Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -37%
PHILIPS Viva Collection Extracteur de Jus HR1889/70
Voir le deal
119.99 €

 

 Aleksandra Kurzak

Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 20 Mai 2013 - 0:32

Je viens d'écouter son premier récital carte de visite intitulé "Gioia!" paru en 2011 chez DECCA. La soprano polonaise a une belle voix de soprano lyrique colorature et une solide technique. Il ne faut pas s'attendre à une caractérisation des personnages. L'orquestra de la Comunitat Valenciana n'est pas extraordinaire mais efficace. Il est dirigé par Omer Meir Wellber, un chef que je ne connais absolument pas. Francesco Demuro qui lui donne la réplique en Alfredo et en Nemorino n'est guère marquant. La soprano interprète régulièrement la plupart des rôles de ce disque, notamment Gilda, Lucia, Violetta et Susanna. Je ne sais pas si elle a déjà chanté en France, que ce soit à Paris ou ailleurs, j'en doute. Sa carrière se partage entre les Etats-Unis et plusieurs villes européennes dont des capitales : Londres, Vienne, Berlin, Varsovie, etc. Cela ne me déplairait pas de l'entendre en Violetta, en Lucia, en Gilda notamment un jour en salle. Son deuxième récital à paraître fin juin en France sera entièrement consacré à Rossini et s'intitule "Bel raggio". Le programme me semble plutôt intéressant car il mêle des opéras rares de Rossini et d'autres plus célèbres : http://www.amazon.fr/Bel-Raggio-Morandi-Pier-Giorgio/dp/B009ZOCO8I/ref=ntt_mus_ep_dpi_1
La pochette est gratinée par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28451
Date d'inscription : 21/09/2012

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 20 Mai 2013 - 0:43

aurele a écrit:

La pochette est gratinée par contre.

What the fuck ?!? Le problème c'est que les stylistes d'Universal copient les magazines de mode, pour ne pas dire de charme. Je n'invente rien, on trouve ça dans le livret :

Aleksandra Kurzak Kurzak10
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 20 Mai 2013 - 7:56

aurele a écrit:
Il ne faut pas s'attendre à une caractérisation des personnages.

Et pourquoi donc ?
Tu penses que c'est le saucissonnage du studio, les morceaux "au détail" qui induisent cela (puisqu'elle chante par ailleurs ces rôles sur scène) ? Ou bien c'est une constante chez elle ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 20 Mai 2013 - 21:04

C'est le principe de l'enregistrement d'airs à la suite les uns des autres dans un studio. Je ne connais absolument pas cette soprano dans un rôle en entier.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 20 Mai 2013 - 21:21

aurele a écrit:
La pochette est gratinée par contre.

Elle est rose ; c'est pas grave puisque, effectivement, le produit est bien tentant.
Je te recommande le Tancredi de Jacobs avec elle, si tu veux te faire une idée assez juste de ce qu'elle fait : /watch?v=E44yNWTB37A ! La voix, aujourd'hui, n'est pas forcément très riche en harmoniques (il en acquerra sans doute) mais le chant est plutôt équilibré (et ça fonctionne très bien avec Genaux).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89666
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyJeu 30 Mai 2013 - 21:58

Mélomaniac a écrit:
aurele a écrit:

La pochette est gratinée par contre.

What the fuck ?!? Le problème c'est que les stylistes d'Universal copient les magazines de mode, pour ne pas dire de charme. Je n'invente rien, on trouve ça dans le livret :

Aleksandra Kurzak Kurzak10
Oh, ce n'est rien du tout par rapport à la norme. Vendre de la chair fraîche, pourquoi pas, mais en général, c'est fait quel que soit le tempérament de la chanteuse, son physique, son répertoire.

Présenter Barbara Bonney en femme fatale sur un récital de lied, je veux bien, mais il n'y avait vraiment pas d'autre option ?


Sinon, Kurzak, c'est vraiment bien, une voix fine et ronde, très maîtrisée, et une artiste expressive. Pour cette fois-ci, Universal n'a pas sorti de son chapeau une chanteuse pour séduire un segment de public avant de sélectionner la meilleure musicienne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyVen 31 Mai 2013 - 8:20

Comtesse Adèle du Comte Ory, la saison prochaine à la Scala avec Florez.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 17 Juin 2013 - 14:23

Pas très loin de ce que j'écrivais plus haut : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5303&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55 .
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 19 Juin 2013 - 0:02

moi j'ai acheté son album Rossini! J'ai ADORE !!!
la voix est saine, glorieuse, insolente, le timbre est richement coloré, rond et séduisant, la technique absolument impeccable, le respect du style total! on sent qu'elle a beaucoup écouté l'art du chant de Sutherland et de Sills.
Que ça fait du bien d'entendre une vraie voix faite pour le belcanto.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 19 Juin 2013 - 8:24

Otello a écrit:
moi j'ai acheté son album Rossini! J'ai ADORE !!!
la voix est saine, glorieuse, insolente, le timbre est richement coloré, rond et séduisant, la technique absolument impeccable, le respect du style total! on sent qu'elle a beaucoup écouté l'art du chant de Sutherland et de Sills.
Que ça fait du bien d'entendre une vraie voix faite pour le belcanto.

Pour le coup, si il faut la mettre dos à dos avec Sills ou Sutherland, moi je trouve que le chant manque un peu d'arêtes pour dépasser la joliesse seule (à mon goût évidemment et, notamment, parce que le sens de la phrase italienne n'a pas toutes les "vertèbres" que j'aime entendre).
Pour ce que j'en connais jusqu'à maintenant, en tout cas ; je n'ai pas encore écouté cet album Rossini (tu me donnes bien envie). Ce qui s'en dégageait, à l'écoute (je pense à son Amenaide), c'est ce que j'ai qualifié d'équilibre ; mais sur tous les paramètres que tu évoques, je veux bien te faire confiance (et si le timbre est aussi coloré que la pochette Smile).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 19 Juin 2013 - 12:55

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
moi j'ai acheté son album Rossini! J'ai ADORE !!!
la voix est saine, glorieuse, insolente, le timbre est richement coloré, rond et séduisant, la technique absolument impeccable, le respect du style total! on sent qu'elle a beaucoup écouté l'art du chant de Sutherland et de Sills.
Que ça fait du bien d'entendre une vraie voix faite pour le belcanto.
Pour le coup, si il faut la mettre dos à dos avec Sills ou Sutherland, moi je trouve que le chant manque un peu d'arêtes pour dépasser la joliesse seule (à mon goût évidemment et, notamment, parce que le sens de la phrase italienne n'a pas toutes les "vertèbres" que j'aime entendre).
Pour ce que j'en connais jusqu'à maintenant, en tout cas ; je n'ai pas encore écouté cet album Rossini (tu me donnes bien envie). Ce qui s'en dégageait, à l'écoute (je pense à son Amenaide), c'est ce que j'ai qualifié d'équilibre ; mais sur tous les paramètres que tu évoques, je veux bien te faire confiance (et si le timbre est aussi coloré que la pochette Smile).
moi j'ai trouvé à ses interprétations beaucoup d'expressivité, de sensibilité et de folle électricité (la vocalisation est aux confins du délire tellement c'est scotchant techniquement parlant)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20359
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 26 Juin 2013 - 11:51

Bien alors je vais peut-être me faire huer, mais ce que je connais de la dame ne me fait pas pousser des grands soupirs de contentement personnellement...
Elle intervient sur le récital de Calleja "The Maltese Tenor" pour chanter le duo de La Bohème et celui des Pêcheurs de Perles.

Alors est-ce le répertoire, la comparaison avec la splendeur de Calleja? Mais toujours est-il que je trouve ça assez sec en fait, sans la rondeur dont vous parlez. C'est bien fait, mais un peu tendu dans l'aigu (enfin plutôt acide)... et sans galbe, sans cette aisance et cette fluidité qui sont l'apanage de Calleja.
Faudra que je fasse un essai d'un de ses récitals vu ce que vous en dites...
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyJeu 13 Déc 2018 - 23:27

Aleksandra Kurzak sortira prochainement un troisième récital, chez Sony Classical.

Elle fait ce week-end sa prise de rôle en Luisa Miller à l'Opéra Monte Carlo, aux côtés de Artur Ruciński en Miller, Roberto Alagna en Rodolfo, Vitalij Kowaljow en Walter, Ekaterina Sergeeva (I love you) en Federica, In-Sung Sim en Wurm et sous la direction de Maurizio Benini. Autant vous dire que je suis jaloux de celles et ceux qui y seront...

Elle fera sa prise de rôle en Butterfly au San Carlo fin mai 2019, aux côtés de Piero Pretti.

Et elle reviendra à Paris en Desdemona (rôle qu'elle a déjà chanté à Vienne et Hambourg) dans la mise en scène de Șerban et sous la baguette de de Billy (Rolling Eyes) , avec Roberto Alagna en Otello, George Gagnidze en Iago, Frédéric Antoun en Cassio... bounce

#ModeGroupieOff
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 15:14

DavidLeMarrec a écrit:
¶ Kurzak « Desire »
→ Toujours voix impressionnante, et étrange méli-mélo des rôles très larges (Elvira d'Ernani) aux lyriques plutôt légers et assez haut placés (Micaëla), de toutes les langues (italien, français, tchèque, polonais, russe) des architubes italiens avec du Verdi moins courant, des standards slaves de Tchaïkovski et Dvořák aux (plus locaux) succès de Moniuszko…
→ De ce fait, le récital impressionne (surtout quand on connaît l'impact de cette voix en vrai, dont les moirures saturées fendent l'espace !), mais je n'ai pas eu la sensation qu'il construise autre chose qu'un récital. Pas d'histoires racontés, de singularités affirmées – en tout cas, je ne les ai pas senties. Mais c'est globalement inattaquable sur le plan vocal.

Je me suis promis d'acheter le récital pour un certain nombre de plages. Je trouve personnellement que dans certains airs au contraire, il se passe vraiment quelque chose. Quand tu dis qu'il n'y a pas d'histoire raconté, c'est totalement faux pour moi, rien que dans son air de Cio-Cio San. J'ai eu la chance d'entendre en Elisabetta et que j'espère entendre en Tosca la saison prochaine, malgré les circonstances actuelles laissant l'ONP dans une incertitude énorme pour la saison prochaine et pas que celle-ci, compte tenu des événements depuis fin 2019. Pour moi, Kurzak a une des plus belles voix de soprano aujourd'hui et une des plus belles sensibilités. Elle ne triche pas avec ses moyens vocaux pour moi et c'est sa force. Ne cherche pas à grossir sa voix. C'est effectivement inattaquable sur le plan vocal dans l'ensemble. Elle sait ce que veut dire chanter avec legato et finesse d'ailleurs. Elle est beaucoup plus passionnante qu'une Anna Netrebko dans les Puccini et plus émouvante. Suffit de comparer avec le disque Verismo qui pour moi fait plutôt tout reposer sur son timbre et qui ouvre démesurément certains sons. A l'origine, ce sont deux voix de sopranos plutôt lyrique colorature toutes les deux. Netrebko ne chantera jamais Cio-Cio-San car s'il ne faut pas une petite voix pour le rôle, elle n'en a pas pour moi la sensibilité, la douceur, la fragilité qu'a Kurzak. Netrebko m'a déçu plutôt en Tosca. Liù n'a été chantée par Netrebko que dans le cadre de son récital et en concert. Kurzak ne fera probablement jamais Turandot en revanche.

L'air de Adriana qui ouvre le disque est à ma connaissance une promesse d'une future prise de rôle. J'entends une chanteuse qui sait ce qu'elle est en train de chanter et n'en fait pas trop.

L'air d'Elvira n'est pas ce qui retient le plus mon attention dans le disque mais c'est merveilleusement interprété.

Dans "Vissi d'arte", on entend des pleurs dans la voix, c'est magnifique.

L'air de Micaëla est dans le disque car c'est un rôle que Kurzak a chanté régulièrement mais effectivement, il est moins intéressant que plusieurs plages du disque. Ce n'est pas une plage vers laquelle je reviens. Néanmoins, c'est interprété avec finesse et sensibilité.

L'air de Nedda est merveilleux dès le récitatif pour moi. Rôle qu'elle a déjà à son répertoire et qu'elle doit chanter dans trois villes la saison prochaine, avec son époux en Canio.

Pour la prière de Rusalka, je suis plus habitué à d'autres sopranos, notamment Renée Fleming, Gabriela Benackova et Lucia Popp mais Kurzak a une mélancolie dans la voix qui rend son interprétation très belle.

Halka permet de mettre en valeur un compositeur de son pays de naissance et c'est extrêmement prenant ce long extrait.

Pour l'air d'Elena, plutôt que le bolero, j'aurais préféré "Arrigo ! Ah parli a un core".

Son air de Leonora me donne envie d'en entendre plus si elle décide d'ajouter ce rôle à son répertoire, mais sans son mari en Manrico, ce qui est peu probable, comme ils chantent le plus souvent ensemble. Y'a qu'à entendre comment elle chante "gemente aura che intorno spiri". Cette voix somptueuse ensuite dans l'air. J'aime sa fragilité qui ressort dans cet air.

Liù lui va à la perfection.

Sa scène de la lettre m'a laissé un peu sur la faim donc là je te rejoins un peu plus, un peu dommage pour clôturer le disque. Cependant, j'entends bien une jeune fille. Son russe me semble en tout cas inattaquable, il me semble que c'est une passionnée de langues aussi et qu'elle en parle un certain nombre. Le rôle n'est pas fait que de ce morceau et je pense qu'en particulier dans le duo final avec Onéguine, elle serait extraordinaire.

L'accompagnement de Chaslin à la tête du Morphing Chamber Orchestra m'a séduit.





Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 15:44

C'est un album magnifique qui montre une évolution vocale de grande classe.

Je précise tout de même que la comparaison avec Netrebko a ses limites dans le sens où n'avons pas affaire à des moyens vocaux de la même ampleur. Au début de sa carrière internationale, Netrebko avait des moyens vocaux plus conséquents que n'en a actuellement Kurzak, laquelle était au départ un luxueux lirico leggero coloratura et oscille actuellement entre lirico coloratura et lirico (Netrebko était à la base un lirico coloratura plus que conséquent qui a viré lirico dramatico coloratura puis spinto)

Ce qui est certain depuis le début de la carrière de Kurzak et qui se voit confirmé dans cet album c'est qu'il y a avec elle une préparation technique et un abattage virtuose d'une toute autre teneur que Netrebko: ça faisait très longtemps que je n'avais pas entendu une interprétation aussi étincelante du Boléro d'Elena et de l'aria et cabaletta d'Elvira ni une interprétation de l'aria de Leonora menée sur une telle gestion du souffle! C'est somptueux tout comme l'est d'ailleurs le reste de l'album chanté avec un frémissement, une sensibilité, une émotion qui donne envie évidemment de la voir enregistrer des intégrales! Mais il faut qu'elle gère la suite de cette évolution avec beaucoup de prudence, de sagesse, de bon sens pour pouvoir durer le plus longtemps possible et de la manière la plus intègre possible.
Il y a autre chose qui m'a frappé, c'est la manière dont le timbre et le chant se parent de couleurs, d'accents, d'inflexions qui ne sont pas sans faire penser à Maria Callas.
Vraiment de la très belle ouvrage!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 15:56

Otello a écrit:
C'est un album magnifique qui montre une évolution vocale de grande classe.

Je précise tout de même que la comparaison avec Netrebko a ses limites dans le sens où n'avons pas affaire à des moyens vocaux de la même ampleur. Au début de sa carrière internationale, Netrebko avait des moyens vocaux plus conséquents que n'en a actuellement Kurzak, laquelle était au départ un luxueux lirico leggero coloratura et oscille actuellement entre lirico coloratura et lirico (Netrebko était à la base un lirico coloratura plus que conséquent qui a viré lirico dramatico coloratura puis spinto)

Ce qui est certain depuis le début de la carrière de Kurzak et qui se voit confirmé dans cet album c'est qu'il y a avec elle une préparation technique et un abattage virtuose d'une toute autre teneur que Netrebko: ça faisait très longtemps que je n'avais pas entendu une interprétation aussi étincelante du Boléro d'Elena et de l'aria et cabaletta d'Elvira ni une interprétation de l'aria de Leonora menée sur une telle gestion du souffle! C'est somptueux tout comme l'est d'ailleurs le reste de l'album chanté avec un frémissement, une sensibilité, une émotion qui donne envie évidemment de la voir enregistrer des intégrales! Mais il faut qu'elle gère la suite de cette évolution avec beaucoup de prudence, de sagesse, de bon sens pour pouvoir durer le plus longtemps possible et de la manière la plus intègre possible.
Il y a autre chose qui m'a frappé, c'est la manière dont le timbre et le chant se parent de couleurs, d'accents, d'inflexions qui ne sont pas sans faire penser à Maria Callas.
Vraiment de la très belle ouvrage!

Tu as raison sur ma comparaison qui n'était peut-être pas la plus appropriée mais je trouve qu'elle prend davantage soin de sa voix qu'une Sonya Yoncheva pour citer une autre star d'aujourd'hui, qui là encore avait des moyens différents de Kurzak. Et tu as entièrement raison pour le frémissement, la sensibilité et l'émotion. Je ne retrouve pas Callas en revanche contrairement à toi dans les couleurs et les inflexions. Moi j'avoue que je n'avais pas entendu depuis très longtemps "Un bel di vedremo" chanté ainsi qui est mon coup de cœur du disque avec la scène de Halka et le récitatif + air de Leonora.

Kurzak adore la scène et comme elle est sous contrat avec Sony Classical, même s'ils ont permis à Kaufmann d'enregistrer Otello, je ne sais pas si avec son époux, ils pourraient imposer une intégrale. En plus, cela risquerait de faire doublon avec d'autres enregistrements de Roberto Alagna. Une Madama Butterfly par eux en studio me plairait énormément en tout cas, pour connaître le Pinkerton de Alagna et leur duo dans Puccini in love. En octobre, ils doivent chanter ensemble cet opéra à Munich. J'adorerais que ce soit capté par la radio.

https://toutelaculture.com/spectacles/opera/aleksandra-kurzak-je-suis-en-train-de-realiser-mes-reves-denfance/ Cet entretien rappelle qu'elle a plus de 60 rôles à son répertoire, ce qui est impressionnant.

Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:10

Sans faire de doublons, il y a des choses tout à fait envisageables dans l'absolu pour eux deux:
- Madama Butterfly effectivement
- Turandot (Liu pour elle!)
- La Juive (ils l'ont fait à la scène)
- Ernani (franchement pourquoi pas ??)
- Poliuto (lui peut encore le faire très bien et elle serait fantastique!)
- Luisa Miller
- Adriana Lecouvreur (plus tard)

Rien que ces 7 là
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20359
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:29

Otello a écrit:
Sans faire de doublons, il y a des choses tout à fait envisageables dans l'absolu pour eux deux:
- Madama Butterfly effectivement
- Turandot (Liu pour elle!)
- La Juive (ils l'ont fait à la scène)
- Ernani (franchement pourquoi pas ??)
- Poliuto (lui peut encore le faire très bien et elle serait fantastique!)
- Luisa Miller
- Adriana Lecouvreur (plus tard)

Rien que ces 7 là

Après la question est : est-ce que Sony se lancerait dans ce genre d'entreprise? Pour Butterfly ou Turandot peut-être... Mais La Juive?? Ernani? Poliuto?

Et puis bon, sur le lot ce serait bien sûr La Juive qui me tenterait le plus... mais bon, si c'est avec plein de coupures pour économiser le temps d'enregistrement et les aigus d'Alagna, l'intérêt diminue... Confused

Sinon oui, un beau disque j'avoue... même si je ne suis pas totalement convaincu par la voix de Kurzak, que ce soit au disque ou en salle...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:32

Otello a écrit:
Sans faire de doublons, il y a des choses tout à fait envisageables dans l'absolu pour eux deux:
- Madama Butterfly effectivement
- Turandot (Liu pour elle!)
- La Juive (ils l'ont fait à la scène)
- Ernani (franchement pourquoi pas ??)
- Poliuto (lui peut encore le faire très bien et elle serait fantastique!)
- Luisa Miller
- Adriana Lecouvreur (plus tard)

Rien que ces 7 là

Tu as raison. Luisa Miller, ils l'ont chanté une fois ensemble à Monaco et je ne sais pas si elle a prévu de le chanter, contrairement à Amelia Grimaldi. Je n'en ai eu que de brèves échos de leur Luisa Miller. Je n'avais pas pensé à l'opéra de Donizetti. Ernani ne semble pas l'intéresser dans l'absolu et lui non plus, si on se fie uniquement à l'interview de Kurzak avec un mélomane que je connais un peu que j'ai postée. Un label qui voudrait enregistrer La Juive, je doute que ce soit envisageable, en tout cas il faudrait aller du côté d'un label plus confidentiel qu'une major, type Opera Rara, même s'ils ont enregistré La navarraise pour Warner Classics. Fixer officiellement sa Violetta aurait été super, vu les nombreux échos que j'en ai depuis quelques années et malheureusement je ne l'ai pas entendue dans l'intégralité du rôle à ce jour, pas cherché non plus de bande.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:35

Le disque flatte une projection qui ne sonne pas de la même manière en live. Ce n'est pas une voix immense mais c'est une voix bien conduite.
Pour La Juive, je suis à peu près certain que les aigus d'Alagna ne poseraient aucun problème, délivré qu'il serait du stress que génère chez lui le live.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:36

Sa Violetta de l'an dernier à Vérone était fantastique!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:38

Polyeucte a écrit:
Sinon oui, un beau disque j'avoue... même si je ne suis pas totalement convaincu par la voix de Kurzak, que ce soit au disque ou en salle...

Shocked Shocked Shocked Chacun ses goûts évidemment, malgré le smiley que je mets. Des chanteuses avec un aussi beau timbre et une telle sensibilité, une telle musicalité, j'en voudrais beaucoup. On est gâtés aujourd'hui entre elle et Marina Rebeka dans son répertoire à elle ou Sonya Yoncheva (malgré un problème très callassien dans les aigus). Netrebko, personnellement, je me réjouissais de l'entendre en Adriana Lecouvreur, au moins pour l'entendre une fois en salle, dans un rôle dans lequel je la trouve très bien, nonobstant le monologue de Fedra que je préfère par d'autres mais qui envoyait du lourd dans les retransmissions audio du Wiener Staatsoper et celle du Metropolitan Opera. Kurzak dans la mise en scène de McVicar avec son époux en Maurizio, je pense que cela serait intéressant, peut-être d'ici un an et demi à deux ans pour elle. Moi personnellement, je trouve que Alagna, malgré une irrégularité selon les rôles chante avec tellement de passion que j'ai été convaincu par son Samson en captation et son Carlo, en salle pour ce dernier. Certes, parfois, cela passe ou cela casse pour ses aigus.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20359
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 16:48

Otello a écrit:

Pour La Juive, je suis à peu près certain que les aigus d'Alagna ne poseraient aucun problème, délivré qu'il serait du stress que génère chez lui le live.

Même pour la cabalette après son grand air? C'est principalement à ça que je pense.
Alors bien sûr, une cabalette, si il n'y a que ça de coupé, c'est pas grave (et d'ailleurs à Munich il n'y avait que là qu'il était vraiment à la peine). Mais bon, si on fait une intégrale, on fait une vraie intégrale ou rien du tout je trouve. On a assez de versions charcutées...

aurele a écrit:
Shocked Shocked Shocked Chacun ses goûts évidemment, malgré le smiley que je mets. Des chanteuses avec un aussi beau timbre et une telle sensibilité, une telle musicalité, j'en voudrais beaucoup. On est gâtés aujourd'hui entre elle et Marina Rebeka dans son répertoire à elle ou Sonya Yoncheva (malgré un problème très callassien dans les aigus).

En fait, je pense que j'ai du mal avec ce genre de voix qui étaient assez claires et légères (Yoncheva en est l'exemple parfait!) et qui petit à petit grossissent. On perd en netteté et c'est pas ce que j'aime!
J'ai admiré Yoncheva dans {Le Couronnement de Poppée} en DVD, été bluffé par sa Leïla des {Pêcheurs de Perles} en salle à l'Opéra-Comique, idem pour ses 4 héroïnes dans {Les Contes d'Hoffmann}... et puis depuis, je trouve qu'on a beaucoup perdu du charme de ses débuts vocalement. Et ça me fait un peu cet effet pour Kurzak. J'avais été assez bluffé par sa Rachel je dois l'avouer... alors que je craignais le pire. Mais depuis avec la fréquentation des rôles plus lourds, le centre de gravité semble avoir bougé, c'est moins net, moins direct...
TU parles de Marina Rebeka... et là justement c'est plus ce que j'aime. Je trouve ça plus métallique en fait, je trouve que ça sonne plus naturel.

Après oui bien sûr, tous les goûts sont dans la nature! Et je ne dis pas que j'ai bon goût (ça se saurait d'ailleurs! hehe)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyLun 8 Juin 2020 - 20:23

y a 2 ou 3 petites choses pas claires là:
Polyeucte a écrit:
En fait, je pense que j'ai du mal avec ce genre de voix qui étaient assez claires et légères (Yoncheva en est l'exemple parfait!) et qui petit à petit grossissent. On perd en netteté et c'est pas ce que j'aime!
J'ai admiré Yoncheva dans {Le Couronnement de Poppée} en DVD, été bluffé par sa Leïla des {Pêcheurs de Perles} en salle à l'Opéra-Comique, idem pour ses 4 héroïnes dans {Les Contes d'Hoffmann}... et puis depuis, je trouve qu'on a beaucoup perdu du charme de ses débuts vocalement. Et ça me fait un peu cet effet pour Kurzak. J'avais été assez bluffé par sa Rachel je dois l'avouer... alors que je craignais le pire. Mais depuis avec la fréquentation des rôles plus lourds, le centre de gravité semble avoir bougé, c'est moins net, moins direct...
TU parles de Marina Rebeka... et là justement c'est plus ce que j'aime. Je trouve ça plus métallique en fait, je trouve que ça sonne plus naturel.
- Yoncheva n'avait pas une voix légère en termes de texture vocale! Elle a depuis le début les moyens vocaux d'un grand soprano lyrique (et elle s'oriente vers le soprano dramatique ou le spinto). Si "légère " est à comprendre au sens de "souple", là je suis d'accord!
- Rachel fait partie des rôles lourds! Et ça n'est pas moins lourd que l'Elisabetta de Verdi (Don Carlo) ...
- plus métallique = plus naturel ??? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20359
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 10 Juin 2020 - 10:56

Otello a écrit:
- Yoncheva n'avait pas une voix légère en termes de texture vocale! Elle a depuis le début les moyens vocaux d'un grand soprano lyrique (et elle s'oriente vers le soprano dramatique ou le spinto). Si "légère " est à comprendre au sens de "souple", là je suis d'accord!

Non, la voix n'étais pas légère, mais disons que le timbre était autrement plus clair et lumineux, alors que maintenant c'est très sombre... On avait une voix souple et qui pouvait s'alléger, assumer aussi bien Olympia que Giulietta... Maintenant elle a perdu tout brillant...

Citation :
- Rachel fait partie des rôles lourds! Et ça n'est pas moins lourd que l'Elisabetta de Verdi (Don Carlo) ...
Oui je sais bien! Very Happy
Mais c'était un des premiers rôles lourds et la voix conservait encore toutes les qualités de sa carrière plus souple et légère.
Après, la voix semble s'être tassée et élargie du coup... Et du coup voilà, on retrouve un peu le syndrome Yoncheva...

Citation :
- plus métallique = plus naturel ??? Shocked
Non, je trouve que la voix de Rebeka semble plus naturelle, j'ai moins l'impression qu'elle a grossi ses moyens pour assumer les rôles lourds... Et le côté un peu métallique lui permet de chanter Carmen sans pousser ou gonfler son timbre vers le grave.

(oui, je ne suis pas très très clair je pense... Mais après ce n'est qu'un ressenti hein, pas un jugement de valeur, juste un avis perso!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 10 Juin 2020 - 12:29

Je te rassure sur Kurzak, sa voix est restée très souple jusqu'au contre-mi et la vocalisation est juste parfaite! Elle enchaine les traits, les notes piquées et les trilles avec une facilité déconcertante!

Attention quand même pour Yoncheva, 2 grossesses sont passées par là et ont abaissé irréversiblement le centre de gravité de sa voix. Là, Dame Nature est souveraine! Oui la voix s'est corsée et élargie mais tout le haut medium et l'aigu (car il n'est plus question de parler de suraigu comme avant!) sont restés assez lumineux. Mais il est évident qu'elle n'est plus en mesure de chanter Olympia ni même Lucia di Lammermoor.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20359
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 10 Juin 2020 - 13:53

[quote="Otello"]Je te rassure sur Kurzak, sa voix est restée très souple jusqu'au contre-mi et la vocalisation est juste parfaite! Elle enchaine les traits, les notes piquées et les trilles avec une facilité déconcertante![/quoquote]te]

Mais dans ce cas pourquoi elle s'oriente vers le répertoire de son dernier récital? C'est vraiment dommage je trouve. Non pas que le vérisme soit un répertoire pour voix abimée, mais je trouve que c'est un peu dommage!


Citation :
Attention quand même pour Yoncheva, 2 grossesses sont passées par là et ont abaissé irréversiblement le centre de gravité de sa voix. Là, Dame Nature est souveraine! Oui la voix s'est corsée et élargie mais tout le haut medium et l'aigu (car il n'est plus question de parler de suraigu comme avant!) sont restés assez lumineux. Mais il est évident qu'elle n'est plus en mesure de chanter Olympia ni même Lucia di Lammermoor.

Enfin l'aigu, il est quand même souvent difficile je trouve. Et il a bien perdu en précision...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7115
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak EmptyMer 10 Juin 2020 - 18:56

Tu sais un album n'est pas toujours représentatif de ce qu'on va chanter ultérieurement ... On ne compte plus le nombre d'albums contenant des airs extraits d'œuvres jamais abordées à la scène par l'artiste ... Wink
Eugène Onéguine, Halka, Rusalka et Adriana Lecouvreur, c'est loin d'être fait ...
Tosca, elle l'envisageait à Paris mais comme ça risque de peut-être ne pas se faire, elle ne l'a visiblement pas prévue ailleurs ...
Le reste, elle l'a déjà chanté (sauf les 2 Verdi) parce qu'elle en a la voix. Et les 2 Verdi me semblent plus représentatifs de ce qu'elle va aborder puisqu'elle a toujours dit qu'elle voulait avoir et garder à son répertoire des rôles belcantistes ou de filiation belcantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Aleksandra Kurzak Empty
MessageSujet: Re: Aleksandra Kurzak   Aleksandra Kurzak Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Aleksandra Kurzak
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: