Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Trottinette électrique pliable 100MAX – ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Lectures (6)

Aller en bas 
+46
Mariefran
Thomasl47
Golisande
Cricri
Iskender
frgirard
Francesco
mabuse
LeKap
gluckhand
Thelonious
Gregori
Barbajuan
Rubato
Xavier
Mefistofele
Roderick
Alifie
xoph
David Rolland
Horatio
charles.ogier
Ben.
anaëlle
Actéon
Belcore
SherlockEdoga
Quasimodo
Eusèbe
Mohirei
Cello
Ravélavélo
Roupoil
luisa miller
Prosopopus
Rav–phaël
Oriane
Parsifal
néthou
DavidLeMarrec
Emeryck
Cololi
arnaud bellemontagne
Stefano P
Adalbéron
Benedictus
50 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6695
Age : 30
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 10 Sep 2021 - 18:13

Mefistofele a écrit:
Benedictus met le doigt en effet sur ce qui me gêne : des tournures alambiquées et un soulignement incongru dont la finalité m'échappe ; ce n'est ni artiste (ou sonore), ni évocateur, et encore moins efficace. J'ai même lu parfois en dépit de l'écriture...

c'est là que je ne suis pas d'accord, j'aime beaucoup cet incongru un peu baroque, ou maniériste je ne sais pas.
Je trouve ça assez évocateur et artiste justement (toute proportion gardé bien sur Carr n'est pas non plus un styliste génial et incontournable).

Je préfère aussi Agatha Christie cela dit ses meilleurs livre arrive presque a une forme que je n'ose pas vraiment qualifié d'épuré, mais ou tout est strictement essentiel aussi bien dans l'écriture que dans la construction de l'intrigue et la conception des personnages (jusque dans leur schématisme, qui d'ailleurs ne doit pas être exagéré) c'est beau comme un mécanisme d'horloge, ou comme la ligne claire en BD.
Mais j'apprécie aussi les arabesque un peu bizarre de Carr (en fait c'est ça qui me plait: c'est bizarre, un peu boiteux et déséquilibré si on veut mais ça contribue aussi a l'atmosphère de l'ensemble).
Revenir en haut Aller en bas
Thomasl47
Mélomaniaque



Nombre de messages : 685
Age : 37
Date d'inscription : 13/08/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 14 Sep 2021 - 21:25

Beaux portraits de femmes courageuses, chacune tentant de survivre tant bien que mal.

On a peine à croire qu'il existe encore des lieux où l'homme s'arroge le droit de posséder ainsi ses semblables. Voir cet enfer décrit de l'intérieur nous rappelle que non ce n'est pas une fiction.

Magnifique bouquin.

Lectures (6) - Page 19 Djaili-amadou-amal-les-impatientes
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 14 Sep 2021 - 22:37

Parsifal a écrit:
J'adore la BD de Tardi, mais je n'ai jamais lu Léo Malet (j'essayerais le roman du coup)

Moi j'ai continué dans le polar britannique ou britannicisant avec Trop de témoin pour Lord Peter de Dorothy L. Sayers, l’intérêt est un peu moins dans la résolution de l'intrigue elle même que dans la peinture très caustique des personnages et surtout du milieu aristocratique, ça ne tend pas au burlesque comme Dickson Carr, mais tous les chapitres finaux sur le procès a la chambre des lords sont a la fois remarquable sur le plan dramatique, mais aussi plein de commentaire amusés et très amusant sur les rituels assez vains déployés pour l'occasion. Lord Peter est beaucoup moins fatiguant que dans le précédent Sayers que j'avais lu (Lord Peter et l'inconnu), sa relation avec son valet Bunter y est cela dit moins un peu moins fouillé (d'une manière générale les deux personnages m'ont parut plus effacés)

Les meilleurs sont les plus tardifs, à mon avis, Le Coeur et la raison n'est quasiment plus un roman policier, mais une étude de mœurs à visée féministe se passant à Cambridge (ou Oxford ?) et le très virtuose Noces de crimes est bel exercice de chambre close, même si la résolution est vraiment difficile à saisir. J'aime bien Sayers, en dehors des Lord Peter, j'adore Les Pièces du dossier, là encore, l'exercice de style est brillant, entre roman épistolaire, compilation de rapports d'expert et témoignages, ils portent bien son nom et tient le suspens alors même que les coupables sont désignés depuis la moitié du texte. Quelques personnages sont vraiment bien croqués (en particulier une incroyable érotomane.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6695
Age : 30
Date d'inscription : 06/01/2011

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 15 Sep 2021 - 1:51

Oui j'ai déjà noté (et acheté) Le Cœur et la raison, mais comme ça à l'air assez épais je ne lirais pas ça tout de suite. Déjà dans Trop de témoins le meilleur est vraiment dans les portraits des personnages l’avocat en particulier est très réussit!
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 28
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 17 Sep 2021 - 10:28

Thomas Mann : Les Histoires de Jacob (Joseph et ses frères I)

J'ai adoré. En particulier la manière de considérer l'Histoire, les aller-retours fertiles entre mythe et réalité.

José Saramago : La lucidité

Une sorte de suite à l'Aveuglement (que je n'ai pas lu), dont le principe est repris : aux élections, la quasi-totalité de la capitale vote blanc, provoquant la mise en place d'un régime de crise qui se cherche frénétiquement des ennemis, des boucs émissaires. L'histoire est simple, presque simpliste en vue de ses prémisses, c'est un conte plutôt qu'un roman politique. C'est surtout trop long, méticuleusement alourdi par un bavardage sans enjeu et sans surprises.
Que conseillez-vous chez Saramago Smile  ? Histoire de ne pas rester sur une déception.

Huysmans : En rade

Impression mitigée. Huysmans est meilleur lorsqu'il est sec ou cruel : les déceptions de Jacques lors des scènes paysannes, ses amorces d'enthousiasme, le mépris et le silence qui s'installent entre lui et sa femme. Les descriptions du château et de la campagne, ou des tourments de sa femme, me font penser à E.A.Poe, en ce qu'elles insistent tellement sur la singularité de leur objet qu'elles perdent leur force (sans arriver encore au degré d'indigestibilité du Château d'Argol de Gracq) ; le raffinement de la langue de Huysmans y est comme à contre-emploi.
Huysmans fait un usage extrêmement économe des trois rêves qu'il donne à son personnage principal, à peine quelques remarques psychologisantes (ai-je manqué tout un jeu de correspondances et de rappels thématiques ?). Etonnant à lire aujourd'hui, vu notre habitude et notre attente d'un traitement psychanalytique.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 17 Sep 2021 - 11:41

Horatio a écrit:
Thomas Mann : Les Histoires de Jacob (Joseph et ses frères I)

J'ai adoré. En particulier la manière de considérer l'Histoire, les aller-retours fertiles entre mythe et réalité.
mains

Horatio a écrit:
Que conseillez-vous chez Saramago Smile  ? Histoire de ne pas rester sur une déception.
Rien, malheureusement.

J'ai lu ses trois autres romans les plus connus: L'Aveuglement, c'est exactement ce que tu dis de La Lucidité, à savoir la matière d'un petit conte philosophique des Lumières étalée à la louche par du bavardage sans enjeu et sans surprise; Le Dieu manchot m'a fait l'effet d'un laborieux démarquage des romans historico-magiques d'Alejo Carpentier, mais qui se prend les pieds dans le tapis, d'abord en voulant épaissir la sauce historique par une érudition de seconde main aussi envahissante que premier degré, et ensuite en virant au grand nawak fastidieux à force de vouloir en rajouter dans le surréalisme picaresque. L'Évangile selon Jésus-Christ reprend un peu tous les thèmes de la littérature polémique antichrétienne antérieure, mais en perd tout le potentiel corrosif par son goût du délayage narratif et du psychologisme (on dirait que pour Saramago les religions en général et le christianisme en particulier auraient en fin de compte une cause unique: le «sentiment de culpabilité») - sans compter que, pour un esprit fort, j'ai trouvé qu'il donnait bien naïvement dans la «prédiction du passé.»

Et puis, ce qui rend surtout Saramago pénible, c'est ces longues phrases sans ponctuation qui sont, je suppose, censées faire «moderne» à la Joyce-Faulkner. Ce qui rend le procédé particulièrement agaçant, c'est que c'est un modernisme purement cosmétique. Je veux dire par là qu'on pourrait tout à fait rétablir les virgules, les doubles points et les guillemets: ça redeviendrait de la narration à la troisième personne parfaitement traditionnelle (avec juste une propension marquée au macaroni syntaxique et au papotage digressif.) En fait, ça ne sert jamais comme chez Joyce ou Faulkner, à explorer les mouvements aux limites de la pensée consciente, à brouiller ou déplacer les cadres conventionnels de la narration (les temporalités, les personnages...), à jouer poétiquement sur les armatures même de la langue: ça sert juste à poser un panneau «attention, grande littérature moderne!»

Je pense que c'est probablement le plus surfait des auteurs pénibles (ou le plus pénible des auteurs surfaits?) qu'il m'ait été donné de lire.


EDIT: À y réfléchir, j'ai un peu l'impression qu'en fait, Saramago, c'est un gars qui aurait eu l'imaginaire et les idées d'un homme du XVIIIᵉ mais qui a dû plus ou moins se laisser impressionner par les gros romans modernes du XXᵉ et se convaincre qu'il fallait montrer qu'on les avait lus.


Dernière édition par Benedictus le Ven 17 Sep 2021 - 14:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 17 Sep 2021 - 12:51

Benedictus a écrit:
Horatio a écrit:
Thomas Mann : Les Histoires de Jacob (Joseph et ses frères I)

J'ai adoré. En particulier la manière de considérer l'Histoire, les aller-retours fertiles entre mythe et réalité.
mains

Oui, les 3 autres volets sont tout aussi exaltants. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 28
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 17 Sep 2021 - 19:05

arnaud bellemontagne a écrit:
Benedictus a écrit:
Horatio a écrit:
Thomas Mann : Les Histoires de Jacob (Joseph et ses frères I)

J'ai adoré. En particulier la manière de considérer l'Histoire, les aller-retours fertiles entre mythe et réalité.
mains

Oui, les 3 autres volets sont tout aussi exaltants. Cool

J'espace la lecture des quatre tomes, mais je m'en réjouis Surprised  !


Benedictus a écrit:
Horatio a écrit:
Que conseillez-vous chez Saramago Smile  ? Histoire de ne pas rester sur une déception.
Rien, malheureusement.

Mince, je me suis fait avoir par la mention Prix Nobel de littérature  Laughing

Benedictus a écrit:
Et puis, ce qui rend surtout Saramago pénible, c'est ces longues phrases sans ponctuation qui sont, je suppose, censées faire «moderne» à la Joyce-Faulkner. Ce qui rend le procédé particulièrement agaçant, c'est que c'est un modernisme purement cosmétique. Je veux dire par là qu'on pourrait tout à fait rétablir les virgules, les doubles points et les guillemets: ça redeviendrait de la narration à la troisième personne parfaitement traditionnelle (avec juste une propension marquée au macaroni syntaxique et au papotage digressif.) En fait, ça ne sert jamais comme chez Joyce ou Faulkner, à explorer les mouvements aux limites de la pensée consciente, à brouiller ou déplacer les cadres conventionnels de la narration (les temporalités, les personnages...), à jouer poétiquement sur les armatures même de la langue: ça sert juste à poser un panneau «attention, grande littérature moderne!»

Tout-à-fait d'accord avec toi, à juger d'après ce que j'ai lu (Faulkner encore à découvrir !). En fait, vu mon ennui grandissant après à peine vingt pages, je me suis décidé non plus à lire ces phrases, mais à les scanner, en diagonale, afin de garder le fil du texte mais de m'épargner cette logorrhée froide. Dans plusieurs parties du roman (notamment une longue filature), il ne passe strictement rien, pas un remous de la langue, pas une surprise scénaristique.
Il semble qu'il fût plutôt engagé politiquement à la fin de sa vie --- et je m'étonne de ne pas trouver dans la Lucidité une seule phrase provocante ou une seule idée dérangeante, tout est terriblement convenu.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 715
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 20 Sep 2021 - 9:55

Je n'avais pas aimé non plus Saramago, mais je n'avais lu que Les intermittences de la mort. En pus de ce que cite Benedictus je trouve aussi franchement lourdingue le fait de construire ses livres sur un concept (la mort ne tue plus, les gens deviennent aveugles, les gens ne votent plus, les tartines de beurre ne tombent plus du côté de la confiture). Cela donne un aspect science-fiction un peu guindé à ses livres, pas aidés par le style sentencieux en effet.

De mon côté j'ai lu Burma contre CQFD de Malet et  I love you
(l'ambiance particulière de l'occupation sied vraiment bien aux histoires de Burma)

Lu aussi L'ensorcelée de Barbey d'Aurevilly comme Arnaud il y a peu et j'ai beaucoup aimé.
Etrangement, bien qu'ils ne s'appréciaient pas vu leurs idéaux esthétiques et politiques contraires, j'ai trouvé ça très proche d'Hugo par moment, dans le style des interventions du narrateur, dans les descriptions de la lande de Lessay, dans l'atmosphère fantastique, plus que de Stendhal ou Balzac donc Barbey se réclamait plus volontiers.
Revenir en haut Aller en bas
David Rolland
Mélomane averti
David Rolland


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/03/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 27 Sep 2021 - 4:35

Oriane a écrit:
J'avais répertorié toutes mes lectures des quatre derniers mois, mais la page a cafouillé ...

Voici des photos.

Lectures (6) - Page 19 Exrohn11
Lectures (6) - Page 19 Exrs2b12
Lectures (6) - Page 19 Ezbdds12

Lectures (6) - Page 19 Exrs2b13
Lectures (6) - Page 19 Ex5mth11
Lectures (6) - Page 19 Ex_qin10
Lectures (6) - Page 19 Eyfczb13
Lectures (6) - Page 19 Eysqgg11
Lectures (6) - Page 19 Ey7wr811
Lectures (6) - Page 19 Eaozp011
Lectures (6) - Page 19 Eaozsx11
Lectures (6) - Page 19 20200612


Manquent :
Le théâtre du monde de Frances A. Yates
Éloge du risque d'Anne Dufourmantelle
Eli de Nelly Sachs
Malina d'Ingeborg Bachmann

Et la poésie bien sûr, notamment Nadja Küchenmeister et Inger Christensen.

Bonjour Oriane. Je distingue au milieu de ces livres les Remarques mêlées de Wittgenstein, Ludwig. Je pense qu’il sera lui aussi un penseur, un esprit, un ami de la lecture méditative au 21e siècle. En se mettant à plusieurs, nous en ferons renaître quelques remarques, démêlées dans les règles de l’art. hehe Un profond trésor, ce Ludwig, dont la pensée est féconde, sans même aller au fond, ni au bout.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.princepsavogador.com
David Rolland
Mélomane averti
David Rolland


Nombre de messages : 258
Date d'inscription : 24/03/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 27 Sep 2021 - 4:46

Ravélavélo a écrit:
Jean Giono
* Le Grand Troupeau
* Les Grands Chemins

Lectures (6) - Page 19 41nzha10

Lectures (6) - Page 19 53775510

Je suis fervent admirateur de Giono et je viens de me procurer ces deux romans publiés dans la collection 'Le Livre de Poche' (1966).

Bonjour Ravélavélo. Alors, Les Grands Chemins ?

Je raconte la mienne. Balade, road-novel bucolique, champêtre, chemins, sentiers, routes, c’est beau la vie, surtout avec l’Artiste, mais sans l’Artiste, la vie devient subitement compliquée… sa fin m’a valu une vive méditation d’un jour au moins sur les motivations à l’œuvre, alors je ne pouvais plus lire du tout pendant une journée. Par bonheur j’ai repris ma vie en main.

Un roi sans divertissement ? C’est mieux. Franchement géniale. Je donne en mp un sujet de mémoire sur Giono.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.princepsavogador.com
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 27 Sep 2021 - 10:19

J'ai terminé Belle du Seigneur d'Albert Cohen (une relecture en fait).

Terrible et implacable peinture de l'amour.
La plume de l'auteur semble portée par une énergie et une verve intarissable.
Malgré les redites, cette tétralogie se lit avec un immense plaisir.  Cool

Je passe au Sang Noir de Louis Guilloux.
Lectures (6) - Page 19 Z
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 10 Oct 2021 - 18:11

Terrible ouvrage que ce Sang Noir. shaking

-------------

Balzac : Les Employés
Lectures (6) - Page 19 41nPpuVwYJL
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 7452
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 11 Oct 2021 - 12:08

Milan Kundera
* L'insoutenable légèreté de l'être

Le chapitre 8 consacré au Muss es sein de Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 17 Oct 2021 - 14:31

Terminé Les Employés.Une peinture sans fard du (petit) monde de l'administration. A noter, le personnage de Bixiou doté d'une verve intarissable. Décapant et intemporel. Smile

---------

Junger : Sur les Falaises de Marbre
Lectures (6) - Page 19 418JUMytucL._SX327_BO1,204,203,200_

Mon premier Junger. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 28
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 17 Oct 2021 - 17:07

arnaud bellemontagne a écrit:

Junger : Sur les Falaises de Marbre
Lectures (6) - Page 19 418JUMytucL._SX327_BO1,204,203,200_

Mon premier Junger. bounce

Je trouve beaucoup de points communs entre Les Falaises de Marbre et la dernière partie des Terres du Couchant de Gracq : thématique (le motif de la frontière, à la fois géographique et civilisationnelle), stylistique (extrême rareté des dialogues), l'imagerie (des lieux à la géographie remarquable, les forestiers, la société évoquée par le prisme de fêtes bourgeoises), le cadre temporel (une sorte de basse Renaissance à l'esprit cynique). Et surtout, dans les deux œuvres, la force et la virilité masculine comme revitalisants. Ce qui est frappant chez Jünger, c'est que transparaît une fascination pour la volonté de puissance des antagonistes du récit : comme si la sauvagerie qui les caractérise était elle aussi revitalisante, en ce qu'elle tire les héros de leur retraite sédentaire qui tendait à l'assoupissement.


------------------------

Kessel : Les Cavaliers

Une Odyssée où les motivations d'Ulysse, de ses compagnons, de Pénélope seraient devenus incertaines et souvent malsaines. J'ai beaucoup aimé Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 17 Oct 2021 - 17:44

arnaud bellemontagne a écrit:
A noter, le personnage de Bixiou doté d'une verve intarissable.
Oui! On le retrouve souvent dans la Comédie humaine (notamment dans Illusions / Splendeur.)

Horatio a écrit:
Et surtout, dans les deux œuvres, la force et la virilité masculine comme revitalisants. Ce qui est frappant chez Jünger, c'est que transparaît une fascination pour la volonté de puissance des antagonistes du récit : comme si la sauvagerie qui les caractérise était elle aussi revitalisante, en ce qu'elle tire les héros de leur retraite sédentaire qui tendait à l'assoupissement.
Oui, c'est ce qui m'avait mis mal à l'aise (avec le Jünger, je n'ai pas lu le Gracq.) Dans ce livre, on a l'impression que Jünger répudie le nazisme, mais sans que ça remette en cause les postulats fondamentaux qui, un temps, l'en ont rapproché (en particulier cette espèce de vitalisme transcendant et cette obsession de la virilité.)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 17 Oct 2021 - 18:30

Benedictus a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
A noter, le personnage de Bixiou doté d'une verve intarissable.
Oui! On le retrouve souvent dans la Comédie humaine (notamment dans Illusions / Splendeur.)

Merci de la précision, ça m'avait échappé (alors que j'ai effectivement lu ce diptyque). Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 23 Oct 2021 - 23:45

Je viens de terminer Sur les falaises de marbre de Junger.
J'ai vraiment aimé, l'univers intemporel et le lyrisme "géographique" m'a rappelé le Rivage des Syrtes de Gracq.

Je passe à Orages d'Acier ou à Héliopolis ? Smile

------------

Balzac : Les comédiens sans le savoir
Lectures (6) - Page 19 41ZQM806zeL
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 24 Oct 2021 - 1:01

Je garde un bon souvenir d'Orages d'acier mais je ne l'ai pas lu depuis longtemps (en revanche mon fils est en train de le lire.)
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe


Nombre de messages : 1556
Age : 45
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 24 Oct 2021 - 11:19

arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de terminer Sur les falaises de marbre de Junger.
J'ai vraiment aimé, l'univers intemporel et le lyrisme "géographique" m'a rappelé le Rivage des Syrtes de Gracq.


Je crois que Gracq n'a jamais caché que c'était un de ses sources d'inspiration
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 24 Oct 2021 - 12:10

arnaud bellemontagne a écrit:
Je passe à Orages d'Acier ou à Héliopolis ? Smile
Ça m'était tombé des mains (parce que moi, la SF  Confused ), mais Héliopolis me semble assez calibré pour toi.

(Au demeurant, ce qui est rigolo, c'est que là-dedans Jünger invente le smartphone.)
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 7452
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 24 Oct 2021 - 15:38

Relecture du Naufragé de Thomas Bernhard.
Aussi les Entretiens de Pierre Boulez avec Michel Archimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyDim 24 Oct 2021 - 19:37

Ces entretiens représentent une bonne synthèse de la trajectoire de Boulez. Smile

@Benedictus : c'est noté, merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 25 Oct 2021 - 17:40

J'ai passé la fin de l'été et le début de l'automne à lire des romans d'aventure maritimes. Enfin roman ... j'ai eu la surprise de découvrir que Moby Dick n'en était pas vraiment un (j'aurais dû mal à dire ce que c'est d'ailleurs. Une allégorie ? Un traité de pêche ? Un traité de théologie ?). Assez stupéfiant mais dur à digérer. Et je continue de préférer Les Contrebandiers de Moonfleet, vraiment merveilleux, à L'Ile au trésor (même si j'adore le début du roman de Stevenson). Et là je poursuis Anthony Adverse, avec une certaine jubilation.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 25 Oct 2021 - 17:44

Francesco a écrit:
Une allégorie ? Un traité de pêche ? Un traité de théologie ?
Les trois, je pense.

Francesco a écrit:
Assez stupéfiant mais dur à digérer.
Tu l'as lu en anglais? dans la vieille traduction NRF de Lucien Jacques, Joan Smith et Jean Giono? ou dans une traduction plus récente?
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyLun 25 Oct 2021 - 18:41

Je dirais Armel Guerne, mais je n'en suis pas sûr, car l'édition Phébus ne précise pas !!!! La postface est de lui et il a traduit le texte en 1954, donc ça correspond.

J'ai aimé l'expérience, toutes ces portes ouvertes (et puis alors tout le "mariage" gay et la "lune de miel" m'ont laissé stupéfait, je dois dire) et j'aime bien me noyer dans un livre (j'adore Clarissa, Consuelo, L'histoire de Mme de Montbrillant, Midllemarch etc. aussi parce que c'est interminable en fait) mais entre les affirmations XIXème sur la mer intarissable et les longs, parfois très longs, chapitres descriptifs plus ou moins fantaisistes, c'est vraiment le côté "traité de pêche" qui m'a laissé ... sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 26 Oct 2021 - 11:37

Balzac : Les Petits Bourgeois
Lectures (6) - Page 19 41g9-9gwugL._SX331_BO1,204,203,200_
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32389
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 26 Oct 2021 - 12:18

Je ne connais pas les Balzac que tu as mentionnés ici !

En revanche j'en ai découvert un excellent il y a peu :

Lectures (6) - Page 19 79316_medium

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 26 Oct 2021 - 16:31

Oui, il y a toujours un Balzac à découvrir ou à relire.
A l'instar d'Hugo et de Proust, il semble inépuisable. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo


Nombre de messages : 7452
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMar 26 Oct 2021 - 16:36

arnaud bellemontagne a écrit:
Ces entretiens représentent une bonne synthèse de la trajectoire de Boulez. Smile

@Benedictus : c'est noté, merci. Wink

Oui tout à fait, Smile
j'aime sa pensée malgré ses prises de position parfois radicales.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 0:41

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui, il y a toujours un Balzac à découvrir ou à relire.
A l'instar d'Hugo et de Proust, il semble inépuisable. cheers

Ou Trollope.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 9:50

Je n'ai pas compris. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 10:50

Francesco fait allusion à Anthony Trollope, créateur lui aussi d'un univers romanesque foisonnant.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 14:58

Ah, je ne connaissais pas, merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 16:04

Oui, si on ne connaît pas, c'est un nom qui peut se prêter à de fâcheuses mésinterprétations.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 22:21

Proust et Balzac. inépuisables ou simplement trop lopes ? Vous avez 8 heures.

Non, je voulais dire qu'effectivement, on a vraiment l'impression avec Trollope que ça ne s'arrête jamais et qu'en plus il n'y a rien à jeter.
Tolstoï était un admirateur ("il me tue, il me tue, avec sa maîtrise ....")
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 23:13

Quel ouvrage conseillerais-tu pour une découverte ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyMer 27 Oct 2021 - 23:32

Je n'en ai pas lu beaucoup (Francesco sera sans doute de meilleur conseil), mais je garde en particulier un excellent souvenir de The Way We Live Now, qui est un immense récit foisonnant et ramifié (c'est un énorme pavé!) qui met à jour une société victorienne qui semble ne tenir que par le mensonge (qu'il s'agisse de l'affairisme effréné du personnage principal ou de l'hypocrisie généralisée de tous) en alliant une précision d'entomologiste, un don très fin pour la satire (très fin, parce que ça ne sombre jamais dans la caricature) et un sens romanesque assez épatant.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyJeu 28 Oct 2021 - 10:27

Tout à fait d'accord. Je les trouve tous passionnants, mais je pense que celui conseillé par Benedictus est ta meilleure porte d'entrée, pour ce que je comprends de tes goûts. Et la parenté avec Balzac est particulièrement visible dans celui-ci.
J'ai oublié le titre français ... je dirais que c'est quelque chose comme "Quelle époque !" ou "quel monde !"
Revenir en haut Aller en bas
Thomasl47
Mélomaniaque



Nombre de messages : 685
Age : 37
Date d'inscription : 13/08/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 29 Oct 2021 - 15:00

J'ai une petite demande, en ce moment je lis ce livre :

Lectures (6) - Page 19 009272303

Et j'aime beaucoup, notamment tout le contexte historique (qui tourne autour de la réforme luthérienne et des révoltes qui y sont liées).

Du coup je me demandais si certains ici avaient des conseils en terme de romans historiques ? Peu importe l'époque abordée (tout peut potentiellement m'intéresser) par contre je souhaiterais que ce soit réellement un roman/une fiction et que le contexte historique soit important et juste (pas d'uchronie par exemple, je connais déjà très bien). En gros je souhaiterais me cultiver historiquement tout en me divertissant, si possible Very Happy

Merci mains
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe


Nombre de messages : 1556
Age : 45
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 29 Oct 2021 - 22:34

Thomasl47 a écrit:
J'ai une petite demande, en ce moment je lis ce livre :

Lectures (6) - Page 19 009272303

Et j'aime beaucoup, notamment tout le contexte historique (qui tourne autour de la réforme luthérienne et des révoltes qui y sont liées).

Du coup je me demandais si certains ici avaient des conseils en terme de romans historiques ? Peu importe l'époque abordée (tout peut potentiellement m'intéresser) par contre je souhaiterais que ce soit réellement un roman/une fiction et que le contexte historique soit important et juste (pas d'uchronie par exemple, je connais déjà très bien). En gros je souhaiterais me cultiver historiquement tout en me divertissant, si possible Very Happy

Merci mains

Très classiquement, je te conseillerai Dumas: la trilogie des Mousquetaires, et pour ce qui t'intéresse, surtout Vingt ans après et le Vicomte de Bragelone, sur la Fronde et le début du règne personnel de Louis XIV. Pour la Révolution, la série Joseph Balsamo, Collier de la reine, Ange Pitou, Comtesse de Charny est tout à fait recommandable.

Tu peux aller voir aussi du côté des Rois maudits de Maurice Druon, pour les origines de la Guerre de Cent Ans.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32389
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 29 Oct 2021 - 22:51

Déjà il y a les classiques comme Dumas, Druon, Yourcenar ou Ecco ... (attention L'oeuvre au noir de Yourcenar ... c'est vraiment costaud Neutral )
Il y a Balzac et Hugo aussi !

2 conseils en dehors de ces noms :

Lectures (6) - Page 19 2232023_medium

C'est un roman historique qui se passe juste avant les Rois Maudits. Il tellement bon historiquement ... que la médiéviste Claude Gauvard en recommande la lecture à ses étudiants.
Il s'agit d'un roman sur les Béguines, ces femmes au statut assez indéfini ... ni véritablement religieuses, ni femmes mariées ... elles jouissent d'une relative liberté pour l'époque (liberté remise en cause justement dans ces temps troublés du procès des Templiers). Une jeune fille se réfugie chez les Béguines à Paris pour échapper à un mariage forcé. Traquée, elle va découvrir Paris et voir les derniers moments des Templiers.

Lectures (6) - Page 19 5933_medium

3 romans qui se suivent chronologiquement. Il s'agit des aventures d'un détective allemand entre 1936 et 1948. Sur fond d'enquêtes policières, les 3 romans à travers trois époques bien distinctes nous font voir certains aspects du nazisme et plus encore de la vie sous le régime nazi avant la guerre ... et également la vie après la guerre.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Thomasl47
Mélomaniaque



Nombre de messages : 685
Age : 37
Date d'inscription : 13/08/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 29 Oct 2021 - 23:14

Merci pour les conseils !

J'ai déjà lu L'Œuvre au noir, il y a longtemps mais j'en garde un souvenir très fort, j'ai beaucoup aimé. J'ai lu Le nom de la rose et Le pendule de Foucault que j'ai bien apprécié aussi (même si ça m'a moins marqué). J'ai moins aimé Les misérables qui m'a parfois semblé long (la description de la bataille de Waterloo notamment  I don't want that ).

Je prends note de tout le reste (j'aurai dû penser à la trilogie des mousquetaires dont on m'a souvent dit du bien) .

Lectures (6) - Page 19 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptyVen 29 Oct 2021 - 23:25

Si on a le droit de donner des titres de grands classiques, j'ajouterais volontiers L'Œuvre au noir de Yourcenar, voire Le Nom de la rose d'Eco.

Honnêtement, à part ces deux-là (et bien sûr les Dumas), je ne saurais vraiment pas quoi recommander comme romans historiques - c'est un genre auquel je n'ai jamais réussi à m'intéresser, sauf justement quand ils partent du côté du fantastique et/ou du romanesque le plus débridé (comme ceux de Leo Perutz: Le Marquis de Bolibar, Le Cavalier suédois ou Le Judas de Léonard.)

En revanche, je dois dire que j'ai essayé beaucoup de choses plus ambitieuses (informées, conscientes, etc.), et récentes, et souvent avec une trame plus ou moins policière, mais qui me sont hélas tombées des mains (c'est terrible à dire, mais je crois qu'à tout prendre, j'accroche encore mieux aux romans d'Ellis Peters, qui sont de minces intrigues à la Agatha Christie transposées dans une Angleterre médiévale de papa.) Mais peut-être à l'inverse y trouveras-tu ton bonheur? Je me souviens ainsi, pêle-mêle, des titres suivants: le cycle de La Dame sans terre d'Andrea H. Japp, La Compagnie des menteurs de Karen Maitland et L'Ordre du cerf blanc de Paul Doherty, Le Cercle de la Croix d'Iain Pears. (Tous ont un contexte médiéval.)

En revanche, j'ai assez envie de te conseiller quelque chose qui n'est pas exactement un roman historique, mais plutôt une sorte d'essai historique écrit à la manière d'un roman (les rêveries spéculatives y tiennent une plus grande part que dans une «vraie» étude historique, et la construction et le rythme narratifs y sont délibérément romanesques), et surtout qui se lit comme tel: le bref Léonard et Machiavel de Patrick Boucheron (Boucheron enseigne l'histoire médiévale au Collège de France.)

EDIT: Bon, je redonde un peu avec Cololi, mais ce n'est pas grave: les grands esprits...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 30 Oct 2021 - 16:30

L'Allée du roi de Chandernagor (dont les romans historiques sont toujours réussis, mais celui-ci est vraiment, vraiment très beau/bon). Pour le coup, pendant longtemps, il a aussi été une référence universitaire sur Mme de Maintenon. Sur la même période, La Maison d'Esther de Dangerfield fait souvent mouche et est brillamment écrit. Et les romans de Quignard évidemment.

Et chez Yourcenar, pour rester dans les pseudo mémoires, il y a ceux d'Hadrien, très lisibles.

J'adore aussi, pour l'Antiquité, ceux de Waltari, en particulier Sinoué.

Edit : le cycle de la Dame sans terre, j'aime plutôt mais je ne sais pas si j'aurais dit que c'était bien informé/sérieux/conscient ?

Pour les policiers historiques, un genre à part, en France, on a au moins la série des Nicolas Le Floch, qui procure une belle promenade, très sérieuse, dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle. Les intrigues policières sont, en revanche, souvent d'une complexité inutile qui frôlent parfois l'absurde.

Re édit : mon plaisir coupable, ce sont les pseudo mémoires vraies romances historiques de Philippa Gregory ... mais je ne suis pas censé le dire.

Re Re édit : sur l'Italie de la fin du XIXème siècle : Le Guépard de Lampedusa. Un vrai chef d'œuvre (au programme de l'agreg de lettres quand je l'ai passé au même rang que Proust).

Et on a oublié Guerre et Paix.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14588
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 30 Oct 2021 - 19:12

Francesco a écrit:
Et les romans de Quignard évidemment.
Tu penses à quoi, à part Tous les matins du monde et Terrasse à Rome? Parce que bon, Les Tablettes de buis d'Apronenia Avitia, La frontière ou Albucius, je veux bien qu'on appelle ça «roman», mais bon...
(Et puis Quignard romancier, à part Le Salon du Wurtemberg, bof...)

Francesco a écrit:
Et chez Yourcenar, pour rester dans les pseudo mémoires, il y a ceux d'Hadrien, très lisibles.
Oui, c'est quand même pas mal du tout (et puis c'est intéressant aussi de lire ce qu'en écrivent aujourd'hui les antiquisants - apparemment plusieurs intuitions de Yourcenar, y compris sur des points de détail dans l'interprétation des sources, se sont vues confirmées par des découvertes épigraphiques ou archéologiques ultérieurs!)

Francesco a écrit:
Re édit : mon plaisir coupable, ce sont les pseudo mémoires vraies romances historiques de Philippa Gregory ... mais je ne suis pas censé le dire.
Bien sûr que si, ne serait-ce que pour entretenir ta légende.

Francesco a écrit:
Re Re édit : sur l'Italie de la fin du XIXème siècle : Le Guépard de Lampedusa. Un vrai chef d'œuvre
Oui, mais est-ce vraiment ce qu'on peut appeler un roman historique? Je veux dire: c'est quand même essentiellement des souvenirs familiaux dans lesquels Lampedusa a dû baigner enfant, je ne pense pas que la documentation historique proprement dite constitue l'essentiel de son matériau.

Francesco a écrit:
Et on a oublié Guerre et Paix.
Je poserai un peu la même question que pour Le Guépard.

(Allez, on a bien compris que tu avais envie de parler de Visconti et d'Audrey Hepburn...)
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 3984
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 30 Oct 2021 - 19:56

Je n'aime pas beaucoup Audrey Hepburn et je préfère la version soviétique de Guerre et Paix !

Thomas nous dit qu'il voudrait "s'instruire" tout en "se divertissant". Même si ce sont des souvenirs familiaux, je pense que la matière du Guépard est un moyen assez formidable de se plonger dans l'histoire de l'Italie (d'autant plus si on est moyennement familier avec).

En ce qui concerne Guerre et Paix j'avoue ne pas me poser la question, j'ai toujours eu l'impression que comme pour Scott ou Balzac, c'était un canon du roman historique, toujours mentionné par les spécialistes de la question.

Pour Quignard, je pensais à Tous les matins du monde, oui, même si le statut est un peu compliqué.

Sinon, j'ai oublié (mais c'est une belle matière) ceux de Chantal Thomas, Les Adieux à la Reine et L'Echange des princesses (que j'ai probablement encore plus aimé).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23471
Date d'inscription : 22/01/2010

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 30 Oct 2021 - 20:21

Les Petits Bourgeois de Balzac est inachevé (en plus d'être un brin confus) Sad

Je passe à Hugo.  viking  viking  viking

Hugo : Les chansons des rues et des bois
Lectures (6) - Page 19 413XYE08HHL
Revenir en haut Aller en bas
Thomasl47
Mélomaniaque



Nombre de messages : 685
Age : 37
Date d'inscription : 13/08/2018

Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 EmptySam 30 Oct 2021 - 21:07

Ca fait déjà pas mal de références à explorer, merci à tous ceux qui ont pris le temps de répondre, je n'en attendais pas tant Lectures (6) - Page 19 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Lectures (6) - Page 19 Empty
MessageSujet: Re: Lectures (6)   Lectures (6) - Page 19 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lectures (6)
Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lectures
» Lectures (2)
» Lectures (3)
» Lectures (4)
» Lectures (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: