Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -40%
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
Voir le deal
229 €

 

 Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020

Aller en bas 
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 28/03/2018

Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  EmptyJeu 23 Jan 2020 - 15:50

Programme

   Richard Wagner
   Le Vaisseau fantôme (Ouverture)
   Paul Hindemith
   Symphonie "Mathis le peintre"
   Antonin Dvorak
   Symphonie n°9 "Du Nouveau Monde"

Distribution

   Chicago Symphony Orchestra
   Riccardo Muti, direction

Premier concert de l'année ! J'étais tout excité de revoir ce chef et cet orchestre, que j'avais vu pour la première fois en 2012, à New York, dans un incroyable concert Dvorak et Respighi. La symphonie du Nouveau Monde est vraiment l'une de mes préférées, et je n'avais jamais eu l'occasion d'entendre Mathis le peintre en concert (ce n'est quasiment jamais joué, non ?).

Riccardo Muti a peut-être perdu un peu de sa superbe, avec ses cheveux grisonnants, mais il porte encore très très beau, alors qu'il frôle les 80 ans... Depuis l'arrière-scène, il capte vraiment le regard, à tel point que je me force littéralement à regarder les musiciens. La salle est comble (alors qu'il était prévu qu'il n'y aurait pas de métro pour le retour), et le public très excité lui aussi.

Wagner : ça ne m'a pas laissé grand chose... voire même aucun souvenir.

Hindemith : j'ai eu beaucoup de mal à me concentrer, signe peut-être que ce n'était pas fascinant. Je me suis même surpris à trouver, par moments, le temps un peu long. Il n'en demeure pas moins que cette musique a des couleurs incroyables, avec une orchestration toujours en retenue. J'ai trouvé les cuivres assez mauvais notamment dans leurs accroches, voire même carrément exécrable pour un cor qui sonnait aigre... Peut-être mon placement ?
Le programme indique un morceau contenant un "dessin tendu des cordes", une "chevauchée éperdue". Rien de tout cela ce soir, j'ai trouvé cette interprétation un peu floue. J'attendais plus d'élan, de spectaculaire, plus de mélodie. A la ré-écoute, ce week-end, du CD de Paavo Järvi, l’œuvre paraît plus dense, plus riche, plus étoffée. J'attendais mieux de ce chef et de cet orchestre.

Dvorak : l'interprétation était... moyenne... Moyenne en tout : dans le tempo adopté déjà, ni trop lent ni trop rapide ; dans l'absence de climax (à part l'intro du 4ème mouvement peut-être) ; dans une émotion palpable, mais retenue... Jeu de très bonne facture, bien entendu, mais on peut donner tellement plus avec cette symphonie aux si nombreuses mélodies, aux mouvements d'ambiances si riches... Le 2ème mouvement, lent, m'a carrément ennuyé, au point de décrocher. Quel dommage !

Un rappel que Muti a annoncé : l'Intermezzo, de l'opéra Fedora, de Giordano. Aucun rapport avec la symphonie qui venait de s'achever, ni avec tout le concert. Pourquoi pas ?

Le public était visiblement largement plus enthousiaste que moi, plusieurs hurlements de bravos... Visiblement aussi plus enrhumé que moi, notamment pendant les silences ou les mouvements lents, avec des gens qui se forcent à tousser fort ou à se moucher comme des trompettes. J'ai été au concert bien des fois très enrhumé, et il est possible de tousser discrètement dans son écharpe, ou de se shooter aux pastilles avant de venir.

Au retour, dans une navette bondée comme jamais et un trajet particulièrement long (presque 15 minutes pour tourner à l'angle de la Philharmonie quand même), les commentaires étaient dithyrambiques. Peut-être que je n'étais pas dedans !


Dernière édition par Rocktambule le Jeu 23 Jan 2020 - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  EmptyJeu 23 Jan 2020 - 16:23

C'était quel jour?
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 28/03/2018

Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  EmptyJeu 23 Jan 2020 - 16:26

Xavier a écrit:
C'était quel jour?

Le vendredi 17 janvier 2020. J'ai modifié le titre du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88985
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  EmptyJeu 23 Jan 2020 - 16:52

Chez les copains aussi, beaucoup d'avis enthousiastes.

J'ai bien aimé le Hindemith (qu'on ne joue pas très souvent mais qui doit rester son œuvre la plus donnée en concert), dans une veine apaisée et lyrique qui contraste avec la grisaille motorique qu'on y met souvent (et que j'aime beaucoup au demeurant). Vraiment intéressant. Mais sans avoir à l'esprit le programme de l'opéra (j'aime beaucoup la première pièce, le Prélude du II il me semble), sans doute un peu fuyant et décousu.

J'ai aussi trouvé l'orchestre assez peu impressionnant : cordes assez pures, mais pas très puissantes, cuivres trop forts sans être particulièrement éblouissants en retour (Pittsburgh faisait bien plus de bruit en étant bien plus tenu…). De même pour Muti : sans surprise, pas le Dvořák que j'ai envie d'entendre, privé de danse, d'appuis et de contraste, sorte de jolie contemplation étale et égale qui m'a assez peu passionné.

Ce n'était pas que c'était mal, c'est juste un parti pris qui me paraît trop loin du propos de l'œuvre, de son style, et même tout simplement de ce que j'ai envie d'entendre de références, de rebond et de fièvre là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 778
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  EmptyJeu 23 Jan 2020 - 20:43

Impression mitigée. L'ouverture du Vaisseau était assez ennuyeuse et souvent pas en place. J'ai bien aimé le Hindemith, effectivement coloré. Le 1er mouvement de la symphonie de Dvorak était bien lymphatique, le reste de meilleure facture, mais un peu trop rond. Bel orchestre, dominé par les cuivres, avec des cordes souples et chaleureuses quand on pouvait les entendre.

Embouteillage démentiel à la sortie, effectivement. Impossible de quitter le parking (au bout de 15 minutes, j'avais avancé de 50 cm), nous sommes allés dîner et, une bonne heure après, le parking finissait à peine de se vider. L'avenue Jean Jaurès est devenue un embouteillage permanent (ah, les bouchons de minuit...) depuis son aménagement particulièrement sadique et pervers stupide un peu après la cité de la musique (voie de bus centrale et feu vert partagé entre celle-ci et l'autre file, du coup, le temps de passage réservé aux voitures est minuscule et c'est la congestion).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty
MessageSujet: Re: Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020    Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philharmonie - Hindemith/Dvorak - Chicago/Muti - 17/01/2020
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: