Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -22%
REALME 8 5G 64 Go à prix cassé
Voir le deal
179 €

 

 Erich Wolfgang Korngold

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyLun 25 Jan 2010 - 20:20

Rubato a écrit:
Personnellement, je ne trouve pas que "La ville morte" est aussi sucrée qu'on veut bien le dire.
S'il y a du sucre, il a juste été saupoudré sur quelques airs de quelques scènes de l'opéra.
Je vais le réécouter, mais je n'ai jamais ressenti quelque chose de "dégoulinant"
Mais je me fais peut-être une idée différente de ce que le terme "sucré" peut bien vouloir dire en terme "musical"! Smile
Je t'assure que c'est encore plus exact "en vrai" : c'est une musique tout le temps agréable, tout le temps avenante, très peu de réelles discordances, on aimerait parfois un peu plus de contraste pour apprécier ses beautés très avenantes.

Après, c'est sucré, un peu sirupeux même, mais ça ne dégouline que très rarement (surtout pour l'air du luth, qui au sein de cette ambiance déjà ronde, devient franchement écoeurant). Même chose pour Mein Sehnen, mein Wähnen qui est magnifique mais trop sucré dans un contexte déjà limite. A la place de ces deux airs, il aurait fallu mettre des choses plus tranchantes, plus 'elektriques'. Et ça aurait été parfait (l'air du luth plombe quasiment toute la fin du I, on a du mal à s'en remettre).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11649
Date d'inscription : 21/01/2007

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 26 Jan 2010 - 11:45

C'est vrai qu'au vu du livret, on aurait pu avoir quelque chose de plus sombre musicalement.
Mais bon....et puis je l'aime bien ce petit air de luth! hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 26 Jan 2010 - 19:52

Cela dit, chez Rodenbach, il n'y a rien de tragique, quelque chose de presque sarcastique, en tout cas d'un peu distancié, par moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 6 Fév 2010 - 12:32

Première écoute, dans la version Janowski, de Violenta, la Tragédie vénitienne de Korngold.

(Si on n'y mêle pas de sordides considérations sur le fait de faire ou pas affluer le public et de rentrer un peu dans ses fonds Mr.Red on pourrait d'ailleurs imaginer un opéra faire une soirée couplage avec la Florentine de Zemlinsky non? Est-ce que je me trompe sur la proximité des deux œuvres?...)

Pour revenir en propre à l'œuvre de Korngold, il faudra que je réécoute de plus près car mon oreille a été distraite par moments. Mais enfin pour l'instant mes sentiments sont quand même mitigés, je ne placerais pas cet opéra sur le même plan que la Ville morte qui a été une de mes belles découvertes opératiques de l'an dernier. Violenta me semble moins "équilibré" musicalement, avec des juxtapositions de moments d'hystérie qui rappellent un peu Elektra (en moins poussé bien sûr), de moments de pâtisserie viennoise vraiment borderline côté mauvais goût, le tout mêlé parfois à des relents de wagnérisme encore mal digérés... Confused

Bon, j'ai bien conscience de faire la fine bouche, il y a quand même de très beaux passages, et l'ensemble est plutôt bien, je veux dire : si ce niveau-là constituait le minimum qu'on puisse rencontrer dans le domaine de l'opéra, on serait déjà bien contents. Mr. Green Donc, voilà, au terme d'une première écoute en tout cas, une œuvre intéressante mais il ne faut pas s'attendre à l'un des grands chocs de l'histoire de la musique... Mais je suppose que pas grand-monde n'attend ça de cette œuvre, de toute façon?


---

PS: ah, sinon, ce disque m'aura aussi permis de faire connaissance avec la voix d'Eva Marton, dans le rôle-titre.

Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 6 Fév 2010 - 16:26

Je viens d'écouter l'oeuvre, dans la même version que toi. Personnellement, j'ai un avis déjà beaucoup plus positif.

Je suis de plus en plus séduit par Korngold, qui justement varie superbement, avec différents climats. Toujours cet éclat orchestral, c'est fabuleux! Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Icon_biggrin J'ai la sensation, à l'écoute, d'une utilisation optimale de chaque instrument de l'orchestre dans la création des textures. Ca s'emballe brusquement par moment, dans 'Violenta... du wirst ihn töten', c'est absolument jouissif! Et puis quel Vorspiel! Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Icon_biggrin
Ecouté en musique pure, je vais maintenant m'intéresser au livret.

Oh oui, je suis sous le charme. Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Drunken_smilie
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 6 Fév 2010 - 19:00

Wolfgang a écrit:
Et puis quel Vorspiel! Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Icon_biggrin
Oui, oui, j'ai moi aussi été sous le charme au début, cette atmosphère de lagune vénitienne la nuit... sauf que dans mon cas le charme s'est rompu en cours de route. Confused

(Je parle bien du seul Vorspiel là.)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 6 Fév 2010 - 19:06

Vous me faites drôlement envie avec vos commentaires! tongue
(je dois recevoir Violanta d'ici la semaine prochaine)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 18:37

Très agréable ce Violanta de Korngold Very Happy

Toujours ce son caressant qui flatte les oreilles... à cet égard le prélude est une belle reussite. sunny

Toutefois, l'ouvrage m'apparaît globalement moins saisissant et abouti que La Ville Morte.

Cast et direction au-dessus de tout soupçon.

Dire qu'il a composé cela à l'âge de 17 ans... alien
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 20:21

arnaud bellemontagne a écrit:
Toutefois, l'ouvrage m'apparaît globalement moins saisissant et abouti que La Ville Morte.
Ah, toi aussi.

Citation :
Cast et direction au-dessus de tout soupçon.
Même Marton?... Confused

Citation :
Dire qu'il a composé cela à l'âge de 17 ans... alien
What the fuck ?!? Ah oui. J'avais pas pensé à recouper les dates. Oui quand même. Oui oui oui. Bon ça explique certaines choses.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 21:52

Citation :
Citation :
Cast et direction au-dessus de tout soupçon.
Même Marton?... Confused

Oui je la trouve excellente, loin des stridences de sa Teinturière et de sa Brunnhilde.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 22:49

arnaud bellemontagne a écrit:
Dire qu'il a composé cela à l'âge de 17 ans... alien

Oui, c'est très impressionnant pour son âge. Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Icon_biggrin Même en dehors de ces considérations, il y a une vraie qualité à l'ouvrage. Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Icon_smile
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyVen 12 Fév 2010 - 22:57

Korngold est passé pour être le nouveau Mozart dans sa jeunesse ... il ne faut pas l'oublier.
Ses parents l'avait amené alors qu'il était très jeune à Mahler qui très impressioné par les talents du jeune Korngold avait bien dit aux parents : "surtout pas le conservatoire !"

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:27

Et toi Cololi, tu es fan de la Ville Morte?
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:29

Je n'ai entendu que des quatuor à cordes de lui sur France Musiques et j'avais grimpé aux rideaux (dans le bon sens du terme)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:37

Je te conseille de te jeter sur ce disque toutes affaires cessantes:

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 23424886_2663544

Un disque de 1975.
D'un point de vue sonore c'est le Dark Side of the Moon de l'opéra. Cool
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 50
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:42

arnaud bellemontagne a écrit:
Je te conseille de te jeter sur ce disque toutes affaires cessantes
D'un point de vue sonore c'est le Dark Side of the Moon de l'opéra. Cool

Rien que ça ? Et ben, va falloir que j'écoute alors.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:49

Oui c'est indispensable!!!

Ce truc est d'une beauté plastique à se flinguer (c'est parfois presque trop beau d'ailleurs Laughing ).
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 22:55

Effectivement, Korngold sait séduire les sens. La recette n'est pas forcément nouvelle, mais elle poussée dans une grande finesse; et qui se lasse de manger son plat préféré? Erich Wolfgang Korngold - Page 6 954109
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1620
Age : 53
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 23:02

arnaud bellemontagne a écrit:

D'un point de vue sonore c'est le Dark Side of the Moon de l'opéra.

Arnaud tu as des arguments imparables ! C'est ce qui s'appelle viser la corde sensible. Very Happy Ça fait un moment que cet opéra est sur ma liste d'achats, là je ne peux que passer à l'acte.

Sinon kegue, contrairement à certains un peu plus haut dans le topic, je trouve que la symphonie mérite aussi le détour, moins sucrée que le concerto pour violon quoiqu'on en dise Neutral .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 23:09

Formidable Iskender thumleft
On attend tes impressions avec impatience. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23432
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 23:20

Je vais voir cet opéra le mois prochain en vrai à l'Opéra national de Lorraine. C'est une oeuvre très belle malgré certains passages un peu longs. L'atmosphère est superbe et l'histoire me plaît beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 4 Avr 2010 - 23:25

C'est drôle parce que plus je l'ecoute, moins je perçois de longueurs. bounce
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 17:34

WoO a écrit:
Je découvre Korngold ce soir avec sa symphonie en fa dièse majeur op.40 dirigée par Franz Welser-Möst et le concerto pour violon interprété par Ulf Hoelscher sous la baguette de Willy Mattes.

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 5099921765025

Que dire ?

Le premier mouvement de la symphonie, d'allure sinistre, malgré ses "boum boum" incessants n'avance pas d'un poil et donne l'impression désagréable de faire du sur-place pendant un quart d'heure. Le scherzo qui suit est si banal qu'on ne l'écoute même pas. Le troisième mouvement, un adagio téléfilmesque, attire de nouveau l'attention et on se dit qu'on va enfin peut-être passer un bon moment, mais celui-ci s'éternise et malgré tous mes efforts mon attention s'est relâchée après en avoir parcouru moins des deux tiers. Le dernier mouvement est aussi vide et creux que le reste, ça s'agite beaucoup pour pas grand chose laissant toujours cette désagréable sensation de vacuité.

Le concerto pour violon, très pleurnichard (presque une caricature d'un concerto pour violon romantique), qui recycle des thèmes de sa musique de film, est à mon avis à ranger sur la même étagère que Ketélbey, qui a pour lui le mérite d'être moins long. Comme chacun sait : "les plaisanteries les plus courtes..."

Je viens de m'ecouter tout ça et je partage globalement ton ressenti.
La symphonie Op.40 atteste d'un metier et d'une technique sans faille:orchestration, equilibre des pupitres, science des timbres...tout frise la perfection.
Le hic, c'est que Korngold n'a absolument rien à dire, l'oeuvre tourne completement à vide malgré sa plastique superbe.

Le premier mouvement du Concerto pour Violon est d'un chichiteux... Laughing
Le reste sonne assez kitsch... là encore, le brillant orchestral de la chose ne fait guère illusion.

Il semblerait que Korngold fonctionne un peu comme Wagner: sans argument littéraire ou thêatral qui le stimule, il ne produit rien de veritablement consistant, tant l'ecart artistique entre les oeuvres pré-citées et les opéras (Violanta, La Ville Morte, Das Wunder Der Heliane) est patent.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:04

Ce n'est pas exact, puisque sa musique de chambre (en particulier les Quatuors à cordes) est magnifique.

Mais évidemment, ce qui est compensé par la violence de l'évolution dramatique à l'opéra n'a plus de frein dans le domaine symphonique. Le Concerto pour violon est effectivement une pièce montée en fraises tagada semiliquides.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:09

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas exact, puisque sa musique de chambre (en particulier les Quatuors à cordes) est magnifique.


Au temps pour moi, il est vrai que je ne connais pas le corpus chambriste de Korngold.
Allez hop je m'auto-flagelle fesse
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:15

Si ce n'est déjà fait, commence plutôt par Zemlinsky, c'est entre Korngold et Berg. (Et c'est plus amplement génial que les deux. Basketball )

Mais le Korngold chambriste est du décadentisme plus sérieux, assez peu sirupeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:46

J'ai découvert cette symphonie avant-hier sous la baguette de Previn :

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 51K248RV22L._SL500_AA300_

Je partage assez le sentiment d'Arnaud concernant cette œuvre. Mais je m'associe à David pour conseiller les Quatuors. Wink
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:48

@David:Je connais Zemlinsky (La Symphonie Lyrique, la Petite Sirène, une Tragedie florentine, le Roi Candaule...).

Zemlinsky, plus amplement genial que Berg et Korngold (celui de la Ville Morte j'entends)...dans tes rêves!!! bedo
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 18:57

Je parlais spécifiquement des quatuors...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 19:02

Ah ok je me disais aussi... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86774
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 18 Avr 2010 - 19:02

Plus génial que la suite lyrique donc?
Faudra que j'écoute ça.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 1 Mai 2010 - 23:04

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui c'est ineffable.


Pour continuer dans l'indiciblement beau:
Korngold:La Ville Morte (Leinsdorf)

Plus je l'ecoute, plus l'evidence s'impose à moi:Un chef d'oeuvre. sunny

Personnellement je mets ça au moins au même niveau que les meilleurs Schreker et Zemlinsky.
C'est quoi les meilleurs Zemlinsky ? Les Quatuors ? Ca va pas de blasphémer comme ça ?

Et comparer cette somptueuse mélasse aux Gezeichneten, grmblbl. Smile

A part ça, c'est super beau, mais un peu sucré quand même. Ca manque de petite ruptures plus radicales (au lieu de l'air siruposissime du luth au I, par exemple, il aurait fallu quelque chose d'un petit peu plus rugueux). Problème d'équilibre, donc.

Mais sinon, c'est sublime, en particulier la première moitié du troisième acte, que j'écoute très volontiers, surtout dans la version Leinsdorf, pas la meilleure dans l'absolu, mais tellement agréable à écouter. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 1 Mai 2010 - 23:24

Je parlais des opéras de Scheker et de Zemlinsky.
Et ouais je mets la Ville Morte au niveau des Stigmatisés et d'une Tragedie Florentine. tongue
Dans la Ville Morte, j'aime absolument tout. sunny
Je me rappelle qu'au début je trouvais l'entracte de l'acte 2 avec Marietta et sa troupe assez longuet.Une sorte de tunnel.Maintenant je l'adore autant que le reste, j'aime son côté léger et dansant qui se compléte avec bonheur avec le reste de la partition.
A force de réecoute je me rends compte que c'est vraiment un opéra pensé dans les moindres details, sur le plan à la fois dramatique, motivique et orchestral.
Un ouvrage lyrique beaucoup plus riche et nourrissant qu'il n'y paraît au premier abord(son aspect très avenant masque une trés grande richesse musicale)
Bref, un bijou. sunny


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Sam 16 Juil 2011 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 1 Mai 2010 - 23:29

C'est riche, mais bien moins que Gezeichneten (et j'ai regardé les deux partitions Smile ). Peu importe cela dit, mais il me semble que l'oeuvre n'a ni la même ambition, ni le même degré de concentration musicale.

Ca n'empêche pas que c'est très beau et très écrit bien sûr. Mais il y a une sorte de déséquilibre vers le sirop qui me laisse un tout petit peu dubitatif sur la durée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 1 Mai 2010 - 23:42

Ben le problème, c'est que malgré la sophistication des Stigmatisés je trouve la partition moins efficace, j'y trouve des longueurs (dans l'acte 2 notamment).En outre je trouve que Korngold à une ecriture vocale plus envirante, plus lyrique et moins austère(tout est relatif) que celle de Schreker.

Mais attention j'aime beaucoup les Stigmatisés.
Simplement ça m'affecte moins que La Ville Morte parce que je trouve que l'enchantement y est moins constant (je pense à des moments fabuleux comme les preludes des actes 1 et 3 ou à l'intervention de Carlotta à la fin de l'acte 1 sunny ...pourquoi l'opéra n'est-il pas comme ça tout du long? scratch ).
Dans la Ville Morte il y a toujours un element vocal ou orchestral qui "accroche" et "ferre" l'auditeur.
Mais ça n'est que ma perception des choses. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptySam 1 Mai 2010 - 23:45

arnaud bellemontagne a écrit:
Ben le problème, c'est que malgré la sophistication des Stigmatisés je trouve la partition moins efficace, j'y trouve des longueurs (dans l'acte 2 notamment).En outre je trouve que Korngold à une ecriture vocale plus envirante, plus lyrique et moins austère(tout est relatif) que celle de Schreker.
On peut dire exactement la même chose des longueurs que ce que tu disais de la Ville morte. Wink
Ensuite, oui, c'est plus sophistiqué, moins tout le temps facile, c'est justement cet équilibre qui me séduit.

Citation :
pourquoi l'opéra n'est-il pas comme ça tout du long? scratch ).
C'est comme du Strauss, les fulgurances sont dosées et pas répandues partout sans discernement. Smile


Citation :
Dans la Ville Morte il y a toujours un element vocal ou orchestral qui "accroche" et "ferre" l'auditeur.
Mais ça n'est que ma perception des choses. Very Happy
Ca prouve que Korngold atteint son objectif. Very Happy Mais personnellement, que ce soit au CD, au DVD, en salle, je trouve qu'il manque de rugosité pour rétablir l'équilibre, et que les moments auxquels j'attendrais une rupture âpre ménagent au contraire une rupture... plus sucrée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 2 Mai 2010 - 0:14

Tu partages le même sentiment en ce qui concerne Das Wunder Der Heliane?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 2 Mai 2010 - 2:04

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu partages le même sentiment en ce qui concerne Das Wunder Der Heliane?
Ah non, c'est pas tout à fait pareil quand même, il y a des séquences plus rugueuses.
Après, est-ce que ça vaut mieux, c'est une autre question, ça n'a pas forcément la même qualité d'inspiration mélodique et harmonique...

Et qu'est-ce qu'on peut retrouver comme formules de l'un à l'autre (même harmoniques, pas seulement les glissandos de harpe, à certains moments il y en a vraiment un par mesure...) !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 2 Mai 2010 - 17:21

Oui Heliane est ici ou là serti de climats sombres qui peuvent faire songer à du Elektra.

Même sentiment que toi concernant le systématisme des glissandos de Harpe chez Korngold, j'avais dit ailleurs que s'il avait été payé au glissando de harpe, il aurait pu acheter toute la Californie. Laughing

Cependant, j'ai du mal a resister à ces scintillements carillonants même s'ils sentent un peu le procédé au bout du compte. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86774
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 2 Mai 2010 - 17:39

Korngold c'est la harpe, mais le glockenspiel c'est pour Schreker. Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyDim 2 Mai 2010 - 17:56

C'est quand même moins permanent, même s'il en met (Célesta + Glockenspiel) dans à peu près tout. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
rachma999
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Korngold opéra totenstadt   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMer 25 Aoû 2010 - 17:24

Bonjour,

En écoutant une émission de radio, dimanche, je suis tombé sur un sujet : le compositeur korngold. Plusieurs extraits de son opéra " totenstadt", écrit à 23 ans ont été passés.

J'ai trouvé cela éblouissant !!

Pourquoi est il si peu connu et joué ?

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91708
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMer 25 Aoû 2010 - 17:32

Salut Vincent !

Plusieurs remarques et réponses.

D'abord, il y un fil sur Korngold, et peut-être même un sur la Ville Morte (Die Tote Stadt), dans lequel tu pourras trouver des informations et voir que tu n'es pas seul à aimer.

Ensuite, oui, c'est un bijou. Mais il commence à revenir en grâce : il existe quand même quatre intégrales disponibles au disque et une au DVD.

Et depuis quelques années, c'est joué assez régulièrement en Europe : http://operabase.com/oplist.cgi?id=none&lang=fr&is=tote+stadt&by=&loc=&stype=abs&sd=1&sm=1&sy=2009&etype=abs&ed=&em=&ey= . Ca a d'ailleurs été donné à Paris la saison dernière, et en Province aussi ces dernières années.

Si tu aimes ce genre, il y a d'autres opéras de Korngold, Humperdinck, R. Strauss et Schreker, voire Zemlinsky, Pfitzner, S. Wagner, Braunfels ou D'Albert, qui te plairont à coup sûr !

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 14:50

Je remonte juste un peu ce fil pour vous faire part de mon frais enthousiasme à la découverte de son Concerto pour violon dans la version de Gil Shaham. C'est foisonnant, luxuriant, presque ostentatoire parfois, mais avec toujours ce petit rebond, ce sursaut qui empêche la musique de s'appesantir, bref j'adore ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31767
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 14:54

Wagneropathe a écrit:
Je remonte juste un peu ce fil pour vous faire part de mon frais enthousiasme à la découverte de son Concerto pour violon dans la version de Gil Shaham. C'est foisonnant, luxuriant, presque ostentatoire parfois, mais avec toujours ce petit rebond, ce sursaut qui empêche la musique de s'appesantir, bref j'adore ! Very Happy

N'en déplaise à David, il est très bien ce concerto Very Happy Bon ça dégouline de partout ... mais c'est bon Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9424
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 15:14

En même temps David est diabétique, c'est tanpis pour lui, nous on peut en abuser… il lui reste les plats de régime comme… lully! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 16:02

Jaky a écrit:
En même temps David est diabétique, c'est tanpis pour lui, nous on peut en abuser… il lui reste les plats de régime comme… lully! hehe

Il a même des Edulcorants (Christie V2).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 18:07

Rarement entendu quelque chose d'aussi dégoulinant que ce Concerto pour Violon mais j'aime bien ! Mr. Green
Je préfère quand même nettement sa Symphonie op. 40, ça c'est une chouette symphonie, assez moderne tout de même, mais on ne peut pas rester insensible au mouvement lent. I love you
Son opéra La Ville Morte est prévu pour bientôt, je ne le connais pas encore, mais d'après ce que j'ai lu, ça m'a l'air d'être magnifique. Je vous ferai un petit compte-rendu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21634
Date d'inscription : 22/01/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 23:17

Fonce, c'est un rêve eveillé cet opera! drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 EmptyMar 9 Aoû 2011 - 23:20

arnaud bellemontagne a écrit:
Fonce, c'est un rêve eveillé cet opera! drunken drunken drunken

Oui, je m'en doute bien ! cheers
Mais j'ai tellement de choses à découvrir, dommage que les journées de 50 heures n'existent pas ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Erich Wolfgang Korngold   Erich Wolfgang Korngold - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Erich Wolfgang Korngold
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: