Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
Voir le deal
199.99 €

 

 Playlist (141)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 15:43

Lucian Prigozhin : Quatuor à cordes (1970)
Quatuor Taneïev
Sofia Gubaidulina : Quatuor à cordes nº1 (1971)
Armida Quartett
Krystyna Moszumańska-Nazar : Quatuor à cordes nº2 (1979)
Ilum Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 16:02

Lulu, je me suis permis de transférer tes récents posts de playlist ici (au cas où tu voudrais en dire davantage.)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19773
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 17:16

Dutilleux : Symphonie n°1 (Tortelier)
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 17:24

Barbara Buczek : Quatuor à cordes nº2 Transgressio (1985)
Kwartet Dafô
Robert HP Platz : Quartett (Zeitstrahl) (1986)
Arditti Quartet
Brian Ferneyhough : Quatuor à cordes nº3 (1983)
Arditti Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28320
Date d'inscription : 21/09/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 19:21

17) Jacques Offenbach (1819-1880) :
 
Le Voyage dans la Lune, -Ouverture et musique de ballet
 
= Antonio de Almeida, Philharmonia Orchestra

 
(Philips, août 1987)
 
Playlist (141) - Page 10 Offenb11
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 20:39

Michael Finnissy : Quatuor à cordes nº1 (1984)
Kreutzer Quartet
Nicola LeFanu : Quatuor à cordes nº2 (1996)
Goldberg Ensemble
Gloria Coates : Quatuor à cordes nº4 (1976)
Kreutzer Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28320
Date d'inscription : 21/09/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 20:56

Playlist (141) - Page 10 Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 082°/250


 
Playlist (141) - Page 10 Solti_14
Georg Solti (1912-1997)
 
 
18) Manuel Rosenthal (1904-2003) :
 
Gaîté parisienne
 
= Georg Solti, Orchestre de la Royal Opera House de Covent Garden
 
(Decca, mai 1960)
 
Smile Évidemment, entre le Thrène de Penderecki et la Gaîté Parisienne, il y a au moins un monde, mais tous les Mélomaniac d'Or appartiennent à mon univers, pour une raison ou une autre. Parmi les répertoires que je convoitais quand j'étais petit, ma grand-mère m'offrit une cassette d'Offenbach (une anthologie d'airs et chœurs populaires chez Emi), et en fut d'autant ravie qu'elle adorait l'opérette. Je pus ainsi reconnaître quelques mélodies quand peu après je découvris la Gaîté parisienne, en vinyle dans l'interprétation-même que j'ai retenue ici.
Peaufinée par le Comte Étienne de Beaumont, l'intrigue gravite autour des amourettes qui émoustillent aristocrates, haute-société, et gens du peuple dans un repaire parisien du Second Empire, le Café Tortoni situé boulevard des Italiens. « Les clients, bien que n'étant pas les meilleurs des gens, sont d'une merveilleuse compagnie. Leur jour commence à neuf heures du soir et s'achève seulement à l'aube quand on a dansé la dernière valse et vidé le dernier verre de champagne » commentait Sol Hurok, producteur américain étroitement associé aux Ballets Russes de Monte-Carlo. Roger Désormière fut pressenti comme arrangeur mais faute de temps recommanda Manuel Rosenthal. Massine, le chorégraphe, ne fut pas convaincu par le résultat mais Stravinsky, appelé à l'arbitrage, sermonna : « Léonide, si tu rejettes cette partition, tu es un idiot, tu pourrais écarter ce qui sera le plus grand succès de ta carrière ».
C'est Efrem Kutz qui dirigea la première représentation monégasque, en 1938, et laissa d'ailleurs un des premiers enregistrements de référence, sous forme d'extraits avec le London Philharmonic, puis avec le Columbia Symphony Orchestra (1949). Maintes baguettes se laissèrent tenter, non des moindres : Eugene Ormandy, Leonard Bernstein, Herbert von Karajan, Charles Munch, André Previn, Seiji Ozawa, Charles Mackerras, Charles Dutoit... Avec le très légitime orchestre de la Principauté, Rosenthal dirigea l'œuvre comme un poème symphonique, s'écartant de la vocation chorégraphique, privilégiant la saveur instrumentale, la dimension narrative, lors de sa gravure pour Emi, et plus encore pour Naxos (juillet 1996) : « vous serez surpris d'entendre les détails de la partition tels que personne n'a l'habitude de souligner. Les tempos seront plus lents que dans mes précédents enregistrements, car je veux entendre le détail de l'orchestration » confiait-il à son chef-assistant, Jean-Luc Tingaud. Malgré l'intelligence de la direction, je trouve que ce décorticage manque de flamme. Mes deux versions préférées restent celles d'Arthur Fiedler et ses Boston Pops, euphorisant et splendidement capté par les micros de RCA (juin 1954). Et celle de Georg Solti, épatant par sa verve, son parti pris de pure virtuosité, qui cravache l'orchestre anglais dans des ruades, des foucades, des cabrioles absolument anthologiques, et d'un contrôle qui ne lâche jamais la bride. Une démonstration de maestria, au prix de tempi certes parfois un peu vifs mais qui font des étincelles ! Le chef hongrois obtient de ses pupitres un zèle qui ne laisse aucun répit. Et gratifié d'une prise de son d'apparat, -quel relief !
 
La fringante Ouverture provient de La Vie Parisienne, et d'emblée explose de joie de vivre : pupitres en liesse (pour ne pas dire en rut), gazouillant intermède central (0'47), et reprise (1'49). Le rideau s'ouvre Allegro brillante : quatre garçons de café s'acoquinent autant de femmes de ménage qui lessivent le plancher, sur l'air du tambour-major Raflafla (« Au beau jour de la mi-carême, sur le marché des Innocents », tiré de Mesdames de la Halle) puis d'une insidieuse Polka (provenant du Voyage dans la lune) au cœur de laquelle résonne une pathétique complainte (0'56) clamée par les cors. Tandis que les quatre ménagères rangent seaux et serpillères, la fleuriste arrive vendre ses bouquets, et s'élance aussitôt avec les cafetiers en agitant ses jupons, sur un puissant Landler (tiré de Lieschen et Fritzchen), éclaboussé par des interjections de cuivres (0'17), mais qui contient un ravissant intermède (0'49) où caquètent hautbois et basson. Paraissent maintenant six aguicheuses cocottes, prêtes à en découdre avec la vertu, s'ébrouant avec trois joueurs de billard, sur une Mazurka tirée de Vert-Vert. Une gracieuse section centrale (1'14) s'avère prétexte à renverser les bustes, avant que ne reprenne la danse polonaise (1'49). La langoureuse Valse de La Vie Parisienne (« à minuit sonnant commence la fête ») introduit la gantière qui exécute son solo. C'est au tour d'un Péruvien d'entrer en scène, si pressé de se joindre aux turpitudes qu'il en oublie de déposer son paquetage fourré de bijoux, alors qu'il frétille sur la célèbre chanson Je suis Brésilien j'ai de l'or : « des mouvements saccadés en staccato qui [...] servaient à exprimer la naïve bonne humeur du bouillant marchand » se souviendra Massine au sujet de ce rôle qu'il dansa lui-même. Une page verveuse, dont le xylophone signe la cocasserie. Les cocodettes entreprennent de le séduire, par des contorsions aux cordes graves qui dérivent de la partie centrale de la Polka de La Belle Hélène -les hautbois soulignant les minauderies. Dès son arrivée, un Baron est captivé par la gantière avec laquelle il exécute un suave duo, emmené par une languide Valse d'Orphée aux Enfers, dont les portés expriment un couple naissant.
Irruption d'une véhémente marche militaire (tirée de l'inénarrable Trio du jambon de Bayonne de Tromb-al-ca-zar), battue par la percussion et striée par le piccolo : un officier et son escadron accaparent la fleuriste et les cocodettes victimes du charme de l'uniforme. Escortée d'un Duc, une courtisane de grande allure (surnommée La Lionne) impressionne l'assemblée, évolue avec quelques clients (la mondaine valse de La Vie Parisienne sert d'écrin à ses flirts) puis soustrait l'officier aux bons soins de la gantière, sous l'œil jaloux du Duc. Une joyeuse incartade du Péruvien organise une délicieuse valse (tirée des Contes d'Hoffmann) où celui-ci rivalise avec le Baron, le Duc et l'officier, tous papillonnant autour de la gantière. Coup de théâtre sur un trait strident, le ton monte allegro molto, devient menaçant : d'anxieux pizzicati mènent à un duel, où s'écrient les cuivres (0'42) dans une ambiance torride et tragique -la seule page écrite par Rosenthal. Le calme revient progressivement (1'38). Après ce tumulte, le Baron et la gantière s'accordent une valse (tirée de La Périchole), qui prend de l'assurance, à la fois émue et effrontée (1'20).
Dans un ballet classique interviennent des danses caractéristiques, souvent issues du folklore sous couvert d'exotisme : ici c'est le cancan sous plusieurs guises qui alimente ce divertissement prétexte à brio, autant qu'à exhiber gambettes et froufrous. Voilà ensuite un Quadrille qui se fonde sur le Rondeau des métamorphoses d'Orphée aux Enfers, mais embrayé à une vitesse trépidante, suivi d'un nouvel épisode de cancan. Un bref allegro moderato parade orgueilleusement, un allegro se trémousse furtivement. Un leggiero cite le thème du Brésilien, puis enfin s'agite un Vivo où batifole un galop avec ses célébrissimes trombones en goguette. Sur un trémolo des violons et des appels des bois s'invite l'ondoyante Barcarolle des Contes d'Hoffmann). Les couples s'apparient : la Lionne avec l'Officier, la Fleuriste avec le Duc. Le Péruvien surgit (3'38), surprend la gantière enlacée avec le Baron, constate qu'il a fait chou blanc (-ce qui confirme le caractère burlesque de son personnage) et reste seul (3'57) tandis que le rideau tombe sur le café déserté par les noceurs.
 
Des tentatives de revival (American Ballet Theatre en 1988 avec costumes flashy de Christian Lacroix) semblent avoir montré que le ballet reste circonscrit à l'imagerie et la philosophie d'une époque. Paris, capitale des mœurs légères, des aventures dissolues, des chassés-croisés qui font palpiter les cœurs en traversant les couches de la société, dans un décor voué aux plaisirs éphémères de la chair et de la bonne chère. Une partition qui ne cherche pas minuit à quatorze heures, mais dont la candeur, l'entrain et les parures paraphent un (défunt ?) prototype de notre cocardier art de vivre.

 
Playlist (141) - Page 10 Offenb12
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19773
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 21:25

Roussel : Bacchus et Ariane (Martinon)

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Thomasl47
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:35

Léo Ferré - La Chanson du mal aimé (version 1957)

Playlist (141) - Page 10 9b2nt-la-chanson-du-mal-aime-1957
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:37

Tu as la rubrique Autres styles, par exemple: https://classik.forumactif.com/t4632-chanson-francaise-playlist
Revenir en haut Aller en bas
Thomasl47
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 13/08/2018

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyDim 5 Jan 2020 - 22:41

Il s'agit ici de la version lyrique de cet oratorio de Ferré c'est pour ça que je l'ai mis ici Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 9:06

Graduel d'Aliénor de Bretagne
Plain-chant & polyphonie XIIIe-XIVe siècles

Ensemble Organum
Marcel Pérès


Playlist (141) - Page 10 71uluh10

Commentaire bientôt. bounce
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19773
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 9:10

Roussel : Symphonie n°4 (Munch)
Chostakovitch : Symphonie n°6 (Kondrachine)
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 13:35

Playlist (141) - Page 10 Z

Lachenmann: Salut für Caudwell (Wilhelm Bruck et Theodor Ross : guitares).

Lachenmann: Les Consolations (Schola Heidelberg, WDR Sinfonieorchester Köln, Johannes Kalitzke).

Lachenmann: Concertini (Klangforum Wien, Johannes Kalitzke).

Voir le fil dédié.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 21:05

Nicolaus A. Huber : Informationen über die Töne E-F (1965–66)
Pellegrini Quartett
Luigi Nono : Fragmente – Stille, an Diotima (1979–80)
LaSalle Quartet
Gerhard Stäbler : ...strike the ear... (1987–88)
Arditti String Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 21:38

lulu a écrit:
Luigi Nono : Fragmente – Stille, an Diotima (1979–80)
LaSalle Quartet
Playlist (141) - Page 10 173236763 Playlist (141) - Page 10 173236763 Playlist (141) - Page 10 173236763
Œuvre et enregistrement fétiches depuis très longtemps pour moi; de ton côté, je crois me souvenir que tu avais un peu de mal - c'est toujours le cas?
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyLun 6 Jan 2020 - 21:39

Benedictus a écrit:
de ton côté, je crois me souvenir que tu avais un peu de mal - c'est toujours le cas?

oui.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 0:30

Goffredo Petrassi : Quatuor à cordes (1958)
Quatuor Parrenin
Isang Yun : Quatuor à cordes nº3 (1959/61)
Nomos Quartett
Elliott Carter : Quatuor à cordes nº2 (1959)
Composers String Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomane averti
Mefistofele

Nombre de messages : 185
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 1:28

Après un long silence, un maigre échantillon de ce que j'ai écouté dpuis un mois, espérant pouvoir étoffer ce catalogue ou certaines entrées dans les fils respectifs. Je n’ai pas opté pour l’option tragédie lyrique que l’on m'avait fort intelligemment proposé, et compte m’y mettre courant 2020, étant dans une optique plutôt orchestrale ces derniers temps (et un récent retour à la musique de chambre).

Le lecteur attentif remarquera beaucoup de pieces suggérées ici ou ailleurs (dans d'autres sujets de Classik, donc. Laughing ), ainsi que quelques tocades plus spontanées. J'en ai 15 pages sous Word, et plutôt que d'attendre d'avoir fini de tout mettre en page, je jette une partie de celles-ci ici dès maintenant, osant croire que tout ne sera pas dénué d'intérêt. Par avance, mes excuses si cela est trop bref, je serais ravi de développer le cas échéant (sans pouvoir hélas aborder le volant musicologique de la chose... Embarassed ).

Gerald Finzi
Grand Fantasia and Toccata / Peter Donohoe, Howard Griffiths
C'est particulièrement foutraque, plutôt très sombre pour du Finzi, mais c'est court et vraiment divertissant. J'ai beaucoup aimé, et écouté plusieurs fois, du coup. L’ouverture impérieuse, et le piano à nu après cet appel au silence, auquel s’enchaînent des tricotages bachiens saupoudrés de modernismes, a quelque chose d’étrangement séduisant.

Intimations of Immortality / Ian Partridge, Vernon Handley
Magnifique cycle vocal, truffé d'intervalles orchestraux, aux atmosphères contrastées allant de l’explosion de joie au plus intense recueillement, et très richement orchestré (ah, l’ouverture de Ye blessed creature, I have heard the call !), et ponctuelles interventions d’un ténor solo, l’ensorcelant Ian Partridge en l’occurrence. Quelle voix…
Tiré du même album, il y a bien sûr le sublime The Trees so High de Patrick Hadley, mais l’ayant déjà écouté une dizaine de fois en 2019, je l’ai mis de côté pour plus tard cette année.

Edward Elgar
Sea Pictures / Janet Baker, John Barbirolli
Un peu tarte à la crème peut-être, et qui ne sonne certainement pas comme des marines, qu’elles soient orchestrales (Bridge) ou vocales (Vaughan-Williams), mais que c’est poétique…

Max d’Ollone
Cantates, Chœurs et Musique Symphonique / Hervé Niquet
Frédégonde est un charmant objet, les cantates et autres sont bien écrites, mais rien n’est vraiment mémorable ni immortel, je le crains. J’ai trouvé le plus intéressant de son catalogue enregistré dans sa musique de chambre.

Nikolai Myaskovsky
Symphonie no17 / intégrale Svetlanov
J’ai essayé 3 fois au moins mais rien n’y fait, je reste complètement extérieur à cette musique. C’est bien dommage, surtout lorsque je lis tant d’estimés membres du forum en tirer autant de plaisir. Les conseils pour aborder ce corpus sont les bienvenus, tant en terme de choix des symphonies que de posture d’écoute !

Franz Reizenstein
Concerto pour piano / Olivier Triendl, Yaron Traub
Formidable et très étrange ! On dirait, à mes oreilles, du Prokofiev dérussifié. Beaucoup de motorique, de mélodies cabossées, mais avec des couleurs complètement différentes. Je recommande chaudement, d’autant que le pianiste est comme toujours formidable.

Concerto pour violoncelle / Raphael Wallfisch, Nicholas Milton
L'ouverture, qui démarre comme du Star Wars (ou plus vraisemblablement du Holst) est vraiment surprenante ! Écrit sous les auspices de Hindemith et Vaughan-Williams, il mérite le coup d'oreille. Le Lento, élégiaque, est fortement contrasté par le finale endiablé.

Ouverture Cyrano de Bergerac / Yaron Traub
Rien de foudroyant...

Sonate pour violon / Steinberg Duo
Un choc ! Un très long et mélodique premier mouvement, à l’ouverture un peu triste, un second tout en percussions et enfin un troisième très mystérieux, ainsi que le veut le titre même, voilà une œuvre aussi originale qu’intéressante dont j’ai multiplié les écoutes.


Maurice Ravel
Boléro, Ma Mère l'Oye, Pavane pour une infante défunte, La Valse / Günther Herbig
Toutes les œuvres enregistrées ont des couleurs et une agogique qui diffèrent vraiment des autres enregistrements disponibles. L’impression de découvrir ces œuvres, même si ces versions ne détrôneront pas mes chouchous.


Paul Le Flem
Le Grand Jardinier de France / James Lockhart
Sept Pièces Enfantines / Gilles Nopre
Dans les deux cas, joli mais oubliable.

Symphonie no1 /Claude Schnitzler
Les ombres de Debussy sont souvent évoquées, j’y entends surtout un proche parent de Gaubert (qui aura été lui aussi influencé par Claude de France). Chaudement recommandé aux amateurs de marines.

Sonate pour violon / Philippe Koch, Alain Jacquon
Quintette pour piano / Alain Jacquon, Quatuor Louvigny
La sonate est fort agréable, même si pas forcément mon univers. Par contre, on ne dira jamais assez de bien du quintette...


Cycle Moeran
J'aime de plus en plus sa symphonie, surtout les deux premiers mouvements. Handley est définitivement ma version préférée.
Plus que sa musique symphonique, c'est sa musique de chambre qui m'a plu. La sonate pour violoncelle, le Fantasy-quartet, le quatuor à cordes en la mineur.


Cycle Yoshimatsu
Les 5 symphonies, avec beaucoup de sirop et de tournure typiques de la musique utilisée dans l’animation japonaise. Les premières, plus sombre, sont plus intéressantes.
Les innombrables pièces pour “oiseaux” (lire, avec bird dans le titre) donnent l’impression d’enregistrements au kilomètre, entre Rautavaara et Hovhaness. Assez planant mais rapidement répétitif, je ne recommande pas vraiment.
Les suites Atom Hearts Club, farcies de références à la pop et au rock (à commencer par les Beatles, jusque dans le titre), oscillent entre amusantes et franchement exasperantes.
Les concertos sont autrement plus intéressants. Outre qu’ils ont eux des noms associés aux étoiles (Orion, Pegasus, etc.) et non à la gent ailée, ils exploitent des registres orchestraux ou des alliages inhabituels. J’ai particulièrement goûté le concerto pour violoncelle, qui, pour inspiré lui aussi par les volucres, verse dans le Cantus Articus sans recours à des bandes enregistrées, uniquement par des jeux alternatifs sur l’instrument.


Jan Van Gilse, cycle symphonique
Autant j’adore la symphonie no2, autant la no4 est un pensum en ce qui me concerne, alors que je la sais fort appréciée en ces lieux. Les symphonies no1 et 3 sont bien mais sans plus, je n’ai pas l’impression de passer à côté de quelque chose de majeur…


Franz Schmidt, cycle symphonique
Les 4 symphonies, et je désespère de rester à la porte de ces œuvres qui ont tout pour me plaire sur le papier. J’ai pourtant frappé à des adresses recommandées : Sinaisky pour 1 et 3, Bychkov pour la symphonie no2, Mehta pour la symphonie no4. Rien n’y fait. Je me sens moins homme... pale


Lucien Durosoir
Funérailles / Mikhail Golikov
La superposition des discours, que je trouve assez typique chez ce compositeur, atteint ici son paroxysme. Cela me semblait parfois difficile dans son trio pour piano, c’est en l’occurrence à la limite du supportable. Une déception, quand tant de pièces de son catalogue m’enchantent autrement.


Cycle Hashimoto
Des circonstances biographiques passionnantes, des réalisations orchestrales décevantes. Les symphonies en particulier sonnent à mon goût terriblement indigentes. La symphonie no1, avec son Allegretto qui repasse en boucle un thème oriental, façon Boléro sans les moyens, m'a tapé sur les nerfs. C'est entraînant, mais le trop est l'ennemi du bien ! Quant au 3e mouvement, thème et variations, il pourrait intéresser les curieux, utilisation d'un thème asiatique typique (en l'occurrence, le Kigensetsu), avec transformations assez différentes de ce qu'on entend habituellement. Cela reste toutefois, à mon sens, désespérant de gentillesse et de platitude.


Cycle Tüür
J'ai adoré, et il faut dire que j'avais sous les yeux des paysages parfaitement adaptés à ces ambiances. J'ai retenu, entre autres : Architectonics VI, Crystallisatio, Symphonie no4 "Magma", le concerto pour alto "Illuminatio", le Requiem, Igavik.


Cycle Maxwell-Davies
Plein de choses écoutées, mais rien ne m'est resté. Conseils bienvenus !


Hanz Werner Henze
The Bassarids / Vladimir Jurowski, Günter Papendell, Sean Panikkar, etc. (vu sur YT)
Enthousiasmé par l’histoire et les voix, perplexe quant à l’Intermezzo burlesque (alors que le reste de la musique, notamment l’ouverture, me chavirent complètement), curieux à propos de la mise en scène, très pauvre. Les demandes orchestrales seraient-elles si massives (fort possible !) qu’une partie des musiciens soit obligée d’être sur scène ? Pour le coup, la plus-value du support visuel était faible, ai-je trouvé. Musicalement, l’objet est fort enthousiasmant, même si pas ma partition favorite de Henze.


Elliott Carter
Holiday Overture / Kenneth Schermerhorn: surprenant que l’écriture soit si accessible, très bruyant et pompier.
Symphonie no1 / Kenneth Schermerhorn: aimable et positif, mais rien qui n’a retenu mon attention.
Concerto pour piano / / Mark, Wait, Kenneth Schermerhorn : je n’ai rien compris à ce que j’ai écouté. Un déluge de sons agressifs. Je pensé être passé à côté complètement.


Wolfgang Rihm
Nähe Fern / James Gaffigan
Pas du tout ce que j’attendais de Rihm, j’y suis également resté complètement extérieur, à mon grand dam. C’est beau et accessible, une sorte de Vienne décadente revue et modernisée, mais il faudra retenter l’expérience pour en tirer quelque chose, en relisant de plus savants mélomanes sévissant ici, par exemple.

Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 1:30

Ellen Taaffe Zwilich : Quatuor à cordes nº1 (1974)
New York String Quartet
Charles Wuorinen : Quatuor à cordes nº1 (1971)
Fine Arts Quartet
Ursula Mamlok : Quatuor à cordes nº1 (1962)
Armida Quartet
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomane averti
Mefistofele

Nombre de messages : 185
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 1:50

Ildebrando Pizzetti
(J'essaierai de développer plus avant dans le fil approprié, parce que j'ai vraiment adoré, et il me reste les pièces orchestrales à écouter.)
Sonate pour violon : quel choc ! Écoutée 3 fois de suite.
Trio pour piano : délicieux 3e mouvement.
3 canti, pièces pour violon et piano, plus convaincantes peut-être dans leur habillage au violoncelle ;
Sonate pour violoncelle : si le premier mouvement m'a laissé de glace, le Concitato ed angoscioso n'a pas volé son nom, avec un piano très fébrile, et de belles sourdines pour accompagner un violoncelle inquiet (utilisant parfois des gammes pentatoniques ? J'entends des sons "asiatiques"). Le III permet au violoncelle solo de briller sur un mode élégiaque, avant le retour du piano papillonnant, évoquant parfois Durosoir, ou sur un mode doux et discret. La pièce, cyclique, est globalemt austère mais non dénuée d'une forte expressivité.


Gustave Samazeuilh
Intégrale pour piano / Oliver Chauzu
3 petites inventions : beaucoup de tricot. Esquisses : mignon, surtout Luciole, certainement ainsi nommé car le Bourdon était déjà pris par Rimsky (on est à la limite du plagiat). Le chant de la mer : beau et riche, rappelle d’autres marines pianistiques sans jamais être un pastiche ou une citation. La tempête est un déchaînement de houle en blanc et noir, c’est très évocateur.
Quatuor à cordes / Quatuor Joachim
Très agréable, mais je ne saurais pas dire ce qui me parle... Étrange.


Cycle Emil Hartmann
Chamber Music / Elisabeth Zeuthen-Schneider, Daniel Blumenthal, etc.
Le quatuor à cordes op.14 est charmant mais très oubliable, le quatuor à cordes op.37 est autrement plus fougueux et mature, très dramatique reprenant et développant une charmante idée de son prédécesseur. Le quintette pour piano op.5 est une pièce sérieusement romantique, pas bouleversante mais qui ne démérite pas. L'Andante et Allegro op.12 est charmant.
Concerto pour violon et concerto pour piano : du romantisme au kilomètre. Je passe mon tour, c'est régime après les fêtes, surtout que j'ai abusé des confiseries (Yoshimatsu...).

Joly Braga-Santos
Musique de chambre. Voir le fil approprié.

Beaucoup d'autres choses encore, sous influence de CSS, à venir plus tard dans la semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1289
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 11:48

Bartók : Quatuor n°4 - Keller quartet
Bartók : 4 pièces pour orchestre op.12 - SWR, Michael Gielen
Je n'avais pas un souvenir impérissable des pièces de l'opus 12. Sans doute parce que les avais écoutées par Boulez chez DG. Mr. Green hehe En fait en y revenant j'aime beaucoup. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 12:33

Berg
Complete songs

Playlist (141) - Page 10 A1phmn10

voir par ici
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12968
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 13:47

Rodion Chtchédrine (b. 1932)
Concerto pour piano N° 1 (1954)
Concerto pour piano N° 2 (1966)
Concerto pour piano N° 3 (1973)
Rodion Chtchédrine, piano
Orchestre Symphonique Académique de l’État de l'URSS
Evgeny Svetlanov, direction
Enregistrements live du 5 mai 1974 à la Grande Salle du Conservatoire de Moscou


Playlist (141) - Page 10 173236763  Playlist (141) - Page 10 173236763  Playlist (141) - Page 10 173236763  Playlist (141) - Page 10 173236763  Playlist (141) - Page 10 173236763
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 15:18

Graduel d'Aliénor de Bretagne
Plain-chant et polyphonie (XIIIe -XIVe siècles)

Ensemble Organum
Marcel Pérès


Playlist (141) - Page 10 71uluh11

Voir ici
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19773
Date d'inscription : 22/01/2010

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 17:28

Iskender a écrit:

Bartók : 4 pièces pour orchestre op.12 - SWR, Michael Gielen
Je n'avais pas un souvenir impérissable des pièces de l'opus 12. Sans doute parce que les avais écoutées par Boulez chez DG. Mr. Green hehe En fait en y revenant j'aime beaucoup. Very Happy

Oui, ce sont des oeuvres superbes bien trop méconnues.


-----------

Chostakovitch : Symphonie n°5 (Kondrachine)
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:04

Playlist (141) - Page 10 Lachenmann

Lachenmann: Schreiben pour orchestre (2003) (Experimentalstudio des SWR, SWR Sinfonieorchester Baden-Baden, Sylvain Cambreling).

Lachenmann: Double (Grido II) (Lucerne Festival Academy Ensemble, Matthias Hermann).

Voir le fil dédié.
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:16

Playlist (141) - Page 10 Images?q=tbn:ANd9GcT-L2gU4Odclr0qI5p_moXwhgUm4Cm8mqKhDSmaeEhglcy2jHcdVw&s

Nono: La fabbrica illuminata (1964) pour voix et bande (Carla Henius: soprano, Marino Zuccheri: technique, Choeur de la RAI de Milan, Giulio Bertola).

Nono: Ha venido, Canciones para Silvia (1960) pour soprano et choeur féminin (Barbara Miller, Schola Cantorum Stuttgart, Clytus Gottwald).

Nono: Ricorda cosa ti hanno fatto in Auschwitz (1965) pour voix et bande (Stefania Woytowitz: soprano, choeur d'enfants du Piccolo Teatro de Milan, Marino Zuccheri: technique).
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:25

Playlist (141) - Page 10 9k=

Mozart: Maurerische Trauermusik K. 477 (Orchestra of the Eighteenth Century, Brüggen).

Mozart: Adagio pour deux clarinettes et trois cors de basset, K 411 (members of Orchestra of the Eighteenth Century, Brüggen).

Mozart: Requiem K. 626 (M. Julsrud, W. Brummelstroete, Z. Vandersteene, J. Draijer, Netherlands Chamber Choir, Orchestra of the Eighteenth Century, Brüggen).

La prise de son, en public à Tokyo, est assez calamiteuse et les solistes du requiem sont insuffisants.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:32

Anaxagore a écrit:
Playlist (141) - Page 10 Images?q=tbn:ANd9GcT-L2gU4Odclr0qI5p_moXwhgUm4Cm8mqKhDSmaeEhglcy2jHcdVw&s

Nono: La fabbrica illuminata (1964) pour voix et bande (Carla Henius: soprano, Marino Zuccheri: technique, Choeur de la RAI de Milan, Giulio Bertola).

Nono: Ha venido, Canciones para Silvia (1960) pour soprano et choeur féminin (Barbara Miller, Schola Cantorum Stuttgart, Clytus Gottwald).

Nono: Ricorda cosa ti hanno fatto in Auschwitz (1965) pour voix et bande (Stefania Woytowitz: soprano, choeur d'enfants du Piccolo Teatro de Milan, Marino Zuccheri: technique).

Je serais très curieux de lire tes impressions... La fabbrica est une œuvre que j'aime énormément (voir ici - mais je crois être un peu seul sur ce coup-là); quant à “Ha venido”, ça fait partie (comme d'ailleurs toutes les œuvres de Nono pour voix a cappella) des choses qui me touchent le plus de toute la musique du XXᵉ siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 636
Age : 38
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:42

Chostakovitch : 24 préludes et fugues op.87, Vladimir Ashkenazy

Une des parties de l'oeuvre de Chosta que je connais le moins (à vrai dire, je ne suis même pas sûr d'avoir au préalable déjà écouté l'intégralité du recueil) et dont je n'attendais sincèrement pas grand chose. Mais en fait, c'est quand même très bien, vraiment très classique dans la forme (bon, ce sont des préludes et fugues évidemment, mais certains des sujets de fugue pourraient vraiment avoir été utilisés deux siècles plus tôt) tout en laissant apparaitre des pointes de "chostakovisme" de temps à autre, ça s'écoute tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 18:42

Benedictus a écrit:
Anaxagore a écrit:


Nono: La fabbrica illuminata (1964) pour voix et bande (Carla Henius: soprano, Marino Zuccheri: technique, Choeur de la RAI de Milan, Giulio Bertola).

Nono: Ha venido, Canciones para Silvia (1960) pour soprano et choeur féminin (Barbara Miller, Schola Cantorum Stuttgart, Clytus Gottwald).

Nono: Ricorda cosa ti hanno fatto in Auschwitz (1965) pour voix et bande (Stefania Woytowitz: soprano, choeur d'enfants du Piccolo Teatro de Milan, Marino Zuccheri: technique).

Je serais très curieux de lire tes impressions... La fabbrica est une œuvre que j'aime énormément (voir ici - mais je crois être un peu seul sur ce coup-là); quant à “Ha venido”, ça fait partie (comme d'ailleurs toutes les œuvres de Nono pour voix a cappella) des choses qui me touchent le plus de toute la musique du XXᵉ siècle.

Bon ben, rassure-toi, tu n'es pas seul Smile . J'aime bien La fabbrica illuminata, en dépit des bidouillages électroniques qui portent un peu leur âge (mais ça a son charme). J'ai découvert et j'ai adoré Ha venido. C'était la première fois que j'entendais cette oeuvre, mais elle est en effet très belle et émouvante. J'ai marqué cela d'une pierre blanche. J'ai même trouvé du charme à Ricorda cosa ... le Gesang der Jünglinge de Nono. C'est dire si mon cas est grave hehe ...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 19:05

Anaxagore a écrit:
J'ai découvert et j'ai adoré Ha venido. C'était la première fois que j'entendais cette oeuvre, mais elle est en effet très belle et émouvante. J'ai marqué cela d'une pierre blanche.
Si tu ne connais pas déjà, écoute aussi Djamila Boupachà et surtout Sarà dolce tacere et ¿Dónde estás, hermano? Tu trouveras d'ailleurs les deux derniers sur cet excellent CD:
Playlist (141) - Page 10 Rihm_a11
... qui contient aussi une version des Sieben Passions-Texte de Rihm (que tu avais aimés, je crois) bien moins ronde, bien plus détaillée que Rademann / RIAS.
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 20:08

Benedictus a écrit:
Anaxagore a écrit:
J'ai découvert et j'ai adoré Ha venido. C'était la première fois que j'entendais cette oeuvre, mais elle est en effet très belle et émouvante. J'ai marqué cela d'une pierre blanche.
Si tu ne connais pas déjà, écoute aussi Djamila Boupachà et surtout Sarà dolce tacere et ¿Dónde estás, hermano? Tu trouveras d'ailleurs les deux derniers sur cet excellent CD:
... qui contient aussi une version des Sieben Passions-Texte de Rihm (que tu avais aimés, je crois) bien moins ronde, bien plus détaillée que Rademann / RIAS.

Ah non je ne connais pas ! Je vais écouter ça ... Merci Benedictus Smile .
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 21:02

Pascal Dusapin : Quatuor à cordes nº3 (1993)
Arditti Quartet
Ivan Fedele : Quatuor à cordes nº2 Pentàlogon (1987)
Arditti Quartet
Nicolas Bacri : Quatuor à cordes nº1 (1980)
Quatuor Danel
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMar 7 Jan 2020 - 22:01

Philippe Manoury : Quatuor à cordes (1977)
Arditti Quartet
Iannis Xenakis : ST/4 (1956–62)
Arditti Quartet
Pierre Boulez : Livre pour quatuor (1948–62)
Quatuor Parisii
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 0:24

Milton Babbitt : Quatuor à cordes nº2 (1954)
Composers String Quartet
Jean Barraqué : Quatuor à cordes (1949–50)
Quatuor Diotima
Michael Gielen : Variationen (1949)
Pellegrini-Quartett
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 2:22

Aujourd’hui, deux tueries absolues:

• Tichtchenko: Symphonie n°6, op. 105 (1988):
 
Valentina Yuzvenko (soprano), Elena Rubin (contralto), Guennadi Rojdestvenski / Orchestre Symphonique du Ministère de la Culture d’URSS
En public, Leningrad, IV.1989
Northern Flowers


Décidément, un incroyable chef-d’œuvre! La richesse, la variété prodigieuses de l’écriture orchestrale (cette façon qu’a Tichtchenko de construire un flux musical par l’accumulation de strates des textures et de timbres), l’écriture vocal qui atteint une sorte d’équilibre parfait entre une esthétique lyrique quasi opératique (les lignes expressives longues et contrastés, les effets de spatialisation...) et une déclamation nette et tendue... Et je suis particulièrement sensible à ces climats sombres et inquiets, mais qui ne tombent jamais dans le désespoir morne ou sarcastique, qui semblent toujours habités d’énergie vitale - ce qui me semble peut-être une singularité assez forte de Tichtchenko, ne serait-ce que par rapport à son mentor Chostakovitch.

Et la façon qu’a Rojdestvenski de chauffer son orchestre à blanc et d’en faire saillir le grain si typé!


• Vaughan Williams: Songs of Travel:
 
Roderick Williams (baryton), Iain Burnside (piano)
Potton Hall, VIII.2005
Naxos


Quel immense mélodiste que Vaughan Williams! Ce cycle est d’une prégnance folle - à la fois mélodique (renforcée par une écriture cyclique aussi subtile qu’efficace), harmonique (ces climats terriblement prenants, «haunting» - et qui traduisent si bien les atmosphères des poèmes de Stevenson) et rythmique (rien que l’attaque de The Vagabond!)

Évidemment, lecture idéale de Roderick Williams (timbre à la fois beau et fin, éloquence directe et mordante) et Iain Burnside (dont les couleurs et la fermeté exaltent l’écriture très riche de l’accompagnement.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 9:10

Frank Martin
Die Weise von Liebeund Tod des Cornets

Orchester Musikkollegium Winterthur: Jac Van Steen
Christianne Stotijn: contralto


voir ici
Et par ici aussi
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 15:35

Szymanowski: Symphonie n°4/Lortie, Gardner

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +

Avec partition.
Revenir en haut Aller en bas
Actéon
Mélomane averti
Actéon

Nombre de messages : 310
Date d'inscription : 14/11/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 16:03

Bonne année à tous et à toutes ! Je saute dans le train de la Playlist 141 avec du retard, et un grand classique revisité :

Brahms, Symphonies n°1 et n°2
Scottish Chamber Orchestra
Robin Ticciati

- Section cordes "petit format à la Meiningen" avec renforcement des basses : 10/8, 6, 6, 4 (donc 18 violons là où on en a souvent 26 pour 6 contrebasses)
- Trombones de petit calibre
- Cors viennois fin XIXè

Stylistiquement, portamenti des cordes, peu de vibrato.

Playlist (141) - Page 10 91u-EB+0mnL._SS500_
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 16:04

Turgut Erçetin : Quatuor à cordes nº2 Contra-statement (2012)
Arditti Quartet
Aaron Cassidy : Quatuor à cordes nº2 (2010)
JACK Quartet
Chaya Czernowin : Quatuor à cordes (1995)
Arditti Quartet
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17523
Date d'inscription : 25/11/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 16:58

Clara Iannotta : A Failed Entertainment (2013)
Quatuor Diotima
Marina Khorkova : Quatuor à cordes (2010)
Kairos Quartett
Milica Djordjević : The Death of the Star-Knower (2008–9)
Armida Quartett
Revenir en haut Aller en bas
Anaxagore
Mélomane chevronné
Anaxagore

Nombre de messages : 2428
Age : 55
Date d'inscription : 06/01/2012

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 16:59

Playlist (141) - Page 10 2Q==

Harvey: Bhakti pour quinze instruments et bande (Ensemble Spectrum, Guy Protheroe).

Voir le fil dédié.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 17:38

John Ireland
Songs

Benjamin Luxon: baryton
Alan Rowlands: piano


Playlist (141) - Page 10 51cvkp10

voir ici
Revenir en haut Aller en bas
anaëlle
Mélomaniaque
anaëlle

Nombre de messages : 1980
Age : 18
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/11/2014

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 20:40

Tchaikovsky, Casse-Noisette.  Dorati
Tchaikovsky, Extraits de la Belle au bois dormant. Dorati

fleurs un peu de jolies musiques.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 21:16

Fauré: Mélodies opus 23, 39, 43, 46, 51, 58/Mauillon, Le Bozec

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

(samedi soir à la salle Cortot: http://www.sallecortot.com/concert/melodies_de_faure.htm?idr=28608 )
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyMer 8 Jan 2020 - 23:31

Fauré: Mélodies opus 83, 85, 92, 94/Mauillon, Le Bozec

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy +
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyJeu 9 Jan 2020 - 9:24

Philippe Hersant
Le château des carpathes

Playlist (141) - Page 10 51gx7g10

Un opéra que j'aime beaucoup. L'orchestration d' Hersant est très riche. Il a su créer des ambiances inquiétantes, envoûtantes - on n'a pas de mal à imaginer des décors (l'auberge) sortis d'un film de la Hammer !  Smile ; c'est tendu du début à la fin.
Le mélange de styles est intéressant, lamento "montéverdien, extraits de "Orlando furioso, passages à la Debussy, scènes lyriques...c'est foisonnant; et puis l'utilisation de trois langues, français, italien et allemand.

À chaque nouvelle écoute, le plaisir est intact.  Very Happy

voir par ici
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 9818
Date d'inscription : 21/01/2007

Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 EmptyJeu 9 Jan 2020 - 11:20

Nouvelle écoute de:

Leonardo Vinci
La musique secrète

Doulce Mémoire
Denis Raisin Dadre


voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Playlist (141) - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Playlist (141)   Playlist (141) - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Playlist (141)
Revenir en haut 
Page 10 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 15 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: