Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -32%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
339.99 €

 

 Helen Donath

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 19:11

J'ai été surpris hier par la discussion entre Balex et AD à propos d'Helen Donath et j'ai réalisé qu'elle était SFD (sans fil dédié). Or j'ai une tendresse pour elle qui n'est égale qu'à mon estime pour sa technique vocale et sa musicalité (franchement exceptionnelle).

Justement j'écoutais ceci (ça a été enregistré mais ne se trouve pas facilement en matérialisé) :

/watch?v=1-cOAznpavw

Or, tout est merveilleux (je ne parle pas que de la musique, qui l'est, bien évidemment). Comment peut-on chanter MIEUX que ça ? Je ne parle pas que de l'aspect technique (superlatif, à ce qui me semble, avec une égalité féérique des registres, du legato et des trilles miraculeux et parfaitement "rebondis") mais de l'espèce d'évidence avec laquelle elle aborde cette musique (elle fait pareil avec Bach) qui la transporte au delà des modes, pour ainsi dire. Le timbre est ravissant à mes oreilles, riche, ombré et clair tout en même temps, les mots "vont" tout seul, avec des voyelles qui ressemblent à de vraies voyelles et des consonnes à la fois bien là et point trop chargées. Et puis surtout il y a une espèce de tendresse dans la chair, dans la palpitation, que je trouve vraiment bouleversante, même si peut-être pas voulue par la chanteuse.

Une carrière sans tapage, mais une bien grande artiste. Un peu comme Edith Mathis (que je vénère également, peut-être plus encore), avec une certaine grâce (et une chaleur naturelle) en plus.  

PS : j'ai placé ce fil dans la rubrique discographie dans la mesure où ce type de chanteuse n'existe plus pour nous que par le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 19:21

Alors je me trompe peut-être (sur la carrière) :

A 66 ans, elle triomphait encore en Despina et donc ...

2013 (73 ans) :

/watch?v=yXcfNBf0XRs

Il faut l'entendre pour le croire.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 20:09

Francesco a écrit:
PS : j'ai placé ce fil dans la rubrique discographie dans la mesure où ce type de chanteuse n'existe plus pour nous que par le disque.

Coiffé sur le poteau par ton message suivant ; j'allais le dire.
Et je m'empresse de dire que ma réserve (qui est minime ; et qui, en réalité, n'intéresse sans doute que moi ou presque) tient à cette Sophie et à cette Sophie seule. Et peut-être même bien de manière complètement irrationnelle parce que je pourrais reprendre pratiquement (c'est à dire : en pratique), chacun de tes termes la concernant.
A la fois pureté et moelleux, légère astringence d'une amande un peu verte ; mais d'une amande entière avec sa coque duveteuse et légèrement striée, animée en surface.
Des choses assez merveilleuses dans son legs et qu'on connaît peu ; notamment ses Vier letzte Lieder de Strauss (/watch?v=IN7gEnB67o8).
Du Bach authentiquement chanté (c'est à dire un Bach "à voix", si j'ose dire, si ce n'est un Bach "à voiles ET à vapeur" qui convoque la matière et les sentiments, largement étendu mais sans épanchement, assuré/assumé, /watch?v=sBdFjIMzRQQ) ; si seulement j'avais pu mettre la main sur son Agnus Dei de la Messe du Couronnement de Mozart avec Karajan au Vatican Sad (enfin il me semble que c'était au Vatican)...
Personnellement, j'ai un petit faible pour ça (et j'ajoute : fond & forme) : /watch?v=yEEzmDKjloo Embarassed !
On aurait pu dire, finalement : "revenante" ; mais en fait non, elle n'est jamais partie et c'est encore mieux, c'est à dire qu'elle a su être là, non pas en tapinois ni en embuscade, mais en réserve, dans tous les sens du terme. "Habe Dank" /watch?v=uLqfRtpLfj0 Helen Donath 173236763 .
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 20:24

L'un de mes proches l'a entendu en salle à Salzburg en Despina et il avait adoré.
Pour ma part, je ne la connais en entier que dans la Woglinde de Das Rheingold dans l'enregistrement célèbre de Karajan. J'ai entendu sinon en partie son interprétation du rôle d'Ighino dans Palestrina, son Eva dans le premier acte uniquement de l'enregistrement de Die Meistersinger von Nürnberg studio de Karajan (je m'étais exprimé sur la raison qui faisait que je ne voulais pas poursuivre l'écoute) et bien sûr sa Sophie avec Solti. Il faudrait que je me penche plus sur sa discographie, en l'écoutant dans plus de rôles en entier mais je ne suis pas sensible plus que cela à son timbre. Je la trouve un peu trop "soubrette" à mon goût. Elle a plusieurs rôles en commun avec Lucia Popp qui est une chanteuse que j'aime beaucoup et qui me touche davantage. D'ailleurs, elle n'a pas enregistré Eva et Ännchen officiellement, contrairement à Donath, ce qui est bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 20:55

aurele a écrit:
Je la trouve un peu trop "soubrette" à mon goût.

Au contraire, pour ce type de voix, je trouve que c'est très nourri, pulpeux (Eva, justement).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 21:48

Shocked Impressionnant la fraîcheur vocale à 73 ans...

Helen Donath 173236763
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 23:41

Une belle mozartienne

Helen Donath 51EOQUsv5ZL._SX355_Helen Donath 09_sui10
Helen Donath Barenb10
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 23:44

Tu ne lui préfères pas Popp chez Mozart par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyJeu 28 Jan 2016 - 23:54

si mais ça n'enlève pas pour autant ses très réelles qualités!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 9:04

Otello a écrit:
si mais ça n'enlève pas pour autant ses très réelles qualités!

Effectivement, pourquoi la coexistence de deux talents impliquerait nécessairement un ordre de grandeur mains ?
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3838
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 9:57

Il faudrait que j'écoute cette Flute un jour, parce que la distribution est faite pour moi, on dirait ...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 10:56

Francesco a écrit:
Il faudrait que j'écoute cette Flute un jour, parce que la distribution est faite pour moi, on dirait ...

Elle vaut beaucoup mieux que sa réputation (Suitner, version "de l'Est", etc.) ; je me dis même qu'elle vaut très largement Sawallisch, par exemple (des aboutissants assez similaires avec des tenants absolument divergents, c'est asse excitant en terme de comparaison pure, de "sémiologie", je dirais).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 11:43

bAlexb a écrit:
Des choses assez merveilleuses dans son legs et qu'on connaît peu ; notamment ses Vier letzte Lieder de Strauss (/watch?v=IN7gEnB67o8).

La personne qui a postée cette vidéo aurait dû se renseigner sur la source car ce serait d'après un commentaire un enregistrement de 1993 et non un enregistrement de 1995. Si le chef est vraiment Slatkin, j'ai trouvé sa direction aucunement inspirée. Les lieder sont pris à un rythme beaucoup trop rapides, il n'y a aucune sensibilité et poésie dans la direction de chef.
Donath, c'est une très bonne surprise me concernant. La voix a gagné en maturation par rapport aux témoignages que je connais de son art. C'est un témoignage intéressant concernant cette soprano. C'est très bien chanté mais il me manque un supplément d'âme, d'émotion. Dommage que cette interprétation ne m'ait pas touché. Je reste fidèle à Janowitz, Popp et Harteros dans ce cycle.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 12:39

aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
Des choses assez merveilleuses dans son legs et qu'on connaît peu ; notamment ses Vier letzte Lieder de Strauss (/watch?v=IN7gEnB67o8).

La personne qui a postée cette vidéo aurait dû se renseigner sur la source car ce serait d'après un commentaire un enregistrement de 1993 et non un enregistrement de 1995. Si le chef est vraiment Slatkin, j'ai trouvé sa direction aucunement inspirée. Les lieder sont pris à un rythme beaucoup trop rapides, il n'y a aucune sensibilité et poésie dans la direction de chef.
Donath, c'est une très bonne surprise me concernant. La voix a gagné en maturation par rapport aux témoignages que je connais de son art. C'est un témoignage intéressant concernant cette soprano. C'est très bien chanté mais il me manque un supplément d'âme, d'émotion. Dommage que cette interprétation ne m'ait pas touché. Je reste fidèle à Janowitz, Popp et Harteros dans ce cycle.

C'est à la marge (encore qu'on puisse considérer une interprétation, quelle qu'elle soit, comme une production organique) mais écoute par exemple Karajan/Tomowa-Sintow, c'est loin d'être "lent" ou complaisant au sens où on l'entend généralement. Du reste, un minutage en soi ne dit pas grand chose, je trouve. Mais je ferme la parenthèse, pardon.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 12:53

Je connais cet enregistrement de Tomowa-Sintow et Karajan et niveau chef, on est à des années lumières de Slatkin si c'est vraiment lui.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath EmptyVen 29 Jan 2016 - 12:59

aurele a écrit:
Je connais cet enregistrement de Tomowa-Sintow et Karajan et niveau chef, on est à des années lumières de Slatkin si c'est vraiment lui.

Attention, je ne parle pas de direction (de sens, j'entends), ni d'agogique mais bien de tempi puisque tu cibles la rapidité du chef, quel qu'il soit (et s'agissant de Karajan, on a au moins trois versions diffusées, avec trois chanteuses différentes pour l'étalonnage).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Helen Donath Empty
MessageSujet: Re: Helen Donath   Helen Donath Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Helen Donath
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: