Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 € 144.99 €
Voir le deal

 

 La famille du tuba

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La famille du tuba Empty
MessageSujet: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 13:55

N'étant pas du tout spécialiste du sujet, j'ouvre essentiellement ce fil pour poser deux questions.

On peut tout de même situer les choses en disant que cette famille descend du serpent, à l'origine utilisé pour les musiques solennelles (pompe religieuse ou militaire). Ensuite vient l'ophicléide (utilisé pour la première fois, dit-on, dans la nomenclature d'Olympie de Spontini, en 1819), muni de clefs (étymologique, ça veut d'ailleurs dire « serpent à clefs »…), abondamment utilisé par Berlioz (Fantastique, Damnation et autres fanfares), Mendelssohn (Songe d'une Nuit d'Été) et même dans certaines œuvres de jeunesse de Wagner et Verdi.

La plus grande facilité de jeu et la bien meilleure homogénéité du timbre (le point faible de l'ophicléide) ont conduit à son remplacement complet par le tuba au cours du XIXe siècle – Berlioz lui-même avouait préférer le tuba pour ses parties écrites pour l'ophicléide.

On peut discuter la pertinence du remplacement, vu la monotonie du timbre des différents tubas, qui n'ont jamais la poésie versatile des cors, ni le frémissement organique des trombones…

Mais ce n'est pas là mon sujet. Je laisse de la place s'il y a des choses ajouter en présentation, et je me lance.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 14:03

¶ Question n°1 :
Dans la Damnation de Berlioz – plus précisément la scène de beuverie, si certains veulent aller voir – le caractère virevoltant est procuré par beaucoup de détails d'orchestration (les timbales en croches sur une quarte ascendante, déjà, ça anime, surtout à ce tempo…), et notamment par les ophicléides (et plus ponctuellement les tubas) qui exécutent des arpèges rapides (en croches, là aussi).
Or, je ne crois pas avoir déjà vu ça pour n'importe quel cuivre (ce qui ne veut pas dire que ça n'existe pas, hein !), à part avec des silences entre les éléments de l'arpège, d'où ma question : est-ce vraiment une demande inhabituelle, ou y a-t-il une propriété particulière des ophicléides et tubas qui les rende plus aisés qu'au cor ou au trombone ?

¶ Question n°2 :
Outre le côté gras des tubas basses (que j'aime à entendre remplacés par des contrebassons, en particulier chez Verdi…), je n'ai jamais trouvé de littérature solo (ou pour ensemble) intéressante… surtout des œuvres virtuoses du XXe sans grand relief, vraiment de la littérature de concert par des petits-maîtres.
Auriez-vous de recommandations pour de la musique pour tuba de qualité ?

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Alifie
Googlemaniac
Alifie

Nombre de messages : 16696
Date d'inscription : 29/01/2012

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 14:07

Pour flooder un peu sur ton nouveau fil (ça fait longtemps que je ne t'ai pas taquiné, calbo m'accapare) : /watch?v=mU53VsaElY0
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 14:08

Alifie a écrit:
Pour flooder un peu sur ton nouveau fil (ça fait longtemps que je ne t'ai pas taquiné, calbo m'accapare) : /watch?v=mU53VsaElY0

carton rouge fesse Fais très attention aux fenêtres Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Alifie
Googlemaniac
Alifie

Nombre de messages : 16696
Date d'inscription : 29/01/2012

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 14:20

DavidLeMarrec a écrit:
Auriez-vous de recommandations pour de la musique pour tuba de qualité ?

Oui, mais en jazz (HS ici donc), où on trouve quelques virtuoses de l'instrument, le multi-instrumentiste Howard Johnson notamment.

Sinon, les serpents ne descendent-ils pas eux-mêmes des cornets à bouquins (je m'avance prudemment, je connais assez peu cette famille d'instruments) ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 16:14

Exactement : le serpent est un cornet à bouquin basse, tout simplement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Alifie
Googlemaniac
Alifie

Nombre de messages : 16696
Date d'inscription : 29/01/2012

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptyVen 1 Mai 2015 - 16:46

P.S. pour le H.S. : je sais que tu ouvres rarement ta boîte de mp Rolling Eyes mais pour une fois... je t'y ai déposé un lien de tuba swinguant.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1392
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptySam 2 Mai 2015 - 11:55

J'avais justement prévu de réécouter La damnation de Faust, donc j'essaierai de me pencher sur ta première question David. Il y'a quand même dans les pages de virtuosité du cor des enchaînements basés sur des arpèges, par exemple dans le final du 2ème concerto de R.Strauss. Mais peut-être n'ai je pas bien compris ce que tu veux dire, et je saisirai mieux en écoutant La damnation.

Pour ce qui est du répertoire : je rejoins Alifie, Howard Johnson c'est excellent. Il y a aussi de vrais virtuoses tubistes français en jazz, comme François Thuillier (qui officie dans l'excellent Méga-octet d'Andy Emler). Bonne nouvelle l'ensemble Eléphant tuba Horde qui jouait dans les années 80-90 sous la houlette de Marc Steckar est en train de se reconstituer.

Pour le répertoire classique je trouve le concerto de Vaughan-Williams plutôt chouette. Sans être un chef-d'oeuvre ça vaut mieux musicalement qu'un concerto de concours écrit par un inconnu. L'instrument soliste est bien exploité, on y entend un tuba assez léger et mélodique. J'ai ce disque sur lequel on peut en écouter une bonne version :

La famille du tuba 51a1tw-bPDL._SY355_

Enfin j'élargis le sujet en mentionnant l'utilisation parfois dans l'orchestre du "petit" tuba à savoir le tuba ténor, en fait le saxhorn basse.
C'est ce petit tuba qu'on utilise en général pour le solo de Bydlo dans Les tableaux d'une exposition, R.Strauss l'utilise dans Une vie de Héros (en plus des trombones et du tuba basse), et il est utilisé par deux pour la partie grave de la fanfare d'introduction (et de conclusion) de la Sinfonietta de Janáček.

Au passage aujourd'hui dans les classes de tuba pour le tuba ténor on privilégie de plus en plus l'apprentissage sur l'euphonium plutôt que sur le saxhorn. L'euphonium, de culture anglo-saxonne est plus "international". La perce est plus grosse, la sonorité plus ronde et feutrée par rapport au saxhorn. L'utilisation de cet instrument, notamment dans les brass-bands peut faire appel à un niveau de virtuosité insoupçonnée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba EmptySam 2 Mai 2015 - 12:41

Merci beaucoup pour ces riches éclairages, Iskender !


[quote="Iskender"Il y'a quand même dans les pages de virtuosité du cor des enchaînements basés sur des arpèges, par exemple dans le final du 2ème concerto de R.Strauss. [/quote]
Je suppose que les virtuoses peuvent de toute façon tout faire, mais dans un trait d'orchestre, ça m'a surpris. J'attends Mais peut-être n'ai je pas bien compris ce que tu veux dire, et je saisirai mieux en écoutant La damnation.

Citation :
Pour le répertoire classique je trouve le concerto de Vaughan-Williams plutôt chouette. Sans être un chef-d'oeuvre ça vaut mieux musicalement qu'un concerto de concours écrit par un inconnu.
Est-ce que j'ai une tête à écouter du RVW, moi ? What the fuck ?!?

Plus sérieusement, je l'ai par Fletcher et Previn, et effectivement c'est plutôt ce qui se fait de mieux (la musique, à défaut d'être originale, en est bonne), mais l'instrument reste tout aussi inintéressant (cela dit, les concertos pour contrebasses ou contrebassons sont rarement des chefs-d'œuvre, la tessiture n'aide pas), d'une homogénéité parfaite (même si Fletcher tente de petits trucs comme du vibrato à tel ou tel moment). Et puis c'est très court (un quart d'heure).


Citation :
Enfin je déborderais du sujet en mentionnant l'utilisation parfois dans l'orchestre du "petit" tuba à savoir le tuba ténor, en fait le saxhorn basse.
C'est ce petit tuba qu'on utilise en général pour le solo de Bydlo dans Les tableaux d'une exposition, R.Strauss l'utilise dans Une vie de Héros (en plus des trombones et du tuba basse), et il est utilisé par deux pour la partie grave de la fanfare d'introduction (et de conclusion) de la Sinfonietta de Janáček.

Oui, les versions hautes sont bien plus intéressantes, c'est vrai. Mais les terminologies sont très complexes… on a des tubas qui sont en fait des cors, ou qui remplacent les trombones, avec ou sans les mêmes embouchures… Est-ce qu'il y a un bon ouvrage ou un bon site web qui fasse une arborescence claire de la famille ? Parce que des livres ou des sites spécialisés dans un instrument, c'est fréquent, mais plus rare pour une famille (surtout aussi peu populaire).

Je n'ai pas essayé de fouiner dans les sites de brass band, où l'on trouve une bonne partie de ces bêtes… Sinon, j'ai des potes que je pourrais passer à la question, mais un ouvrage serait quand même plus commode…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




La famille du tuba Empty
MessageSujet: Re: La famille du tuba   La famille du tuba Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille du tuba
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: