Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal
anipassion.com

 

 [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyMer 15 Oct 2014 - 12:57

Chouette programme avec le Philhar ce vendredi. Je suppose qu'il y aura des Classikeux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Resigned
Mélomaniaque
Resigned


Nombre de messages : 1296
Age : 39
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/08/2008

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyJeu 16 Oct 2014 - 11:50

Oh merci, je n'avais pas vu... je ne peux pas laisser passer ça !
Revenir en haut Aller en bas
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyJeu 16 Oct 2014 - 12:13

A priori j'en serai aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyJeu 16 Oct 2014 - 19:36

J'essayerai d'en être. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptySam 18 Oct 2014 - 15:42

Étrangement, ce n'était pas très plein. En revanche, beaucoup de célébrités dans les gradins.

Comme il y avait manifestement d'autres gens, je reproduis ici les quelques mots postés à côté sur ce superbe couplage. Pour les curieux, c'est audible sur le site de France Musique.

Par ce grand lyrisme scintillant, à l'orientalisme contrapuntique qui ne le cède jamais à la couleur locale, le concerto (très symphonique) de Karol Szymanowski et ses thèmes ébauchés, bifurquant au gré des modulations, resurgissant, restent assez irrésistibles, à la fois généreux et jamais vraiment expansifs — faisant miroiter mille possibles sans jamais se livrer frontalement. Jamais déceptifs comme les grands thèmes ultralyriques de Strauss ou Chostakovitch, qui respectivement s'interrompent ou se gondolent, mais jamais aussi franchement élancés, ils se succèdent par fragments qui s'emboîtent à la perfection.
On ne saurait s'égarer dans plus belle forêt.

Très impressionné par Baiba Skride, qui n'a pas la notoriété de la plupart des violonistes qui se produisent à Pleyel, mais qui a été recrutée à la perfection pour cet emploi : le son très pur et intense de son violon se projette sans difficulté à travers la salle, passant au-dessus de l'orchestre par ses harmoniques hautes (mais très claires, pas du tout d'impression métallique), plutôt que cherchant à lutter en volume ou en vibrato — ce qui serait vraiment peine perdue ici. La parenté de cette philosophie du son avec Leonidas Kavakos (mais avec un volume sensiblement plus large que le grec) intéressera sans doute quelques lecteurs.
En bis, une sarabande de Bach assise sur une basse régulière, comme autonome, jouée sans vibrato (mais pas du tout de façon baroquisante), qui englobe toute la salle comme s'il s'agissait d'un petit salon… Magnétisant.

Puis vient la bizarre Septième de Gustav Mahler, faisant alterner :
¶ un mouvement initial en forme de marche aux larges développements (on y retrouve une des vertus principales de l'écriture des grands mouvements de Mahler : un thème n'est jamais répété à l'identique, il revient toujours sous forme de réitérations partielles, de mutations, ou mélangé à d'autres thèmes), aux interruptions spectaculaires, aux crescendos irrésistibles — sur le même patron que les mouvements initiaux des Deuxième, Troisième, Cinquième et Sixième symphonies ;
¶ deux Nocturnes tout de même assez tendus et tempêtueux, aux références concrètes étranges (cloches de vache hors scène dans le premier, petit chant à la mandoline dans le second…), qui contrastent avec l'aspect très dramatique du début de la symphonie ;
¶ un scherzo mi-figue mi-raisin, un peu répétitif, pas forcément joyeux, pas forcément menaçant… et même pas forcément grinçant ;
¶ ce final en rondeau, éblouissant de lumière, une sorte de hurlement poussé dans une immensité dominée — probablement la chose la plus univoque qu'ait écrite Mahler dans ses symphonies (en tout cas du côté des émotions positives…) —, mêlant les fanfares triomphales aux danses légères viennoises (qui changent sans cesse de pieds, hésitant entre trois et deux temps).

Le défaut du résultat est peut-être un surcroît d'intensité (et une unité compromise), car chaque mouvement dispose de contrastes forts, si bien que l'on peut avoir l'impression d'assister à une suite de plusieurs symphonies, et pas forcément à une progression. Mais les moments forts abondent, ce qui est un peu ce qu'on demande à un concert.

Cette musique flatte les meilleures qualités de l'Orchestre Philharmonique de Radio-France (qui n'est jamais meilleur que dans le romantisme très tardif et le décadentisme) : cordes extraordinairement tendues, pleines et frémissantes, au legato infini ; cuivres proprement glorieux, jamais gras, jamais stridents. Sa grande plasticité à la personnalité des chefs peut le desservir lorsque les prétendants n'ont pas de grand parti pris (Deroyer et tout récemment Kuokman ont ainsi mené vers des déceptions), mais Vasily Petrenko n'est pas de ceux qui laissent passer l'occasion.

Sa lecture très vive (le rondeau devient résolument une cavalcade) se resserre au sein de chaque mouvement, donnant l'impression d'une poussée continue, et la gestion des plans est exemplaire de clarté — il n'y a que le dernière mouvement qui, grandement en raison des limites sonore de Pleyel, se brouille lorsque le volume augmente trop. J'ai toujours trouvé Petrenko très porté sur le lyrisme (au risque de trop porter l'attention sur la mélodie)… ici au contraire, tous les aspects de cette musique sont exaltés, et cela ne se résume certainement pas la ligne haute des violons.

Si bien que la soirée est presque trop dense, avec deux monuments particulièrement riches, interprétés sans la moindre baisse de tension… C'est dans des soirs comme ça qu'on ne regrette pas le temps du déplacement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
tomseche89
Mélomaniaque
tomseche89


Nombre de messages : 614
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyDim 19 Oct 2014 - 22:05

David a tout dit ! Je me suis régalé, et les musiciens aussi visiblement, à en croire l'accueil réservé à Petrenko pendant les applaudissements ovations du public.
Revenir en haut Aller en bas
mr.hutz
Mélomane averti
mr.hutz


Nombre de messages : 151
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2010

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyLun 20 Oct 2014 - 11:34

Magnifique découverte du Szymanowski. Là, pas de souci, le concerto pour violon ça me parle drunken

Le Mahler était de très bonne facture, j'attendais de transformer ma découverte de cette symphonie relativement récente, en concert. C'est maintenant une de mes préférées, avec ses enchaînements d'épisodes multiples, en clair obscur permanent et une finesse d'écriture saisissante. Plus de réserves sur le final non plus, instrumentalement jouissif.

Pour rebondir sur le compte-rendu de David, j'ai trouvé Petrenko plutôt lyrique, forçant quelques contrastes - accélérations bienvenues lors des "reprises" du premier mouvement - sans que cela me gêne d'ailleurs ! C'est peut-être simplement une question de termes, car je me reconnais dans cette description de "surcroît d'intensité", mais que j'impute à la succession des épisodes, aux transitions légèrement appuyées (surtout dans les deux premiers mouvements, bien moins dans la 2e Nachtmusik sans parler du final a été avalé nettement plus rapidement). Il faut dire que je suis rentré dans cette symphonie avec Kondrachine et des versions plus modernes, toutes assez raides. Ceci doit expliquer cela Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyLun 20 Oct 2014 - 11:48

mr.hutz a écrit:
Pour rebondir sur le compte-rendu de David, j'ai trouvé Petrenko plutôt lyrique, forçant quelques contrastes - accélérations bienvenues lors des "reprises" du premier mouvement

À partir du moment où il est tout le temps rapide, je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de contrastes forcés… en revanche, oui, côté rapidité (j'en ai pourtant écouté quelques brassés, mais jamais entendu un final aussi vif) et accélération, il n'y allait pas de main morte… et ça fonctionnait très bien d'ailleurs, comme tu le dis.


Citation :
aux transitions légèrement appuyées

C'est vrai, mais cette exubérance n'est vraiment pas malvenue, dans une symphonie globalement plus sévère qu'à l'accoutumée — était-ce lié au répertoire (et à la culture du chef), je n'avais jamais senti autant de convergence entre Mahler et Chostakovitch.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mr.hutz
Mélomane averti
mr.hutz


Nombre de messages : 151
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2010

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyLun 20 Oct 2014 - 11:57

Justement je ne l'ai pas trouvé particulièrement rapide, sauf dans le final, qui se rapprochait des versions qui m'ont permis de rentrer dans l'oeuvre. Il est évident que cela a influencé ma perception. Pour dire, j'ai parfois cru entendre la 5e lors des passages médians auxquels je faisais allusion. Tant mieux, j'ai tout un versant interprétatif à découvrir !

L'association Petrenko/OPRF semble féconde, j'ai toujours apprécié ces soirées*. En tant que chef invité, cela fonctionne très bien, car je ne suis pas certain - mais en fait je n'en sais rien - que son répertoire soit très large.

* en fait c'est plutôt Petrenko tout court, car je ne me souviens pas d'un autre concert de suite, avec l'OPRF Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyLun 20 Oct 2014 - 13:09

mr.hutz a écrit:
Justement je ne l'ai pas trouvé particulièrement rapide,

En tempo initial, non, mais comme il accélérait tout au long des mouvements…


Citation :
L'association Petrenko/OPRF semble féconde, j'ai toujours apprécié ces soirées*. En tant que chef invité, cela fonctionne très bien, car je ne suis pas certain - mais en fait je n'en sais rien - que son répertoire soit très large.

Oh, en étant chef permanent à Liverpool, si, il a dû faire beaucoup de choses. Après, nous, on n'entend pas forcément tout. Pour son âge, je crois qu'il est pas mal placé, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Resigned
Mélomaniaque
Resigned


Nombre de messages : 1296
Age : 39
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 27/08/2008

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyMar 21 Oct 2014 - 11:18

Je souscris également entièrement au commentaire de David (que je suis ravi d'avoir pu rencontrer).

Le concerto de Szymanowski est une merveille de raffinement et de sensualité... j'ai simplement été gêné dans les parties fff car je trouvais l'orchestre un peu bruyant (mais c'est peut-être la salle).

J'aime beaucoup la Septième de Mahler, et effectivement, c'est la première fois que le final sonne aussi bien pour moi. Il me faudra partir en quête d'une version qui le joue ainsi (mes versions de référence étant Sinopoli et Kondrachine, deux visions radicalement différentes).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko EmptyMar 21 Oct 2014 - 14:10

coucou

Resigned a écrit:
j'ai simplement été gêné dans les parties fff car je trouvais l'orchestre un peu bruyant (mais c'est peut-être la salle).

Oui, Pleyel sature toujours passé un certain volume — Petrenko a très bien évité ça, mais dans le final de la Septième, difficile de faire autrement lorsque les cloches entrent…


Citation :
J'aime beaucoup la Septième de Mahler, et effectivement, c'est la première fois que le final sonne aussi bien pour moi. Il me faudra partir en quête d'une version qui le joue ainsi (mes versions de référence étant Sinopoli et Kondrachine, deux visions radicalement différentes).

Aussi rapide, pas trouvé. Mais des finals enthousiasmants, il y en a quelques-uns :

Tennstedt avec le LPO en 1980 (BBC Legends), totalement débridé ; Stenz avec le Gürzenich (Oehms), plus tenu mais le plus jubilatoire qui soit ; Jansons avec Oslo (Simax), très lumineux. Et puis, mois collector mais pas mauvais non plus, Jansons avec la Radio Bavaroise (BayRSO), Bernstein avec le NYP (Sony), Solti avec Chicago (Decca — pas sans fanfare, mais ça claque sans afféteries), Sinopoli avec le Philharmonia (DG) que tu as cité, Gergiev avec le LSO (LSO Live)…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty
MessageSujet: Re: [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko   [Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pleyel] Szymanowski violon n°1, Mahler 7, V. Petrenko
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bartok, Szymanowski... LSO-Boulez à Pleyel mai 2012
» Pleyel 30/11/11 Wallin/sibelius/PIT Oslo/Bell/Petrenko
» Pleyel - Cycle Brahms-Szymanowski - LSO Gergiev 2012
» Mahler/Jansons : concert du 17-12-09. (Pleyel)
» Pleyel 26/9/12 BFO/Fisher/Lendvay Bartók/Mahler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: