Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-23%
Le deal à ne pas rater :
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD à 929€ (Via ODR)
929 € 1199 €
Voir le deal

 

 Antal Dorati compositeur

Aller en bas 
+2
DavidLeMarrec
Mélomaniac
6 participants
AuteurMessage
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 9 Mar 2014 - 1:09

Surprised Quelqu'un a-t-il déjà entendu la Symphonie n°1 de Dorati, ici enregistrée par lui-même chez Mercury en avril 1960 ?

Il l'a aussi enregistrée, ainsi que se seconde, avec la Philharmonie de Stockholm, pour le label Bis.

Antal Dorati compositeur Mercury+SR90499+Dorati+Symphony
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 9 Mar 2014 - 14:35

J'ai entendu la version BIS.

À l'image de son répertoire et de ses postures de chef : très paroxystique, complexe, grimaçant, contrasté. On pourrait comparer ça aux mélodies cabossées de Chostakovitch, mais l'harmonie est parfois plus moderne, à d'autres moments plus néoclassiques ; on a l'impression étrange d'une juxtaposition entre de la musique soviétique, les effets d'orchestration burlesques de Stravinski ou Chostakovitch, des moments qui semblent sortir de la tonalité, et puis des poussées abruptes de néoclassicisme, dans un style épuré qui pourrait évoquer la Cinquième de Prokofiev.

Patchwork assez insaisissable, très bien écrit pour l'orchestre, presque un pavillon témoin... mais je ne suis pas sûr de voir où ça va.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28835
Date d'inscription : 21/09/2012

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 9 Mar 2014 - 14:48

Smile Ta description me fait envie.

J'aimerais bien trouver un repiquage de l'enregistrement de la n°1 chez Mercury, mais faut pas rêver...  Confused 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 9 Mar 2014 - 14:56

J'aurais bien aimé aussi, mais c'est difficile à trouver en effet.

En revanche, la version BIS est excellemment captée, bien mieux qu'à l'accoutumée : il y a du souffle sur les bandes, mais c'est la contrepartie pour une présence très physique des timbres. On entend très bien le détail, pas de réverbération parasite... tu peux foncer sans problème.

Effectivement, ça fait envie... parce que c'est très intéressant. Personnellement, ça me séduit beaucoup plus que n'importe quel Chosta ou Popov... Il y a un côté expansif qui mêle Bartók et Stravinski à la veine soviétique, avec soudain de petits groupes, des ostinati un peu dansants, et puis des fugatos plus néoclassiques. Très étrange, vraiment, mais très riche aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14339
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyVen 12 Jan 2018 - 20:03

Antal Dorati compositeur Dorati10
DORÁTI: Symphonies n°1 et n°2 «Querela Pacis»
Antal Doráti / Orchestre Philharmonique de Stockholm
Stockholm, Folket Hus, I.1972, en public¹; 26 & 29.V.1988²
BIS


Doráti dans ses œuvres, donc. Et à ce qui est pour moi une deuxième écoute, ces deux symphonies restent toujours aussi passionnantes.

Peu à rajouter, du moins au sujet de la 1ᵉ, à ce que David en a dit un peu plus haut. En effet, c’est une musique qui donne l’impression de tout le temps bifurquer - non seulement dans son écriture harmonique (c’est globalement une tonalité grinçante très «symphonie soviétique», mais dans le détail ça en dévie en fait assez souvent, soit vers une atonalité libre soit au contraire vers quelque chose de beaucoup plus consonnant) mais aussi dans les formules rythmiques et les couleurs et textures instrumentales où on sent l’expérience du chef dans Bartók et Stravinsky (c’est, de tous ces points de vue plus, bien plus mobile, bien plus varié que du Chostakovitch.) Mais en dépit du risque évident de dispersion, c’est une musique qui soutient sans faiblir l’intérêt de l’auditeur en raison de sa poussée constante et de son expressivité très brute (on bifurque, mais c’est toujours entre deux paroxysmes) - là aussi, on sent vraiment ce que le compositeur doit au chef d’orchestre.

À la réécoute, la 2ᵉ «Querela Pacis» m’a paru assez sensiblement différente. Elle est d’abord plus homogène dans sa forme (une structure en trois mouvements en arche enchaînés à la Bartók - contre les cinq mouvements plus disparates de la 1ᵉ), ainsi que dans son langage, plus postromantique et mitteleuropéen, et aussi une expression plus fluide moins grinçante et paroxystique. J’ai en particulier beaucoup aimé le I (...Peccata mundi...) qui semble évoluer quelque part entre le dernier Mahler et le Schoenberg des 5 Pièces pour orchestre. Le II (...Dies illa...) ressemble davantage à ce qu’on pouvait entendre de heurté dans la 1ᵉ symphonie, mais le III (...Dona nobis...), s’il semble partir du même univers postromantique que le I, dévie assez vite vers des épisodes à la consonnance retorse, qui ferait parfois penser à du Hindemith ou du Martinů.

Vraiment deux symphonies à connaître, qui semblent dessiner comme un passionnant labyrinthe à travers les écoles modernes de l’Europe du Centre et de l’Est, et ont en même temps une générosité expressive qui les rend assez immédiatement accessibles. (Très belles prises de son, en outre.)


Dernière édition par Benedictus le Dim 8 Mai 2022 - 15:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyVen 12 Jan 2018 - 23:43

Depuis le temps, il faut vraiment que j'écoute ça. Merci pour ces commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14339
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptySam 13 Jan 2018 - 1:00

Ah oui, je pense que ça devrait te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 9 Sep 2018 - 1:38

J'ai écouté la première symphonie dans la version BIS, je suis très intéressé mais quand même un peu partagé et pas si loin de l'impression de David, c'est-à-dire qu'on peut un peu s'y perdre, ça réclame une écoute très attentive et encore, pas sûr que ça suffise.
Je trouve le final bruyant et en-dessous du reste.
Mais dans l'ensemble c'est chouette, riche, varié, et assez bartokien.
Un peu gêné par la prise de son, ça pourrait être bien mais c'est quand même assez étouffé je trouve.

J'avais aussi écouté les sette pezzi et la Night music (toujours chez Bis, mais dirigé par Moshe Atzmon), je crois que j'avais été encore plus convaincu, notamment par les 7 pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyMar 11 Sep 2018 - 1:03

2è symphonie: moi aussi, j'ai surtout aimé le premier mouvement, mais je trouve aussi la fin du III vraiment très réussie.
Bartok est nettement moins présent que dans la première, par contre il y a toujours cette sensation qu'on n'est pas loin de quelque chose de très très bien, mais qu'on n'y est pas tout à fait… (toutefois ce n'est qu'une première écoute)
Là on a une vraie belle prise de son.
Le livret du disque est éclairant puis le compositeur y parle de la genèse de ses œuvres, mais aussi de leur forme et de leur expression.
Dorati parle notamment du côté "improvisatoire" de la 1ère symphonie (c'est vrai que c'est ce qu'on ressent à l'écoute) qui est dû au fait que cette symphonie est faite à partir d'innombrables esquisses sur plusieurs années.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyVen 6 Mai 2022 - 3:45

Ca vient de paraître:

Antal Dorati compositeur 4011790220130-front-768x685

Et ça me fait bien envie. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea


Nombre de messages : 5438
Age : 64
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyVen 6 Mai 2022 - 8:22

Je suis allé lire la fiche wikipedia de Martin Fischer-Dieskau, il a été l'assistant de Dorati à l'orchestre symphonique de Détroit, certes il y a longtemps, en 1978/79 mais ça peut justifier sa présence en tant que chef pour cet enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyVen 6 Mai 2022 - 13:02

Synopsis et livret allemand-anglais.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptySam 7 Mai 2022 - 2:16

Oui, il a fait une carrière de chef (sous les radars de la notoriété la plus en vue, mais on l'a vu passer çà et là). La surprise est plutôt de bénéficier enfin d'un opéra de Doráti ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptySam 7 Mai 2022 - 22:41

Très belle découverte pour moi, j'avais été assez convaincu par les 7 pièces pour orchestre et la 2è symphonie, mais je trouve que c'est encore plus enthousiasmant.
L'oeuvre est en majeure partie assez sombre, on peut être surpris de ne pas trop trouver d'influences des compositeurs que Dorati a beaucoup dirigés (hormis un peu du Bartok du Mandarin), on est davantage dans une lignée Stephan-Schoeck-Schulhoff, voire un peu d'Elektra (les descentes d'accords mineurs en chromatisme caractéristiques de la scène avec Clytemnestre) ou du Hindemith de Sancta Susanna, avec parfois une touche de Bartok ou une touche de lyrisme mahlérien. (la fin notamment)
Bref c'est pile dans ce que j'aime.  Very Happy
C'est assez contrasté, il y a du très tonal mais aussi des choses nettement plus aventureuses, mais globalement on est dans une lignée décadente, même si c'est assez personnel j'ai l'impression. (je retrouve assez le langage des 7 pièces)
Orchestralement c'est somptueux, des tas d'arrière-plans extraordinaires, des interludes purement symphoniques superbes, comme chez Schulhoff par exemple, il y a finalement peu de texte pour un opéra (ou oratorio?) de 2h40.
Je sais que je ne vais pas tarder à le réécouter.
En tout cas confirmation que Dorati n'était pas un compositeur occasionnel, là c'est une oeuvre de grande ampleur, maîtrisée et forte.

C'est un très bel enregistrement studio, je regrette juste les voix un petit peu trop en avant, on aurait envie de profiter encore plus de l'orchestre.

C'est magnifiquement interprété, tant vocalement (avec des pointures comme Konieczny et Schade, mais aussi les rôles secondaires) qu'orchestralement.

Sur scène ou en version de concert, il serait urgent de monter ça!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 8 Mai 2022 - 13:07

C'était prévu, mais si c'est du niveau des symphonies, ça rend encore plus impatient ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14339
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 8 Mai 2022 - 13:28

Oui: bounce et puis je viens de découvrir que le livret, c'est une sorte de midrash théâtralisé de I Roi 17-19 (l'histoire d'Élie, Élisée, Achab et Jézabel, la Sidonienne, la vigne de Nabot, le combat contre les prêtres de Baal sur le mont Carmel, tout ça, tout ça...) par Martin Buber (avec des trucs exégétiquement géniaux - comme par exemple l'idée de faire systématiquement chanter la Voix de Dieu par le chanteur auquel elle est supposée s'adresser) - donc c'est encore plus un truc pour moi.

Commandé, évidemment!
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1407
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 8 Mai 2022 - 18:14

Xavier a écrit:

C'est assez contrasté, il y a du très tonal mais aussi des choses nettement plus aventureuses, mais globalement on est dans une lignée décadente, même si c'est assez personnel j'ai l'impression. (je retrouve assez le langage des 7 pièces)
Orchestralement c'est somptueux, des tas d'arrière-plans extraordinaires, des interludes purement symphoniques superbes, comme chez Schulhoff par exemple, il y a finalement peu de texte pour un opéra (ou oratorio?) de 2h40.

C'est assez paresseux de ma part, mais je m'associe pleinement à ces remarques. Beaucoup d'orchestre, des arrière-plans en pagaille, du décadent mais pas du déjà entendu. Ce n'est ni paroxystique comme Strauss (Elektra, Salomé), ni éthéré comme Schreker (Der ferne Klang, je ne pense pas aux grosses machines Mahléro-compatibles comme Irrehole), ni vénéneux-étouffant comme Zemlinsky (Eine florentinische Tragödie).

Je suis assez convaincu qu'il s'agit d'une pièce majeure, à la séduction difficile. Mille détails sont perçus si l'on prend la peine de se pencher dessus, permettant de réaliser le travail d'orfèvre. Mais de prime abord, j'avoue ne pas être enthousiasmé. Embarassed
Une prise de son mettant en avant l'orchestre aurait rendu les sortilèges de l'opéra plus opérants ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyDim 8 Mai 2022 - 19:26

Mefistofele a écrit:

Une prise de son mettant en avant l'orchestre aurait rendu les sortilèges de l'opéra plus opérants ?

Oui, c'est vraiment le seul bémol pour moi, j'aimerais entendre ça en concert pour mieux profiter de l'orchestre!
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea


Nombre de messages : 5438
Age : 64
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyLun 9 Mai 2022 - 16:33

Le son est effectivement un peu cotonneux et laisse sur sa faim, ce qui laisse évidemment les voix solistes un peu trop au premier plan. Même les choeurs sont un peu loin dans la brume.
Pour le reste et sans pouvoir rivaliser avec les sommités que vous êtes, je note une très grande maîtrise des couleurs sonores, et me semble-t-il une excellente connaissance du registre et de l'emploi des percussions, qui sont toujours bientàpropos. J'ai encore un peu de mal avec la voix de basse, qui est quand même assez prédominante surtout dans l'acte 1.
La balance entre le très tonal et le moins tonal rend l'oeuvre extrêmemnt digeste, en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88680
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyLun 9 Mai 2022 - 16:44

Stanlea a écrit:
J'ai encore un  peu de mal avec la voix de basse, qui est quand même assez prédominante surtout dans l'acte 1.

Tu parles bien de Tomas Konieczny, qui interprète le rôle d'Elia?
Oui il est omniprésent, mais il est bien baryton, même si c'est vrai qu'il sonne différemment au disque qu'en salle, où ses graves paraissent même assez minces. (mais c'était à Bastille pour moi)
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea


Nombre de messages : 5438
Age : 64
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptyLun 9 Mai 2022 - 17:27

Oui pardon, baryton, mais le chanteur n'est pas en cause, c'est juste le registre dont je ne suis pas fan.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94017
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur EmptySam 14 Mai 2022 - 14:39

Je rejoins largement vos impressions. Comme d’habitude chez Doráti, un langage mixte, qui emprunte aussi bien à la tonalité lyrique et décadente qu’aux expérimentations atonales plus défragmentées, et toujours avec un très haut niveau d’inspiration. (Attention tout de même aux amateurs d’opéra postromantique : déclamation assez sèche, les lignes vocales ne cherchent pas nécessairement la séduction…)

Très bel attelage et très beau plateau, même si, comme vous, je trouve la prise de son relègue sans doute l’orchestre un peu loin vu qu’il représente l’intérêt primordial de cette œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé





Antal Dorati compositeur Empty
MessageSujet: Re: Antal Dorati compositeur   Antal Dorati compositeur Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Antal Dorati compositeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Furtwängler le compositeur
» Les compositeurs... votre classement personnel!
» Malcolm Arnold (1921-2006)
» Medtner
» E.T.A. Hoffmann compositeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: