Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
Voir le deal
59.99 €

 

 Vaughan Williams

Aller en bas 
+48
Walther
Mefistofele
JosefK
Octavian
AlexCorzoma
Roupoil
Benedictus
Анастасия231
bAlexb
shushu
arnaud bellemontagne
starluc
Parsifal
Cololi
néthou
A
kegue
Mélomaniac
Golisande
vinclec
Rav–phaël
Polyeucte
Jules Biron
joachim
sofro
nugava
Passage
fgero
Crapio
christophe21
Cello
WoO
Alex
Zeugma
Tus
ouannier
Rubato
Morloch
(é)Ponge
Reidid
Xavier
Jorge
Coelacanthe
antrav
DavidLeMarrec
Fuligo
Pauken
Jaky
52 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 7 Mar 2008 - 12:35

Ouais, c'est ce qui va arriver, mes trois B changent à tout va en ce moment. Laughing

Mais je n'ai pas trouvé que ce concerto était ennuyeux (sauf peut-être un peu le finale, mais c'est court donc ça passe), le mouvement lent est une merveille !

Il est vrai que je défends tout ce que j'écoute. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyDim 9 Mar 2008 - 15:41

Spiritus a écrit:
Il est vrai que je défends tout ce que j'écoute. Very Happy
C'est une vraie qualité : rien de pire que les blasés qui croient pouvoir émettre des jugements définitifs sur ce qu'ils ne comprennent pas.

On n'a même pas réussi à te faire dire du mal de Lully et Rameau : il reste juste à t'en faire écouter plus souvent !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyDim 9 Mar 2008 - 15:56



Dernière édition par … le Lun 28 Sep 2009 - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 10 Mar 2008 - 12:31

DavidLeMarrec a écrit:


On n'a même pas réussi à te faire dire du mal de Lully et Rameau : il reste juste à t'en faire écouter plus souvent !

Méfies-toi, je finirai peut-être par en dire du mal ! alien
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyJeu 13 Mar 2008 - 14:56

Si Falstaff ne m'a pas séduit, la symphonie n°5, elle, m'a vraiment beaucoup plu. C'est une oeuvre accessible, même si on a du mal à en donner un sens cohérent, bien écrite et touchante. Les deux premiers mouvements sont très sibéliens, pleins de menace, de tensions, de crescendi et de passion. On y ressent comme un mal-être, une ombre dans un tableau pourtant serein. C'est bien réussi, le langage est très classique pour 1943 mais l'ensemble est émouvant. Mais le sommet de la partition est atteint dans la Romanza, déchirante, mystérieuse, captivante de bout en bout. L'Angleterre comme je l'aime ! Vaughan Williams risque de rentrer dans mes compositeurs favoris, ça me parle vraiment ; et le finale, qui oscille entre violence passionnée, et mélancolie douloureuse, est tout aussi convaincant, avec une coda encore une fois très belle, tout en douceur. Cette Cinquième ambigue mais émouvante est une découverte que je ne regrette pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 14 Mar 2008 - 15:24

David va hurler, mais j'ai vraiment adoré la London Symphony ! cheers

C'est une oeuvre magique, captivante, un sommet vraiment étonnnant. Musique à programme, ça se discute (il y en a bien un, mais pas du compositeur lui-même), mais quoi qu'il en soit, c'est absolument remarquable. Emouvant, je dirais. Le début du premier mouvement dépeint bien l'immobilisme brumeux que David évoquait ; mais, 1) c'est génialement écrit et très évocateur, 2) ça ne dure pas et le mouvement se réveille dans une atmosphère festive et énergique à me faire danser sur la table ! Very Happy Le second mouvement est le plus émouvant, avec cette atmosphère mystérieuse, pleine de tristesse, déchirante même, même si le climax a été moins poignant que prévu. Le troisième est un peu moins bon, je me suis surpris à regarder le compteur de durée une fois (la seule!), mais fort inspiré tout de même : difficile de dire si la réserve, la retenue de ce mouvement de caractère pourtant festif est dû au flegme londonien ou à un malaise sous-jacent ! Quant au finale, il est plus difficile à aborder car sa "signification" est très équivoque : le cri du début est-il de l'angoisse, ou bien l'expression d'une force tellurique puissante, à la façon de la Première de Sibelius ? La marche qui suit est-elle funèbre ou solenelle ? Et l'Allegro central, tragique ou juste un peu grimaçant ? En tous cas, la gaieté du premier mouvement s'est estompée. Et l'oeuvre s'évanouit sur l'atmosphère hors du temps qui l'avait ouvert. Captivant.

Le langage de RVW est ici encore romantique, mais avec une modernité de trait parfois étonnante, comme dans l'évocation de la Tamise brumeuse au début, dans le chromatisme du premier mouvement, ou bien dans l'orchestration ludique du Scherzo. La succession de thèmes est généreuse et accessible ; j'ai aimé tout de suite. Il me reste juste quelques énigmes à résoudre : mais voici l'une des découvertes les plus réjouissantes que j'ai faites ces temps-ci, avec Tristan, la 4e de Ives ou les Planètes de Holst ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 14 Mar 2008 - 21:58



Dernière édition par … le Lun 28 Sep 2009 - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptySam 15 Mar 2008 - 8:10

Le programmateur c'était Sir Albert Coates.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptySam 15 Mar 2008 - 8:46

Finalement, j'ai assez bien aimé la Sea Symphony de RVW. Beaucoup moins que la London ou la 5e, c'est entendu : mais pas mal du tout quand même. Evidemment, le principal obstacle à l'appréciation de cette belle musique est la longueur excessive (66 minutes), qui ne nous épargne pas quelques longueurs et développements superflus, mais l'ensemble mérite quand même d'être écouté, il y a des passages vraiment superbes. En fait, cette oeuvre évoque plus la cantate que l'univers symphonique. L'orchestre joue un rôle important, mais les choeurs plus encores, et les deux voix solistes interviennent beaucoup aussi, conférant à l'ensemble le caractère d'une grand messe païenne en l'honneur de la mer. L'écriture, pour 1910, est à la fois audacieuse et intéressante : malgré les importants effectifs mis en jeu, les dosages sont bien faits, ce n'est ni lourd (sauf par la longueur), ni maladroit. Naturellement, le finale de 29 minutes ne pouvait être intéressant de bout en bout (il n'y a que Mahler pour relever le défi, et encore), mais certains épisodes en sont sublimes, notamment le début très troublant, ou la coda (et pas mal de trucs entre les deux quand même). Elaguée du trop-plein, l'oeuvre devrait être très recommandable. Dans les trois premiers mouvements, l'intérêt est là : le premier impressionne, le second tourmente, le troisième enthousiasme ; je n'ai pas lu le texte et on ne pige rien à l'anglais chanté (ils roulent les r Exclamation ), mais c'est digne de RVW, à la fois hypertrophié et très humain, mythique, panthéiste, et émouvant.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 13:38

Un petit mot de l'une de mes seules déceptions pour l'instant avec RVW, les 3 portraits de l'Angleterre élizabéthaine. Ce n'est pas mauvais, mais bon, ça ne casse pas des briques : le premier mouvement, "Explorer", tourne à vide même si ça fait du bruit, et le finale "Queen" est un peu pompier. Pas passionnant. Le mouvement central, "Poet", est par contre une vraie réussite, typique du RVW que j'aime : ce climat mystérieux aux cordes, puis dans la section centrale ces thèmes attrayants, pseudo-folkloriques, d'une bonne humeur communicative. Dans l'ensemble cette suite reste quand même assez banale.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 13:55

Je suis dégoûté Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Je viens de passer un quart d'heure à écrire un long texte sur la Pastoral Symphony, que j'ai adoré comme aucune autre oeuvre depuis longtemps, et j'ai tout effacé au moment de poster...

Putain va !
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 14:01

Bon, vraiment pas envie de tout refaire, je disais que c'était une oeuvre belle et sensuelle, qui présentait un caractère champêtre et en même temps mystérieux, nocturne, plein de poésie et de suggestions.

C'est magnifique, captivant, le finale notamment est sublime, avec son chant de soprano a cappella. C'est devenu une de mes oeuvres préférées, tellement que je l'ai écoutée deux fois de suite.

C'est trop merdique ce commentaire, mais Shit
Revenir en haut Aller en bas
Alex
Mélomaniaque
Alex


Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 15:21

Prends ton temps pour le rédiger à nouveau, je le lirai en tout cas. Je viens de recevoir le coffret Adrian Boult pour ces oeuvres que je redécouvre avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 15:33

Elles sont géniales oui ! Il me reste les 4, 6, 8 et 9. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 15:34

La 4 et la 6... il te restent les meilleures donc. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyLun 17 Mar 2008 - 15:35

Peut-être bien Wink

Pour l'instant, bref bilan : j'ai adoré les 2, 3, 5 et 7 ; et j'ai assez bien aimé la 1. Les concerti pour tuba et violon, l'ouverture The Wasps sont géniaux. Bref bémol pour les portraits élizabéthains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 0:36

Xavier a écrit:
La 4 et la 6... il te restent les meilleures donc. Smile
nous voilà d'accord, les deux symphonies violentes de RVW hehe
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 11:06

A Pastoral symphony

Je réécris donc mon post d'ailleurs, en mieux, j'espère. J'ai adoré cette oeuvre, plus que tout autre, même la London, c'est dire ! De durée moyenne, cette troisième symphonie de Vaughan Williams comporte la particularité plutôt étonnante (et sans doute décourageante pour beaucoup d'auditeurs, c'est dommage) de compter... quatre mouvements lents. Curieux, non ? Pourtant, aucun d'entre eux ne se ressemble, et jamais on a le sentiment d'une monotonie, d'une oeuvre qui tourne en rond. La variété de couleurs, de mélodies, de sonorités obtenue par Vaughan Williams est vraiment stupéfiante. Il faut dire qu'il utilise un orchestre riche, agrémenté de nombreux solistes, à la façon de Mahler, et même d'une soprano qui chante en solo a cappella au début et à la fin du finale, j'y reviendrai.

Cette oeuvre porte le titre de Pastorale, ce qui renvoie inévitablement à l'homonyme de Beethoven. Pourtant, les deux oeuvres n'ont pas grand chose de commun : là où Beethoven évoque un univers rassurant, vivant, finalement assez 'gentil' (sans nuance péjorative), plein d'humanité, la campagne de Vaughan Williams est mystérieuse, inconnue, et surtout complètement déserte. Le monde dans lequel il nous fait pénétrer est bien celui de la lande anglaise, des champs, des bois et des forêts, mais vus sous un angle étrange, énigmatique, nocturne. Oui, c'est une pastorale de la nuit. Pour évoquer la musique de RVW ici, un seul adjectif me vient : sensuel. La succession de mélodies, des bribes de thèmes sans beaucoup de continuité qui se succèdent dans une atmosphère onduleuse, est en effet extrêmement séduisante - mais pas rassurante, j'insiste. Ce n'est pas bêtement descriptif, mais plutôt très évocateur, suggestif d'un univers qui ne nous est pas du tout familier. Le premier mouvement commence par un chant de bois mélodieux, plein de poésie : on entre dans le voyage. Le second, plus pesant dans son climat, évoque l'obscurité. Il contient entre autres de sublimes passages de soli de cor. Le scherzo est le mouvement le plus faible : les sonorités cuivrées, caractéristiques de RVW, ne sont pas vilaines mais ça ne colle pas avec le reste. Enfin vient le sommet absolu, ce finale divin, sorti de nulle part, lent et mystérieux, qui évoque des landes calmes et silencieuses, sans un bruit, sans un mouvement, loin des hommes et de la vie. La magnifique vocalise, pleine de mélancolie, chantée par la soprano seule donne le ton : c'est l'un des morceaux les plus inspirés, les plus éthérés, de Ralphy. S'ensuivent dix minutes de pur bonheur, où les cordes s'étalent en un flot jamais monotone, dont on ne sait pas dire s'il est triste ou serein, inquiétant ou simplement loin de nos préoccupations habituelles. Le mouvement se clôt comme il avait commencé. J'ai réécouté quatre fois de suite ce finale, je peux maintenant vous l'avouer.

Une découverte dont je vais longtemps me souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 11:15

Ca oui, je ne dis pas, la symphonie n°4 de Vaughan Williams est violente. 33 minutes de désespoir, de véhémence terrible, de menaces atroces, de fantômes grimaçants : c'est la musique du cauchemar ! J'ai lu dans le livret que Vaughan Williams aurait dit un jour, après l'avoir dirigée : "Je ne sais pas si je l'aime, mais c'est ce que j'ai voulu exprimer". Je ne sais pas si je l'aime. J'ai exactement la même impression : je ne peux pas dire que j'ai pris du plaisir à l'écouter ; et pourtant, je ressens quand même une attirance pour l'oeuvre, j'ai envie de la remettre et de me replonger dedans. La violence géniale qui est obscènement exhibée me semble quelquefois un peu excessive, notamment dans la dernière partie du finale : je n'irais pas jusqu'à dire que c'est beaucoup de bruit pour rien, mais c'est quand même un peu beaucoup de bruit. Le premier mouvement, ainsi que le Scherzo, m'ont aussi un peu heurté : je ne peux pas dire que ça m'a déplu, mais je trouve juste que c'est un peu trop. Cela dit, ça fait son effet : la noirceur extrême et virulente de l'oeuvre est pour le moins communicative, c'est assez glaçant. Et puis, au milieu, il y a quelques sections plus calmes - ou plutôt, calme ne convient pas, car elles sont tout aussi désespérées que le reste ; c'est juste que ça fait moins de bruit. Et alors, là, c'est génial : les pianissimi désolés, hors du temps et du monde, qui closent le premier mouvement, s'étend sur tout le second et ont quelques droits dans le finale sont envoûtants ! Le deuxième mouvement, erratique, désenchanté et en même temps formidablement bien écrit, m'a particulièrement plu.

Impression mitigée donc. Désolé, Xavier, mais la 4e ne remplacera pas la London ni la Pastoral à mon tableau d'honneur.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 12:36

Pas assez guimauvant pour toi surement. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:03

Sans doute pas. Mr. Green

Sans rire, les hurlements de cuivres dissonnants, ça va cinq minutes, mais...

Et pourtant j'aime bien Scriabine. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:04

Spiritus a écrit:

Sans rire, les hurlements de cuivres dissonnants, ça va cinq minutes, mais...

Hurlements de cuivres dans Vaughan-Williams, faut pas déconner...
N'écoute jamais de Xenakis ou de Varèse! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:06

Pas tout de suite en tous cas. Mais j'y compte bien, à terme !

Tu avoueras quand même que cette 4e est un peu (trop) agressive, non ?

Ne me fais pas passer pour un chétif, non !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:07

Spiritus a écrit:

Tu avoueras quand même que cette 4e est un peu (trop) agressive, non ?

Oui mais d'un point de vue du langage ça reste très "gentil" comparé à beaucoup de ses contemporains.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:07

Un moment je me suis en effet demandé si Spiritus ne s'était pas trompé de disque. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 13:11

Xavier a écrit:
Spiritus a écrit:

Tu avoueras quand même que cette 4e est un peu (trop) agressive, non ?

Oui mais d'un point de vue du langage ça reste très "gentil" comparé à beaucoup de ses contemporains.

Je sais bien, et ce ne sont pas les dissonnances qui me gênent, juste ça fait trop de bruit. Dans les passages doux, j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 15:55

J'ai écouté seulement trois symphonies de RVW pour le moment : la 6 et la 8 il y a bien longtemps, la 4 tout récemment. Dans mon souvenir j'avais bien aimé la 6, que j'avais trouvée un peu "chostakovienne", contrairement à la 8 qui m'avait profondément ennuyée.

J'ai écouté la 4 sous la baguette de Richard Hickox couplée avec la messe en sol mineur et les "6 choral songs - to be sung in the time of war". J'ai surtout apprécié les deux mouvements extrêmes de la symphonie même si le dernier me paraît exagérément rallongé et donner dans la redite gratuite. La violence ne m'a pas semblée insupportable, il aurait même pu en rajouter une couche ça ne m'aurait pas dérangé, au contraire.
Mais la lenteur du second mouvement par contre... on a l'impression de faire du sur place pendant 10 minutes et on finit par décrocher. I don't want that

La messe, entièrement a capella, m'a laissée parfaitement indifférent. Gentille, mais ne possédant rien de particulièrement innovant ou émouvant en soi. Les 6 chorals song, très "musique de film", sont sympathiques et ils ont pour eux de ne durer que 12 minutes.

Maintenant je veux écouter l'Antartica ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 16:08

Le second mouvement je l'ai adoré moi par contre. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 16:18

En tout cas on se rejoint sur le final : l'idée qu'il faisait "beaucoup de bruit pour rien" m'a aussi effleuré l'esprit, ou du moins que c'était un peu gratuit et redondant. On a envie de lui dire : "c'est bon, ça va maintenant, on a compris !" Laughing

Pour le 2ème "erratique" je ne vois pas. Statique plutôt. Mais une fois encore il faudrait que je réécoute. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMar 18 Mar 2008 - 23:21



Dernière édition par … le Lun 28 Sep 2009 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 7:26

WoO a écrit:


J'ai écouté la 4 sous la baguette de Richard Hickox . J'ai surtout apprécié les deux mouvements extrêmes de la symphonie même si le dernier me paraît exagérément rallongé et donner dans la redite gratuite. La violence ne m'a pas semblée insupportable, il aurait même pu en rajouter une couche ça ne m'aurait pas dérangé, au contraire.
Mais la lenteur du second mouvement par contre... on a l'impression de faire du sur place pendant 10 minutes et on finit par décrocher. I don't want that
oui, c'est tout Hickox ça, beaucoup de bonne volonté et un résultat pitoyable et somnifère.

Citation :
Maintenant je veux écouter l'Antartica ! bounce
je dirais Boult de préférence
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 10:11

sud273 a écrit:
Citation :
Maintenant je veux écouter l'Antartica ! bounce
je dirais Boult de préférence

Bon, je vais essayer de trouver ça ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 17:10

Jaky a écrit:
Spiritus a écrit:
A Pastoral symphony

Le monde dans lequel il nous fait pénétrer est bien celui de la lande anglaise, des champs, des bois et des forêts, mais vus sous un angle étrange, énigmatique, nocturne.

L'idée de la symphonie lui est venu alors qu'il était chez les ch'ti! hehe
C'est d'ailleurs pendant un coucher de soleil artésien alors qu'il était ambulancier que l'idée lui es venu. Ce n'est pas tant la campagne anglaise qui est décrite mais la morne campagne parsemée de cadavres…

Je me disais bien qu'il y avait quelque chose de pas normal dans ces paysages Laughing

Sérieusement, je n'ai pas du tout ressenti de désolation, pas de sentiment tragique ni même de pathos, juste du mystère, un mystère indicible et hypotisant.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 17:40

La symphonie n°6 m'a laissé bien meilleure impression que la n°4. Je peux même dire qu'il s'agit de l'une de mes oeuvres de RVW préférées. Le ton y est tout aussi véhément, violent, désespéré, mais cependant, Vaughan Williams me semble à la fois plus efficace dans sa visée et plus économe dans ses effets : ça fait moins de boucan et c'est encore plus glaçant que la Quatrième. Le premier mouvement, en particulier, fait son petit effet, ou plutôt son très grand effet, avec ces tourbillons de cordes qui tournent complètement à vide (volontairement), ces cuivres hurlants, et ces passages mystérieux et très déprimants. Le second est plus menaçant encore, avec ce motif terrible de trois notes répété à l'extrême, et qui se déploie dans des crescendi effrayants. Le scherzo est bien dans la continuité de ce qui a précédé, tellement d'ailleurs que je n'avais pas remarqué qu'on avait changé de mouvement : et c'est toujours aussi poignant. Mais évidemment, le chef d'oeuvre absolu est ce finale, écrit d'un bout à l'autre dans la nuance pianissimo, qui explore des sphères de morgue et de douleur encore inconnues. C'est la désolation la plus définitive, la plus impitoyable qui transparaît ici. Le flot de cordes en sourdine, divisées comme dans les Métamorphoses de Strauss (les deux oeuvres ont été écrites en même temps), s'enrichit parfois de percussions étranges, cauchemardesques, déformées comme par un miroir monstrueux. C'est assez malsain et en même temps irrésistible. Voilà le genre de musique qu'on peut passer sur des images des camps de concentration ou d'Hiroshima après la bombe. La vraie description des cadavres à Verdun, elle est bien ici, dans cet univers lunaire et désolé, pas dans la calme Pastoral Symphony.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90833
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 22:31

Ah! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 19 Mar 2008 - 22:47



Dernière édition par … le Lun 28 Sep 2009 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyJeu 20 Mar 2008 - 11:19

Je poursuis mon exploration avec la symphonie n°8. Devant cette oeuvre qui est la plus courte de RVW (28 minutes), je ne me suis pas autant concentré que j'aurais dû, je suis pressuré par le boulot et ça ne me laisse pas toujours le loisir d'apprécier la musique idéalement. Mais ce n'est pas grave, j'ai suffisamment écouté l'oeuvre pour en livrer un commentaire de première écouté.

L'atmosphère se veut ici plus détendue que dans les symphonies précédentes : en témoignent l'écriture légère et aérienne, la rutilance de l'orchestration, l'absence de tout pathétisme. Cette oeuvre donne finalement l'impression très agréable d'une improvisation générale, d'un groupe de musiciens partageant ensemble de la musique, sans prétentions existentielles. Pourtant, cette dimension ludique n'empêche pas l'oeuvre d'émouvoir, notamment dans le premier mouvement, grandiose, qui montre une grande sérénité. Sympathique et attachante, la Huitième ne remplacera pas les 2 et 3 dans mon coeur anglophile, mais elle est vraiment agréable à entendre. Le scherzo est réservé aux vents, la Cavatina de tempo modéré aux cordes. Et le finale joue habilement des percussions, même s'il ne m'a pas paru renouveler tout à fait l'intérêt des mouvements précédents. Vaughan Williams, octogénaire dynamique, parvient à combiner le sourire à l'émotion, dans un alliage touchant qui mérite l'attention. Je m'y replongerai : cela m'a plu.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 21 Mar 2008 - 12:43

La symphonie n°9 de Vaughan Williams m'a laissé plus perplexe que les autres. Elle n'est pas, en terme de compléxité de langage, plus difficile que les 8 précédentes, mais j'ai eu plus mal à identifier un fil directeur, à faire sens de cette musique somme toute toujours aussi agréable à écouter. Les deux premiers mouvements, surtout le premier, sont des échos dans la lignée directe des 5e et 7e : mêmes thèmes grandioses, mêmes forces émotionnelles écrasantes, mêmes climats de mystère, d'immensité impressionnantes. Le premier mouvement brise cependant l'hégémonie des cordes que l'on constatait dans les 5 e 7, par de larges sections où cuivres et bois dominent. C'est celui, entre les quatre, que j'ai le mieux assimilé. Le second commence plutôt vite, mais c'est un Andante, qui alterne sections énergiques, sauvages même, et d'autres qui se rattachent à l'univers serein mais troublant de la Romanza de la 5e. Troublant aussi, ce solo de flügelhorn au début du mouvement, à la coloration particulère et plutôt inquiétante, nocturne (à la façon du ténorhorn de la 7e de Mahler).

Le scherzo qui suit jouit d'un orchestration chargée, qui compte de nombreuses percussions, et de thèmes grimaçants, sardoniques, qui créent un climat plutôt fantômatique. Enfin le finale m'a un peu échappé : des épisodes calmes et solitaires alternent de façon assez peu intelligible avec des moments plus agités et violents. J'ai eu du ma à savoir où nous allions. Mais en tous les cas, c'est superbe: l'écriture, sans être plus moderne que le reste du corpus, n'est pas rassurante du tout, une atmosphère énigmatique, interrogative, ne nous lâche pas. Cela mérite réécoute.
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 21 Mar 2008 - 12:45

Bilan :

Vaughan Williams est devenu sans conteste l'un de mes 5 compositeurs préférés, avec Sibelius, Richard Strauss, Wagner et Mahler. Son style non moderniste, mais très personnel, héritant et dépassant le romantisme d'un Elgar, m'a plu immédiatement et me séduit toujours autant, par la beauté mélodique, la richesse de l'inspiration, la portée intense des émotions mises en jeu. La sincérité, parfois joyeuse, parfois étrange, parfois désespérée du compositeur se rapproche beaucoup de mes attentes. Jaky, tu n'es plus seul ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 21 Mar 2008 - 13:01

Spiritus a écrit:
Bilan : Vaughan Williams est devenu sans conteste l'un de mes 5 compositeurs préférés,

Shocked Shocked Shocked

A quoi va ressembler le prochain classement ?

Spiritus a écrit:
Jaky, tu n'es plus seul ! Very Happy

Comme si un seul ne suffisait pas ! pale
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 21 Mar 2008 - 15:16

Et non : rarement une oeuvre m'a fait autant d'effet que la London ou la Pastoral. Very Happy

J'ai gagné Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 17:43

Une deuxième écoute de la 9e ne m'a pas fait beaucoup avancer dans ma compréhension de l'oeuvre. Je peux juste dire que c'est magnifique, vraiment de la belle musique, et je ressens une force visionnaire difficilement identifiable que je n'avais pas repéré. Mais à part ça...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 17:45

Au fait, j'y repense, maintenant que mon DLM est revenu, il peut peut-être m'expliquer ce qu'il n'aime pas dans la London ?

Parce que c'est une de mes oeuvres préférées Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 17:55

Petit démon, j'ai promis de ne contrarier personne ! fleurs

J'ai trouvé ça franchement simpliste, avec un thème toujours bien apparent et facile, et le plus grand renfort d'effets sirupeux au reste de l'orchestre, sans compter le côté "à programme" qui me tape sur le système. De la musique décorative et complaisante pour moi, d'une grande vulgarité de surcroît. On m'a dit que c'était une mauvaise symphonie de RVW, et sans doute, puisqu'il y a d'autres choses qui m'ont accroché l'oreille depuis.

Je sais que je l'avais plus détaillé à l'époque de ma retentative, mais je vais éviter de chercher dans mes tablettes, de façon à ne pas provoquer les RVWiens sur leur propre terrain.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 17:57

J'oubliais que j'avais mauvais goût. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 17:59

Spiritus a écrit:
J'oubliais que j'avais mauvais goût. hehe
Sans vouloir te contrarier, ton goût immodéré pour la Deuxième ne plaide pas véritablement pour toi. Laughing

Soit dit entre nous, je préfère un mauvais goût soigneusement bâti au bon goût irréfléchi de tant de sinistres gens...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyMer 26 Mar 2008 - 18:01

Mais sérieux je l'aime bien, j'y vois une grande sincérité au contraire, pas du tout de tapageur.

Cela dit, je préfère la Troisième que, par conséquent, tu devrais détester encore plus. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 28 Mar 2008 - 12:26

Découvert sur le disque Levine une courte pièce de Ralphy absente de mon coffret Prévin, la Fantaisia on a theme of Greenleeves (nom pifométrique, me souviens plus exactement). C'est une oeuvre très brève et extrêmement immédiate, par la simplicité de ses mélodies modales, la richesse de l'orchestration (très impressionniste à mon sens), son esprit exotique et évocateur. Du beau RVW dont on regrette que ça ne dure que 4 minutes ! Sad

Heureusement, il me reste Tallis à découvrir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptyVen 28 Mar 2008 - 22:22



Dernière édition par … le Lun 28 Sep 2009 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 EmptySam 29 Mar 2008 - 10:20

Découvert Tallis. C'est décevant : pour une oeuvre qui s'annonçait tubesque, ça m'a royalement ennuyé. Le thème en lui-même est vaguement liturgique, beurk, pas beau du tout. Et le reste est sans charme, sans beaucoup de coloris, monotone. On entend bien RVW derrière, dans ce mystère modal, ces harmonies interrogatives, sans résolution finale, mais le tout est tourné ici de façon très étrangère à mon goût (très mauvais, pour ceux qui ne suivent pas Laughing ). Bof bof...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Vaughan Williams - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Vaughan Williams   Vaughan Williams - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vaughan Williams
Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vaughan Williams - Symphonies
» John Williams (1932-)
» Athénée - Louis Jouvet - Riders to the Sea - Vaughan William
» Happy Birthday John WIlliams (8 fevrier 1932)
» John Williams : la revanche des Siths

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: