Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Figurine Herbizarre N°76 – Collection Super Smash Bros.
11.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17823
Date d'inscription : 25/11/2012

Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel   Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 EmptyJeu 16 Juil 2020 - 11:36

Je réécoute les nocturnes An John Field (1975), et je me fais encore cette même réflexion. En fait, j’ai l’impression d’être face à cette musique comme l’anti-sériel qui dans un geste mais ça j’aime bien trouverait ponctuellement tel compositeur ou telle œuvre qui bien qu’atonale le serait avec tant de liberté et de malice qu’il ne pourrait qu’en être admiratif... mais dans l’autre sens. Assez fascinant en fait comme Killmayer arrive à être tonal, référentiel, et situé dans une tradition (et même plusieurs vu les références françaises que Benedictus a citées), tout en ayant un langage qui est un total hapax.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel   Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 EmptyJeu 16 Juil 2020 - 12:11

Benedictus a écrit:
Même le quatuor?

J'ai écouté les deux quatuors (cordes, piano-cordes) et le trio à cordes (un peu mieux). Pas passionné, ça reste assez immobile en termes de discours, sorte d'atonalité gentille.

Pas déplaisant non plus. Pas beaucoup d'effet sur moi.


Citation :
Sinon, tente quand même les Symphonies, on ne sait jamais...
(Cela dit, pas sûr du tout que ça marche pour toi, cette espèce de fausse naïveté élusive.)

Contre toute attente, ça a bien fonctionné pour le lied. On va voir (là tout de suite je ne les vois pas sur Deezer, je vais chercher sur d'autres plates-formes).


Citation :
Essaye aussi les Hölderlin par Prégardien et Mauser (si tu arrives à les trouver) et les Eichendorff par Schäfer et Mauser - c'est la même esthétique (prévisblement plus déclamatoire dans les Hölderlin.)

J'ai les Eichendorff, pas encore vu les Hölderlin. Ça m'intéresse, oui, ça change vraiment des lieder très enrobés musicalement, où il faut vraiment s'arrêter livret en main pour comprendre (parfois) le sens de la mise en musique. Ici, ça s'écoute vraiment comme une lecture de poésie. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel   Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 EmptyJeu 16 Juil 2020 - 12:46

DavidLeMarrec a écrit:


Contre toute attente, ça a bien fonctionné pour le lied. On va voir (là tout de suite je ne les vois pas sur Deezer, je vais chercher sur d'autres plates-formes).


Citation :
Essaye aussi les Hölderlin par Prégardien et Mauser (si tu arrives à les trouver) et les Eichendorff par Schäfer et Mauser - c'est la même esthétique (prévisblement plus déclamatoire dans les Hölderlin.)

J'ai les Eichendorff, pas encore vu les Hölderlin. Ça m'intéresse, oui, ça change vraiment des lieder très enrobés musicalement, où il faut vraiment s'arrêter livret en main pour comprendre (parfois) le sens de la mise en musique. Ici, ça s'écoute vraiment comme une lecture de poésie. I love you

Oui, une grande aération pour tous les Lieder...la musique "prend son temps", c'est souvent dépouillé, avec parfois ces longues pauses.

Dès la première écoute de Lieder de Killmayer, j'ai été conquis.  I love you
Revenir en haut Aller en bas
frgirard
Mélomane averti


Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 18/03/2007

Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel   Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 EmptySam 18 Juil 2020 - 11:14

vous trouvez dans les deux liens ci-dessous des oeuvres de Killmayer.

https://archive.org/details/agp60

https://archive.org/details/agp61


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel   Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhelm Killmayer ( 1927-2017 )un parcours très personnel
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: