Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

 

 Complexité du Français

Aller en bas 
+85
B&mol
@lm@viv@
arnaud bellemontagne
Oriane
Eusèbe
darkmagus
Roderick
Benedictus
Jof
Anthony
Polszik
Mark Janza
aurele
Jaky
Pipus
Chris3
hammerklavier
Hein ?
Zeno
808
A
Le faiseur de reines
Fab89
charles.ogier
lulu
Alifie
benvenuto
KID A
Mélomaniac
Philippe VLB
Pat17
Golisande
Royal
Percy Bysshe
aroldo
Siegmund
adriaticoboy
Horatio
Airain
néthou
Tatsuya
Wolferl
Octavian
Polyeucte
Mariefran
Stolzing
Resigned
Morloch
marc.d
Otello
JerMu
saint corentin
Michel Desrousseaux
jerome
frere elustaphe
Pan
Guillaume
T-A-M de Glédel
Xavier
Pelléas
Glocktahr
Hurlu&Berlu
Pison Futé
calbo
Francoistit
Cololi
Ophanin
Kiwi
OYO TOHO
Cello
Bertram
Picrotal
Kermit
antrav
Fuligo
Azaelia
Stanislas Lefort
Jorge
Mr Bloom
-
joachim
Coelacanthe
sofro
DavidLeMarrec
Ouf1er
89 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:07

Généralement (c'est dans la majorité des cas), seuls les traits d'union, les tirets cadratin et demi-cadratin sont utilisés donc si le tiret est vraiment long : tiret cadratin ; si très court, tiret d'union ; entre-les deux, tiret demi-cadratin. Very Happy
(méthode pas vraiment universelle mais presque).
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:07

Les yeux qui fascinent a écrit:
Un cadratin est égale à la longueur de la lettre (ou plutôt de la glyphe) m (en minuscule) d'une police donnée ; le demi-cadratin celle de la lettre n (toujours en minuscule). Les noms anglais sont plus transparent : mdash pour le tiret cadratin et ndash pour le tiret demi-cadratin. Wink
Il faut quand même savoir que cette affirmation très répandue est très théorique et dans la pratique très peu respectée. Surprised


m

n
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:12

Les yeux qui fascinent a écrit:
Généralement (c'est dans la majorité des cas), seuls les traits d'union, les tirets cadratin et demi-cadratin sont utilisés donc si le tiret est vraiment long : tiret cadratin ; si très court, tiret d'union ; entre-les deux, tiret demi-cadratin. Very Happy
(méthode pas vraiment universelle mais presque).
Oui, là ça va, je maîtrisais. Mais selon les polices, le tiret cadratin peut être très long ou juste (comme ici en Verdana) un peu long, et de même, je le demi-cadratin ressemble furieusement en Verdana à un trait d'union... J'essaierai ton astuce du m / n (le problème étant que lorsque le n est étroit, il ne se distingue pas vraiment de la largeur du trait d'union, et tout l'édifice relatif s'effondre donc Confused ).


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 12 Mai 2013 - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:13

bien sûr il y a des punks parmi les dessinateurs de polices hehe ; ceci dit j'ai parlé de longueur (ou de hauteur) de la glyphe et non vraiment de la lettre en elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:20

C’est Times New Roman.

J’ai déjà lu à plusieurs endroits (je ne sais plus où) que ce truc du m et du n était une idée très répandue (surtout sur internet, en fait...) mais qu’elle était tout à fait fausse et sans fondement historique. Complexité du Français - Page 11 2661413304

Dans la plupart des polices, et surtout dans les plus « sérieuses », le tirets sur cadratin est bien plus long que le m. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:25

Bien, donc il n'est pas si ridicule que j'hésite quand je vois un truc de taille moyenne qui ne correspond à rien, alors. Ouf, un instant j'ai cru. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:26

Cela dit le demi-cadratin de New Times romain n'est pas égale non plus à la moitié du cadratin hehe

ps : l'équivalence m/ cadratin et n/ demi-cadratin doit dater d'avant l'arrivée d'internet (et probablement d'avant l'arrivée de l'informatique) vu que c'est leur nom en anglais… Wink.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 12:37

Les yeux qui fascinent a écrit:
Cela dit le demi-cadratin de New Times romain n'est pas égale non plus à la moitié du cadratin hehe
Ah bon ? Que veux-tu dire ?

Les yeux qui fascinent a écrit:
ps : l'équivalence m/ cadratin et n/ demi-cadratin doit dater d'avant l'arrivée d'internet (et probablement d'avant l'arrivée de l'informatique) vu que c'est leur nom en anglais… Wink.
Non non, bien sûr ; je remarque juste que c’est quelque chose que, aujourd’hui, on entend beaucoup sur internet. Smile Par ailleurs, en consultant cette page, tu remarqueras que le nom em désigne le M majuscule. Surprised

DavidLeMarrec a écrit:
Bien, donc il n'est pas si ridicule que j'hésite quand je vois un truc de taille moyenne qui ne correspond à rien, alors. Ouf, un instant j'ai cru. bounce
En fait, la véritable définition du quadratin, c’est la longueur équivalente au poids de la police. Donc si tu écrits en 12pt, le quadratin (et le tiret sur quadratin) mesurera 12pt. Quand tu le sélectionne, tu vois donc normalement apparaitre un carré, quelque soit la police, et quelque soit la largeur du m (ou du M) :


m


m
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 13:00

C'est chiant, votre conversation, on s'en fout… en plus, vous oubliez les quarts de quadratins…
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19716
Date d'inscription : 29/01/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 13:31

Oui, tiens au fait,

Yeux, qui a écrit:

"..." n'est pas correct…
Je te ferais dire qu'on koz et qu'on nécri comme on veut ici : j'ai même failli emballer Marc-Gonzague malgré mon ortograf et ma ponctuation !

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 62
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 13:55

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 14:17

Voila ce qui arrive quand on fait de la provoc' m'dame Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 14:25

yamaw a écrit:


DavidLeMarrec a écrit:
Bien, donc il n'est pas si ridicule que j'hésite quand je vois un truc de taille moyenne qui ne correspond à rien, alors. Ouf, un instant j'ai cru. bounce
En fait, la véritable définition du quadratin, c’est la longueur équivalente au poids de la police. Donc si tu écrits en 12pt, le quadratin (et le tiret sur quadratin) mesurera 12pt. Quand tu le sélectionne, tu vois donc normalement apparaitre un carré, quelque soit la police, et quelque soit la largeur du m (ou du M) :

Oui, tout à fait.

@un lien qui a l'air pas trop mal foutu sur le cadratin etc. : http://www.typoguide.ch/microtypographie/espace/cadratin/.

@Yamaw @demi-cadratin times new roman : ben, par définition, la longueur d'un demi-cadratin est égale à la moitié de celle d'un cadratin et, là, le demi-cadratin est un peu plus long que la moitié du cadratin (peut-être même les deux tiers de ce dernier…). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19716
Date d'inscription : 29/01/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 14:29

Mariefran a écrit:
Spoiler:
Spoiler:
calbo, vilaine jalouse, va ! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 14:33

Même pas Mr.Red . En plus j'aime pas Wagner qui est le représentant par excellence de la fausse musique hehe .

Sinon, pour en revenir aux cadratins, très intéressante votre conversation Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19716
Date d'inscription : 29/01/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 12 Mai 2013 - 16:06

calbo a écrit:
Même pas Mr.Red . En plus j'aime pas Wagner qui est le représentant par excellence de la fausse musique hehe .
Taratata, c'est le dépit qui te fait parler ainsi : avoue que tu lorgnais sur la semaine à Venise et à la Fenice avec Marc-Gonzague. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 15 Mai 2013 - 17:01

Mélomaniac, in Les pochettes les plus tartes ou rigolotes, a écrit:

Un coup de coeur pour cette pochette, rigolotte et adorable :


Confused Zut, je viens de m'apercevoir qu'hier soir j'ai fautivement écrit rigolotte avec deux t comme glotte.

En sachant que l'inconscient se cache derrière nos lapsus, que cette misorthographie peut-elle signifier ?

Peut-être que je n'écoute pas assez d'opéra... hehe


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 15 Mai 2013 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 15 Mai 2013 - 17:11

Citation :
avec deux l comme glotte.

Non plus. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 15 Mai 2013 - 17:15

Elvira a écrit:
Citation :
avec deux l comme glotte.

Non plus. Mr. Green

Bon, ça veut au moins dire que je travaille trop en ce moment et que la fatigue me gagne... hehe

J'édite le message précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 32
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 15 Mai 2013 - 17:17

Bah, rien de bien méchant à vrai dire... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1192
Date d'inscription : 31/08/2010

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 29 Juin 2013 - 15:04

Mélomaniac a écrit:
je trouve que l'instrument d'Albi est anachronique et surdimensionné, peut-être à cause de anches trop fournies.
Je vais passer pour un vieux ronchon, ce qui n'est pas éloigné de la réalité, mais j'en ai ras-le-bol d'entendre prononcer anche comme si c'était hanche. Il n'y a pas de "h" aspiré à anche, donc s'il vous plaît des-z-anches et non des-h-anches, et d'anches et non de h-anches.
Quand j'entends « à cause de anches trop fournies », je pense à la Vénus callipyge plutôt qu'à un orgue !

Et pendant que j'y suis, bien que ça ne soit pas musical, idem pour auvent, que j'entends prononcer un-h-auvent des-h-auvents, comme si c'était hautbois.

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 29 Juin 2013 - 15:09

thumright Exact Michel. J'avais initialement écrit trompettes au lieu d'anches...
 
J'ai oublié de corriger, mea culpa... C'est rectifié, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 3 Juil 2013 - 23:02

DavidLeMarrec, in Le Jardin de Celibidache, a écrit:

j'ai entendu tellement de choses qui, lorsqu'elles étaient vérifiables, se sont avérées fausses...
 
 
carton rouge 
 
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 3 Juil 2013 - 23:17

Certes certes, en même temps, c'est Celibidache...
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 3 Juil 2013 - 23:20

Prêcher le faux pour savoir le vrai ? Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 0:10

J' aurais fait la faute.... mais une fois le nez dedans, instinctivemenent :
... "Avérées faux" ?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 0:15

ttod a écrit:

J' aurais fait la faute.... mais une fois le nez dedans, instinctivemenent :
... "Avérées faux"  ?

scratch  tutut 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 0:25

Raââââ
Explique ! je n'en peux plus!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 0:51

D'après le TFLi:

Citation :
Rem. 1. Étant donné que le verbe avérer comprend le rad. « vrai » (lat. verus), la plupart des grammairiens déclarent incorrect l'emploi d'expr. comme s'avérer vrai, faux, exact, inexact. Hanse 1949 observe : ,,Je n'hésiterais pas à dire : il s'avère intelligent, ce produit s'avère excellent. [Dans les syntagmes ci-après] il y a en fait catachrèse, c'est-à-dire oubli du sens premier. (...). J'hésiterais à dire : cette nouvelle s'avère vraie, inexacte ou peu probable``. L'usage cour. les impose cependant de plus en plus, du moins dans une lang. peu châtiée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 1:10

Evidemment !!!!!!!!
Quel sot je suis !
Je me suis accroché comme une tique à la syntaxe ! S'avérer faux est un vrai contresens (sans avoir de qualificatif plus précis) !

En parlant de terme plus précis, je farfouille en vain dans ma mémoire pour retrouver le terme d'imprimerie approprié à l'espace qu'on laisse avant un paragraphe....
Si quelqu'un a la réponse,
ça me permettrai de m'excuser du bloc indigeste que j'ai posté sur un autre fil, sans la possibilité d'utiliser la fonction que ce mot recherché désigne .....
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 1:38

ttod a écrit:
En parlant de terme plus précis, je farfouille en vain dans ma mémoire pour retrouver le terme d'imprimerie approprié à l'espace qu'on laisse avant un paragraphe....
Si quelqu'un a la réponse,
L'indentation ?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 9:38

alinéa?

Indentation, ça me fait trop penser à du code de programmation! hehe
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 15:14

adriaticoboy a écrit:
D'après le TFLi:

Citation :
Rem. 1. Étant donné que le verbe avérer comprend le rad. « vrai » (lat. verus), la plupart des grammairiens déclarent incorrect l'emploi d'expr. comme s'avérer vrai, faux, exact, inexact. Hanse 1949 observe : ,,Je n'hésiterais pas à dire : il s'avère intelligent, ce produit s'avère excellent. [Dans les syntagmes ci-après] il y a en fait catachrèse, c'est-à-dire oubli du sens premier. (...). J'hésiterais à dire : cette nouvelle s'avère vraie, inexacte ou peu probable``. L'usage cour. les impose cependant de plus en plus, du moins dans une lang. peu châtiée.

Merci pour cette précision. L'explication nous renvoie au génie de la langue française, c'est-à-dire sa logique interne imparable.

Ce qui renvoie la balle à l'auteur, car tu ne proposes pas d'alternative Very Happy. Quelle serait alors la formulation idoine ? "(...) se sont révélées fausses" conviendrait-il ?

Autre difficulté liée à la logique: quand un mot ne s'accorde qu'au pluriel, l'adjectif qui le qualifie sera également au pluriel (logique). Dans l'expression 'aucuns frais', 'aucuns' ne peut se mettre qu'au pluriel, ce qui en soi est un illogisme. Dans ce cas précis il faut créer un illogisme de sens pour respecter la logique des règles d'accord !

Site super pratique que je recommande: la Banque de dépannage linguistique de l'Office de la langue française. J'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 19:29

Polyeucte a écrit:
alinéa?

Indentation, ça me fait trop penser à du code de programmation! hehe
A priori j'aurais dit alinéa moi aussi, mais vu que ttod cherchait le terme technique d'imprimerie, j'ai cherché et j'ai trouvé indentation. Je ne suis pas sûr que ce soit la bonne réponse cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 19:35

quant à moi j’ai trouvé ceci : On appelle renfoncement ou retrait (indentation en franglais de P.A.O.) le blanc en début d’alinéa.
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan


Nombre de messages : 3461
Date d'inscription : 24/12/2006

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 21:40

C'est sûr que j'en aurais pas mis ma main à décapiter. Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyJeu 4 Juil 2013 - 22:27

Là ou la main de l'homme n'a jamais mis le pied, vaut mieux protéger ses arrières.

PS: sur ma tablette je n'ai aucune idée ou se situe l'accent grave pour le u. Donc 'scusez la faute occasionnelle Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyVen 5 Juil 2013 - 20:25

Polyeucte a écrit:
alinéa?

Indentation, ça me fait trop penser à du code de programmation! hehe
Oui, c'était bien alinéa le mot introuvable dans ma mémoire ! (ce que c'est que de nous qui avançons en âge et de l'arthrite qui ne gagne pas que nos genoux !!! ) Merci à tous.
Quant au "terme d'imprimerie", je ne pense pas que ce soit de ma part un abus de langage car il me semble bien l'avoir entendu lors de stages d'étés passés à farfouiller dans les casses de plombs, à moins que ce fut vulgarisation de la part de l'imprimeur.
PS : en toute modestie, j'avais retrouvé ce mot au réveil le lendemain matin...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 12:58

Mélomaniac a écrit:
DavidLeMarrec, in Le Jardin de Celibidache, a écrit:

j'ai entendu tellement de choses qui, lorsqu'elles étaient vérifiables, se sont avérées fausses...
 
 
carton rouge 
 
Wink
Et il ne faut pas dire aujourd'hui mais hui.

... mais quelle bande de snobs. Laughing


Comme le précisait la citation d'Adriaticoboy, ça s'emploie, comme "réaliser (une vérité)" ou "monter en haut", dans la langue informelle, et on pourrait même dire dans tout registre non soutenu. Dans une copie d'agrégation, ok, c'est malvenu, mais sur un forum, franchement, c'est le plaisir de convoquer les miliciens Vaugelas et Grevisse... hehe

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 14:27

Je suis curieux de savoir ce que vous pensez de la rectification orthographique de 1990.

Je n’ai a priori rien contre les gens qui sont contre ; c’est juste que les arguments qu’ils ressassent sans cesse sont tout à fait stupides et ineptes. Ces arguments, on les retrouve autant parmi le « peuple » que chez des gens tout à fait sérieux et en principe au courant de ces questions. Rolling Eyes En vrac (et j’en passe) :

— La langue française n’appartient à personne, vit dans la rue, elle évolue naturellement et pas à coup de réforme[tte]s.
1º j’aimerais qu’on cesse de confondre langue et orthographe. Dans le même ordre d’idée j’aimerais qu’on cesse de réduire l’école à l’apprentissage d’une norme orthographique (récemment, j’ai encore entendu : elle n’a été à l’école que jusque 12 ans mais elle sait écrire sans fautes). Autrement dit qu’on arrête de sacraliser l’orthographe.
2º qu’on le veule ou non, l’orthographe française a fait l’objet de très nombreuses réformes depuis ses premières codifications ; celle de 1990 n’en est qu’une parmi d’autres, et elle est très légère par rapport à d’autres. Ce qui m’amène au deuxième argument.

On ne pourra plus lire nos Grands Auteurs (ainsi souillés, défigurés) dans le Texte !
1º les modifications sont mineures ; elles sont des rectifications.
2º on ne lit pas Molière, Lafayette, Balzac ou Nerval « dans le texte » ! Pas du tout ! Tous les auteurs français (à l’exception étrange de Rabelais — on pourrait également parler du cas particulier de la poésie), depuis la Renaissance jusqu’au dix-neuvième et même au-delà, se voient moderniser leur orthographe. Bien sûr, on peut penser ce qu’on veut de cette façon, comme dans 1984, de réécrire les textes anciens de manière à faire croire que l’orthographe est éternelle et consubstantielle à la langue. En tout cas, cela montre bien (paradoxalement) que l’orthographe n’est pas la langue !

Notre langue est d'une richesse inestimable, la contrepartie en est de faire un petit effort pour la maitriser (sur ce forum).
1º ici encore (pour la troisième fois), on confond langue et orthographe ; passons.
2º j’aimerais qu’on arrête de croire dur comme fer que la langue française est plus riche, plus nuancée et plus belle que les autres.
3º depuis quand l’irrégularité et l’illogicité sont-elles les preuves absolues de la richesse ? Je ne veux pas la suppression de l’ambigüité et de la redondance, bien au contraire ; mais croire qu’une langue est plus riche parce qu’elle est farcie d’accents circonflexes qui n’ont jamais eu de sens ou d’utilité...

Que restera-t-il de prestige aux fiers lettrés qui maitrisent l’orthographe ?
Ne riez pas, on trouve vraiment ce genre d’argument ; je l’ai en ce moment devant les yeux chez Hagège. Ce n’est d’ailleurs pas si étonnant : dès les tous débuts du dictionnaire de l’Académie (avant même la première rédaction en 1694), on choisit l’orthographe « ancienne » (car les débats existaient déjà à l’époque — et de façon beaucoup plus remarquable —, cela n’est en rien nouveau !) dans cet esprit. Depuis plus de 300 ans (en réalité depuis le double), l’absurdité de notre orthographe sert toujours à assurer la suprématie d’une élite culturelle et à exclure les autres, à distinguer les « hommes de lettres des ignorants et des femmes simples » (sic).

***

Je suis absolument pour le principe d’une réforme orthographique du français. Évidemment, on peut trouver des défauts ponctuels à celle de 1990. Le principal problème avec l’ensemble des réformes qui ont été appliquées depuis le dix-septième siècle est qu’elles n’ont jamais été systématiques (et qu’elles partent toujours de ce qui semble acquis) : on réforme les mots un par un. Du coup, on se retrouve avec de plus en plus d’oublis et d’exceptions (dont les plus éclatants sont par exemple la conjonction et, l’indicatif est, le participe eu ou le pluriel aulx)...
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 15:21

yamaw a écrit:
qu’elle est farcie d’accents circonflexes qui n’ont jamais eu de sens ou d’utilité...
euh… si quand même un peu… Mr.Red (même si aujourd'hui le rôle exact de cet accent s'est perdu avec l'évolution de la prononciation).
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 16:43

Les yeux qui fascinent a écrit:
euh… si quand même un peu… Mr.Red
seuls quelques-un des s remplacés par des accents circonflexes (et n’oublions pas que c’est loin d’être la seule raison de cet accent — dans quelques cas il remplace une autre lettre, comme un a ou un e, et dans beaucoup il n’en remplace aucune) notaient une voyelle longue ; les autres étaient là par analogie ou par (pseudo-)étymologie. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 17:28

Tu nous parles du principe lui-même, et il est difficile de te répondre sans connaître la teneur exacte de la réforme orthographique que tu encourages.
Sur le principe, cependant, je voudrais bien savoir quelle utilité précise tu trouverais à une telle réforme. Au-delà du - le français traîne avec lui un nombre exagéré de complications inutiles ; à qui profiterait cette réforme ? que permettrait-elle d'améliorer ? est-ce une solution au niveau de plus en plus lamentable des francophones dans leur langue ? Toucher à l'orthographe pour faire du français une langue plus fonctionnelle n'est-il pas une entreprise allant dans le sens de l'efficacité uniquement, au risque d'appauvrir la langue ? (sur cette dernière question - c'est une simple supposition. Bien que l'illogisme ne soit pas une preuve de richesse, l'efficacité maximale n'en est pas une non plus...).
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines


Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 17:35

La réforme dont parle Yamaw a déjà eu lieu (qq années avant ta naissance même) Mr. Green 

horatio a écrit:
Toucher à l'orthographe pour faire du français une langue plus fonctionnelle n'est-il pas une entreprise allant dans le sens de l'efficacité uniquement, au risque d'appauvrir la langue ? (sur cette dernière question - c'est une simple supposition. Bien que l'illogisme ne soit pas une preuve de richesse, l'efficacité maximale n'en est pas une non plus...).
C'est comme écrire sentiments à la place de sentimens, est-ce que cela a nuit à la richesse de la langue ? non, a priori (à part à la rendre encore plus illogique et bizarre*).

*vu que l'on garde la forme tout/ tous.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 17:41

Horatio a écrit:
est-ce une solution au niveau de plus en plus lamentable des francophones dans leur langue ?
Certainement pas ; dans une réforme de l’orthographe, on ne touche pas à la langue, mais à l’orthographe (donc). Je le répète, l’orthographe n’est pas la langue ; c’est tellement ancré que quand tu dis « niveau (...) dans leur langue », tu penses évidemment à l’orthographe. Mad

Horatio a écrit:
Toucher à l'orthographe pour faire du français une langue plus fonctionnelle n'est-il pas une entreprise allant dans le sens de l'efficacité uniquement, au risque d'appauvrir la langue ?
Je me répète encore, mais non : modifier l’orthographe n’appauvrit pas la langue, ne la rend pas « fonctionnelle », etc. siffle


EDIT. puisque cette réforme reste largement inconnue (surtout en France, paradoxalement), je vous invite à aller lire ceci : http://www.renouvo.org/regles.php
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 22:02

yamaw a écrit:
Horatio a écrit:
est-ce une solution au niveau de plus en plus lamentable des francophones dans leur langue ?
Certainement pas ; dans une réforme de l’orthographe, on ne touche pas à la langue, mais à l’orthographe (donc). Je le répète, l’orthographe n’est pas la langue ; c’est tellement ancré que quand tu dis « niveau (...) dans leur langue », tu penses évidemment à l’orthographe. Mad

Non, je ne pense pas évidemment à l'orthographe Smile . Je ne fais que constater le niveau relativement bas de la maîtrise de la langue dans les cursus scolaires et gymnasiaux (c'est la terminologie suisse - les étapes précédant l'université). Et comme il est inutile de concocter une réforme de l'orthographe pour la cosmétique de la langue ou les beaux yeux de la princesse (française), je me demandais quelle en était l'utilité. La simplification de l'apprentissage de l'orthographe pourrait peut-être permettre aux élèves de se concentrer davantage sur la langue elle-même et sa maîtrise (qui n'est pas l'orthographe), en évacuant la problématique de l'orthographe et l'impression décourageante qui peut en résulter.
Donc, je repose ma question : quel est le but de cette réforme ?
Revenir en haut Aller en bas
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?


Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptySam 6 Juil 2013 - 22:09

Et que dire de la ponctuation qui, mal employée, change le sens d' une phrase...

L' élève, dit le prof, est un imbécile.
L' élève dit: "- Le prof est un imbécile."

Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 20506
Date d'inscription : 25/11/2012

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyDim 7 Juil 2013 - 0:21

@Horatio. Excuse-moi, alors, je t’avais mal compris. Donc oui, il y a un peu de ça. Pourquoi s’embarrasser d’un système inutilement absurde ? La langue évolue ; c’est pourquoi l’orthographe doit toujours rattraper une part de son retard par rapport à la langue parlée (retard qu’on trouve déjà en ancien français, avant toute codification). C’est l’objectif de toutes les réformes qui ont été appliquées depuis plusieurs siècles. Dans ce cas-ci (1990), la rectification vise surtout l’élimination [d’une partie] des incohérences internes au système orthographique (exemple : la réforme de 1878 avait remplacé avénement par avènement, mais avait oublié événement ; celle de 1990 remplaça donc cette dernière forme par évènement).
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello


Nombre de messages : 5728
Date d'inscription : 03/01/2007

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 21 Aoû 2013 - 14:37

ttod a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
néthou a écrit:
Quand je vois tous les médias reprendre le verbe "zlataner" en référence à l'avant-centre bas de plafond qui marque des buts (et encore,  pas toujours), je me dis que notre société est tombée bien bas.
Je découvre le mot (donc ce ne doivent pas être tous les médias hehe), mais c'est amusant, une sorte d'antonomase verbale ; le néologisme est quand même un stimulant plaisant pour une langue. Ce qui m'intéresse, c'est que les locuteurs soient capables d'en créer à leur tour, au lieu de répéter à l'envi, et quel que ce soit contexte, celui imposé par les médias.
Pour mon humble part, je suis toujours content des néologismes et des anglicismes (en plus, historiquement parlant, c'est un juste retour de manivelle !!). C'est le signe d'une langue vivante !
Cependant....
Ce qui me déplait plus c'est que tous ces néologismes et anglicismes ne donnent que des verbes du 1er groupe en "er"!
En cela, je trouve qu'on perd en poèsie.
Et dans cent ans, le bon françois aura ses verbes irréguliers !
Ne pourrait-on pas dire : "Zlatanir" (verbe intransitif de 2ème groupe. Exemple : " Nous zlatanissions" ?
Je n'ai qu'une très vague idée de ce que veut dire "zlataner", ce néologisme n'ayant fort heureusement pas réussi à franchir les brumes protectrices du nord mais ce qui m'amuse, c'est que "zlatanir", bien que tout aussi dépourvu de sens pour moi, sonne infiniment plus terrible.

Emerveillement devant cette faculté qu'ont certains phonèmes d'évoquer des réalités presque tangibles.

Tiens, un exemple bien connu: laquelle de ces formes s'appelle Kiki et laquelle Bouba?

Complexité du Français - Page 11 500px-Booba-Kiki.svg
Revenir en haut Aller en bas
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier


Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 EmptyMer 21 Aoû 2013 - 14:39

Je la sens plus Kiki la première.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Complexité du Français - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Complexité du Français   Complexité du Français - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Complexité du Français
Revenir en haut 
Page 11 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 15 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Complexité du français (2)
» Complexité de la musique
» Enregistrements rares ou exotiques et/ou jamais édités en CD
» Le chant français
» Prononciation du français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: