Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -46%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
205 €

 

 TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019

Aller en bas 
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 28/03/2018

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyLun 16 Déc 2019 - 12:02

Orchestre National de France
James Gaffigan, direction
Seong-Jin Cho, piano

Programme
Rachmaninov, Concerto pour piano n°1
Prokofiev, Symphonie n°5

J'allais à ce concert sans enthousiasme particulier : je l'avais choisi pour compléter un abonnement, et les difficultés de transport couplées à une météo très défavorable m'incitaient vraiment à rester chez moi... Finalement, j'y suis allé à pieds, et j'y suis arrivé trempé !

Je ne connaissais ni le pianiste, ni le chef. J'aime beaucoup le concerto n°1 de Rachmaninov au disque, rarement entendu en concert (de mémoire, une fois seulement par Boris Berezovsky), et la symphonie n°5 de Prokofiev est l'une des rares que je connaisse et apprécie (je connais assez bien la 6ème, mais j'ai beau la tourner dans tous les sens, je n'y arrive pas).

Les salles de spectacle ont bien raison de ne pas déprogrammer leurs soirées : la salle était quasiment complète vu de ma place. Une bonne moitié du public était asiatique : il faut croire que ce pianiste est célèbre, bien que je n'en ai jamais entendu parler.

Juste avant le début, on nous annonce que le concert a failli ne pas avoir lieu, que plusieurs musiciens font grève, que l'effectif ne sera pas complet, mais que les musiciens présents et le chef ont décidé de maintenir la soirée. Ouf ! Je n'ai pas fait le trajet pour rien.

Rachmaninov : j'aurais bien aimé une ouverture, afin de prendre le temps de me calmer un peu après ce trajet épique. L'introduction du concerto entre directement dans le vif du sujet, un peu comme celui de Grieg, avec une série d'accords fortissimo. Le pianiste, tout de noir vêtu, est précis, relativement puissant dans le premier mouvement, clair dans sa ligne mélodique, mais assez raide. Le solo a la fin du premier mouvement est bien réussi, un peu acéré. Les deuxième et troisième mouvements sont moins expressifs, la tension est difficilement tenue. Le chef est assez impressionnant, il ne relâche rien, mais ce concerto fait la part belle au pianiste, qui ne dégage pas tellement d'émotions dans le deuxième mouvement. Il a un jeu très précis, limite coupant, un peu violent, mais sans grande puissance. J'ai du mal à le décrire, je lui reconnais des qualités certaines, comme la capacité à tenir la ligne mélodique, la flûte, une grande précision technique, mais un jeu un peu violent, pointu...

Rappel : non identifié et sans intérêt me concernant. Ce qui m'a déplu, c'est qu'il semblait se prendre profondément au sérieux. Mimiques ridicules, poses inspirées, saluts sans sourire...

Prokofiev : magnifique performance du chef. Quel engagement ! Il en est ressorti trempé. Il dégage un réel amour pour les musiciens, et d'ailleurs, ça ne m'a pas étonné de le voir fendre l'orchestre pour saluer et faire applaudir les musiciens quasiment un par un. Chaque mouvement est réussi, avec mention spéciale pour le deuxième mouvement, particulièrement rythmé (le programme parle du mouvement "motoriste"). J'ai vraiment beaucoup aimé cette symphonie, je n'ai pas vu passer le temps. Je l'ai réécoutée ce week-end sur disque (Gergiev et Järvi), mais pas du tout le même effet. Ce soir, un rythme plutôt rapide, mais un beau travail de densité également. A plusieurs reprises, je me suis trouvé transporté et cette musique m'a fait frissonner. Soirée réussie donc !
En rentrant, j'ai cherché la discographie de ce chef : il n'y a pas grand chose, mais justement plusieurs symphonies de Prokofiev dont il semble se faire une spécialité. A approfondir !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85156
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyLun 16 Déc 2019 - 12:15

Gaffigan a en effet enregistré une 3è de Prokofiev qui est exceptionnelle, peut-être même ma référence.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11013
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyLun 16 Déc 2019 - 17:40

Xavier a écrit:
Gaffigan a en effet enregistré une 3è de Prokofiev qui est exceptionnelle, peut-être même ma référence.
mains (Ainsi que les 2 et 3 de Hartmann dans l'intégrale Challenge et la Symphonie «Nähe fern» de Rihm dont Anaxagore a récemment parlé ici.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 11:10

Rocktambule a écrit:
Le pianiste, tout de noir vêtu, est précis, relativement puissant dans le premier mouvement, clair dans sa ligne mélodique, mais assez raide. Le solo a la fin du premier mouvement est bien réussi, un peu acéré. Les deuxième et troisième mouvements sont moins expressifs, la tension est difficilement tenue. Le chef est assez impressionnant, il ne relâche rien, mais ce concerto fait la part belle au pianiste, qui ne dégage pas tellement d'émotions dans le deuxième mouvement. Il a un jeu très précis, limite coupant, un peu violent, mais sans grande puissance. J'ai du mal à le décrire, je lui reconnais des qualités certaines, comme la capacité à tenir la ligne mélodique, la flûte, une grande précision technique, mais un jeu un peu violent, pointu...

Je ne suis pas très séduit par ce concerto pour ma part (vraiment orchestré avec les pieds, une fois de plus… à part la mélodie et la basse, on n'entend rien, tout est bouché…) : à part les cadences qui sont de très belles constructions, des pièces à part entière, on a de jolies mélodies qui s'enchaînent ; on est vraiment loin du caractère affirmé des 2 & 3. (Mais j'étais très content de ne pas entendre le 2 pour une fois !)

Moi non plus, pas enthousiasmé par le pianiste : jeu très droit et impavide, ni puissant, ni lyrique, ni subtil. Il file droit en faisant les notes, mais ce n'est ni superficiellement impressionnant, ni très intéressant ou touchant.


Citation :
Rappel : non identifié et sans intérêt me concernant. Ce qui m'a déplu, c'est qu'il semblait se prendre profondément au sérieux. Mimiques ridicules, poses inspirées, saluts sans sourire...

Oh. Surprised  Barcarolle (Juin) des Saisons de Tchaïkovski !  C'était un peu dur et égal, comme le reste, mais je n'ai pas trouvé le jeu déplaisant (ni différent du concerto).

Attention à l'impression de morgue : la culture coréenne a des rapports sociaux aux apparences plus formelles qu'en Europe… je n'en tirerais pas de conclusions. (Et puis le nombre d'artistes qui ont l'air super sympas et qui pratiquent au quotidien le harcèlement moral…)


Citation :
En rentrant, j'ai cherché la discographie de ce chef : il n'y a pas grand chose, mais justement plusieurs symphonies de Prokofiev dont il semble se faire une spécialité. A approfondir !

Tout de même, outre son cycle Prokofiev chez Challenge Classics avec l'Orchestre de Radio de Hilversum (explications ici : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2019/01/15/3069-orchestre-philharmonique-de-la-radio-des-pays-bas-hilversum-radio-filharmonisch-orkest ), il y a aussi un disque Chosta & Gubaidulina, de la musique contemporaine (Jaggi), ses Hartmann, et beaucoup de choses avec le Symphonique de Lucerne chez BIS et Harmonia Mundi : Brahms, Saint-Saëns, Dutilleux, Rihm, Getty… ce n'est pas mal pour un chef aussi jeune !  

En tout cas je suis d'accord, ce doit être mon sixième concert avec l'ONF cette saison, je les ai tous trouvés assez tristes (même avec Cornelius Meister !), et cette fois ça marchait vraiment bien !

Pour l'œuvre qui m'a toujours laissé froid (le but de l'opération était de me convertir), j'ai plutôt été convaincu par les deux premiers mouvements (c'est loin de ma sensibilité, mais je comprends désormais l'intérêt du truc), toujours pas par l'Adagio… D'une manière générale, ce type de soviétisme manque de contrepoint pour soutenir mon attention, et les mélodies sont à la fois trop simples et trop contournées pour me toucher. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
andika
Mélomaniaque
andika

Nombre de messages : 520
Age : 30
Localisation : France
Date d'inscription : 13/06/2017

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 11:34

Rocktambule a écrit:
il faut croire que ce pianiste est célèbre, bien que je n'en ai jamais entendu parler.

Il a juste remporté le Concours Chopin de Varsovie en 2015 ce pianiste. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://andika.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 12:13

Grand Dieu.

Mais pourquoi ? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 203
Date d'inscription : 28/03/2018

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 12:21

DavidLeMarrec a écrit:
Oh. Surprised  Barcarolle (Juin) des Saisons de Tchaïkovski !  C'était un peu dur et égal, comme le reste, mais je n'ai pas trouvé le jeu déplaisant (ni différent du concerto).

Je ne pense pas que ce soit ça, je l'aurais reconnu ! Enfin, je dois bien avouer que j'avais complètement décroché !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 12:52

Sur la population du concert : oui, plein comme un œuf, j'étais très surpris (pas de hits absolus ni de star, mais les concerts d'abo de RF au TCE sont toujours bien remplis). En revanche tu exagères : j'ai remarqué le grand nombre de visages coréens, mais on était très loin de la moitié. Disons qu'au lieu d'en avoir cinq au parterre, par exemple, il y en avait une grosse vingtaine.

C'était encore plus frappant pour le Quatuor de Jérusalem au TCE : le public réagissait très différemment de l'ordinaire (applaudissements entre les mouvements d'un quatuor, c'est rare ; enfin, uniquement après les mouvements rapides ^^), j'ai supposé que c'était davantage l'origine des quartettistes et le programme d'arrangements yiddishs qui avaient motivé l'essentiel des présents, très loin du public de chambre habituel (et seules les premières catégories étaient remplies, le reste du théâtre était vide, j'avais une aile entière pour moi en corbeille… Très étrange atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Prosopopus
Mélomane averti
Prosopopus

Nombre de messages : 435
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/11/2017

TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  EmptyMar 17 Déc 2019 - 14:43

C'était pareil au concert Ravel du TCE, le concerto en sol par Fazil Say, il y avait clairement une partie importante du public d'origine turque (pour peu que j'aie reconnu la langue, ma seule source étant les nanars turcs et les discussions dans les kebabs...) et ça expliquait (en partie) les comportements un peu différents de d'habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty
MessageSujet: Re: TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019    TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
TCE - Rachmaninov-Prokofiev - Gaffigan-Cho - 12/12/2019
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: