Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Votre dernier film visionné

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 11 Nov 2018 - 22:34

Stefano P a écrit:
Popote, popote, est-ce que j'ai une gueule de popote ?

Et moi donc ? siffle

Votre dernier film visionné - Page 13 Captur13
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 0:09

Cololi a écrit:
C'est surtout un film sur les terreurs enfantines. Ce n'est pas une question de manichéisme moral.

Certes mais si un petit peu quand même Wink

La dimension morale n'est pas moins présente que dans le tout venant mélodramatique de l'époque, mais effectivement comme il s'agit d'un conte la stylisation des caractères avec le partage de l'ombre et de la lumière y est assumé en tant que tel et sa force métaphorique n'est pas affaiblis par un réalisme de convention.
De plus Charles Laughton qui était aussi un grand acteur et metteur en scène de théâtre ayant travaillé avec Brecht recours systématiquement a des effets de distanciation qui vont contre la transparence classique du cinéma de l'époque (et pas qu'Hollywoodien).

Sinon c'est un immense chef d’œuvre, qui n'a rien a voir avec le cinéma d'Hitchcock (dont le propos et les moyens sont complétement différents) et n'est que superficiellement lié a l’expressionnisme allemand (qui je rappelle n'a pas inventé les jeux d'ombres et la stylisation au cinéma, et encore moins l'imagerie gothique du film). La beauté des images est sans équivalent non seulement "pour l'époque" mais même aujourd'hui ou il n'y a aucun équivalent en terme de puissance évocatrice a certains plans sur la rivière, au meurtre de Shelley Winter (sans parler de la vision sous marine de son cadavre), ou encore ces maison éclairé de l'intérieur dans la nuit.

La cruauté du film ne vient pas de la méchanceté et de la violence de Robert Mitchum mais principalement de la confrontation entre deux perspective, celle onirique et "merveilleuse" des enfants, et la bêtise généralisée et indifférentes des adultes qui fait l'essentiel de la cruauté du film. Cette bêtise qui triomphe dans les scènes d'hystérie collective animées par les prédications de Mitchum, pour être dirigé contre lui a la fin. Bêtise et poids du conformisme qui pousse Willa dans les bras de Mitchum et la livre sans défense a sa rhétorique religieuse perverse (comment peut on dire qu'il n'y a rien de troublant dans ce personnage de mère victime totalement passive qui abandonne ses enfants a un monstre en consentant a son propre assassinat). Il n'y a rien de manichéen là dedans, certainement ça n'est pas une étude réaliste sur le conformisme dans les petites villes américaines, ni une étude psychologique sur un tueur en série, c'est un conte stylisé et sans psychologie c'est justement pour ça que c'est un film qui touche a une forme de sublime.
Quand au final, effectivement manichéen qui oppose une lilian Gish lumineuse et angélique (qui n'est cependant pas sans dureté) a un Mitchum sombre et démoniaque il est magnifique et émouvant justement parce qu'il est sur le fil et qu'il s'en faudrait de peu pour qu'il soit ridicule,  et même dans cet affrontement a priori manichéen comment peut on dire qu'il n'y a rien de troublant dans une tel scène (sans parler du final, qui quitte le monde abstrait du bien et du mal, pour brutalement naturalisé la question): /watch?v=-N9LnkKQfuc
De toute façon dans cette fin lumineuse et positive (si l'on exclu la foule prête a lynché Mitchum et l'enthousiasme du bourreau), il y a certains plus d'audace que dans la noirceur de bas étage et les provocations stériles a coup de jeu de mots vaseux d'adolescents attardé et libidineux sur le mot verge qui semble être le seul horizon esthétique et intellectuel de Von Trier  siffle  


Autre chose c'est agaçant ces "pour l'époque", c'est limite insultant pour le cinéma. Un film est bon ou pas, point. Il n'y  a pas de pour l'époque qui tienne, personne  aimant la littérature ne va s'amuser a dire que Homére, ou Shakespeare, ou Dante ça devait être sacrément impressionnant a l'époque mais aujourd'hui... Non, on ne parle pas de vieux livres, on ne parle pas non plus de vieille peinture, tout au plus constate-t'on qu'on n'écrit plus ou qu'on ne peint plus de tel ou tel manière . Ben c'est la même chose pour les films, La nuit du chasseur on aime ou aime pas, c'est intéressant ou pas, mais qu'on nous épargne les pour l'époque. Puisqu'on parlait d'Hitchcock, Psychose ne feras plus hurler grand monde aujourd'hui mais ça reste un chef d’œuvre, parce que l'essentiel il est dans la capacité du film a captiver par sa forme. Si un film est bon, il resteras bon et il n'y a pas besoin de connaitre le contexte pour pouvoir être toucher par la beauté. La preuve que La Nuit du Chasseur n'a pas perdu son impact, c'est qu'on est plusieurs ici a avoir été frappé durablement par ce film et que je peux constater sa séduction lorsque j'en passe des extraits a mes étudiants (qui sont des L1 qui pour la plupart n'ont jamais entendu parlé de Laughton ou de Mitchum), d'ailleurs a son époque, puisqu'on parle de reception, le film a été totalement incompris et fut un échec commercial et critique retentissant dont la réputation a grandis avec les années.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 0:34

Parsifal a écrit:
La beauté des images est sans équivalent non seulement "pour l'époque" mais même aujourd'hui ou il n'y a aucun équivalent en terme de puissance évocatrice a certains plans sur la rivière, au meurtre de Shelley Winter (sans parler de la vision sous marine de son cadavre), ou encore ces maison éclairé de l'intérieur dans la nuit. [...]
c'est un conte stylisé et sans psychologie c'est justement pour ça que c'est un film qui touche a une forme de sublime.
mains et même kiss
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 8:11

Gueule d'amour - Grémillon.
Un film dont le scénario suit le livret de Carmen : un sous - of naïf se fait manipuler jusqu'au tragique par une belle aventurière…

Gabin est vraiment superbe, bien meilleur que dans ses rôles de patriarche ronchon d'après - guerre.


Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 10:53

Du même Grémillon avec Gabin jeune, il faut absolument voir Remorques!
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 16:26

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:
C'est surtout un film sur les terreurs enfantines. Ce n'est pas une question de manichéisme moral.

Certes mais si un petit peu quand même Wink
Merci de m'avoir répondu de manière argumentée ; j'attendais un peu, en provocant, que quelqu'un le fasse Smile.

Parsifal a écrit:

La dimension morale n'est pas moins présente que dans le tout venant mélodramatique de l'époque, mais effectivement comme il s'agit d'un conte la stylisation des caractères avec le partage de l'ombre et de la lumière y est assumé en tant que tel et sa force métaphorique n'est pas affaiblis par un réalisme de convention.
De plus Charles Laughton qui était aussi un grand acteur et metteur en scène de théâtre ayant travaillé avec Brecht recours systématiquement a des effets de distanciation qui vont contre la transparence classique du cinéma de l'époque (et pas qu'Hollywoodien).
Ça, j'avoue ne pas avoir les outils pour m'en rendre compte. Gone with the Wind est certes antérieur d'au moins une dizaine d'année et d'un genre bien différent, mais j'avais trouvé ce film, communément présenté comme typique du mélodrame hollywoodien, plus ambigu sur le plan axiologique. Cependant, j'avoue avoir été fortement saisi par la scène que tu évoques plus bas, lorsque la voix et les paroles des deux personnages s'entremêlent, se troublent (mais cela dit, ce trouble suppose l'antagonisme des valeurs qu'il vient troubler).
Cela fait déjà deux semaines que j'ai vu le film, mais je crois me souvenir, en revoyant la chouette, qu'il y a aussi quelque chose qui se développe autour de la relation animaux/hommes aussi, qui était ambigu et très intéressant à certains moments.

Parsifal a écrit:

Sinon c'est un immense chef d’œuvre, qui n'a rien a voir avec le cinéma d'Hitchcock (dont le propos et les moyens sont complétement différents) et n'est que superficiellement lié a l’expressionnisme allemand (qui je rappelle n'a pas inventé les jeux d'ombres et la stylisation au cinéma, et encore moins l'imagerie gothique du film). La beauté des images est sans équivalent non seulement "pour l'époque" mais même aujourd'hui ou il n'y a aucun équivalent en terme de puissance évocatrice a certains plans sur la rivière, au meurtre de Shelley Winter (sans parler de la vision sous marine de son cadavre), ou encore ces maison éclairé de l'intérieur dans la nuit.
J'ai bel et bien noté que ça n'avait que très peu de choses à voir avec Hitchcock, mais j'essayais de chercher pourquoi ça ne m'avait pas captivé, en comparant avec quelque chose fait à peu près la même époque, qui me plaît et au centre duquel il y a cette tension qui fait trembler.
Pour l'expressionniste, superficiellement, oui, exactement, mais c'est quand même assez criant dans la composition formelle des tableaux du film.

Parsifal a écrit:

La cruauté du film ne vient pas de la méchanceté et de la violence de Robert Mitchum mais principalement de la confrontation entre deux perspective, celle onirique et "merveilleuse" des enfants, et la bêtise généralisée et indifférentes des adultes qui fait l'essentiel de la cruauté du film. Cette bêtise qui triomphe dans les scènes d'hystérie collective animées par les prédications de Mitchum, pour être dirigé contre lui a la fin. Bêtise et poids du conformisme qui pousse Willa dans les bras de Mitchum et la livre sans défense a sa rhétorique religieuse perverse (comment peut on dire qu'il n'y a rien de troublant dans ce personnage de mère victime totalement passive qui abandonne ses enfants a un monstre en consentant a son propre assassinat). Il n'y a rien de manichéen là dedans, certainement ça n'est pas une étude réaliste sur le conformisme dans les petites villes américaines, ni une étude psychologique sur un tueur en série, c'est un conte stylisé et sans psychologie c'est justement pour ça que c'est un film qui touche a une forme de sublime.
Quand au final, effectivement manichéen qui oppose une lilian Gish lumineuse et angélique (qui n'est cependant pas sans dureté) a un Mitchum sombre et démoniaque il est magnifique et émouvant justement parce qu'il est sur le fil et qu'il s'en faudrait de peu pour qu'il soit ridicule,  et même dans cet affrontement a priori manichéen comment peut on dire qu'il n'y a rien de troublant dans une tel scène (sans parler du final, qui quitte le monde abstrait du bien et du mal, pour brutalement naturalisé la question): /watch?v=-N9LnkKQfuc
Je cite en entier parce que c'est très bien dit ; mais je réponds juste sur le personnage de la mère. Voilà quelque chose qui m'a en effet troublé, il s'agit de scènes assez fascinantes justement parce que je sentais le film jouer à la lisière entre le réalisme et le fantastique (n'est-elle pas ensorcelé pour être si conciliante ?).

Parsifal a écrit:

De toute façon dans cette fin lumineuse et positive (si l'on exclu la foule prête a lynché Mitchum et l'enthousiasme du bourreau), il y a certains plus d'audace que dans la noirceur de bas étage et les provocations stériles a coup de jeu de mots vaseux d'adolescents attardé et libidineux sur le mot verge qui semble être le seul horizon esthétique et intellectuel de Von Trier siffle
Rolling Eyes
J'ai bien perçu que tu défends ce film contre Van Trier, contre lequel tu sembles avoir une aversion épidermique Laughing.

Parsifal a écrit:
Autre chose c'est agaçant ces "pour l'époque", c'est limite insultant pour le cinéma. Un film est bon ou pas, point. Il n'y  a pas de pour l'époque qui tienne, personne  aimant la littérature ne va s'amuser a dire que Homére, ou Shakespeare, ou Dante ça devait être sacrément impressionnant a l'époque mais aujourd'hui... Non, on ne parle pas de vieux livres, on ne parle pas non plus de vieille peinture, tout au plus constate-t'on qu'on n'écrit plus ou qu'on ne peint plus de tel ou tel manière . Ben c'est la même chose pour les films, La nuit du chasseur on aime ou aime pas, c'est intéressant ou pas, mais qu'on nous épargne les pour l'époque. Puisqu'on parlait d'Hitchcock, Psychose ne feras plus hurler grand monde aujourd'hui mais ça reste un chef d’œuvre, parce que l'essentiel il est dans la capacité du film a captiver par sa forme. Si un film est bon, il resteras bon et il n'y a pas besoin de connaitre le contexte pour pouvoir être toucher par la beauté.
Tu ne lis pas assez David, toi hehe.
Je n'insulte pas du tout le cinéma en disant cela. Ou pas plus qu'une autre forme d'expression artistique, si on considère cela comme insultant. Je ne le considère pas le cinéma comme une forme moins honorable que la littérature ou les arts plastiques.
Je suis aussi de l'avis qu'une œuvre, pour être appréciée, goûtée par un individu, n'a pas à être replacée dans son contexte de création et que les notions d'originalité sont relatives à quantité de critères plus ou moins arbitraires.
Ici, j'ai simplement essayé de comprendre pourquoi ce film était si apprécié, et je suggérais qu'il pouvait l'être comme un document, une trace d'une époque (en tout cas, d'une manière dont les genres et les formes préexistantes avaient pu être compilées). Ça ne me fait pas peur d'affirmer que je n'aborde Homère et Dante que de cette manière. L'Odyssée ou La Divine Comédie, ça ne bouleverse pas sensiblement, mais ça peut me contenter intellectuellement. C'est là toute la différence pour moi entre le « j'aime » et le « c'est intéressant » qui suppose deux rapports à l'œuvre différents.
Cependant, il y a derrière cette question un véritable enjeu esthétique. N'existe-t-il pas des œuvres de leur temps, inactualisable dans une autre époque (au moins sans un cortège d'outils d'analyse pour en comprendre les enjeux d'époque) ?

Parsifal a écrit:
d'ailleurs a son époque, puisqu'on parle de reception, le film a été totalement incompris et fut un échec commercial et critique retentissant dont la réputation a grandis avec les années.
Oui, et sa réputation n'est plus à faire aujourd'hui. C'est la première fois d'ailleurs, je crois, qu'un film me fait l'effet d'être à ce point surestimé dans la doxa cinéphile.
Cela dit, je le reverrai de nouveau sans déplaisir et volontiers sur grand écran.
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 16:44


Je répond juste là dessus, et je continuerais sur le reste quand j'aurais le temps:

Adalbéron a écrit:
Parsifal a écrit:

De toute façon dans cette fin lumineuse et positive (si l'on exclu la foule prête a lynché Mitchum et l'enthousiasme du bourreau), il y a certains plus d'audace que dans la noirceur de bas étage et les provocations stériles a coup de jeu de mots vaseux d'adolescents attardé et libidineux sur le mot verge qui semble être le seul horizon esthétique et intellectuel de Von Trier siffle
Rolling Eyes
J'ai bien perçu que tu défends ce film contre Van Trier, contre lequel tu sembles avoir une aversion épidermique Laughing.

Ah non pas du tout, c'était juste une pique facile, sur ce point précis du film de Von Trier (qui effectivement être une blague d'ado boutonneux provocateur, sans grande envergure ni intéret) mais il y a plusieurs films de Von Trier que j'aime Europa (parce qu'il y a des nazis), Dogville (parce que c'est Brechtien et que j'aime bien Nicole Kidman), Breaking the Wave (parce que je sais pas trop pourquoi). Je n'aime pas du tout Melancholia (dont je n'ai pas trop vu l'intéret) et la provoc trash qui semble être son truc ces derniers temps ne m'attire pas des masses en effet.

Sinon j'aime beaucoup le mélodrame hollywoodien et Gone With the Wind mais c'était juste pour faire plaisir a Cololi Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 17:19

Adalbéron a écrit:
Parsifal a écrit:
Autre chose c'est agaçant ces "pour l'époque", c'est limite insultant pour le cinéma. Un film est bon ou pas, point. Il n'y  a pas de pour l'époque qui tienne, personne  aimant la littérature ne va s'amuser a dire que Homére, ou Shakespeare, ou Dante ça devait être sacrément impressionnant a l'époque mais aujourd'hui... Non, on ne parle pas de vieux livres, on ne parle pas non plus de vieille peinture, tout au plus constate-t'on qu'on n'écrit plus ou qu'on ne peint plus de tel ou tel manière . Ben c'est la même chose pour les films, La nuit du chasseur on aime ou aime pas, c'est intéressant ou pas, mais qu'on nous épargne les pour l'époque. Puisqu'on parlait d'Hitchcock, Psychose ne feras plus hurler grand monde aujourd'hui mais ça reste un chef d’œuvre, parce que l'essentiel il est dans la capacité du film a captiver par sa forme. Si un film est bon, il resteras bon et il n'y a pas besoin de connaitre le contexte pour pouvoir être toucher par la beauté.
Tu ne lis pas assez David, toi hehe.
Je n'insulte pas du tout le cinéma en disant cela. Ou pas plus qu'une autre forme d'expression artistique, si on considère cela comme insultant. Je ne le considère pas le cinéma comme une forme moins honorable que la littérature ou les arts plastiques.
Je suis aussi de l'avis qu'une œuvre, pour être appréciée, goûtée par un individu, n'a pas à être replacée dans son contexte de création et que les notions d'originalité sont relatives à quantité de critères plus ou moins arbitraires.
Ici, j'ai simplement essayé de comprendre pourquoi ce film était si apprécié, et je suggérais qu'il pouvait l'être comme un document, une trace d'une époque (en tout cas, d'une manière dont les genres et les formes préexistantes avaient pu être compilées). Ça ne me fait pas peur d'affirmer que je n'aborde Homère et Dante que de cette manière. L'Odyssée ou La Divine Comédie, ça ne bouleverse pas sensiblement, mais ça peut me contenter intellectuellement. C'est là toute la différence pour moi entre le « j'aime » et le « c'est intéressant » qui suppose deux rapports à l'œuvre différents.
Cependant, il y a derrière cette question un véritable enjeu esthétique. N'existe-t-il pas des œuvres de leur temps, inactualisable dans une autre époque (au moins sans un cortège d'outils d'analyse pour en comprendre les enjeux d'époque) ?

Parsifal a écrit:
d'ailleurs a son époque, puisqu'on parle de reception, le film a été totalement incompris et fut un échec commercial et critique retentissant dont la réputation a grandis avec les années.
Oui, et sa réputation n'est plus à faire aujourd'hui. C'est la première fois d'ailleurs, je crois, qu'un film me fait l'effet d'être à ce point surestimé dans la doxa cinéphile.
Cela dit, je le reverrai de nouveau sans déplaisir et volontiers sur grand écran.
Je suis en partie d'accord avec Parsifal sur le fait que généralement ce pour l'époque a une sorte de connotation condescendante. Simplement, j'émets tout de même une petite réserve face à des films comme certains de Verneuil ou même La Piscine de Deray étaient sans doute meilleurs à l'époque - bon après, on peut dire qu'il ne sont pas (très) bons dès le départ.  hehe
Parsifal a écrit:

Je répond juste là dessus, et je continuerais sur le reste quand j'aurais le temps:

Adalbéron a écrit:
Parsifal a écrit:

De toute façon dans cette fin lumineuse et positive (si l'on exclu la foule prête a lynché Mitchum et l'enthousiasme du bourreau), il y a certains plus d'audace que dans la noirceur de bas étage et les provocations stériles a coup de jeu de mots vaseux d'adolescents attardé et libidineux sur le mot verge qui semble être le seul horizon esthétique et intellectuel de Von Trier siffle
Rolling Eyes
J'ai bien perçu que tu défends ce film contre Van Trier, contre lequel tu sembles avoir une aversion épidermique Laughing.

Ah non pas du tout, c'était juste une pique facile, sur ce point précis du film de Von Trier (qui effectivement être une blague d'ado boutonneux provocateur, sans grande envergure ni intéret) mais il y a plusieurs films de Von Trier que j'aime Europa (parce qu'il y a des nazis), Dogville (parce que c'est Brechtien et que j'aime bien Nicole Kidman), Breaking the Wave (parce que je sais pas trop pourquoi). Je n'aime pas du tout Melancholia (dont je n'ai pas trop vu l'intéret) et la provoc trash qui semble être son truc ces derniers temps ne m'attire pas des masses en effet.
Tu aimes bien les deux premiers de la trilogie (Epidemic et Element of crime) ? Je trouve qu'il s'est un peu amélioré dans ce film - ça me semble beaucoup moins violent et provoc' que Antichrist par exemple - et ce côté humoristique est vraiment nouveau, chez lui, je pense. Bon, après, ce n'est pas non plus un changement radical et finalement, je rejoins un peu comme Adalbéron : il n'y a pas tant de choses à en tirer mais ce n'est pas un mauvais film pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 17:35

Ingmar Bergman : Une passion        1969
Votre dernier film visionné - Page 13 Une-passion
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
J'ai assez aimé. Il y a vraiment des séquences assez extraordinaires - la séquence finale ; la séquences en noir et blanc aux accents un peu oniriques et la séquence où von Sydow et Ullmann s'embrassent et les visages sont plongés dans une obscurité très intense. Les interviews des comédiens en hors-scène à propos de la psychologie des personnages qu'ils incarnent sont assez curieuses. Le film est vraiment pesant avec ces couleurs hivernales, un peu ternes qui contraste avec l'éclat du sang ; et puis, l'île introduit vraiment une idée d'exil, de folie, de sorte de huis-clos à ciel ouvert. C'est un film où Bergman expérimente assez, en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 12 Nov 2018 - 20:03

Parsifal a écrit:
Cololi a écrit:
C'est surtout un film sur les terreurs enfantines. Ce n'est pas une question de manichéisme moral.

Certes mais si un petit peu quand même Wink

La dimension morale n'est pas moins présente que dans le tout venant mélodramatique de l'époque, mais effectivement comme il s'agit d'un conte la stylisation des caractères avec le partage de l'ombre et de la lumière y est assumé en tant que tel et sa force métaphorique n'est pas affaiblis par un réalisme de convention.
De plus Charles Laughton qui était aussi un grand acteur et metteur en scène de théâtre ayant travaillé avec Brecht recours systématiquement a des effets de distanciation qui vont contre la transparence classique du cinéma de l'époque (et pas qu'Hollywoodien).

Mais c'est du manichéisme moral … seulement dans le sens où les enfants sont imprégnés de ce manichéisme moral. Tous les enfants passent pas l'étape "gentil"/"méchant". Donc c'est très distancé, dans le sens où le spectateur est un œil adulte, et non un œil d'enfant.
Donc ça ne donne aucune leçon de morale ni aux enfants, ni aux adultes.

En revanche ça décrit de façon très esthétisée et très convaincante (Laughton … mais aussi les 2 acteurs adultes principaux), ce dont nous avons tous fait l'expérience. Et c'est pour ça que c'est spécialement réussi.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1805
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 14:53

L'onirisme et la poésie du film (auxquels Adalbéron semble n'avoir pas été sensible) doivent aussi beaucoup à la splendide photo de Stanley Cortez. Alliée à la mise en scène de Laughton, bien plus qu'à l'expressionnisme allemand auquel on fait souvent référence pour le film, elle rappelle plutôt le naturel et la beauté plastique des films muets de la Triangle, avec Lilian Gish comme "passeur" cinématographique. Ce rythme tranquille, cette lenteur de la narration donnent au film un côté fabuleux, au premier sens littéraire du terme.
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1805
Date d'inscription : 04/03/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 14:55

Axel Corti   "Welcome in Vienna"  1986

Votre dernier film visionné - Page 13 Corti10

Tant qu'à rester dans le noir et blanc, le merveilleux tryptique d'Axel Corti est ressorti il y a quelques années, dans une superbe édition DVD tirée des archives de la télévision autrichienne, qui ne manifestait aucun empressement à les ressortir, si tant est que le film, c'est le moins que l'on puisse dire, ne montre pas une image bien reluisante du pays au moment de l'Anschluss et pendant la guerre.
La trilogie suit les pérégrinations et vicissitudes de 2 personnages principaux, juifs autrichiens fuyant les nazis, de leur départ de Vienne jusqu'en Amérique (et retour), en passant par la France de 1940. Le noir et blanc est splendide, quasi-documentaire dans les reconstitutions et mêlant sans hiatus des images d'époque.
Par-delà la très juste et sans concessions vision historique (qui a de bien fortes résonances avec les migrations actuelles *, quelquefois dans les mêmes lieux), c'est aussi peut-être un des plus beaux films sur la Mitteleuropa et son brassage de cultures et de destins.  


* comme le dit un des juifs ballotés de pays en continents quand arrivé aux USA on lui demande ce qu'il sait faire pour lui trouver un travail: "Emigré, c'est ce que je sais faire de mieux..."


Raoul Walsh  "Aventures en Birmanie"  

Votre dernier film visionné - Page 13 Aventu11

Bon là, si c'est toujours du noir et blanc, c'est pas tout à fait la même manière de résister aux forces de l'Axe...

Mais ça n'en reste pas moins un autre chef d'oeuvre de rythme et de tension, avec là-aussi une très belle photo de James Wong Howe et surtout sur le son qui participe pour beaucoup à l'atmosphère moite et prenante, presque documentaire du film. Pour autant, il est aussi un vrai film de propagande (il a été tourné quasiment dans le prolongement des vrais combats en Birmanie), avec la part belle aux GI américains (qui n'ont pourtant pas pris une part si importante aux vrais combats) et quelques propos bien convenus, notamment avec le personnage du reporter américain "embedded" dans l'aventure. Peu d'acteurs connus autour d'Erroll Flynn, qui retrouve l'éloquente sobriété de Gentleman Jim.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 14:57

La mise en scène, la photo … tout ça comme tu le dis est très onirique. On peut même rajouter qu'il parvient au miracle de raconter ces rêves d'enfants … à en imaginer les décors … sans tomber le moins du monde dans un film fait spécifiquement pour les enfants.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 16:11

néthou a écrit:
L'onirisme et la poésie du film (auxquels Adalbéron semble n'avoir pas été sensible) doivent aussi beaucoup à la splendide photo de Stanley Cortez. Alliée à la mise en scène de Laughton, bien plus qu'à l'expressionnisme allemand auquel on fait souvent référence pour le film, elle rappelle plutôt le naturel et la beauté plastique des films muets de la Triangle, avec Lilian Gish comme "passeur" cinématographique. Ce rythme tranquille, cette lenteur de la narration donnent au film un côté fabuleux, au premier sens littéraire du terme.

Merci! mains
Il ne faut pas voir de l’expressionnisme dés qu'il y a des jeux d'ombres et des compositions anguleuses, le cinéma américain n'a pas attendu les allemands pour développé une science de l'éclairage qui lui était propre (et a mon avis plus riche et sophistiqué que ce qui pouvait se faire en Allemagne dans ce style que l'on a appelé l’expressionnisme et ou l'on a eut tendance a classé un peu tout et n'importe quoi), surtout que si le film est stylisé il n'a rien de l'artificialité revendiqué des films expressionnistes.


Dernière édition par Parsifal le Mar 13 Nov 2018 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 17:05

Jean-Paul Rappeneau : Tout feu, tout flamme        1982
Votre dernier film visionné - Page 13 Tout_feu_tout_flamme
Very Happy Very Happy Smile +
Une comédie sympathique, sans grand intérêt et pas très surprenante ; la fin est nettement caricaturale. Ce n'est toutefois pas essentiellement mauvais. Bon, la musique de Michel Berger, franchement...  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 18:30

Emeryck a écrit:
Jean-Paul Rappeneau : Tout feu, tout flamme        1982
Very Happy Very Happy Smile +
Une comédie sympathique, sans grand intérêt et pas très surprenante ; la fin est nettement caricaturale. Ce n'est toutefois pas essentiellement mauvais. Bon, la musique de Michel Berger, franchement...  hehe

Ce n'est pas son plus réussi ; si tu en as l'occasion, jette un œil à son premier film, très enlevé et un peu lubitschien, La Vie de château.

Votre dernier film visionné - Page 13 4abf56fd9667c
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 18:35

et Les mariés de l'an II qui est une réjouissance permanente! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1404
Date d'inscription : 30/08/2018

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 18:42

Parsifal a écrit:
et Les mariés de l'an II qui est une réjouissance permanente! Very Happy

Ah oui, j'aime beaucoup aussi ; finalement, c'est quand il s'est lancé dans les grands machins culturels genre Le Hussard sur le toit ou Cyrano que c'est devenu nettement moins bien !
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 18:45

Ah non j'aime beaucoup aussi!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMar 13 Nov 2018 - 19:38

Stefano P a écrit:
Emeryck a écrit:
Jean-Paul Rappeneau : Tout feu, tout flamme        1982
Very Happy Very Happy Smile +
Une comédie sympathique, sans grand intérêt et pas très surprenante ; la fin est nettement caricaturale. Ce n'est toutefois pas essentiellement mauvais. Bon, la musique de Michel Berger, franchement...  hehe

Ce n'est pas son plus réussi ; si tu en as l'occasion, jette un œil à son premier film, très enlevé et un peu lubitschien, La Vie de château.
Merci, je regarderai ! Je l'avais noté, je devais d'ailleurs aller le voir mais je n'ai pas eu le temps de le faire. J'avais préféré Le sauvage qui avait un rythme très soutenu.
Parsifal a écrit:
et Les mariés de l'an II qui est une réjouissance permanente! Very Happy
Merci, je note aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 14 Nov 2018 - 17:27

Shōhei Imamura : Le pornographe        1966
Votre dernier film visionné - Page 13 0208747
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
J'ai beaucoup aimé. C'est le premier film d'Imamura que je vois (avec quoi pourrais-je poursuivre ?) et j'ai été assez séduit par cette sorte de noirceur loufoque et un peu suffocante qui est une constante du film. J'ai été assez surpris par le nombre de cadres qui comportent des barreaux - et même parfois leurs ombres sont projetées sur les corps ! - et de portes qui se ferment. Les seuls moments durant lesquels on n'a pas ce genre de plans, ça semble être les séquences concernant la pornographie - et notamment cette séquence orgiaque. J'ai cependant trouvé que c'était un peu trop éparpillé ; mais il faudrait que je le revoie plus éveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 14 Nov 2018 - 17:56

Je n'en ai vu que quelques-uns, il y a longtemps. J'en garde le souvenir de films déconcertants (beaucoup plus qu'Oshima, par exemple) - avec des situations et des trouvailles visuelles bizarres et parfois fascinantes, mais aussi souvent quelque chose d'un peu brouillon, qui part un peu dans tous les sens. Ceux dont je garde le souvenir le plus vif sont deux films des années 90, Pluie noire et L'Anguille; dans ses films des années 60, je me souviens d'avoir bien aimé Profond Désir des dieux et un peu moins La Femme insecte et Cochons et cuirassés. Globalement, les trois premiers sont des films que j'ai trouvé passionnants, mais en leur trouvant toujours des côtés un peu irritants, et sans jamais arriver à totalement entrer dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 14 Nov 2018 - 21:11

J'ai vu : Profond Désir des dieux / La Femme insecte / Cochons et cuirassés / Mon deuxième frère.

C'est simple : quatre très bons films … et même pour le 1° … voire le 2° des chefs d'œuvres. Le 1° est très original … c'est extrêmement riche sur le plan thématique … et visuel. C'est vraiment à voir … c'est ce qui a coulé les studios de la Nikkatsu hehe (en 68). Génial.
La Femme insecte, c'est dans un registre plus sec, mais absolument génial aussi. Malgré son aspect un peu sec (bon … c'est pas Bresson non plus …) il parvient à nous toucher fortement dans ce portrait assez réaliste d'une femme à la fois victime et bourreau dans le monde la prostitution. Et esthétiquement c'est magnifique.
Cochons et cuirassés / Mon deuxième frère … sont du même courant que la Femme insecte : ce sont des films sociologique sur le Japon d'après-guerre. Un peu moins géniaux que La Femme insecte, mais vraiment du tout bon, solide.

Je l'ai pourtant répété pas mal de fois ici : c'est un immense cinéaste !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyMer 14 Nov 2018 - 21:16

Benedictus a écrit:
Je n'en ai vu que quelques-uns, il y a longtemps. J'en garde le souvenir de films déconcertants (beaucoup plus qu'Oshima, par exemple) - avec des situations et des trouvailles visuelles bizarres et parfois fascinantes, mais aussi souvent quelque chose d'un peu brouillon, qui part un peu dans tous les sens. Ceux dont je garde le souvenir le plus vif sont deux films des années 90, Pluie noire et L'Anguille; dans ses films des années 60, je me souviens d'avoir bien aimé Profond Désir des dieux et un peu moins La Femme insecte et Cochons et cuirassés. Globalement, les trois premiers sont des films que j'ai trouvé passionnants, mais en leur trouvant toujours des côtés un peu irritants, et sans jamais arriver à totalement entrer dedans.
Merci, je vais regarder si je trouve ceux dont tu parles. En tout cas, c'est la sensation que j'ai eue en sortant de la salle. 
Cololi a écrit:
J'ai vu : Profond Désir des dieux / La Femme insecte / Cochons et cuirassés / Mon deuxième frère.

C'est simple : quatre très bons films … et même pour le 1° … voire le 2° des chefs d'œuvres. Le 1° est très original … c'est extrêmement riche sur le plan thématique … et visuel. C'est vraiment à voir … c'est ce qui a coulé les studios de la Nikkatsu hehe  (en 68). Génial.
La Femme insecte, c'est dans un registre plus sec, mais absolument génial aussi. Malgré son aspect un peu sec (bon … c'est pas Bresson non plus …) il parvient à nous toucher fortement dans ce portrait assez réaliste d'une femme à la fois victime et bourreau dans le monde la prostitution. Et esthétiquement c'est magnifique.
Cochons et cuirassés / Mon deuxième frère … sont du même courant que la Femme insecte : ce sont des films sociologique sur le Japon d'après-guerre. Un peu moins géniaux que La Femme insecte, mais vraiment du tout bon, solide.

Je l'ai pourtant répété pas mal de fois ici : c'est un immense cinéaste !
Merci, je regarderai. Tu n'avais pas parlé de La vengeance est à moi, une fois ? Là, encore, c'est ce que j'ai retrouvé dans Le pornographe : une inventivité vraiment captivante - le mari défunt est représenté par une carpe et à un moment, il y a une séquence où la tête de la femme est filmée à travers l'eau en mouvement (et les déformations qui en résultent). Il y avait La femme insecte en salles, il y a quelques mois.  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyVen 16 Nov 2018 - 21:09

Ingmar Bergman : Cris et chuchotements        1972
Votre dernier film visionné - Page 13 18792484
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai énormément aimé. C'est vraiment d'une grande intensité, d'une cruauté très sèche. Et puis, ces fondus au rouge.  Shocked
Et puis cette scène finale, sur la balancelle, tout en blanc...  drunken
Sinon, je vois que Haneke y a reprise une (des?) choses pour La pianiste.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 17:12

Jean Grémillon : Gueule d'amour         1937
Votre dernier film visionné - Page 13 6a1186db-adb9-4455-b817-b59de15a0a2a_2
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Premiers pas chez Grémillon - je ne connaissais que de nom mais Voyage à travers le cinéma français m'a poussé à sa découverte ainsi que les discussions en haut de page. J'ai bien aimé, l'histoire n'est pas renversante mais la photographie noir et blanc est très belle (ces visages...  drunken).
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 18:09

Emeryck a écrit:
Ingmar Bergman : Cris et chuchotements        1972
Votre dernier film visionné - Page 13 18792484
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai énormément aimé. C'est vraiment d'une grande intensité, d'une cruauté très sèche. Et puis, ces fondus au rouge.  Shocked
Et puis cette scène finale, sur la balancelle, tout en blanc...  drunken
Sinon, je vois que Haneke y a reprise une (des?) choses pour La pianiste.

Tu veux dire, le personnage de Thulin et les rapports familiers complexes ou bien des reprises formelles ?
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 18:16

Adalbéron a écrit:
Emeryck a écrit:
Ingmar Bergman : Cris et chuchotements        1972
Votre dernier film visionné - Page 13 18792484
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai énormément aimé. C'est vraiment d'une grande intensité, d'une cruauté très sèche. Et puis, ces fondus au rouge.  Shocked
Et puis cette scène finale, sur la balancelle, tout en blanc...  drunken
Sinon, je vois que Haneke y a reprise une (des?) choses pour La pianiste.
Tu veux dire, le personnage de Thulin et les rapports familiers complexes ou bien des reprises formelles ?
Non non, je parlais d'une reprise vraiment littérale - le charmant passage avec les bouts de verre. Après, les contextes sont assez différents chez Bergman et Haneke.
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 18:18

Alors, c’est bien ce qu’il me semblait : c’est déjà dans le roman de Jelinek Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 19:16

Justement, je l'ai revu récemment :

Votre dernier film visionné - Page 13 Captur15
Michael HANEKE : La Pianiste [2000] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol24
         J'aime toujours autant. Ce plan où Erika ouvre la porte de l'entrepôt du centre de hockey sur glace — BLANC AVEUGLANT — et titube en avançant sur la patinoire... c'est magnifique. C'est filmé de manière clinique, les personnages semblent des blocs de glace raide, mais la manière dont Haneke introduit des failles, des tremblements, des glissements, je trouve ça très fort (à défaut d'être toujours très fin - le parallèle entre la relation Erika/sa mère et Anna Schober/Mme Schober finit par être un peu grossier). Mais après avoir lu le roman, je peux dire que c'est une des adaptations d'un roman au cinéma les plus fidèles que je connaisse, même s'il y a quelques détails qui changent (c'est Haneke qui choisit de faire pratiquer à Walter le hockey sur glace, fidèle à sa réputation de cinéaste « glacé »...).

Votre dernier film visionné - Page 13 41597311
Pierre SALVADORI : En liberté ! [2018] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23
         J'ai vraiment du mal à comprendre le consensus critique autour de ce film... C'est souvent très maladroit dans la réalisation, pas fin dans le scénario, même s'il y a des moments très drôles. Les acteurs sont bons et ça fait plaisir de voir Audrey Tautou, devenue assez rare (il y a d'ailleurs une scène très « Amélie Poulain », l'une des plus réussies, où elle demande au personnage joué par Pio Marmaï, son amant, de « refaire son entrée » parce qu'elle n'était pas prête à l'accueillir, ce qui lui permet de mettre en scène son émotion en écoutant le bruit de ses pas sur les graviers de l'allée qui traverse le jardin).
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 20:15

Adalbéron a écrit:
Justement, je l'ai revu récemment :

Votre dernier film visionné - Page 13 Captur15
Michael HANEKE : La Pianiste [2000] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol24
         J'aime toujours autant. Ce plan où Erika ouvre la porte de l'entrepôt du centre de hockey sur glace — BLANC AVEUGLANT — et titube en avançant sur la patinoire... c'est magnifique. C'est filmé de manière clinique, les personnages semblent des blocs de glace raide, mais la manière dont Haneke introduit des failles, des tremblements, des glissements, je trouve ça très fort (à défaut d'être toujours très fin - le parallèle entre la relation Erika/sa mère et Anna Schober/Mme Schober finit par être un peu grossier). Mais après avoir lu le roman, je peux dire que c'est une des adaptations d'un roman au cinéma les plus fidèles que je connaisse, même s'il y a quelques détails qui changent (c'est Haneke qui choisit de faire pratiquer à Walter le hockey sur glace, fidèle à sa réputation de cinéaste « glacé »...).

Votre dernier film visionné - Page 13 41597311
Pierre SALVADORI : En liberté ! [2018] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23
         J'ai vraiment du mal à comprendre le consensus critique autour de ce film... C'est souvent très maladroit dans la réalisation, pas fin dans le scénario, même s'il y a des moments très drôles. Les acteurs sont bons et ça fait plaisir de voir Audrey Tautou, devenue assez rare (il y a d'ailleurs une scène très « Amélie Poulain », l'une des plus réussies, où elle demande au personnage joué par Pio Marmaï, son amant, de « refaire son entrée » parce qu'elle n'était pas prête à l'accueillir, ce qui lui permet de mettre en scène son émotion en écoutant le bruit de ses pas sur les graviers de l'allée qui traverse le jardin).
I love you pour ce Haneke.

Pour le Salvadori, oui, j'hésitais à aller le voir mais franchement, la bande-annonce ne me donnait pas trop envie... La photographie semblait pas trop mal en terme de couleurs, cela dit ; l'est-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptySam 17 Nov 2018 - 23:43

Votre dernier film visionné - Page 13 Pulsions

de Palma : Pulsions

Votre dernier film visionné - Page 13 Brimstone

Koolhoven : Brimstone

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 1:23

Emeryck a écrit:
Jean Grémillon : Gueule d'amour 
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Premiers pas chez Grémillon - je ne connaissais que de nom mais Voyage à travers le cinéma français m'a poussé à sa découverte ainsi que les discussions en haut de page. J'ai bien aimé, l'histoire n'est pas renversante mais la photographie noir et blanc est très belle (ces visages...  drunken).
Il faut absolument que tu voies Remorques - la beauté lumineuse et mouvante des plans sur la plage et puis ce final de pluie et de suie, avec l'irruption des chœurs... (Lumière d'été sont très, très bien aussi.)
Revenir en haut Aller en bas
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 28/09/2017

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 9:24

Emeryck a écrit:
Jean Grémillon : Gueule d'amour         1937
Votre dernier film visionné - Page 13 6a1186db-adb9-4455-b817-b59de15a0a2a_2
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Premiers pas chez Grémillon - je ne connaissais que de nom mais Voyage à travers le cinéma français m'a poussé à sa découverte ainsi que les discussions en haut de page. J'ai bien aimé, l'histoire n'est pas renversante mais la photographie noir et blanc est très belle (ces visages...  drunken).

J'en ai parlé un peu plus haut : un film intéressant, et le scénario ressemble assez clairement au livret de Carmen.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 12:30

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
Jean Grémillon : Gueule d'amour 
Very Happy Very Happy Very Happy Smile +
Premiers pas chez Grémillon - je ne connaissais que de nom mais Voyage à travers le cinéma français m'a poussé à sa découverte ainsi que les discussions en haut de page. J'ai bien aimé, l'histoire n'est pas renversante mais la photographie noir et blanc est très belle (ces visages...  drunken).
Il faut absolument que tu voies Remorques - la beauté lumineuse et mouvante des plans sur la plage et puis ce final de pluie et de suie, avec l'irruption des chœurs... (Lumière d'été sont très, très bien aussi.)
Oui, c'est prévu.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 14:16

Emeryck a écrit:

Pour le Salvadori, oui, j'hésitais à aller le voir mais franchement, la bande-annonce ne me donnait pas trop envie... La photographie semblait pas trop mal en terme de couleurs, cela dit ; l'est-elle ?

Lors de la scène nocturne de la fête foraine/du restaurant (ce sont surtout les images de ces évènements qui circulent — comme celle que j'ai mise), c'est assez réussi, même si l'ensemble n'est pas marquant (autre scène très « Amélie Poulain », en passant, un très beau passage dans une maison hantée de fête foraine), mais le reste du temps, ça ne m'a pas semblé remarquable (à tort peut-être ?).
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 19:42

La Souriante Madame Beudet, Germaine Dulac

En fait je ne l'avais jamais vu en entier, c'est beaucoup mieux que ce a quoi je m'attendais, sans non plus être un très grand chef d’œuvre. Je suis assez surpris par rapport a son label avant gardiste par la relative sobriété formelle du film, Germaine Dulac révèle la vie intérieur de son héroïne de manière très simple, par petite touche, c'est a la fois la force et la faiblesse du film. Force parce qu'ainsi le film évite le vieillissement prématuré qui a pu frapper certains films de L'Herbier (comme L'Inhumaine qui a des moments fascinant formellement mais qui est dans l'ensemble assez nounouille, c'est mon équivalent de "popote" Mr. Green ), mais il faut bien avouer aussi que l'audace tourbillonnante d'un Epstein ou d'un Abel Gance fait défaut et que par moment le film parait bien sage, surtout que l'argument est quand même très mince: Madame Beudet est piégé dans une vie médiocre d'un mari petit-bourgeois et grotesque dont la "plaisanterie" préférée est de faire croire a sa femme qu'il va se suicider avec un révolver non chargé. Un jour a bout elle décide de charger le pistolet.
Certains plans sont trés beau, et ça a le mérite d'être assez court (38 min) la fin ironique sied assez bien au ton amer de l'ensemble, mais ça manque quand même d'un véritable enjeu. Le scénario a toujours été le point noir de l'avant garde française mais un Epstein était dans ses meilleurs films toujours capable de le transcender par la poésie du "cinéma pure" (qui n'avait nullement besoin du son et encore moins de la parole pour s'épanouir), ici c'est quand même un peu pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyDim 18 Nov 2018 - 21:12

Parsifal a écrit:
La Souriante Madame Beudet, Germaine Dulac

En fait je ne l'avais jamais vu en entier, c'est beaucoup mieux que ce a quoi je m'attendais, sans non plus être un très grand chef d’œuvre. Je suis assez surpris par rapport a son label avant gardiste par la relative sobriété formelle du film, Germaine Dulac révèle la vie intérieur de son héroïne de manière très simple, par petite touche, c'est a la fois la force et la faiblesse du film. Force parce qu'ainsi le film évite le vieillissement prématuré qui a pu frapper certains films de L'Herbier (comme L'Inhumaine qui a des moments fascinant formellement mais qui est dans l'ensemble assez nounouille, c'est mon équivalent de "popote" Mr. Green ), mais il faut bien avouer aussi que l'audace tourbillonnante d'un Epstein ou d'un Abel Gance fait défaut et que par moment le film parait bien sage, surtout que l'argument est quand même très mince: Madame Beudet est piégé dans une vie médiocre d'un mari petit-bourgeois et grotesque dont la "plaisanterie" préférée est de faire croire a sa femme qu'il va se suicider avec un révolver non chargé. Un jour a bout elle décide de charger le pistolet.
Certains plans sont trés beau, et ça a le mérite d'être assez court (38 min) la fin ironique sied assez bien au ton amer de l'ensemble, mais ça manque quand même d'un véritable enjeu. Le scénario a toujours été le point noir de l'avant garde française mais un Epstein était dans ses meilleurs films toujours capable de le transcender par la poésie du "cinéma pure" (qui n'avait nullement besoin du son et encore moins de la parole pour s'épanouir), ici c'est quand même un peu pauvre.
Oui, c'est vrai que le scénario n'est pas franchement  intéressant ; mais la fin, franchement, avec le mini-théâtre juste au-dessus du couple, ça m'a fait beaucoup rire.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 0:29

Oui ça reste un bon film, et il y a plein de bonnes idées! j'ai beaucoup aimé la fin aussi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 10:26

Votre dernier film visionné - Page 13 220px-10

Born to Kill (1947) de Robert Wise
avec Claire Trevor, Lawrence Tierney, Walter Slezak, Phillip Terry, Audrey Long

Very Happy  Very Happy  Very Happy  un beau film noir, un des préférés de Melville semble-t'il, acteurs géniaux, une ambiance bien tenue

Votre dernier film visionné - Page 13 Colone10

Colonel Redl (1985) d'István Szabó
avec Klaus Maria Brandauer, Armin Mueller-Stahl, Gudrun Landgrebe, Hans Christian Blech, Jan Niklas
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
d'après la pièce de John Osborne
très bon film sur la déliquescence de l'Empire Austro-Hongrois avec une histoire inspirée de faits réels, assez subtil
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 17:12

Jean Renoir : La chienne        1931
Votre dernier film visionné - Page 13 La_chienne
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
J'ai assez aimé, il y a de beaux moments et d'autres très drôles - le retour de l'ancien mari, notamment.  hehe
Il y a des similitudes avec Le crime de monsieur Lange. J'ai beaucoup aimé l'introduction avec cette mise en abyme et ce film ne prouve rien.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6517
Age : 28
Date d'inscription : 06/01/2011

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 17:17

Tu as vu La rue rouge de Lang?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 17:30

Parsifal a écrit:
Tu as vu La rue rouge de Lang?
hehe J'allais justement poser la même question...
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10291
Age : 22
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 17:57

Parsifal a écrit:
Tu as vu La rue rouge de Lang?
Pas du tout, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1156
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 18:11

Votre dernier film visionné - Page 13 Les-ch11
• Andréa BESCOND & Éric METAYER: Les Chatouilles [2018] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol24
         Un film poignant. Je ne l'ai appris qu'après l'avoir vu, mais il s’agit d’une histoire vraie, vécue par celle qui la raconte et l/s’interprète : Andréa Bescond. Elle est franchement époustouflante (je ne serais pas étonné qu’elle obtienne un César).
         Il y a des moments un peu trop sentimentalistes peut-être, mais tout ce qui pourrait peser est allégé par des touches d’humour, avec tous ces passages chez la psy notamment, très drôles par leur absurdité : on voit par exemple la psy s’installer à côté d’elle à la terrasse d’un café dans un souvenir qu’elle raconte, elle lui conseille de prendre un Lexomil quand elle (la psy) s’énerve (le rêve de tout patient Laughing).
         Les séquences sous drogue sont particulièrement réussies, donnent vraiment le vertige.
         Je ne sais pas si le personnage qu’interprète Karin Viard est vraiment inspiré de la mère d'Andréa Bescond, mais il est vraiment invraisemblable, comme s’il s’agissait d’avoir une figure censée incarner tous les discours complètement cons que peuvent avoir certaines personnes face à des abus sexuels. Mais l’invraisemblable est le privilège du réel…

Votre dernier film visionné - Page 13 Crimes10
• David YATES : Les Animaux fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald [2018] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23
         Malheureusement vu en VF, comme j'y allais avec mes parents, qui ne sont pas très VO... Sur le plan de la réalisation, il y a beaucoup à redire, entre les effets spéciaux ratés (et le maquillage de Nicolas Flamel, franchement...), le montage surexcité, les couleurs délavées, le scénario tarabiscoté, la superficialité dans la caractérisation des personnages (et j'ajoute le doublage, ça rend vraiment tout artificiel, même s'il peut y avoir du doublage même en VO), mais je suis toujours ébahi devant la richesse de ce monde qu'a créé et continue de créer J. K. Rowling et c’est toujours un plaisir d’y retourner. La dernière demi-heure m’a cloué sur mon siège, grand spectacle oblige.
         Je ne suis pas un fan absolu, donc je ne vais pas m’insurger contre tel élément ou tel autre qui viendrait briser la cohérence ou la pensée de la série originale (Minerva McGonagall qui a maintenant deux dates de naissance, par exemple — Proust a fait pire). Un peu déçu par la manière très niaise, superficielle et brusque avec laquelle l’idylle passée entre Dumbledore et Grindelwald est abordée, mais ça a le mérite d’être enfin explicité.
         Et puis, quelle brochette d’acteurs, sexy et talentueux ! Eddie Redmayne, Katherine Waterston, Ezra Miller, Zoë Kravitz, Callum Turner (je suis tombé amoureux), Jude Law et puis Johnny Depp, quand même, même s’il n’est plus tout frais et que son personnage fait (encore) très méchant-qui-est-méchant... Eh ! I love you
         Quand on y repense, on se dit qu’il s’agit d’un film de transition, en introduction aux suivants — mais c’est tellement dense et précipité, déjà... Ça méritait des romans Very Happy

Votre dernier film visionné - Page 13 64243310
• Brian SINGER : Bohemian Rhapsody [2018] Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23Votre dernier film visionné - Page 13 Brocol23
         Comme l’a remarqué Emeryck, c’est un biopic bateau, qui est très loin d’être désagréable à regarder, mais c’est quand même globalement assez lisse. Rami Malik est excellent, on ne s’ennuie pas et puis on frémit en entendant toutes ces chansons géniales (Queen est vraiment un de mes groupes préférés compress) !
        Très séduit, par ailleurs par Lucy Boynton ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 18:40

Emeryck a écrit:
Parsifal a écrit:
Tu as vu La rue rouge de Lang?
Pas du tout, pourquoi ?
Parce que c'est un remake du film de Renoir (ou, du moins, une autre adaptation du roman de La Fouchardière) - avec Edward G. Robinson et Joan Bennett!
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 18:58

Toujours dans ma série : "les films que personne ne songerait à visionner sur classik", un doublet Diana Ross qui est ressorti cette année en DVD, The Lady sings the Blues de Furie, biopic long, conventionnel mais pourtant prenant et joliment colorié sur Billie Holliday, magnifiquement incarnée par la chanteuse et surtout le délirant Mahogany (signé Gordy, l'amant tout puissant de Ross qui l'a repris à Tony Richardson dont il n'aimait pas le travail). Ce dernier film est un sommet camp mémorable qui se déroule dans le milieu impitoyable de la mode et qui nous vaut une garde robe 70 terrifiante (signée Diana Ross elle-même), un Anthony Perkins photographe impuissant ou homosexuel totalement névrosé, une rengaine entêtante ("Do you know"), une étude grotesque des dessous du mannequinat et de la création et quelques séquences de shooting hystérique et de fêtes décadentes. Très homophobe en apparence, complètement queer au fond. Bref, un chef d'oeuvre que je recommande chaudement (peut-être pas à Cololi ou Benedictus, quand même).

Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11541
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 19:17

Francesco a écrit:
Bref, un chef d'oeuvre que je recommande chaudement (peut-être pas à Cololi ou Benedictus, quand même).
pété de rire

C'est quand même terrible de découvrir qu'on fait peu ou prou figure d'instance répressive dans l'imaginaire de ses petits camardes...
Et, plus traumatisant encore, qu'on est mis sur le même pied que Cololi.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3653
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 19:26

Mais non, mais non ... Mr. Green je pense que tu as d'autres chats de cinéma à fouetter alors que je peux imaginer Stefano, Adalbéron voire Parsifal perdre un peu de leur temps (néanmoins précieux) pour les quelques moments de grâce du film.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 EmptyLun 19 Nov 2018 - 20:01

Mais non Benedictus adore le vieil Hollywood ! Personne n'est parfait !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Votre dernier film visionné - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Votre dernier film visionné   Votre dernier film visionné - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Votre dernier film visionné
Revenir en haut 
Page 13 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: