Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Saint-Etienne, saison 2013-2014

Aller en bas 
+6
Opus21
DavidLeMarrec
WoO
Polyeucte
Massenet
bAlexb
10 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyDim 23 Fév 2014 - 21:57

benvenuto a écrit:
Je précise que par "une critique" j'entendais "un article de critique" et non "une personne de sexe féminin exerçant le métier de critique"... Wink  N'ayant jamais eu l'honneur de te lire, j'imagine que je me suis privé d'une découverte plus précoce de cette rassurante réalité... fleurs 

C'est bien dans ce sens que je l'avais compris.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyJeu 6 Mar 2014 - 15:19

Alexei Dolgov porté pâle, c'est Abdellah Nasri qui chantera Werther à la fin du mois : http://www.operatheatredesaintetienne.fr/otse/saison-13-14/spectacles//type-lyrique/werther/s-212/ (à noter qu'André Heyboer a aussi laissé sa lace en Albert). Apparemment Abdellah Nasri vient de chanter le rôle à la place de Roberto Alagna à Bastille ; et il semblerait que nos amis nancéiens l'aient pas mal entendu (http://blog.operanimal.com/post/2014/01/15/Abdellah-Lasri,-Werther-%C3%A0-l-Op%C3%A9ra-Bastille-le-12-f%C3%A9vrier ). Ils pourront peut-être nous en dire un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
taminottavio
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2009

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyVen 7 Mar 2014 - 0:32

Abdellah Lasri, je l'ai découvert au CNSM de Paris dans Don Ottavio voilà des années, un vrai choc devant tant de facilités et un tel timbre. Suivi depuis de loin, et vu dans la dernière de Werther à Bastille, une splendeur. Audiblement inspiré par Georges Thill, avec une mort fabuleuse, supérieure même à celle d'Alagna.
Un extrait est dispo sur le net, dans l'air de Nemorino : /watch?v=Kv4FerV532s
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97600
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyVen 7 Mar 2014 - 1:21

Thill... uniquement pour Werther ? Parce que d'ordinaire, Lasri est vraiment un chanteur actuel, avec une émission qui reste un peu à l'intérieur.

C'est un très bon chanteur, mais pour accéder aux plus hautes sphères, il y a ce petit manque de tonicité, qui le limite vocalement mais surtout expressivement – il semble toujours introverti et poliment ennuyé quand il chante.

Sinon, c'est un très beau lyrique (l'aigu est particulièrement libre) – qui n'a pas forcément d'intérêt à enchaîner les rôles trop dramatiques ou sombres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
franchom


Nombre de messages : 439
Age : 56
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 8:47

Je suis d' accord Catherine est très compétente.

Je vous donne le lien de la cririque de mon ami Bruno Peeters pour Crescendo, magazine qui n' existe maintenant que dans sa forme électronique
http://www.crescendo-magazine.be/2014/02/lheure-des-operas-de-saint-saens-a-t-elle-sonne/

De bonnes sources me disent qu' un projet "ASCANIO" et "Timbre d' argent" sont en cours . Je parle pour Saint Saens , pas forcèment à Saint Etienne.

Pour Massenet il nous manque cruellement un "Bacchus" .

Hervé Lussiez
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptySam 8 Mar 2014 - 10:12

franchom a écrit:
Pour Massenet il nous manque cruellement un "Bacchus" .

La prochaine biennale à Saint-Etienne, la saison prochaine  Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 2661413304 ?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyMar 25 Mar 2014 - 8:13

"Un ténor est né" : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6324&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 ...
CR à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 EmptyJeu 3 Avr 2014 - 10:11

bAlexb a écrit:
"Un ténor est né" : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6324&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 ...
CR à suivre.

Globalement, pas grand-chose à ajouter au bon article de FO.
Mise en scène très lisible et pleine de poésie (y compris visuelle) de Fréchuret. De belles frondaisons aux lumières changeantes, une séquence de la nuit de Noël qui n'est pas sans rappeler Franju (moi, ça me touche : la longue allée parcourue en sens inverse dans un noir et blanc extrêmement classique/épuré qui me rappelle Thérèse Desqueyroux cru 1962). un échiquier humain qui s'agrège/se désagrège au gré de l'intrigue et un tableau final sous la neige magnifique avec quelque résonance christique. Du travail solide, des chanteurs/corps chantant bien mis en valeur (et je dis "corps chantant" parce qu'ils sont bien considérés comme tels par le metteur en scène c'est à dire dans le corporalité théâtrale et dans leur essence/nécessité de chanteurs).
Bel orchestre : toujours valeureux, toujours bien fourbi par Campellone. A mon goût il touche ses limites (expressivité, qualité d'ensemble) dans les passages ff (et c'est cruellement surexposé dès les premières mesures) mais le tissu en lui-même est de toute beauté, les pupitres de bois/vents surtout (et surtout les vents graves, cf. airs des larmes) sonnent pleins et goûteux, etc. Dommage que le chef soit tellement bruyant (et tellement plus à chaque production) !
Côté plateau tout le monde a souligné l'excellence de la troupe (et j'ajoute : son français impeccable) ; tout le monde aussi a noté les limites de Damiano Salerno en Albert (très petit instrument dans une acoustique en général très favorable aux voix ; timbre extrêmement clair, presque ténorisant mais sans charpente, sans armature).
Abdellah Lasri : c'est la révélation pour moi. Un timbre d'une plénitude tranquille. Tout armé comme Minerve, qui ne semble jamais à la peine ; qui peut se permettre de phraser large, sans économie mais (apparemment, et c'est ce qui est beau) sans limites. Un personnage à la fois introverti mais pleinement incarné ; un parcours comme une nécessité, avançant vers la mort comme s'il s'agissait d'un tribut naturel (ce qui redouble la vision christique voulue par Fréchuret). Chant à la fête et personnage déjà très complet ; voix à suivre.
Des commentateurs ont noté des limites chez la Charlotte belle à en crever de Marie Kalinine. Je crois, moi, qu'elle n'a de limites que celles qu'elle se fixe/qu'on lui fixe. Ce que j'ai vu : un personnage violemment incarné, déchiré ; pas une femme enfant, c'est évident. Ce que j'ai entendu : le pendant volontaire (toujours ce sentiment de nécessité presque mathématique) de cette féminité. La Charlotte de Kalinine n'est pas une épure/abstraction ; elle tire clairement plus du côté de Gorr ou Crespin que de celui de Los Angeles. Le timbre est extrêmement charnu/charnel, sombre, concentré mais tenu de manière implacable dans les deux airs du III (et notamment celui des "Larmes" qui se déploie comme un long lamento aux inflexions millimétrées). A mon sens une vraie réussite qui appelle des reprises pour éliminer quelques (très) rares scories ; notamment un français un peu perfectible dans les dynamiques élevées et dès lors que le tiers supérieur de la voix est sollicité.
Lakmé, les Barbares, Werther : j'ai vu cette saison à Saint-Etienne trois productions qui classent haut la maison dans la présentation du répertoire français.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Etienne, saison 2013-2014   Saint-Etienne, saison 2013-2014 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint-Etienne, saison 2013-2014
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Saint-Etienne, saison 2012-2013
» Opéra de Saint-Étienne, saison 2016-2017
» Opéra de Saint-Etienne, saison 2015-2016
» ONP SAISON 2013 - 2014
» Châtelet - Saison 2013-2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: