Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-41%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + Adaptateur SD
16.64 € 27.99 €
Voir le deal

 

 Koechlin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyDim 1 Nov 2020 - 17:24

Stéphane Topakian avait plus ou moins annoncé que c'était fini, non ? Après, il doit toujours y avoir une structure, puisque les disques sont encore disponibles en flux. Je doute néanmoins qu'ils prennent le risque de rééditer quoi que ce soit, avec l'écoulement minimal de ces titres et l'absence de publicité pour les rééditions…

Donc probablement l'occasion d'investir, oui. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Thomasl47
Mélomane averti


Nombre de messages : 245
Age : 36
Date d'inscription : 13/08/2018

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyDim 1 Nov 2020 - 17:26

Le disque du quintette se trouve encore sur les sites de la FNAC et Amazon. Celui de musique d'ensembles se trouve facilement sur le net un peu partout.

Par contre je ne sais pas si c'est la fin des stocks ou si des disques sont encore édités par Timpani mais j'aurais tendance à dire qu'étant donné les ventes ultra confidentielles c'est jusqu'à épuisement des stocks puis terminé ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 0:11

Comme cela discute Koechlin sur le fil Roth et que les imaginations s'enflamment à l'idée d'enregistrements nouveaux, un rapide commentaire de ma part sur l'œuvre de ce brave homme...

Je connaissais la musique de chambre et apprécie toujours autant certaines sonates (alto et surtout violon !) et ses quintettes (tous, même le Primavera gnangnan, certes le moins spectaculaire du lot). Par contre, m'étant fait une programmation de poèmes symphoniques, je suis repassé par le Koechlin orchestral, et... je ne peux pas. Le cycle du Livre de la Jungle m'a été particulièrement difficile : les 3 poèmes sont assez réussis — la Berceuse phoque est même d'une séduction orchestrale incroyable —, mais les interprétations disponibles, notamment en terme de chant, sont parfois catastrophiques. La Loi de la Jungle est plutôt « martiale » et imposante, mais Les Bandar-Log sont illisibles et d’un humour inacessible. La Méditation de Purun Bhaghat est longue, trop longue et sophistiquée, une sorte de Messiaen planant qui composerait une espèce de Debussy avancé. Je conçois que l'on puisse aimer, c'est pour moi le baiser de la mort. Heureusement que j'avais déjà trépassé mentalement, car La Course de Printemps est un châtiment similaire, et j'ai abandonné la prise de notes pour Le Buisson Ardent.

Les Heures persanes, dont la version piano fait partie de mes œuvres favorites pour l'instrument, me semblent à l'orchestre d'une évanescence diaphane et informe typique du compositeur. Je me suis ennuyé. Moins de soucis avec les pièces plus courtes ? Vers la Plage lointaine, malgré une esthétique tout aussi vaporeuse, est ponctué d'appels de cuivres assez anglo-saxons plus attirants à mon oreille ; la forme ramassée aide beaucoup. Vers la Voûte étoilée est sensiblement plus contrasté, feat. fanfare holstienne vers la fin ? Tant mieux, même si l'on reste dans cette esthétique dénervée dans l'ensemble ! Par contre, Le Docteur Fabricius fait tendre l'oreille juste une paire de fois dans une sorte de marasme nocturne et frémissant, je reconnais le métier d'orchestrateur mais ai trouvé la pièce autrement imbuvable. Les 4 interludes sont du même tonneau, et même L'Andalouse dans Barcelone qu'on espère spontanée et vibrante échoue : j'y entends une espagnolade calculée, cérébrale et en fin de compte ennuyeuse. Du moins, on est assez loin du silence mystérieux en mode drone des interludes sus-cités.

Si Poème (pour cor et orchestre) et Ballade (pour piano et orchestre) sont charmants et assez différents des pièces faites de mousseline onirique, grâce notamment une architecture plus lisible et rigoureuse, j'ai en fin de compte vraiment aimé... La Seven Stars Symphony, qui donne l'impression d'une œuvre collective tant les styles et couleurs varient d'une pièce à l'autre. Le mouvement initial, Douglas Fairbanks offre glissandi de clarinette (?) puis cordes dans le suraigu, façon concerto pour violon de Banks, je suis très client, et l'on reconnaît en même temps immédiatement la patte de Koechlin ! La grande différence est le traitement presque concertant de la clarinette. Oui, atmosphère de mystère, mais pas simplement sur un mode amorphe. Le II est goguenard et déhanché, le III (Greta Garbo) avec son harmonica de verre offre des sonorités uniques, le IV est délicieusement extraverti, on dirait presque de la Light Music sophistiquée (trop de tournures typiques pour être simplement anglais) tandis que le mouvement suivant (Marlene Dietrich), avec son saxophone mis en avant, est élégant et ravélien en diable. Le VI est inquiétant et agressif, m'évoquant possiblement du Honegger, tandis que le finale dédié à Chaplin, mouvement le plus long (15 minutes à lui seul) est spectaculairement varié, alternant moments grotesques et émouvants, avant, chose rare, une conclusion grandiose et bruyante (sorte de Grande Porte de Kiev apaisée et de bon goût).

Si d'autres pièces sont du même tonneau que cette symphonie, je suis tout à fait partant, elle fait montre d'un talent d'orchestrateur hors du commun. Par contre, est-ce que Roth parviendrait à donner du nerf au reste déjà interprété par Holliger ? Je suis curieux et assez circonspect, les poèmes symphoniques n'ont pas l'air de se livrer facilement... Musique cérébrale et étale, il y a aussi l'ennui avec lequel il faut lutter, même si le métier est indiscutable.


Dernière édition par Mefistofele le Mer 28 Avr 2021 - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 1:34

Pour moi ce n'est ni cérébral (les Heures persanes, c'est même de la pure sensualité sonore à l'orchestre), ni ennuyeux, mais c'est sûr que ce sont parfois des oeuvres longues et pas évidentes...

Le Buisson ardent, c'est pour moi un sommet.

J'imagine que tu as écouté les Bandar-Log?

Mais tu as préféré l'oeuvre symphonique de Koechlin que j'aime le moins, donc je pourrai mal te conseiller...

As-tu écouté les oeuvres vocales?
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 10:40

Tiens, à propos, si je n'ai pas plus accroché que ça au Livre de la jungle dans la version Zinman / DSO Berlin, est-ce que ça vaut le coup d'essayer Bedford / Montpellier ou Segerstam / Rhénanie-Palatinat?
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 10:41

Je conçois parfaitement que l'on trouve Koechlin intéressant et sensuel. Comme écrit ci-dessus, j'y perçois des échos de Debussy et Messiaen, Dutilleux même pour certaines atmosphères, et ce ne sont pas vraiment mes compositeurs favoris, pour être honnête. Comme pour Bruckner/Mahler/Rott qui ne parlent pas un langage qui me touche, je démarre donc avec un handicap. Mais le verdict de mon goût mesquin est sans appel : drapeau.*

Ce qui me surprend, c'est que ce langage orchestral qui m'ennuie profondément (à part la symphonie que j'ai adorée) coexiste avec un langage chambriste qui m'enthousiasme au plus haut point, et je ne crois pas connaître d'autres compositeurs qui me feraient cet effet (la sonate pour violon, le quintette pour piano, et Les Heures persanes au piano !).

Les Bandar-Log, oui, hélas je connais, infligés lors de l'exploration du Livre de la Jungle. Et j'ai trouvé pour le coup cela horriblement cérébral, du comique (?) pour Happy Few. Musique vocale, je ne connais que le double-disque Holliger/Banse (beaucoup apprécié au moment de l'écoute) je sais qu'il existe également des mélodies avec piano et le disque pour chœurs de femmes édité par Timpani, mais je ne les ai pas essayés. Mon exploration de Koechlin était très ponctuelle et ciblée (poèmes symphoniques) et j'y ai inclus la Seven Stars Symphony car elle relève plus du cycle orchestral que de la symphonie à vrai dire.

*Edit : Ce n'est pas un avis injuste et à l'emporte-pièce, car je n'ai pas découvert Koechlin maintenant, j'avais écouté son œuvre orchestrale il y a plus de 10 ans, sans satisfaction. Le temps et l'élargissement de mon goût ne m'auront pour le coup pas rendu sa production plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 11:43

Mais tu as exploré le reste du catalogue chambriste et pianistique? Payasages et marines, L'Album de Lilian, le Septuor à vent, L'Ancienne Maison de campagne, les Sonatines... À mon avis, tu devrais trouver des trucs pour toi, là-dedans. (Voire de quoi te risquer sur le bizarre avec Vers le soleil pour ondes Martenot, la Stèle funéraire pour trois flûtes successives ou les Chants de Nectaire.)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1056
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 12:04

Oui, la musique de chambre, j'en connais une bonne partie, et j'ai beaucoup aimé. Le piano, j'en ai moins de souvenirs éblouis et ai moins fureté, je ne me risquerai pas à faire des commentaires plus avant. C'est vraiment le grand écart entre les compositions orchestrales — qui m'ennuient profondément — et le reste — qui me plaît, voire m'enthousiasme — que je trouve choquant. Alors qu'en tant qu'orchestrateur, le bonhomme est indéniablement talentueux (et ai donc prévu d'écouter le disque Magicien orchestrateur).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91485
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 12:51

Mefistofele a écrit:
Les Heures persanes, dont la version piano fait partie de mes œuvres favorites pour l'instrument, me semblent à l'orchestre d'une évanescence diaphane et informe typique du compositeur.

Globalement en accord avec ce que tu dis sur l'immense chambriste et le symphoniste… vraiment différent. C'est spectaculaire dans les Heures persanes, dont le discours musical est fascinant, mais qui à l'orchestre deviennent comme immobiles, parées de couleurs vives mais égales, d'une orchestration qu'on pourrait à la fois dire chatoyante et ouatée.

Tout y est comme nimbé d'une coloration égale… Pour moi aussi c'est assez difficile.

L'orchestration en est très savante, mais l'effet produit sur moi est assez décevant. Je suppose qu'une écoute en salle serait plus convaincante pour certains titres.

Je te rejoins sur la Seven Stars Symphony, la plus accessible, l'une des rares qui semble s'élancer vers l'avant au lieu de s'écouler lentement sur elle-même…

C'est pourquoi je me dis que la manière très transparente de Roth, sa façon de faire sonner les parties intermédiaires, devraient apporter de l'animation et de la lisibilité à ces œuvres denses mais peu saisissables.


Mefistofele a écrit:
je sais qu'il existe également des mélodies avec piano et le disque pour chœurs de femmes édité par Timpani, mais je ne les ai pas essayés.

L'un et l'autre appartiennent à des sphères encore différentes : mélodies moins personnelles (vraiment de la belle mélodie française, sans couleurs typiquement koechliniennes), chœurs sur le versant archaïque post-d'indyste.


À ce qu'a dit Benedictus, j'ajoute les Chansons de Gladys, tout ça devrait te ravir. (Car dans le petit effectif, je tiens Koechlin pour l'un des plus grands…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 13:16

À propos, je viens de voir qu'il existe une toute nouvelle version des Chants de Nectaire, par Nicola Woodward, chez Hoxa. Quelqu'un a écouté?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 13:56

Benedictus a écrit:
Tiens, à propos, si je n'ai pas plus accroché que ça au Livre de la jungle dans la version Zinman / DSO Berlin, est-ce que ça vaut le coup d'essayer Bedford / Montpellier ou Segerstam / Rhénanie-Palatinat?

A mon avis ce n'est pas indispensable.
Il y a du mieux pour la diction chez les chanteurs de Bedford pour les Poèmes, mais c'est tout, et ces mêmes Poèmes sont absents chez Segerstam.

Tu auras d'autres commentaires ici: https://classik.forumactif.com/t3648-koechlin-le-livre-de-la-jungle

Sinon il y a aussi un enregistrement pirate du concert Gabel de Radio France qui est assez chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86631
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 13:57

Benedictus a écrit:
À propos, je viens de voir qu'il existe une toute nouvelle version des Chants de Nectaire, par Nicola Woodward, chez Hoxa. Quelqu'un a écouté?

Il n'y a pas de sujets Koechlin en discographie, mais on peut quand même nourrir les fils séparés de la rubrique générale pour plus de clarté: https://classik.forumactif.com/t3655-koechlin-musique-de-chambre-et-solos-piano-flute-etc
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12456
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 16:18

Xavier a écrit:
Sinon il y a aussi un enregistrement pirate du concert Gabel de Radio France qui est assez chouette.
Il vient de m'être procuré!
Revenir en haut Aller en bas
Amis-Charles
Mélomane averti
Amis-Charles

Nombre de messages : 335
Age : 153
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 EmptyMer 28 Avr 2021 - 16:47

Xavier a écrit:
Sinon il y a aussi un enregistrement pirate du concert Gabel de Radio France qui est assez chouette.

Merci Xavier pour l'info... Wink
C'était un beau concert, en effet !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Contenu sponsorisé




Koechlin - Page 18 Empty
MessageSujet: Re: Koechlin   Koechlin - Page 18 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Koechlin
Revenir en haut 
Page 18 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: