Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Vous et le contemporain (3)

Aller en bas 
+21
Musica Enchiriadis
Prosopopus
Rubato
Octavian
Roupoil
Cololi
Анастасия231
tod
Glocktahr
arnaud bellemontagne
Ravélavélo
Roderick
DavidLeMarrec
Xavier
tartatane
Mélomaniac
Emeryck
Benedictus
Rav–phaël
Dadamax
lulu
25 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 16:55

Pour être honnête je dis « acousmatique » par facilité mais je n’ai jamais compris les nuances entre ce terme et d’autres qu’on rencontre à côté.
J’essaierais bien les œuvres de Bayle que tu cites. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 17:16

Ferrari, ses premières oeuvres sont tout de même assez proches des autres du GRM et de ce que faisaient Bayle ou Parmegiani, mais il semble avoir ensuite évolué vers plus d'instrumental pur effectivement.

Au final j'ai un peu le même avis que Lulu, c'est de la musique que j'écoute de façon plus sporadique et sans trop m'investir au-delà de l'impression de l'instant. J'oublie assez fréquemment les noms des oeuvres que j'ai aimées mais si je devais faire un petit top de musique concrète et acousmatique ça donnerait cela :

Pour en finir avec le pouvoir d'Orphée (1972) - Bernard Parmegiani
De natura Sonorum (1975) - Bernard Parmegiani
Diamorphoses (1957) - Xenakis
Faust (1962) - Else Marie Pade
Les Presque Rien dont Presque Rien Avec Filles (1989) - Luc Ferrari
Requiem (1973) - Michel Chion
Espaces inhabitables (1966) - François Bayle
Suite pour Edgar Poe (1983) - Guy Reibel
Les îles re-sonantes - Eliane Radigue
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 17:26

Prosopopus a écrit:
Ferrari, ses premières oeuvres sont tout de même assez proches des autres du GRM et de ce que faisaient Bayle ou Parmegiani, mais il semble avoir ensuite évolué vers plus d'instrumental pur effectivement.

Au final j'ai un peu le même avis que Lulu, c'est de la musique que j'écoute de façon plus sporadique et sans trop m'investir au-delà de l'impression de l'instant. J'oublie assez fréquemment les noms des oeuvres que j'ai aimées mais si je devais faire un petit top de musique concrète et acousmatique ça donnerait cela :

Pour en finir avec le pouvoir d'Orphée (1972) - Bernard Parmegiani
De natura Sonorum (1975) - Bernard Parmegiani
Diamorphoses (1957) - Xenakis
Faust (1962) - Else Marie Pade
Les Presque Rien dont Presque Rien Avec Filles (1989) - Luc Ferrari
Requiem (1973) - Michel Chion
Espaces inhabitables (1966) - François Bayle
Suite pour Edgar Poe (1983) - Guy Reibel
Les îles re-sonantes - Eliane Radigue

Oh, merci, voilà une liste intéressante !

Quelques jolies expériences en concert ; sinon au disque j'ai surtout écouté les saints patrons Henry-Schaeffer – et Takemitsu, forcément.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14741
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 18:40

Prosopopus a écrit:
Oui ben tu aurais demandé je pense que moi ou Lulu aurions pu te dire que ce n'était pas pour toi.
Mad
Mais voilà, monsieur veut enlever les petites roues.
Gnégnégné.
Bon, sérieusement, dans vos bidules, vous pensez qu'il y a des trucs qui seraient éventuellement susceptibles de ne pas trop m'ennuyer / m'agacer?
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5885
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 18:55

Prosopopus a écrit:
Ferrari, ses premières oeuvres sont tout de même assez proches des autres du GRM et de ce que faisaient Bayle ou Parmegiani, mais il semble avoir ensuite évolué vers plus d'instrumental pur effectivement.

Au final j'ai un peu le même avis que Lulu, c'est de la musique que j'écoute de façon plus sporadique et sans trop m'investir au-delà de l'impression de l'instant. J'oublie assez fréquemment les noms des oeuvres que j'ai aimées mais si je devais faire un petit top de musique concrète et acousmatique ça donnerait cela :

Pour en finir avec le pouvoir d'Orphée (1972) - Bernard Parmegiani
De natura Sonorum (1975) - Bernard Parmegiani
Diamorphoses (1957) - Xenakis
Faust (1962) - Else Marie Pade
Les Presque Rien dont Presque Rien Avec Filles (1989) - Luc Ferrari
Requiem (1973) - Michel Chion
Espaces inhabitables (1966) - François Bayle
Suite pour Edgar Poe (1983) - Guy Reibel
Les îles re-sonantes - Eliane Radigue

Merci pour cette liste, que je mets précieusement de côté ! Smile

Pour ce qui est de Bayle, les œuvres que je préfère datent plutôt des années 80/90 (en gros à partir de Tremblement de terre très doux); pour la période antérieure, je me souviens surtout de Trois Rêves d'oiseau qui m'avait assez emballé, mais beaucoup moins que Morceaux de ciel et Jeîta.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14741
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 19:05

Golisande a écrit:
et Jeîta.
Ah, oui, tiens, ça, j'avais écouté (parce que c'était tout à côté de chez moi), mais je n'en garde aucun souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5885
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 19:17

... Peut-être parce que tu avais l'original à côté...
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:17

Benedictus, le Requiem de Chion ça peut être amusant à tenter tout de même mais sinon je dirais que rien ne devrait trop te parler.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:37

Benedictus a écrit:
Bon, sérieusement, dans vos bidules, vous pensez qu'il y a des trucs qui seraient éventuellement susceptibles de ne pas trop m'ennuyer / m'agacer?

Emi aime beaucoup Phone Variations de Bokanowski... je parierais pas du tout dessus mais si jamais l’occasion se présente tu peux tenter (bon là par contre je suis presque sure qu’on peut dire ce n’est pas acousmatique).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14741
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 21 Nov 2019 - 20:55

J'avais écouté Cirque et Enfance de Bokanowski - pas désagréable, mais trop gentil pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 4693
Age : 64
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 22 Nov 2019 - 21:21

... dans mon approche désordonnée et bien superficielle du "contemporain": les œuvres de François Bayle Tremblements de terre très doux ou Luc Ferrari presque rien, avec ou sans les filles, m'ont semblé constituer quelques jalons de terra incognita plutôt féconds.
Mais j'aurais pas forcément associé les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5885
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 22 Nov 2019 - 23:25

(à propos de Morceaux de ciel de Bayle)

Citation :
Du coup je réécoute... Je reconnais que ça ne me procure pas le même enthousiasme qu'à l'époque, j'ai même un peu de mal à "voir" les ciels qu'il veut décrire; les voix transformées, oui on s'en passerait, et je comprends que ça puisse paraître maigre (bandes de fréquence étroites, quasi pas de graves, ni d'ailleurs de suraigus).

Non, je ne trouve plus ça très intéressant – je dirais même que ça m'ennuie un peu... Sad  Cela dit je crois que c'est principalement une question de références, de juxtaposition avec ce que l'on écoute le plus : à l'époque où j'ai découvert ça je n'écoutais pour ainsi dire pas/plus de classique, encore moins de contemporain, mais en revanche beaucoup d'électro et de free jazz (sans parler du reggae) : ça me faisait du bien d'entendre quelque chose d'aussi  oxygéné...
Et il y a tout de même des moments que j'aime toujours (la fin).
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 29 Nov 2019 - 17:22

Eloignons-nous un peu de la musique qui fait blip blip et des acousmatiques, mais pas complètement puisqu'on va parler d'un ami d'Henri Pousseur, compositeur belge de musique concrète.

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Evcd042-3000-700x700-362x362

1 Fancy as a ground (1986 - Ensemble Musique nouvelle - Georges-Élie Octors)
2-6 Trois pôles entrelacés (1986 - Ensemble Musique nouvelle - Georges-Élie Octors)
7 Harmonique  (1973 - Hr-Sinfonieorchester - Michael Gielen)
8 Ricercar (2017 - Ensemble Blindman)

Je ne connaissais Pierre Bartholomée qu'en tant que chef d'orchestre, notamment pour ses enregistrements des symphonies de Tournemire avec le Symphonique de Liège, et je ne m'attendais pas forcément à ce type de compositions. On est donc dans du moderne assez raide, avec une recherche constante sur le timbre.

Harmonique est une de ses premières oeuvres pour orchestre et semble lui servir de base d'expérimentation. C'est la pièce la plus accessible, portée par un ostinato de caisse claire, laissant au fur et à mesure s'échapper des courtes cellules mélodiques, aux cordes, aux vents et au piano, les cellules se mêlent ensuite dans une polyphonie, avant que l'ostinato reprenne le dessus à chaque fois. Il y a déjà une recherche évidente sur les timbres même si Bartholomée semble plus préoccuper ici par la pulsation rythmique. Les cassures de rythme ne sont pas forcément très heurtées mais bien présentes.

Fancy as a ground est déjà beaucoup plus retors à appréhender, beaucoup de jeux de sonorités, des percussions très présentes et une harpe agressive.
On est à la limite de la musique bruitiste par moment.

Trois pôles entrelacés a un aspect plus ludique, plus de discours mélodique identifiable, avec ses progressions contrariées, les répétitions en canon des mouvements et le jeu sur les formes anciennes (bon, que j'ai déduit plus du nom des pièces que des pièces elles-même...) , le deuxième mouvement Ricercar est très beau dans sa plainte un peu pathétique qui se développe en parallèle des motifs plus inquiétants apparaissant aux autres pupitres.

Ricercar est une oeuvre pour quatuor de saxophones, ça sonne un peu comme une parodie de contemporain mais c'est l'oeuvre qui m'a le plus plu au final. Il faut dire que l'enregistrement avec une légère réverbération est très beau. L'oeuvre utilise beaucoup de doublures, ce qui apporte une épaisseur de son et permet ensuite à certains des motifs de s'échapper plus librement. J'ai beaucoup aimé aussi les effets d'échos.

Je ne dirais pas que Pierre Bartholomée est forcément majeur dans le courant contemporain mais sa musique montre une vraie recherche sur la sonorité et les timbres, du coup ça m'a donné envie de creuser un peu le reste de son catalogue.

Et, fait amusant, j'ai enchainé avec ce disque qui partage une pochette sur une oeuvre de Paul Klee et dont je parlerai aussi mais sur le propre sujet du compositeur :

Vous et le contemporain (3) - Page 3 71CAXA19nCL._SS500_
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 12747
Date d'inscription : 21/01/2007

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 30 Jan 2020 - 13:43

Bryce Dessner
AHEYM / 2013

Kronos Quartet

Vous et le contemporain (3) - Page 3 61piqg11
Spoiler:

Ce qui me plaît avant tout dans cet album, c'est l'ambiance sonore qui se dégage d'un quatuor à cordes, formation que j'affectionne particulièrement.
Ceci étant valable principalement pour les  trois premiers titres de l'album.

Le quatrième titre, "Tour Eiffel" est dominé par les chœurs (Brooklyn Youth Chorus) et accompagné par une guitare, un piano, un trombone, des percussions, et sur la fin par le Kronos Quartet.

Je ne saurais pas vraiment parler de cette musique, du style, de la technique de composition, mais est-ce important ? Ce que je peux dire, c'est que c'est souvent répétitif sans être ennuyeux.
Ça me plaît bien.

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyLun 21 Mar 2022 - 17:08

Dites, dites ?
Serait-il possible de glaner quelques avis sur Olga Neuwirth ?

J'ai bien aimé une pièce d'elle présentée en concert, Ondate II pour duo de clarinettes basses et j'ai bien aimé le jeu sur les timbres. Je me rappelle avoir écouté Miramondo multiplo pour trompette et orchestre que j'avais plutôt apprécié, dans une veine un peu tonale, un peu pastiche j'avais trouvé (pas mal de Stravinsky notamment).  Mais là je viens d'écouter Lost Highway dans un style un peu plus minimale et électrique, un brin post-rock voire néo-minimaliste. C'est une sorte d'opéra/cantate sur le film Lost Highway. L'intro me parlait plutôt bien mais on est ensuite confronté à une mise en musique assez minimale et des effets répétitifs, avec des déclamations parlées plus que chantées et du collage sonore en veux-tu en voilà. Pas aimé du tout pour le coup...

Comment peut on la situer parmi les compositeurs contemporains ? Est-ce qu'il y a des choses à découvrir en priorité ?


DavidLeMarrec a écrit:
Pour Neuwirth, Prosopopus, son opéra déjà prévu est reprogrammé la saison prochaine !

Je viens de lire un article sur sa version de Orlando mais je ne sais pas si ça me dirait ou pas.
Mais l'opéra dont tu parles c'est The Outcast du coup ? J'ai vu que Matthias Pintscher est un fervent défenseur de sa musique, pas forcément innocent qu'il y en ait eu au concert Xenakis.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyLun 21 Mar 2022 - 21:05

Prosopopus a écrit:
Mais l'opéra dont tu parles c'est The Outcast du coup ?

Oui.

Je ne peux pas te dire grand'chose d'autre sur Neuwirth : l'un des très rares compositeurs dont je déteste vraiment la musique – mais, de ce fait, j'en ai finalement peu écouté pour pouvoir te guider. (Contrairement à Glass où j'ai vraiment payé mon écot de façon répétée…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyMar 22 Mar 2022 - 20:25

J’ai aussi trouvé que Lost Highway contient très peu de musique, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes ses œuvres ni même de tous ses opéras (l’autre que j’ai écouté, Bählamms Fest, m’a déjà semblé plus consistant musicalement). Pour te faire une idée, essaie peut-être Le Encantadas : c’est récent, presque aussi long qu’un opéra et c’est sur youtube.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyMar 22 Mar 2022 - 20:40

Prosopopus a écrit:
Comment peut on la situer parmi les compositeurs contemporains ?

c’est simple : elle se situe dans la catégorie très particulière des compositeurs autrichiens (tu peux aussi tenter Die Blinden de Furrer). Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea


Nombre de messages : 5532
Age : 64
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 24 Mar 2022 - 22:37

Benedictus a écrit:
Golisande a écrit:
et Jeîta.
Ah, oui, tiens, ça, j'avais écouté (parce que c'était tout à côté de chez moi), mais je n'en garde aucun souvenir.

J'ai écouté Jeîta en salle, mixé en direct par François Bayle il y a quelques années. En diffusion avec aux moins une dizaine de sources, dans toute la salle, ça prend une autre dimension qu'en disque bien sûr. En plus François Bayle est absolument charmant et ouvert à l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyJeu 24 Mar 2022 - 23:29

lulu a écrit:
J’ai aussi trouvé que Lost Highway contient très peu de musique, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes ses œuvres ni même de tous ses opéras (l’autre que j’ai écouté, Bählamms Fest, m’a déjà semblé plus consistant musicalement). Pour te faire une idée, essaie peut-être Le Encantadas : c’est récent, presque aussi long qu’un opéra et c’est sur youtube.

Merci pour les pistes d'écoute je vais tenter ça.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14741
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 0:13

Pour ma part, je n'en ai pas écouté des masses - seulement trois disques Kairos: le disque monographique de Boulez et Pomàrico, Bählamms Fest et le disque plus récent avec ses concertos pour trompette et alto et sa commande des Wiener Philharmoniker.

Je n'ai jamais été super fan, mais ça ne m'a jamais non plus rebuté outre mesure: en fait, je ne trouve pas ça tellement typé (Bählamms Fest un peu plus, mais peut-être surtout à cause de son livret zarbi), voire un peu standard, dont le langage n'est ni particulièrement difficile (je trouve ça plus accessible que Furrer, par exemple) ni spécialement radical (dans le dernier disque Kairos, ça devient même très intelligible.) En fait, si on met à part ce qu'elle fait un peu à la marge du «classique» (ses collaborations avec des ensemble de free jazz ou avec des théâtreux, ses musiques pour le cinéma) et que je connais très très mal, ça ne me paraît pas fondamentalement différent de ce que peuvent faire, mettons, des gens comme Pintscher, Widmann, Unsuk Chin...

J'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi, dans l'imaginaire de David, elle est devenue une sorte d'archétype platonicien de la musique-contemporaine-radicale-super-moche-qui-fait-fuir - bon, OK, sur ses photos, elle a souvent des regards ou des expressions de psychopathe, mais à part ça?

(En termes de langage ou de sonorité, je trouve par exemple la musique de Czernowin plus «dérangeante», plus pertinente dans ce rôle de compositrice-repoussoir.)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 2:18

Je trouve que si, ou en tout cas qu’elle a eu une période typée. Ce n’est de fait ni particulièrement radical ni particulièrement difficile, je suis d’accord, mais je ne trouve pas ça pour autant « dans la moyenne ». Sauf effectivement pas mal de ses œuvres récentes comme Remnants of Songs ou de fait ça devient très intelligible et passe-partout. À l’inverse, ses œuvres du début des années 90 ne sont pas toutes encore hyper personnelles (mais je le trouve très bien ce disque Accord). Mais entre les deux (dès Sans soleil, 1994, et Vampyrotheone, 1995, voire avant, puis bien sûr avec Bählamms) y a un vrai truc je trouve, évidemment y a un fond commun avec ceux que tu cites, mais aussi un côté post-sciarrino évident, en beaucoup plus grotesque, plus ses sorties de route du bon gout classique parfois portées en principe esthétique, avec ses effets orchestraux ou instrumentaux quasi pompeux, le son glassharmonica-thérémine-acouphène de son orchestre, les bouts de tonalité, et le côté série B qui fait souvent surface. Mais bon ça dépend, le disque Kairos de musique de chambre par exemple je trouve ça totalement osef.

Furrer c’est variable quand même : j’ai cité Die Blinden parce que je trouve qu’il y a un truc commun à Neuwirth dans cette œuvre, mais sinon à côté de choses difficiles y a en aussi qui sont presque trop accessibles et catchy.


Dernière édition par lulu le Ven 25 Mar 2022 - 2:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 2:29

Et à la limite je peux concevoir l’archétype qu’en a fait David (sans manifestement l’avoir beaucoup écoutée). Alors que Czernowin c’est la plupart du temps plus « sérieux », Neuwirth si on doute de sa sincérité c’est facile d’y entendre de la musique bruyante et grotesque pour effrayer et complaire le bourgeois (et qui est de fait devenue plus gentille avec le temps) + les livrets décadents de Jelinek et son imaginaire gothique un peu ridicule. Mais ça me semble pas un angle d’attaque très intéressant. Laughing

(Mais s’il avait écouté Oresteia de Lim, il aurait une autre compostrice à détester à la place.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14741
Age : 47
Date d'inscription : 02/03/2014

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 10:38

lulu a écrit:
Furrer c’est variable quand même : j’ai cité Die Blinden parce que je trouve qu’il y a un truc commun à Neuwirth dans cette œuvre, mais sinon à côté de choses difficiles y a en aussi qui sont presque trop accessibles et catchy.
Ah, alors je n'ai dû écouter que les trucs difficiles ou alors ce sont les seuls qui m'ont marqué (je me souviens surtout du 3ᵉ Quatuor.)

lulu a écrit:
Alors que Czernowin c’est la plupart du temps plus « sérieux », Neuwirth si on doute de sa sincérité c’est facile d’y entendre de la musique bruyante et grotesque pour effrayer et complaire le bourgeois (et qui est de fait devenue plus gentille avec le temps) + les livrets décadents de Jelinek et son imaginaire gothique un peu ridicule. Mais ça me semble pas un angle d’attaque très intéressant. Laughing
Je dois malheureusement avouer que c'est sans doute tout ce que tu dis qui m'a dissuadé d'explorer très avant le catalogue de Neuwirth - au contraire de Czernowin, dont la musique m'indispose probablement davantage, mais dont l'univers et la personnalité font, comme tu dis, «plus “sérieux”» (et puis je trouve aussi son langage beaucoup plus personnel.)

lulu a écrit:
(Mais s’il avait écouté Oresteia de Lim, il aurait une autre compostrice à détester à la place.)
Ah bon, pourquoi? Ce que j'ai écouté d'elle (les deux disques monographiques Hat Hut et le Kairos), j'ai trouvé ça bien mais plutôt mims.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu


Nombre de messages : 19588
Date d'inscription : 25/11/2012

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 10:53

Benedictus a écrit:
Ah, alors je n'ai dû écouter que les trucs difficiles ou alors ce sont les seuls qui m'ont marqué (je me souviens surtout du 3ᵉ Quatuor.)

oui, des trucs comme Spur ou même Aria ça me semble très immédiat, alors que le langage est pas fondamentalement différent.

Benedictus a écrit:
Ah bon, pourquoi? Ce que j'ai écouté d'elle (les deux disques monographiques Hat Hut et le Kairos), j'ai trouvé ça bien mais plutôt mims.

oui, mais écoute Oresteia ou The Navigator et tu comprendras ce que je veux dire. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 14:01

Benedictus a écrit:
J'avoue avoir du mal à comprendre pourquoi, dans l'imaginaire de David, elle est devenue une sorte d'archétype platonicien de la musique-contemporaine-radicale-super-moche-qui-fait-fuir - bon, OK, sur ses photos, elle a souvent des regards ou des expressions de psychopathe, mais à part ça?

Pourquoi en parlé-je ainsi ?  Pour vous amuser surtout, parce qu'il faut bien avoir des repoussoirs pour rendre ses coups de cœur crédibles. Je n'ai rien contre elle en vérité (la preuve, j'avais pris une place pour Lost Highway avant son annulation), ni même contre Glass (dont je trouve les procédés parfois à la limite de l'escroquerie, mais c'est de la musique, pas des crimes de guerre, et il y a des trucs presque écoutables chez lui, concerto pour violon, The Perfect American…).
Si je parle souvent d'elle, c'est parce qu'elle semble faire une très belle carrière dans les salles de concert, alors qu'elle ne me paraît produire rien de particulièrement remarquable (pareil pour Pintscher, Murail ou Grisey au demeurant, mais les deux derniers ont vraiment leurs admirateurs, donc je dois manquer quelque chose).

Radicale, non, ce n'est pas ce que je dis, plutôt du bling-blang-blong même pas subversif ou original, archétype du moche gratuit pas très inventif. Donc vraiment le truc où non seulement on a l'impression de perdre son temps, mais en plus c'est assez désagréable à écouter…

Pour autant, comme je le soulignais précédemment, je n'ai pas écouté énormément de son catalogue (quelques œuvres symphoniques à la radio y a plus de dix ans) et je n'ai donc qu'un avis partiellement informé, je l'utilise vraiment en étendard mais je vous invite tous à en écouter plus moi pour avoir une opinion réellement éclairée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 742
Age : 39
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 EmptyVen 25 Mar 2022 - 15:18

DavidLeMarrec a écrit:


plutôt du bling-blang-blong même pas subversif ou original, archétype du moche gratuit pas très inventif.

Son catalogue est plus versatile que ça finalement mais sans que ce soit forcément une qualité. Lost Highway justement on est assez loin du bling-blang-blong et plus proche de l'expérience sonore à base de bruit blanc par moment. Je vais créer un petit sujet pour conserver les échanges sur Olga.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Vous et le contemporain (3)   Vous et le contemporain (3) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous et le contemporain (3)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Vous et le contemporain (2)
» Vous et le contemporain (3)
» Vous et le contemporain
» Comment vous cassez-vous la figure en prenant le train?
» Combien de langues parlez vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: