Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-30%
Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Rafraîchisseur 4 en 1 – Ventilateur – Brumisateur – ...
79.99 € 114.95 €
Voir le deal

 

 Erich Wolfgang Korngold

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 13:22

J'écrivais sur Yvain en attendant la fin, du coup je n'ai même pas remarqué que je passais au III. C'est Much ado qui m'a réveillé (un peu plus de sucre, un peu moins de gras).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 1 Jan 2009 - 13:23

C'est vrai qu'en même temps, Mattes a enregistré Casanova de Strauss avec Gedda. Laughing Merci pour le conseil de version, mais je crois que je vais sagement en rester là. drapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
michel leclaireur
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 32
Age : 60
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/12/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: E.W. Kornegold : Concerto pour la main gauche....   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 11 Jan 2009 - 16:58

christophe21 a écrit:
mon premier post sera pour ce topic sur Korngold, je suis très surpris de trouver quelque chose sur lui aussi complet, c'est une bonne surprise, car ce compositeur ne semble pas très bien connu en France, j'ai eu souvent l'occasion d'écouter certaines de ses œuvres à la radio, mais je ne connais pas tout de lui, loin de là, je vais essayer d'écouter Sea Hawk qui semble très bien, d'après les avis ci-dessus.

D'après ce que j'ai écouté de Korngold, j'ai bien apprécié, et je comprends la déception de Mahler quand il disait que Korngold perdait son talent à faire de la musique de films, mais il ne devait pas avoir une vie forcément facile à Hollywood, et puis il faut bien vivre.

je n'ai pas tout de lui :
- symphonie en fa dièse - prévin
- Robin des bois, b.o. (extraits)
- concerto pour violoncelle
- Jalousie
- Between two worlds b.o.
- Devotion b.o.
- Kings row b.o.
- Berceuse de Titania
- l'aigle des mers b.o.
- concerto pour violon - mutter prévin
- Hymn 3 en hommage à Gustav Mahler
- Songe d'une nuit d'été b.o. (extrait)
- Slaves
- concerto pour la main gauche
je pense qu'il me reste encore des choses à découvrir sur ce compositeur.

Mélomane du dimanche , ainsi baptisé sur ce site si érudit qu'on apprend même du vocabulaire , je conseille, aprésés cette bataille de onze pages pour un compositeur "si peu moderne" ,"si dégoulinant" etc ...( comme quoi il vaut toujours mieux faire vomir que de ne rien faire du tout!)

...Je conseille son concerto pour piano et orchestre pour la main gauche , qui rejoint ,haut la main,(il fallait s'y attendre à celle-là) , le groupe des concertos de Ravel,Britten,Prokoviev et autres...

la version de Marc-André Hamelin , Chez Hypérion, dir: Osmo Vänska, BBC Scottish Orchestra, et à rapprocher de la sonate pour piano et violon du même Korngold , par David Lefevre violon ("Dalla Costa"1745)www.davidlefevre.com) et Anne-Lise Gastaldi :

dans le genre d'oeuvres qu'il ne faut pas rater,même le dimanche zen
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 11 Jan 2009 - 17:08

Ah mais ne t'inquiètes pas, les petit noms comme "Mélomane du dimanche" sont fonction du nombre de messages, sauf quelques piliers de comptoir brillants érudits qui ont eu leur rang personnalisé.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23432
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptySam 27 Juin 2009 - 17:08

J'ai écouté le "Marietta's Lied" de Die tote Stadt dans différentes versions. Les voici :
_Kiri Te Kanawa sous la direction de Stephen Barlow dirigeant le London Symphony Orchestra
_Renée Fleming sous la direction de Jeffrey Tate dirigeant l'English Chamber Orchestra
_Pilar Lorengar sous la direction de Walter Weller dirigeant le Vienna Opera Orchestra
_Beverly Sills sous la direction de Julius Rudel dirigeant le London Symphony Orchestra
_Leontyne Price, je n'ai pas d'autres infos

C'est vraiment un morceau sublime au niveau de l'orchestration en particulier. Je ne sais pas si l'ensemble de l'opéra est de ce niveau mais si tel est le cas, cela peut me donner envie d'aller le voir à Nancy. Je n'ai pas le livret donc je n'ai pas compris ce que cet air raconte. C'est en tout cas d'une grande poésie, d'un lyrisme intense.
L'interprétation parmi celles que j'ai écouté qui me bouleverse le plus est celle de Pilar Lorengar. Elle a une voix superbe, ronde, un véritable enchantement.
Te Kanawa et Sills m'ennuient profondément là dedans malgré la beauté de leur voix.
Fleming chante divinement bien, on se laisse porter, les sons filés sont de toute beauté.
Price en donne une interprétation merveilleuse, c'est une interprétation raffinée. La couleur de sa voix donne un aspect intéressant à cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptySam 27 Juin 2009 - 17:15

aurele a écrit:
J'ai écouté le "Marietta's Lied" de Die tote Stadt [...]

C'est vraiment un morceau sublime au niveau de l'orchestration en particulier. Je ne sais pas si l'ensemble de l'opéra est de ce niveau mais si tel est le cas, cela peut me donner envie d'aller le voir à Nancy. Je n'ai pas le livret donc je n'ai pas compris ce que cet air raconte. C'est en tout cas d'une grande poésie, d'un lyrisme intense.

Non, cet air est le morceau de loin le plus lyrique et le plus traditionnel de cet opéra. On ne peut donc juger le tout à l'aune de la partie. Néanmoins, c'est un très bel opéra que je t'engage à aller voir.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 21:51

Existe il une version DVD de la Ville Morte ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 35
Date d'inscription : 21/10/2006

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 22:03

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 41vGNCXIgUL
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 22:38

Tu connais ce DVD ?

ça fait un peu cher je trouve, quand on ne connait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1620
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 27 Aoû 2009 - 22:50

Pour avoir un avis sur ce dvd Xavier dit ce qu'il en pense à la page 2 du topic (+ d'autres fin page 5/ début 6) Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86774
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 0:22

Il est superbe ce DVD, il fait l'unanimité je crois...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyVen 28 Aoû 2009 - 0:32

Mise en scène pas très claire peut-être, mais musicalement, si on élimine les versions historiques, ça domine largement la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 30 Aoû 2009 - 20:39

Issu du fil "Opéra de Paris - 2009/2010 (Présentation de la saison)"

DavidLeMarrec a écrit:
A titre personnel, je suis surtout séduit par les lieder et la musique de chambre de Korngold, parce que sont petit sirop désuet passe très bien dans le cadre intimiste. Avec les grands flonflons, j'ai un peu plus de mal (l'abominable concerto pour violon, par exemple, un concerto pour glucose concentré et spectateur englué).

Cololi a écrit:
Il faut que j'intervienne pour modérer très largement les propos de David
Tu parles de "sirop" et "d'abominable concerto" : mais tout celà n'est pas cohérent. Dans ce cas tu es interdit d'écouter du Tchaikosky ou du Puccini ... qui sont d'une teneur en sirop autrement plus élevée. Franchement Korngold c'est quand même autre chose !

DavidLeMarrec a écrit:
C'est autre chose... mais alors que Puccini en fait un outil récurrent, Korngold en fait le propos même. C'est vraiment pénible pour moi.

Tchaïkovsky, ce n'est pas vraiment sirupeux, ou alors un sirop très amer...

On pourrait aussi parler de Strauss, qui interrompt toujours ses élans sirupeux (du moins dans ses bonnes oeuvres ), ou de Schreker qui le contredit par les motifs inquiets en arrière-plan...


Wolferl a écrit:
Et en plus d'être sirupeux jusqu'à la nausée, ce concerto penche sans arrêt dans la virtuosité creuse, c'est fatiguant...

Cololi a écrit:
Heuresement Capuçon et Zygel ont défendu ce concerto l'autre jour.

Wolferl a écrit:
C'est d'ailleurs par Capuçon que je l'ai découvert au concert... beaucoup d'ennui.


Mais on vire HS là.

J'écoutais ce concerto sur un site célèbre commençant par la lettre Y comme Yvonne, version Hilary Hahn, et c'est vrai que ça dégouline de partout, l'expression me paraît très superficielle. J'aime vraiment pas l'orchestration, l'orchestre roucoule... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1620
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMar 1 Sep 2009 - 9:15

Pour découvrir ses musiques de films, j'aimerais savoir ce que vaut le disque de Previn, est-de-que certains d'entre vous le connaissent ?

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 41QMNSZY9PL._SL500_AA240_

Je découvre la symphonie op. 40, je trouve ça pas mal du tout, le mouvement lent est en effet magnifique.
Pour le concerto pour violon je mentionne la version Hilary Hahn/Kent Nagano avec Berlin (en DVD uniquement) qui est somptueuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMar 1 Sep 2009 - 9:36

Le disque que tu montres c'est uniquement la musique de 1 film c'est ça ?

Je savais pas qu'il avait écrit une symphonie : c'est quel disque ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86774
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMar 1 Sep 2009 - 10:00

Cololi a écrit:


Je savais pas qu'il avait écrit une symphonie : c'est quel disque ?

Je pense qu'il n'y a pas qu'une version. (j'en ai parlé rapidement en première page)
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1620
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMar 1 Sep 2009 - 10:49

Cololi a écrit:

Le disque que tu montres c'est uniquement la musique de 1 film c'est ça ?

Non justement il n'y a pas que The sea Hawk. Il y a Captain Blood, the prince and the pauper, et The private lives of Elizabeth and Essex.
The sea hawk doit donc être plus court que les versions déjà mentionnées dans le sujet, mais c'est justement parce qu'il y a plusieurs musiques de films dans ce disque que je me disais que ce serait peut-être une bonne anthologie pour découvrir, et voilà pourquoi je demandais si le disque valait le coup.

Pour te répondre sur la symphonie il y a en effet plusieurs versions (voir dans le sujet), là j'écoutais Welser-Möst pour découvrir sur musicme. En général c'est un chef que je n'apprécie pas trop, là-dedans ça a l'air pas mal mais je n'ai aucune comparaison pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMar 1 Sep 2009 - 21:42

Iskender a écrit:
Pour le concerto pour violon je mentionne la version Hilary Hahn/Kent Nagano avec Berlin (en DVD uniquement) qui est somptueuse.

Tout à fait vrai. Malgré une partition assez roucoulante, Hilary Hahn arrive à créer quelque chose de sublime.

Sinon, pourquoi tout le monde déteste Renaud Capuçon ? jocolor J'avoue ne pas trop l'apprécier en dehors du répertoire contemporain (dans Dutilleux et Escaich, c'est super) mais c'est tout (il ne joue pas faux). sur Youtube par exemple les gens sont très méchants.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMer 2 Sep 2009 - 7:19

Les commentaires sur les sites de partage vidéo, c'est comme les commentaires sur les sites de journaux : il ne faut pas lire, sinon on regrette d'appartenir à l'espèce humaine (en sachant que ceux qui écoutent de l'opéra, lisent les journaux, voire sont abonnés figurent parmi la minorité très éduquée...).

On peut lire des très amusants, au second degré, sur effectivement les plus grands interprètes qui sont soit le plus grand de tous les temps (il y en a tellement de plus grands de tous les temps qu'il finit par y en avoir plus que de bons), soit des imposteurs infâmes. Ce n'est pas du tout représentatif au demeurant de leur 'aura critique' dans l'opinion publique culturelle. Wink

Capuçon est très aimé, je crois, et à juste titre d'ailleurs. Après, on trouvera toujours quelques excités pour dire qu'en fait c'est un ordinateur dirigé par des martiens qui joue à sa place, ou bien qu'il n'a jamais eu la tenue d'archet correcte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyMer 2 Sep 2009 - 11:07

DavidLeMarrec a écrit:
On peut lire des très amusants, au second degré, sur effectivement les plus grands interprètes qui sont soit le plus grand de tous les temps (il y en a tellement de plus grands de tous les temps qu'il finit par y en avoir plus que de bons), soit des imposteurs infâmes. Ce n'est pas du tout représentatif au demeurant de leur 'aura critique' dans l'opinion publique culturelle. Wink

Capuçon est très aimé, je crois, et à juste titre d'ailleurs. Après, on trouvera toujours quelques excités pour dire qu'en fait c'est un ordinateur dirigé par des martiens qui joue à sa place, ou bien qu'il n'a jamais eu la tenue d'archet correcte.

Oui mais pour Capuçon c'est quand même gratiné et systématique, je n'ai pas lu de commentaire positif. What the fuck ?!? Après c'est certain que ces sites de vidéos en ligne abritent une belle louché de grossiers commentateurs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 28 Sep 2009 - 13:22

Un dossier sur Korngold, et sa redécouverte grâce à son opéra, qui va enfin être programmé à Paris :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=1216&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=29
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 21:38

Je découvre Korngold ce soir avec sa symphonie en fa dièse majeur op.40 dirigée par Franz Welser-Möst et le concerto pour violon interprété par Ulf Hoelscher sous la baguette de Willy Mattes.

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 5099921765025

Que dire ?

Le premier mouvement de la symphonie, d'allure sinistre, malgré ses "boum boum" incessants n'avance pas d'un poil et donne l'impression désagréable de faire du sur-place pendant un quart d'heure. Le scherzo qui suit est si banal qu'on ne l'écoute même pas. Le troisième mouvement, un adagio téléfilmesque, attire de nouveau l'attention et on se dit qu'on va enfin peut-être passer un bon moment, mais celui-ci s'éternise et malgré tous mes efforts mon attention s'est relâchée après en avoir parcouru moins des deux tiers. Le dernier mouvement est aussi vide et creux que le reste, ça s'agite beaucoup pour pas grand chose laissant toujours cette désagréable sensation de vacuité.

Le concerto pour violon, très pleurnichard (presque une caricature d'un concerto pour violon romantique), qui recycle des thèmes de sa musique de film, est à mon avis à ranger sur la même étagère que Ketélbey, qui a pour lui le mérite d'être moins long. Comme chacun sait : "les plaisanteries les plus courtes..."
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:00

WoO a écrit:
Le concerto pour violon, très pleurnichard (presque une caricature d'un concerto pour violon romantique), qui recycle des thèmes de sa musique de film, est à mon avis à ranger sur la même étagère que Ketélbey, qui a pour lui le mérite d'être moins long. Comme chacun sait : "les plaisanteries les plus courtes..."
Oui, je ne connais pas les autres œuvres de cet enregistrement, mais le Concerto pour violon, je ne trouve pas ça génial non plus. Neutral Heureusement, Die tote Stadt, c'est quand même d'une autre trempe.

Mais du coup j'ai des grosses hésitations quant à son autre opéra que la collection "Opera House" vient de ressortir...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:06

Je suis comme toi, je crois qu'il faut mieux rigoler un bon coup avec Ketèlbey. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:06

Octavian a écrit:
WoO a écrit:
Le concerto pour violon, très pleurnichard (presque une caricature d'un concerto pour violon romantique), qui recycle des thèmes de sa musique de film, est à mon avis à ranger sur la même étagère que Ketélbey, qui a pour lui le mérite d'être moins long. Comme chacun sait : "les plaisanteries les plus courtes..."
Oui, je ne connais pas les autres œuvres de cet enregistrement, mais le Concerto pour violon, je ne trouve pas ça génial non plus. Neutral Heureusement, Die tote Stadt, c'est quand même d'une autre trempe.

Mais du coup j'ai des grosses hésitations quant à son autre opéra que la collection "Opera House" vient de ressortir...
Quel opéra ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:09

(Me souvenais plus du titre.)

Violenta
.

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Korngold_violanta


Dernière édition par Octavian le Jeu 15 Oct 2009 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:14

C'est (nettement) moins sucré que Tote Stadt. Wink

Après, le livret est-il tellement meilleur...


Cela dit, dans ce genre, il faut peut-être plutôt forcer sur Gezeichneten et Flammen en priorité, plutôt que d'aller entendre des oeuvres moins essentielles. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14159
Date d'inscription : 14/04/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:18

Die Tote Stadt c'est encore un sublime livret fantastico-psychanalytique ? Mr.Red tout ce que j'aime
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:19

WoO a écrit:
Tote Stadt c'est encore un sublime livret fantastico-psychanalytique ? Mr.Red tout ce que j'aime
Non, plutôt fantasmatico-psychologique.

C'est moins drôle du coup - mais sans doute plus proche de ton goût. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 15 Oct 2009 - 22:54

WoO a écrit:
Je découvre Korngold ce soir avec sa symphonie en fa dièse majeur op.40 dirigée par Franz Welser-Möst et le concerto pour violon interprété par Ulf Hoelscher sous la baguette de Willy Mattes.

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 5099921765025

Que dire ?

Le premier mouvement de la symphonie, d'allure sinistre, malgré ses "boum boum" incessants n'avance pas d'un poil et donne l'impression désagréable de faire du sur-place pendant un quart d'heure. Le scherzo qui suit est si banal qu'on ne l'écoute même pas. Le troisième mouvement, un adagio téléfilmesque, attire de nouveau l'attention et on se dit qu'on va enfin peut-être passer un bon moment, mais celui-ci s'éternise et malgré tous mes efforts mon attention s'est relâchée après en avoir parcouru moins des deux tiers. Le dernier mouvement est aussi vide et creux que le reste, ça s'agite beaucoup pour pas grand chose laissant toujours cette désagréable sensation de vacuité.

Le concerto pour violon, très pleurnichard (presque une caricature d'un concerto pour violon romantique), qui recycle des thèmes de sa musique de film, est à mon avis à ranger sur la même étagère que Ketélbey, qui a pour lui le mérite d'être moins long. Comme chacun sait : "les plaisanteries les plus courtes..."

Tout pareil... Ce concerto, c'est d'un mauvais goût.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 19 Oct 2009 - 8:38

vous êtes sévères, le thème du premier mouvement est quand même assez inoubliable et la romance est très, très belle. Le finale est moins mémorable.

Quant à la symphonie en fa dièse, je l'avais bien aimée, il faut pour l'écouter se départir de l'idée préconçue qu'on va rencontrer de la musique de documentaire, et ça passe très bien. Mieux que la Sinfonietta, qui ne me convainc décidément pas.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 21:32

En marge des représentations actuelles de La Ville morte à l'Opéra Bastille (comment, vous ne saviez pas? hehe) se tiennent actuellement au même endroit des concerts visant à présenter l'intégrale de la musique de chambre de Korngold. La radiodiffusion de l'un de ces concerts sur France Musique cet après-midi m'a permis de découvrir deux œuvres, interprétées par le Quatuor Aron, avec la présence en renfort du pianiste Henri Sigfridsson pour la seconde :

- Quatuor à cordes n°2 op.26 : la dernière composition créée en Europe de Korngold avant son exil américain. En dépit de cela, une œuvre assez "solaire", hédoniste, fort belle et très lyrique sans verser dans la guimauve. J'imaginais des jeux de reflets dorés en l'écoutant. Nettement supérieure au Concerto pour violon, à mon sens. Je sens que je vais investir d'ici quelques jours l'intégrale des Quatuors à cordes (en espérant que l'enregistrement du Flesch Quartet est à la hauteur de celui entendu, qui m'a donné envie d'applaudir à la fin).

- Suite pour piano [main gauche] et cordes op.23 : une commande de Paul Wittgenstein, la gueule cassée casse-couille frère de vous-savez-qui ; ses relations avec Korngold ont toutefois été meilleures que celles avec Ravel ou Prokofiev, pour ne citer qu'eux. L'œuvre commence très fort, mais son caractère impressionnant s'estompe un peu au fil du temps (ou alors c'est parce que j'étais dans des embouteillages à ce moment-là?) ; il m'a semblé que le niveau se délayait un peu, sur la demi-heure. Ça reste très plaisant dans l'ensemble en tout cas.

Un autre concert de musique de chambre de Korngold sera diffusé le 10 novembre à 16h, sous réserve que je me souvienne bien de l'annonce.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 23:30

Octavian a écrit:
- Quatuor à cordes n°2 op.26 : la dernière composition créée en Europe de Korngold avant son exil américain. En dépit de cela, une œuvre assez "solaire", hédoniste, fort belle et très lyrique sans verser dans la guimauve. J'imaginais des jeux de reflets dorés en l'écoutant. Nettement supérieure au Concerto pour violon, à mon sens. Je sens que je vais investir d'ici quelques jours l'intégrale des Quatuors à cordes (en espérant que l'enregistrement du Flesch Quartet est à la hauteur de celui entendu, qui m'a donné envie d'applaudir à la fin).
Oui, le Flesch, c'est bien. (Pas non plus ultra coloré, mais bien.)

Citation :
- Suite pour piano [main gauche] et cordes op.23 : une commande de Paul Wittgenstein, la gueule cassée casse-couille frère de vous-savez-qui ; ses relations avec Korngold ont toutefois été meilleures que celles avec Ravel ou Prokofiev, pour ne citer qu'eux. L'œuvre commence très fort, mais son caractère impressionnant s'estompe un peu au fil du temps (ou alors c'est parce que j'étais dans des embouteillages à ce moment-là?) ; il m'a semblé que le niveau se délayait un peu, sur la demi-heure. Ça reste très plaisant dans l'ensemble en tout cas.
Oui, c'est de la très belle musique je trouve. Ca existe en disque aussi, et bien interprété.

Pour des raisons de calendrier (et de trop-plein), je n'ai pas pu aller voir, mais ça m'intéressait vivement.
Si Spiritus avait été là, on y aurait certainement été faire un tour.


Une chose est sûre : non seulement sa musique de chambre est très supérieure au Concerto, mais en plus elle est vraiment belle et inspirée.

Bon, à choisir, la priorité, c'est plutôt Zemlinsky, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 19:40

Je suis en train d'écouter le Trio pour piano Op.1 (Beaux Arts Trio), et je suis sous le charme du premier mouvement. C'est simple, mais très fin, assez galant, très plaisant à écouter. Il y a un dialogue très intéressant entre les 3 instruments, une interaction véritablement délectable. J'aime beaucoup. Very Happy

Et ce deuxième mouvement! Oui, c'est tout bonnement excellent!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptySam 26 Déc 2009 - 10:23

Octavian a écrit:

- Quatuor à cordes n°2 op.26 : la dernière composition créée en Europe de Korngold avant son exil américain. En dépit de cela, une œuvre assez "solaire", hédoniste, fort belle et très lyrique sans verser dans la guimauve. J'imaginais des jeux de reflets dorés en l'écoutant. Nettement supérieure au Concerto pour violon, à mon sens. Je sens que je vais investir d'ici quelques jours l'intégrale des Quatuors à cordes (en espérant que l'enregistrement du Flesch Quartet est à la hauteur de celui entendu, qui m'a donné envie d'applaudir à la fin).

Oui, c'est bien. J'ai réécouté le 3ème quatuor hier.
J'aime bien le sextuor aussi, que l'on trouve sur cet album.

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 51jai7WtFYL._SL500_AA240_ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 28 Déc 2009 - 18:37

Je vais sans doute me commander "Violanta",qui sera disponible le 18 janvier à petit prix!  bounce


Dernière édition par Rubato le Sam 31 Aoû 2013 - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 28 Déc 2009 - 19:04

Tu es au courant qu'il n'y a pas de livret dans cet édition ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 28 Déc 2009 - 19:09

J'hésite à acheter la petite intégrale Brillant. Ca vaut vraiment le coup ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 28 Déc 2009 - 19:45

DavidLeMarrec a écrit:
Tu es au courant qu'il n'y a pas de livret dans cet édition ?
Parce que tu connais une édition disponible avec livret!?

Il y a bien l'original réédité par arkivmusic, Erich Wolfgang Korngold - Page 5 15391 mais y a t-il le livret?

EDIT:
Je viens de voir que ça existe sur ODB, allemand/français! cheers
Voilà, c'est téléchargé!
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:00

Cololi a écrit:
J'hésite à acheter la petite intégrale Brillant. Ca vaut vraiment le coup ?
C'est quoi exactement cette "petite intégrale" ?
Il y a une grande? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:18

Rubato a écrit:
Cololi a écrit:
J'hésite à acheter la petite intégrale Brillant. Ca vaut vraiment le coup ?
C'est quoi exactement cette "petite intégrale" ?
Il y a une grande? siffle

petite par le nombre d'oeuvre hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:19

Cololi a écrit:
Rubato a écrit:
Cololi a écrit:
J'hésite à acheter la petite intégrale Brillant. Ca vaut vraiment le coup ?
C'est quoi exactement cette "petite intégrale" ?
Il y a une grande? siffle

petite par le nombre d'oeuvre hehe
Tu as le détail ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:20

http://www.amazon.fr/Erich-Wolfgang-Korngold-Quatuors-Int%C3%A9grale/dp/B000PAAHCG/ref=sr_1_9?ie=UTF8&s=music&qid=1262023677&sr=8-9

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:21

Merci, je vais jeter un oeil! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyJeu 31 Déc 2009 - 21:23

Ah, d'accord: c'est l'intégrale des quatuors!

Je l'ai, et c'est plutôt bien, oui. Il y a le sextuor avec. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 10 Jan 2010 - 9:45

J'attends Violanta

- J'espère que Marton sera écoutable!
- Jerusalem ne m'a jamais déçu jusqu'à présent!

Patience! bounce
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 24 Jan 2010 - 21:38

J'ai une relation étrange avec la Ville Morte

Lorsque j'ecoute cet opera je me dis toujours:
"Quand même...tout ce clinquant...tout ce sucre...ça dégouline de partout...c'est soyeux jusqu'a la déliquescence...non c'est pas possible c'est trop sirupeux..."

Mais à chaque fois je me fais avoir... l'oeuvre exerce son emprise sur moi, malgré mes reticences et mon léger malaise à l'endroit de sa haute teneur en saccharose.

Je m'abandonne totalement à cet orchestration scintillante, à cette esthétique de cristal, à ces lignes vocales d'une suavité caressante... drink

Bref, Un opera que je me passe en boucle presque malgré moi Embarassed


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 19 Aoû 2013 - 1:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 24 Jan 2010 - 21:42

Je partage ton sentiment. Mais j'aime à me glisser dans les moirures de cet opéra. Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Icon_smile Une trés belle réussite à mon avis.

C'est plus consistant orchestralement qu'un Puccini, mais moins riche qu' un Strauss en fait.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyDim 24 Jan 2010 - 22:15

Guillaume a écrit:

C'est plus consistant orchestralement qu'un Puccini, mais moins riche qu' un Strauss en fait.


Très bien vu!
Toute l'ambiguïté de l'oeuvre est contenue dans ta formule.

Mais la finition orchestrale est telle que je rends toujours les armes. sunny
(il connait son affaire Korngold le Wunderkind alien )
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 EmptyLun 25 Jan 2010 - 8:54

Personnellement, je ne trouve pas que "La ville morte" est aussi sucrée qu'on veut bien le dire.
S'il y a du sucre, il a juste été saupoudré sur quelques airs de quelques scènes de l'opéra.
Je vais le réécouter, mais je n'ai jamais ressenti quelque chose de "dégoulinant"
Mais je me fais peut-être une idée différente de ce que le terme "sucré" peut bien vouloir dire en terme "musical"! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Erich Wolfgang Korngold
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: