Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal

 

 Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...

Aller en bas 
+4
Bertrand67
sofro
DavidLeMarrec
Semolino
8 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
sofro
Tonton
sofro


Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 EmptyJeu 18 Jan 2007 - 23:55

Morloch a écrit:
Quelques Traviata au disque, avec des remarques à la schmol.


[img]Version de 1979 avec Joan Sutherland (Violetta) / Luciano Pavarotti (Alfredo) / Matteo Manuguerra (Germont) Richard Bonynge (direction) – National Philarmonic Orchestra


La première Traviata que j’ai entendu au disque chez mes parents, une des premières de la glorieuse époque de l’apparition du fameux « DDD » au dos des disques censé être le summum de l’absolu ultime et indépassable (les disques AAD, vous vous étiez fait arnaquer, sisi). J’imagine donc que je ne suis pas le seul sur terre pour qui Joan Sutherland en fin de carrière a été la première Violetta face à un Luciano Pavarotti plutôt jeune.

Bon, je sais d’avance ce qui va être dit sur cette version : Joan Sutherland fait une performance musicale et vocale, plus qu’un grand numéro de théâtre. Elle pourrait lire l’annuaire téléphonique de Sydney ou un livre de 1001 recettes de crumble à la pomme, personne ne verrait la moindre différence, ça ne sonne pas tout à fait italien, c’est vrai. Cela dit la performance vocale est splendide, Sutherland me paraît tellement à l’aise qu’elle emporte tout sur son passage, y compris les réticences des pires grincheux qui rôdent dans l’ombre.

Une version que j'aime bien, exactement dans ce style-là, c'est-à-dire destinée aux amateurs de vocal (catégorie 2 selon la nomenclature marrécienne)
La version Prêtre avec Caballé et Bergonzi.

(oublions la pochette...)

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 B000B5Y00U.01._AA240_SCLZZZZZZZ_V62370667_

Caballé s'écoute chanter, du genre "regardez mes beaux pianissimos flottants, ils ont fait mon succès, prenez en plein les oreilles"
Bergonzi ne va pas trop non plus dans le sens du drame...
Mais quelles voix, l'un comme l'autre, même s'ils le savent et le font savoir pas trop discrètement...
Pas trop de finesse psychologique dans la direction de Prêtre mais la théâtralité y est quand même.

A ne pas mettre entre toutes les mains, surtout pas celles de ceux à la recherche de l'efficacité dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67


Nombre de messages : 3135
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 EmptyJeu 1 Fév 2007 - 22:51

Quelqu'un connait la version du Rigoletto de Chailly avec Pavarotti avec mise en scene de Ponnelle ?

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 0734166
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89361
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 EmptyJeu 1 Fév 2007 - 23:38

Revenir en haut Aller en bas
pianofortiste
Mélomane averti



Nombre de messages : 225
Age : 62
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 EmptyVen 2 Fév 2007 - 9:16

Puisque tout ça tourne à la "verdiscographie"....
Abbado et Chailly sont des chefs verdiens purs, musiciens et hommes de théâtre: leurs Macbeth respectifs, avec la même géniale Verrett, en sont la preuve.
Abbado a pu réussir aussi son Simone Boccanegra grâce à une distribution irréprochable, moins son Aïda, son Don Carlos (musicologiquement passionnant), et je ne connais pas son Falstaff.

Muti est un chef inégal, plus extérieur; son Aïda à Münich est effectivement saisissante, avec Fassbänder et Domingo tirer les larmes; celle en studio... est en studio. De son héritage à La Scala, je ne connais pas grand chose, le souvenir d'un Don Carlo très noir avec des chanteurs à la peine, et c'est tout.

Les autres ? Solti pour une Aïda hors normes effectivement , distribution bizarre et survoltée, orchestre de deuxième zone en état de grâce. Mais je défie quiconque de ne pas frémir aux nuances de Vickers , de ne pas fondre au timbre de Price, de ne pas frissonner aux imprécations de Gorr... Giulini, pour ses Requiem (le BBC avec Ligabue/Bumbry/Konya/Arie ... et aura t'on un jour le Libera me d'éternité qu'il a donné à Paris avec Varady).

Et puis les atypiques: Kubelik, Kleiber, Karajan, Bernstein (Falstaff !) qui ont tous eu leur coup de génie verdien.

Il faut que je réécoute les grands anciens: Toscanini, Serafin aussi....

Voilà , en vrac, quelques réflexions après la lecture de ce thème...
Revenir en haut Aller en bas
http://accordsenscene.free.fr
sofro
Tonton
sofro


Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 EmptyVen 2 Fév 2007 - 11:15

pianofortiste a écrit:
Puisque tout ça tourne à la "verdiscographie"....
Abbado et Chailly sont des chefs verdiens purs, musiciens et hommes de théâtre: leurs Macbeth respectifs, avec la même géniale Verrett, en sont la preuve.
Abbado a pu réussir aussi son Simone Boccanegra grâce à une distribution irréprochable, moins son Aïda, son Don Carlos (musicologiquement passionnant), et je ne connais pas son Falstaff.

Muti est un chef inégal, plus extérieur; son Aïda à Münich est effectivement saisissante, avec Fassbänder et Domingo tirer les larmes; celle en studio... est en studio. De son héritage à La Scala, je ne connais pas grand chose, le souvenir d'un Don Carlo très noir avec des chanteurs à la peine, et c'est tout.

Les autres ? Solti pour une Aïda hors normes effectivement , distribution bizarre et survoltée, orchestre de deuxième zone en état de grâce. Mais je défie quiconque de ne pas frémir aux nuances de Vickers , de ne pas fondre au timbre de Price, de ne pas frissonner aux imprécations de Gorr... Giulini, pour ses Requiem (le BBC avec Ligabue/Bumbry/Konya/Arie ... et aura t'on un jour le Libera me d'éternité qu'il a donné à Paris avec Varady).

Et puis les atypiques: Kubelik, Kleiber, Karajan, Bernstein (Falstaff !) qui ont tous eu leur coup de génie verdien.

Il faut que je réécoute les grands anciens: Toscanini, Serafin aussi....

Voilà , en vrac, quelques réflexions après la lecture de ce thème...

Le Falstaff d'Abbado: j'ai été un peu déçu quand je l'ai acheté il y a longtemps. Le service minimum est assuré mais à mon goût, c'est sans surprises... alors que Toscanini (avec Valdengo et Nelli) est réellement fulgurant et domine à mon avis la discographie pour cet opéra (génial) exigeant pour la mise en place des éléments vocaux et orchestraux. Sa direction nerveuse, fougueuse et serrée est également idéale dans Otello mais manque totalement de sensualité et de respiration dans Aïda où je préfère celle brûlante de Karajan (Decca avec Bergonzi) voire celle de Solti: un peu indicret mais la théâtralité et l'esprit verdien sont au rendez-vous.


Un must: foudroyant!

Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 B000003EWJ.01._SS500_SCLZZZZZZZ_V1115851277_



Je ferme ce topic fourre-tout (considérons-le en tant qu'archive) et vous invite à créer des sujets pour chaque opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...   Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta... - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - Toscanini, Abbado, Muti, Mehta...
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Requiem de Verdi
» I lombardi (Verdi 1843)/Jérusalem (Verdi, 1847)
» Les Opéras de Verdi en Cd
» Arturo Toscanini
» Wagner - La Tétralogie (DVD) (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: