Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Pack LEGO Super Mario – La forteresse de la Plante Piranha
32.48 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Gabriel Fauré (1845-1924)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 12:27

Cello a écrit:

Ca me rappelle qu'il faudrait que j'approfondisse sa musique. Après les oeuvres pour violoncelle : I love you I love you I love you I love you I love you , les quatuors avec piano I love you I love you I love you et les quintettes I love you I love you I love you I love you I love you, je passe à quoi?

Les sonates pour violon?
Le quatuor à cordes?
Le trio?
La musique pour piano?
Les mélodies?

Je sais qu'on va me dire: "Tout" mais s'il fallait faire un ordre de priorité?

Je dirais:
-le Trio
-Les nocturnes (surtout à partir du 6è)
-Les mélodies, en priorité peut-être les derniers cycles que j'ai cités plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 12:28

Beirgla a écrit:

Xavier a écrit:
ça a l'air bien gentiment tonal par rapport à ses contemporains (en tout cas les plus modernes, Bartok, Scriabine, Schoenberg, Stravinsky, Varèse...)
En 1900, Stravinsky et Bartok ont 19 ans, Varèse 17, Schönberg 9 et Fauré... 55. Pas tout-à-fait la même génération quand-même.

En fait je parlais de la dernière période de Fauré, dont les oeuvres ont été écrites entre 1910 et 1924, soit la période de beaucoup des grandes oeuvres des compositeurs que j'ai cités.


Dernière édition par Xavier le Jeu 12 Fév 2009 - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 12:34

WoO a écrit:
A chaque fois fois que j'essaie un des deux quintettes (je ne sais plus lequel, peut-être le premier) j'accroche au premier mouvement mais ensuite je m'emmerde terriblement... Shit

Je pense que c'est une musique qui demande une énorme attention, sous peine de s'ennuyer effectivement, car de loin ça paraît monotone.
Les subtiles variations harmoniques, les mélodies discrètes, etc... tout ça fait très peu de bruit pour toi qui reproche par exemple à Ravel et Debussy d'écrire une musique qui manque de drame.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 12:42

Beirgla a écrit:
Tous les derniers opus de musique de chambre de Fauré (tous ceux que je connais) sont des bijoux: 2ème sonate pour violon, les 2 sonates pour violoncelle, le second quintette avec piano, le trio, le quatuor à cordes. Les mouvements lents sont souvent les plus beaux je trouve.

Absolument d'accord.

@Xavier: merci pour les suggestions.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 12:43

Après, il est évident qu'il ne faudra pas passer non plus à côté du quatuor à cordes et de la 2è sonate pour violon. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Passage
De passage pour longtemps
Passage

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 14:30

jerome a écrit:
Xavier a écrit:
Pour ce qui est de la parenté avec Brahms évoquée par Jérôme, je ne suis pas complètement convaincu, il y a quand même un côté bien français chez Fauré (du moins à partir de la maturité) mais aussi plus sobre, moins lourd.
Oui sûrement, mais c'est toujours un peu comme ça quand on fait une comparaison, ce sont les dissemblances qui sautent aux yeux... Dans les tournures mélodiques, et peut-être aussi dans l'écriture pour le piano (en accompagnement) , je vois des points de rencontre, mais je ne me suis pas penché sur les partoches.
?
A noter que le trio Op.120 a été écrit à l'origine pour clarinette, violoncelle et piano, comme celui de Brahms Op.114 justement. On ne dispose plus de cette version de départ, mais moyennant quelques menues adaptations de la partie de violon on peut le jouer ainsi: ça sonne magnifiquement et on ne peut plus douter un instant que c'est là l'instrumentation idoine.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 12 Fév 2009 - 15:28

Alors là, tu me brises le coeur. Ce trio de Brahms est une de mes oeuvres préférées de lui et donc une de mes oeuvres préférées tout court. L'association violoncelle - clarinette est une des plus belles qui soient, à mon avis. J'aurais voulu entendre ce que Fauré en aurait fait. Bah, on le retrouvera peut-être, on peut rêver.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 29 Avr 2009 - 9:23

Mmm, je suis un moins emballé par ce trio. Il très bien mais il lui manque un tout petit peu de la magie d'autres pièces comme le premier quintette, le premier quatuor ou les sonates pour violoncelle. Le mouvement lent est à nouveau très réussi mais encore une fois, Fauré en a écrit de plus beaux.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 29 Avr 2009 - 10:45

Je trouve ça bien au-dessus des quatuors avec piano que tu as mentionnés.
Pour moi les deux premiers mouvements font partie des sommets de Fauré, le mouvement lent est d'une évidence mélodique remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 29 Avr 2009 - 14:08

Le mouvement lent du premier quatuor m'a bien plus touché. Maintenant, j'ai peut-être un peu abusé de la combinaison piano + cordes chez Fauré. Il faudrait que je revivifie tout ça: les Nocturnes ou le quatuor à cordes pourraient faire l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 29 Avr 2009 - 21:15

Xavier a écrit:

Pour moi les deux premiers mouvements font partie des sommets de Fauré, le mouvement lent est d'une évidence mélodique remarquable.
+1

A propos de la troisième manière de Fauré, l'article Wikipédia écrit :
Citation :
Cette « troisième manière » est sans doute la plus sujette à controverse et la moins bien connue. Certains la considèrent comme une période d'aridité et de déclin, tandis que d'autres y voient le génial aboutissement d'une quête musicale qui ne doit rien aux évolutions de son temps.
Je fais, résolument, partie des "autres" !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 29 Avr 2009 - 23:26

Je ne suis pas d'accord avec le terme aridité d'ailleurs.
Il y a un côté très secret, très intérieur, mais harmoniquement c'est absolument l'inverse d'aride, c'est extrêmement riche.
Revenir en haut Aller en bas
Beirgla
Mélomane averti
Beirgla

Nombre de messages : 227
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 30 Avr 2009 - 12:27

Oui, je pense que c'est au côté anti-romantique de ses derniers opus qu'ils pensent en écrivant ça. Bon "anti" c'est peut-être excessif, mais c'est vrai qu'on est tellement loin de l'effusion quasi-brahmsienne des quatuors avec piano!
Moi je parlerais plutôt de sérinité, d'intériorité comme tu dis, d'un certain recueillement (quelque chose qui semble en rapport avec l'âge du bonhomme). Mais si on aime pas, je peux comprendre qu'on trouve ça aride ou plat.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 30 Avr 2009 - 17:15

Aridité n'est peut-être pas le mot, mais il y a une forme de simplicité formelle extrême, d'ascétisme. Aride au sens où le lyrisme s'est tari, ça me paraît refléter assez le ton du Fauré de ces années-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 31 Juil 2009 - 2:14

Xavier a écrit:
J'imagine que tu connais mal. Smile

Certainement oui, et je pense que c'est le seul français dont la musique de chambre ne me touche pas.
Je me suis efforcé vraiment plusieurs fois... et franchement c'est beau, c'est joli, des couleurs, mais délavées... et ça me semble sinueux, ça ne me touche absolument pas... Les quintettes, sonate pour violon etc.
Il faudrait que je réessaye d'autres versions peut-être (Double Coffret Intégrale EMI) ; puis ça fait un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 31 Juil 2009 - 2:16

Si ce n'est fait, essaie le trio avec piano et le quatuor à cordes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 31 Juil 2009 - 2:18

Le deuxième quatuor avec piano est irrésistible tout du long Very Happy
C'est à lui que je penserais en premier pour une "opération séduction".
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 31 Juil 2009 - 2:20

Quatuor à cordes j'avais déjà essayé, le trio pas sûr !
Môrci !

Mais de toute manière, il y a un problème : a priori je dois aimer Fauré. hehe
J'y reviendrai prochainement ! Smile

[EDIT] Ok je retiens Jérome ! Môrci ôssi !
Revenir en haut Aller en bas
Barbajuan
Mélomaniaque
Barbajuan

Nombre de messages : 861
Date d'inscription : 20/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 31 Juil 2009 - 2:49

jerome a écrit:
Le deuxième quatuor avec piano est irrésistible tout du long Very Happy
C'est à lui que je penserais en premier pour une "opération séduction".

Oui ça c'est imparable.

Par contre j'ai beaucoup de mal avec les pièces ultérieures, notamment le quatuor, qui m'avait littéralement écœuré lors de ma dernière audition. L'archétype de la musique à laquelle je ne trouve aucune prise... je serai bien en peine de dire pourquoi, mais j'avais trouvé ça particulièrement crispant, dérangeant. Pas pu aller au bout Neutral

D'ailleurs il était question d'un topic relatif à l'étude des pièces de Fauré... Si c'est toujours d'actualité, je suis preneur Mr. Green

EDIT : Je parlais de ce fil-ci

https://classik.forumactif.com/general-f1/classe-d-analyse-gabriel-faure-t3377.htm?highlight=faur%e9+analyse
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 11 Aoû 2009 - 13:53

J'écoute depuis hier soir les deux quintettes avec piano, que dire, c'est magnifique, raffiné, mais dense et lyrique en même temps, ça me transporte.
Revenir en haut Aller en bas
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 11 Aoû 2009 - 14:15

Era a écrit:
J'écoute depuis hier soir les deux quintettes avec piano, que dire, c'est magnifique, raffiné, mais dense et lyrique en même temps, ça me transporte.

Eh bien, tu le dis très bien. C'est exactement ça.
Ces impressions sont-elles objectives ou le résultat de notre apprentissage culturel, et notamment français ? Je me rappelle une discussion avec un ami musicien anglais qui me soutenait que la musique de chambre d'Elgar l'émouvait bien plus que celle de Fauré. Je reconnais que le quintette pour piano d'Elgar n'est pas mauvais, mais je n'y trouve pas le chatoiement raffiné de Fauré qui me paraît être la quintessence de l'art français de l'époque pour la musique de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 11 Aoû 2009 - 14:18

Sofro dit très bien ce que j'ai ressenti à l'écoute, en toute première page Very Happy

sofro a écrit:
Ces quintettes: deux oeuvres merveilleuses, de la maturité de Fauré, à mettre au même niveau: une musique dense et lyrique infiniment raffinée, pleine d'élégance, de noblesse et à la fois de simplicité, de très beaux thèmes (1er mouvement du premier quintette!), des mouvements lents remplis d'éternité...


J'écoute en ce moment le trio avec piano, j'aime, mais moins que les quintettes. Il y a tout de même des passages, des harmonies magnifiques !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 2:08

Je m'en doutais depuis un moment. Grosse découverte encore pour moi sa musique de chambre. Ça me tient éveillé, presque excité. Very Happy

Difficile d'en parler, je viens de lire le fil, tout a été dit vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 12:44

Idem je découvre et c'est un vrai délice
quel raffinement

le premier quintette m'enchante littéralement

Fauré est vraiment une des mes grandes découvertes en 2009 (requiem, nocturnes, musique de chambre etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31497
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 12:46

n'oublie pas les mélodies Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 18:35

Moi aussi la musique de chambre de Fauré est l'une des grandes découvertes de 2009 pour moi (avec Sibelius), et j'aimerais d'ailleurs approfondir un peu, car je je connais que très partiellement (les quintettes avec piano, et quelques autres trucs entendus ici et là)
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 20:21

Moi j'ai commencé la découverte des mélodies...
J'ai trouvé la Bonne Chanson très originale, même si l'accompagnement de piano seul m'a un peu surpris par sa simplicité un peu aride...
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 20:27

Si tu peux trouver la version accompagnée par quintette avec piano, ça vaut le coup ! (Corréas et le Quatuor Parisii par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Sep 2009 - 20:30

Era a écrit:
Si tu peux trouver la version accompagnée par quintette avec piano, ça vaut le coup ! (Corréas et le Quatuor Parisii par exemple)
Oui je l'ai essayé, ça passe mieux...mais j'ai toujours préféré l'accompagnement le plus simple, ça met quasiment toujours plus en valeur le texte...
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 19 Nov 2009 - 10:23

Cello a écrit:
Mmm, je suis un moins emballé par ce trio. Il très bien mais il lui manque un tout petit peu de la magie d'autres pièces...

Je viens de le réécouter et je revois mon jugement, il est superbe ce trio.

Xavier a écrit:

Pour moi les deux premiers mouvements font partie des sommets de Fauré, le mouvement lent est d'une évidence mélodique remarquable.

Absolument d'accord. Le 3ème est un peu moins marquant mais les deux premier sont tout simplement sublimes.

Il va vraiment falloir que j'écoute plusieurs fois une oeuvre avant de poster un avis. Je me rend compte que j'ai dit beaucoup de bêtises hâtives.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 8 Déc 2009 - 22:18

Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ? J'ai du mal à m'y repérer - c'est quand même un sacrée mélasse ! Surprised
Mais je crois que je suis en train de flasher sur le onzième. drunken
http://www.jiwa.fr/#search/track/{%22q%22%3A%22faur%C3%A9%20nocturne%2011%20wagschal%22}
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 0:33

jerome a écrit:
Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ? J'ai du mal à m'y repérer - c'est quand même un sacrée mélasse ! Surprised

Dans les premiers, le n°1 est mon préféré.

Les suivants sont plus mineurs, ensuite le 6è est sublime ainsi que presque tous les suivants. (j'aime moins le 12è je crois)

Mais en particulier, le 7, le 11 (le plus secret de tous) et le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:00

Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Quels Nocturnes de Fauré aimez-vous ? J'ai du mal à m'y repérer - c'est quand même un sacrée mélasse ! Surprised

Dans les premiers, le n°1 est mon préféré.

Les suivants sont plus mineurs, ensuite le 6è est sublime ainsi que presque tous les suivants. (j'aime moins le 12è je crois)

Mais en particulier, le 7, le 11 (le plus secret de tous) et le dernier.

7,9, 10, 11, 12 et surtout le 13
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:06

Xavier a écrit:
le 11 (le plus secret de tous)
Pour l'instant mon premier vrai coup de coeur Fauréen hors de la musique de chambre.
Pas tant pour le balancement modal un peu Debussyste du début que pour les harmonies hallucinantes qui se cachent au milieu. Vraiment les deux pieds dans le XXe siècle, une grande finesse expressive mais un discours peu plus "viril" que ce à quoi je suis habitué. On dirait qu'il renonce pour une fois à cacher ses affects derrière ses voiles habituels. Une musique d'écorché.
Ça serait tellement beau orchestré !
Le Roussel de la 2ème symphonie aurait été idéal pour ça. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:14

il est magnifique effectivement
le 13e risque d'être une très grande découverte également
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:19

jerome a écrit:
Xavier a écrit:
le 11 (le plus secret de tous)
Pour l'instant mon premier vrai coup de coeur Fauréen hors de la musique de chambre.
Pas tant pour le balancement modal un peu Debussyste du début que pour les harmonies hallucinantes qui se cachent au milieu. Vraiment les deux pieds dans le XXe siècle, une grande finesse expressive mais un discours peu plus "viril" que ce à quoi je suis habitué. On dirait qu'il renonce pour une fois à cacher ses affects derrière ses voiles habituels. Une musique d'écorché.
Ça serait tellement beau orchestré !
Le Roussel de la 2ème symphonie aurait été idéal pour ça. Very Happy

Non non non, il ne faut pas orchestrer ça!
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 9 Déc 2009 - 14:21

Conservateur !

Pourquoi ?

Pinch a écrit:
le 13e risque d'être une très grande découverte également
Ces andouilles chez Dover l'ont omis de leur édition... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 13:00

je découvre le Trio

le mouvement lent est assez fabuleux Shocked
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 21:49

Incroyable ce 11° nocturne en effet. Shocked
D'une modernité étonnante, superbe et très expressif, une façon de faire résonner ces harmonies tourmentées dans un dénuement courageux. Sans beaucoup de rythme, juste des glissements improbables. On sent aussi beaucoup de bonheur à expérimenter ces enchainements vertigineux. M'est avis qu'on n'a pas dû beaucoup le jouer à l'époque de sa composition.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 21:51

C'est quand même 1913 Wink
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 21:53

Ah ! Ça change tout ! Laughing
M'enfin, Fauré n'est plus un jeune turc en ces années-là. Bon, en 1913 on a déjà Jeux et le Sacre, on rajoute le 11° ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyLun 14 Déc 2009 - 23:58

Tous ces Nocturnes ne sont pas trempés dans le même bain que le onzième, mais la plupart sont d'un grand raffinement harmonique. Surtout les derniers en mineur, les premiers me semblent plus proches du Fauré des mélodies.

Pour revenir sur le onzième, j'ai été frappé par le lien qu'on peut faire avec le langage des pianistes de jazz modal. Un petit coup de swing et on y est. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Déc 2009 - 10:47

natrav a écrit:
Tous ces Nocturnes ne sont pas trempés dans le même bain que le onzième, mais la plupart sont d'un grand raffinement harmonique. Surtout les derniers en mineur, les premiers me semblent plus proches du Fauré des mélodies.

Ben pas plus que les derniers, enfin tout dépend de quelles mélodies on parle.

Il n'y a pas un seul Fauré des mélodies. (cf la Chanson d'Eve, les Mirages...)
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Déc 2009 - 12:02

Je sens les premiers plus mélodiques que les derniers. Le 7° par exemple fait plus "pianistique" je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85248
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMar 15 Déc 2009 - 12:09

C'est certain, petit à petit c'est surtout l'harmonie qui prend beaucoup de place.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyMer 23 Déc 2009 - 0:12

de tout ce que j'ai pu écouter jusqu'à présent de sa musique de chambre, je place le 2e quintette au sommet, devant le trio puis le 1er Quintette.

Il faut que je prenne le temps de me mettre au quatuor mais c'est un genre qui me plaît rarement, y compris chez mes compositeurs préférés (Ravel, Debussy)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 5 Fév 2010 - 22:39

J'ai découvert quelques préludes (notamment par Kun Woo Paik), et c'est tout à fait délectable, je n'avais jamais entendu parler de ce recueil chez Fauré. Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Icon_surprised

J'ai trouvé beaucoup d'inspiration; je vais tâcher de trouver un enregistrement entier de ces préludes. Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Icon_smile


Dernière édition par Wolfgang le Ven 5 Fév 2010 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 5 Fév 2010 - 23:22

C'est tout à fait quoi ? Very Happy

Je ne connais pas dans Fauré mais si possible trouve quelqu'un d'autre, j'ai un très mauvais souvenir de Paik dans Ravel notamment....
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyVen 5 Fév 2010 - 23:26

Era a écrit:
C'est tout à fait quoi ? Very Happy

Je ne connais pas dans Fauré mais si possible trouve quelqu'un d'autre, j'ai un très mauvais souvenir de Paik dans Ravel notamment....

J'ai édité.

Il est remarquable dans les concertos de Chopin en tout cas. Si, j'aime bien son piano, très fin, d'une grande délicatesse.
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 EmptyJeu 11 Fév 2010 - 12:12

Quelqu'un a écouté la réduction pour piano du Requiem par Emile Naoumoff?

ça a l'air très bien d'après les extraits que j'ai pu entendre.

Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 515JJRS8DEL._SS400_
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Gabriel Fauré (1845-1924)   Gabriel Fauré (1845-1924) - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Fauré (1845-1924)
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: