Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à 5,99€
5.99 €
Voir le deal

 

 Bartok: le Château de Barbe-bleue

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptySam 8 Mai 2010 - 23:15

Hippolyte a écrit:
Barbuz a écrit:
L'enregistrement d'Ívan Fischer est excellent, plein de couleurs. Les cuivres ont une sonorité époustouflante.
Ça va être difficile de les départager, lui et Boulez I.

C'est très facile : il y a Troyanos d'un côté et Komlosi de l'autre...

Ce n'est pas facile: les deux sont très différentes et les deux sont formidables. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 10:25

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 13:56

Tiens, j'ai l'impression que tu vas arriver au même classement que moi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 13:58

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 14:18

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 14:30

Xavier a écrit:
Cello a écrit:
Je savais que (le DVD Solti) n'était pas en live mais par contre j'ignorais le coup du play-back. C'est pas trop visible?

Ca se voit toujours dans ce type de production.
Je ne me souviens pas si c'est plutôt bien fait ou pas ici.

J'ai jeté un oeil sur youtube et les décors sont bien kitschouilles. Le costume de Barbe-Bleue aussi, avec un côté Dark Vador déstabilisant.

J'achète.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 10 Mai 2010 - 14:33

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 17:43

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:17

Et comment trouves-tu Tomlinson ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:19

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 6:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:32

Barbuz a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et comment trouves-tu Tomlinson ?
Honnête, correct. Peut-être un peu en retrait, un peu trop discret, je ne sais pas vraiment comment expliquer cela.

Oui, voilà. C'est curieux, il a une grosse voix, il est celui qui a le plus enregistré le rôle et pourtant je le trouve sans grande personnalité et surtout très peu subtil. En exagérant, je dirais qu'il pleurniche de temps en temps pour montrer qu'il est sensible. Il n'est bien sûr pas mauvais, mais je le trouve sans intérêt. Cet opéra n'a d'intérêt à mes yeux que si l'on entend et ressent l'intelligence que BB a de son histoire et des pensées de Judith, et l'émotion retenue que cela suscite. C'est pourquoi Polgar me paraît inégalé et Tomlinson loin derrière. Le contraste avec la subtilité (presque excessive pour le coup) de Von Otter est d'ailleurs frappant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:34

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 7:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:38

Hippolyte a écrit:
Barbuz a écrit:
Hippolyte a écrit:
Et comment trouves-tu Tomlinson ?
Honnête, correct. Peut-être un peu en retrait, un peu trop discret, je ne sais pas vraiment comment expliquer cela.

Oui, voilà. C'est curieux, il a une grosse voix, il est celui qui a le plus enregistré le rôle et pourtant je le trouve sans grande personnalité et surtout très peu subtil. En exagérant, je dirais qu'il pleurniche de temps en temps pour montrer qu'il est sensible. Il n'est bien sûr pas mauvais, mais je le trouve sans intérêt. Cet opéra n'a d'intérêt à mes yeux que si l'on entend et ressent l'intelligence que BB a de son histoire et des pensées de Judith, et l'émotion retenue que cela suscite. C'est pourquoi Polgar me paraît inégalé et Tomlinson loin derrière. Le contraste avec la subtilité (presque excessive pour le coup) de Von Otter est d'ailleurs frappant.

Je trouve que c'est un autre personnage que Polgar ou d'autres, mais pas sans intérêt.
Il a un côté ogre, un côté sensible également, je suis d'accord qu'il est difficile à cerner, mais je ne le trouve pas sans intérêt ou sans subtilité.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:54

Un peu lourdaud, quand même, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 18:56

Peut-être oui... mais pourquoi pas?
Ce n'est pas l'optique que tu cherches, ni trop la mienne... mais ça apporte autre chose je trouve.
En tout cas ça ne gâche pas mon écoute de cette version Haitink, loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 19:06

-


Dernière édition par Barbuz le Sam 8 Oct 2011 - 7:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 12 Mai 2010 - 19:07

Xavier a écrit:
En tout cas ça ne gâche pas mon écoute de cette version Haitink, loin de là.

Moi non plus ! D'ailleurs j'aime beaucoup cette version un peu étrange.
A ce jeu des comparaisons, on se prend à fouiller dans les coins et à affiner notre jugement et notre goût. Et chez Tomlinson, il y a toujours quelque chose qui sonne "à côté" pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 11:51

Je viens d'écouter les versions Boulez 1 et Dorati. Les deux m'ont plu mais je donne un léger avantage à la dernière.

D'abord parce que la prononciation m'a paru un peu plus naturelle: les chanteurs sont des natifs donc il y a des vrais morceaux de hongrois dedans (suis-je en train de me davidiser?). Et puis, l'orchestre m'a marginalement plus séduit. Par exemple, lors de l'ouverture d'une des dernières portes, il y a des arpèges de harpe que Dorati prend plus lentement ce qui donne davantage de mystère.

Un plus de la version Boulez 1 par contre, c'est de proposer le prologue qui est vraiment réussi, on se croirait dans une hutte de branches face à face avec un ermite qui nous raconte cette "histoire ancestrale".
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 14:31

Mais y a pas le prologue dans la version Boulez 1... scratch

Dorati ne t'a pas semblé un peu trop vif ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 14:47

Par contre le prologue parlé est dans la version Boulez II, c'est celle-là que tu as dû écouter. (avec Norman et Polgar)
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 15:09

Ah super, je croyais avoir écouté Boulez 1 et maintenant, je suis paumé, c'est le bazar confused . Pour Dorati par contre, je suis sûr normalement.

Enfin, les deux étaient bien de toute façon siffle .
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 15:14

Ah mais tu t'en sortiras pas comme ça, Boulez 1 mérite plus qu'un "je crois l'avoir écouté".

Faut être sûr, coco afro
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 15:51

Il mérite ce que je veux bien lui donner. De toute façon, j'ai préféré Dorati. Et j'achèterai Solti pour avoir la belle mise en scène kitschouille et du hongrois 100% bio élevé au grain Mr.Red .

Donc tongue .
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyLun 17 Mai 2010 - 16:00

Cello a écrit:
Et j'achèterai Solti pour avoir la belle mise en scène kitschouille

Horreur ! affraid Ce film atroce a réussi à bousiller mon écoute de cet opéra pendant des mois, alors que c'est l'un des opéras que je préfère !

Quant à Dorati, la direction vaut le détour, mais côté chanteurs ce n'est pas terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 18 Mai 2010 - 9:24

Mais qu'est-ce que j'ai raconté hier? J'ai tout mélangé, c'est la honte Embarassed .

Déjà, ce n'était pas deux versions mais trois que j'ai écouté récemment. Après vérification et en espérant ne pas m'enfoncer un peu plus:

Boulez 1: Excellente, ma préférée et aussi celle par laquelle j'ai découvert cet opéra.
Dorati: Très bien aussi.
Troisième version "Objet Chantant Non-Identifié": Pas mal. C'est celle-là qui avait l'avantage de proposer le prologue.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 8:15

László Polgár est mort il y a deux jours à Zurich à l'âge de 63 ans.

Un grand Barbe-Bleue, et pour moi le plus grand, celui qui a su le mieux incarner la noblesse blessée du personnage et sa profonde humanité.

/watch?v=A3QmBEP5Ui8 (à 2'28")


Dernière édition par Hippolyte le Mar 21 Sep 2010 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 8:43

Barbuz a écrit:
Je ne sais pas si je suis entièrement d'accord avec ce que tu écris...
Je pense que tu parles surtout de musique "moderne" (de la première moitié du XXe siècle en tout cas).
Tu parles du niveau technique rendu nécessaire par la difficulté de ses œuvres. Alors certes, elles sont difficiles, je veux bien le concéder. Mais par contre, le chef les dirigeant a accès à beaucoup plus d'informations sur la façon dont il faut l'interpréter.
Quelques exemples :
- Combien de symphonies de Chostakovitch Kondrashine a-t-il créées lors du vivant du compositeurs ? Une très grande partie.
- Peter Bartók n'a-t-il pas participé en tant que conseiller à l'enregistrement d'une des versions du Château discutées ici ?
Et bien d'autres encore...

Je ne sais pas s'il s'agit vraiment d'une question de niveau technique. Mais bon nombre de ces compositeurs - ou de leurs proches collaborateurs - ont vécu l'enregistrement en disques de leurs œuvres et il existe donc une documentation importante (commentaires, etc.) sur les secrets et les règles d'interprétation de telle ou telle œuvre.
Imaginons, par exemple, que Beethoven ou un de ses proches aient pu superviser un enregistrement d'une de ses symphonies ?

Peter Bartok a effectivement supervisé l'enregistrement d'une version.
il s'agit de celle dirigée par Walter Susskind avec Judith Hellwig et Endre Koreh.
Elle était en mono.
Je ne sais pas si elle a été rééditée en CD ?
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 8:47

Cornélius a écrit:
Peter Bartok a effectivement supervisé l'enregistrement d'une version.
il s'agit de celle dirigée par Walter Susskind avec Judith Hellwig et Endre Koreh.
Elle était en mono.
Je ne sais pas si elle a été rééditée en CD ?

On la trouve là : http://www.bartokrecords.com/
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 8:53

Hippolyte a écrit:
Cornélius a écrit:
Peter Bartok a effectivement supervisé l'enregistrement d'une version.
il s'agit de celle dirigée par Walter Susskind avec Judith Hellwig et Endre Koreh.
Elle était en mono.
Je ne sais pas si elle a été rééditée en CD ?

On la trouve là : http://www.bartokrecords.com/

Ouaouh! Plein de lotentiques !
Il y a même le concerto pour alto par Primrose et Serly !...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 10:52

Hippolyte a écrit:
László Polgár est mort il y a deux jours à Zurich à l'âge de 63 ans.

Un grand Barbe-Bleue, et pour moi le plus grand, celui qui a su le mieux incarner la noblesse blessée du personnage et sa profonde humanité.

/watch?v=A3QmBEP5Ui8 (à 2'28")

Oui, un grand chanteur, dans beaucoup de répertoire.
Je l'avais entendu à Pleyel dans Barbe-Bleue justement il y a une dizaine d'années.
L'article que j'ai trouvé n'est pas très élogieux pour Polgar, mais il s'agissait de ce concert: http://concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=697
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 21 Sep 2010 - 20:33

Il était peut-être dans un mauvais soir, mais il est certain qu'il ne donne pas dans le spectaculaire et que le timbre est clair ; celui qui attend un Barbe-Bleue grondant et résonnant est évidemment déçu. En tout cas, trois ans plus tard avec Boulez et Urmana au Châtelet il était transcendant, c'est pour moi un très grand souvenir de concert. Dans sa critique, Philippe Herlin écrivait : "Laszlo Polgar confirme qu’il est l’un des plus grands, sinon le plus grand titulaire du rôle actuellement. La subtilité et la richesse de son incarnation ôtent toute caricature au personnage de Barbe-Bleue et mettent en avant sa douleur et sa complexité. " (http://concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=1206)
On ne saurait mieux dire.

Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 22 Sep 2010 - 0:49

Puisque j'en parle sur le fil Playlist, autant en parler ici.

Un enregistrement de concert de 1995, salle Pleyel, l'Orchestre de Paris sous la baguette de Georg Solti, avec Laszlo Polgar et Julia Varady, ainsi que le prologue dit par Sandor Eles, le tout commercialisé par House of opera.
Le problème : la prise de son est horrible, un souffle terrible, des saturations dans les tutti, des parasites...
Le reste est superbe et, le réécoutant ce soir, je me rends compte que les imperfections dont j'avais le souvenir sont pour la plupart dues au son mais pas à l'interprétation. Les deux chanteurs sont engagés comme jamais, leurs deux voix se complètent merveilleusement, ils campent deux personnages d'une humanité vibrante. L'orchestre est de très belle tenue, les solos de bois sont superbes, et la direction de Solti est très sensible, très attentive aux chanteurs, pas rapide du tout, beaucpup moins métronomique que dans le studio, moins univoque aussi, un peu lourde par moments mais n'est-ce pas encore dû à la prise de son ? Le tout est donc assez opaque et certaines subtilités de l'orchestration passent inaperçues. Cependant je donnerais des mille et des cents pour assister à ce concert avec ceux qui sont peut-être les deux plus grands interprètes de ces rôles.


Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 13 Oct 2010 - 19:40

Réécoute de la 2è version Boulez, et mes impressions précédentes se confirment.

C'est une bonne version, très bien jouée et très bien chantée, mais à mon sens sans la plus-value et la personnalité des versions Boulez I, des deux Fischer ou même de Dorati pour l'orchestre.
Pour un studio, on pourrait notamment attendre plus de détails à l'orchestre, que ce soit au niveau de la présence des bois, un peu timides, ou des harpes, du xylophone et du célesta.

On est dans une optique sobre, sans clinquant, plutôt intérieure... Mais je ne suis toujours pas vraiment convaincu, ni d'un point de vue purement sonore, ni d'un point de vue dramatique. Ca manque je trouve de profondeur et d'inspiration.

C'est tout de même un des rares bons Bartok de Boulez 2è manière avec notamment l'opus 12, mais ça reste un peu terne pour moi, malgré la très bonne distribution. (avec une Judith magnifique de timbre et un Barbe-Bleue assez idéal)
Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 219
Date d'inscription : 09/09/2010

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyJeu 14 Oct 2010 - 13:30

Barbuz a écrit:
J'ai retrouvé un vieux volume des Indispensables (1995).
Apparemment à l'époque il y avait pénurie de versions en CD ; ils ne commentent que deux versions dans les détails.

Dorati, Szonyi, Szekely (OSL, Mercury, 1962) : Indispensable
"Szekely fut le plus grand Barbe-Bleue de l'histoire de l'interprétation de cette œuvre, et la réédition de cet enregistrement s'avère d'une grande qualité technique. Sans le prologue parlé (seul Solti depuis Süsskind l'a enregistré dans une version par ailleurs bien décevante), mais dans l'instrumentation originale et sans aucune coupure, voici la meilleure interprétation disponible de l'unique opéra de Bartók, même si Szekely était plus en voie dans l'anciennes gravure de Ferencsik où la Judith de Klara Palankay, l'interprète absolue du rôle, lui donnait la réplique."

Sawallisch, Varady, Fiescher-Dieskau (OEB, DG, 1979) : * * * *
"Fischer-Dieskau a travaillé son hongrois avec son épouse, Julia Varady, qu'il ne connaissait pas hélas à l'époque de la première gravure avec Ferenc Fricsay, et sa diction est presque parfaite (???). Avec le célèbre baryton, Barbe-Bleue dévoile toute sa psyché torturée et cette lecture pourra paraître un peu trop psychanalytique. Varady est de bout en bout radieuse, peut-être la Judith idéale avec Palankay, et la direction de Sawallisch, très claire, atypique, est passionnante."

Versions de repli proposées :
- Töpper / Fischer-Dieskau / Fricsay / DG
- Troyanos / Nimsgern / Boulez / Sony

Et une floppée à rééditer : trois de Ferecsik, Süsskind, Kertesz, encore Fricsay.


En effet, deux versions analysées ça ne fait pas lourd, mais comme il est écrit dans le même bouquin à la page des quatuors à cordes de... Bartok (discographie disponible "d'une indigence honteuse"), le choix était restreint à la date de parution !

J'ai pu consulter il y a quelques temps (je regrette de ne pas l'avoir acheté, car aujourd'hui c'est mission impossible pour le trouver en vente quelque part pale ) la mise à jour des Indispensables, sortie en 1996 je crois (bouquin rouge beaucoup moins épais, avec aussi les anges de Raphaël sur la couverture).
Et là, la version Dorati chez Mercury se retrouvait rétrogradée en 3e position derrière deux nouvelles parutions Arlecchino : George Sebastian avec Mihaly Szekely (live, couplé avec des chants hongrois chantés par Szekely accompagné par un orchestre tzigane... stupéfiant mais écouté après le Château ça fait un choc, comme sortir de l'opéra pour aller immédiatement dans un pub), et la version de Süsskind avec Koreh qui inclut le prologue parlé (en 2 CD, avec le Prince de Bois et la Cantate Profane).

J'ai acheté ces deux albums Arlecchino et en effet, si ce n'était la mono, je n'aurais plus envie d'écouter d'autres versions après !
Süsskind est peut-être un peu trop appliqué, pas assez vivant (c'est du studio), et sa version du Prince de Bois m'a parue affreusement soporifique. Par contre Süsskind... de l'émotion à vif ! A chaque porte ouverte, l'admiration ou l'effroi de Judith devant ce qu'elle voit, puis son horreur en constatant que tout est maculé de sang sont palpables. Szekely a une voix magnifique. En gros, c'est la seule version qui m'ait fait vraiment flipper ! Ah, les soupirs lors de l'ouverture d'une des portes... ça glace le sang alors que dans d'autres versions ça ressemble à un baillement (ou même à un miaulement chez Dorati) !

Je connais quelques versions studio sinon (Dorati, Fricsay, Kertesz, Sawallisch, Ferencsik avec Szekely et Palankay), mais je les trouve un peu inertes finalement, et trop fignolées pour une histoire aussi sordide. J'ai le sentiment d'écouter deux chanteurs plantés derrière un micro, pas de vivre un drame, et finis par me dire que c'est un opéra qui vit mieux en live...

Beaucoup se plaignaient d'Arlecchino quand ça existait (mauvais reports, et apparemment pas très scrupuleux quant à l'édition), mais au moins ils se sont donnés la peine de publier ces bandes !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 12:59

Magnifique découverte avec la version Inbal:

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 1108881

Version indisponible, pas facile à dénicher, seulement en occasion.

Eh bien ça vaut le détour, ce qui frappe tout de suite, c'est la précision et les couleurs magnifiques de l'orchestre. La direction d'Inbal est assez implacable (d'abord plutôt retenue, puis souvent vive et mordante dès la 1ère porte), mais c'est aussi une version d'esthète, tant les pupitres de l'orchestre sont tous remarquablement mis en valeur.
Je crois qu'on a rarement aussi bien tout entendu, les flûtes en particulier très présentes (écoutez dans la 4è porte notamment, même dans les arrières-plans), le célesta également, la harpe à la fin, etc...
Quel contraste avec la terne version Boulez DG que je réécoutais récemment!
Les cordes sont également très très belles, très claires, mais aussi tranchantes quand il le faut.
Les dissonances sont parfois particulièrement mises en valeur (juste avant la réplique furax de Judith "j'ai compris, j'ai compris", à la fin de la 6è porte), avec des secondes mineures très brillantes et acérées.
Je dirai deux mots de la distribution ensuite, mais vraiment, c'est pour l'orchestre en premier lieu que vaut cette version, de ce point de vue une des toutes meilleures, avec celle d'I.Fischer et Boulez I peut-être.
Peut-être faut-il aussi féliciter les ingénieurs de Denon au passage...
La distribution ne bouleverse peut-être pas la discographie, mais nous donne tout de même deux très bons chanteurs qui incarnent bien leurs rôles.
Struckmann, tout jeune ici, est un Barbe-Bleue assez sombre et autoritaire, sans beaucoup de fêlures. Tout le rôle est parfaitement assuré, y compris les aigüs qui posent des problèmes à certains.
Il y a une probité bienvenue dans son chant, avec entre autre des notes aigües notamment attaquées de façon très juste et parfois sans vibrato. Il y a une certaine élégance dans son Barbe-Bleue.
Szendrényi (inconnue au bataillon... quelqu'un connaît dans autre chose?) est indiquée soprano, par moments j'ai l'impression d'une mezzo, en tout cas elle donne une assez belle Judith, très nuancée dans le grave et le médium, avec des aigüs très larges mais parfois un peu difficiles. (et un vibrato un tout petit peu prononcé)
Elle aussi a une voix plutôt sombre, donc une Judith plutôt taciturne, tantôt résignée, tantôt furieuse, en tout cas cela donne une bonne complémentarité avec Struckmann, un couple assez homogène.
Au final, pas de défauts majeurs, une direction inspirée, un orchestre sublime, ça fait une très très bonne version! Very Happy
Et je crois même qu'elle va rentrer dans mon trio de tête!...
Boulez I, I.Fischer et Inbal sont d'ailleurs les trois versions qui sonnent les plus modernes du point de la direction d'orchestre. (avec peut-être Dorati)
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6992
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 13:34

tu oublies le principal : est-ce que Judith tient le contre-ut assez longtemps et de façon assez jolie ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 13:35

Non on s'en fout. Mr.Red

Elle ne le tient je crois pas plus longtemps que ce qui est demandé sur la partition (il est assez court en fait), et il n'est pas très beau.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6992
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 13:41

@ Xavier
je remarque quand même que tu y as fait attention, en bon glottophile que tu es Laughing
En tout cas, ton commentaire donne envie d'écouter l'orchestre de plus près !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 13:44

Piem a écrit:
et oh les mecs, et la version Sawallich avec Dieskau et Varady ?? C'est à jeter ? Twisted Evil

Piem

C'est la seule version de ma discothèque, il faut que je la réécoute, selon mes souvenirs c'est excellent!

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 14:24

OYO TOHO a écrit:
@ Xavier
je remarque quand même que tu y as fait attention, en bon glottophile que tu es Laughing
En tout cas, ton commentaire donne envie d'écouter l'orchestre de plus près !

Oui, c'est vraiment à entendre, j'ai été surpris d'ailleurs, m'attendant à une version de routine.

Pour le contre-ut, il n'est pas très tenu et pas très beau mais il correspond à ce qu'on attend ici: un truc assez énome, une exclamation proche du cri.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 15:43

OYO TOHO a écrit:
cette note est importante. Disons que si on entendait un bruit de klaxon ou un "coin coin" de canard à la place, on serait un peu déçus.
bedo bedo bedo

Cette note a objectivement une sacrée importance mine de rien, puisqu'elle couronne un (le) climax de l'oeuvre. Celles qui font "aah." au lieu de "aaaaaaaaaaaaaah !" me cassent complètement mon trip, je me sens spolié. Evil or Very Mad
Je ne connais encore ni Ivan Fischer ni ce Inbal. Ça promet bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMar 26 Oct 2010 - 23:50

Avec toutes ces nouvelles versions, je tente une nouvelle hiérarchie...

1 - Boulez I
2 - I.Fischer
3 - Inbal
4 - A.Fischer
5 - Haitink
6 - Solti
7 - Sawallisch
8 - Ferencsik II (70)
9 - Dorati (à ne pas manquer pour la direction de Dorati!)
10 - Boulez II
11 - Levine
12 - Janowski
13 - Kertesz
14 - Sebastian
15 - Ferencsik I (56)
16 - Susskind

Toutes ces versions sont au moins bonnes (quoique les trois dernières ne sont pas très "propres"), et il me semble que les 9 premières au moins sont à écouter absolument pour tout fan de l'oeuvre. (quoique Ferencsik n'apporte pas grand chose de particulier mais est plus homogène que Dorati à cause des chanteurs)

A éviter à mon sens:
-Fricsay DG (allemand + coupures... m'enfin à écouter quand même!)
-Ansermet (en français et franchement désuet... son assez mauvais, à écouter par curiosité éventuellement)
-Saraste et Eötvös pas écoutés en entier, mais distribution problématique dans les deux cas

Pas écouté les deux dernières versions en date, Alsop et Gergiev, mais dans les deux cas, les extraits ne m'ont pas emballé, pour les chanteurs notamment.
Pour rappel, voici toutes les versions: http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Ch%C3%A2teau_de_Barbe-Bleue (il ne m'en manque vraiment plus beaucoup!)

Boulez I en tête, ça reste mon coup de coeur notamment parce que j'ai découvert l'oeuvre avec, mais en fait I.Fischer est à la même hauteur pour moi.


Et j'en profite pour dire deux mots de Ferencsik 70 dont je n'ai pas encore parlé, qui est vraiment une très bonne version avec deux très bons chanteurs (Katalin Kasza et György Melis) et une direction de Ferencsik intéressante d'un bout à l'autre, bien qu'elle n'ait pas d'originalité particulière. Il y a peut-être un léger manque de tension, parfois les portes s'enchaînent sans qu'on n'ait trop le temps de respirer. (54 minutes, c'est presque aussi rapide que Dorati, mais la tension n'est pas du tout la même, et l'orchestre moins virtuose)
Un petit côté routine finalement.
Et aussi il y a des choses qui semblent différentes dans l'édition utilisée par Ferencsik, par moments c'est assez troublant.
Kasza a une voix très belle, avec un joli vibrato serré, et une couleur qui sied très bien.
Melis a la grandeur du personnage.
L'enregistrement est assez réverbéré, mais on s'y fait très bien.
Qu'est-ce que j'aurais aimé que Dorati nous fasse une version avec ces chanteurs! (c'est quasiment la même époque)


Dernière édition par Xavier le Mer 27 Oct 2010 - 15:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 0:20

Walther a écrit:
J'ai pu consulter il y a quelques temps (je regrette de ne pas l'avoir acheté, car aujourd'hui c'est mission impossible pour le trouver en vente quelque part pale ) la mise à jour des Indispensables, sortie en 1996 je crois (bouquin rouge beaucoup moins épais, avec aussi les anges de Raphaël sur la couverture).
Et là, la version Dorati chez Mercury se retrouvait rétrogradée en 3e position derrière deux nouvelles parutions Arlecchino : George Sebastian avec Mihaly Szekely (live, couplé avec des chants hongrois chantés par Szekely accompagné par un orchestre tzigane... stupéfiant mais écouté après le Château ça fait un choc, comme sortir de l'opéra pour aller immédiatement dans un pub), et la version de Süsskind avec Koreh qui inclut le prologue parlé (en 2 CD, avec le Prince de Bois et la Cantate Profane).

J'ai acheté ces deux albums Arlecchino et en effet, si ce n'était la mono, je n'aurais plus envie d'écouter d'autres versions après !
Süsskind est peut-être un peu trop appliqué, pas assez vivant (c'est du studio), et sa version du Prince de Bois m'a parue affreusement soporifique. Par contre Süsskind... de l'émotion à vif ! A chaque porte ouverte, l'admiration ou l'effroi de Judith devant ce qu'elle voit, puis son horreur en constatant que tout est maculé de sang sont palpables. Szekely a une voix magnifique. En gros, c'est la seule version qui m'ait fait vraiment flipper ! Ah, les soupirs lors de l'ouverture d'une des portes... ça glace le sang alors que dans d'autres versions ça ressemble à un baillement (ou même à un miaulement chez Dorati) !

Tu as écrit deux fois Süsskind... Mais vu le nom des chanteurs, j'en déduis que c'est Sebastian qui a remporté ton adhésion. A réécouter pour ma part, mon souvenir n'est pas très précis.

Citation :
Je connais quelques versions studio sinon (Dorati, Fricsay, Kertesz, Sawallisch, Ferencsik avec Szekely et Palankay), mais je les trouve un peu inertes finalement, et trop fignolées pour une histoire aussi sordide. J'ai le sentiment d'écouter deux chanteurs plantés derrière un micro, pas de vivre un drame, et finis par me dire que c'est un opéra qui vit mieux en live...

Peut-être aussi que ces versions ne sont pas les meilleures, mais il te reste à essayer notamment Boulez, Inbal, les deux Fischer... Haitink aussi qui est un live d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 1:30

Pelléas a écrit:
Piem a écrit:
et oh les mecs, et la version Sawallich avec Dieskau et Varady ?? C'est à jeter ? Twisted Evil

Piem

C'est la seule version de ma discothèque, il faut que je la réécoute, selon mes souvenirs c'est excellent!


C'est très bien dans son genre, c'est-à-dire version assez sage dans une optique romantique, mais c'est très beau.
Tu connais quelles autres versions?
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 3:33

Xavier a écrit:
Magnifique découverte avec la version Inbal [...]

Je suis comme toi très surpris par cette version qui se distingue en effet par son orchestre et sa prise de son. Cette mise en valeur des pupitres ajoute au lyrisme de cet orchestre qui chante avec de beaux timbres et de belles couleurs. Très beau travail d'un orchestre dont je n'attendais pas tant de beautés. Une preuve supplémentaire qu'Inbal n'est pas le tâcheron pour lequel on voudrait le faire passer désormais.

Les solistes ne sont pas parfaits mais leur prestation est très intéressante. Ce que fait Struckmann est très intelligent, très raffiné, un BB humain, noble et sombre (pas un gros méchant lourd, comme on l'entend trop souvent), mais il faut supporter ce timbre nasillard et moi j'ai vraiment du mal. Szendrényi est une belle surprise, elle incarne une Judith qui a du caractère, pas une victime hystérique, avec un réel engagement, la voix est large et sombre, parfois elle chante un peu bas et le vibrato a tendance à être prononcé (rien à voir cependant avec l'horrible Szonyi chez Dorati !), mais cela reste secondaire. Des incarnations de ces personnages comme je les aime, mais quelques réserves vocales qui m'empêchent de mettre ce disque juste au sommet de la discographie.


Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 3:40

Oui, après il y a aussi des questions de goût purement subjectives (je dois être le seul fan de Struckmann sur ce forum Mr.Red mais nous sommes tout de même d'accord sur ses qualités d'interprétation ici, la noblesse et la justesse de son incarnation), mais objectivement, cette version a vraiment peu de défauts et nous donne en revanche un des deux ou trois plus beaux orchestres de la discographie, le tout mené par une direction inspirée!
Donc... vraiment une des grandes versions à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 14:02

Bartok : Barbebloue, Inbal : pas énormément séduit (écoute au casque). L'orchestre est défini mais un peu maigre dans ces conditions d'écoute, je vais me le refaire sur des enceintes à un bon volume. Le prologue est génial, y compris le chevauchement avec le thème de cordes. Judith a quelques kilos en trop dans la voix, je trouve.

Xavier a écrit:
jerome a écrit:
Judith a quelques kilos en trop dans la voix, je trouve.
Pas plus que Komlosi ou Marton alors...

Pour l'orchestre, je l'ai également trouvé en retrait par rapport aux voix au tout début, mais il me semble que ça évolue ensuite.

jerome a écrit:
Citation :
Pas plus que [Komlosi ou] Marton alors...
Certes ! Smile
A part Troyanos, il n'y a que Von Otter qui m'ait vraiment titillé l'oreille jusqu'ici, si je me souviens bien.

Xavier a écrit:
Dans le genre vibrato serré, tu devrais aimer Varady et Kasza alors!

J'ai entendu Varady dans l'enregistrement un peu obscur dont parlait Hippolyte il y a quelques mois ; je ne connais pas sa version plus "officielle". Je ne sais plus si j'ai posté un commentaire, d'ailleurs... j'attendais beaucoup de cette chanteuse à cause de ses magnifiques lieder op. 15 et 16, où elle se glisse à mon avis aussi parfaitement dans la sensibilité mélodique de Bartok que Troyanos en Judit. Mais le son m'a empêché de rentrer dedans, Varady ne m'a pas fait d'impression particulière, un peu déçu...

Kasza, c'est dans quelle version stp ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86492
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 14:36

Varady c'est chez Sawallisch c'est tu veux un enregistrement studio.
Et Kasza c'est chez Ferencsik 70. (j'en ai parlé plus haut)
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 14:51

Oui, j'aime beaucoup Kasza, moi aussi.

Dans la version Inbal, c'est vrai que les voix sont très en avant de l'orchestre mais c'est le cas dans de nombreuses versions ; et ce n'est pas très réaliste en effet. Plus ça va, plus je me fais au timbre et aux aigus aigres de Struckmann, c'est un BB assez passionnant. L'orchestre ne me paraît pas maigre, la prise de son favorise la différenciation des timbres et des pupitres, les tuttis sont plus communs, mais c'est sûr ça n'a pas l'ampleur de Berlin avec Haitink.

Trois détails me gênent beaucoup : les coups très excessifs lorsque Judith frappe à la première porte, ce n'est pas très plausible et surtout c'est très laid ; les soupirs qui sont un peu vulgaires ; et le fait que Szendrényi chante trop bas à la 6e porte, un de mes passages préférés.

@ Jérôme : si Von Otter est ton modèle, et c'est en effet une superbe Judith, alors tu vas être déçu par toutes les autres versions, car aucune ne fait ce qu'elle fait, n'incarne le rôle ainsi, compensant sa faiblesse vocale par des effets inouïs, à la fois raffinés et évocateurs. C'est quand même très à part dans la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 EmptyMer 27 Oct 2010 - 15:02

Xavier a écrit:
Magnifique découverte avec la version Inbal:

Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 00081757893220

Version indisponible, pas facile à dénicher, seulement en occasion.

Je viens de voir qu'on la trouve neuve, et moins chère que d'occasion, sur cdjapan (http://www.cdjapan.co.jp) et HMV Japon (http://www.hmv.co.jp/en/index.asp).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Bartok: le Château de Barbe-bleue   Bartok: le Château de Barbe-bleue - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bartok: le Château de Barbe-bleue
Revenir en haut 
Page 8 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: