Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 € 144.99 €
Voir le deal

 

 Frederik van Rossum (1939-)

Aller en bas 
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Frederik van Rossum (1939-) Empty
MessageSujet: Frederik van Rossum (1939-)   Frederik van Rossum (1939-) EmptyLun 20 Juil 2015 - 2:17

Smile Un topic consacré au compositeur et pianiste belge Frederik van Rossum, né en décembre 1939 à Ixelles.







Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28443
Date d'inscription : 21/09/2012

Frederik van Rossum (1939-) Empty
MessageSujet: Re: Frederik van Rossum (1939-)   Frederik van Rossum (1939-) EmptyLun 20 Juil 2015 - 2:21

Smile Dans le cadre d'une soirée consacrée aux concertos pour violon du XX° siècle, je découvre ce disque vraiment prenant, et d'un langage secret mais accessible.

L'autre concerto (n°1, opus 37) avait été imposé en 1980 au Concours de musique Reine-Élisabeth.
Plus concis (un bon quart d'heure), et tripartite : un Sognando sentencieux, oraculaire et doloriste, où s'immisce la jactance plaintive du soliste ; un bref Strano misterioso hagard et acrampi ; un Con forza qui tente de mobiliser ses forces mais semble prisonnier d'un sombre maléfice qui le paralyse.

Le programme du disque comprend aussi Epitaphe, partition inquiète et presque terroriste, pour cordes, qui crée le malaise par l'instabilité tonale, les hantises spectrales, les trilles, les trémolos.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Frederik van Rossum (1939-) :

Concerto pour violon n°2, Op. 45

= Peter Zazofsky, violon ; Pierre Bartholomée, Orchestre philharmonique de Liège

(Cyprès, février 1993)

Surprised Magnifique, -disert, assertif, véhément dans le Prologue, mais aussi une imagination très poétique dans la seconde partie (Incantations lyriques), qui égrène des rengaines amères et nostalgiques, non sans causticité malgré le ton mélodramatique.

Frederik van Rossum (1939-) Rossum10

Revenir en haut Aller en bas
 
Frederik van Rossum (1939-)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: