Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

 

 De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?

Aller en bas 
+21
Francesco
Cello
CorvusCorax
Pat17
Forlane
gluckhand
Mariefran
sebby
Théo taschimor
OYO TOHO
charles.ogier
Fuligo
Le faiseur de reines
Xavier
Horatio
lulu
Polyeucte
Francoistit
Cololi
arnaud bellemontagne
Zeno
25 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 14:43

Après le fil sur les interprètes de génie, où notre subjectivité a bien évidemment lâché la bride, voici un sujet voisin : de quels compositeurs et/ou interprètes pouvez dire qu'ils vous transportent, non pas à l'occasion, mais dans une telle mesure que vous pouvez raisonnablement vous déclarer "fan". Sitôt que vous les entendez, vous fondez.
Toute règle souffrant des exceptions, disons que l'adhésion de ce type demeure valable, même si, en de rares occasions, on est un peu moins dans l'extase.

Je commence : chez les interprètes, quand bien même seraient-ils inégaux car forcément ils le sont, je suis toujours emporté par Fischer-Dieskau, Rostropovitch (au violoncelle, pas comme chef), Richter, Argerich, Oïstrakh et mon cher Jordi Savall. Je vais vite, j'ai dû oublier quelques noms...

Pour les compositeurs, que dire ? Je n'en vois pas beaucoup, il y a toujours une partie du corpus qui m'indiffère un peu (exemple : je n'aime pas les Symphonies de Schubert).
Si, tout de même : Berg. J'aime l'ensemble de sa production énormément.
Ceux qui s'en approcheraient le plus seraient Ravel, Prokofiev et Chostakovitch. Ce dernier exerce sur moi une fascination extraordinaire. Je n'en ai pas fait le tour complet, mais j'aime vraiment tout ce que je connais.
Si je remonte loin dans le temps, j'adhère sans réserve à ce que je connais d'Ockeghem, de Josquin, de Lassus, de Gesualdo.

Et de Monteverdi, que j'allais oublier.

Je peux aussi nommer Grigny, au corpus minuscule, mais enthousiasmant de A à Z.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23764
Date d'inscription : 22/01/2010

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 15:15

Merci pour le sujet.

Il y a pourtant pas mal de choses faibles chez Chosta non?

Parmi ceux dont le corpus comprend peu de faiblesses et qui m'enthousiasment je dirais Schoenberg(même ses oeuvres moins inspirées comme le quintette à vents ou la suite op 29 sont a fait dignes d'être écoutées), Dutilleux, Ravel, Berg,Mahler, Debussy et Bartok.

Le cas de Wagner est ambigu.
Peut on considerer avec serieux sa production hors-opéras ?
Dans la négative, il fait sans problème partie de ma liste.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32478
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 15:18

Le seul compositeur que je connais bien et a qui je n'ai rien à reprocher c'est Debussy.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 29
Date d'inscription : 28/01/2010

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 15:30

Cololi a écrit:
Le seul compositeur que je connais bien et a qui je n'ai rien à reprocher c'est Debussy.
Non Mahler Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 15:31

Bon, une petite liste...

Compositeurs :
Charles Gounod : parce que mine de rien, quelque soit la partition (sauf La Colombe, faut pas exagérer! hehe) j'y trouve troujours un immense plaisir mélodique, une fraicheur...
Nikolai Rimsky-Korsakov : Des couleurs, des ambiances... rien entendu de lui qui soit moins bien que bien!
Jules Massenet : Eh oui... c'est toujours varié, touchant ou marquant... de plus en plus fan!
Vincent d'Indy : chaque découverte est un monde
Jean-Baptiste LULLY : ben oui... je suis devenu fan...


Interprète :
Y en a tellement... Gianandrea Noseda, Jon Vickers, Mirella FreniFreni, Leontyne Price, Rita Gorr, Janine Micheau, Ernest Blanc, Alain Vanzo, Ivan Kozlovsky, Sergei Lemeshev, Pavel Lisitsian, Dmitri Hvorostovsky, Guillemette Laurens, Stéphanie d'Oustrac, Agnès Mellon, Howard Crook, Nicolai Ghiaurov, Mark Reizen, Renée Fleming, Joseph Calleja,... bon, je vais m'arrêter là... c'est pas bien passionnant tous ces noms...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19583
Date d'inscription : 25/11/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 17:13

un seul : Liszt. rabbit
C’est sans aucun doute le compositeur dont je connais le plus d’œuvres, et le seul à propos duquel je peux dire que j’ai quasi tout écouté (même s’il me resterait Don Sanche, un bon nombre de transcriptions... et la partie non enregistrée de la musique vocale). Il n’y a chez lui pratiquement rien qui me déçoive, et un très grand nombre d’œuvres qui me transportent et me sont indispensables.

Alors, évidemment, il est des compositeurs chez qui tout ce que je connais (plus encore donc que pour Liszt) me passionne (à des degrés divers), mais ce sont surtout des compositeurs dont je ne connais que quelques œuvres, voire une seule : Byrd, Franck, Albéniz, Decaux, Tournemire, Bartók, Oboukhov, Messiaen, Rautavaara, Rzewski et Tüür (j’en oublie sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 28
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 17:35

Rautavaara ? Tu n'as pas écouté les symphonies alors (ce n'est pas indispensable du tout Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 17:41

Zeno a écrit:
Après le fil sur les interprètes de génie, où notre subjectivité a bien évidemment lâché la bride, voici un sujet voisin : de quels compositeurs et/ou interprètes pouvez dire qu'ils vous transportent, non pas à l'occasion, mais dans une telle mesure que vous pouvez raisonnablement vous déclarer "fan". Sitôt que vous les entendez, vous fondez.
Toute règle souffrant des exceptions, disons que l'adhésion de ce type demeure valable, même si, en de rares occasions, on est un peu moins dans l'extase.
Tout est affaire d'exceptions... Parce que sans exception je crois qu'il n'y aurait aucun nom.

Mais disons qu'avec très peu d'exceptions il y a quand même Scriabine, Debussy et Ravel. (il faut quand même éliminer quelques oeuvres de jeunesse vraiment pas terribles chez Debussy, mais à ce moment-là je peux aussi compter Wagner)
Bartok et Szymanowski, peu d'exceptions aussi. Dutilleux également, mais ça me transporte peut-être quand même un peu moins que les autres que j'ai cités.

Chez les interprètes, je n'en vois pas tellement... ça reste une donnée presque secondaire pour moi. Allez, peut-être Hildegard Behrens quand même! En tout cas tant qu'elle avait sa voix, jusqu'en 1994-95 disons.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19583
Date d'inscription : 25/11/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 17:41

Horatio a écrit:
Rautavaara ? Tu n'as pas écouté les symphonies alors (ce n'est pas indispensable du tout Mr. Green ).
je n’ai écouté qu’une seule œuvre : Vigilia. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 17:46

J'ajoute Dutilleux dans ma liste, j'adore tout.

Arnaud, tu es inconditionnel des premiers opéras de Wagner ? Les Fées, Rienzi, ces machins-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 18:50

Varèse ! (rien n'est à jeter dans ce qui est joué, enregistrée)
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 42
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 19:02

Compositeurs: Britten et Mahler. J'aime quasiment tout, et ce qui est étonnant pour moi, a la fois la musique vocale et instrumentale (globalement, je ne suis vraiment pas touchée par la musique instrumentale tonale - avec un certain nombre d'exceptions quand même!).

Interprète: Kathleen Ferrier. Objectivement il y a du bon et du moins bon, mais j'aime tout quand même, et grâce a elle j’écoute avec plaisir des œuvres qui a priori n'ont rien pour me plaire. Et ça c'est quelque chose que j’apprécie tout particulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 19:44

Compositeurs: Jean-Sébastien Bach.
Je suis certain de l'avoir toujours entendu et écouté.

Interprètes: l'exercice est vraiment difficile. Essayons
Claudio Arrau
Wilhem Furtwängler
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyJeu 8 Aoû 2013 - 19:58

Ah oui, Arrau, tiens, je l'ajoute aussi. J'adore tout ce que je connais de lui. C'est parfois hors style mais je me régale immanquablement.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO


Nombre de messages : 6993
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 8:37

chez Bartok tout est génial et original.
Je pense que Ravel peut aussi faire partie de cette catégorie.
J'adore Schubert, mais pas toutes ses oeuvres, donc je ne le citerai pas. Pareil pour Debussy.
Les interprètes je ne les connais pas assez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 10:28

D'accord pour Bartok. Je n'arrive juste pas à me pâmer pour les Mikrokosmos, mais c'est quand même génial.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23764
Date d'inscription : 22/01/2010

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 10:37

Zeno a écrit:
 

Arnaud, tu es inconditionnel des premiers opéras de Wagner ? Les Fées, Rienzi, ces machins-là ?
Jamais écouté. Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 11:40

Zeno a écrit:
Après le fil sur les interprètes de génie, où notre subjectivité a bien évidemment lâché la bride, voici un sujet voisin : de quels compositeurs et/ou interprètes pouvez dire qu'ils vous transportent, non pas à l'occasion, mais dans une telle mesure que vous pouvez raisonnablement vous déclarer "fan". Sitôt que vous les entendez, vous fondez.
Parmi les quelques compositeurs qui répondent à cet état et dont la plupart de leur musique me transporte dans une dimension supérieure, il y a JOHANNES SEBASTIAN BACH. Une alchimie sonore parfaite et bouleversante à mes oreilles qui m'accompagnera toute ma vie et j'espère après.Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19583
Date d'inscription : 25/11/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 12:22

@Charles & Théo. Vous ne trouvez pas qu’il y a force pages indigestes ou en tout cas franchement dispensables chez — l’immensissime — Bach ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:00

Lucien a écrit:
@Charles & Théo. Vous ne trouvez pas qu’il y a force pages indigestes ou en tout cas franchement dispensables chez — l’immensissime — Bach ? Surprised
Si, bien entendu. Nous trouverons forcément des oeuvres dispensables dans plus de 1.000 opus, et notamment dans les cantates; mais, je suis subjugué par toutes les oeuvres pour clavier, qui conjuguent l'"ivresse du contrepoint" (citation DLM), la joie de vivre.
Pour faire court, c'est la Musique de la Vie.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:05

Lucien a écrit:
@Charles & Théo. Vous ne trouvez pas qu’il y a force pages indigestes ou en tout cas franchement dispensables chez Bach ? Surprised 
1) Ce qui est indigeste pour les uns ne l'est pas forcément pour les autres. La musique de Xenakis, en général, et certains passages chez Wagner, par exemple, me sont indigestes donc dispensables dans l'absolu même si mes goûts musicaux ne sont pas forcément immuables et peuvent encore "évoluer" avec le temps. Mr. Green Mais, chez Bach, rien de tout ce que j'ai écouté ne m'a ennuyé, ne m'a paru indigeste. Parallèlement, je suis suffisamment ouvert pour accepter l'idée que l'on puisse tout avaler d'un Wagner ou d'un Xenakis et coincer sur certaines compositions de Bach.

1a) Maintenant, je ne connais pas tout de Bach, beaucoup de choses mais pas tout. Je ne connais pas encore toutes ses cantates, par exemple. Et puis est-ce possible de tout aimer d'un compositeur qui fut aussi prolixe...honnêtement, je ne sais pas puisque je ne connais pas tout; la seule chose que je peux dire à ce jour, c'est que tout ce que j'ai entendu de lui, à part peut-être un passage ci et là, me transporte très haut dans les sphères de l'émotion et de l'exaltation, comme aucun autre compositeur classique.

2) J'ai peut-être mal saisi l'intitulé de ce topic ouvert par Zeno. Il m'avait semblé que la question principale était: Quels sont les compositeurs dont nous pouvons dire qu'ils nous transportent dans une telle mesure que nous pouvons raisonnablement nous déclarer "fan".Question
Je me déclare donc "fan" de Johannes Sebastian Bach. Very Happy 

2a) Si la question avait été: quels sont les compositeurs qui nous ont parus réguliers en qualité dans la création ou qui n'ont écrit que des oeuvres indispensables, il est fort probable que je n'aurai pas répondu ou que j'aurais répondu AUCUN à-priori. Parce que c'est une question qui, dans ce cas précis, sollicite davantage la part d'objectivité et de raison qui est en nous, et les questions objectives ne m'intéressent pas, autant que les propos trop raisonnables m'ennuient. Pour moi, la musique c'est un pas fou vers l'infini irrationnel...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:22

Il faut quand même préciser : certains connaissent tout le corpus d'un compositeur, d'autres pas. Si je prends Bach, mon préféré, je connais toute l'oeuvre, ok, je la fréquente depuis 40 ans sans relâche, et je suis loin de tout adorer. Donc, je ne suis pas un inconditionnel. A présent, je vais prendre Chostakovitch : je sais que je ne connais pas tout. Mais tout ce que je connais me séduit beaucoup. Donc, je mets Chostakovitch dans la catégorie visée par ce topic.
Troisième exemple : Brahms. J'ai hésité. Je connais plutôt bien toute son oeuvre, c'est un compositeur que j'adore depuis toujours et il n'y a que peu d'oeuvres dont je puisse dire qu'elles me lassent. Néanmoins, mon enthousiasme étant variable, je ne le mets pas dans mon Panthéon. Un peu comme pour Debussy, dont j'aime tout, mais à des degrés divers.

Et pardon pour la répétition du mot "tout", j'avais la flemme de faire du style. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:25

Lucien a écrit:
@Charles & Théo. Vous ne trouvez pas qu’il y a force pages indigestes ou en tout cas franchement dispensables chez — l’immensissime — Bach ? Surprised
Indigestes, je ne les ai pas encore rencontrées.
Franchement dispensables, je ne suis pas sûr. Peut-être deux ou trois choses dans l’œuvre d'orgue, une ou deux cantates, et quelques pièces pour clavier isolées (dans les BWV 9XX).
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:30

Pas d'accord, Alexandre. Et Dieu sait si je suis celui qui porte Bach aux nues ! Il y a pas mal d'arias de cantates très fades (notamment pour basse), des pièces d'orgue en effet assez plates et austères, voire ennuyeuses (même si admirablement écrites), d'autres bricoles à droite à gauche. Dispensables, je ne sais pas, on est d'emblée à un niveau exceptionnel, mais comme Bach, 90% du temps, est stratosphérique, ingrat que je suis, je finis par faire la fine bouche devant ce qu'il a pondu à la simple hauteur de l'Everest.
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor


Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:44

Zeno a écrit:
Il faut quand même préciser : certains connaissent tout le corpus d'un compositeur, d'autres pas. Si je prends Bach, mon préféré, je connais toute l'oeuvre, ok, je la fréquente depuis 40 ans sans relâche, et je suis loin de tout adorer. Donc, je ne suis pas un inconditionnel. A présent, je vais prendre Chostakovitch : je sais que je ne connais pas tout. Mais tout ce que je connais me séduit beaucoup. Donc, je mets Chostakovitch dans la catégorie visée par ce topic.
Oui, voilà, Chostakovitch chez toi c'est comme Bach chez moi; je ne connais pas tout mais tout ce que je connais j'adore, ce qui fait beaucoup quand même.Very Happy  En y réfléchissant, je crois qu'il n'existe aucun compositeur dont je connaisse tout, pas même Dutilleux! Puis, les compositeurs qui écrivent la musique qui me plait le plus ont tous été très prolifiques, comme Villa-Lobos, par exemple. En revanche, Arthur Honegger peut quasiment correspondre à l'intitulé du topic. J'adore presque tout ce que je connais de ce compositeur.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:47

A ce moment là il est impossible d'être inconditionnel de qui que ce soit, ou bien on se retrouve seulement inconditionnel de Bruhns (excellent compositeur au demeurant), ce qui n'a pas de sens.

Chez Bach, les œuvres dont on peut éviter l'écoute ne comptent même pas pour un dixième du catalogue (si on te suit), ce qui fait plus de 900 œuvres "valables". Le corpus des cantates est à aborder dans son ensemble, rien que pour pouvoir appréhender les différentes solutions présentées au traitement de cette forme, tu le sais mieux que moi. Et même si dans certaines cantates l'aria de basse est fade, le choral qui suit sera magnifiquement harmonisé ou on aura un chœur au contrepoint vertigineux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:50

Zeno a écrit:
Il faut quand même préciser : certains connaissent tout le corpus d'un compositeur, d'autres pas. Si je prends Bach, mon préféré, je connais toute l'oeuvre, ok, je la fréquente depuis 40 ans sans relâche, et je suis loin de tout adorer. Donc, je ne suis pas un inconditionnel. A présent, je vais prendre Chostakovitch : je sais que je ne connais pas tout. Mais tout ce que je connais me séduit beaucoup. Donc, je mets Chostakovitch dans la catégorie visée par ce topic.
Tu verras en creusant qu'il y a des choses bien dispensables chez lui. Écoute "Le soleil luit sur notre patrie" (/watch?v=T6mOIdF1N3k), et il redescendra immédiatement au niveau de Bach. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:54

Je sais bien que Chosta n'est pas génial d'un bout à l'autre. Bach est dans une autre catégorie, c'est fou que je sois dans la position de le critiquer, NON, JE NE VEUX PAS !!!
pale pale pale 

Là, je viens de m'enfiler l'oeuvre complète de Ciconia. Eh bien je suis inconditionnel de Ciconia.

Voilà.

geek 
Revenir en haut Aller en bas
sebby
Mélomaniaque



Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 02/12/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 13:57

Morton Feldmann-Tout est bon chez lui. Si parfois je m'y ennuie, c'est que je ne suis pas suffisamment attentif. Le même passage le lendemain me parait merveilleux.


Dernière édition par sebby le Ven 9 Aoû 2013 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:07

Zeno a écrit:
Bach est dans une autre catégorie, c'est fou que je sois dans la position de le critiquer, NON, JE NE VEUX PAS !!!
pale pale pale 
Je n'ai pas envie de le faire, donc je ne le fais pas Razz .
Pareil pour Schubert. Je n'en dirai pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:09

Oui, voilà, ils ont pondu quelques daubes, mais on ne critique pas par principe. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:12

Tu vas penser que mon cas est grave, mais ça serait difficile pour moi de dire du mal de Schubert étant donné que j'aime vraiment les symphonies (toutes sauf la première et dans une moindre mesure la 6ème) et les premières sonates pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:17

Je ne déteste pas ses symphonies, mais ce n'est pas Schubert pour moi (sauf l'Inachevée). Par exemple, je n'aime pas du tout la Neuvième. Que c'est long et poussif !
Le piano, tout est intéressant, mais il y a quand même un gouffre entre les premières sonates et les monuments ultimes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:28

Il y a un gouffre, mais une œuvre comme D.784, je trouve ça loin d'être négligeable. Le matériau thématique de la première la mineur (D.537) est également très intéressant, et ce n'est pas franchement une œuvre légère.
Il y a un jaillissement mélodique quasi permanent dès le début. Rien que pour ça j'écoute souvent les sonatines pour violon et piano.
Le corpus schubertien qui est vraiment pénible dans ses premiers numéros est celui de quatuor à cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:29

Moi aussi j'aime beaucoup les sonatines Very Happy  Tu oublies la D.664, Alexandre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:34

Effectivement je n'en ai pas parlé. Et c'est une de ces œuvres médianes où il n'y a que peu d'espoir, beaucoup moins que dans les dernières œuvres. Même si le thème initial semble consolateur, les modifications harmoniques vont toutes dans un seul sens, vers plus de noirceur.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 14:45

Ah oui, les premiers quatuors, c'est du sous-Haydn.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32478
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 15:27

Zeno a écrit:
Ah oui, les premiers quatuors, c'est du sous-Haydn.
Oui mais difficile de reprocher à un gamin de même pas 20 ans de ne pas déjà avoir dépassé Haydn !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 15:28

Oui enfin un gamin qui a déjà écrit Erlkönig, ce n'est pas tout à fait un gamin normal. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 15:30

D'autant qu'à seize, il écrivait Marguerite au Rouet, peut-être le plus beau Lied jamais composé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 16:12

Pour répondre à ce fil de Zéno, je crois qu'il faut accepter de faire preuve d'un tout petit peu de mauvaise foi ; mais n'est-ce pas le propre du Fan ? (un mot bien à la mode ces temps-ci...hehe )
Alors avec passion MAIS mauvaise foi....
Mahler (que je crois intégralement connaître) je prends tout, sauf la 8ème où vraiment il exagère trop !.
Britten (dont je ne connais pas tout), même si depuis quelques semaines je ressens comme une légère crise de foie.
Schubert que je suis loin de connaître en entier.
Adams qui m'enthousiasme à chaque découverte.
Mendelssohn, Purcell et Schumann chez qui je trouve du grain à moudre dés la première écoute.
...En toute mauvaise foi...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23764
Date d'inscription : 22/01/2010

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 17:18

ttod a écrit:
Mahler (que je crois intégralement connaître) je prends tout, sauf la 8ème où vraiment il exagère trop !.
Ah oui la 8ème il est un peu passé à côté AMHA. mains 
Revenir en haut Aller en bas
Fuligo
Déesse du scalpel
Fuligo


Nombre de messages : 3788
Age : 42
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 19:59

ttod a écrit:
Pour répondre à ce fil de Zéno, je crois qu'il faut accepter de faire preuve d'un tout petit peu de mauvaise foi ; mais n'est-ce pas le propre du Fan ? (un mot bien à la mode ces temps-ci...hehe )
Alors avec passion MAIS mauvaise foi....
Mahler (que je crois intégralement connaître) je prends tout, sauf la 8ème où vraiment il exagère trop !.
Britten (dont je ne connais pas tout), même si depuis quelques semaines je ressens comme une légère crise de foie.
Schubert que je suis loin de connaître en entier.
Adams qui m'enthousiasme à chaque découverte.
Mendelssohn, Purcell et Schumann chez qui je trouve du grain à moudre dés la première écoute.
...En toute mauvaise foi...
Je note, réessayer Schumann (J'aime tout le reste - Mahler *****, Britten *****, Schubert *****, Adams ***, Mendelsshohn ****, Purcell ****, mais j'ai vraiment du mal avec Schumann. Du coup ça m'intrigue fort Question )
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 20:01

alexandre. a écrit:
Tu vas penser que mon cas est grave, mais ça serait difficile pour moi de dire du mal de Schubert étant donné que j'aime vraiment les symphonies (toutes sauf la première et dans une moindre mesure la 6ème) et les premières sonates pour piano.
Dire du mal de F.S est impossible. Son évolution musicale est unique de beauté.
Par contre, les quelques opéras écoutés -Die Zwillingsbrüder, Alfonso und Estrella,Die Verschworenen, Der vierjährige Posten-
ne sont pas impérissables.
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1962
Age : 63
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 20:05

[quote="Fuligo"]
ttod a écrit:

Je note, réessayer Schumann (J'aime tout le reste - Mahler *****, Britten *****, Schubert *****, Adams ***, Mendelsshohn ****, Purcell ****, mais j'ai vraiment du mal avec Schumann. Du coup ça m'intrigue fort Question )
Oui, écouter le piano de Schumann: un langage unique.
J'ai un faible pour Nelly Agopian-Tamarina dans le coffret Brilliant "legendary russian pianiste"; mais, de mémoire, MarieFran a trouvé l'interprétation "trop romantique".
Faites votre opinion!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 23:10

arnaud bellemontagne a écrit:
ttod a écrit:
Mahler (que je crois intégralement connaître) je prends tout, sauf la 8ème où vraiment il exagère trop !.

Ah oui la 8ème il est un peu passé à côté AMHA. mains 
vous n'en avez pas fini avec vos acronymes !!!!!!
Je viens de décrypter le AMHA juste avant de me rudukiluser à demander à Arnaud la traduction.
A Mon Humble Avis !!!!
J'avais hésité entre
Avec Mes Humides Aménités
ou
Après Moultes Humiliantes Attaques ....
ou Actuellement M'Habituant Assez (peu/mal/bien, à ...)
j' en ai un pour vous tous, un peu long il est vrai, mais sincère :
ATMPDVL



Revenir en haut Aller en bas
sebby
Mélomaniaque



Nombre de messages : 992
Date d'inscription : 02/12/2012

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptyVen 9 Aoû 2013 - 23:12

ttod a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
ttod a écrit:
Mahler (que je crois intégralement connaître) je prends tout, sauf la 8ème où vraiment il exagère trop !.

Ah oui la 8ème il est un peu passé à côté AMHA. mains 
vous n'en avez pas fini avec vos acronymes !!!!!!
Je viens de décrypter le AMHA juste avant de me rudukiluser à demander à Arnaud la traduction.
A Mon Humble Avis !!!!
J'avais hésité entre
Avec Mes Humides Aménités
ou
Après Moultes Humiliantes Attaques ....
ou Actuellement M'Habituant Assez (peu/mal/bien, à ...)
j' en ai un pour vous tous, un peu long il est vrai, mais sincère  :
ATMPDVL



Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptySam 10 Aoû 2013 - 0:15

Fuligo a écrit:

Je note, réessayer Schumann (J'aime tout le reste - Mahler *****, Britten *****, Schubert *****, Adams ***, Mendelsshohn ****, Purcell ****, mais j'ai vraiment du mal avec Schumann. Du coup ça m'intrigue fort Question )
Adams trois étoiles seulement ?
Tu m'intrigues.
Que lui reproches-tu ?
Et qui ajouterais-tu à un liste aussi commune (à nous deux) ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptySam 10 Aoû 2013 - 0:44

Si je peux me permettre,

MAIQT MSJPMP IMSQTDID PNETYO !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  EmptySam 10 Aoû 2013 - 2:24

Zeno a écrit:
Si je peux me permettre,

MAIQT MSJPMP IMSQTDID PNETYO !!!
Si je donne mon acronyme tu donnes le tien ?
Attention! le mien envoie du bois !
(tu parles !!!Smile) plus consensuel tu ne trouves pas, mais sincére !
Avec Tout Mon Plaisir De Vous Lire.
ça décoiffe !!!! non ?
Non ?
bon tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty
MessageSujet: Re: De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?    De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De qui êtes-vous un(e) inconditionnel(le) ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interpréter la musique avec des mots
» êtes-vous un geek?
» Etes vous superstitieux ?
» Liens
» Franz Schreker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: