Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 

 [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyJeu 24 Avr 2014 - 14:28

Jeudi 24 Avril, Théâtre des Champs-Elysées - 20h00


Ludwig van BEETHOVEN : Prométhée : Ouverture
Henri DUTILLEUX : Métaboles
Igor STRAVINSKY : Oedipus Rex, opéra-oratorio (version de concert)


Nikolai Andrei Schukoff, ténor (Oedipus)
Sonia Ganassi, mezzo-soprano (Jocaste)
Georg Zeppenfeld, basse (Tiresias)
Benjamin Bernheim, ténor (Le Berger)
John Relyea, basse (Créon, Le Messager)
Pierre Arditi, récitant

Choeur de Radio France
Orchestre National de France
Kaspars Putnins, chef de choeur
Daniele Gatti, direction

Ce concert sera diffusé en direct sur France Musique et sur le réseau des radios de l'Union européenne de Radio Télévision.
Diffusé aussi en direct sur Arte Concert
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyJeu 24 Avr 2014 - 23:53

Ludwig van Beethoven :
Les Créatures de Prométhée, opus 43, Ouverture en ut majeur

Henri Dutilleux :
Métaboles, pour orchestre

Igor Stravinsky :
Oedipus Rex, version de concert

Oedipus : Nikolai Andrei Schukoff
Jocasta : Sonia Ganassi
Tiresias : Georg Zeppenfeld
Le Berger : Benjamin Bernheim
Créon, le Messager : John Relyea
Récitant : Pierre Arditi

Hommes du Choeur de Radio France
Direction : Kaspars Putnins
Orchestre National de France
Direction : Daniele Gatti



Concert anniversaire pour les 80 ans de l'Orchestre National de France, il rassemblait un répertoire assez varié, mais très centré sur la modernité !
On commence gentiment avec une petite ouverture de Beethoven. Quelques attaques un peu étranges au début, mais rapidement l'orchestre semble se caler une belle prestation. Après, ça reste assez convenu et loin d'être passionnant. Faute à l'exécution ? Peut-être aussi à la partition...

Et puis on attaque les choses sérieuses... Dutilleux... Argh... dès les premières notes, j'ai eu la mâchoire tendue. Tout dans cette partition me stresse. Les pizzicati obstinés, les glissements des cordes, ces interventions étranges des cuivres, les percussions... A aucun moment je n'ai réussi à me détendre pour essayer d'écouter vraiment la musique. Car si je regarde ce qui est marqué dans le programme, on parle d'évolution de la vie, de métamorphose... ici, j'ai surtout entendu quelque chose de désagréable à l'oreille. Donc ça aura été 17 minutes de stress et un mauvais moment à passer.

Mais si j'avais pris une place pour cette soirée, c'était pour l'Oedipus Rex de Stravinsky ! Je ne sais pas si c'est moi qui n'était pas très réceptif, ou si le souvenir de Gardiner était trop fort, mais j'ai trouvé qu'il manquait quelque chose à cette exécution... un petit manque de sècheresse peut-être.
Déjà, le gros point noir est le récitant de Pierre Arditi ! En premier lieu il ne possède pas l'impact grandiloquent : le timbre est trop posé, la voix manque d'aspérités. Du coup, il essaye de composer avec des mots mis en avant mais qui sont trop détachés du reste. Et puis des blancs sans vraie raison. Donc pour moi une inadéquation au texte, mais aussi de mauvais choix d'interprétation. On est loin de Fanny Ardant totalement dans son élément avec Gardiner !
Niveau distribution lyrique, on est par contre très heureux des choix. Nikolai Schukoff commence avec une voix vraiment très engorgée et les aigus assez assassins sont assez tirés. Mais la voix gagne en liberté et si le timbre reste toujours assez sombre, le ténor nous montre une belle palette d'émotion et un chant très beau et soigné. Oedipe déchirant ou prétentieux, tout est là !
Sonia Ganassi était visiblement un peu souffrante, mais le chant n'en a pas pâti ! La voix est ronde et sonore, très à l'aise avec les quelques vocalises nécessaires. Son personnage à la dimension presque ogresque par moments ressort très bien.
Créon profite de la violence de John Relyea qui nous donne un portrait particulièrement violent dans la deuxième partie de son air d'entrée. La voix est sombre, grondante... et son intervention en messager est assez crucifiante dans le monologue de la Tête Divine de Jocaste !
L'autre basse n'est autre que Georg Zeppenfeld, basse noble qui trouve en Tiresiais un terrain parfait ! Noble et autoritaire, la voix se déploie avec le côté implacable du destin. Courte intervention, mais marquante !
On notera la belle prestation aussi du berger Benjamin Bernheim.

Pour les choeurs et l'orchestre, de belles prestations aussi, mais en fait je regrette là aussi la comparaison avec Gardiner. Tout sonne ici grandiose, mais moins implacable. Le choeur est hyper sonore mais un peu trop rond du fait du nombre de choristes. L'orchestre est mené rondement par Gatti, mais là encore, ça me semble un peu trop bruyant par rapport à la tension qui s'en dégage.


Du coup, un concert qui me laisse un peu sur ma faim... La première partie n'était clairement pas à mon goût. Et Oedipus Rex aura souffert du souvenir et de la comparaison involontaire avec la représentation donnée à Pleyel l'année dernière par Gardiner et sorti récemment chez LSO.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89488
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyVen 25 Avr 2014 - 0:35

Roh, les Métaboles, c'est gentil comme tout... tu es à ce point réfractaire à la dissonance? Ce n'est pas tellement plus hard que beaucoup de choses de Stravinsky, il me semble...

Je pense qu'à la réécoute ça te choquerait beaucoup moins, c'est une musique qui fait sens, qui est colorée... tu sentiras tout ça rapidement à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19818
Date d'inscription : 25/11/2012

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyVen 25 Avr 2014 - 0:43

voilà ce qui se passe quand on écoute trop lulli... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyVen 25 Avr 2014 - 9:28

Xavier a écrit:
Roh, les Métaboles, c'est gentil comme tout... tu es à ce point réfractaire à la dissonance? Ce n'est pas tellement plus hard que beaucoup de choses de Stravinsky, il me semble...
Mais je n'écoute pas tant de Stravinsky que ça en fait Embarassed Je pense que ce sont principalement les partitions les plus softs que j'écoute... Neutral

Mais plus que les dissonances, c'est l'ambiance et le stress global qui m'ont perturbé... ce côté hyper dense et tendu avec des choses plus qu'étranges à mes oreilles...

Citation :
Je pense qu'à la réécoute ça te choquerait beaucoup moins, c'est une musique qui fait sens, qui est colorée... tu sentiras tout ça rapidement à mon avis.
Je retenterai un jour, mais pas tout de suite en tout cas...  shaking 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20716
Age : 40
Date d'inscription : 03/07/2009

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyVen 25 Avr 2014 - 9:58

Ah et j'oubliais... c'était vraiment très très très vide la salle hier soir...
Je pensais que Gatti+ONF+Oedipus Rex feraient quand même venir pas mal de monde. Mais non...

En même temps, les gens ont peut-être eu peur (à raison! Mr.Red) de Dutilleux!
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti



Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) EmptyVen 25 Avr 2014 - 19:22

Enfin. Pour un soir de semaine, il y avait quand même pas mal de monde j'ai trouvé. C'était surtout vide sur les côtés et tout en haut du deuxième balcon mais sinon il y avait quand même du peuple ! J'y étais et j'ai bien apprécié dans l'ensemble. Superbe partition de Dutilleux, qui rappelle un peu l'écriture de Koechlin même si c'est vrai que ça peut dérouter comme style. C'est très mystérieux et composite. Pas vraiment de l’impressionnisme ni du sérialisme ou du néo classique à la Stravinski. Un peu de tout ça à la fois. C'est surprenant. Surtout enchaîné après du Beethoven ! J'ai adoré les parties chorales d'Oedipus Rex, bien noires et massives, qui rappellent parfois la partition de The Omen de Goldsmith. Probablement une source d'inspiration. J'ai trouvé les passages avec les voix solistes un peu plus austères et au niveau de l'interprétation le ténor m'a paru aussi un peu limite au niveau des graves. Comme c'est la première fois que je voyais l’œuvre en concert, j'ai pas d'autres points de comparaison en fait. Pierre Arditi s'en est quand même pas mal sortit je trouve dans le rôle du récitant. Belle présence. Et le fait de le positionner à l’écart de la scène, sur le balcon est une idée originale. La seule chose qui m'a déplu c'est la clim. Il y en avait pas et il faisait quand même un peu chaud dans la salle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty
MessageSujet: Re: [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)   [TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[TCE] 80 ans de l'ONF: Dutilleux/Stravinsky (Gatti,24/04/14)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07/11/12-OrchestredeParis- Ravel/Mozart/Dutilleux/Stravinsky
» Philharmonie - Schumann Dutilleux Stravinsky - Ward 27/03/19
» [TCE] Wesendonck (Kaufmann), Bruckner 7 – ONF, Gatti
» Philharmonie : saison 2021/2022
» Concergebouw 17 Mai Philharmonie Gatti Trifonov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: