Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptySam 22 Sep 2018 - 21:25

Cédric Anger : L'amour est une fête        2018
Votre dernier film visionné - Page 8 Lamour-est-une-fe%CC%82te-affiche-film
Very Happy Very Happy Very Happy +
J'ai trouvé ça pas trop mal : ça m'a beaucoup fait penser à Boogie nights de Anderson (ne serait-ce que le visage du réalisateur, ou même l'utilisation des couleurs), mais une scène m'a fait penser à La fiancée du pirate de Kaplan. Sinon, ce film retranscrit bien cette effervescence de l'activité pornographique dans les années 80, avec toutes ces couleurs néons, très kitsch. Le tournant vers le polar que prend le film n'est pas très surprenant étant donné le thème. 

Jean-Bernard Marlin : Shéhérazade        2018
Votre dernier film visionné - Page 8 5826331
Very Happy Very Happy Smile +
Je suis allé voir ce film un peu au hasard, je dois dire. Je ne comprends vraiment pas l'engouement quasi universel pour ce film - en tout cas parmi les critiques que j'ai lues. Bon, d'accord, c'est le premier film de Marlin, il utilise des acteurs non-professionnels issus de milieux populaires - et encore, on pourrait discuter sur les rôles qu'ils jouent. Et puis, franchement, c'est très cliché et même parfois exagéré - que ce soit dans le mélo ou dans le langage. Quelqu'un a-t-il vu ce film, ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptySam 22 Sep 2018 - 22:37

Votre dernier film visionné - Page 8 Fitzcarraldo

Herzog : Fitzcarraldo

Votre dernier film visionné - Page 8 Burning

Chang-Dong : Burning

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptySam 22 Sep 2018 - 23:47

Alors, Burning ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptySam 22 Sep 2018 - 23:57

Pas mal. Les acteurs et la réalisation arrivent à garder la tension jusqu'au bout … la violence est masquée tout le film, avant d'éclater de façon très brutale, ce qui est plutôt efficace.
Un vrai bon film, mais pas non plus un chef d'œuvre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyDim 23 Sep 2018 - 17:56

Cololi a écrit:
Pas mal. Les acteurs et la réalisation arrivent à garder la tension jusqu'au bout … la violence est masquée tout le film, avant d'éclater de façon très brutale, ce qui est plutôt efficace.
Un vrai bon film, mais pas non plus un chef d'œuvre.
mains
Mais il y a vraiment un aspect tacite et suggestif qui marche très bien, je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyDim 23 Sep 2018 - 18:08

Robert Bresson : Un condamné à mort s'est échappé (ou le vent souffle où il veut)        1956
Votre dernier film visionné - Page 8 0858104
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Un très grand Bresson, où les mains sont vraiment centrales - notamment pour ce second discours tacite (écrit, en plus !) par papiers interposés avec le prêtre. Il y a vraiment des plans très beaux - notamment un (je ne sais plus trop où, je crois qu'on apporte quelque chose à Fontaine) avec une perspective incroyable, et aussi celui avec les petits regards de Fontaine avant l'évasion.

Alain Resnais : L'année dernière à Marienbad        1961
Votre dernier film visionné - Page 8 1813586
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile + Votre dernier film visionné - Page 8 173236763 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11542
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyDim 23 Sep 2018 - 19:05

Emeryck a écrit:
Robert Bresson : Un condamné à mort s'est échappé (ou le vent souffle où il veut)        1956
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Un très grand Bresson, où les mains sont vraiment centrales - notamment pour ce second discours tacite (écrit, en plus !) par papiers interposés avec le prêtre. Il y a vraiment des plans très beaux - notamment un (je ne sais plus trop où, je crois qu'on apporte quelque chose à Fontaine) avec une perspective incroyable, et aussi celui avec les petits regards de Fontaine avant l'évasion.
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyDim 23 Sep 2018 - 21:42

Carmen revient au pays (Kinochita - 1951). Premier film en couleurs japonais. C'est donc, dans la mouvance américaine revendiquée, une comédie musicale. Curieux, attachant, sans le policé ou l'éclat des productions made in US (les numéros musicaux, dansés ou chantés, ne se réclament pas d'une quelconque virtuosité). L'usage des couleurs est déjà somptueux et on apprécie le choix de filmer en extérieur. Le thème s'y prête : une strip-teaseuse écervelée - depuis que petite elle a été renversée par une vache ! - revient faire un tour dans sa campagne natale, bouleversant tout sur son passage. Les paysages et les robes des actrices valaient la couleur. Hideko Takamine est délicieuse.

Votre dernier film visionné - Page 8 375px-Hideko_Takamine_as_Carmen
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyLun 24 Sep 2018 - 19:52

Beaucoup plus classique : Vol au dessus d'un nid de coucou (Forman - 1975 - United Artists)
Vraiment insupportable et très, très daté (comme le roman, que j'ai dû lire pendant mes études ....) Heureusement, Nicholson est rigolo et Louise Fletcher réussit à jouer son personnage avec assez de finesse et d'ambiguïté pour intriguer.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyLun 24 Sep 2018 - 20:25

Francesco a écrit:

Vraiment insupportable et très, très daté

ah bon Neutral

Je note le Kinoshita cependant, c'est un réalisateur que je veux découvrir depuis longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 10:11

Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.
Et daté dans sa représentation des institutions psychiatriques (à une époque où on cherchait à faire du mieux qu'on pouvait et à soigner). Je n'avais pas aimé la première fois, je n'aime toujours pas la deuxième.

Mais il est aussi vrai que je ne goûte pas vraiment (voir vraiment pas) cette sensibilité américaine là, donc je passe peut-être à côté de quelque chose.

Carmen revient au pays, est dans un coffret qu'on vient de me prêter, je parlerai des autres (dans des registres différents).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 10:37

Francesco a écrit:
Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.

Ah … alors tu ne peux pas supporter le cinéma hollywoodien des années 50 c'est ça ? Basketball

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 11:19

A propos de Kinoshita, il y en a quelques un a la médiathéque de Montpellier je tenterais du coup!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 11:52

Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.

Ah … alors tu ne peux pas supporter le cinéma hollywoodien des années 50 c'est ça ? Basketball

Je ne sais pas ce que tu as vu comme films hollywoodien des années 50, mais penser que ça se fonde sur une exaltation du désordre, du machisme (alors que les années 40 et 50 sont les grandes années des woman's pictures) et de la violence, ça à au moins le mérite d'être une lecture originale (et qu'il faudrait creuser).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 13:48

Francesco a écrit:
Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.

Ah … alors tu ne peux pas supporter le cinéma hollywoodien des années 50 c'est ça ? Basketball

Je ne sais pas ce que tu as vu comme films hollywoodien des années 50, mais penser que ça se fonde sur une exaltation du désordre, du machisme (alors que les années 40 et 50 sont les grandes années des woman's pictures) et de la violence, ça à au moins le mérite d'être une lecture originale (et qu'il faudrait creuser).

Hollywood dans les années 40/50 ... et début des années 60, c'est l'exaltation de l'ordre … et un manichéisme moral affligeant … qui fait passer n'importe quel film des années 70 pour une monument de nuances.
Et croire que le cinéma américain avant les années 70 serait plus féministe que celui des années 70 … c'est quand même grandiose. Tout au contraire : par son lissage à l'extrême … il se montre à 1000 lieux des réalités … et par là il les nie ! Montrer la cruelle réalité … c'est la 1° étape indispensable pour progresser éventuellement vers quelque chose de meilleur.
Je peux t'accorder tout de même que Sirk échappe assez à cette partition chronologique, c'est vrai … car chez lui les femmes sont beaucoup moins stéréotypées (et les hommes aussi par conséquent).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20370
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 14:07

Votre dernier film visionné - Page 8 91kVpc83rBL._SY445_
Solo, A Star Wars story : Bon, je craignais vraiment que ce soit très mauvais... finalement c'est juste bof bof. On prend plus de plaisir à découvrir quelques petits détails sur la vie de Solo qu'à suivre son aventure. ça ne change pas la face du monde... vraiment pas.

Votre dernier film visionné - Page 8 CallMeByYourName2017
Call me by your name : un film qui prend son temps, magnifiquement imagé par les décors somptueux de l'Italie des années 80 (en Lombardie pour être précis). Que ce soit en intérieur ou en extérieur, tout est superbe.
L'histoire prend son temps, comme immobilisée sous le soleil de cet été de 1983. On découvre chacun, doucement... et eux se découvrent aussi. Musique superbe (beaucoup de piano)... un vrai beau film tant d'un aspect visuel que dans sa beauté des idées.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 15:37

Polyeucte a écrit:
Call me by your name : un film qui prend son temps, magnifiquement imagé par les décors somptueux de l'Italie des années 80 (en Lombardie pour être précis). Que ce soit en intérieur ou en extérieur, tout est superbe.
L'histoire prend son temps, comme immobilisée sous le soleil de cet été de 1983. On découvre chacun, doucement... et eux se découvrent aussi. Musique superbe (beaucoup de piano)... un vrai beau film tant d'un aspect visuel que dans sa beauté des idées.

Avec Guadagnino, on tient l'héritier de Zeffirelli, pour le meilleur (il sait choisir ses acteurs (très mignons), ses décors, ses paysages, et c'est très beau à voir) et pour le pire (c'est quand même légèrement cucul-la-praline)...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:00

Polyeucte a écrit:
Votre dernier film visionné - Page 8 91kVpc83rBL._SY445_
Solo, A Star Wars story : Bon, je craignais vraiment que ce soit très mauvais... finalement c'est juste bof bof. On prend plus de plaisir à découvrir quelques petits détails sur la vie de Solo qu'à suivre son aventure. ça ne change pas la face du monde... vraiment pas.

C'est quand même mieux que les deux horreurs numérotés qui sont censé faire office de suite officiel (bon j’exagère un peu le VIII est a peu prés supportable et a de bons moments). Solo ne casse pas trois pattes a un canard (encore heureux! pauvre petit canard) mais j'ai trouvé ça le plus souvent éminemment sympathique et retrouvant assez l'esprit old school des "séries B" et des films d'aventures des années 80. On est plus proche de Willow que de L'Empire contre-attaque c'est sur mais dans ma bouche une comparaison avec Willow n'est pas une insulte! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:15

Antonio Pietrangeli : Lo scapolo        1955
Votre dernier film visionné - Page 8 MV5BODlmOGMyMzEtMzNjOS00MDZlLWE0ZjItM2JiM2RiMWI3NzE3XkEyXkFqcGdeQXVyNjU5NDgwNjY@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_
Very Happy Very Happy Very Happy Smile pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20370
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:18

Parsifal a écrit:
C'est quand même mieux que les deux horreurs numérotés qui sont censé faire office de suite officiel (bon j’exagère un peu le VIII est a peu prés supportable et a de bons moments). Solo ne casse pas trois pattes a un canard (encore heureux! pauvre petit canard) mais j'ai trouvé ça le plus souvent éminemment sympathique et retrouvant assez l'esprit old school des "séries B" et des films d'aventures des années 80. On est plus proche de Willow que de L'Empire contre-attaque c'est sur mais dans ma bouche une comparaison avec Willow n'est pas une insulte! Very Happy

Oui, mais on est très loin du 3.45 quand même... qui était assez parfait. Là c'est tout mignon et en effet très 80's niveau ambiances et histoire.

Je ne dirai rien sur Willow... Mr.Red (d'ailleurs, l'acteur est dans Solo!!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:46

Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.

Ah … alors tu ne peux pas supporter le cinéma hollywoodien des années 50 c'est ça ? Basketball

Je ne sais pas ce que tu as vu comme films hollywoodien des années 50, mais penser que ça se fonde sur une exaltation du désordre, du machisme (alors que les années 40 et 50 sont les grandes années des woman's pictures) et de la violence, ça à au moins le mérite d'être une lecture originale (et qu'il faudrait creuser).

Hollywood dans les années 40/50 ... et début des années 60, c'est l'exaltation de l'ordre … et un manichéisme moral affligeant … qui fait passer n'importe quel film des années 70 pour une monument de nuances.
Et croire que le cinéma américain avant les années 70 serait plus féministe que celui des années 70 … c'est quand même grandiose. Tout au contraire : par son lissage à l'extrême … il se montre à 1000 lieux des réalités … et par là il les nie ! Montrer la cruelle réalité … c'est la 1° étape indispensable pour progresser éventuellement vers quelque chose de meilleur.
Je peux t'accorder tout de même que Sirk échappe assez à cette partition chronologique, c'est vrai … car chez lui les femmes sont beaucoup moins stéréotypées (et les hommes aussi par conséquent).

Des films violents, cruels qui s'efforcent de montrer une dure réalité éloigné du glamour des studios tu en as dans les années 50 et même avant. Alors on les trouve peut être plus dans les marges (série B) que dans les grosses productions (des gens comme Samuel Fuller, Don Siegel). Et puis les années 50 c'est aussi les débuts (et pour beaucoup leur meilleur période) de gens comme Aldrich, Nicholas Ray, Elia Kazan qui remettent en question les conventions hollywoodienne qui t'agacent tant. Les films noirs de Robert Siodmak offre, d’après mes souvenirs, quelque chose qui est aux antipodes de la sucrerie habituellement associé a Hollywood, et qui n'a sans doute pas été sans impact sur la génération du nouvel hollywood des années 70. On pourrait aussi citer les films d'Ida Lupino qui sont tous originaux et intéressant (certes un peu en marge! Les films noirs d'Orson Welles (les films d'Orson Welles) comme La Dame de Shangai, Le criminel, La soif du mal, sont nettement en rupture avec les conventions hollywoodienne (seul Le Criminel est plus conventionnel et ça reste assez au dessus de la moyenne en terme d’ambiguïté psychologique). Je sais que tu n'aime pas Orson Welles mais on ne peut l'accuser d'être le réalisateur hollywoodien typique et ce même lorsqu'il est a l'intérieur du système.

Je ne vois pas non plus de manichéisme morale dans les films de Billy Wilder:  Sunset Boulevard sur le plan de la critique de l'usine a rêve hollywoodienne ça se pose là et c'est assez cinglant, on se demande par moment comment un tel truc a pu être produit.

Sinon Francesco a tout a fait raison, le cinéma américain des années 70 est un cinéma bien plus masculin, plus "macho" tant dans les sujets et leur traitement que dans les personnages? , je ne partage pas du tout son jugement négatif (et surement pas sur Vol au dessus d'un nid de coucou) sur ce cinéma mais c'est difficile de nier que les femmes sont plus en retrait et dans des rôles qui reste stéréotypés malgré l'ambition réaliste. Au contraire dans le women's picture des années 50, qui ne se limite pas a Douglas Sirk, on trouve un cinéma qui a le souci de parler de problématique  contemporaine, spécifiquement féminine (en tout cas dans la société tel qu'elle était a cet époque) et qui s'adresse a un public en majorité féminin (donc le machisme du fait même des contraintes commercial c'est assez difficile a soutenir, ce qui n'en fait pas forcément des films féministes, mais sans être féministe on peut ne pas être machiste) et ces films adressent souvent des problèmes directement lié a la société patriarcale. Bref souvent ses films sous leur dehors glamour et rose bonbon abordaient des sujets souvent délaissé ailleurs (parce que ce sont des thématiques qui touchent au quotidien donc pas vraiment spectaculaire) et potentiellement assez difficile. Il y a Douglas Sirk bien sur, mais on pourrait aussi citer Vincente Minnelli pour rester du côté des auteurs au style marqué.


Dernière édition par Parsifal le Mar 25 Sep 2018 - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:51

Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Oui. Ce monde manichéen où l'on oppose sans autre forme de nuances "ceux qui font respecter l'ordre" (tous des pervers sadiques) et "ceux qui subissent l'ordre et doivent s'y opposer" (afin de s'épanouir en allant à la pêche, au bordel ou devant sa télé), où la femme est au choix un pute ou une mère castratrice et où le héros glorieux auquel on est censé s'identifier est un violeur manifestement misogyne et homophobe ... pour un hymne à la liberté, je suis franchement gêné.

Ah … alors tu ne peux pas supporter le cinéma hollywoodien des années 50 c'est ça ? Basketball

Je ne sais pas ce que tu as vu comme films hollywoodien des années 50, mais penser que ça se fonde sur une exaltation du désordre, du machisme (alors que les années 40 et 50 sont les grandes années des woman's pictures) et de la violence, ça à au moins le mérite d'être une lecture originale (et qu'il faudrait creuser).

Hollywood dans les années 40/50 ... et début des années 60, c'est l'exaltation de l'ordre … et un manichéisme moral affligeant … qui fait passer n'importe quel film des années 70 pour une monument de nuances.
Et croire que le cinéma américain avant les années 70 serait plus féministe que celui des années 70 … c'est quand même grandiose. Tout au contraire : par son lissage à l'extrême … il se montre à 1000 lieux des réalités … et par là il les nie ! Montrer la cruelle réalité … c'est la 1° étape indispensable pour progresser éventuellement vers quelque chose de meilleur.
Je peux t'accorder tout de même que Sirk échappe assez à cette partition chronologique, c'est vrai … car chez lui les femmes sont beaucoup moins stéréotypées (et les hommes aussi par conséquent).

Tu connais le cinéma d'Edmund Goulding ? de Vincent Sherman ? d'Irving Rapper ? de Robert Z. Leonard ? de Dorothy Arzner ? de Michel Leisen ? de George Cukor ? de Clarence Brown ? de Sidney Franklin ? C'est à dire une part énorme de la production de la période et la plus représentative des grands studios ? Si oui, le fait que tu ne rendes pas compte de la diversité et de la richesse des personnages féminins des années 40 et 50 dans le cinéma américain, du féminisme vibrant de cette production ... montre simplement que nous ne nous comprenons pas.  Mais je crois que tu as ce genre de discussions des dizaines de fois ici ou sur DVDclassik, c'est probablement inutile de revenir dessus.

Mais pour rappel, l'année où Louise Fletcher (en 1975) a remporté l'oscar justement pour ce film (alors qu'elle joue un rôle secondaire, mais il n'y avait personne d'autres à faire gagner), il n'y avait tellement plus de véritables rôles pour les femmes au cinéma qu'Ellen Burstyn a appelé au boycott des oscars en protestation.


Dernière édition par Francesco le Mar 25 Sep 2018 - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 17:55

PS : cela dit, je suis absolument prêt à ce qu'on me prouve que mon sentiment (machisme, héros "problématique" et exaltation du désordre "par principe") est erroné à propos de Vol au dessus d'un nid de coucou.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 18:15

@Parsifal :

Mais je ne dis pas le contraire en fait (de ce que j'en sais). C'est plutôt à la marge il me semble (même si la qualité artistiques de ces marges rétrospectivement leur donne une importance qu'ils n'avaient peut-être pas à l'époque).

Elia Kazan, je suis d'accord, de ce que j'en sais. Ca préfigure pas mal les années 70. Siegel aussi, c'est vrai. Aldrich … bon pour le moment le seul film des années 50 que j'ai vu de lui … ne m'a pas du tout convaincu (au contraire des années 70).

Ce qui m'agace profondément en réalité, c'est le sentiment que chez de nombreux cinéphiles c'est le graal … et que c'est une histoire du cinéma … indiscutable. Car j'ai toujours admis qu'il y avait de très nombreuses exceptions à ce que je disais.
Et tant que j'aurai le sentiment de communion autour du cinéma américain … je ne changerai pas de discours hehe

Après il clair que je regarde ce cinéma plus pour dire "je l'ai vu car on considère que c'est impérissable … donc il faut le voir" … que par goût personnel (si je le suivais … je n'en aurais probablement vu aucun … ce qui aurait été fort dommage).

Mais Kazan … le jour où il vont faire l'effort de restauration … je vais découvrir davantage. Et Aldrich … Vera Cruz suite au conseil de Benedictus, c'est prévu.
Et peu de rapport … mais Winchester 73 de Mann, c'est prévu aussi (car il vient de sortir dans un nouvel écrin).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 18:35

Stefano P a écrit:
Polyeucte a écrit:
Call me by your name : un film qui prend son temps, magnifiquement imagé par les décors somptueux de l'Italie des années 80 (en Lombardie pour être précis). Que ce soit en intérieur ou en extérieur, tout est superbe.
L'histoire prend son temps, comme immobilisée sous le soleil de cet été de 1983. On découvre chacun, doucement... et eux se découvrent aussi. Musique superbe (beaucoup de piano)... un vrai beau film tant d'un aspect visuel que dans sa beauté des idées.

Avec Guadagnino, on tient l'héritier de Zeffirelli, pour le meilleur (il sait choisir ses acteurs (très mignons), ses décors, ses paysages, et c'est très beau à voir) et pour le pire (c'est quand même légèrement cucul-la-praline)...

Et lassant de suffisance affectée...
Where is my Heptameron? Oh, I only found my German edition!

Et à côté de ça, vous avez un professeur d'histoire de l'art (antique on imagine) qui explique à son doctorant qui est Praxitèle hehe

Tout est trop beau, trop facile dans ce film et les personnages se comprennent sans se parler (le spectateur est laissé en dehors du cercle). C'est un film qui fait rêver, mais j'avoue que ça m'agace pas mal (par jalousie, ressentiment, d'ailleurs peut-être).
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 19:11

Adalbéron a écrit:
Stefano P a écrit:
Polyeucte a écrit:
Call me by your name : un film qui prend son temps, magnifiquement imagé par les décors somptueux de l'Italie des années 80 (en Lombardie pour être précis). Que ce soit en intérieur ou en extérieur, tout est superbe.
L'histoire prend son temps, comme immobilisée sous le soleil de cet été de 1983. On découvre chacun, doucement... et eux se découvrent aussi. Musique superbe (beaucoup de piano)... un vrai beau film tant d'un aspect visuel que dans sa beauté des idées.

Avec Guadagnino, on tient l'héritier de Zeffirelli, pour le meilleur (il sait choisir ses acteurs (très mignons), ses décors, ses paysages, et c'est très beau à voir) et pour le pire (c'est quand même légèrement cucul-la-praline)...

Et lassant de suffisance affectée...
Where is my Heptameron? Oh, I only found my German edition!

Et à côté de ça, vous avez un professeur d'histoire de l'art (antique on imagine) qui explique à son doctorant qui est Praxitèle hehe

Tout est trop beau, trop facile dans ce film et les personnages se comprennent sans se parler (le spectateur est laissé en dehors du cercle). C'est un film qui fait rêver, mais j'avoue que ça m'agace pas mal (par jalousie, ressentiment, d'ailleurs peut-être).

Et surtout, ça devrait être excitant et sexy, et en fait c'est le calme plat de ce côté-là, avec la caméra qui panote vers la lampe ou la fenêtre dès qu'il y a péril en la demeure... Je crois que le scénario est d'Ivory, mais ça n'a pas la franchise et la sensualité de "Maurice".
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 19:18

Bon, moi j'avais des bouffées de chaleur pendant tout le film ... Mr. Green même si, de fait, on ne voyait "rien" (Ivory, qui signe effectivement le scénario, a dit qu'il aurait filmé les choses plus directement).

C'est vraiment un film qui m'a bouleversé pour ma part (à un point douloureux).
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 19:25

Francesco a écrit:
Bon, moi j'avais des bouffées de chaleur pendant tout le film ... Mr. Green même si, de fait, on ne voyait "rien" (Ivory, qui signe effectivement le scénario, a dit qu'il aurait filmé les choses plus directement).

C'est vraiment un film qui m'a bouleversé pour ma part (à un point douloureux).

C'est sûr que les pêches n'ont plus le même goût pour ceux qui ont vu le film...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:03

Je relis le fil de discussion et je me demande à quel moment une remarque sur un film s'est transformée en opposition années 40-50 et années 70 (ou plutôt ère des studios et ère post studios) parce que mon impression sur le film de Forman n'avait rien de général, à l'origine, sur les films des années 70 (j'aime peu de films américains de la période, mais c'est surtout une question, personnelle,de thèmes qui ne m'intéressent pas et d'esthétique qui ne me convient pas).



PS : Mais enfin quand même, quand je pense aux scénario des films de Lubitch, Hawks ou Mankiewicz ... je pourrais encore avoir envie d'attaquer vigoureusement le discours de Cololi. Ce qui serait peu productif pour lui comme pour moi. Donc, c'est promis, je n'insiste pas.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:06

Francesco a écrit:
Je relis le fil de discussion et je me demande à quel moment une remarque sur un film s'est transformée en opposition années 40-50 et années 70 (ou plutôt ère des studios et ère post studios) parce que mon impression sur le film de Forman n'avait rien de général, à l'origine, sur les films des années 70 (j'aime peu de films américains de la période, mais c'est surtout une question, personnelle,de thèmes qui ne m'intéressent pas et d'esthétique qui ne me convient pas).



PS : Mais enfin quand même, quand je pense aux scénario des films de Lubitch, Hawks ou Mankiewicz ... je pourrais encore avoir envie d'attaquer vigoureusement le discours de Cololi. Ce qui serait peu productif pour lui comme pour moi.

Pourquoi ? C'est assez évident. Tu reproches des choses qui non seulement n'existent pas dans le film dont il est question mais tu ne les vois pas là où elles sont criantes.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:09

Porgy and Bess (Preminger - 1959 - Goldwyn). Impossible à réellement évaluer. Quand est-ce que les ayant droits nous permettrons de voir ce film, qu'on pressent réussi, dans des conditions normales ? Là, la définition ne me permettait pas vraiment d'apprécier ni la photographie, ni la profondeur de champ, ni le jeu des acteurs. Même le cadrage ... pour ce qu'on voit (distingue ?) dans le cadre.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:16

Cololi a écrit:
Francesco a écrit:
Je relis le fil de discussion et je me demande à quel moment une remarque sur un film s'est transformée en opposition années 40-50 et années 70 (ou plutôt ère des studios et ère post studios) parce que mon impression sur le film de Forman n'avait rien de général, à l'origine, sur les films des années 70 (j'aime peu de films américains de la période, mais c'est surtout une question, personnelle,de thèmes qui ne m'intéressent pas et d'esthétique qui ne me convient pas).



PS : Mais enfin quand même, quand je pense aux scénario des films de Lubitch, Hawks ou Mankiewicz ... je pourrais encore avoir envie d'attaquer vigoureusement le discours de Cololi. Ce qui serait peu productif pour lui comme pour moi.

Pourquoi ? C'est assez évident. Tu reproches des choses qui non seulement n'existent pas dans le film dont il est question mais tu ne les vois pas là où elles sont criantes.

Pourquoi quoi ? Je ne posais pas de question. Je ne parlais pas du cinéma des années 70, mais d'un film en fait. L'opposition s'est construite sans que je la propose

Tu ne vois pas que la représentation de la femme dans Vol au dessus d'un nid de coucou peut poser problème ? Et tu n'es pas d'accord pour dire que le film est fondé sur une opposition ordre-désordre systématique ? Tant pis alors.

Quant à la représentation des hommes et des femmes dans le cinéma des studios, elle est passionnante, riche et nuancée dans le cinéma que je mentionne mais que tu ne connais pas, je crois. Tant pis encore, mais ça n'est pas grave pour toi, tes goûts te portent ailleurs, tu l'as dit.


Edit : dans Vol au dessus d'un nid de coucou, voilà tout le discours sur la féminité tel que je le perçois.

Entrée de Jack Nicholson. "Je n'ai pas violé cette fille qui en fait n'avait pas 15 ans, mais bien plus. C'était elle qui en voulait. Même si finalement elle avait 15 ans à la réflexion, elle n'attendait que ça" Moi je trouve ça dur à entendre.

Ensuite, pendant le reste du film, la seule autre figure importante est celle de la Nurse, une femme qui a le malheur d'être puissante et dominante. Et donc un monstre de perversité. Qui empêche les hommes de regarder leur match. Derrière elle, il n'y a que les autres infirmières qui sont comme des automates lui obéissant. Et la mère de Billy dont elle est un double. A cause d'elles, il se suicide.

Les autres femmes croisées sont, sans exception, des prostitués, qui n'ont d'ailleurs quasiment aucun dialogue. Leur seule fonction est d'assurer le repos du guerrier.

Quand on ajoute que le seul personnage masculin qui aille dans le sens de l'ordre établi est évidemment celui qu'on soupçonne d'homosexualité, dont on se moque et qu'on rabroue. Ca a la mérite de la cohérence.


Dernière édition par Francesco le Mar 25 Sep 2018 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:21

C'est parce que vous ne savez pas regarder les bons films des années 1940-1950 avec de l'esprit libertaire progressiste émancipateur dedans, les films d'Henry Hathaway.

J'en ai vu un l'autre jour et il ne m'a pas déçu. On n'est jamais déçu avec Henry Hathaway

Votre dernier film visionné - Page 8 Ob_e4810

Call Northside 777 (1948)
avec James Stewart, Richard Conte, Lee J. Cobb , Helen Walker

une histoire édifiante basée sur des faits réels, filmée en style pseudo documentaire avec une voix-off pontifiante et des personnages ennuyeux. Du grand Hathaway.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:24

Franchement, je n'ai pas du tout souvenir de cela sur la représentation des femmes. L'infirmière en chef c'est ça ?

Mais tu dis "exaltation du désordre". En admettant que ce soit vrai, ça me semble toujours plus souhaitable que l'exaltation de l'ordre (voilà pourquoi je parle du cinéma américain d'avant 68 en gros).

Tu parlais de Mankiewicz : Eva c'est prévu. Mais j'avoue que c'est resté dans la pile … et j'ai peur que ça me donne des boutons (malgré Cléopâtre de Mankiewicz que j'ai bien aimé d'ailleurs).
Bref il y a quelques films prévus dans la période incriminée hehe

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:30


J'ai répondu plus haut (en éditant mon message précédent) sur les rapports hommes-femmes dans le film et les représentations qui vont avec. Mais ça n'est que ma perception des choses (lecture littérale et rapide en l'occurrence dont je veux bien qu'on me démontre les limites).

J'ajoute que les critiques féministes se sont emparées avec passion du mélodrame des années 40 et 50 parce qu'elles y voyaient justement des accents et des thèmes qui étaient en rapport avec leurs revendications.

Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:44

Je n'ai jamais aimé Hathaway, c'est un cinéaste que je trouve effectivement ennuyeux en général. Curieux et un peu subjectif.

Sur la question de l'ordre établi, il n'y a qu'à voir les films de Lubitch pour constater que cet ordre établi  (et la morale qui va avec) est systématiquement discuté et renversé dans les années 30 et 40 :
Le lieutenant souriant - leçon de séduction donnée à l'épouse d'un prince par la maitresse du dit prince
Une heure près de toi : joyeuse discussion sur l'infidélité voire l'échangisme
Haute Pègre : qui fait de délicieux voleurs et escrocs des héros sympathiques (nullement punis à la fin)
Sérénade à trois : un film sur le triolisme
Ange : qui évoque une femme mariée qui passe par des maisons de rendez vous bien avant Belle de Nuit.
La Huitième femme de barbe bleue (tout est dans le titre)
Ninotchka qui, dès 38, renvoyait dos à dos le communisme et le nazisme.
Jeux dangereux : qui réussissait une comédie, drôle, sur le nazisme avant le Dictateur
Le Ciel peut attendre : qui se conclut avec le choix que fait un homme de partir en enfer derrière une jolie femme plutôt que de suivre sa merveilleuse épouse au paradis.
Scandale à la cour : qui est un portrait brillant de Catherine II en mangeuse d'hommes
La folle ingénue : carrément carnavalesque où les simples d'esprit sont les hommes sages et où les innocents finissent avec les mains pleines.

Et je ne parle pas de chefs d’œuvre tellement parfaits comme la veuve Joyeuse ou Rendez-vous qui ne demandent pas à être examiné sur ce plan pour qu'on en sente la modernité.

Et ça c'est une filmographie parmi beaucoup d'autres.


Dernière édition par Francesco le Mer 26 Sep 2018 - 8:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 20:46

Je viens de lire ce que tu as édité.

Franchement, les souvenirs sont très vieux pour que je réponde sérieusement sur ce point. C'est possible que je sois passé à côté de cela (j'ai un fond de machisme en moi qui a pu aider à cela aussi, soyons franc).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 21:22

Foncièrement, je pense que c'est un film et un roman pensés par et pour les hommes hétérosexuels et peut-être effectivement à l'aise avec une forme de machisme (ou du moins pas émus viscéralement par l'expression du machisme, même si sur le plan raisonnable et intellectuelle ils ne le cautionnent pas. Et pour le coup, je pense qu'une partie du cinéma des années 70 s'est fondé là dessus (après des décennies d'une domination "féminine" au cinéma, où les genres masculins - western, films d'aventure, films policiers, films d'horreur ou films noirs - je mets, à part le film de guerre, historique par définition) -  étaient considérés comme des sous-genres.

Évidemment, il y a certainement autre chose à y chercher. Chacun remarque ce qui le concerne ou la préoccupe, par définition.

Mais ce qui me frappe, c'est qu'un film qui est d'abord un film libertaire (je pense) puisse avoir AUSSI ce discours rétrograde et pas du tout libertaire pour certaines minorités ... bien entendu, le film aborde aussi la question de minorités ethniques avec une parole toute différente et certainement progressiste.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 21:30

Oui, c'est tout à fait possible.

Par contre j'ai un beau contre-exemple : L'Homme sans frontière, puisque l'on parle des westerns des années 70. C'est l'homme qui passe pour fautif là, par ses aspirations libertaires et la femme plutôt victime de cela (enfin … c'est ce que j'ai ressenti).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 21:42

Il y a des contre-exemples, certainement des tonnes d'ailleurs, même si je ne les connais pas nécessairement. Pas vu le film dont tu parles, par exemple, mais je pense à Alice n'est plus ici de Scorsese, non seulement un véhicule pour actrice, mais aussi un film profondément féministe.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 21:47

Jamais entendu parlé de celui-ci Surprised (bon certes … je suis loin d'avoir vu tous les Scorsese … j'ai vu surtout les plus connus … encore que Gangs of New York … j'attends toujours qu'on sorte un bon master HD en France … - et Dieu sait si j'ai envie de le voir celui-là).

(bon Scorsese + Keitel = ce sont des arguments suffisants pour le voir … mais il n'est pas encore sorti en HD)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20370
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 22:28

Stefano P a écrit:
Adalbéron a écrit:
Stefano P a écrit:
Polyeucte a écrit:
Call me by your name : un film qui prend son temps, magnifiquement imagé par les décors somptueux de l'Italie des années 80 (en Lombardie pour être précis). Que ce soit en intérieur ou en extérieur, tout est superbe.
L'histoire prend son temps, comme immobilisée sous le soleil de cet été de 1983. On découvre chacun, doucement... et eux se découvrent aussi. Musique superbe (beaucoup de piano)... un vrai beau film tant d'un aspect visuel que dans sa beauté des idées.

Avec Guadagnino, on tient l'héritier de Zeffirelli, pour le meilleur (il sait choisir ses acteurs (très mignons), ses décors, ses paysages, et c'est très beau à voir) et pour le pire (c'est quand même légèrement cucul-la-praline)...

Et lassant de suffisance affectée...
Where is my Heptameron? Oh, I only found my German edition!

Et à côté de ça, vous avez un professeur d'histoire de l'art (antique on imagine) qui explique à son doctorant qui est Praxitèle hehe

Tout est trop beau, trop facile dans ce film et les personnages se comprennent sans se parler (le spectateur est laissé en dehors du cercle). C'est un film qui fait rêver, mais j'avoue que ça m'agace pas mal (par jalousie, ressentiment, d'ailleurs peut-être).

Et surtout, ça devrait être excitant et sexy, et en fait c'est le calme plat de ce côté-là, avec la caméra qui panote vers la lampe ou la fenêtre dès qu'il y a péril en la demeure... Je crois que le scénario est d'Ivory, mais ça n'a pas la franchise et la sensualité de "Maurice".

Francesco a écrit:
Bon, moi j'avais des bouffées de chaleur pendant tout le film ... Mr. Green même si, de fait, on ne voyait "rien" (Ivory, qui signe effectivement le scénario, a dit qu'il aurait filmé les choses plus directement).

C'est vraiment un film qui m'a bouleversé pour ma part (à un point douloureux).

Il y a un côté hors du temps, de contemplatif... en fait, un côté "beau" dans tout... personnellement, ça m'a bouleversé et après l'avoir vu hier, je suis encore un peu sous le choc aujourd'hui...
Oui ils se comprennent sans se parler, mais justement, je trouve cette retenue particulièrement forte.
Et non, pour moi ça ne doit pas être excitant ou sexy... mais au contraire c'est parce que tout est suggéré au travers d'un prisme esthétique, un parti pris qui peu laisser sur sa faim oui, mais aussi toucher.
Moi j'ai été touché... par l'histoire et aussi par la façon de la raconter, comme un grand amour de vacances mais qui bouleverse deux vies qui se sont trouvées.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11542
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 22:34

Parsifal a écrit:
Spoiler:
 
Évidemment, comme presque chaque fois qu'il est question de cinéma américain des années 50-60, je souscris à 100% à tous ce qu'écrit Parsifal.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMar 25 Sep 2018 - 22:42

Francesco a écrit:
Foncièrement, je pense que c'est un film et un roman pensés par et pour les hommes hétérosexuels et peut-être effectivement à l'aise avec une forme de machisme (ou du moins pas émus viscéralement par l'expression du machisme, même si sur le plan raisonnable et intellectuelle ils ne le cautionnent pas. Et pour le coup, je pense qu'une partie du cinéma des années 70 s'est fondé là dessus (après des décennies d'une domination "féminine" au cinéma, où les genres masculins - western, films d'aventure, films policiers, films d'horreur ou films noirs - je mets, à part le film de guerre, historique par définition) -  étaient considérés comme des sous-genres.

Évidemment, il y a certainement autre chose à y chercher. Chacun remarque ce qui le concerne ou la préoccupe, par définition.

Mais ce qui me frappe, c'est qu'un film qui est d'abord un film libertaire (je pense) puisse avoir AUSSI ce discours rétrograde et pas du tout libertaire pour certaines minorités ... bien entendu, le film aborde aussi la question de minorités ethniques avec une parole toute différente et certainement progressiste.

Je n'ai pas de désaccord fondamental avec ce que tu dit, ni d'ailleurs avec la lecture que tu fait du film mais je pense surtout que le problème c'est que comme tu le dit dans ton premier paragraphe tout cela est plus ou moins inconscient et surtout dépasse de loin ce film précis
globale plutôt que dans leur manifestations individuelle. Surtout que comme tu l'indique il y a quand même d'autre choses dans ce film.  
Parce que si ces éléments rétrogrades ont pu être intégré dans Vol au dessus d'un nid de coucou par des gens qui les cautionne pas forcément intellectuellement, c'est avant tout parce que la politique des sexes (ou plutôt des genres)  n'est pas le sujet manifeste du film. Alors je ne dit pas qu'il faut être systématiquement dans une lecture littérale, conforme aux intentions affichés du ou des auteurs mais je pense aussi que c'est important si l'on parle d'un film particulier et pas d'un ensemble au sein duquel on essayerait de montrer la prévalence d'un certain type de discours,  de le considérer d'abord pour ce qu'il prétend être. Certes chacun remarque ce qui le concerne ou le préoccupe, mais je ne souviens pas spécifiquement d'un discours genré particulièrement marqué dans Vol au dessus d'un nid de coucou.
Du coup je suis toujours un peu circonspect sur ce type de lecture qui me semble sinon artificiel du moins peut être un peu plaqué. Après il est vrai que si je ne suis pas particulièrement hétérosexuel, je reste un homme peut être pas assez sensibilisé a cette question.

Cela dit dans le cinéma hollywoodien je suis finalement beaucoup plus gêné par un film comme Philadelphia Story qui pourtant me fait toujours beaucoup rire. C'est un film que j'ai découvert assez jeune, (mes débuts de cinéphile!), qui m'est bien plus cher que Vol au dessus d'un nid de coucou et qui pourtant a la revoyure a quelque chose de vraiment dérangeant dans sa représentation des relations homme/femme. Le personnage d'Hepburn est dans le scénario systématiquement rabaissé et moqué pour son indépendance, celui de Cary Grant traité avec complaisance alors que (on le voit dans la première scène) il semble être un peu facilement tenté de la battre. Elle est plus ou moins rendu responsable de l'alcoolisme de son ex-mari tandis que son père la rend coupable de ses propres infidélités  (parce que dans les deux cas elle n'a pas était assez soumise) ça me parait assez problématique d'autant plus que le  déroulement du scénario semble leur donner raison.
Alors je grossis un peu le trait le film est un peu plus nuancé que ça dans son partage entre les hommes et les femmes et qu'il s'agisse de l'ex-future mari d'Hepburn, du vieil oncle un peu pervers ou du journaliste joué par Stewart plusieurs personnage masculin reçoivent aussi une leçon et son brocardé tout au long du film. Surtout le talent de Katharine Hepburn est tel qu'elle arrive a donné corps a son personnage et a faire transparaitre une force qui contrebalance les aspect un peu humiliant du scénario (et au fond la leçon que reçoit le personnage, est plus l'apprentissage de l'imperfection et du relâchement que celui de la soumission).

C'est d'autant plus surprenant que par ailleurs Georges Cukor a été un grand directeur d'actrice et l'auteur de plusieurs portrait féminin trés fin et loin de toute misogynie (Sylvia Scarlet, Hollyday, Camille, Women, A Woman's face, Adam's Rib - mon préféré - Travel with my aunt, sont tous des films que j'aime beaucoup)

Sinon trés beau message sur la filmo de Lubitsch, ça me donne envie de les revoir!

Par contre vous êtes tous méchant avec Hathaway c'est pas bien il a fait au moins deux trés beaux films: Les trois lanciers du Bengale et Peter Ibbetson, et moi j'aime bien la sécheresse Call Northside 777 une sorte de néoréalisme un peu batard, pas complétement satisfaisant mais surement pas indigne et loin d'être inintéressant et puis il y a aussi Niagara avec Maryline Monroe dans un de ses meilleurs rôles a mon avis!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 8:50

Je ne pense pas qu'il y ait un discours activiste anti-féministe, ou une apologie du viol, dans Vol au dessus d'un nid de coucou. (Je pense que le roman était foncièrement et consciemment misogyne en revanche). Ce que je crois, c'est qu'ils n'ont pas prêté attention particulièrement à ce sous-texte et à la représentation problématique de la féminité, dans le film, parce que ça ne leur était pas inconfortable. Ca m'étonnerait que si une femme (ou un homme sensible à ce type de question) était intervenu dans le processus de création, la question ne se serait pas posée. Et encore, c'est un peu sauvé par Fletcher, qui joue le personnage en laissant planer le doute sur ses motivations et en pouvant laisser penser que c'est simplement une femme qui fait son travail (nécessairement mauvais car contraignant, dans l'idéologie du film, mais c'est un autre problème). Dans le roman, pour le coup, la perversité était affichée.

Et puis vraiment, quand même, le début avec la discussion sur viol-pas viol, est vraiment gênant. Dans le roman, si mon souvenir est bon, c'est plus développé et on comprend sans ambiguïté que le personnage de Nicholson a vraiment eu un rapport consenti avec une mineur et s'est fait piéger.

A noter que Ryan Murphy prévoit une nouvelle série TV sur la jeunesse du personnage de Fletcher (comment en est-elle arrivée là ?).  


Si on reste sur les comédies du remariage, on peut opposer Indiscrétion (je ne pense pas que tu aies tort, même si ici la richesse du personnage de Tracy et surtout le fait qu'apparaisse celui joué par Ruth Hussey montrent un univers féminin beaucoup plus nuancé) à Cette sacrée vérité où les rapports hommes femmes sont plus équilibrés (voire symétriques).

PS : j'aime bien le "pas particulièrement hétérosexuel" très 2018. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 9:56

Première année - Thomas Lilti.

Le film suit le parcours de deux étudiants en 1ère année de médecine.

Sympathique, mais n'arrive pas à soutenir l'intérêt jusqu'à la fin ; donne une image pas géniale de la condition étudiante actuelle, alors que ces étudiants - là - à la fac de la Rue des Saints Pères - sont loin d'être les plus mal lotis en France…

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 10:09

Polyeucte a écrit:
Il y a un côté hors du temps, de contemplatif... en fait, un côté "beau" dans tout... personnellement, ça m'a bouleversé et après l'avoir vu hier, je suis encore un peu sous le choc aujourd'hui...
Oui ils se comprennent sans se parler, mais justement, je trouve cette retenue particulièrement forte.
Et non, pour moi ça ne doit pas être excitant ou sexy... mais au contraire c'est parce que tout est suggéré au travers d'un prisme esthétique, un parti pris qui peu laisser sur sa faim oui, mais aussi toucher.
Moi j'ai été touché... par l'histoire et aussi par la façon de la raconter, comme un grand amour de vacances mais qui bouleverse deux vies qui se sont trouvées.

C'est curieux, mais en le voyant cet été, j'ai eu l'impression que ça ne dépassait pas le côté décoratif, et que le metteur en scène était presque gêné de traiter vraiment le sujet du film, qui a quand même beaucoup à voir avec le désir et l'attraction (homo)sexuelle ; il n'y a pas de trouble, il n'y a pas d'enjeu, ça passe agréablement sans que l'on soit arrêté par rien (c'est ce qui me rappelle Zeffirelli, le côté purement décoratif et la volonté de désamorcer tout ce qui pourrait gêner ou heurter). Finalement, on n'en voit pas tellement plus chez Ivory, mais c'est beaucoup plus troublant pour le spectateur (je parle surtout de "Maurice", mais aussi de "Room with a view"). J'ai lu le livre d'Aciman il y a quelques années (en traduction italienne, "Chiamami col tuo nome", éditions Guanda) et j'en garde un souvenir plus marquant, plus fort ; le film est trop lisse et agréable à voir, mais sans plus.


Dernière édition par Stefano P le Mer 26 Sep 2018 - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 10:18

J'espère que Polyeucte va s'en remettre plus vite que moi, quand même. Je crois que chez moi, la fin a carrément déclenché un épisode dépressif Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 10:27


Francesco a écrit:
Et puis vraiment, quand même, le début avec la discussion sur viol-pas viol, est vraiment gênant. Dans le roman, si mon souvenir est bon, c'est plus développé et on comprend sans ambiguïté que le personnage de Nicholson a vraiment eu un rapport consenti avec une mineur et s'est fait piéger.

Il faudrait que je le revois, je ne me souviens plus d'avoir été dérangé par une ambiguïté de ce côté, il me semblait que c'était assez clairement dit que le rapport était consenti, mais j'ai sans doute oublié.

Concernant Nurse Ratchett il me semble effectivement que c'est un peu plus complexe qu'une simple question de perversité, le film dénonce un systéme et le conformisme par lequel il se maintient. J'ai du mal aussi a ne pas voir des motivations personnels chez Milos Forman venu d'une démocratie populaire et qui pouvait trouver des échos a sa vie là bas dans cette histoire de contrôle, d'uniformisation et de répression.

Francesco a écrit:
A noter que Ryan Murphy prévoit une nouvelle série TV sur la jeunesse du personnage de Fletcher (comment en est-elle arrivée là ?).
 

Pourquoi pas, mais j'ai l'impression que c'est très à* la mode ce révisionnisme qui veut expliquer les origines de tous les "méchants" des films cultes (ou des contes, ou des bande dessinés). En soit je n'ai rien contre mais c'est toujours un peu casse gueule quand on veut en faire des chatons bléssés au bord de la route, la série Once Upon A Time en devient risible au bout d'un moment, bon aprés dans ce cas précis impose un traitement réaliste sans doute plus nuancé que des contes revues par Disney Rolling Eyes

Francesco a écrit:
Si on reste sur les comédies du remariage, on peut opposer Indiscrétion (je ne pense pas que tu aies tort, même si ici la richesse du personnage de Tracy et surtout le fait qu'apparaisse celui joué par Ruth Hussey montrent un univers féminin beaucoup plus nuancé) à Cette sacrée vérité où les rapports hommes femmes sont plus équilibrés (voire symétriques).

Je connais très mal Léo McCarey donc je note également, et évidemment tu as raison sur les personnages féminin d'Indiscrétion, cela dit je pense que la richesse de Tracy tiens quand même plus a l'interprétation et a la personnalité d'Hepburn qu'a l'écriture du scénario.

Francesco a écrit:
PS : j'aime bien le "pas particulièrement hétérosexuel" très 2018. Mr. Green

j'ai toujours aimé "l'understatement" Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 EmptyMer 26 Sep 2018 - 10:38

Parsifal a écrit:
Concernant Nurse Ratchett il me semble effectivement que c'est un peu plus complexe qu'une simple question de perversité, le film dénonce un systéme et le conformisme par lequel il se maintient. J'ai du mal aussi a ne pas voir des motivations personnels chez Milos Forman venu d'une démocratie populaire et qui pouvait trouver des échos a sa vie là bas dans cette histoire de contrôle, d'uniformisation et de répression.

Oui, j'étais étonné en parcourant le fil de discussion sur ce film que personne ne fasse allusion à la nationalité du réalisateur : le fait qu'il soit tchèque n'est pas simplement conjoncturel (il ne sera nationalisé américain que deux ans après le film), et le thème de la psychiatrisation des rapports sociaux résonnait sûrement chez lui d'une façon spéciale...
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 8 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5 ... 7, 8, 9 ... 14 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: