Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
-48% sur le Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
41.88 € 79.90 €
Voir le deal

 

 Lectures (6)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyJeu 6 Mai 2021 - 23:11

Oui, c'est très bien vu. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 7 Mai 2021 - 12:19

Didier Eribon : Retour à Reims        2009
Lectures (6) - Page 17 51kBz-39Y9L
Very Happy Very Happy Very Happy Smile+
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyLun 10 Mai 2021 - 19:01

Terminé Tropique du Cancer. Eblouissant alliage de lyrisme poétique et de crudité.
Par ici la suite :

Henry Miller : Tropique du Capricorne
Lectures (6) - Page 17 Tropique_du_Capricorne
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 19 Mai 2021 - 18:03

Jean-Patrick Manchette & Jean-Pierre Bastid : Laissez bronzer les cadavres !        1971
Lectures (6) - Page 17 81nCyw2T2iL
Very Happy Very Happy Very Happy
Un peu déçu, les autres romans de Manchette sont-ils meilleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 19:49

Schopenhauer : Le Monde comme volonté et représentation
Lectures (6) - Page 17 51nyihgLl1L._SX302_BO1,204,203,200_

Je me lance...
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4723
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 20:16

Je n'ai plus lu un livre de philo depuis que j'ai quitté le lycée. Le seul bouquin qui ne me donne pas d'urticaire c'est L'homme superlumineux de Brigitte Dutheil et Régis Dutheil. C'est un savant mélange de philosophie et de sciences ; et pour ceux qui ont l'esprit ouvert, les auteurs parlent aussi de la mort, de réincarnation et d'apparitions
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 21:10

Il parlent aussi du petit pont de bois?
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4723
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 21:43

[quote="Benedictus"]Il parlent aussi du petit pont de bois?[/]

tongue Arrête de drink et de bedo c'est très mauvais pour tes neurones. Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 22:53

@Benedictus : Tu as lu cet ouvrage de Schopenhauer ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 21 Mai 2021 - 23:49

Oui... il y a plus de 20 ans! Je garde le souvenir d'un grand livre très impressionnant.

Pour essayer de préciser davantage: sans avoir été forcément convaincu par toutes les options de Schopenhauer, j'avais été impressionné par la façon dont le mouvement d'écriture de cette espèce d'énorme thèse philosophique articulée à l'allemande (on n'est pas du tout dans un jeu avec les formes littéraires comme chez Nietzsche ou Kierkegaard, pour rester un peu dans les mêmes eaux) semble vraiment retranscrire la poussée d'une expérience de pensée (j'allais presque dire: une aventure de pensée) ambitieuse et assez radicalement personnelle.

Je me souviens qu'on sentait vraiment le personnage derrière l'ambition intellectuelle du truc (et un personnage que j'avais bien aimé: une sorte d'ascète pessimiste chez qui le raisonneur presque sarcastique équilibrerait les penchants pour un certain radicalisme mystique.)

Et puis, ce qui est fascinant, quand on le lit en connaissant déjà ce qui vient après, tant dans la philosophie (Nietzsche, Wittgenstein, l'existentialisme...) que dans la musique (Wagner, Mahler...), la littérature (Dostoïevski, Flaubert, le symbolisme, Proust, Mann, Kafka, Borges, Beckett...), c'est qu'on se rend très vite compte à quel point son influence a été considérable - en fait, c'est un peu la matrice intellectuelle de quasiment toute la «modernité négative» (la modernité qui va a rebours de l'optimisme des Lumières, si tu veux; une espèce de négatif ou de reflet inversé du spinozisme, en somme.)

(Après, Le monde comme volonté et comme représentation, ce n'est pas forcément le truc que je relirais pour le plaisir non plus.)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 22 Mai 2021 - 14:29

Benedictus a écrit:
Il parlent aussi du petit pont de bois?
Encore une preuve de ton amour (évident) pour la chanson/variété française...
(J'avoue que j'ai dû regarder sur Internet car je n'avais pas compris ton jeu de mots...)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 22 Mai 2021 - 14:38

Ah, oui, ça, c'est une référence très générationnelle, je pense.

(Au demeurant, même si la tendance est plutôt à gentiment ricaner d'Yves Duteil, il fait partie des chanteurs français que je supporte le mieux.)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 22 Mai 2021 - 14:40

Amal Bentounsi & Antonin Bernanos & Julien Coupat & David Dufresne & Éric Hazan & Frédéric Lordon : Police        2020
Lectures (6) - Page 17 FAB_11x16_8_POLICE_2020_3
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Des textes d'intérêt divers, certains moins intéressants (Hazan) et/ou parfois assez mal fichus (Coupat), d'autres nettement plus intéressants (Bentounsi, Dufresne - à compléter avec son dernier documentaire en date, Un pays qui se tient sage), l'article de Lordon est plutôt bien mais peut-être un peu court ; en revanche, celui de Bernanos (Antonin) est beaucoup plus substantiel et donne matière à réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 22 Mai 2021 - 20:49

Benedictus a écrit:
Oui... il y a plus de 20 ans! Je garde le souvenir d'un grand livre très impressionnant.

Pour essayer de préciser davantage: sans avoir été forcément convaincu par toutes les options de Schopenhauer, j'avais été impressionné par la façon dont le mouvement d'écriture de cette espèce d'énorme thèse philosophique articulée à l'allemande (on n'est pas du tout dans un jeu avec les formes littéraires comme chez Nietzsche ou Kierkegaard, pour rester un peu dans les mêmes eaux) semble vraiment retranscrire la poussée d'une expérience de pensée (j'allais presque dire: une aventure de pensée) ambitieuse et assez radicalement personnelle.

Je me souviens qu'on sentait vraiment le personnage derrière l'ambition intellectuelle du truc (et un personnage que j'avais bien aimé: une sorte d'ascète pessimiste chez qui le raisonneur presque sarcastique équilibrerait les penchants pour un certain radicalisme mystique.)

Et puis, ce qui est fascinant, quand on le lit en connaissant déjà ce qui vient après, tant dans la philosophie (Nietzsche, Wittgenstein, l'existentialisme...) que dans la musique (Wagner, Mahler...), la littérature (Dostoïevski, Flaubert, le symbolisme, Proust, Mann, Kafka, Borges, Beckett...), c'est qu'on se rend très vite compte à quel point son influence a été considérable - en fait, c'est un peu la matrice intellectuelle de quasiment toute la «modernité négative» (la modernité qui va a rebours de l'optimisme des Lumières, si tu veux; une espèce de négatif ou de reflet inversé du spinozisme, en somme.)

(Après, Le monde comme volonté et comme représentation, ce n'est pas forcément le truc que je relirais pour le plaisir non plus.)

Lectures (6) - Page 17 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4114
Age : 26
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 28 Mai 2021 - 14:02

Garcia Marquez : L'Automne du patriarche

Un texte où les délimitations du réalisme, du fantastique, du conte et de la critique, se font poreuses. La technique d'écriture -- des phrases qui s'amassent sans pause, séparées par des virgules seulement, à laquelle il faut quelques pages pour s'habituer -- donne au récit une ambiance de rêve, où les détails s'accumulent sans que de véritables précisions soient apportées, où le temps s'écoule d'une étrange manière : les épisodes dramatiques ou comiques du règne du dictateur s'égrènent sans donner une quelconque impression de progression, le cadre du texte semble immobile dans une chaleur perpétuelle. La figure du dictateur est insaisissable : cruel ou infantile selon les moments, messie ou fantoche, d'un âge indéfinissable, aux obsessions étranges. En fait, c'est le problème même de la mémoire qui se dessine, d'un présent immobile dont le rapport au passé s'est désagrégé. J'aime beaucoup.

Aragon : Les Cloches de Bâle

Rétrospectivement un bon roman. Pourtant la première partie (et malgré le mot d'introduction écrit par Aragon plusieurs années plus tard) est désespérément balzacienne. Elle s'éclaire sous un autre angle à mesure que le roman se développe, et qu'Aragon explore d'autres voies que celles d'une Comédie Humaine transposée en 1910. Quelques longueurs dues à l'aisance, la générosité d'un auteur sûr de lui-même ; mais j'admire la façon qu'il trouve d'élargir soudain le spectre de son roman, d'emboîter son histoire à l'Histoire du début du XXe.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31761
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 28 Mai 2021 - 19:05

Je ne sache pas que cela soit un défaut que d'être balzacien !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 28 Mai 2021 - 19:32

Je suis bien d'accord. Cela dit, l'usage de l'adjectif «balzacien» dans un sens assez caricatural et systématiquement péjoratif a été trop martelé par les meilleurs auteurs du Nouveau Roman dans leurs textes théoriques (prospectifs comme L'Ère du soupçon de Nathalie Sarraute, rétrospectifs comme le Discours de Stockholm de Simon) pour qu'il n'en reste pas quelque chose, même chez les meilleurs esprits. (La preuve.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 28 Mai 2021 - 19:52

Ah tiens, je n'avais pas vu ça:
Emeryck a écrit:
Jean-Patrick Manchette & Jean-Pierre Bastid : Laissez bronzer les cadavres !        1971

Very Happy Very Happy Very Happy
Un peu déçu, les autres romans de Manchette sont-ils meilleurs ?
Alors: globalement, oui (celui-là est un premier roman, écrit à quatre mains, qui plus est.) Cela dit: attention, en dépit de leurs spécificités (notamment leur arrière-plan politique anar-situ et leurs personnages déglingués), ça s'inscrit toujours dans les cadres d'une littérature de genre (romans noirs assez brefs à l'écriture sèche.)

Mais je garde un bon souvenir des deux romans les plus ouvertement politiques (L'Affaire N'Gustro et Nada), du diptyque Eugène Tarpon (Morgue pleine et Que d'os!) et des deux romans les plus typés «parano années 70» (Le Petit Bleu de la côte ouest et La Position du tireur couché.)

Pour autant, je ne les ai pas relus depuis longtemps. (Alors que je relis assez régulièrement Léo Malet.)
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4114
Age : 26
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyVen 28 Mai 2021 - 21:18

Cololi a écrit:
Je ne sache pas que cela soit un défaut que d'être balzacien !

Benedictus a écrit:
Je suis bien d'accord. Cela dit, l'usage de l'adjectif «balzacien» dans un sens assez caricatural et systématiquement péjoratif a été trop martelé par les meilleurs auteurs du Nouveau Roman dans leurs textes théoriques (prospectifs comme L'Ère du soupçon de Nathalie Sarraute, rétrospectifs comme le Discours de Stockholm de Simon) pour qu'il n'en reste pas quelque chose, même chez les meilleurs esprits. (La preuve.)

Je connais très peu ce qu'on écrit les auteurs du Nouveau Roman, et n'ai pas encore rencontré cet adjectif chez eux Smile .

Pourquoi le qualificatif de balzacien devrait-il être automatiquement une critique (ou une qualité positive) ? J'ai précisé, désespérément balzacien : tous les ingrédients y sont, mais ça ne mène que là où on s'est déjà promené, vers des personnages et des situations qui n'ont pas le sel des originaux. Une fadeur, un sentiment de déjà-vu : voilà ce que m'a évoqué la première partie de ce roman, considérée pour elle-même et sans connaissance de la suite.
Dans un texte qui sert d'introduction, Aragon précise lui-même que les parties suivantes furent écrites comme justifications de la première, que le sens de son roman s'est construit à retardement, suite à la réaction d'Elsa à la première partie.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31761
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 29 Mai 2021 - 9:34

Oui oui évidemment, je me doutais de la réponse : le reproche porte sur l'imitation de Balzac. Je n'ai pas lu celui dont tu parles, mais ... par "balzacien", tu pointes j'imagine cette option un peu sociologique de Balzac. Ok, mais Aragon a son écriture à lui (c'est là l'intérêt).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 29 Mai 2021 - 9:38

Benedictus a écrit:
Ah tiens, je n'avais pas vu ça:
Emeryck a écrit:
Jean-Patrick Manchette & Jean-Pierre Bastid : Laissez bronzer les cadavres !        1971

Very Happy Very Happy Very Happy
Un peu déçu, les autres romans de Manchette sont-ils meilleurs ?
Alors: globalement, oui (celui-là est un premier roman, écrit à quatre mains, qui plus est.) Cela dit: attention, en dépit de leurs spécificités (notamment leur arrière-plan politique anar-situ et leurs personnages déglingués), ça s'inscrit toujours dans les cadres d'une littérature de genre (romans noirs assez brefs à l'écriture sèche.)

Mais je garde un bon souvenir des deux romans les plus ouvertement politiques (L'Affaire N'Gustro et Nada), du diptyque Eugène Tarpon (Morgue pleine et Que d'os!) et des deux romans les plus typés «parano années 70» (Le Petit Bleu de la côte ouest et La Position du tireur couché.)

Pour autant, je ne les ai pas relus depuis longtemps. (Alors que je relis assez régulièrement Léo Malet.)
Ce n'est pas un problème que ses romans s'inscrivent dans cette ligne-là.

Je pense poursuivre avec L'affaire N'Gustro, du coup - et j'en profite pour noter le nom de MaletSmile
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4114
Age : 26
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 29 Mai 2021 - 10:37

Cololi a écrit:
Oui oui évidemment, je me doutais de la réponse : le reproche porte sur l'imitation de Balzac. Je n'ai pas lu celui dont tu parles, mais ... par "balzacien", tu pointes j'imagine cette option un peu sociologique de Balzac. Ok, mais Aragon a son écriture à lui (c'est là l'intérêt).

Certes, mais on ne va pas réserver balzacien pour ce qu'a écrit Balzac Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 29 Mai 2021 - 11:34

Horatio a écrit:
Pourquoi le qualificatif de balzacien devrait-il être automatiquement une critique (ou une qualité positive) ? J'ai précisé, désespérément balzacien : tous les ingrédients y sont, mais ça ne mène que là où on s'est déjà promené, vers des personnages et des situations qui n'ont pas le sel des originaux. Une fadeur, un sentiment de déjà-vu : voilà ce que m'a évoqué la première partie de ce roman, considérée pour elle-même et sans connaissance de la suite.
Mon souvenir est très, très différent, s'agissant de la première partie des Cloches de Bâle: ce qui m'y a gêné en tant que lecteur, c'est le goût un peu fatigant pour la virtuosité d'écriture (la vivacité de phrases courtes en asyndètes, les effets de clin d'œil référentiels, le jeu sur les ruptures de registres, le style indirect libre, la prolifération des anacoluthes et ellipses...)

Alors certes, le rapport de l'instance narrative aux personnages et au monde y semble effectivement «balzacien», mais cet étalage de virtuosité me semble au contraire créer une espèce de mise à distance ironique du modèle plus qu'une imitation sincère - d'où (je te rejoins là-dessus) une impression de fausseté.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4114
Age : 26
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptySam 29 Mai 2021 - 12:12

Benedictus a écrit:
Mon souvenir est très, très différent, s'agissant de la première partie des Cloches de Bâle: ce qui m'y a gêné en tant que lecteur, c'est le goût un peu fatigant pour la virtuosité d'écriture (la vivacité de phrases courtes en asyndètes, les effets de clin d'œil référentiels, le jeu sur les ruptures de registres, le style indirect libre, la prolifération des anacoluthes et ellipses...)

Alors certes, le rapport de l'instance narrative aux personnages et au monde y semble effectivement «balzacien», mais cet étalage de virtuosité me semble au contraire créer une espèce de mise à distance ironique du modèle plus qu'une imitation sincère - d'où (je te rejoins là-dessus) une impression de fausseté.

J'entendais balzacien au sens de ton second paragraphe : un certain rapport de l'instance narrative aux personnage et à leur milieu. Le fait qu'Aragon ait eu ou non ce modèle à l'esprit en écrivant cette partie est secondaire. Avait-il dès le départ une intention ironique ? Ce n'est pas certain, vu ce qu'il en dit lui-même. Et si c'est le cas, l'ironie est trop lourde pour être appréciable.

La virtuosité d'écriture ne se limite pas à cette première partie -- la dernière, celle située à Bâle, remporte peut-être la palme. Pourtant je n'ai pas eu la même impression de fadeur. J'en déduis que ce n'est pas la virtuosité en elle-même qui m'a lassé (et puis je sors d'Ulysse, il me reste quelques bouteilles de tolérance à la virtuosité démonstrative hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 14:57

Monique Wittig : The straight mind        1992
Lectures (6) - Page 17 51RJlMr+S7L
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 15:23

L'édition française n'est plus disponible ou c'est toi qui a préféré lire l'original en anglais? (Livre assez stimulant, en tout cas.)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 16:16

Benedictus a écrit:
L'édition française n'est plus disponible ou c'est toi qui a préféré lire l'original en anglais? (Livre assez stimulant, en tout cas.)
En fait, comme le livre s'appelait The straight mind and other essays j'ai pensé qu'il y avait des textes additionnels...
Oui, le livre est très intéressant, assez influent je crois mais il y a des points qui sont un peu des pirouettes.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 16:29

La version française parue chez Balland dans les années 90 ne portait pas de mentions et autres essais, mais il me semble qu'on y trouvait les mêmes textes. (Oui, il y a quelques pirouettes - surtout dans les textes plus courts, plus ou moins de circonstance - mais dans mon souvenir, ça lisait de manière autrement fluide que Judith Butler... hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 16:44

Benedictus a écrit:
La version française parue chez Balland dans les années 90 ne portait pas de mentions et autres essais, mais il me semble qu'on y trouvait les mêmes textes. (Oui, il y a quelques pirouettes - surtout dans les textes plus courts, plus ou moins de circonstance - mais dans mon souvenir, ça lisait de manière autrement fluide que Judith Butler... hehe )
Exactement, c'est la comparaison des titres qui m'a amené à penser ça.
Oui, autrement plus fluide mais chez Butler, il n'y a pas de pirouettes - enfin, de ce que je connais. En fait, la plupart des réflexions/constats de Wittig me semblent pertinents (notamment le rapport du marxisme au sujet qui pose problème avec les questions autres que celles concernant les luttes de classes) mais sa conclusion me pose problème car cela me semble un peu renouer avec l'essentialisme des catégories de sexe qu'elle dénonce - après, elle ne définit (je crois) jamais ce qu'est le lesbianisme donc c'est un peu difficile de savoir ; et de manière plus générale, elle ne semble jamais prendre en compte la possibilité d'une subversion - aussi bien sur la question de la pornographie que sur celle de l'hétérosexualité. Toutefois, les textes datent principalement des années 80 donc ça commence à dater.

Je suis par contre très curieux à propos de ses romans ; je pense lire L'opoponax prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 17:39

Emeryck a écrit:
sa conclusion me pose problème car cela me semble un peu renouer avec l'essentialisme des catégories de sexe qu'elle dénonce [...] et de manière plus générale, elle ne semble jamais prendre en compte la possibilité d'une subversion - aussi bien sur la question de la pornographie que sur celle de l'hétérosexualité.
Oui, un point m'avait beaucoup frappé: on dirait qu'elle se refuse (ou ne parvient pas?) à concevoir la possibilité d'une pratique hétéro-sexuelle (dans le sens très étroit de «sexualité génitale entre partenaires de sexe opposé») qui ne répondrait pas à ce qu'elle appelle «hétérosexualité» (en tant que production sociale d'injonctions normatives.)

Emeryck a écrit:
après, elle ne définit (je crois) jamais ce qu'est le lesbianisme donc c'est un peu difficile de savoir
Pour ça, il faudrait probablement (arriver à) lire Le Corps lesbien, qui est une espèce de texte expérimental marqué par le Nouveau Roman, ni vraiment narration intime, ni vraiment essai - un truc qui serait un peu au lesbianisme ce que les Sollers que tu as lu sont à l'hétérosexualité ou ce que certains Guyotat sont à l'homosexualité masculine. hehe (Jamais réussi à le lire.)

Emeryck a écrit:
Je suis par contre très curieux à propos de ses romans ; je pense lire L'opoponax prochainement.
C'est assez particulier... L'Opoponax, disons que si tu n'aimes beaucoup Duras (qui l'a d'ailleurs préfacé), tu risques d'avoir du mal - la syntaxe, le rythme, le phrasé, c'est vraiment très durassien.
Les Guérillères, plus «expérimental», j'avais trouvé ça foutraque mais assez rigolo dans son fonctionnement (une espèce de parodie de chanson de geste féminisée tissée de citations, avec des effets cycliques.)

Mais bon, sans garantie, j'ai lu tout ça il y a pas loin de 25 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 18:02

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
Je suis par contre très curieux à propos de ses romans ; je pense lire L'opoponax prochainement.
C'est assez particulier... L'Opoponax, disons que si tu n'aimes beaucoup Duras (qui l'a d'ailleurs préfacé), tu risques d'avoir du mal - la syntaxe, le rythme, le phrasé, c'est vraiment très durassien.
Les Guérillères, plus «expérimental», j'avais trouvé ça foutraque mais assez rigolo dans son fonctionnement (une espèce de parodie de chanson de geste féminisée tissée de citations, avec des effets cycliques.)

Mais bon, sans garantie, j'ai lu tout ça il y a pas loin de 25 ans...
En fait, je n'ai lu qu'un seul Duras (Moderato cantabile) et contrairement à ses films, je n'avais pas déteste : je trouvais que ça fonctionnait dans un tel format.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 21:02

François Cheng : Enfin le royaume       2018
Lectures (6) - Page 17 9782072834288_1_75
Very Happy Very Happy
Particulièrement décevant, très répétitif ; comme on dit : caricatural.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 21:10

Emeryck a écrit:
Particulièrement décevant, très répétitif ; comme on dit : caricatural.
Non, ça, c'est dans un autre fil: https://classik.forumactif.com/t6591-philip-glass-oeuvres-pour-piano
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4723
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMar 1 Juin 2021 - 22:33

Benedictus a écrit:
Emeryck a écrit:
Particulièrement décevant, très répétitif ; comme on dit : caricatural.
Non, ça, c'est dans un autre fil: https://classik.forumactif.com/t6591-philip-glass-oeuvres-pour-piano

Tu piques le travail de David si je ne m'abuse hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1492
Age : 44
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 11:08

Emeryck a écrit:
François Cheng : Enfin le royaume       2018
Lectures (6) - Page 17 9782072834288_1_75
Very Happy Very Happy
Particulièrement décevant, très répétitif ; comme on dit : caricatural.

Autant j'avais beaucoup aimé les premiers recueils, rassemblés sous le titre A l'orient de tout, autant ces quatrains m'ont semblé d'une grande mièvrerie (dire que ç'avait été un cadeau de Noël...)
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 17:18

Eusèbe a écrit:
Emeryck a écrit:
François Cheng : Enfin le royaume       2018
Very Happy Very Happy
Particulièrement décevant, très répétitif ; comme on dit : caricatural.
Autant j'avais beaucoup aimé les premiers recueils, rassemblés sous le titre A l'orient de tout, autant ces quatrains m'ont semblé d'une grande mièvrerie (dire que ç'avait été un cadeau de Noël...)
mains Tout pareil - le cadeau de Noël excepté.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 17:40

Comme Desplechin va en réaliser une adaptation à l'occasion de son prochain film, j'ai aujourd'hui lu la première moitié de :

Philip Roth : Suspicion        1990
Lectures (6) - Page 17 BxbOMK_SO4DhCOVoJdwGuVA5eX14qFRPcR6bu0OoIrEO6AYou-z5rAR-h95HtWyxiafR_o7lUu9GQuoxBLlJvQJQglHsFX5gI7EcMst69yGc92DUCGTSpDB2ID6EF5O9U8xEPtjxuDWMSTwr32_GEg
Very Happy Very Happy
Tous les livres de Roth sont-ils comme ça ?? Je ne sais même pas si j'irai au bout mais c'est particulièrement cringe (surtout le fait que le personnage principal soit un alter-ego de l'auteur - caricatural...) notamment cette sexualisation omniprésente de tout et n'importe quoi ; en plus, j'ai l'impression que ça ne raconte rien à part ça : on dirait presque du Sollers une fois sa période moderniste quittée - avec quelque chose d'assez anglophone. 

Je me demande bien comment Desplechin va réussir à adapter ça, je crains le pire...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21602
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:02

Il y a des Roth qui abordent des problématiques plus denses comme La Tâche ou Opération Shylock. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12611
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:07

De mémoire, je n'ai dû lire que La Contrevie, Pastorale américaine, Portnoy et son complexe et je dirais entre la motié et les deux tiers de Professeur de désir, donc je ne peux pas répondre pour «tous les livres de Roth», mais pour ceux que j'ai lus, oui, ça ressemble bien à ce que tu dis (sauf qu'il y est aussi beaucoup question de judéité, surtout dans les deux premiers); Pastorale américaine est en partie différent (d'assez loin celui que j'ai trouvé le meilleur) mais assez artificiel et gonflant aussi. Donc, oui, ça m'a toujours paru être un des auteurs les plus surfaits du monde (avec Kundera.)

Mais bon, en général, quand tu dis que tu n'as pas aimé ce que tu as lu de Philip Roth, tu as toujours des fans qui viennent t'expliquer: 1. que tu n'as pas saisi la dimension ironique; 2. que tu n'as pas lu les bons.


Dernière édition par Benedictus le Mer 2 Juin 2021 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:15

Merci pour vos retours.  Smile

Benedictus a écrit:

Mais bon, en général, quand tu dis que tu n'as pas aimé ce que tu as lu de Philip Roth, tu as toujours des fans qui viennent t'expliquer: 1. que tu n'as pas saisi la dimension ironique; 2. que tu n'as pas lu les bons.
I love you ce sont de très bons arguments, je vois pas pourquoi ils semblent t'agacer.  Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6587
Age : 29
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyMer 2 Juin 2021 - 18:37

Benedictus a écrit:
Mais bon, en général, quand tu dis que tu n'as pas aimé ce que tu as lu de Philip Roth, tu as toujours des fans qui viennent t'expliquer: 1. que tu n'as pas saisi la dimension ironique; 2. que tu n'as pas lu les bons.

Ben... en même temps tu ne semble pas avoir saisi... Mr.Red

Plus sérieusement j'aime beaucoup Opération Shylock et La Tache que conseille Arnaud, et j'avais même plutôt bien aimé Portnoy et son complexe (mais pour le coup oui sexualisation de tout et n'importe quoi ça correspond bien et tout en trouvant l'ensemble assez drôle c'est vrai que c'est un peu fatiguant sur la longueur). Le Théâtre de Sabbath aussi m'avait paru être un très grand livre mais ça peut effectivement correspondre en partie a cette description et le personnage n'est pas exactement sympathique (mais j'avais trouvé ça vraiment dense et pas du tout superficiel). Le complot contre l'Amérique m'avait bien plus également!
par contre je n'avais pas du tout aimé Un Homme, qui raconte le vieillissement d'un homme (évidemment alter-ego de Roth, mais il n'est ni célèbre ni écrivain) et les diverses maladies qui le frappe dans son chemin vers la mort, c'est plutôt sinistre et assez répétitif sans dire grand chose d'original.
Revenir en haut Aller en bas
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 10879
Age : 23
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 EmptyJeu 10 Juin 2021 - 9:16

Romain Gary : Clair de femme        1977
Lectures (6) - Page 17 415EgrkczFL._SX302_BO1,204,203,200_
Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lectures (6) - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 17 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: