Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% La webcam Logitech C920s HD Pro, Full HD 1080p/30ips
59.91 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Philippe Nahon (1946-)

Aller en bas 
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4821
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Philippe Nahon (1946-) Empty
MessageSujet: Philippe Nahon (1946-)   Philippe Nahon (1946-) EmptyMer 2 Mar 2016 - 23:13

Directeur musical et artistique d'Ars Nova, Philippe Nahon a fêté ses 70 ans le 11 février dernier, le jour même de la création de Faust's box de Liberovici.

Je vous mets son portrait ici

Philippe Nahon : Une vie au service de la musique contemporaine

A l'occasion de son premier concert de la saison 15/16, Foxtrot delirium, une musique de film de Martin Matalon (né en 1958) composée sur le film de Ernst Lubitsch «La princesse aux huîtres» au Théâtre Auditorium de Poitiers Philippe Nahon a accepté de nous rencontrer pour évoquer avec nous sa carrière, son arrivée à la tête d'Ars Nova Ensemble, le ciné concert de ce soir et ses projets.

Une carrière dédiée dès le début à Ars Nova et à la musique contemporaine

«Les choses sont assez simples en ce qui me concerne. J'ai fait toute ma carrière avec Ars Nova, et cela fait quarante ans que ça dure» nous dit Philippe Nahon avec un grand sourire. Il poursuit : «A la fin de mes études j'ai appris que Marius Constant cherchait un assistant. J'ai été son assistant pendant dix ans, et j'ai beaucoup appris au contact de ce grand monsieur qu'était Marius. Après dix ans de collaboration il m'a passé la main, mais cela s'est fait en douceur.». Philippe Nahon parle avec beaucoup de respect et d'affection de Marius Constant. Et concernant sa vision de son travail avec Ars Nova il ajoute : «Quand j'ai repris la direction musicale d'Ars Nova, j'ai formé une nouvelle équipe; d'ailleurs, certains d'entre eux sont encore ici. Et puis, travailler avec les compositeurs contemporains est passionnant. Leur musique est vivante, dynamique, évolue sans cesse. Et puis assister et participer à la naissance de leurs œuvres est un plaisir toujours renouvelé.». Concernant le travail d'Ars Nova : «Nous commandons régulièrement des œuvres à des compositeurs, notamment des jeunes que nous souhaitons mettre en avant, tels Gabriel Sivak, Grégoire Lorieux, Alexandros Markeas (qui a composé «Courte longue vie au grand petit roi» que nous avons créé en novembre 2014) mais aussi des talents confirmés comme Bernard Cavanna, ce fou génial, qui a composé «A l'agité du bocal» pour les cinquante ans d'Ars Nova, mais aussi Martin Matalon, entre autres.»

La princesse aux huîtres/Foxtrot Delirium

«Le film «La princesse aux huîtres» a été réalisé en 1919 par Ernst Lubitsch. Martin Matalon a composé une musique dynamique allante avec un foxtrot très tonique qui a donné son titre à la partition.» nous dit Philippe Nahon qui ajoute : «Nous avons créé la partition à Valence, dans la Drôme, en février 2015. Mais à l'occasion de la reprise Martin a repris la partition qu'il trouvait «trop bavarde» selon ses dires par rapport au film. Nous allons donc travailler jusqu'à la dernière minute car à l'heure ou nous parlons il est encore en train de travailler sur la partition.». Et comme pour appuyer les dernières paroles du chef, Martin Matalon arrive pour parler à Philippe Nahon au sujet des changements sur lesquels il travaille. «Je commence à connaître le film par cœur ajoute-t-il. Il est drôle et bien fait et la musique de Martin lui va particulièrement bien.» et faisant un bref aparté: «Je crains par dessus tout les cinémas en plein air; en particulier à cause des conditions climatiques. Dans une salle je me sens en sécurité et, surtout, je suis sûr d'entendre les «clics» qui me permettent d'aller au rythme imposé par l'action; ni trop vite, ni trop lentement.».

Les projets

Ils sont nombreux : «Nous avons des projets jusqu'en 2018. Et, pour le processus de création, le soutien du Théâtre Auditorium est précieux. En effet nous bénéficions d'une logistique exceptionnelle qui nous permet de travailler sereinement. Dans l'immédiat nous partons dès vendredi au Mexique ou nous devons créer des œuvres de jeunes compositeurs mexicains. Martin nous y précédera car il doit y donner une Master Class de composition au cours de laquelle il aidera ces jeunes à peaufiner leur travail.» Très attaché à l'enseignement Philippe Nahon ajoute : «Je donne des cours et des Master Class de direction en région parisienne mais aussi au Conservatoire à Rayonnement Régional de Poitiers ou je dois d'ailleurs aller en 2016 pour une session.». En ce qui concerne le prochain concert d'Ars Nova au Théâtre Auditorium de Poitiers : «Nous avons passé une commande autour du mythe de Faust à Andrea Liberovici (né en 1962). Mais très vite nous nous sommes heurtés à des questions de droits d'auteur; en effet, le titre que nous avions choisi, «Faust in the box», existe déjà. Nous avons donc dû donner un nouveau titre à cette création, et ça a été «Faust's box» qui sera une création mondiale. Ce projet nous permet de travailler avec l'excellente chanteuse noire américaine Helga Davis et le comédien Robert Wilson. Quant à la musique Liberovici la compose pour un ensemble de huit musiciens.». Ce long travail de création donne parfois des sorties en CD : «Nous avons ainsi enregistré l'oeuvre de Cavanna «A l'agité du bocal» deux ans après sa création à Poitiers.». Avec un petit sourire Philippe Nahon poursuit : «Cavanna a remis son œuvre plusieurs fois sur le métier, et du coup, il existe maintenant trois versions de «A l'agité du bocal»; Normalement le CD sortira courant 2016.». Mais cela ne s'arrête pas la : «Nous avons des projets avec Zad Moultaka, autour des moines et des rituels boudhistes puis, pour plus tard avec Gonzalo Bustos.»

Musicien passionné et chef enthousiaste, même après quarante ans de carrière, Philippe Nahon déborde d'énergie et de projets auxquels nous souhaitons succès et longue vie. «Ars Nova est le plus ancien ensemble de musique contemporaine actuellement en activité» nous dit Philippe Nahon avec une évidente fierté. Et quand on voit le résultat du long et patient travail mené par Marius Constant et Philippe Nahon, il peut en effet être fier de ce qu'Ars Nova est devenu.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4821
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Philippe Nahon (1946-) Empty
MessageSujet: Re: Philippe Nahon (1946-)   Philippe Nahon (1946-) EmptyMer 2 Mar 2016 - 23:19

J'ajoute le compte rendu que j'ai écrit suite à la création de Faust's box

De tous les mythes existants, celui de Faust est celui qui réussit l'exploit de concentrer le plus grand nombre d'oeuvres littéraires, cinématographiques ou musicales depuis son apparition. Parmi les plus célèbres, on trouve le Faust de Johann Wolfgang Von Goethe (1749-1832), celui de Charles Gounod (1818-1893) ou celui de René Clair (1898-1981). Dans cet univers de chefs d'oeuvres, le dernier opus du compositeur italien Andréa Liberovici (né en 1962) ne fait que confirmer le succès jamais démenti du mythe de Faust. Faust's box est la dernière commande d'Ars Nova Ensemble et de son directeur musical Philippe Nahon. A l'occasion de la création mondiale de Faust's Box, c'est Helga Davis, actrice et chanteuse à la voix assez jazzy, qui a été invitée à chanter et à déclamer l'oeuvre particulièrement exigeante de Liberovici.

Comme nombre de compositeurs contemporains, Liberovici utilise une bande son sur laquelle est enregistrée la voix de Robert Wilson, le «narrateur de l'ombre» mêlée à des sons tirés de la ville et de la nature. Quant à l'orchestre, outre les cordes et les timbales, on trouve des «instruments» surprenants que Liberovici est allé chercher dans la vie quotidienne : marteaux, cravaches, roues à eau par exemple. Faust damné après son pacte avec Mephistophélès, arrivé en enfer, s'échappe comme il peut pour tenter de rendre sa situation vivable à défaut d'être acceptable. Helga Davis s'intègre dans le spectacle avec talent; avec sa voix chaleureuse, l'artiste alterne texte chanté et parlé et fait transparaître avec talent le désespoir de Faust enfermé dans sa boite infernale. Le miroir installé au fond de la boite ou se trouve Faust, oblige le malheureux damné à affronter son passé et les raisons qui l'ont poussé à accepter de passer un pacte avec le diable. Philippe Nahon dirige Ars Nova avec souplesse et rigueur; La battue est claire, nette, précise et d'ailleurs la musique de Liberovici ne permet pas vraiment d'improviser. Tant musicalement que textuellement Liberovici alterne avec talent espoir, désespoir, tentative d'évasion et résignation. C'est la complicité entre Nahon et ses musiciens qui forme le socle du succès de la soirée, alliée à une artiste exceptionnelle, Helga Davis, et à un compositeur talentueux, Andrea Liberovici, qui s'est approprié le mythe de Faust pour en faire une œuvre toute personnelle qui ne copie ni ne s'inspire de personne.

N'oublions pas qu'Ars Nova réalise une création à peu près chaque année. Après «A l'agité du bocal» de Bernard Cavanna en 2013 et «Courte longue vie au grand petit roi» d'Alexandros Markéas, en 2014 c'est «Faust's box» d'Andréa Liberovici qui voit le jour en ce mois de février 2016. Le public venu nombreux réserve un accueil triomphal à chacun, et Liberovici, présent, car il assurait lui même la mise en espace, reçoit largement sa part des «bravos» qui fusent ici et là. Souhaitons longue vie à ce «Faust's box» dont la création a reçu un accueil plus que très chaleureux.

Poitiers. Théâtre, le 11 février 2016. Andrea Liberovici (né en 1962) : Faust's box. Helga Davis, voix, Robert Wilson, narrateur de l'ombre, Andrea Liberovici, musique, texte, mise en scène, Ars Nova Ensemble. PhilippeNahon, direction.
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
 
Philippe Nahon (1946-)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: