Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black Rose Gold
52 € 89 €
Voir le deal

 

 Stefano Landi (1586-1639)

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptySam 1 Juin 2013 - 20:18

Du premier baroque italien, on connait Monteverdi bien sûr... et bizarrement, Stefano Landi reste dans l'ombre... bizarrement car après l'écoute de deux de ces oeuvres (La Morte d'Orfeo et Il Sant'Alessio), je dois dire que je trouve l'inspiration et l'intérêt aussi grand chez l'un que chez l'autre!

Rapide biographie :
Formé au Collegio Germanico et au Seminario Romano de Rome, Landi va étudier la musique avec le Mâitre de Chapelle Agazzari, mais étudiera aussi la rhétorique et la philosophie.
Musicien d'église, Landi va tout de même composer des oeuvres théâtrales, dont le premier sera commandé par la famille qu'il sert : les Barberini. C'est grâce à eux qu'il entre en 1629 dans le choeur pontifical comme alto.

Oui, ce fut très rapide... pour plus d'informations, je vous renvoie vers l'article en anglais de Wikipedia... plus complet : Stefano Landi sur Wikipedia

Regard subjectif et assez naïf sur sa musique :
Après avoir découvert ces deux oeuvres, je dois dire que je trouve ce compositeur vraiment très à l'aise dans un certain style déclamatoire, où les déplorations sont magnifiquement ciselées sans aucun sur-jeu ou un pathos trop marqué. Que ce soit dans l'un ou l'autre, l'orchestre reste toujours dans l'illustration délicate et l'accompagnement ciselé. Varié en terme de styles (le Sant'Alessio passe allègrement des scènes les plus tristes aux bouffonneries sans soucis!) ces deux oeuvres n'ennuient jamais de part les beautés mélodiques, les différenciations des personnages et les ambiances créées.
Peut-être moins théâtrale qu'un Monteverdi (mais en même temps ces deux oeuvres ne sont-elles pas plus à classer dans les oratorios que dans les oeuvres théâtrales?) mais d'une beauté et d'une inspiration aussi grande, Landi est un compositeur que je découvre depuis quelques temps, à force d'écoute de ces deux oeuvres et dont les subtilités me font l'admirer de plus en plus!

La Morte d'Orfeo :
Tragicomedia pastorale en cinq actes
Livret d'Angelo Poliziano en 1484
1619


Suite de l'Orfeo de Monteverdi dans le mythe, on assiste à la fin de vie de celui qui perdit son amour.
Le jour de son anniversaire, Orphée s'attire deux ennemis puissants : Bachus et les Ménades. En effet, en refusant les réjouissances il choque ces personnages divins. Sous les coups de Ménades, il meurt, au grand désespoir de sa mère. Arrivé en Enfer, il doit convaincre Charon de le laisser passer pour rejoindre Eurydice. Mercure a beau lui proposer de séjourner sur l'Olympe, Orphée veut revoir son aimée. Elle apparait mais ne reconnait pas son amant, l'eau du Léthé lui ayant fait perdre la mémoire. Comprenant que lui aussi perdra tout souvenir, Orphée quitte les Enfers pour rejoindre Jupiter sur l'Olympe.

Discographie :
Il existe deux enregistrements :
- le premier enregistré en 1987, dirigé par Stephen Stubbs
- le deuxième enregistré en 2006, dirigé par Françoise Lasserre

C'est ce deuxième enregistrement qui m'a fait découvrir Landi :
Stefano Landi (1586-1639) Morte_Zigzag
Attiré par les chanteurs et l'histoire d'Orphée, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Et j'ai été rapidement ébloui par ce que j'ai entendu. J'ai déjà un peu expliqué ce qui m'a particulièrement marqué dans le style de Landi... et le tout est magnifiquement rendu par les musiciens. Françoise Lasserre dirige un orchestre assez réduit avec l'ensemble Akademia. Subtile et très coloré, la partition se trouve très bien servie. Les chanteurs ne sont pas en reste, avec un Cyril Auvity splendide en Orphée. Le phrasé est magique, la voix de toute beauté et la délicatesse du chant nous fait vraiment entendre ce poète. Par deux personnages (la mère d'Orphée ainsi que Tétis), Guillemette Laurens donne à la déploration tout le poids de sa noblesse de chant. Toujours aussi magnifique dans ses incarnations que dans les années 80, cette grande dame ébloui par une voix superbe et une émotion des plus touchante! A l'opposé, Dominique Visse (lui aussi un ancien en pleine forme!) chante les rôles de Bacchus et Charon. Avec sa voix étrange et tranchante, il est toute la haine, la méchanceté ou le grinçant des personnages.
Tout le reste de la distribution est au même niveau que ces trois là, qui avaient été pour moi l'argument d'écoute premier...


Il Sant'Alessio :
Historia sacra en deux actes
Livret de Giulio Rospigliosi
1631


Durant cette oeuvre, on assiste aux derniers jours d'Alexis, Saint maintenant oublié, qui abandonna sa famille pour vivre une vie pieuse après un séjour à Jérusalem. De retour à Rome, il finira ses jours comme mendiant sous l'escalier de la demeure familiale, ignoré de tous. On assiste au désespoir des parents du jeune homme ainsi que de sa femme, à la tentative de corruption du future saint par un démon... et enfin à la reconnaissance du corps du jeune homme par sa famille. Tout cela est ponctué par des scènes humoristiques des valets.

Discographie :
Deux versions là encore :
- un premier enregistrement en 1995 dirigé par William Christie
- un deuxième enregistrement (en DVD) en 2007 toujours dirigé par William Christie

C'est là encore le deuxième enregistrement que j'ai visionné :
Stefano Landi (1586-1639) DVD_Alessio

Enregistré à Caen, ce spectacle est mis en scène par Benjamin Lazare et la distribution est exclusivement masculine, pour répondre aux traditions de l'époque de la création. Lazare nous propose un retour aussi à l'origine avec un superbe travail à la bougie, des costumes magnifiques et une gestuelle très travaillée.
Le fait de ne faire chanter que des hommes pose quelques soucis à priori... comment distribuer la mère et la femme d'Alexis? Tout simplement en appelant des contre-ténors voyons! Et c'est donc Xavier de Sabata et Max-Emmnanuel Cencic qui prennent ces deux rôles. Superbes l'un comme l'autre, ils donnent vocalement vraiment une très belle interprétation de leurs rôles : sensibles et délicat, le chant donne vraiment l'illusion de femmes ici. Splendide.
Autre contre-ténor, Philippe Jarrousky chante Alexis. La voix est plus claire que celles des deux autres, et du coup, toute la fragilité et la naïveté du personnage est là.
Au milieu de ces trois voix hautes, Alain Buet prête sa belle voix de baryton pour chanter le père, alors que Luigi De Donato souffre un peu dans les graves du démon tout en étant assez magnétique!
Reste de la distribution sans faille, et puis William Christie en maître d'oeuvre. Les Arts Florissants sont vraiment magiques! Beauté des timbres, délicatesse de la direction, mise en valeurs des mélodies... Un vrai chef-d'oeuvre!




Voilà... c'est tout ce que je peux dire... Pas grand chose me direz-vous... et des choses assez convenues. Mais j'ai du mal à expliquer tout ce que j'ai peu entendre... c'est un émerveillement de tous les instants Very Happy

Du coup, je me tourne vers vous... avez-vous d'autres disques de Landi à me conseiller? Est-il intéressant d'écouter les autres enregistrements cités ci-dessus? Je dois dire que le premier Christie du Sant'Alessio me tenterait bien...

Je vous cède la parole donc! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyDim 2 Juin 2013 - 15:05

Malheureusement tu as déjà fait le tour de la discographie de Landi.
Je ne connais pas Stubbs dans la Morte d'Orfeo mais je n'irais pas m'y risquer. Maintenant oui la première version Christie du Sant Alessio vaut le coup, l'orchestre est assez différent et pas mal de rôles sont tenus par des femmes donc le rendu est là aussi différent.

Il y a sinon un disque que j'aime beaucoup qui regroupe des pièces vocales diverses mais c'est enregistré par Christina Pluhar donc ça sonne très Arpeggiata, le compositeur est un peu perdu là dedans.

Sinon dans le premier baroque italien il y a des tas d'autres compositeurs à explorer, à commencer par Cavalieri et ses lamentations à se pâmer d'admiration, Rossi et son fameux Orfeo mais encore Caccini, Peri, Cavalli etc.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyDim 2 Juin 2013 - 15:18

Hidraot a écrit:
assez différent et pas mal de rôles sont tenus par des femmes donc le rendu est là aussi différent.

Il y a sinon un disque que j'aime beaucoup qui regroupe des pièces vocales diverses mais c'est enregistré par Christina Pluhar donc ça sonne très Arpeggiata, le compositeur est un peu perdu là dedans.

.

Oh, je trouve qu'il est magnifique, ce disque Landi de Pluhar ! Un bel objet Alpha. Comment résister à la voix de Marco Beasley ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyDim 2 Juin 2013 - 15:25

Hidraot a écrit:
Malheureusement tu as déjà fait le tour de la discographie de Landi.
Snifff Sad Sad

Citation :
Je ne connais pas Stubbs dans la Morte d'Orfeo mais je n'irais pas m'y risquer.
J'ai peur aussi... hehe

Citation :
Maintenant oui la première version Christie du Sant Alessio vaut le coup, l'orchestre est assez différent et pas mal de rôles sont tenus par des femmes donc le rendu est là aussi différent.
Je vais essayer de trouver ça alors! Very Happy

Citation :
Sinon dans le premier baroque italien il y a des tas d'autres compositeurs à explorer, à commencer par Cavalieri et ses lamentations à se pâmer d'admiration, Rossi et son fameux Orfeo mais encore Caccini, Peri, Cavalli etc.
Ok! Merci pour les pistes... Very Happy
Cavalli, je connais un peu déjà... les autres par contre je n'ai jamais écouté...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyDim 2 Juin 2013 - 18:49

Zeno a écrit:
Hidraot a écrit:

Il y a sinon un disque que j'aime beaucoup qui regroupe des pièces vocales diverses mais c'est enregistré par Christina Pluhar donc ça sonne très Arpeggiata, le compositeur est un peu perdu là dedans.

Oh, je trouve qu'il est magnifique, ce disque Landi de Pluhar ! Un bel objet Alpha. Comment résister à la voix de Marco Beasley ? Very Happy

Oui, toujours aussi beau à la réécoute que dans mon souvenir !
Stefano Landi (1586-1639) Coverpla




J'ai retrouvé ce fil qui donne quelques pistes pour d'autres compositeurs : https://classik.forumactif.com/t1745-les-florentins-peri-cavalli-cavalieri-debuts-opera?highlight=cavalieri
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyMer 16 Déc 2015 - 22:30

Une curiosité (?) : un Sant'Alessio à Salzburg en 77 avec Tappy, Gruberova, Wenkel, Desderi, Taillon, sous la baguette de Peter Maag /watch?v=HcPW_LCGHI8 .
Vous connaissiez, vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyMer 16 Déc 2015 - 22:45

Houla... je connais pas mais la distribution et la prise de son me font un peu peur Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 0:05

Déjà pas une œuvre fabuleuse, alors dans la mélasse que je suppose, grand Dieu, des aplats à n'en plus finir, autant écouter du Feldman (au moins ça frotte un peu).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nugava
Mélomaniaque
nugava

Nombre de messages : 1528
Age : 34
Date d'inscription : 09/12/2007

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 1:06

J'écoute très souvent le disque Pluhar... J'adore... Et ça m'a permis de découvrir Marco Beasley (et son spectacle "La Bella Noeva")... Je fonds devant le timbre et le diseur...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 8:04

Polyeucte a écrit:
Houla... je connais pas mais la distribution et la prise de son me font un peu peur Embarassed

Fond et forme, ce n'est pas tellement différent de la Poppea de Rudel à Paris Stefano Landi (1586-1639) 2661413304 .
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 9:16

bAlexb a écrit:
Fond et forme, ce n'est pas tellement différent de la Poppea de Rudel à Paris Stefano Landi (1586-1639) 2661413304 .

Oui Embarassed
Mais là où Rudel me parle par les personnalités, ici je n'ai personne qui va vraiment me motiver... et je crains qu'en ayant écouté de plus en plus de baroque "historiquement informé", je devienne un peu sectaire question style affraid
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 12:15

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Fond et forme, ce n'est pas tellement différent de la Poppea de Rudel à Paris Stefano Landi (1586-1639) 2661413304 .

Oui Embarassed
Mais là où Rudel me parle par les personnalités, ici je n'ai personne qui va vraiment me motiver... et je crains qu'en ayant écouté de plus en plus de baroque "historiquement informé", je devienne un peu sectaire question style affraid

Ah ! Là c'est sûr que ce n'est ni historiquement informé (ceci dit, ça peut être historiquement "informatif" et, au moins pour l'épistémologie, il peut y avoir une certaine beauté du "geste") ; et quant aux personnalités Gruberova mise à part, ça n'aligne pas beaucoup de noms. N'empêche...
(Mais je te rassure, c'est quand même vers Christie que je reviens, in fine !)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 12:46

bAlexb a écrit:
Ah ! Là c'est sûr que ce n'est ni historiquement informé (ceci dit, ça peut être historiquement "informatif" et, au moins pour l'épistémologie, il peut y avoir une certaine beauté du "geste") ; et quant aux personnalités Gruberova mise à part, ça n'aligne pas beaucoup de noms. N'empêche...
(Mais je te rassure, c'est quand même vers Christie que je reviens, in fine !)

Voilà... Pas une horreur, mais après avoir découvert par la version Christie 100% masculine, j'ai même eu du mal avec la première version de Christie (Petibon en Alessio) Embarassed
Je deviens un baroqueux intégriste... batman
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31487
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 13:40

Polyeucte a écrit:

Je deviens un baroqueux intégriste... batman

Tu peux me rappeler le casting de ton Couronnement de Poppée ? Basketball

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 13:53

Cololi a écrit:
Tu peux me rappeler le casting de ton Couronnement de Poppée ? Basketball

Celui que j'écoute le plus?
Direction : Ivor Bolton
Nerone : David Daniels
Poppea : Anna-Caterina Antonacci
Ottavia: Nadja Michael
Ottone: Axel Köhler
Seneca: Kurt Moll

Et après, il y a Jacobs avec Guillemette Laurens en Nerone...

Oui, je n'écoute presque plus le Couronnement de Poppée avec les poids lourds...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85141
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 15:19

On est complètement HS...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 15:47

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Ah ! Là c'est sûr que ce n'est ni historiquement informé (ceci dit, ça peut être historiquement "informatif" et, au moins pour l'épistémologie, il peut y avoir une certaine beauté du "geste") ; et quant aux personnalités Gruberova mise à part, ça n'aligne pas beaucoup de noms. N'empêche...
(Mais je te rassure, c'est quand même vers Christie que je reviens, in fine !)

Voilà... Pas une horreur, mais après avoir découvert par la version Christie 100% masculine, j'ai même eu du mal avec la première version de Christie (Petibon en Alessio) Embarassed
Je deviens un baroqueux intégriste... batman

Alors que moi, je parlais de Christie en studio qui a été la version par laquelle j'ai découvert l'oeuvre ; l'option "tout-masculin" ne m'a pas complètement convaincu j'avoue, même si c'est le summum de l'historicisme (peut-être bien un petit tropisme "viollet-le-ducien" que je rejette de manière freudienne Embarassed ).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 17 Déc 2015 - 15:59

bAlexb a écrit:
Alors que moi, je parlais de Christie en studio qui a été la version par laquelle j'ai découvert l'oeuvre ; l'option "tout-masculin" ne m'a pas complètement convaincu j'avoue, même si c'est le summum de l'historicisme (peut-être bien un petit tropisme "viollet-le-ducien" que je rejette de manière freudienne Embarassed ).

Sur le principe, je ne suis pas forcément fan du tout masculin (Astarsese par exemple, je ne peux pas en partie à cause de ça... et de la mise en scène que je trouve affreuse! Mr.Red).
Mais là, j'ai surtout trouvé Jarousky particulièrement touchant, plus fragile et angélique que Petibon même.
Revenir en haut Aller en bas
Democrite
Mélomaniaque
Democrite

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 21 Avr 2016 - 21:15

Polyeucte a écrit:
Hidraot a écrit:
Malheureusement tu as déjà fait le tour de la discographie de Landi.
Snifff Sad Sad
Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy
Stefano Landi (1586-1639) -stefano_landi_arie_da_cantarsi_-_manuel_de_grange_il_festino_a
Stefano Landi, Arie da Cantarsi_Il Festino, Manuel de Grange

Tu connais, Polyeucte ? Ce sont des airs de chambre. Avec Dagmar Saskova, soprano, et Francisco-Javier Mañalich, ténor. Ce n'est peut-être pas aussi contemplatif que l'album précédent d'Il Festino, mais concernant Landi, ce disque te montrera peut-être une autre facette de son talent. Je ne connais que celui-ci, mais je me dirigerais bien vers ses opéras.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) EmptyJeu 21 Avr 2016 - 22:47

Je ne connais pas... je vais y jeter une oreille un de ces jours alors! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Stefano Landi (1586-1639) Empty
MessageSujet: Re: Stefano Landi (1586-1639)   Stefano Landi (1586-1639) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stefano Landi (1586-1639)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: