Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-36%
Le deal à ne pas rater :
Karcher SC2 Upright Easyfix – Balai Nettoyeur Vapeur 1600 w
89.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
+49
Resigned
G. Le Gentil
Anaxagore
malko
JerMu
Emeryck
Rubato
Sinbad
bAlexb
Eusèbe
James22
Mifasol
B&mol
adriaticoboy
arnaud bellemontagne
@lm@viv@
Marchoukrev
Roderick
Michel Croz
LeKap
Appollonius Karter
darkmagus
Picrotal
hommepiano
gluckhand
anaëlle
néthou
Hobby
lulu
Ravélavélo
tod
A
Jof
Roquefort
Mariefran
Xavier
Francesco
Le faiseur de reines
Montfort
aurele
luisa miller
DavidLeMarrec
Polyeucte
OYO TOHO
Mélomaniac
Alifie
Oriane
Cololi
Parsifal
53 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck


Nombre de messages : 13437
Age : 25
Localisation : Karl-Marx-Stadt.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 2 Mar 2016 - 22:12

David Lynch : Lost Highway
Votre dernier film visionné - Page 15 173236763
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 2 Mar 2016 - 22:25

Parsifal a écrit:
Mais de toutes façon je place trés haut la plupart des films de Wilder que j'ai pu voir.

Témoin à charge, La garçonnière, La grande combine ; le sens de la narration dans la narration (une-histoire-qu'on-raconte), qui n'est pas seulement une mise en abyme mais une espèce de vue de la machine une fois ouverte, de rouages mis à nu comme une métaphore perpétuelle du cinéma, comme une mécanique qui s'alimenterait (dans tous les sens du terme) d'elle-même !
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 2 Mar 2016 - 23:03

bAlexb a écrit:
Parsifal a écrit:
Mais de toutes façon je place trés haut la plupart des films de Wilder que j'ai pu voir.

Témoin à charge, La garçonnière, La grande combine ; le sens de la narration dans la narration (une-histoire-qu'on-raconte), qui n'est pas seulement une mise en abyme mais une espèce de vue de la machine une fois ouverte, de rouages mis à nu comme une métaphore perpétuelle du cinéma, comme une mécanique qui s'alimenterait (dans tous les sens du terme) d'elle-même !

Sunset Boulevard rentre lui aussi parfaitement dans cette logique, et Assurance sur la mort (que curieusement j'aime un peu moins que Sunset ou ceux que tu as cité, Témoin a charge est l'une des meilleurs adaptations d'Agatha Christie avec un Charles Laughton déchainé). On y retrouver cette narration presque consciente d'elle même et qui se donne pour elle même.


C'est un cinéma qui bien qu'en pleine période classique n'est pas si éloigné de l'esthétique de la modernité, je reviens un peu sur Sunset Boulevard avec cette façon de vampiriser le réel pour construire la fiction: l'intervention d'authentique gloire du cinéma muet et les similitudes entre la biographie des acteurs et celle de leurs personnages, Cecil B DeMille dans son propre rôle sur le véritable tournage de Samson et Dallila.
Ça a quelque chose d'assez fascinant.

De façon plus prosaïque Wilder c'est aussi des dialogue définitivement mémorable, un sens aigu de la satire en même temps que de la mélancolie.

Dans les grands j'ajoute aussi Ace in the Hole, le film le plus impitoyable que j'ai jamais vu sur la presse
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 3 Mar 2016 - 8:45

Parsifal a écrit:
bAlexb a écrit:
Parsifal a écrit:
Mais de toutes façon je place trés haut la plupart des films de Wilder que j'ai pu voir.

Témoin à charge, La garçonnière, La grande combine ; le sens de la narration dans la narration (une-histoire-qu'on-raconte), qui n'est pas seulement une mise en abyme mais une espèce de vue de la machine une fois ouverte, de rouages mis à nu comme une métaphore perpétuelle du cinéma, comme une mécanique qui s'alimenterait (dans tous les sens du terme) d'elle-même !

Sunset Boulevard rentre lui aussi parfaitement dans cette logique, et Assurance sur la mort (que curieusement j'aime un peu moins que Sunset ou ceux que tu as cité, Témoin a charge est l'une des meilleurs adaptations d'Agatha Christie avec un Charles Laughton déchainé). On y retrouver cette narration presque consciente d'elle même et qui se donne pour elle même.


C'est un cinéma qui bien qu'en pleine période classique n'est pas si éloigné de l'esthétique de la modernité, je reviens un peu sur Sunset Boulevard avec cette façon de vampiriser le réel pour construire la fiction: l'intervention d'authentique gloire du cinéma muet et les similitudes entre la biographie des acteurs et celle de leurs personnages, Cecil B DeMille dans son propre rôle sur le véritable tournage de Samson et Dallila.
Ça a quelque chose d'assez fascinant.

De façon plus prosaïque Wilder c'est aussi des dialogue définitivement mémorable, un sens aigu de la satire en même temps que de la mélancolie.

Dans les grands j'ajoute aussi Ace in the Hole, le film le plus impitoyable que j'ai jamais vu sur la presse

Dans mon esprit, Wilder, c'est l'orfèvre, l'horloger penché sur son propre ouvrage, qui produit une grande démonstration de mécanique ; qui n'hésite pas à la dévoiler pour en exhaler un parfum inimitable à la fois de travail (ça ne se fait pas tout seul, ni sans prix, fût-il cruel), et de précision (de préciosité aussi, d'une certaine manière ; un grain de sable et le rouage est grippé, la machine se détraquant irrémédiablement).
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane


Nombre de messages : 1869
Age : 32
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 3 Mar 2016 - 16:10

Va savoir, 2001, de Jacques Rivette.

Six personnages en quête d'on ne sait quoi*, et qui se lancent dans de complexes chassés-croisés, ça met la puce à l'oreille quand on sait que deux d'entre eux jouent / mettent en scène une pièce de Pirandello ... A laquelle les autres assistent en tant que spectateurs. Oeuvres dans l'oeuvre, mises en scène en tous genres, coups de théâtre : le film n'est rien d'autre qu'une pièce jouée sous nos yeux. Ceci étant dit, je n'ai pas eu l'impression de voir un énième film sur le théâtre. Ces artifices sont vieux comme le monde, oui. Et pourtant on s'y laisse prendre une fois de plus, et avec grand plaisir. Le pire, c'est qu'en dépit de sa théâtralité assumée, son manque de vraisemblance, son habileté, ce film met en scène des personnages qu'on a l'impression de connaître dans la vie. Comme eux, on trouve sa vérité dans ce qu'on voit représenté. C'est peut-être banal de le dire, mais après tout, ça ne se produit pas si souvent.


* Enfin si, l'un d'entre eux est littéralement en quête d'un auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 6 Mar 2016 - 11:44

Petite semaine à Biarritz - comme prévu, météo très très océanique : énormes bourrasques de vent, averses... J'étais prévenu, et j'y allais aussi pour voir une amie chère.
Donc quelques toiles :
Les Innocentes, d'Anne Fontaine - film plastiquement superbe : la photo est signée Caroline Champetier - sobre, et parfaitement bouleversant.

Ave César : un régal - ce film est paradoxal : il est supposé montrer un visage grinçant de l'Hollywood des années 50 - mais les réalisateurs se sont pris à leur propre jeu : disposant d'une distribution stellaire, et de moyens presque illimités, leur film se voit aussi comme un hommage à la valeur artistique du travail de ces mêmes studios - il fourmille de séquences d'anthologie, telle cette scène de musical avec Tatum Channing ; certains critiques leur ont d'ailleurs reproché, trouvant que le film ratait sa cible par manque de mordant... On peut lire aussi peut etre dans le destin du protagoniste principal, Eddie Mannix un parallèle avec le sentiment profond des frères Coen : on lui propose un job en or dans l'aéronautique, mais finalement il préfère rester se coltiner les caprices des stars...
J'ai vu aussi à Bayonne une exposition de photos sur l'Espagne des années 50, faites par Carlos Saura à l'aube de sa carrière cinématographique : ces photos magnifiques montrent un pays assez terrifiant, sous le joug franquiste, avec une population à la vie misérable, qui cherche des dérivatifs dans une religion rétrograde et de pauvres festivités, tauromachiques notamment.
J'espère que cette très intéressante exposition circulera en France.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 6 Mar 2016 - 13:31

Montfort a écrit:
certains critiques leur ont d'ailleurs reproché, trouvant que le film ratait sa cible par manque de mordant...

Oui mais d'un autre côté je ne pense pas que les frére Coen est eut envie de faire une grande satire d'Hollywood avec ce film (aprés tout ils l'ont déjà fait dans Barton Fink, avec une grande maestria) mais plutôt un hommage nostalgique et gentiment ironique à une époque révolu, pour moi le film n'a pas d'autre ambition et dans ses limites je partage totalement ton sentiment c'est très réussit!
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 703
Date d'inscription : 09/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 11:35

Montfort a écrit:
J'ai vu aussi à Bayonne une exposition de photos sur l'Espagne des années 50, faites par Carlos Saura à l'aube de sa carrière cinématographique : ces photos magnifiques montrent un pays assez terrifiant, sous le joug franquiste, avec une population à la vie misérable, qui cherche des dérivatifs dans une religion rétrograde et de pauvres festivités, tauromachiques notamment.
J'espère que cette très intéressante exposition circulera en France.

 Montfort

Je l'ai vu aussi. Je n'en ai pas la même perception.

C'est comme une expo sur la Grèce : quel horreur c'était ce régime des colonels. Heureusement intégrée dans l'Union Européenne, c'est aujourd'hui bien mieux !

Tandis que les photos des mêmes années 50 ramenées d'Union Soviétique nous montraient le paradis...

Le politiquement correct, en pays basque plus qu'ailleurs, est une propagande.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 12:12

malko a écrit:
Montfort a écrit:
J'ai vu aussi à Bayonne une exposition de photos sur l'Espagne des années 50, faites par Carlos Saura à l'aube de sa carrière cinématographique : ces photos magnifiques montrent un pays assez terrifiant, sous le joug franquiste, avec une population à la vie misérable, qui cherche des dérivatifs dans une religion rétrograde et de pauvres festivités, tauromachiques notamment.
J'espère que cette très intéressante exposition circulera en France.

 Montfort

Je l'ai vu aussi. Je n'en ai pas la même perception.

C'est comme une expo sur la Grèce : quel horreur c'était ce régime des colonels. Heureusement intégrée dans l'Union Européenne, c'est aujourd'hui bien mieux !

Tandis que les photos des mêmes années 50 ramenées d'Union Soviétique nous montraient le paradis...

Le politiquement correct, en pays basque plus qu'ailleurs, est une propagande.

J'ai un peu de mal à comprendre ton message :

Cette exposition : de la propagande antifranquiste, qui mettrait volontairement l'accent sur des aspects misérabilistes ? ?
Et parce que cette exposition se tient à Bayonne, elle serait aussi de la propagande nationaliste basque - je ne savais pas que Saura était basque, ou politiquement partisan de l'ETA...????
Tout cela est très étrange...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 703
Date d'inscription : 09/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 14:24

Sans nécessairement m'approuver, tu m'as parfaitement compris.

Ce qui prouve que mon interprétation est concevable.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 15:46

malko a écrit:
Sans nécessairement m'approuver, tu m'as parfaitement compris.

Ce qui prouve que mon interprétation est concevable.

Concevable intellectuellement, sans doute, recevable, c'est une autre affaire...
La présentation de l'exposition :

http://www.bayonne.fr/fileadmin/user_upload/fichiers/Mairie_de_Bayonne/Docs/Campagnes_d_affichage/Exposition_Carlos_Saura_-_DIDAM_BAYONNE.pdf

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 22:26

Bazzoni : Journée noire pour un bélier

1° fois que je vois un giallo.
Pas un coup de maître. Et c'est dommage ... car esthétiquement c'est plutôt réussi et ambitieux ... mais le scénario est banal et tombe à plat.

Brisseau : Céline

Ah, un chef d'oeuvre. Un film spiritualiste, humaniste, qui fait beaucoup de bien ... et qui sonne juste. Visuellement c'est magnifique, aussi bien le lieu de tournage, que la photographie ... et la mise en scène efficace. Et puis il y a Delerue.
Assez marquant.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 7 Mar 2016 - 22:48

Cololi a écrit:
Bazzoni : Journée noire pour un bélier

1° fois que je vois un giallo.
Pas un coup de maître. Et c'est dommage ... car esthétiquement c'est plutôt réussi et ambitieux ... mais le scénario est banal et tombe à plat.

Arf, cela dit le giallo ça ne se regarde pas vraiment pour le scénario, ni pour les acteurs  hehe

et tu aurais du regarder Sunset Boulevard sur Arte au lieu de taper dans les seconds couteaux plus ou moins sympathique  Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 8:13

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:
Bazzoni : Journée noire pour un bélier

1° fois que je vois un giallo.
Pas un coup de maître. Et c'est dommage ... car esthétiquement c'est plutôt réussi et ambitieux ... mais le scénario est banal et tombe à plat.

Arf, cela dit le giallo ça ne se regarde pas vraiment pour le scénario, ni pour les acteurs  hehe

et tu aurais du regarder Sunset Boulevard sur Arte au lieu de taper dans les seconds couteaux plus ou moins sympathique  Mr.Red

La BA m'a fait peur hehe
Je ne regrette pas un instant pour Céline ! C'est autre chose qu'hollywood kiss

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 11:18

Cololi a écrit:

La BA m'a fait peur hehe

En quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 16:45

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:

La BA m'a fait peur hehe

En quoi?

Hollywwod qui allait se raconter.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 17:12

Oui? et donc en quoi est-ce que cela te fait peur?
parce que ça va forcément être une niaiserie sentimentalo complaisante a la gloire de l'usine a rêve?
parce que si c'est ça tu es quand même a côté de la plaque Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 17:19

Parsifal a écrit:
Oui? et donc en quoi est-ce que cela te fait peur?
parce que ça va forcément être une niaiserie sentimentalo complaisante a la gloire de l'usine a rêve?
parce que si c'est ça tu es quand même a côté de la plaque Mr. Green

Je note la formule Very Happy

Non mais il faut comprendre ... je vais vers ce qui a plus de chance de me plaire. Contrairement à ce que tu imagines, je n'aime pas ne pas aimer (c'est toujours un échec). Et il faut faire des choix ...

J'ai un Wilder en réserve par contre (pour te rassurer) : Assurance sur la mort.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Alifie
Googlemaniac
Alifie


Nombre de messages : 19582
Date d'inscription : 29/01/2012

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 17:26

Cololi, dangereux anarchiste que tu es, on rêverait de t'attacher à une chaise pour te contraindre à visionner les trois volets d'affilée de

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/@Eifila
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 17:36

C'est un film qui a une énorme réputation, mais c'est loin d'être mon préféré a vrai dire je m'y suis un peu ennuyé, mais après c'est un film qui a fait pas mal de petit ça explique peut être ma (relative) déception, de toute façon il faudra que je le revois.

Sunset Boulevard en tout cas me parait infiniment plus prioritaire pour découvrir la patte particulière de Wilder, ou même comme film noir (c'est plus original) en plus c'est une vraie critique Hollywood ça devrait te plaire  Mr. Green
Et puis c'est un magnifique portrait d'une femme devenu prisonnière de son image, et a travers ce drame c'est tout le statut de la star de cinéma comme icône, son rapport a la réalité, sa puissance de fascination et d'attraction et en même temps sa fragilité (puisqu'elle s’avère interchangeable), qui est interroger. C'est un film cruel, intelligent et dans le même temps trés émouvant.

ou alors les pures comédie comme Some Like it Hot, ça si tu ne connais pas il faut vraiment le voir un des films les plus  drôle qui soit et je pèse mes mots et puis cette réplique de fin!
D'ailleurs toi qui te plaint du puritanisme américain dans les productions d'Hollywood ici tu auras un beau contre-exemple Mr. Green  

dans le genre très ironique il y a celui-ci aussi que j'aime beaucoup /watch?v=FZCOyPmYWMcs
Sur le strict plan de l'histoire du cinéma c'est moins majeur qu'Assurance sur la mort, mais pour moi c'est plus satisfaisant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Sinbad
Mélomane averti
Sinbad


Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 8 Mar 2016 - 18:33

Revu "Le Promeneur du Champ-de-Mars". Michel Bouquet nous donne une leçon de cinéma, pour ne pas dire de théâtre... Et il ne cède pas à la facilité en utilisant comme accessoire l'écharpe rouge et le chapeau. Il reçoit ce dernier dans un carton au début du film en précisant qu'il vient de chez Goldberg, mais ne le porte qu'à la fin. Et - ce qui ne gâche rien - "Metamorphoses" comme bande originale.
Revenir en haut Aller en bas
B&mol
Mélomaniaque
B&mol


Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 26/12/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 12:19

Sinbad a écrit:
Michel Bouquet nous donne une leçon de cinéma, pour ne pas dire de théâtre

Tenant ces deux formes d'art pour inconciliables tant l'une tient historiquement de l'autre qu'elle court à l'échec en rebroussant le chemin de son émancipation, tant l'autre a des allures de cinquantenaire en crise quand elle emprunte ses plus vulgaires artifices à la première, je suis curieux de savoir ce que tu entends par là. Mais peut-être parlais-tu de jeu d'acteur, seulement ? N'y a-t-il que cela dans ce film ou bien est-il écrit ?

Par ailleurs, j'ai vu récemment Le Trou, de Jean Becker que je ne saurais que trop conseiller. Hormis quelques inévitables champ-contrechamp, l'œuvre est impeccable. Le choix des comédiens aux registres de jeu divers relève d'une grande intelligence qui n'est pas moindre dans la mise en scène suffocante rendant l'espace de la cellule presque paisible comparativement à celui du trou où les prisonnier s'enfoncent avec le fol espoir de respirer l'air du dehors devenu étranger.
La bande originale est sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 12:43

Bémol a écrit:
Sinbad a écrit:
Michel Bouquet nous donne une leçon de cinéma, pour ne pas dire de théâtre

Tenant ces deux formes d'art pour inconciliables tant l'une tient historiquement de l'autre qu'elle court à l'échec en rebroussant le chemin de son émancipation

C'est un jugement bien trop définitif pour être juste a mon avis, déjà le cinéma ne tiens pas que du théâtre et puis si il y a du théâtre dans le cinéma son intéret ou son absence d’intérêt dépend de la manière dont le théâtre intégré dans le système esthétique et narratif du film.
Après si tu veux dire que le cinéma doit transcender le théâtre pour être vraiment lui même je suis d'accord mais ça reste assez vague et laisse beaucoup de possibilité.

Bémol a écrit:
tant l'autre a des allures de cinquantenaire en crise quand elle emprunte les plus vulgaires artifices à la première.

Tiens tu as des exemples? j'avais effectivement vu une mise en scéne assez pénible de Angelo Tyran de Padou de Hugo par Christophe Honoré qui s'amusait a parsemé la scéne d'accessoire venu d'un tournage de film, mais y-at'il vraiment une tendance lourde du théâtre contemporain a plagier le cinéma?
en tout cas ça m’intéresse Smile
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 13:19

Vu "Jason et les argonautes" de Don Chaffey.

Ce film de 1963 vaut beaucoup mieux qu'un simple peplum de série B : il est relativement fidèle au récit mythologique :

http://www.alex-bernardini.fr/mythologie/jason-et-les-argonautes.php

Il est intelligemment mis en scène, utilise avec brio un certain nombre d'effets spéciaux - la musique est signée Bernard Hermann.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
B&mol
Mélomaniaque
B&mol


Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 26/12/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 14:04

Parsifal a écrit:
C'est un jugement bien trop définitif pour être juste a mon avis

Je serais ravi de découvrir un film me faisant revenir sur mon jugement.



Rien dit de tel. Je suis cependant d'accord avec l'idée selon laquelle le cinéma peut intégrer du théâtre, comme autre chose, afin d'en faire du cinéma, c'est-à-dire sans que les coutures soient visibles. Le cinéma peut faire documentaire, théâtre, ballet, spectacle, stupidement ou en cohérence, la rupture n'est pas incohérence, ainsi que tu l'exprimais.



C'est presque aussi bête que ça, oui, avec une nuance près que j'ai manqué d'exprimer. Au cinéma, tout fonctionne pourvu qu'on s'en donne les moyens, j'entends par là qu'on peut, ainsi que signifié plus haut, intégrer beaucoup d'autres formes et disciplines sans pour autant faire acte d'écriture au sens cinématographique. Pour citer un exemple récent, Under the Skin de Jonathan Glazer présente des plans quasi documentaires, si ce n'était le cadrage, pour dire le détachement avec lequel le personnage principal regarde le monde. Son œil est objectif ainsi qu'on a pour coutume de nommer l'œil de la caméra qui ignore l'empathie, simple outil qu'elle est, de même que Laura, que l'on ne connaît d'abord que comme œil, ou peut-être semblant d'œil.
Je repense à cette longue suite de plans non d'illustration mais d'immersion, dans Chien enragé de Kurosawa, qui sont de tout autre nature et cités ici pour leurs similitudes avec ceux de Glazer autant que pour ce qui les en éloigne. Ils sont du langage cinématographique quand les autres, ceux de Glazer, sont intégrés à lui pour faire œuvre cinématographique et non seulement film.



Attention, je ne parle pas seulement ici de l'usage de la vidéo, mais aussi du choix de la diction, de la structure de la pièce ainsi que de l'utilisation de la musique extradiégétique. Si le théâtre ne peut ni ne doit, à mon humble avis, faire abstraction du cinéma, il risque de s'abîmer à vouloir le singer.
La diction dite naturelle au cinéma est est, nul ne l'ignore, un semblant de réel permis par la technique. Que l'on trouve sur les planches des comédiens inaudibles de nos jours est chose courante, et pis parfois, ils sont sonorisés, cependant, pour désagréables que sont ces méthodes, j'ose imaginer qu'elles tomberont dans l'oubli tant elles sont sans intérêt pour le spectateur et humiliantes pour le comédien.
Ayant la mémoire courte des choses qui ne me plaisent pas, sauf cas extrêmes, et n'étant pas allé au théâtre depuis quelques temps, rien ne me revient, pardon, si ce n'est un gros plan permettant de voir à l'écran ce qui sur le plateau ne se pouvait distinguer. Si j'ai le courage, je tâcherai de me remémorer cela.



Je n'en sais rien, aussi ne me suis-je pas permis de faire de telles généralités. Mon expérience en la matière est rare, si elle n'est pas confidentielle puisqu'il m'arrive de côtoyer des aspirants scénographes, parfois issus d'écoles de design, et qui pensent le mélange avant la rencontre, à qui tient plus à cœur le dispositif que l'œuvre.
Je ne crains pas pour l'art, mais seulement pour ceux, le temps que cela durera, qui devront subir les lubies de ces drôles biberonnés à la seule pop culture, le mot seule est important, et dont le discours, appris à l'école et taillé pour remporter l'adhésion des instances décisionnaires, risquent bien d'occuper le champ des arts vivants pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 15:51


Bémol a écrit:
Citation :
Après si tu veux dire que le cinéma doit transcender le théâtre pour être vraiment lui même je suis d'accord.

C'est presque aussi bête que ça, oui, avec une nuance près que j'ai manqué d'exprimer. Au cinéma, tout fonctionne pourvu qu'on s'en donne les moyens, j'entends par là qu'on peut, ainsi que signifié plus haut, intégrer beaucoup d'autres formes et disciplines sans pour autant faire écrire au sens cinématographique. Pour citer un exemple récent, Under the Skin de Jonathan Glazer présente des plans quasi documentaires, si ce n'était le cadrage, pour dire le détachement avec lequel le personnage principal regarde le monde. Son œil est objectif ainsi qu'on a pour coutume de nommer l'œil de la caméra qui ignore l'empathie, simple outil qu'elle est, de même que Laura, que l'on ne connaît d'abord que comme œil, ou peut-être semblant d'œil.
Je repense à cette longue suite de plans non d'illustration mais d'immersion, dans Chien enragé de Kurosawa, qui sont de tout autre nature et cités ici pour leurs similitudes avec ceux de Glazer autant que pour ce qui les en éloigne. Ils sont du langage cinématographique quand les autres sont intégrés à ce dernier.


J'ai vu le Glazer (film remarquable), par contre en intégrant des plans quasi-documentaires dans son film, le réalisateur joue bien sur d'un effet de réel et d'objectivité mais il n’intègre pas une autre discipline a proprement parler le documentaire c'est du cinéma je ne vois pas ce que cela serait d'autre, les films de Dziga Vertov, de Robert Flaherty et ceux produit par John Grierson (qui serait le créateur du terme documentaire, a savoir si cela est vrai ou si c'est une légende, de toute façon reste que le terme s’emploie a propos du cinéma) ont fondés cette forme cinématographique (évidemment les choses sont plus complexe, la plus plupart des tout premiers films sont des "documentaires" mais ce sont eux qui donne sa forme mature a ce cinéma). Les grands documentaristes sont de grands cinéastes: Vertov, Flaherty, Chris Marker, Jean Rouch, Frederick Wiseman, je pourrais rajouter les réalisateurs du Free Cinema en Grande Bretagne: Lindsay Anderson, Karel Reisz, Richardson, on pourrait rajouter Michael Grigsby pour les grands noms et leur père spirituel (mon préféré) Humphrey Jennings (le seul poète du cinéma britannique d'aprés Lindsay Anderson). Le langage de ces films est clairement cinématographique, c'est de toute façon une tautologie, ils n'en n'ont pas d'autres.
Le documentaire n'est pas moins artistique que la fiction quand on voit l'inventivité de ces cinéastes dans la recherche de nouvelles formes esthétique ou narrative, je ne vois pas comment ont peut en douter. Du reste documentaire et fiction ont beau avoir des définition qui s'oppose ils sont bien moins étranger l'un à l'autre que l'on ne le croit, ne serait-ce que parce qu'un documentaire peut employer les structures narrative d'une fiction avec "personnages" et péripétie, conflit, résolution, etc. D'ailleurs documentaire ne signifie pas absence de scénario. Le documentaire est tout autant mis en scéne que la fiction normalement pas avec les mêmes méthodes mais pas toujours. Du reste le documentaire vise certes a rendre compte du réel mais déjà, comme toute production humaine, il procède d'une manipulation surtout lorsqu'il prétend a la pure objectivité. Évidemment aucun des réalisateurs que j'ai cités ne prétend véritablement a cela, bien sur il y a toujours un souci d'effacement de l'énonciation et de son arbitraire face au sujet, mais l’intérêt de ces films vient de ce que justement ils expriment un point de vue singulier sur ce réel. Le documentaire n'est étranger ni a la propagande ni a la poésie. Quand au cinéma de  fiction qui emploient des méthodes venus du documentaire ce n'est pas nouveau.

Un film d'Humphrey Jennings The Silent Village offre une assez bonne illustration de ce que je veux dire : /watch?v=SE9MLxf1kZk
Dans ce film Jennings reconstitue dans un village de mineurs au Pays de Galles l'histoire du village tcheque de Lidice, massacré par les nazis aprés l'assassinat  d'Heydrich. Bien qu'inspiré d'un fait réel par sa nature de reconstitution ce film se rattache a la fiction, sauf que Jennings ne cache pas la reconstitution, assume la transposition au pays de Galles (donc encore une fois c'est de la fiction) et utilise les habitants du village de Cwmgiedd qui sont donc dans leur propre rôle, et s'attache surtout a montrer dans toute la première partie leur vie quotidienne réel dans le Royaume unis de 1943, il profite également pour montrer le village et la nature alentour, indépendamment de toute logique d'efficacité narrative. Ce film est un hybride pour autant on le considère comme un documentaire.
Et accessoirement c'est un chef d'oeuvre.

C'est une donc une grosse erreur de mettre le documentaire au cinéma sur le même plan que le ballet ou le théâtre.

Bémol a écrit:
Parsifal a écrit:
C'est un jugement bien trop définitif pour être juste a mon avis

Je serais ravi de découvrir un film me faisant revenir sur mon jugement.

Et bien un film comme le Henry V de Laurence Olivier qui adapte la piéce de Shakespeare mais joue sur plusieurs niveau narratif. Son film est un film historique non pas parce qu'il adapte une des piéces historiques de Shakespeare, mais parce qu'il nous emméne en pleine époque Elisabethaine au théâtre du Globe ou l'on va jouer la piéce de Shakespeare, le film se présente donc au départ comme une reconstitution d'une représentation théâtrale a l'époque même de Shakespeare: il y a donc la piéce Henry V qui se déroule sur la scéne le public et les coulisses ou nous voyons les acteurs attendre leur entrée. Progressivement le dispositif s'efface (mais jamais complétement) nous n'entendons plus les rires du publics, nous ne le voyons plus, puis l'action n'est plus confinée a une scéne de théâtre, la bataille d'Azincourt est un moment purement cinématographique. Les décors (magnifique, inspiré par des enluminures) garde toute même une artificialité propre au théâtre, et bien sur le texte reste de Shakespeare donc littéraire et théâtrale.
Ici la théâtralité est toujours soumise au cinéma même lorsqu'elle est manifeste, pour autant le cinéma en tire des effets esthétique et narratif particuliérement puissant et poétique et dans le même temps permet a Laurence Olivier de rendre un homage au théâtre en tant qu'art ainsi qu'a la tradition elisabethaine, tout en expérimentant le cinéma. On peut dire cela de toutes ses adaptations de Shakespeare bien qu'aucune ne reprenne ce dispositif du théâtre dans le film. Je peux t'assurer que ce ne sont pas des films regressifs, ils sont formellement passionant et ça n'a rien de gratuit.
Le Macbeth d'Orson Welles offre aussi une forme d'hybridation avec des espaces qui communiquent en dépit de toutes logiques, ses décors outrageusement et volontairement artificiel, son usage de la profondeur de champ et ses plans séquences qui retransforme le plateau de tournage en scéne, pour autant la conception de Welles a beau emprunter et probablement venir du théâtre elle n'en reste pas moins cinématographique, parce qu'il part du théâtre pour faire autre chose.

Chez Hitchcock il y a aussi une dimension théâtrale, plus discréte que dans les deux films précités mais qui est présente un film en huis clos comme Dial M for Murder en est trés significatif, Hitchcock a même demander un plancher de théâtre (pour jouer sur cette impression sonore) pour le décors de l'appartement, mais son  découpage transcende la dimension théâtrale du film.


Bémol a écrit:

Attention, je ne parle pas seulement ici de l'usage de la vidéo, mais aussi du choix de la diction, de la structure de la pièce ainsi que de l'utilisation de la musique extradiégétique. Si le théâtre ne peut ni ne doit, à mon humble avis, faire abstraction du cinéma, il risque de s'abîmer à vouloir le singer.

Oui oui je ne parlais pas de la vidéos non plus, pour la musique extradiégétique la pratique vient du théâtre justement, dans certains texte théoriques (assez datés il est vrai) elle est même désigné comme "musique de fosse"

Je suis tout a fait d'accord par contre quand a ce tu dit sur la diction en effet cela donne des résultats très regrettable.
Revenir en haut Aller en bas
B&mol
Mélomaniaque
B&mol


Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 26/12/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 13 Mar 2016 - 22:57

Tu as raison à propos du documentaire, mais s'il y a un art du documentaire, il n'est pas nécessairement un art. Si j'ai fait montre de précaution langagière (quasi), j'en ai manqué en utilisant le mot au sens d'usage et moins d'objet par lequel on propose de rendre le réel en le montrant. J'aurais dû être rigoureux et parler de reportage avec ce que l'idée induit de brutalité esthétique, de valeurs d'étalonnage, de qualité des lumières, d' apparente chronologie, etc. D'où le rapport à la promesse d'objectivité journalistique dont on est par ailleurs en droit de douter.



Merci pour ce conseil qui s'il ne semble pas répondre à mes attentes relatives n'en a pas moins de valeur.
Je suis convaincu du fait que le cinéma peut s'inspirer, intégrer, désintégrer, jouer avec ou se jouer du théâtre. À la lecture de l'appétissante description que tu fais du Henry V d' Olivier me reviennent d'autres œuvres dont le Macbeth de Kurosawa soit Le château de l'araignée qui se saisit et du texte de Shakespeare et des codes théâtre Nô, ou encore La flûte enchantée de Bergman une part des procédés, et dans une moindre mesure, semblent s'approcher de ceux que tu décris.
Et Hitchcock bien sûr, devrais-je ne pas être d'accord ?
Mais il y Dogville*.



Mais est-elle encore d'usage aujourd'hui ? Sans être amateur de la méthode, on oserait dire qu'au théâtre, la musique de fosse, c'est encore ou presque du spectacle vivant du moment qu'on ne la rebouche pas.
Et encore, importe-t-il tant que cela de connaître la maternité de la pratique? Le cinéma, muet d'abord, s'est emparé de la musique par nécessité et l'a conservée dans le parlant où le silence peut faire sens. Aujourd'hui nul ne fait plus sur scène de décor en trompe l'œil.
La musique de film, avec tout ce qu'on lui peut reprocher vient du film. Plus qu'une convention c'est un fait que le numérique vient consolider définitivement. Cette musique extradiégétique au cinéma, du fait qu'elle vient de nulle part doit justifier sa présence et se dispute l'espace sonore avec les dialogues, les bruitages et le silence honni.
Au théâtre, quand Cyrano dit  «Air triste ? Air gai ?… Quel est donc leur dessein ? Est-ce un homme ? une femme ? — Ah ! c’est un capucin !» qu'importe que Les théorbes se mettent à jouer, l'enregistrement ou les musiciens pourraient manquer que Cyrano écoute[rait toujours] les théorbes, dont un joue un air folâtre et l’autre un air lugubre.



*Que je cite comme une expérience malheureuse sans en avoir de clairs souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbad
Mélomane averti
Sinbad


Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 14 Mar 2016 - 12:52

Bémol a écrit:
Sinbad a écrit:
Michel Bouquet nous donne une leçon de cinéma, pour ne pas dire de théâtre

Tenant ces deux formes d'art pour inconciliables tant l'une tient historiquement de l'autre qu'elle court à l'échec en rebroussant le chemin de son émancipation, tant l'autre a des allures de cinquantenaire en crise quand elle emprunte ses plus vulgaires artifices à la première, je suis curieux de savoir ce que tu entends par là. Mais peut-être parlais-tu de jeu d'acteur, seulement ? N'y a-t-il que cela dans ce film ou bien est-il écrit ?

Par ailleurs, j'ai vu récemment Le Trou, de Jean Becker que je ne saurais que trop conseiller. Hormis quelques inévitables champ-contrechamp, l'œuvre est impeccable. Le choix des comédiens aux registres de jeu divers relève d'une grande intelligence qui n'est pas moindre dans la mise en scène suffocante rendant l'espace de la cellule presque paisible comparativement à celui du trou où les prisonnier s'enfoncent avec le fol espoir de respirer l'air du dehors devenu étranger.
La bande originale est sublime.

Je voulais simplement dire que l'on sent la longue expérience de théâtre chez Michel Bouquet lorsqu'il fait du cinéma. Il m'avait d'ailleurs impressionné avec Rufus dans "Fin de partie" de Beckett.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25099
Date d'inscription : 22/01/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 14 Mar 2016 - 13:18

The Revenant (Inarritu)

Très chouette. Smile
Revenir en haut Aller en bas
anaëlle
Mélomane chevronné
anaëlle


Nombre de messages : 2069
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 15 Mar 2016 - 0:51

Visconti : Ludwig
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 8648
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 15 Mar 2016 - 1:18

arnaud bellemontagne a écrit:
The Revenant (Inarritu)

Très chouette. Smile

Ah oui,
il est sur ma liste de films à voir bientôt.
Cool
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 15 Mar 2016 - 8:17

anaëlle a écrit:
Visconti : Ludwig
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Les Kinderszenen de Schumann et la Romance de Wagner, égrenée, désincarnée ; l'apparition évanescente (l'impeccable sens du flou de l'opérateur, au manège) et en même temps terriblement charnelle/femme de Sissi/Romy ; les froides dépositions de l'entourage du prince, la valse des ombres, des silhouettes ; les lumières ou bien froides & cliniques, ou bien au contraire, remarquablement chaude ; ce sens de la fresque à la fois éployée et resserrée, d'un drame recroquevillé, ramassé sans les "outrances" du dernier Visconti (Les Damnés), ni la flamboyance de Senso ou du Guêpard, non plus ; cette manière, toujours, de scruter la déliquescence simultanée des âmes et des corps et ce sens crucial (crucifiant ?) que c'est dans les verres d'eau qu'ont lieu les tempêtes les plus irrémédiables (Gruppo di famiglia in un interiore).
Chef-d'oeuvre et (parce que ?) exercice de style, si ce n'est de stylisation !
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6783
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 16 Mar 2016 - 22:30

/watch?v=gLJdzky63BA


Le futur film préféré de Cololi! Mr.Red

(sérieusement ça a l'air affreux Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 16 Mar 2016 - 22:47

Shocked
Ils n'ont pas honte un peu?? Juste un petit peu??
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller


Nombre de messages : 5635
Age : 923
Date d'inscription : 27/11/2008

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 16 Mar 2016 - 22:51

Polyeucte a écrit:
Shocked
Ils n'ont pas honte un peu?? Juste un petit peu??

Il faut croire que non Confused
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 17 Mar 2016 - 12:46

Parsifal a écrit:
/watch?v=gLJdzky63BA


Le futur film préféré de Cololi! Mr.Red

(sérieusement ça a l'air affreux Laughing )

Sad Sad Sad Sad Sad

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
néthou
JazzAuNeth
néthou


Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 17 Mar 2016 - 15:09

"Les amants passagers" d'Almodovar (hier soir à la téloche).

Délicieusement déjanté, même si la fin manque un peu de rythme (et un intermède chorégraphique kitchissime signé Bianca Li).
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 17 Mar 2016 - 15:33

néthou a écrit:
"Les amants passagers" d'Almodovar (hier soir à la téloche).

Délicieusement déjanté, même si la fin manque un peu de rythme (et un intermède chorégraphique kitchissime signé Bianca Li).

Exercice de style : Almodovar qui s'autocite et s'offre une plongée (en réalité : une lévitation) du-côté-de-chez-lui, j'ai envie de dire. Avec ses acteurs comme Javier Camara, surexploité, démultiplié comme un péché de gourmandise (et même en quasi-caméos, à la fois luxueux et dérisoires, cf. Cruz & Banderas), ses couleurs en aplats qui délimitent un univers violemment bigarré (je pense à Kika, spontanément ; à Talons aiguilles aussi, par bouffées).
Outré, sans doute ; mais là, pour le coup, très approprié (la "charte graphique" d'une compagnie d'aviation avec ses uniformes à la fois stéréotypés et nécessairement distinguables, à défaut d'être distingués !
Humour, amour (il aime ses personnages, c'est sensible ; il y a même de la tendresse qui circule entre eux et la caméra, notamment au moment des appels téléphoniques entre les passagers et la "terre") ; peut-être aussi un petit déficit en rythme c'est vrai, mais largement compensé à la fois par un sens pointu, piquant de l'absurde (absurde des situations individuelles et collectives), une réalisation qui cueille aussi (les personnages, comme des inserts).
Par cette manière assez maline de faire du spectateur/voyeur un acteur de l'histoire à part entière dès lors que jusqu'à la dernière minute, la bobine des fils patiemment dénoués ne forme jamais un tout (ça relève presque du thriller, par instant ; mieux, par éclairs, par zébrures et c'est par là que se soutient l'intérêt, justement). Et certainement pas une fin prévisible (symptomatiquement, l'atterrissage d'urgence n'est pas montré et il faut encore attendre pour connaître non pas le dénouement, puisqu'en réalité l'histoire ne termine pas vraiment, mais simplement le sort réservé à l'appareil et à ses passagers).
Peut-être pas le meilleur Almodovar mais la preuve, s'il en était besoin, que son inventivité ("factuelle", si j'ose dire ; formelle aussi) n'a de limites que celles qu'il veut bien se fixer ; et qu'il conserve, malgré les années, un pouvoir d'attraction entier.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou


Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyJeu 17 Mar 2016 - 19:49

bAlexb a écrit:
Et certainement pas une fin prévisible (symptomatiquement, l'atterrissage d'urgence n'est pas montré et il faut encore attendre pour connaître non pas le dénouement, puisqu'en réalité l'histoire ne termine pas vraiment, mais simplement le sort réservé à l'appareil et à ses passagers).

L'idée de faire vivre l'atterrissage avec seulement le son et ces plans de l'aéroport vide est cinématographiquement superbe.

Pour l'outrance du propos, fallait ça à mon avis; d'abord Almodovar fait rarement dans la demi-mesure (et c'est une litote), mais le tout ne tient que grâce à ça. Si Almodovar en faisait moins, ça tomberait dans un côté réaliste, et donc à plat, le côté lourdingue et vulgaire.
Revenir en haut Aller en bas
B&mol
Mélomaniaque
B&mol


Nombre de messages : 798
Date d'inscription : 26/12/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 20 Mar 2016 - 15:16

Sinbad a écrit:
Je voulais simplement dire que l'on sent la longue expérience de théâtre chez Michel Bouquet lorsqu'il fait du cinéma. Il m'avait d'ailleurs impressionné avec Rufus dans "Fin de partie" de Beckett.

Je comprends mieux, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane


Nombre de messages : 1869
Age : 32
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyDim 20 Mar 2016 - 23:05

Ces jours-ci :

People Will Talk (1951) de Joseph L. Mankiewicz
C'est Cary Grant. Il est prof, docteur et chef d'orchestre (!). Il séduit l'une de ses élèves qui est aussi sa patiente, lui fait croire qu'elle n'est pas enceinte d'un amant passager alors qu'elle l'est réellement (!!), et l'épouse pour l'empêcher de se suicider tout en lui racontant que l'enfant qu'elle porte est en fait de lui (!!!). Il s'agit de l'une des multiples intrigues de ce film un peu foufou qui illustre surtout l'art de soigner par la fiction (laquelle implique un flagrant abus de confiance).

Le Tombeau des lucioles (1988) de Isao Takahata
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyLun 21 Mar 2016 - 10:28

... Possessions d'Éric Guirado
Un fait divers, à l'origine ; et un passage à/via l'écran qui rappelle qu'un fait divers, c'est aussi (avant tout ?) une succession, une accumulation de faits effectivement divers ; d'instants, de gestes, de regards, de micro-événements qui prennent d'autant plus de place qu'ils sont insignifiants, en réalité.
Mais quelle place, justement, pour la réalité, dans un prisme qui décompose/recompose et le temps, et l'action suivant un jeu de perceptions en trompe-l'oeil, de perspectives déformées, déformantes, faussées ; comme autant d'anamorphoses mouvantes.
Le pluriel même, du titre, qui est un tout petit glissement sémantique dit l'exercice de style ; passer du film d'épouvante à la somme de rancoeurs, d'envie rance et rancie.
Chabrolien, dette à mon avis assumée ; dans l'économie des gestes, des moyens (caméra très neutre, rythme imperceptiblement modulé où l'accélération prend valeur de basculement si ce n'est de démonstration, environnement sonore rationné), des situations qui sont comme autant de tempêtes dans un verre d'eau ; tempêtes dans un verre d'eau mais orages lourds qui couvent sous des crânes absents.
Parce que là pourrait tenir la clé de l'histoire ; la condition essentielle de l'horreur, immanente, réside dans l'absence des personnages. Absence au monde et aux personnes qui les entourent, absence à eux-mêmes en quelque sorte aussi. Incapacité fondamentale à la parole qui ne s'exprime, dans un mouvement de balancier, que dans le non-dit (le ranci) ou dans le trop-dit, l'outrance (le rance).
Personnages archétypaux, archétypiques ; qui infantile, qui démonstratif, etc. Histoire de personnes pour des personnes sans histoire, condamnées à la banalité et confrontées, chacune à sa manière, via l'altérité, à des réalités qui leur étant a priori inconcevables, redoublent l'étrangeté (des personnages entre eux, des situations) ?
Film d'atmosphère(s), presque saisonnier ; fait divers, fait d'hiver comme une métaphore.
Ou comment la logique irrationnelle d'un empilement entraîne, par un enchaînement quasi-mathématique, la chute des uns et des autres.
Je réitère : chabrolien dans l'ensemble ; peut-être bien aussi un peu hitchcockien, par secousses pointillistes. En tout cas singulier, sans facilité où cela aurait pu l'être (les meurtres, qui sont comme des esquisses sans qu'il soit besoin de plus pour griffer la mémoire) et, finalement, très réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbad
Mélomane averti
Sinbad


Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 22 Mar 2016 - 8:07

Panique à Needle Park de Jerry Schatzberg. Peut-être le meilleur film avec The Lost Weekend de Billy Wilder sur la toxicomanie.
Revenir en haut Aller en bas
Sinbad
Mélomane averti
Sinbad


Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 22 Mar 2016 - 8:44

Cololi a écrit:
Bazzoni : Journée noire pour un bélier

1° fois que je vois un giallo.
Pas un coup de maître. Et c'est dommage ... car esthétiquement c'est plutôt réussi et ambitieux ... mais le scénario est banal et tombe à plat.

Brisseau : Céline

Ah, un chef d'oeuvre. Un film spiritualiste, humaniste, qui fait beaucoup de bien ... et qui sonne juste. Visuellement c'est magnifique, aussi bien le lieu de tournage, que la photographie ... et la mise en scène efficace. Et puis il y a Delerue.
Assez marquant.

La bande-annonce de Céline me fait un peu peur. Denis Lavant est un comédien atypique talentueux, rien à dire de ce côté là. Mais il n'a pas le physique du rôle. Céline était grand, plutôt beau gosse, jamais vulgaire, un faciès à la Jean-Edern Hallier... J'hésite.... car j'ai aussi le souvenir de Denis Lavant chez Taddeï déclamant un extrait de "Lettres de Louis-Ferdinand Céline à Roger Nimier, 23 juillet et 1er août 1959". Sa diatribe sur la vulgarité de l'argent... et toute la bien-pensance du plateau mal à l'aise ce soir-là... Un régal. Cochons de pauvres !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 22 Mar 2016 - 9:09

Pourquoi parles tu de l'auteur ? Aucun rapport avec le film bedo

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Sinbad
Mélomane averti
Sinbad


Nombre de messages : 204
Age : 63
Localisation : Karéol
Date d'inscription : 10/05/2014

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 22 Mar 2016 - 9:16

Cololi a écrit:
Pourquoi parles tu de l'auteur ? Aucun rapport avec le film bedo

En effet j'étais sur le Céline de Bourdieu... Very Happy
bedo  Un peu trop tôt pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMar 22 Mar 2016 - 9:27

Kurosawa : Les salauds dorment en paix

... et j'ai été un peu déçu. Certes le scénario est pas mal (mais pas du tout le meilleur de Kuro), la mes est impeccable ... et il y a un très grand Mifune. Un bon film indéniablement ... mais qui ne m'a pas tenu tout le temps à haleine, et qui parfois en dit trop sur l'intrigue. J'ai aimé, c'est juste un petite déception par rapport à al réputation du film, rien de plus.

Litvak : La Nuit des généraux

Pas mal. Evidemment il y a O'Tool, Sharif ... la photo est très belle. Et deux anciens Blofeld dans la même film  hehe

Ferroni : Les Bacchantes

Gentil péplum inspiré d'Euripide. Agréable, mais sans plus.

Kurosawa : Qui marche sur la queue du tigre ...

... et j'ai trouvé ça vraiment excellent.
Scénario très efficace (comme toujours avec Kurosawa), mise en scène qui montre déjà une grande maîtrise, beaux décors ... et bons acteurs !
J'ai certes un vrai faible pour les reconstitutions historiques du Japon ... mais quand même ...
Bref moi qui présupposais que c'était très mineur ... et bien c'est totalement faux.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 8648
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 23 Mar 2016 - 0:51

Rambo 2

Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou


Nombre de messages : 1969
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 23 Mar 2016 - 10:32

"Operation petticoat"

Quelques années avant le "Yellow submarine" des Beatles, le sous-marin rose de Blake Edwards.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 8648
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 EmptyMer 23 Mar 2016 - 14:16

Rambo 1: First Blood
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Votre dernier film visionné - Page 15 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 15 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 15 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné
» Votre dernier film visionné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: