Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

 

  Alexander Lokshin (1920-1987)

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyMer 4 Déc 2019 - 6:02

 Alexander Lokshin (1920-1987) Tatyan10


S'il y a un scandale dans la musique (et malheureusement il y en a bien d'autres , comme pour Zaderetsky, Peter Schat, Jani Christou,ou le belge Karel Goeyvaerts,etcc), c'est de complètement ignoré la musique d'Alexander Lokshin, né à Biïsk  en 1920 et mort en 1987 à Moscou, il a écrit de superbes symphonies ,la plupart ,meme toutes sauf une,avec voix, et il est loin de dépareiller, au contraire même, il y a chez lui,une force extraordinaire dans ses symphonies  , avec son presque contemporain Chostakovitch (1906-1975).Pas besoin de dire que tout ça est lié au régime et bien sûr à l'académisme qui règnait en Russie et c'est surtout grâce à l'aide de ses amis musiciens et chefs d'orchestre , qu'il a été enregistré et là , bravo, les quelques versions qu'on a ,sont de très haute qualité musicale et spirituelle, mais c'est vrai qu'on manque d'un vrai corpus ordonné de ses oeuvres et si on enregistrait moins Mahler et plus Lokshin, la musique s'en porterait mieux.Je ne vais pas copier bêtement Wikipedia, mais vous y renvoyer si vous voulez en savoir plus sur ce génial symphoniste russe Alexandre Lokchine, de son nom russe traduit à la sauce anglo-saxonne en Alexander Lokshin.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Lokchine


 Alexander Lokshin (1920-1987) Lok10

Dire que Lokshin n'est pas fortement influencé par Mahler,serait mentir ou sans doute une erreur, il suffit d'écouter la seule symphonie purement orchestrale et sans voix de ses 11, la 4ème de ce Cd pour être immédiatement plongé dans un monde ténébreux mahlèrien,il semble que Lokshin, vu les persécutions du régime,et même ,le rejet d'être joué par Gennady Rozhdestvensky, ce qui ne peut que peiner ceux qui comme moi , aiment profondément la musique et ce chef.Bref la musique de Lokshin est intensément dramatique , surtout quand elle est chantée et les textes de poètes qu'il choisit ne sont pas anodins,Block, Maiakovsky,Shakespeare, Kipling, Baudelaire,  L de  Camoes et d'autres moins connus ici.Pour en revenir, à la 4 ème symphonie, dite Sinfonia stretta elle est assez courte,elle dureprès de 18 minutes et date de 1968,elle a vu sa première à Moscou en 1976 sous la direction du chef et ami du compositeur Rudolf Barschaï,le même qui présente cette superbe version sur ce disque.Il y a toujours chez Lokshin, ces grandes envolées lyriques et extra-terrestres qui se maintiennent au plus haut niveau puis pour finir , se calment, s'apaisent et redeviennent à un niveau plus humain et abordable,on est pas loin du grand Strauss de Zarathoustra ou de La vie d'un héros, sauf que lui Lokshin lui l'a vraiment vécu ce tragique ,une véritable redescente sur terre et  de la réalité , après lavoir subi es purges de Jdanov , il est accusé d'être un espion informateur du KGB, ce qui s'avèrera bien sûr faux.Il en faut de la force et du courage pour composer cette petite symphonie ,qui après cette grandeur tragique  , nous adresse aussi à nous auditeurs, un sourire narquois avec la majesté des bois  et les cloches de la réconciliation,comme si tout repartait à zéro,pour un nouveau commencement, mais non le malin est toujours là et ça repart comme ça de plus belle avec une rage orchestrale des vents, il ne peut vraiment pas y avoir de paix dans ce monde ,les hommes sont ainsi faits.Belle oeuvre ,plus complexe qu'elle n'y paraît,avec des passages de grande beauté,oeuvre peut être un peu trop négligée même, je pense.En tout cas magnifique version ,pleine de vie et d'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyMer 18 Déc 2019 - 15:00

 Alexander Lokshin (1920-1987) Lokshi10

Encore un très beau disque pour découvrir toute la beauté des symphonies de Lokshin, dans cette 10 ème il magnifie la voix féminine d'une telle façon que l'on est pris dans le tourbillon de cette musique ,qui si elle ressemble parfois à du Chosta, reste très personnelle ,avec ce magnifique encadrement de musique de chambre,ce superbe ecrin musical parfois agité et tumultueux .C'est vrai que le russe chanté, comme l'italien sont pour moi des voix absolument agréables à entendre.Là on est dans le doute, l 'attente, la passion, l'amour ,la douleur, bref dans la beauté et Nina Grigoryeva la contralto est absolument géniale,avec les choeurs d'homme et de femmes en écho ,c'est superbe  .Les vers sont de NikolaÏ Zabololosky ,mais ça ne dira rien a personne ,sauf peut être à Анастасия231 Neutral
On attribue parfois la direction de cette oeuvre à Boris Tevlin (chef des choeurs ), mais c'est bien BarchaÎ qui dirige, cet ensemble de chambre de Moscou.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 878
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 19 Déc 2019 - 12:20

Alors ça je ne connaissais pas du tout, même pas de nom.
Je suis personnellement embêté parce que par goût personnel je n'accroche pas ou difficilement à la voix et là j'aurais préféré me contenter de l'orchestre qui est effectivement très beau, assez torturé et lyrique.
J'ai écouté la 8ème que j'ai eu du mal à appréhender à cause de l'épaisseur de la voix, alors que l'aspect très tendu de l'orchestre n'est pas pour me déplaire.

Par contre cette dixième (dans la même version que celle que tu cites) est plus abordable et effectivement très belle avec sa belle introduction (au basson ?) et l'entrée du thème avec le choeur et le développement harmonique des bois, l'orchestration qui se complexifie par strates, c'est effectivement superbe, mais dès que la voix solo prend le dessus je décroche un peu, malgré les belles dérives mélodiques des cordes.
Clairement ça mérite d'être creusé comme corpus.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 19 Déc 2019 - 12:26

Je suis content que ça te plaise, le seul problème que je prévois à lire ton post, c'est qu'il n 'a fait qu'une symphonie purement orchestrale (j'en parle plus haut)et toutes les autres ont des chanteurs ou chanteuses .Les Fleurs du Mal, une oeuvre de jeunesse est superbe aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Prosopopus
Mélomaniaque
Prosopopus


Nombre de messages : 878
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 19 Déc 2019 - 12:32

Oui, oui, c'est ce que j'ai vu dans ce que tu en disais, il faudra que j'essaye au cas par cas, ça m'a moins dérangé dans la dixième donc ce n'est pas non plus rédhibitoire (et c'est vraiment mon goût personnel qui est ici en défaut).
Je pense que je ferai l'intégrale de ses symphonies au gré des disponibilités tellement la dixième m'a vraiment plu.
Je note pour Les fleurs du mal également.
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 19 Déc 2019 - 12:38

De toutes façons Prosopopus, en 6 ou 7 disques, tu as quasiment la totalité des enregistrements sur le marché et crois -moi ,j ai cherché longtemps .Sur CD and LP, tu as un vendeur russe Rarervnarodru ,qui propose pas mal de choses russes à des prix très abordables. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyDim 22 Déc 2019 - 13:24

 Alexander Lokshin (1920-1987) Olympi10

Lokshin: Symphonie n ° 9 pour baryton et orchestre à cordes, aux poèmes de Leonid Martynov
Lokshin: Symphonie n ° 5 'Shakespeare's Sonnets' pour baryton, orchestre à cordes et harpe
Lokshin: Prélude et thème avec variations
Encore deux très belles symphonies ,celles-ci pour baryton et orchestre, mais ose t'on dire orchestre pour un tel orchestre de chambre magnifiquement utilisé et dosé par Barchaï.Avec Lokshin, une fois qu'on a écouté quelques une de ses oeuvres, on a ensuite facilement l'impression d'être en terrain connu , dans un cocon musical qu'il sait savamment entretenir, presque érotiquement , et si l 'on a parlé de Berg , dans ses influences, moi je pense surtout à Britten , avec ce rapport presque charnel de la voix et des instruments.Tous les deux ont pour moi,cette prédominance et cette particularité , si je songe au War Réquiem ou d'autres oeuvres de Britten .Bref on entre de suite dans cette symphonie n 9 sans tarder, je n'ai pas de traduction de livret russe, et ne peux que spéculer, mais c'est toujours prenant, absorbant , Y. Grigoriev est formidable )  bref on s'attache fortement à cette musique et sans dénigrer la version de Michel Wierczewski,pour moi Barchaï reste toujours aussi merveilleux et la symphonie de dure que 22 minutes .
La seconde symphonie la 5ème qui ne dure que 15 minutes,nous invite chez Shakespeare, avec quelques très beaux sonnets ou la basse-baryton Vyacheslav Pochapsky est tout aussi superbe d'intensité, l 'orchestre est ici dirigé par V Kataev.
Le quintette pour 2 violons, deux altos et un violoncelle se laisse écouter avec un vrai plaisir,le Prélude, thème et variations pour piano est aussi de très belle facture,bref un disque qu'il ne faut pas manquer pour mieux connaître Lokshin.et pour finir ,mieux vaut laisser le dernier mot au compositeur.
« La complexité et la profondeur ne sont pas la même chose. Par exemple, il est extrêmement difficile d’écrire la partition d’une œuvre aléatoire. Mais sa valeur musicale me semble douteuse. Au contraire, Schubert, c'est simple, mais vraiment profond. Et nous pouvons écouter sa musique sans fin, et chaque fois elle nous semble nouvelle et nous procure une vive jouissance. »
— Alexandre Lokchine, dans Sovetskaïa mouzyka, 1981, no 10. Wikipedia
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptySam 30 Jan 2021 - 3:03

Lokshin - Variations for piano - Maria Grinberg, piano

Des variations d'une difficulté et d'une virtuosité inouies, l'oeuvre est dédiée à Maria Grinberg,qui la joue merveilleusement bien.C'est dommage que ces belles Variations n'aient pas percé ou dépassé l'indeground musical russe , pour aller vers plus de lumière et surtout vers le grand public européen , car elles le méritent largement.

https://www.youtube.com/watch?v=17_ZlwV7rJI

Il existe une autre version ,par Natalia Balycheva,mais pour moi, beaucoup moins stimulante que la version Grinberg




Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyDim 31 Jan 2021 - 21:32

Oh, très tentant, ajouté à ma liste d'écoutes, merci ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 21 Déc 2023 - 14:27

A.L.Lokshin (1920 - 1987), Requiem - dir. R.Barshai

Encore une superbe oeuvre de Lokshin, avec pour interprète , son grand défenseur R.Barshai. L'oeuvre est vaste et conséquente comme tout Requiem qui se respecte.La partie orchestrale est importante et non négligeable dans ce Requiem.Là encore ,Lokshin nous éblouit par son originalité et  sa force.Qu'un tel musicien ne soit pas reconnu à sa juste valeur est une énigme pour moi, mais dans la musique les injustices sont nombreuses et surtout le public musical qui reste ,se désinteresse de plus en plus de la musique, et  pour la plus grande partie,il ne se renouvèle plus vraiment.Un constat amer et triste et que je constate tous les jours.Quand verra t'on une intégrale des symphonies de Lokshin, à la place de la unième version des symphonies de Chostakovitch? Sans doute jamais .

Pour l'écouter/
https://youtu.be/vRzfxKU3GDY?si=MJwW4b9cPUUV5Zbs


Dernière édition par gluckhand le Jeu 21 Déc 2023 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 21 Déc 2023 - 15:29

Aleksandr Lokshin, Mère en deuil - Valery Platonov, Natalia Buklaga
Cantate pour mezzo-soprano, orchestre symphonique et chœur mixte sur des textes du Requiem d’Anna Akhmatova et des funérailles russes.
Orchestre et chœur du Théâtre d’Opéra et de Ballet de Perm, soliste – Natalia Buklaga (mezzo-soprano), chef de chœur – Ekaterina Antonenko, chef d’orchestre – Valery Platonov.

Encore un petit chef-d'oeuvre ,que cette cantate ,sur un sujet difficile et délicat.Mais Lokshin est vraiment doué pour tout ce qui est chanté.La majorité, sinon preque toutes ses symphonies sont avec chant. Là encore avec des choeurs rajoutés, l'ensemble est assez prenant.Il y a pas mal de nouveautés sur Lokshin sur YT, alors j'y reviendrais bientôt avec joie.

Pour l'écouter/
https://youtu.be/US9llEqtP0w?si=v7lod_lO-H8o8DFu
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyVen 22 Déc 2023 - 5:06

Si le Requiem ,avec une grande partie orchestrale, fait figure de première symphonie pour Lokshin, c'est courageux ou inconscient pour une première symphonie ,d'oser proposer un tel Requiem, mais la musique russe à des repères et des notions religieuses très ancrées ,que nous européens ,ne pouvons pas toujours comprendre.Quoiqu'il en soit le pari est réussi car l'oeuvre est belle et ne manque pas d'originalité. La seconde symphonie est toujours avec un choeur mixte qui intervient fréquemment dans l'orchestre .Elle s'intitule "épigrammes grecques" c'est donc sûrement un hommage à la Grèce antique, mais je ne peux vraiment pas en dire plus,ne lisant pas le russe pas plus que le grec. Il y a un enregistrement sur YT par le père de Mariss Jansons, créateur de l'oeuvre en 1963. C'est une oeuvre singulière et classique à la fois,mais qui encore une fois maintient lvraiment 'intèrêt jusqu'au bout.Il y a un petit côté malhèrien dans l'oeuvre qu'on reconnaît aisément

A.L.Lokshin (1920 -1987), Symphony #2 ("Greek Epigrams") - cond.Arvid Jansons

Pour l'écouter/
https://youtu.be/UyoRj_rs9xM?si=4epRLty7quAq766n
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyJeu 28 Déc 2023 - 5:21

Encore une très belle oeuvre de Lokshin ,avec ces Chansons de Marguerite pour soprano et orchestre de chambre.On a la chance d'avoir plusieurs enregistrements Live de cette oeuvre dont un avec R.Barshai, mais c'est un autre ,que j'ai choisi de vous présenter.Ce cycle de mélodies pour voix et orchestre est basé sur des poèmes de Goethe et de Pasternak .Comme c'est en russe, la plupart des auditeurs n'y comprendra rien, mais on ressent quand même beaucoup d'émotion et de'intèrêt à travers ces mélodies.


A. Lokshin. Chansons de Margarita / Александр Локшин. Песенки Маргариты
Orchestre du Théâtre d’Opéra et de Ballet de Perm, soliste — Nadezhda Pavlova (soprano), chef d’orchestre – Valeriy Platonov.
Pour l'écouter/
https://youtu.be/v2FHcOr94zY?si=YsIXqRba9NZGKrG-



Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4674
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) EmptyDim 31 Déc 2023 - 17:38

Alexander Lokshin - Symphonie n°5 « Sonnets de Shakespeare ». Александр Локшин - Симфония №5
.
Alexander LOKSHIN (1920-1987) - Symphonie n° 5 « Sonnets de Shakespeare » en deux mouvements pour baryton, orchestre à cordes et harpe.
ORCHESTRE SYMPHONIQUE ACADÉMIQUE DE TOMSK
Chef d’orchestre principal et directeur artistique Mikhaïl Granovsky.
Lauréat de concours internationaux, lauréat du Prix L.V. Sobinov
Alexandre Soukhanov (baryton).
Société philharmonique d’État régionale de Tomsk.


Avec la 5ème symphonie de Lokshin « Sonnets de Shakespeare », pour baryton, orchestre à cordes et harpe.On vise encore très haut,ce sont toujours des sujets ,tirés de la littérature mondiale à haute vertu intellectuelle et de belle qualité esthètique .C'est vrai que les sonnets de Shakespeare ,ainsi que toute son oeuvre théatrale sont magnifiques. On a affaire à un pur génie de la littérature anglaise.
Là encore Lokshin se sert formidablement de la voix de baryton pour illustrer ces poèmes.J'ai rarement entendu un compositeur aussi doué pour le chant que Lokshin, tout paraît naturel et facile chez lui.Ce sont presque des petites scènes d'opéra qu'ils nous concocte .Pourtant, il ne semble pas avoir écrit d'opéra.C'est encore une version Live que je vous propose pour cette belle oeuvre.

Pour l'écouter/
https://youtu.be/xdWVfhbTyvo?si=vXLmYk0bWQzzjaou
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 Alexander Lokshin (1920-1987) Empty
MessageSujet: Re: Alexander Lokshin (1920-1987)    Alexander Lokshin (1920-1987) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander Lokshin (1920-1987)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Federico Mompou (1893-1987)
» Walter Arlen (1920-)
» Max Bruch (1838-1920)
» Monique Haas (1909-1987)
» Alexander Goehr (1932-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: