Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Lit cabane enfant ELIAH – 90 x 190 cm – Bois pin massif
69.99 € 119.99 €
Voir le deal

 

 Les sonates pour piano et violon de Brahms

Aller en bas 
+7
fomalhaut
Hippolyte
Nestor
Mariefran
Mélomaniac
Philippe VLB
hugo75
11 participants
AuteurMessage
hugo75
Mélomane averti
hugo75


Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyDim 20 Oct 2013 - 10:59

Ecoute comparée (dans la Tribune des critiques de disques) sur France musique consacrée à la 1ère sonate pour piano et violon de Brahms. Cette émission me parait bien plus intéressante que sa précédente mouture car les extraits proposés sont assez longs et un jingle amusant vient interrompre les interventions trop bavardes des invités. Pour cette écoute, Thierry Beauvert a fait le choix de privilégier des versions récentes et j'ai été bouleversé par l'interprétation suivante qui a d'ailleurs remporté tous les suffrages et qui a atterri rapidement dans ma discothèque :

Les sonates pour piano et violon de Brahms 517Mw3jA7dL._AA190_

Sergey Khachatryan et sa sœur livrent une version plus intériorisée et lyrique que d'habitude (cf Suk/Katchen souvent plus emportés et rapides) mais aussi d'une poésie rare avec un violon capable de variations de couleurs stupéfiantes. Et puis il y a cette aptitude à passer d'un climat à l'autre qui leur permet d'être fougueux à souhait dans les passages rapides. Simplement, voilà : ils ne sont pas déchainés tout le temps et leurs poussées de sève n'en ressortent que davantage car en opposition flagrante avec la mélancolie prégnante des moments plus intimistes. Mais pour juger avec vos propres oreilles, je vous conseille d'écouter cette émission disponible en podcast.

PS : si vous aimez ce violoniste, je vous conseille vraiment d'écouter ses concertos de Chostakovitch avec Masur que j'ai eu la chance d'entendre au TCE il y a quelques années. Rarement entendu un artiste aussi investi, parfois au bord des larmes. Son disque Khatchaturian/Sibelius avec Krivine vaut aussi le détour.


Dernière édition par hugo75 le Dim 20 Oct 2013 - 11:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75


Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyDim 20 Oct 2013 - 11:04

Au début, j'ai posté mon message dans la rubrique "musique de chambre de Brahms" pour constater qu'il apparaissait finalement dans la rubrique "général" qui était un sujet un peu fourre-tout avec des considérations portant à la fois sur les œuvres et sur la discographie. J'espère qu'on ne m'en voudra pas, pour plus de clarté, d'avoir créé ce fil spécifique et en ai profité pour reporter toutes les interventions sur la question que vous trouverez ci-dessous :


sofro a écrit:
Les sonates pour violon et piano représentent le versant intimiste de la musique de chambre de Brahms, et en constituent un sommet: profusion de thèmes d'une grande beauté qui s'enchaînent sans virtuosité démonstrative.
Je viens de découvrir cette version Pires/Dumay, lente (1ère sonate 3 min de + que Katchen Suk), contemplative, qui joue totalement la carte de l'hédonisme sonore et de l'imaginaire plutôt que du lyrisme de la sève brahmsienne. Version décalée, rêveuse, au climat totalement fauréen: les deux musiciens, parfaitement en phase sur leur parti pris esthétique, se promènent détendus le nez dans les nuages au milieu d'un jardin enchanté. Sonorités encorcelantes du violon, flottantes, éthérée, parfois voilées, d'une grande élégance: quel art! Piano sensible à l'écoute de son partenaire.
Version idéale pour les rêveurs, sûrement moins recommandable pour les mélomanes telluriques!

Les sonates pour piano et violon de Brahms B000001GGS.01.LZZZZZZZ

Quelqu'un connaît la version Angelich/Capuçon? Question
poisson a écrit:
D'occasion j'ai trouvé cette version aujourd'hui

Les sonates pour piano et violon de Brahms 4104ZS270CL._SS500_

Si Xavier m'indique la façon la plus légale de le faire :salut:je peux faire écouter un (ou plusieurs) mouvement(s).

Après avoir écouté la sonate op.78 ce que je peux dire c'est que j'ai trouvé que le violon dominait plus qu'il ne répondait au piano. En essayant d'être attentif au piano j'ai trouvé ça (=le piano) assez plat, en tout cas sans grande profondeur. Du coup je n'ai pas trouvé très heureuse l'interaction entre les deux. Je découvrais cette sonate, mais j'imagine que ca peut s'interpréter autrement...
poisson a écrit:
Je poursuis mon écoute de Capuçon/Angelich. Les sonates suivantes (op.100 et op.108) sont réussies. L'ensemble est élégant et relativement plaisant. On ressent moins le caractère un peu "absent" du piano que dans la première sonate.

Une belle intensité dans le scherzo de la sonate FAE bounce. Intensité parfois un peu absente dans les sonates.

EDIT: Bon pour l'op.100 à la comparaison avec Oistrakh/Richter, il faut reconnaître que Capuçon/Angelich sont en deça au niveau de la profondeur de l'interprétation, de l'engagement et des sonorités.
Ophanin a écrit:


Les sonates pour piano et violon de Brahms 414HVbUxxnL._AA190_

Après plusieurs écoutes, les sonates pour violon et piano par Mutter et Orkis, m'apparaissent vraiment stupéfiantes. Cette version a au moins le mérite de bouger les apriori.

On peut éventuellement faire un rapprochement avec celle de Pinchas Zukerman, mais Mutter joue beaucoup plus fort (beaucoup plus) ! :oC'est surtout la troisième qui m'épate avec ses contrastes exacerbés. C'est assez dingue.

Il est à noter que Orkis n'est pas tant en retrait que dans les mozart et les Beethoven. Il a toujours un jeu aussi perlé par contre...

En tout cas, c'est un enregistrement qui donne envie d'y retourner. cat
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMar 10 Déc 2013 - 23:51




Cela fait déjà un temps que je m’amuse à comparer les différentes versions des sonates pour violon et piano de Brahms. Et c’est dire qu’il y en a ! Pour établir un classement (j’ai fait un top 10 - mais j’aurais pu faire un top 20) les partis pris sont hélas de rigueur. J’ai éliminé les versions un peu traînantes. Non seulement par goût mais aussi parce que je ne vois pas pourquoi quand un mouvement est indiqué "Vivace man non troppo", on le jouerait "andante tranquillo"  Mr.Red . Ainsi donc exit Dumay, Capuçon ou bien encore Wallin. Mais j’ai également éliminé les versions un peu trop précipitées. Exit Stern et Kogan (fantastique violoniste, au passage). J’ai quand même conservé Grumiaux. Cette version, qui n’est pas impeccable si je puis dire, est d’un tel engagement qu’on ne peut y résister. J’ai également tenu compte de la prise de son.



Voici mon Top 10 !


Spoiler:



J’attends vos réactions, vos accords, vos désaccords, vos propositions. Que la riche et passionnante discographie de ces sonates soit enfin à l’honneur sur ce forum !  Smile





Dernière édition par Philippe VLB le Mer 11 Déc 2013 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMar 10 Déc 2013 - 23:57

 Smile Très intéressant Philippe.

Juste une remarque : tu pourrais peut-être indiquer les dates d'enregistrements pour que ceux qui ne les connaissent pas puissent les situer dans la chronologie discographique.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 11 Déc 2013 - 1:17




Mélomaniac a écrit:
 Smile Très intéressant Philippe.

Juste une remarque : tu pourrais peut-être indiquer les dates d'enregistrements pour que ceux qui ne les connaissent pas puissent les situer dans la chronologie discographique.





C'est édité. Les dates d'enregistrements sont indiquées.  Smile



Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:34

Philippe VLB a écrit:

Voici mon Top 10 !

Spoiler:

 
 
Je ne connais que quatre des versions que tu cites. Coïncidence : ce sont les plus anciennes  hehe 
 
Mais je possède aussi des disques plus récents, comme Kremer/Afanassiev (DG). Ou Capuçon/Angelich (acheté en février 2012, pas encore écouté...)
 
Sur le podium, je ferais aussi figurer Goldberg/Balsam (1953), pour la sobre grandeur de leur interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 17:03




Mélomaniac a écrit:
Mais je possède aussi des disques plus récents, comme Kremer/Afanassiev (DG). Ou Capuçon/Angelich (acheté en février 2012, pas encore écouté...)
 
Sur le podium, je ferais aussi figurer Goldberg/Balsam (1953), pour la sobre grandeur de leur interprétation.




La version Kremer/Afanassiev, chez DG, est très lente. C’est la plus lente que je connaisse à ce jour. Pour moi, cette lenteur plombe complètement le discours. Il faut aimer........ (ce n’est pas  du tout mon cas  Wink ).


Je n'ai pas écouté la version Goldberg/Balsam. C’est chez quel éditeur ?



Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 17:27

Philippe VLB a écrit:

Je n'ai pas écouté la version Goldberg/Balsam. C’est chez quel éditeur ?
 
 Smile Enregistré en mai 1953, paru en LP chez Brunswick :
 
Les sonates pour piano et violon de Brahms 330950077811
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 18:03




Mélomaniac a écrit:
Philippe VLB a écrit:

Je n'ai pas écouté la version Goldberg/Balsam. C’est chez quel éditeur ?
 
 Smile Enregistré en mai 1953, paru en LP chez Brunswick :
 
Les sonates pour piano et violon de Brahms 330950077811




Merci ! Je vais essayer de la trouver. Smile



Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 21:41

Il est sur ebay à 60 $  Mr. Green ou plus banalement édité par Testament…  Les sonates pour piano et violon de Brahms 2661413304
De toute façon, franchement, c'est un peu tard pour Goldberg.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 21:52

Mariefran a écrit:

De toute façon, franchement, c'est un peu tard pour Goldberg.

 Rolling Eyes C'est sûr qu'à 43 ans il flanchait de l'archet, sa carrière était finie...  

Que dire alors de ses Mozart et Schubert d'outre-tombe enregistrés dans les années 1970 ?...  siffle 

Ceci dit c'est vrai qu'après sa naturalisation américaine cette année là, il a eu tendance à privilégier l'enseignement et la direction d'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran


Nombre de messages : 14259
Age : 61
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 21:56

Après ses enregistrements avec Lili Kraus, il est fini…  Mr. Green  Je suis en train de réécouter en ce moment, je trouve leur enregistrement rêche, un peu figé.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptySam 14 Déc 2013 - 22:04

Paraîtrait que son grand art n'a pas survécu à ses chignons...  siffle 

Figé, c'est un peu dur comme jugement. Le jeu est sobre, pas très expansif certes, mais de grande classe. Je dirais plutôt austère que rêche, la ligne de chant reste pure et certainement pas abrasive.
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 18 Déc 2013 - 22:09




Un petit rappel s’impose quand même. Brahms a composé 3 sonates pour violon et piano : op. 78 en sol majeur, op. 100 en la majeur, op. 108 en ré mineur. Les deux premières sonates déploient un lyrisme qu’on pourrait qualifier de serein, la troisième est plus anxieuse et sombre. De par leur timing respectif, ces 3 sonates peuvent figure sans aucun problème sur un seul CD.

J’avais oublié de dire que, pour ma sélection, j’ai uniquement pris en compte les enregistrements intégraux. Ainsi exit les versions isolées des sonates réalisées par les Oïstrakh père et fils par exemple. Je me suis quand même penché sur ces dernières.

Sonates op 78 et op. 100 par Igor Oïstrakh et Ginzburg chez Hallmark. Un peu trop allant à mon goût mais les deux musiciens proposent une lecture parfaitement charpentée et non dénuée de charme (à défaut d’être poétique). Si vous aimez un jeu de violon appuyé, cette version vaut le détour (si non, comme moi, passez votre chemin. Wink ).

Je suis tombé sur l’op. 108 par David Oïstrakh et Richter, couplé avec les Ballades et les Fantaisies op. 116 par Gilels ("Classical Treasures Composer Series : Johannes Brahms, Vol. 1") chez "Entertainment Group International". Que dire ? Oui, on a là peut-être un modèle de musique de chambre (le duo fonctionne à merveille et avec un Richter dont le jeu simple et retenu fait mouche) mais pour ma part, et c’est le gros défaut de cette version, Oïstrakh (dont je ne remets pas en cause la technique de jeu exceptionnelle) manque ici de nuance et propose un jeu un peu "mécanique". Ceci dit, cette lecture restitue parfaitement la tension "dramatique" particulière à cette œuvre.



Pour finir, voici, par ordre alphabétique, les pochettes de mon classement (susceptible évidemment d’être modifié) :


Grumiaux/Sebök - (1976) - Philips.

Les sonates pour piano et violon de Brahms Grumia10



Laurenceau/Farjot - (2010) - Zig-Zag Territoires

Les sonates pour piano et violon de Brahms Lauren10



Liebeck/Apekisheva - (2010) - Sony

Les sonates pour piano et violon de Brahms Liebec10



Lysy/Gilliam - (1996) - Dinemec Classics

Les sonates pour piano et violon de Brahms Lysy10



Papavrami/Bianconi - (2007) - Aeon

Les sonates pour piano et violon de Brahms Papavr10



Perlman/Ashkenazy - (1983) - EMI

Les sonates pour piano et violon de Brahms Perlma10



Poulet/Golan - (2003) - Arion

Les sonates pour piano et violon de Brahms Poulet10



Suk/Katchen - (1967) - Decca

Les sonates pour piano et violon de Brahms Suk10



Szeryng/Rubinstein - (1963) - RCA

Les sonates pour piano et violon de Brahms Szerin10



Znaider/Bronfman - (2005) - RCA Red Seal

Les sonates pour piano et violon de Brahms Znaide10





Dernière édition par Philippe VLB le Jeu 19 Déc 2013 - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nestor
Mélomaniaque
Nestor


Nombre de messages : 1584
Date d'inscription : 05/10/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 18 Déc 2013 - 22:13

Pas de Ferras/Barbizet ?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB


Nombre de messages : 809
Age : 56
Date d'inscription : 21/07/2012

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 18 Déc 2013 - 23:26




Armand a écrit:
Pas de Ferras/Barbizet ?




Non. Selon mes critères, c’est à la limite du précipité. Et puis lyrique ne veut pas dire pour autant aérien. Cette lecture manque, pour moi, de profondeur. Cette version est à rapprocher, selon moi, de celle de Grumiaux/Sebök. Mais celle-ci est beaucoup plus consistante (ce qui ne veut pas dire lourde pour autant).



Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyVen 20 Déc 2013 - 0:35

Il y a aussi le divin Leonid Kogan et Andrei Mytnik
Les sonates pour piano et violon de Brahms Brahms_Kogan_ARPCD0355

Et Perlman avec Barenboim, mieux qu'avec Ashkenazy :
Les sonates pour piano et violon de Brahms Perlman-Itzhak-Violin-Sonatas-Comp-Brahms-Perlman-Barenboim-CD-890014949_ML
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyVen 20 Déc 2013 - 14:58

Philippe VLB a écrit:



Armand a écrit:
Pas de Ferras/Barbizet ?




Non. Selon mes critères, c’est à la limite du précipité. Et puis lyrique ne veut pas dire pour autant aérien. Cette lecture manque, pour moi, de profondeur. Cette version est à rapprocher, selon moi, de celle de Grumiaux/Sebök. Mais celle-ci est beaucoup plus consistante (ce qui ne veut pas dire lourde pour autant).




A défaut de Ferras-Barbizet, pourquoi pas Francescatti-Casadesus ?
Ce n'est plus tout jeune mais cela tient la route !

Les sonates pour piano et violon de Brahms Brahms10Les sonates pour piano et violon de Brahms Brahms11
Revenir en haut Aller en bas
jbpfrance
Mélomane du dimanche
jbpfrance


Nombre de messages : 79
Localisation : 92
Date d'inscription : 09/05/2010

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyLun 17 Nov 2014 - 18:58

Bien apprécié la version récente

KHACHATRYAN Serguei (violon) - KHACHATRYAN Lusine (piano)
NAÏVE

Je voudrais tester celle-ci

CEROVSEK Corey (violon) - JUMPPANEN Paavali (piano)
MILANOLLO
2013

Les versions anciennes réputées:
SUK / KATCHEN
PERLMAN / BARENBOIM

Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther


Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 09/09/2010

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMar 18 Nov 2014 - 13:12

Autre version, que la revue Répertoire avait considérée comme référence moderne : Mullova/Anderszewski chez Philips (années 90)
http://www.amazon.fr/Sonates-Pour-Violon-Viktoria-Mullova/dp/B0000041KQ/ref=sr_1_4?s=music&ie=UTF8&qid=1416312597&sr=1-4&keywords=brahms+mullova
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane


Nombre de messages : 1869
Age : 31
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 3 Déc 2014 - 0:20

La sonate n°1 en sol majeur
I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you


J'ai plusieurs versions préférées :


Suk / Katchen, déjà mentionnées plein de fois.

Gioconda de Vito / Edwin Fischer, moins "ourlée". Le violon est plus sec et plus grinçant, et globalement l'interprétation est plus chaotique, mais j'adore cette version ...  à cause de ses imperfections. Les deux musiciens sont très investis, passionnés.
Et le son du piano sous les doigts d'Edwin est drunken  
Et puis (argument fatal) c'est par cette interprétation que j'ai découvert l’œuvre.
C'est une vieille croûte de 1956, la prise de son vaut ce qu'elle vaut.

Szeryng/Rubinstein : plus légère et dansante. Des trois, c'est la version la plus joyeuse peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9424
Age : 62
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 3 Déc 2014 - 3:34

Obsidienne a écrit:
La sonate n°1 en sol majeur
I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
…………

Gioconda de Vito / Edwin Fischer, moins "ourlée". Le violon est plus sec et plus grinçant, et globalement l'interprétation est plus chaotique, mais j'adore cette version ...  à cause de ses imperfections. Les deux musiciens sont très investis, passionnés.
Et le son du piano sous les doigts d'Edwin est drunken  
Et puis (argument fatal) c'est par cette interprétation que j'ai découvert l’œuvre.
C'est une vieille croûte de 1956, la prise de son vaut ce qu'elle vaut.
……

Tiens moi je l'ai trouvé "crémeux et enrobé" ce violon! Shocked
(version Testament).
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane


Nombre de messages : 1869
Age : 31
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms EmptyMer 3 Déc 2014 - 9:26

Alors disons que c'est l'effet de l'enregistrement ancien. J'ai du mal à porter des jugements sur les violons.

J'aime cette interprétation de toutes façons; je préfère qu'on me dise qu'il y a des raisons objectives pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty
MessageSujet: Re: Les sonates pour piano et violon de Brahms   Les sonates pour piano et violon de Brahms Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sonates pour piano et violon de Brahms
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beethoven
» Chopin Sonates pour piano
» Prokofiev Sonates pour piano
» Schumann - Sonates pour piano
» Beethoven Sonates pour piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: