013

L’œuvre : inachevée, il ne fait pas de doute que sa structure aurait été retouchée si Moussorgski avait eu la possibilité de l'achever - mais dans sa configuration présente, orchestrée par Chosta, c'est un grand chef d’œuvre - les quelques 3h30 de musique ne donnent jamais d'impression de longueur, et l'orchestre, tout en teintes sombres, restitue très bien l'atmosphère à la fois fervente et angoissée du livret - reste la question du final : j'ai eu l'impression d'entendre la musique d'un autre compositeur, moins doué - mais ça n'affecte en rien le sentiment d'ensemble - pour moi une oeuvre plus forte encore que Boris.

J'avais vue cette production en 2001 - je ne sais pas si elle a été retravaillé par Serban, mais elle épouse bien le livret - elle ne fait pas preuve d'une grande créativité : la scénographie donne à voir un univers assez stylisé, avec les murailles et les bulbes du Kremlin et des costumes, plutôt réussis, dont les couleurs permettent d'identifier le "camp" des protagonistes : rouge pour les Streltsy, noir pour les Vieux-Croyants, bleu pour les partisans de Pierre le Grand - si la direction d'acteurs est assez conventionnelle, le travail sur les masses chorales est une vraie réussite, sauf pour l'autodafé.

Pour cette reprise l'ONP a réuni un plateau vocal de tout premier ordre, totalement slavophone :

Marfa : Larissa Diadkova
Suzanna : Marina Lapina
Emma : Natalyia Tymchenko
Dosifei : Orlin Anastassov
Ivan Khovanksi : Gleb Nikolsky
Andrei Khovanski : Vladimir Galouzine
Golitsine : Vsevolod Grivnov
Chacloviti : Sergey Murzaev
Le Clerc : Vadim Zaplechny

Douze ans après Larissa Diadkova est une Marfa formidable : sa scène de la divination laisse pantois - et tous les autres sont à ce niveau, à l'exception de Galouzine, dont le chant m'a paru débraillé.
Le chœur est le premier protagoniste de cet opéra, et celui de l'ONP, préparé par Alessandro di Stefano a été superlatif du début à la fin : d'ailleurs aux saluts les applaudissements les plus chaleureux l'ont été pour les choristes.
Reste l'orchestre, à nouveau à son meilleur niveau : mention spéciale pour les timbales de Lionel Postollec, qui sur des accords arpégés des harpes, scande les moments plus plus tragiques.
Le chef Mikhail Jurowski a fait une longue carrière en URSS qu'il a quitté pour l'Allemagne en 1989 - certains critiques ont exprimé l'idée qu'il aurait été préférable d'entendre le fils, Vladimir - peut-être mais ce n'est pas certain : on a eu une lecture très maitrisée, tout à fait convaincante.

Le public a fait un accueil chaleureux à ce spectacle, sans doute le plus réussi de cette saison à l'ONP.

Montfort

P S : il s'agissait de la dernière - les critiques devraient probablement ne pas aller aux générales ou aux premières où souvent les spectacles ne sont pas encore totalement en place.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 12:59

Montfort a écrit:
les bulbes du Kremlin
Je n'ai pas d'image de la production sous la main pour vérifier, mais ce n'était pas plutôt Saint-Basile ?


Citation :
si la direction d'acteurs est assez conventionnelle, le travail sur les masses chorales est une vraie réussite, sauf pour l'autodafé.
Complètement, et même pour l'autodafé, franchement, avec un livret aussi dégingandé, ces énormes tableaux immobiles, arriver à faire vivre tout cela, ce n'est pas commode. J'ai un peu moins été convaincu par le tableau de l'exécution des Streltsy, mais cela restait toujours animé.

Pour ce type d'oeuvre, une stylisation assez mobile, ça me paraît assez idéal, dans la mesure où on peut difficilement faire mieux. A fortiori à la Bastille où on ne peut pas jouer la carte de l'intimisme paradoxal et des petits détails piquants.


Citation :
P S : il s'agissait de la dernière - les critiques devraient probablement ne pas aller aux générales ou aux premières où souvent les spectacles ne sont pas encore totalement en place.
C'est juste, mais il y a une raison pratique à cela : à quoi sert-il de conseiller un spectacle dans la presse une fois que les représentations sont terminées ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 13:13

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
les bulbes du Kremlin
Je n'ai pas d'image de la production sous la main pour vérifier, mais ce n'était pas plutôt Saint-Basile ?


Citation :
si la direction d'acteurs est assez conventionnelle, le travail sur les masses chorales est une vraie réussite, sauf pour l'autodafé.
Complètement, et même pour l'autodafé, franchement, avec un livret aussi dégingandé, ces énormes tableaux immobiles, arriver à faire vivre tout cela, ce n'est pas commode. J'ai un peu moins été convaincu par le tableau de l'exécution des Streltsy, mais cela restait toujours animé.

Pour ce type d'oeuvre, une stylisation assez mobile, ça me paraît assez idéal, dans la mesure où on peut difficilement faire mieux. A fortiori à la Bastille où on ne peut pas jouer la carte de l'intimisme paradoxal et des petits détails piquants.


Citation :
P S : il s'agissait de la dernière - les critiques devraient probablement ne pas aller aux générales ou aux premières où souvent les spectacles ne sont pas encore totalement en place.
C'est juste, mais il y a une raison pratique à cela : à quoi sert-il de conseiller un spectacle dans la presse une fois que les représentations sont terminées ? Mr. Green

Je comprends cet argument, mais entre la générale et la dernière, pour peu que la production s'étale sur plusieurs semaines, il devrait être possible de trouver un moyen terme.

M.
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec


Nombre de messages : 628
Age : 42
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 13:38

Montfort a écrit:
Représentation du 9 février 2013

L’œuvre : inachevée, il ne fait pas de doute que sa structure aurait été retouchée si Moussorgski avait eu la possibilité de l'achever - mais dans sa configuration présente, orchestrée par Chosta, c'est un grand chef d’œuvre - les quelques 3h30 de musique ne donnent jamais d'impression de longueur, et l'orchestre, tout en teintes sombres, restitue très bien l'atmosphère à la fois fervente et angoissée du livret - reste la question du final : j'ai eu l'impression d'entendre la musique d'un autre compositeur, moins doué - mais ça n'affecte en rien le sentiment d'ensemble - pour moi une oeuvre plus forte encore que Boris.

J'avais vue cette production en 2001 - je ne sais pas si elle a été retravaillé par Serban, mais elle épouse bien le livret - elle ne fait pas preuve d'une grande créativité : la scénographie donne à voir un univers assez stylisé, avec les murailles et les bulbes du Kremlin et des costumes, plutôt réussis, dont les couleurs permettent d'identifier le "camp" des protagonistes : rouge pour les Streltsy, noir pour les Vieux-Croyants, bleu pour les partisans de Pierre le Grand - si la direction d'acteurs est assez conventionnelle, le travail sur les masses chorales est une vraie réussite, sauf pour l'autodafé.

Pour cette reprise l'ONP a réuni un plateau vocal de tout premier ordre, totalement slavophone :

Marfa : Larissa Diadkova
Suzanna : Marina Lapina
Emma : Natalyia Tymchenko
Dosifei : Orlin Anastassov
Ivan Khovanksi : Gleb Nikolsky
Andrei Khovanski : Vladimir Galouzine
Golitsine : Vsevolod Grivnov
Chacloviti : Sergey Murzaev
Le Clerc : Vadim Zaplechny

Douze ans après Larissa Diadkova est une Marfa formidable : sa scène de la divination laisse pantois - et tous les autres sont à ce niveau, à l'exception de Galouzine, dont le chant m'a paru débraillé.
Le chœur est le premier protagoniste de cet opéra, et celui de l'ONP, préparé par Alessandro di Stefano a été superlatif du début à la fin : d'ailleurs aux saluts les applaudissements les plus chaleureux l'ont été pour les choristes.
Reste l'orchestre, à nouveau à son meilleur niveau : mention spéciale pour les timbales de Lionel Postollec, qui sur des accords arpégés des harpes, scande les moments plus plus tragiques.
Le chef Mikhail Jurowski a fait une longue carrière en URSS qu'il a quitté pour l'Allemagne en 1989 - certains critiques ont exprimé l'idée qu'il aurait été préférable d'entendre le fils, Vladimir - peut-être mais ce n'est pas certain : on a eu une lecture très maitrisée, tout à fait convaincante.

Le public a fait un accueil chaleureux à ce spectacle, sans doute le plus réussi de cette saison à l'ONP.

Montfort

P S : il s'agissait de la dernière - les critiques devraient probablement ne pas aller aux générales ou aux premières où souvent les spectacles ne sont pas encore totalement en place.

Merci ! très intéressant... Pas si courant de trouver un message constructif sur ce forum !!! mains
Revenir en haut Aller en bas
Doktor Faustus
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 26/10/2012

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 16:44

Bonjour à tous,

Je suis allé voir la dernière de la Khovantchina hier soir : hélas, impression mitigée en ce qui me concerne, et qui, par rapport aux louanges lues ici et là et à mon impatience de découvrir enfin cette oeuvre, se traduit par une grosse déception. En vrac, les impressions ressenties au long de ce spectacle, alors que je luttais contre l'alourdissement de mes paupières :

- l'histoire : elle est incompréhensible, enchevêtrée au possible et on ne parvient pas vraiment à s'intéresser aux intrigues politiques des Streltsy ni à l'ébauche d'idylle entre Marfa et le prince Andreï ; les personnages surgissent d'on ne sait où, disparaissent aussitôt, reviennent plusieurs actes plus loin : difficile de s'arrêter sur une figure emblêmatique dont on voudrait suivre le développement, en dehors peut-être du chef des Vieux Croyants : lui et sa bande d'illuminés (qui m'ont fait penser aussi, comme le faisait remarquer Fiordiligi, aux adeptes d'une sorte de temple solaire) ne peuvent évidemment laisser insensible ; certes, l'histoire de Boris a aussi ce côté fourre-tout, avec l'acte polonais, l'épisode dans l'auberge, mais malgré tout, on y voit Boris avancer du courronnement à sa mort, et certains personnages secondaires deviennent, par l'intermédiaire d'un air ou d'un dialogue, véritablement attachants (par exemple, l'Innoncent ou Feodor) ; dans la Khovantchina, bien que l'action est loin d'être monotone, j'ai eu l'impression d'un opéra statique, où les explosions d'humeur et les morts se suivent un peu sans raison, et par conséquent sans émouvoir... Bref, je crois que je n'y ai rien compris Smile

- la musique : j'ai beaucoup aimé le prélude et le dernier acte, mais dans l'ensemble j'avoue et confesse honteusement que la musique m'a déçu ; pour le dire de manière très prétentieuse, j'ai eu le sentiment de phrases musicales à l'état brut, livrées telles quelles à l'auditeur et sans travail orchestral : la plupart du temps, les cordes se contentent d'accompagner la voix à l'unisson, sans donner de profondeur au propos, sans dégager d'atmosphère, et lorsqu'il s'agit de marquer la colère ou la menace, un coup de timbales et les cuivres qui se mettent à ronfler... D'où une certaine lassitude à la longue... Quand on pense aux harmonies de Boris ! Est-ce la faute de l'orchestration de Chostakovitch ? Pour m'en assurer, j'aimerais pourvoir entendre la version de Boris par Chostakovitch...

- les voix : ne connaissant pas l'oeuvre, je ne peux donc bien juger si chacun chantait son rôle comme il convient, mais la splendeur vocale dont la presse s'est fait l'écho est en effet méritée ; les chanteurs étaient excellent, surtout Anastassov (Dossifeï) et Diadkova (Marfa) ; Gleb Nikolsky marquait la scène de sa présence, même si sa voix est un peu fatiguée ;

- la mise en scène : là encore, rien à redire ; un mélange de classique et de moderne qui fait qu'on regarde les tableaux se dessiner avec plaisir ; mais de plus grands connaisseurs diront sûrement à juste titre qu'on pouvait faire quelque chose de plus audacieux ; en tout cas, je ne pense que ma déception globale soit due à la mise en scène ; juste un point : certains mouvements de nos "vieux croyants" étaient un peu bizarres (du genre derviche tourneur) et, concernant les violences du type "je te tranche la tête", je trouverai toujours légèrement ridicule le fait qu'aujourd'hui, on puisse encore montrer sans rire des gens se faire couper la tête pour de faux (comme on aurait fait à l'école dans des spectacles de fin d'année)

Pardonnez ces jugements un peu péremptoires, mais à la hauteur de la déception ! Si je parviens un jour à en rougir, c'est que j'aurai mieux fait connaissance avec cet opéra Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 16:57

=> C'est véritablement un opéra historique (quoique fantaisiste sur certains aspects !), sans "héros", d'où la discontinuité. Sans lire un peu sur la Russie d'époque, ce n'est pas facile d'accès, c'est vrai.

=> Musicalement, je suis assez d'accord sur ces étranges moments de vide, mais entre l'orchestration pas très réussie de Chosta, l'inachèvement évident de Moussorgski (ce qui a été orchestré est bien fade) et la direction de M. Jurowski... tout était réuni pour provoquer cela.

Citation :
on puisse encore montrer sans rire des gens se faire couper la tête pour de faux (comme on aurait fait à l'école dans des spectacles de fin d'année)
Oui, ce moment était bizarre, mais en fait les Streltsy ne sont pas exécutés dans l'opéra (dans la réalité, si Mr. Green ). Il s'agissait plutôt d'une sorte de pantomime préliminaire. Le moment le moins réussi de la mise en scène, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 17:00

vinclec a écrit:
Merci ! très intéressant... Pas si courant de trouver un message constructif sur ce forum !!! mains
Comme tu dis !

Spoiler:

fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2013 - 17:04

@ Doktor F.

Je ne discuterai pas de ton jugement sur l'aspect musical de l'oeuvre.
J'ai un peu plus de mal à comprendre tes commentaires sur le livret : l'action - basée sur des faits historiques - a un sens assez clair. Et c'est d'ailleurs une des vertus de la mise en scène de rendre visuellement lisible ce qui à la lecture des résumés du livret peut sembler un peu touffu.
Et puis lorsqu'on découvre une oeuvre, il n'est pas interdit de faire une petite recherche sur internet pour en découvrir les contours.
Je le fais systématiquement, par curiosité, mais aussi pour des motifs qui me sont propres : je suis responsable d'un groupe d'amateurs d'art lyrique : je dois leur adresser avant chaque spectacle de notre abonnement un texte qui explique l'oeuvre, et qui résume le livret en une demie-page : j'avoue que pour Khovantchina, ça ne m'est pas venu facilement sous la plume !!

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 EmptyDim 24 Fév 2013 - 9:45

Montfort a écrit:
Polyeucte a écrit:
Le final de Rimsky se termine pourtant par la marche triomphale des soldats... alors que là non...

Un final étrange en tout cas... Confused

Alors ce serait le final écrit par Stravinsky ???
Le programme de l'ONP est muet sur ce point Je contacterais bien l'ONP pour en savoir plus - qui, Christophe Ghristi ??

Montfort

Je viens d'avoir la réponse de Christophe Ghristi : il s'agit d'un final arrangé par le chef - donc en effet, aucune des versions connues...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013   La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Troyens - Jordan Tcherniakov - Bastille janvier février
» Reprise d'Ariane à Naxos à Bastille - Janvier - Février 2015
» Tchaïkovsky la Dame de Pique - Bastille Janvier-Février 2012
» La Dame de Pique - ONP, Janvier/février 2012
» Saariaho Only the sound remains ONP janvier février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: